Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 Janvier

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Invité le Jeu 21 Jan 2010 - 11:19

Michel Therrien a écrit:
Arnaud Lafaurie a écrit:

Sancerre Gérard Boulay 2000 (rouge si besoin de préciser).
uen vendange entière merveilleuse! une robe encore très jeune (étrangement? je ne pense pas) tout l'expression du pinot noir coté ligérien, pas un énorme volume mais aromatique et fin et long...le nez est envoutant, et très expressif je dis ca généralement quand je le plonge 15 fois /minute!! rempli la bouche d'arômes, plus sur un esprit floral séché, ronce. Dégusté seul, avec un accord bien choisi, ca doit être une merveille...si rézin peut en avoir essayez le!


J'aurai 3 bouteilles bientôt........un peu plus de 43$/bouteille et toi en France?

salut l'ami,
J'ai commandé 6 bouteilles par l'intermédiaire d'un site internet de vente on line donc avec une certaine marge. Ton prix est plutot bien si on compare à ce qui se fait comme majoration habituellement par IP. J'ai payé 10$ de moins.

j'aime bien certains sites de vente comme Cave privée, Carré des vins, 1jour1 vins, avec ces campagnes d'achats limitées dans le temps et de belles cuvées proposées.
Voici ce que disait le site sur cette cuvée particulière, apparemment, la vendange entière ne serait pas faites constamment et il s'agissait à cette époque d'un essai

Dans le Sancerrois, au cœur du petit village de Chavignol, fratrie du sauvignon qui a vu naître de merveilleuses bouteilles sur sa célèbre Cote des Monts Damnées, Gérard Boulay cultive également quelque ares de pinot noir, des vieilles vignes de plus de 50 ans sur porte-greffes anciens (ripéria téléki) et sur sol calcaire.
En 2000 l'état sanitaire du raisin fût tellement exceptionnel que Gérard s'essaya à la vendange entière !
Une fois cueillis, les raisins fermentent dans leurs entièretés et ensemble afin qu’au cœur de la baie, la fermentation fasse son travail...
Le fait de les manipuler un minimum permet une conservation exceptionnelle des arômes tout comme une suavité de texture rare.

Seulement 1500 flacons produits et surtout "oubliés" pendant 10 ans !!!

Pourquoi ?

Par modestie et timidité d'un grand vigneron.....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Richard Philippe Guay le Jeu 21 Jan 2010 - 15:09

Insignia 2005. Belle couleur rouge très foncée avec un nez tirant sur l'alcool. En bouche, fruits rouges, un peu de chocolat brun, de l'alcool, une très belle concentration mais beaucoup trop jeune. 17-18/20

Richard Philippe Guay

Messages : 920
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Michel Therrien le Jeu 21 Jan 2010 - 21:32

Franz-E. Schürch a écrit:Commençons, tiens, puisque c'est dimanche et que lundi s'en vient si vite...
J'ai goûté hier au Champagne Inflorescence (blanc de noir) de Cédrick Bouchard et fut ravi. C'est un vin au nez très fin et complexe de citron, de mangue, de fraises, de menthe, d'abricot et de minéraux. La bouche est à la fois suave et aérienne, c'est-à-dire qu'elle allie une sève remarquable à un caractère infiniment délicat. La finale est longue et très pleine (ce qui est assez rare dans un Champagne). Pour tout dire, c'est un vin complet avec quelque chose de vivant en plus qui lui donne un charme total. 93/100

J'ai hâte de le déguster en fin de semaine..........je ferai un court CR.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Jean-Sebastien Rivard le Jeu 21 Jan 2010 - 21:55

Domaine de la Vieille Julienne C9P 2005. Nez très en retrait. En bouche, c'est ample, des fruits noirs et rouges, complexe avec une longue finale savoureuse, mais avec un brin d'alcool. Sera superbe dans 5 à 10 ans.

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Yves Martineau le Jeu 21 Jan 2010 - 23:23

George Descombes Brouilly Vieilles Vignes 2006
Nez de griottes et bleuets
La bouche est franche, belle fraîcheur, le fruit est croquant et pur. Une gourmandise liquide qui se boit toute seule. Finale minérale qui n'a rien de simplette et qui intrigue, bonne longueur. Pas la profondeur du 2005 mais un charme irrésistible en commun. 89 pt
avatar
Yves Martineau

Messages : 5224
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Karl Duval le Ven 22 Jan 2010 - 10:29

2007 Elian Da Ros Côtes du Marmandais Le vin est une fête

Un vin que j'aime toujours autant. Nez sur les fruits noirs, gourmand, équilibre et fraicheur caractérise ce vin d'entré de gamme. Un vin de soif !
avatar
Karl Duval

Messages : 295
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 48
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Claude Boulanger le Ven 22 Jan 2010 - 18:10

Ladoix, La Maréchaude, Doudet-Naudin, 1978.

Retrouvaille avec un vieux chum hier soir, au resto, on décide d'y aller en force sur la Carte des vins! J 'avais peu d'expérience avec un bourgogne de plus de vingt ans, celui-ci en avait plus de trente, et franchement, je m'attendais à quelques expressions de déclin. Eh bien non! Une belle robe rouge sang translucide, avec bien sûr un pourtour orangé. Au premier nez, très parfumé, je me suis demandé si le riedel ne portait pas des traces de... savon. L'agitation a effacé tout ça, laissant monter quelques épices, clou de girofle et cannelle, et aussi de la framboise des champs, et ...comme de la truffe! En bouche, une texture soyeuse, quasi exempte de tanins, carressait le palais et enrobait l'espace d'une chaleur et d'une puissance inattendue et réconfortante! Une explosion de bonheur sur un filet de veau joliment apprêté, accompagné d'une réduction discrète et d'une tombée de champignons sauvages. Expérience sublime pour moi, et court moment d'éternité avec un ami de longue date!

ZIn.
avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 22 Jan 2010 - 19:34

Quel resto Zin?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Claude Boulanger le Sam 23 Jan 2010 - 11:37

Salut Vincent! Le Nuances. ZIn.
avatar
Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Julien Martel le Sam 23 Jan 2010 - 18:46

François Lumpp Givry 1er Cru Crausot 2007
Déjà ma 4e bouteille de ce vin. J'ai l'humble impression qu'il débute déjà une phase plus ingrate. Le vin intègre un peu le boisé, mais se révèle moins aromatique ou expressif, donnant l’impression de réclusion, de fermeture. Toujours un vin de plaisir malgré tout, si facile à boire, mais j’aurai peut-être avantage à attendre avant d’ouvrir la prochaine. 89-90
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Mario Vaillancourt le Sam 23 Jan 2010 - 20:59

Bu ce soir un Chateau d'Angludet 2000: Un nez assez exhubérant sur le cassis, fruits noirs, du bois, un peu de vanille et de cuir. La bouche est assez souple et droite, les tannins fondus et très soyeux, une belle finesse, une longueur moyenne. Pas le vin avec le plus de matière mais une bouteille à maturité. Bon.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 945
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Invité le Dim 24 Jan 2010 - 12:10

2 jours de ski de fond. Pas beaucoup de neige mais elle est rapide. Deux bonnes fouilles dont une assez intense pour éviter l'érable en pleine descente! Ça mérite d'ouvir qq boutenches!

Kendall-Jackson Chardonnay Camelot Higlands 2007, Santa Maria Valley
Ma première déception avec ce vin qui par le passé m’a presque toujours laissé une belle impression de pureté malgré un style un peu convenu. Un boisé, ici, trop lourd masquant le fruité, c’est pataud et on se lasse rapidement. Sans parler du prix qui a explosé en 3 ans. 13

Zind-Humbrecht Riesling Herrenweg Turckheim 2005
Une autre déception avec un vin qui, habituellement, est plus profond. C’est impeccable du côté vinif, mais on décèle un creux en milieu de bouche qui nous laisse ensuite sur une finale évanescente. Cher. 14

Penley Estate Shiraz Special Select 2002 Coonawarra
Un grosse syrah qui vous en met plein la gueule. Nez très évident d’olive noire, de viande fumée et de fruits noirs confits. Un vin épais, au tanins encore bien en formes doté d’une fraîcheur adéquate malgré une finale un peu grossière. Un vin facile mais qui donne son lot de plaisir. Pour amateur du genre. 15.5

E. Guigal Côte-Rôtie Brune et Blonde 1999
Met du temps à se révéler. Nez élégant sur des notes fines de fumée, de graphite et de cuir. Bouche soyeuse, harmonieuse et de demi-corps. Lui manque un je-ne-sais-quoi que je retrouve habituellement dans ce cru pour se démarquer. Ça reste d’autant plus bizarre vu la qualité du millésime. Tout de même très bon. 16

Domaine Joblot premier cru Clos de la Servoisine 2003 Givry
Un vin qui pète le fruit. Beaucoup de charme, une matière ciselée, aucune lourdeur, sans être véritablement complexe, il empli de bonheur. Une belle bouteille. 16

François Parent premier cru Les Épenots 2002 Pommard
Vin acheté à la propriété. Nez délicat, légèrement truffé, fruits noirs. Bouche féminine, beau volume, fruité enjôleur et des plus civilisé. Bonne longueur en finale. Plus près d’un Volnay en style, m’a t-il semblé. 16.5

Dom Laurent premier cru La Refène 1996 Pommard
Beaucoup plus sérieux que le précédent avec un caractère fougueux qui se rapproche plus de l’idée que j'ai de cette commune. Nez superbe, complexe sur les fruits noirs et le graphite. À l’évolution, on sent des notes plus fermières similaires à celles trouvées dans le Cornas Chaillot de T. Allemand bu la semaine dernière. Beaucoup de volume en bouche avec des tannins encore serrés lui donnant une côté un peu dur mais le fruité suffisamment généreux le rend des plus agréable. L’ensemble demeure d’une harmonie certaine et se marie merveilleusement bien à table. J’aurais aimé en avoir une autre bouteille en cave. 17.5

Quinta do Castelinho Vintage 2000
En demie bouteille. Un porto plein, sur les pruneaux cuits, affichant une complexité en réserve. Ensemble un peu lourd. Bien. 15+

Dönnhoff Oberhäuser Brücke Riesling auslese Nahe 2003
Du grand art. Précis, exubérance maîtrisée, sur les fruits jaunes et une belle minéralité. Superbe contraste entre opulence du fruit et fraîcheur se terminant sur une longue finale. 17.5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Yves Martineau le Dim 24 Jan 2010 - 12:36

Domaine du Vieux Télégraphe Châteauneuf-du-Pape La Crau 1998
Goûté deux fois depuis deux semaines, ce VT est dans une phase absolument splendide!

Le fruit et la matière y sont toujours aussi présents mais il a développé un coté aérien envoûtant qui donne le goût de toujours y retourner. Savoureux, long, ample et complexe. il afffiche toute la pleinitude souhaitée d'un Châteauneuf à maturité dans un grand millésime. Magique. 93-94 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5224
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Invité le Dim 24 Jan 2010 - 19:06

Yves Martineau a écrit:Domaine du Vieux Télégraphe Châteauneuf-du-Pape La Crau 1998
Goûté deux fois depuis deux semaines, ce VT est dans une phase absolument splendide!

Le fruit et la matière y sont toujours aussi présents mais il a développé un coté aérien envoûtant qui donne le goût de toujours y retourner. Savoureux, long, ample et complexe. il afffiche toute la pleinitude souhaitée d'un Châteauneuf à maturité dans un grand millésime. Magique. 93-94 pts

Il en reste 2 ou 3 bouteilles en cave. Allons nous faire plaisir bientôt!

Merci pour le CR, amigo.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Pierre Beauregard le Dim 24 Jan 2010 - 19:41

Hier soir chez Dan Gauthier et son excellent cassoulet (assurément un des meilleurs jusqu'à ce jour) quelques beaux vins en entrée et en accompagnement :

Domaine Bruno Claire - Marsannay cuvée Isabelle 2005, si ce vin m'avait été servi à l'aveugle j'aurais certainement erré tant le pinot s'exprime différemment. Peut être est-ce dû à la vanille ou à la légère touche boisée mais sans excès. La matière y est et celui-ci sera encore plus grand dans quelques années après avoir digéré son bois. J'ai bien aimé, vin à encaver.

Domaine Cosse Maisonneuve - Cuvée Le petit Sid 2001. Rarement vu une robe aussi jeune malgré ses 8-9 ans. Reflets violets, arômes de fruits noirs et d'anis. La bouche est souple, soyeuse, grasse et ses tanins dévoilent son âge. Belle bouteille et bel exemple que les vins constitués de malbec peuvent se conserver longtemps.

Château Montus - cuvée Prestige 2000. Accompagne très bien le cassoulet. Tabac, café et chocolat noir sont ses principales caractéristiques olfactives. La bouche démontre toujours une grande matière mais son côté rustique a disparu. Belle finale et longueur. S'est dévoilé beaucoup plus harmonieusement que celle dégustée en mai 2007. A bien vieilli.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1932
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Stéphane Dion le Dim 24 Jan 2010 - 23:20

Samedi soir, pour souligner le courage de ma femme qui a terminer son certificat par les soir en science pur option Informatique (du moins quelque chose comme ça) Chablis grand cru Château Grenouille 1998 de La Chablisienne Avec ce que nous attendons à gauche et à droite à propos de l'oxydation de vins, Je puis vous affirmer que ce dernier étais magnifique, avec des arômes de beurres et de noix grillés avec une très belle longueur. 18,5/20

Et ce soir, Gevrey-Chambertin 2002 du domaine Denis Mortet. Belle robe, beaucoup de puissance dans ce vin avec des arômes de fruits noirs, terreux, belle longueur du plaisir au max en regardant la partie des Saints contre les Vikings. 18/20
avatar
Stéphane Dion

Messages : 33
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 49
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Julien Martel le Lun 25 Jan 2010 - 13:45

Domaine Patrick Baudouin Anjou Effusion 2006
J’ai ouvert samedi soir ma cinquième bouteille de ce vin, offert par Les Vins Alain Bélanger. Malheureusement, je n’y ai pas retrouvé la pureté du fruit vif, l’élégance et la grande minéralité que me plaisaient tant auparavant. C’est la seconde fois en moins d’un mois où je déguste ce vin et que je me questionne sur une possible oxydation prématurée. Pourtant le vin est encore si jeune ! Est-ce plutôt le chenin qui vieillit rapidement et qui sort du registre de la pomme verte/citron ? Je fais ici appel aux experts pour éclairer ma lanterne. Le vin demeurait malgré tout très bon, d’où mon interrogation ; mais il était une grosse coche en dessous des bouteilles dégustées l’hiver dernier. Dégel sur FDV, avec qui je partage une caisse du second arrivage de ce cru chez Alain Bélanger, m’a confirmé hier avoir également des doutes sur une possible oxydation prématurée, affirmant être tombé sur 3 bouteilles légèrement oxydée sur 4.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Michel Therrien le Lun 25 Jan 2010 - 14:16

Julien Martel a écrit:Domaine Patrick Baudouin Anjou Effusion 2006
J’ai ouvert samedi soir ma cinquième bouteille de ce vin, offert par Les Vins Alain Bélanger. Malheureusement, je n’y ai pas retrouvé la pureté du fruit vif, l’élégance et la grande minéralité que me plaisaient tant auparavant. C’est la seconde fois en moins d’un mois où je déguste ce vin et que je me questionne sur une possible oxydation prématurée. Pourtant le vin est encore si jeune ! Est-ce plutôt le chenin qui vieillit rapidement et qui sort du registre de la pomme verte/citron ? Je fais ici appel aux experts pour éclairer ma lanterne. Le vin demeurait malgré tout très bon, d’où mon interrogation ; mais il était une grosse coche en dessous des bouteilles dégustées l’hiver dernier. Dégel sur FDV, avec qui je partage une caisse du second arrivage de ce cru chez Alain Bélanger, m’a confirmé hier avoir également des doutes sur une possible oxydation prématurée, affirmant être tombé sur 3 bouteilles légèrement oxydée sur 4.

Le chenin est un cépage aux multiples facettes!
Le coing et la pomme mûre tout comme les amandes et les noisettes peuvent donner le change pour un vin aux caractères oxydatifs. Les vins à base de chenin prennent aussi des teintes que l'on pense évolutives mais propre à ce cépage. Un cépage merveilleux et complexe qui ne demande qu'à être apprivoisé.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Michel Therrien le Lun 25 Jan 2010 - 17:16

Un gros "party" en fin de semaine.....je commence à m'en remettre un peu!
Je n'ai pas pris de notes.......j'aurais pas été capable de me relire!
Dans l'ordre après le ski de fond ou raquette ou patin sur la rivière et surtout hockey de nuit sans blessés graves.

La Rose du Clos 2008, Domaine des Lambrays toujours aussi délicat, 2 bouteilles en moins de 2!
Marsannay rosé 2007 Bruno Clair Plus bonbon et sous les 2006. Le 2008 nous fera oublier.
Magnum Argile Blanc Extra Brut, Vouette et Sorbée J'aime beaucoup de blanc de blancs.
Sancerre 1997 Clos de Beaujeu, Gerard Boulay Minéralité lourde pour les uns et soufre pour d'autres!
Sancerre 2007 Clos La Néore, Edmond Vatan Trop jeune et mou.
Chablis 1er cru Séchet 2002, Vincent Dauvissat Tout le monde est content. L'un de dire....enfin!
DOC Rioja 1991 Vina Tondonia reserva WOW, découverte et délicieux.

Un quatuor de 89 en semi aveugle

Léoville Las Cases Charmeur.
Montrose Un peu "off"
Ducru Beaucaillou Classique, droit, minéral.......gagne haut la main!
Chinon Clos de La Dioterie, Charles Joguet Loin d'avoir l'air fou sous son poivron avec un beau volume.

Un paquet de vins bourguignons en semi aveugle

Morgon 1995 Côte du Py, Jean Foilard Tout le monde "call" BOJO et aussi.....très beau!
Chambolle-Musigny 1er cru Les Baudes 2002, Joseph Drouhin Délicat et belle "pinotte" sans profondeur.
Chambolle-Musigny 1990, Ghislaine Barthod Brouille et mort.
Gevrey-Chambertin 1er cru Les Fontenys 1999, Joseph Roty Pointe de bouchon.

Les chums s'interrogent si La Bourgogne c'est vraiment bon et en redemandent

Pommard 1er cru Clos des Épeneaux 1999, Comte Armand Extrait, velouté, ne nous éclate pas.
Gevrey Chambertin Mes Favorites 1999, Alain Burguet Un brin extrait, manque de chair, on a soif!
Richebourg 2002, Domaine de La Romanée Conti Ça calme un peu. Moment de partage.

Pause Foie gras en terrine avec Vouvray 1ère trie Le Mont 1989, Domaine Huet Correct sans plus.

Les gars vont jouer au hockey de nuit. Les filles se couchent et en supplémentaire, 3 gars restants font éclater l'alcootest

Pouilly Fuissé Les Reisses 1998, Robert Denogent Joyeux, encore un beau gras et demeure frais.
Champagne La Closerie Les Béguines extra brut, Jérôme Prévost WOW.....révélation.
Champagne Blanc de noirs Inflorescence, Cédric Bouchard Très apprécié avec droiture et distinction.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Ludwig Desjardins le Lun 25 Jan 2010 - 17:30

Julien Martel a écrit:Domaine Patrick Baudouin Anjou Effusion 2006
J’ai ouvert samedi soir ma cinquième bouteille de ce vin, offert par Les Vins Alain Bélanger. Malheureusement, je n’y ai pas retrouvé la pureté du fruit vif, l’élégance et la grande minéralité que me plaisaient tant auparavant. C’est la seconde fois en moins d’un mois où je déguste ce vin et que je me questionne sur une possible oxydation prématurée. Pourtant le vin est encore si jeune ! Est-ce plutôt le chenin qui vieillit rapidement et qui sort du registre de la pomme verte/citron ? Je fais ici appel aux experts pour éclairer ma lanterne. Le vin demeurait malgré tout très bon, d’où mon interrogation ; mais il était une grosse coche en dessous des bouteilles dégustées l’hiver dernier. Dégel sur FDV, avec qui je partage une caisse du second arrivage de ce cru chez Alain Bélanger, m’a confirmé hier avoir également des doutes sur une possible oxydation prématurée, affirmant être tombé sur 3 bouteilles légèrement oxydée sur 4.


Ce producteur utilise le soufre à des niveaux très bas, sinon minimes. Est-ce que ça pourrait expliquer ces variations de bouteilles?

Ludwig Desjardins

Messages : 4446
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Luc Rodrigue le Lun 25 Jan 2010 - 17:50

Michel Therrien a écrit:

Les gars vont jouer au hockey de nuit. Les filles se couchent et en supplémentaire, 3 gars restants font éclater l'alcootest


Je ne sais pas combien vous étiez, mais se pourrait-il que "l'éclatement" de l'alcootest ait eu lieu bien avant ...? Wink Laughing Razz
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Pierre Beauregard le Lun 25 Jan 2010 - 18:55

Et de renchérir :

Michel, c'est fou le nombre de très grandes bouteilles ouvertes qui vous ont déçu ? Boulay, Vatan, Comte Armand, Roty, Burget, Montrose, Drouhin, Barthod, Huet.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1932
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 25 Jan 2010 - 19:05

Gros, gros week-end mon Mike!

De notre côté:
Domaine Joblot Pied de Chaume givry 2002 : Quatrième et dernière bouteille bue ce dimanche. Nez de cerise, de framboise fraîche, agrémenté d’une pointe florale/épicée rappelant la pivoine. La bouche est ample, mais peu dense, parfumée et très fraîche. Finale de longueur moyenne sur des notes de noyau de cerise, avec une pointe amère. Un vin qui j’avais trouvé un poil végétal par le passé et qui semble avoir gagné en volume depuis un an et demi. Bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Olivier Collin le Lun 25 Jan 2010 - 19:42

Ludwig Desjardins a écrit:

Ce producteur utilise le soufre à des niveaux très bas, sinon minimes. Est-ce que ça pourrait expliquer ces variations de bouteilles?

Exactement! J'avais beaucoup aimé ses vins et la rencontre du Monsieur, mais je m'étais dit que pour la cave je miserais plutôt sur son rouge et son incroyable liquoreux que sur les blancs.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2030
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Patrick Pollefeys le Lun 25 Jan 2010 - 20:48

Olivier Collin a écrit:
... et son incroyable liquoreux que sur les blancs.

Lequel, Maria Juby? Il y a une gamme de 3-4 liquoreux me semble...
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 603
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum