Derniers sujets
» Joyeux anniversaire Mario
Aujourd'hui à 15:25 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Aujourd'hui à 12:31 par PhilippeGingras

» Bonne fête Michel Therrien
Aujourd'hui à 11:34 par Simon Grenier

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Hier à 21:52 par Jean Parent

» Duel beaunois/nuiton
Hier à 17:52 par Daniel.Thai

» Semaine du 13 août
Mar 15 Aoû 2017 - 22:00 par Patrick Ayotte

» Visite au Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis), 11 juillet 2017
Mar 15 Aoû 2017 - 19:02 par André Laurendeau

» Semaine du 6 août 2017
Lun 14 Aoû 2017 - 20:49 par Ludwig Desjardins

» Chassagne - Puligny - Meursault
Dim 13 Aoû 2017 - 18:02 par Michel Therrien

» Mort d'un grand producteur Grec
Dim 13 Aoû 2017 - 13:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Coupe Rogers 2017 Homme
Sam 12 Aoû 2017 - 14:11 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 10 août
Ven 11 Aoû 2017 - 13:48 par Stéphanie Chénier

» Domaine Joblot, Givry premier cru
Ven 11 Aoû 2017 - 12:58 par Yannick Nantel

» Chablis 2015 et 2016 selon Stephen Tanzer
Jeu 10 Aoû 2017 - 13:54 par Mario Vaillancourt

» Vente de Domaine
Jeu 10 Aoû 2017 - 12:44 par Stéphanie Chénier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Club des vins d'Abitibi-Ouest

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Alain Roy le Ven 21 Aoû 2015 - 13:36

C'est l'fun aussi de déguster en semi-aveugle un village et un 1er cru d'un même producteur et essayer de deviner lequel est lequel. En semi-aveugle, c'est trippant de faire de même avec deux vins de la même appellation/millésime mais aux prix sans rapport comme lors de ma dégustation Pétrus 1999 à 900$ vs Bourgneuf 1999 à 50$ ! J'en ai deux du genre à faire dans quelques années: Taillepieds 2010 de Bitouzet à 60$ vs Taillepieds 2010 de Montille à 120$, et un Chambolle-Musigny 1er cru 2010 de Amiot à 185$ vs un Chambolle-Musigny 2010 1er cru de Vögue à... 240$ affraid

http://www.lapaulee-enligne.com/t2519p60-degustation-d-un-petrus-dernier-episode?highlight=p%C3%A9trus
avatar
Alain Roy

Messages : 1866
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Mario Vaillancourt le Ven 21 Aoû 2015 - 18:28

Merci Stéphanie pour ces beaux CR, très intéressant.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 888
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 23 Aoû 2015 - 21:43

Avec un gigot d'agneau 7 heures:



Château Lynch-Bages Pauillac 1985

Le bouchon n'est pas complètement imbibé mais presque.
Ouvert et servi sans aération préalable.
Le vin est exceptionnel, meilleur que l'autre bouteille bue récemment d'une autre source.
On est sur les arômes tertiaires (feuille de cigare, sous-bois, champignons, pruneaux) mais aucune trace oxydative.  Le vin est encore légèrement tannique (!) et minéral.
Superbe +.  94

E. Guigal Côte-Rôtie Brune & Blonde 2010
(96% Syrah + 4% Viognier, élevage 36 mois en fûts, 50% bois neuf)
Épaulé la veille.
Malgré l’aération, on sent qu’il est encore réduit.
Malgré ceci, on est dans les registres d’élevage (vanille) puis d’épices et de fruits rouges.  Les tannins sont modérés, la longueur également.  Trés bon mais idéalement à garder en cave un peu.  Je n’ai pas pu y regoûter le lendemain mais ça aurait été très intéressant (je le ferai la prochaine fois).  90

E. Guigal Côte-Rôtie Château d’Ampuis 2010
(93% Syrah + 7% Viognier, élevage 38 mois en fûts, 100% bois neuf)
Épaulé la veille.
Le nez est beaucoup plus parlant que le Brune & Blonde, sur les fruits noirs.
Malgré l’élevage théoriquement plus marqué que son petit frère, en bouche on est sur les arômes de fruits d’abord et avant tout: cerises et mûres.  La trame tannique est solide mais malgré tout derrière le fruit.  La longueur y est.  Excellent. 92

Revisité 2 jours plus tard (donc 36 heures après l’ouverture): les arômes ont complètement changé, avec une prédominance d’épices (poivre blanc) alors que le fruit est maintenant au second plan.  Il semble plus tannique!

Les 2 Côte-Rôties sont près l’un de l’autre à ce stade-ci.  Le Château d’Ampuis l’emporte à mon opinion, mais les avis sont divisés et la différence ne justifie peut-être pas la différence de prix si on les boit aussi jeunes selon certains.

Avec l’agneau, les 3 vins étaient superbes, mais le Lynch-Bages était particulièrement fabuleux!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par PhilippeGingras le Lun 24 Aoû 2015 - 11:36

Merci du CR Stéphanie et du sacrifice !!
avatar
PhilippeGingras

Messages : 845
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 35
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Mario Vaillancourt le Lun 24 Aoû 2015 - 13:13

Je vois que l'on boit très bien en Abitibi! Merci du CR Stéphanie.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 888
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 24 Aoû 2015 - 17:38

Merci Philippe et Mario!

Very Happy
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 13 Sep 2015 - 14:48

Horizontale du Domaine Buisson-Charles 2010

Les vins ont été ouverts 4 heures à l'avance et légèrement épaulés.
Merci à Patrick Essa pour la suggestion d'ordre de service!

Meursault 1er crus Les Cras
Nez de fruits jaunes.  La texture est fluide, avec une légère amertume et une finale citronnée assez courte.  Le plus minéral des 5.  

Meursault 1er cru Les Charmes
Un nez d’agrumes et de vanille.  En bouche, les arômes sont fruités (fruits jaunes, abricots) dans une texture ronde et grasse.  Légère minéralité sur la finale de longueur modérée.

Meursault « Tessons »
Nez de poires, d’abricots, de jus d’orange et de brandy.  En bouche les mêmes fruits se marient à des notes minérales citronnées, et une pointe d’amandes amères.  La texture est grasse quasi huileuse.  La finale est courte.

(ajout le 15/09/2015) 2e bouteille de Tessons 2010 ouverte ce jour: correction pour la finale qui est pas mal longue.  Je crois que les bouteilles de la 1ère dégustation avaient vu un peu trop d'air avant l'arrivée de la visite!

Meursault 1er cru En Bouches-Chères
La robe la plus foncée des 5.  Le nez se distingue nettement des autres car en plus des agrumes, on note de la tisane à la verveine et à la camomille.  Il y a même des notes légèrement pétrolées.  En bouche, il est en constante évolution au fur et à mesure qu’il respire: le vin le plus complexe de la soirée.  La finale est d’une longueur modérée.  Ça donne le goût de l'accompagner d'un bon poulet rôti.

Merursault 1er cru La Goutte d’Or
Un nez citronné très minéral.  En bouche c’est minéral mais moins que le Cras et en se réchauffant, les fruits s’expriment davantage. En finale on y décèle un peu plus d’élevage que les autres.

En somme, des vins de haut niveau, très agréables à boire.  Difficile de les placer en hiérarchie car très appréciés de tous:
#1 Charmes et Goutte d’Or nez-à-nez
#2 Bouches Chères et Tessons
#3 Cras


Dernière édition par Stéphanie Chénier le Mar 15 Sep 2015 - 21:20, édité 1 fois
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Dim 13 Sep 2015 - 14:56

La Paulée qui a suivi:
Vins servis à l'aveugle

Krafuss Alois Lageder Pino Nero (Alto Adige) 1999
Servi dès l'ouverture
Le nez est très discret donc on le découvre plus en bouche.  On y trouve des arômes de sous-bois et de champignons, avec une pincée de tomates séchées, de poivre et d’épices.  Tout le monde se croit en Côte d’Or: surprise, on est dans le nord de l’Italie!  Un vin un peu trop évolué à mon goût, mais certainement pas dépassé: une rencontre intéressante avec une région peu connue du groupe.

Domaine Parent Pommard 1er cru Les Épenots 2010
Ouvert 1 heure avant le service, non épaulé non carafé.
Nez moderne de bonbon aux framboises.  La bouche est ronde mais pas sucreuse: les fruits sont entrelacés d’épices sur une trame minérale intense (ça semble sec).  Ça ne coupe pas, avec une longueur modérée et une finale signant un peu d’alcool volatile.

Château Haut-Bailly Pessac-Léognan 1996
Ouvert 6 heures d'avance et épaulé.
Au nez et en bouche, l’arôme dominant est le poivron vert.  Très végétal.  On y ajoute un peu de prunes, de poivre et une touche de bois.  Assez tannique et minéral ce qui suggère qu’on puisse le garder encore.  La longueur est modérée.

Château Lynch-Bages Pauillac 1999
Ouvert 6 heures d'avance et épaulé.
Au nez, on parle autour de la table de pierre à fusil, de graphite, de cuir, de fruits noirs.  En bouche, le tout est enrobé de tannins modérés mais harmonieux.  C’est minéral, c’est long.  Aucun arôme tertiaire.

Mas Amiel Maury Millésime ’69
Ouvert 1 heure avant, non épaulé, non carafé.
Vin doux naturel oxydatif (élevage 1 an dans le verre à l’extérieur puis 44 ans en fût!).  Au nez, ça ressemble beaucoup à un porto. En bouche toutefois, on note la différence en fin de bouche avec le goût de noix qui trahit l’élevage sous voile.  À 60 g/l de sucre résiduel, ce grenache noir s’exprime sur les arômes de chocolat et de caramel.  Un peu trop sucré pour moi, et les rouges liquoreux me plaisent moins, mais très intéressant.  Un beau clin d’oeil à l’année de naissance d’un membre de notre club.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Patrick Essa le Lun 14 Sep 2015 - 8:27

Stephanie...merci mais lire que mes vins de 2010 ont des finales "courtes" me heurte un peu je l'avoue. Ils sont tous issus de rendements inférieurs à 30 hl sur 11.000 pieds à l'hectare. Mais bon je vais les redeguster avec un autre "œil" la prochaine fois...
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 14 Sep 2015 - 8:37

Patrick Essa a écrit:Stephanie...merci mais lire que mes vins de 2010 ont des finales "courtes" me heurte un peu je l'avoue. Ils sont tous issus de rendements inférieurs à 30 hl sur 11.000 pieds à l'hectare. Mais bon je vais les redeguster avec un autre "œil" la prochaine fois...

Je suis désolée Patrick.
Ce n'était pas le cas de tous (seulement 2 sur 5).
Je les ai peut-être trop aérés?
Je suis encore une néophyte donc difficile pour moi de jongler l'animation de la dégustation avec les obligations familiales (le contexte n'est pas le même pour toutes les dégustations sur le site: seul à méditer et à rencontrer le vin, en petit groupe d'adultes où on ajoute l'intérêt de la discussion ou... chez nous le samedi soir!). Je vais les revisiter dans un contexte favorisant davantage l'introspection.

Merci beaucoup.

avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Yves Martineau le Lun 14 Sep 2015 - 10:13

Chère Stéphanie, tu n'as pas à t'excuser de tes perceptions, au contraire c'est un ressenti très personnel et légitime.

Ceci dit, j'étais bien étonné que toutes les finales soient qualifiées de courtes ou modérées. Si c'est le cas, qu'en est-il d'un Aligoté ou d'un Bourgogne Villages? Voulais-tu dire par rapport à d'autres premiers crus de l'appellation que tu trouves plus longs?

Le seul B-C 2010 que j'ai goûté est les Tessons et j'avais été impressionné par son volume et sa longueur dignes d'un premier cru. Les autres dorment en cave. Mais un Meursault de producteur sérieux, dans un excellent millésime est très rarement court, est-ce qu'ils étaient simplement fermés? Pas sûr, selon les les arômes que tu décris bien.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5127
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 14 Sep 2015 - 12:19

Yves Martineau a écrit:Chère Stéphanie, tu n'as pas à t'excuser de tes perceptions, au contraire c'est un ressenti très personnel et légitime.

Ceci dit, j'étais bien étonné que toutes les finales soient qualifiées de courtes ou modérées. Si c'est le cas, qu'en est-il d'un Aligoté ou d'un Bourgogne Villages? Voulais-tu dire par rapport à d'autres premiers crus de l'appellation que tu trouves plus longs?

Le seul B-C 2010 que j'ai goûté est les Tessons et j'avais été impressionné par son volume et sa longueur dignes d'un premier cru. Les autres dorment en cave. Mais un Meursault de producteur sérieux, dans un excellent millésime est très rarement court, est-ce qu'ils étaient simplement fermés? Pas sûr, selon les les arômes que tu décris bien.

Pour moi la longueur se comparait en absolu par rapport à tous les autres vins.
Peut-être devrais-je la comparer à des vins de la même appellation pour ce critère.
Je vais définitivement réessayer ceux que j'ai en cave et j'apporterai les bémols à mon CR s'il y a lieu.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Yves Martineau le Lun 14 Sep 2015 - 13:11

Stéphanie Chénier a écrit:
Pour moi la longueur se comparait en absolu par rapport à tous les autres vins.

Intéressant, merci!
Alors ce sera dur de trouver des qualificatifs pour la finale d'un petit vin....finale millimétrique? microscopique? Very Happy
avatar
Yves Martineau

Messages : 5127
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 14 Sep 2015 - 14:14

Yves Martineau a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:
Pour moi la longueur se comparait en absolu par rapport à tous les autres vins.

Intéressant, merci!
Alors ce sera dur de trouver des qualificatifs pour la finale d'un petit vin....finale millimétrique? microscopique? Very Happy

Il faudra trouver un truc pour ralentir le temps si on veut mesurer la longueur pour un vin de cuisson!

Laughing

Sérieusement Yves, toi tu notes la longueur en comparant avec des pairs?
Par exemple, un Bourgogne blanc générique dont la longueur se compare à celle d'un 1er cru pas très long serait décrit comme "très long" (sous-entendu "très long pour une appellation régionale")?

Autre facteur à considérer: certaines bouteilles ont été achetées en SAQ l'an dernier (VES)?



avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Ludwig Desjardins le Lun 14 Sep 2015 - 15:25

La longueur ne devrait pas être traitée par rapport à des vins de même rang mais dans l'absolu.

On dira donc que le petit Aligoté est de longueur correcte ou moyenne en ajoutant qu'il peut être long face à ses pairs s'il impressionne.


Ludwig Desjardins

Messages : 4380
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Yves Martineau le Lun 14 Sep 2015 - 17:26

Je suis d'accord avec vous deux, je juge aussi la longueur dans l'absolu (les fameuses "caudalies"). Mais j'ai alors peine à concevoir les premiers crus de BC comme ayant une finale courte, soit qu'ils n'étaient pas en forme ou soit que notre dégustatrice ne l'était pas Laughing  .
avatar
Yves Martineau

Messages : 5127
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 14 Sep 2015 - 18:02

Yves Martineau a écrit:Je suis d'accord avec vous deux, je juge aussi la longueur dans l'absolu (les fameuses "caudalies"). Mais j'ai alors peine à concevoir les premiers crus de BC comme ayant une finale courte, soit qu'ils n'étaient pas en forme ou soit que notre dégustatrice ne l'était pasLaughing  .

J'entends à rire Yves!

Smile
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 26 Oct 2015 - 20:34

Domaine de la Pépière (Marc Olivier) Clisson Muscadet Sèvre-et-Maine 2011
Beaucoup d’alcool volatile.  Un cousin du cidre: pommes, sel, miel.  Quand même rond mais une amertume qui me rebute.  Serait sûrement OK avec des fruits de mer, mais ce n’est définitivement pas dans ma palette.

Château Lafite-Rothschild 1987
Ici, on est heureux de partager, d’apprendre, mais ce n’est pas la scène de « When Harry Met Sally ».  Le nez est intéressant mais oxydatif avec une pointe de ketchup (pas encore de tabasco toutefois).  En bouche, c’est intéressant mais heureusement moins oxydé: les tannins sont fondus, les arômes sont tertiaires (cuir, mine de crayon) mais il y a du poivron.  En agitant le verre, la bouche s’améliore pour quelques minutes puis s’éteint - un vin encore agréable à boire mais au-delà de son apogée…  

1ère vague des blancs: Côte Chalonnaise 2013

Domaine A et P de Villaine Rully Grésigny 2013
Malheureusement oxydé…

Domaine A et P de Villaine Rully Les St-Jacques 2013
À l’aveugle, j’aurais juré que c’est du Sauvignon Blanc!  Un nez d’agrumes, une acidité présente, une amertume légère, une finale légère à modérée. Et non: du Chardonnay!  Le meilleur accord avec le croûton au chèvre, figues et oignons confits (discrètement acidulés).

Domaine Claudie Jobard Rully Montagne La Folie 2013
Un nez d’abricots fait place à un vin agréable, légèrement boisé mais  la finale est un peu caramélisée.

Domaine Joblot Givry La Servoisine blanc 2013
Notre préféré de la vague des blancs de la Côte Chalonnaise.  Un Chardonnay léger et simple mais rond, boisé de façon modérée, d’une belle longueur.

Honnêtement, j’ai plus de plaisir avec Chablis et Saint-Aubin dans la même gamme de prix que ces Rully et Givry.

2e vague des blancs: le même vin sur 2 millésimes différents (2012 et 2005) pour voir comment le Chenin Blanc sec évolue avec le temps:

Domaine Huet Vouvray sec Le Clos du Bourg 2012
Alcool volatile présent au début mais s’évapore avec l’agitation du verre.
Les arômes fruitiers sont frais: la pomme et le coing.  Une belle acidité, une longueur modérée.  Le meilleurs des vins blancs avec la blanquette de veau.

Domaine Huet Vouvray sec Le Clos du Bourg 2005
Encore plus d’alcool volatile que le 2012 mais ici aussi l’aération règle le tout.
Des arômes fruitiers plus secs: abricots, poires.  Une touche de miel, et des notes de noix (pistaches, noisettes), sans registre oxydatif franc.  Il serait exceptionnel avec les fromages.

De belles expressions du chenin, qu’on connaît peu, mais que tous ont aimé.

Un ajout de dernière minute (donc non carafé): le même vin sur 2 millésimes différents (2010 et 2000) en Rive Gauche de Bordeaux:

Château Les Ormes de Pez 2010
On le connaît: fidèle à lui-même.  Tannique, long, très bon malgré sa fougue de jeunesse et le fait qu’il n’a pas visité la carafe.

Château Les Ormes de Pez 2000
Les arômes ont évolué sur la feuille de tabac et le cuir, mais on sent un petit quelque chose de dérangeant - un fond de moisissure, un goût de bouchon, auquel certains sont plus sensibles que d’autres.  Il demeure intéressant mais je l’aurais préféré un peu plus jeune.

Avec le dessert (tarte au "Gewurztrminer" - crème, abricots, poires et litchis):

Domaine Zind-Humbrecht Gewurztraminer Heimbourg 2011
Un vin avec du sucre résiduel (57 g/l), soyeux, équilibré - un bel exemple du cépage.  Quel mariage avec la tarte - on y retrouve les arômes, surtout le litchi!  Assez sucré pour être agréable avec le dessert, mais moins qu’un Vendanges Tardives.


Dernière édition par Stéphanie Chénier le Sam 23 Jan 2016 - 11:31, édité 1 fois
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par PhilippeGingras le Lun 26 Oct 2015 - 20:39

When harry met Sally !!
J'adore ça !

Merci pour ton beau cr !
avatar
PhilippeGingras

Messages : 845
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 35
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 26 Oct 2015 - 20:43

PhilippeGingras a écrit:When harry met Sally !!
J'adore ça !

Merci pour ton beau cr !

On a gardé l'expression après voir fait goûter du Vouvray demi-sec à une amie qui s'est découvert à ce moment une passion pour les vins moelleux - elle aurait fait compétition à Meg Ryan dans la scène du restaurant!

Laughing
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Lun 26 Oct 2015 - 21:44

Chablis Droin 2013: horizontale

C'était la dégustation du mois dernier.
J'avoue que j'ai été un peu dépassée...
Ils étaient tous très, très bons!
Le problème: je n'ai pas réussi à bien les décrire, à bien les départager.
La solution: faire la même dégustation avec des collègues plus expérimentés que moi en Chablis (Ian!  Au secours!)

En résumé:
-Benoît Droin m'a gentiment suggéré l'ordre de service:

  • Les 1ers crus: Vaillons - Montmains - Mont de Milieu - Montée de Tonnerre
  • Les Grands crus: Vaudésir - Valmur - Grenouille - Clos

-Il suggère aussi d'ouvrir les bouteilles 24-48 heures à l'avance, de remettre les bouchons et de laisser oxygéner lentement debout en cave

-Le groupe a noté la plus grande complexité du Montée de Tonnerre VS les autres 1ers crus

-Tous des vins de haut niveau, avec lesquels on a eu beaucoup de plaisir, d'un rapport qualité-prix impressionnant

-L'accord avec le repas de fruits de mer au four à bois, sel Viking et beurre aux fines herbes était superbe
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Alexandre Trudel le Lun 26 Oct 2015 - 21:50

Stéphanie Chénier a écrit:Chablis Droin 2013: horizontale

-Le groupe a noté la plus grande complexité du Montée de Tonnerre VS les autres 1ers crus

Ça ne me surprend pas: Montée du Tonnerre à la réputation d'être un des meilleurs 1ers crus, peut-être même celui qui s'approche le plus en puissance des grands crus.

Alexandre Trudel

Messages : 962
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Michel Therrien le Mer 28 Oct 2015 - 14:59

Stéphanie Chénier a écrit:
Château Lafitte-Rothschild 1987
Ici, on est heureux de partager, d’apprendre, mais ce n’est pas la scène de « When Harry Met Sally ».  Le nez est intéressant mais oxydatif avec une pointe de ketchup (pas encore de tabasco toutefois).  En bouche, c’est intéressant mais heureusement moins oxydé: les tannins sont fondus, les arômes sont tertiaires (cuir, mine de crayon) mais il y a du poivron.  En agitant le verre, la bouche s’améliore pour quelques minutes puis s’éteint - un vin encore agréable à boire mais au-delà de son apogée…  

.

Pris en apéro ou en mise-en-bouche?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7538
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Mer 28 Oct 2015 - 20:37

Michel Therrien a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:
Château Lafitte-Rothschild 1987
Ici, on est heureux de partager, d’apprendre, mais ce n’est pas la scène de « When Harry Met Sally ».  Le nez est intéressant mais oxydatif avec une pointe de ketchup (pas encore de tabasco toutefois).  En bouche, c’est intéressant mais heureusement moins oxydé: les tannins sont fondus, les arômes sont tertiaires (cuir, mine de crayon) mais il y a du poivron.  En agitant le verre, la bouche s’améliore pour quelques minutes puis s’éteint - un vin encore agréable à boire mais au-delà de son apogée…  

.

Pris en apéro ou en mise-en-bouche?

Euh, apéro tu veux dire seul et mise-en-bouche avec de petites bouchées?
Alors en apéro - je ne voulais pas brouiller les cartes et qu'on puisse déguster toutes les subtilités sans être influencé par la nourriture.
Aurais-tu eu d'autres suggestions Michel? Je suis toute ouïe!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Stéphanie Chénier le Sam 14 Nov 2015 - 11:36

Offerts par un ami qui fêtait un grand événement dans sa vie: merci!

Domaine Raveneau Chablis 1er cru Butteaux 2012

Le nez est légèrement soufré à l’ouverture: une demi-heure de carafe règle le tout.  Pour moi, c’est ce que devrait être un Chablis - les arômes de fruits blancs sont enrobés par la salinité et la fraîcheur, et baignés dans une texture soyeuse, avec une belle finale minérale.  Je ne sais pas comment le Butteaux se compare aux autres cuvées, mais si c’est ça du Raveneau, j’en boirais toutes les semaines!

Domaine des Lambrays Grand Cru Clos de Lambrays 2011

Carafé 30 minutes.
Au nez, on est sur le cassis et un peu de poivre.  En bouche, il est superbe dans l’immédiat (un bel équilibre fruits-épices) mais semble se fatiguer vite dans le verre et on détecte des arômes herbacés.  Effet millésime VS phase un peu ingrate qui se réglera avec la garde?  Tout de même un excellent vin mais dans cette gamme de prix, on a le droit d’être un peu critique, n’est-ce pas?

Château Cheval Blanc 1990

Ouvert quelques heures à l’avance mais non épaulé.
Un seul mot: wow!
Je blague: je vais en dire plus.  Le nez est ouvert et il nous parle: cerises noires, mine de crayon, cacao. En bouche, il change de goût à toutes les 2-3 secondes: cerises mûres, puis figues confites, ensuite la réglisse, le cuir, les olives noires, les pruneaux, le poivron vert, le pot-pourri, et puis encore!  Le finale est longue.  Superbe (quoique voilé par la nourriture) avec le gigot d’agneau 7 heures.  On sent qu’il a assez de plumes sur ses ailes pour voler encore longtemps, mais exceptionnel en ce moment.

Very Happy
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1393
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Club des vins d'Abitibi-Ouest

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum