Derniers sujets
Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier


Club des vins d'Abitibi-Ouest

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 17 Sep 2017 - 18:41

Merci Michelle.

Le choix des vins est le fruit d'un dictature!  Ha! Ha!
Sérieusement, chaque fois que je demande des suggestions aux amis, ils me répondent qu'ils me font confiance.  
Ici j'ai simplement eu envie de les dérouter un peu, de les sortir de la zone de confort habituelle (je sers souvent du Chablis et des vins de la Côte d'Or).

Pour mon explication, parfois certains vins font un wow instantanément, comme certains Chambolle-Musigny villages.  Ça éclate dans la bouche, tout y est, pas besoin d'aération ou rien.  Parfois, je trouve l'approche à d'autres vins plus intellectuelle: il faut se concentrer pour déceler les caractéristiques, les définir; il faut attendre que ça respire un peu dans le verre, etc.  Ici La Charmotte était pour moi un de ces vins.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1671
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 17 Déc 2017 - 12:33

Paulée de Noël




Corton-Charlemagne Grand Cru 2012: Domaine Rapet Père & Fils VS Domaine Bouchard Père & Fils
Ouverts 2 heures d’avance et carafés 1 heure.
Le nez du Rapet prend un peu plus de temps à s’ouvrir mais démontre davantage de notes d’élevage.  En bouche, les arômes de fruits sont un peu plus mûrs pour le Rapet (pomme jaune mûre) que pour le Bouchard (pomme verte).  Le Bouchard démontre un peu de minéralité, et semble un peu plus complexe, mais il n’est pas tout-à-fait en place.  Le Rapet représente un meilleur rapport qualité/prix.

Château Belle Rive (Vignobles Alain Château) Quarts-de-Chaume 1982
La robe est topaze et riche (liquoreux).  Au nez on décèle des notes oxydatives de noix et un peu de bouchon, mais ceci se dissipe dans le verre et ne transparaît pas du tout en bouche.  Un vin intriguant qui nous a beaucoup fait travailler.  Un vin très aromatique, sur les fruits confits et les épices douces, des notes de champignons en finale.  

Tertre Rôteboeuf St-Émilion Grand Cru 1995
Dominance Merlot.  Ouvert le midi et carafé 1 heure.
La robe et le nez crient Bordeaux.  À l’aération, des notes de poivron s’ajoutent au nez.  En bouche, on est sur le cuir et la terre, une finale poivrée qui coupe un peu court.  Équilibré et à boire maintenant.

Maison Roche de Bellène Collection Bellenum Chambolle-Musigny VV 1999
Le nez démontre de l’oxydation avec de la pâte de tomates, et des notes fermières.  Certains mentionnent un peu de bouchon, surtout au nez.  En bouche, on note une légère rondeur, peu d’arômes primaires, une certaine fraîcheur un milieu de bouche et une pointe poivrée en finale.  Très difficile de deviner le cépage avec ce degré d’évolution.

Domaine Hubert Lignier Gevrey-Chambertin 2012
Une pointe végétale au nez nous oriente vers un vin jeune.  En bouche, on reconnaît le cassis, avec des notes de mousse et de terre qui rappellent Morey-St-Denis (pas de surprise au dévoilement du domaine qui est situé à Morey).  Un beau pinot équilibré, avec une belle minéralité, qui se boit très bien.

Domaine de la Vieille Julienne Châteauneuf-du-Pape 2005
Épaulé 1 heure puis carafé/décanté 1 heure.
On reconnaît le grenache, les figues séchées, la chaleur.  Les tannins sont encore présents mais pas asséchants.  

Château La Cabanne Pomerol 2005
92% Merlot, 8% Cabernet franc.  Carafé 1 heure.
Les arômes de fruits rouges cuits pointe vers la chaleur, ici le millésime.  Encore assez de tannins mais beaucoup moins que d'autres 2005 et digeste à ce stade.  

Burmester Porto Vintage 1977
PNP.  Une belle texture soyeuse et beaucoup d’élégance pour ce vintage.  Peu de notes à ce moment de la soirée (palais un peu fatigué). Un beau clin d'oeil pour le 40e anniversaire de l'un des membres.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1671
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 11 Fév 2018 - 16:10

Cépages du Rhône
Les vins de la dégustation ont été ouverts 5 heures à l'avance et épaulés (le blanc 1 heure à l'avance).



Domaine Buisson-Charles Meursault Vieilles Vignes 2011 (offrande de l’hôte)
Une attaque sur le fruit puis un milieu de bouche en fraîcheur et une finale saline chablisienne.

Château de Trévallon blanc 2011
-Roussanne 34%, Marsanne 34%, Clairette 12%, Grenache blanc 10%, Chardonnay 10%
-Le nez est très floral, devenant plus mielleux en réchauffant.  Lorsque bu plus frais, on est sur les arômes de poires et de coing, de pommes, mais le fruit est masqué par l’acidité apparente (le vin est froid donc paraît plus acide).  Une finale sur les épices douces (muscade).  Avec l’aération dans le verre et en se réchauffant, le nez dévoile des arômes de pommes cuites et beaucoup de miel avec une pointe oxydative.  En bouche, le vin a complètement changé, principalement sur les arômes de melon et l’amertume s’accentue.  Moins dans les goûts du groupe.



Sadie Family Poffader 2014
100% Cinsault
Malheureusement bouchonné.

Domaine Gauby Côtes du Roussillon Villages La Foun 2011
-100% Carignan; vignes de 140 ans
-Le nez est initialement légèrement fermier ce qui se dissipe quasi complètement avec l’aération.  En bouche, il démontre beaucoup d’astringence, une puissante franche et peu de fruit.  Avec le plat qui est très goûteux (agneau rôti), les tannins se fondent en partie et les arômes d’épices ressortent.

Domaine Giraud Châteauneuf-du-Pape Grenaches de Pierre 2012
-100% Grenache; vignes centenaires.
-Au nez et à l’attaque, les arômes sont ceux de fraises confites. Le degré d’alcool en bouche est dérangeant (17,2% d’alcool!) et la finale démontre beaucoup d’amertume.  Un peu trop d'alcool pour mon petit palais habitué à la Bourgogne...   Razz

Paul Jaboulet Aîné Crozes-Hermitage Domaine de Thalabert 2010
-100% Syrah
-Décanté pour les lies puis remis en bouteille 1 heure avant.
-Les notes d’élevage se sont atténuées avec l’aération.  Des arômes de framboises et de mûres, une pointe poivrée, un vin qui se boit bien mais qui est davantage poli par l’élevage que d’autres de la région.  

Dupéré Barrera Bandol Cuvée India 2012 (pas dans la photo - il était en carafe)
-85% Mourvèdre, Grenache 10%, Carignan 5%
-Le seul qui a été carafé, 2 heures d'avance.
-Le nez est modérément fermier mais ici aussi ça s’améliore avec l’aération.  Les tannins dominent et camouflent pour l’instant le fruit qui est en arrière-plan.  Avec l’aération, des notes de cacao submergent et une finale un peu plus végétale.

Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape 2001
-30% Grenache, 30% Mourvèdre, Syrah 10%, Counoise 10%, Cinsault 5%, autres 15% (Vaccarèse, Terret noir, Muscardin, Clairette, Picpoul, Picardan, Bourboulenc, Roussanne)
-Servi pour montrer l’avantage de l’assemblage de ces cépages, et la nécessité de patienter avec ces vins en les laissant vieillir en cave.  
-Les arômes sont ceux de fruits rouges mûrs cuits (fraises) avec une douce amertume de sucre brûlé et des fines herbes.  Les tannins sont fondus.  Malheureusement les lies remontent rapidement en suspension et le 2e verre de chacun est empreint de l’amertume, de la texture un peu épaisse qui en résulte.



Bouchard Père & Fils Beaune 1er cru Teurons 2015 (offrande de l’hôte)
Des arômes de cerises acidulées, peu de complexité pour un 1er cru, peu de tannins pour un Beaune et trop d’élevage à mon goût.  Le domaine sait faire des vins complexes et intrigants, mais il ne semble pas avoir mis beaucoup de ressources pour celui-ci.  Je suis sévère car j’estime qu’un des plus grands domaines de Bourgogne peut faire mieux.  

Domaine Louis Boillot et Fils Gevrey-Chambertin 2014 (offrande de l’hôte)
Le nez est relativement réduit et discret.  En bouche l’attaque l’est aussi, surtout sur une acidité et des tannins modérés, mais la longue finale sur les cerises rouges est impressionnante pour le niveau.  Une belle minéralité également.

En conclusion, des cépages de chaleur, en général très tanniques, parfois très alcooleux, qui méritent la plupart du temps:
-d’être assemblés ensemble pour la plupart (la Syrah est l'exception; ensuite de très beaux vins en monocépage se trouvent chez certains producteurs mais ils ne sont pas la règle)
-d’être gardés en cave pour que les tannins et l’acidité s’assouplissent
-d’être servis avec le repas - des vins de gastronomie
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1671
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum