Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 31 Janvier

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 31 Janvier

Message par Frederick Blais le Dim 31 Jan 2016 - 19:42

Domaine Méo-Camuzet Nuits St-Georges 2009: Jolie couleur rubis, bonne saturation pour un pinot mais l'on voit au travers. Le disque commence à peine à se former. Nez bien expressif, large sur des aromes mentholés, cerises, épices, sous-bois avec une pointe sucrée. La bouche est soyeuse en entrée, bonne concentration, plein de fruits et d'épices(herbes fraiches, bois de santal ), tannins qui se resserrent en finale qui est de belle longueur surtout avec les saveurs d'épices. 17/20+ Le temps a vraiment fait du bien à ce vin, bien hâte de le revoir dans 5 ans pour la prochaine.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Patrick Ayotte le Lun 1 Fév 2016 - 13:02

Pierre-Yves Colin-Morey Saint-Aubin La Chatenière 2013

Couleur doré moyen. Nez complexe d'ananas grillés, d'agrumes, de poires, d'épices, de bois et d'une impression de légère brise marine. Profil gustatif similaire avec l'ajout de saveurs de craie, de lime avec une belle rondeur qui n'entrave pas l'acidité présente. Longue finale où cette dernière s'étire en droiture. Ce vin est jeune, l'élevage sous bois parait encore et l'aération prolongée (bu ce vin sur une période de 8 heures) ne fait que donner un aperçu de ce qu'il deviendra après un moment de garde. Excellent+ (92)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Invité le Lun 1 Fév 2016 - 16:23

Deux soirées d’anniversaire de file à l’une des meilleures tables de Montréal.

D’abord, pour l’ami Jean-Fred qui fait toujours dans la plus pure décadence :

Dom Pérignon Champagne brut rosé 1998 (magnum)
Nez timide qui prendra du temps à s’ouvrir sur des notes racées de fleur, de fruits rouges et de calcaire avec un fond truffé. Bouche splendide, nourrie, lissée et vineuse à la fois. Il lui manque un peu de fond et surtout de la longueur, surtout à ce prix! Excellent. 17,5/20


Bouchard Père & Fils Corton-Charlemagne grand cru 2002
Bouteille parfaite, pas un pet d’oxydation! Parfums de bonne intensité. Crayeux avec un fond de fruits blancs bien mûrs. Bouche ample, riche et concise. Longue finale expansive, crémeuse et puissante. Superbe. 18/20

Bouchard Père & Fils Chevalier-Montrachet grand cru 2006
Tout le contraire du Corton-Charlemagne avec un nez tout en finesse, presque délicat, mais affichant une précision et une race hors du commun. La bouche suit, elle aussi délicate, fraîche et aérienne. Superbe finale, saline et parfumée. Superbe. 18,5/20

Vincent Girardin Bâtard-Montrachet grand cru 2007
Sans surprise, c’est de loin le vin le plus opulent des trois blancs. On sent encore le boisé, trait de caractère de la maison encore à cette époque et qui a beaucoup changé depuis la prise en charge des vins par Éric Germain. Le fruit et l’expression du terroir sont néanmoins bien présents et superbement arrimés à cet élevage qui semble d’être bien intégré à l’ensemble. Bouche ample, généreuse, grasse, avec du poids, mais tout en restant précise et dotée d’une empreinte saline, notamment en finale. Très Bâtard comme style. Et très bon aussi! 18/20


Comte Georges de Vogüé Musigny grand cru 2001
À mon sens, le vin le moins intéressant de la soirée. Un vin dur, terne et peu jasant. Des notes assez simples de petits fruits rouge et d’humus. Bouche carrée par ses tanins secs et un fruit en replis, pour ne pas dire absent. Longueur moyenne. Évolution défavorable. Une bouteille ouverte il y a deux ans s'était montrée nettement plus convaincante. 16/20 (et je me sens généreux…)

Domaine de la Romanée Conti Richebourg grand cru 2004
Un vin qui interpelle. Envoûtant par son nez intensément parfumé et sa tenue royale en bouche. On oublie ce que l’on a pu dire et ce que l’on a pu boire sur 2004 si ce n’est que ce joli trait végétal qui vient magnifier un ensemble riche, cossu et profond. Le vin n’a cessé de se transformer durant la soirée. Un magnifique tour de force dans ce millésime hyper difficile. Même que le vin en a encore sous la pédale. Émotions. Pour avoir eu la chance de goûter l'ensemble des vins du domaine sur 2004 depuis les 18 derniers mois, c'est probablement mon préféré avec, évidemment, La Conti... 19/20

Domaine de la Romanée Conti La Tâche grand cru 2004
Étrangement le caractère du millésime est nettement plus marqué sur cette Tâche avec cette note végétale d’arachide et/ou la fameuse coccinelle. C’est néanmoins un vin magnifique par sa pureté. Ça pinotte grave. Des tonalités de zeste d’orange, d’épices exotiques et fruits rouges. La bouche est plus droite que le Richebourg, moins grasse, plus tendue, mais tout aussi précise et possède un peu plus de souffle en finale. Un vin moins facilement accessible, moins charnel et plus intellectuel. 18,5/20


Château Cheval Blanc Saint-Émilion premier cru classé A 1982
Aaaaaah, la magie des vieux Bordeaux. D’un (très) grand millésime, qui plus est! Registre secondaire, complexe et d’un charme inouï avec ce fond de poivron chaud qui reflète l’apport important de cabernet franc. Des tonalités de cacao, de prune et d’encens. Matière caressante, soyeuse, presque riche tout en montrant une fraîcheur déconcertante. Ensemble fondu et d’une superbe harmonie. Le vin m’a paru sur le haut de son plateau et je doute qu’il puisse aller plus loin. Émotions, encore une fois! 19/20

Château Latour Pauillac premier grand cru classé 1990
En comparaison avec le Cheval Blanc 82, le vin semble nettement plus jeune avec une robe et un cœur sombre et un pourtour peu évolué. Parfum très frais de cassis mûr, cerise, de graphite, de havane frais et de chocolat noir. Bouche énergique. Matière dense, droite avec une masse tannique d’une rare élégance. Ensemble cylindrique, encore sur la réserve et dotée d’une finale immense. Un vin qui entame doucement son plateau de maturité et qui devrait livrer le meilleur de lui-même d’ici 5 à 10 ans. Un très grand vin. 19-19,5/20


Château d’Yquem premier cru supérieur classé Sauternes 2001
Au moins cinq que j’avais goûté à ce pur nectar. Le vin a conservé ce côté opulent, mais sa liqueur semble se digérer tout doucement. Un nez splendide et d’une rare intensité : safran, crème brûlée, orange confite, épices douces. Magnifique touché, une acidité fine et porteuse, profond et d’une longueur kilométrique. D’une grande buvabilité, malgré la richesse impressionnante, il devrait continuer à gagner en complexité même si, personnellement, j’ai de plus en plus tendance à préférer les Sauternes dans leur exubérante jeunesse. 18,5/20


Demain, l’anniversaire de ma petite maman Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Alain Roy le Mar 2 Fév 2016 - 19:53

Château Ormes de Pez 2003, St-Estèphe, acheté en 2006, 50$.

Superbe grenat moyennement dense, d'allure jeune et limpide. Bouquet subtil de doux fruits rouges qui commencent à peine à compoter, soupçon de vanille, rien à tout casser mais fort invitant comme nez. Très beau vin abouti selon mes critères: entrée soyeuse, des éclats de douceur fruitée tapissant le palais, une finale de belle allure sur de fins amers, l'ensemble étant soutenu par une tension parfaite et des plus rafraîchissantes. I like it a lot ! Ce petit est en pleine forme à 13 ans, et s'est laissé boire sans le moindre effort !

C'est moins tape-à-l'oeil que le cr précédent, p'tit choyé de Patrick ! Wink
avatar
Alain Roy

Messages : 1942
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michelle Champagne le Mar 2 Fév 2016 - 21:04

Inspirée par la contre performance de MdT de Raveneau, j'ai décidé d'ouvrir son Forêt 2011 ce soir. D'un jaune paille brillant, le premier nez est sur des arômes de bord de mer. Le deuxième nez est vraiment floral avec quelques notes d'agrumes. La bouche est relativement soyeuse où l'on retrouve les agrumes et l'acidité apparaît en fin de bouche sur une finale floral à la Puligny...la longueur est moyenne et l'ensemble est équilibré. Le vin est bien fait mais encore une fois, ce n'est pas le rapport qualité /prix du siècle. Je classe donc ce vin dans la catégorie des vins: "m'as-tu vu?"......
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Ludwig Desjardins le Mar 2 Fév 2016 - 22:04

J'espère que les gens vont réaliser de plus en plus par ces commentaires que Raveneau c'est franchement "m'as-tu-vu" et à la réputation surfaite et qu'il n'y aura plus 300 personnes à la Signature lors des mises en vente. Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michelle Champagne le Mar 2 Fév 2016 - 23:40

Ludwig Desjardins a écrit:J'espère que les gens vont réaliser de plus en plus par ces commentaires que Raveneau c'est franchement "m'as-tu-vu" et à la réputation surfaite et qu'il n'y aura plus 300 personnes à la Signature lors des mises en vente. Laughing

Plus de la moitié de ces personnes sont des collectionneurs...pour les autres, ils vont de déceptions en déceptions. Toujours en fonction de leurs attentes vs le prix payé vs le nom de la maison. Est-ce qu'il y a une possibilité que les vins de Raveneau soient dépassés par leur réputation? Ouvre un Forêt 2011 et nous pourrons en discuter!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Yves Martineau le Mer 3 Fév 2016 - 0:59

Alors on peut en discuter? Wink

2011 François Raveneau Chablis 1er Cru Les Forêts
12/18/2014 - I wrote: 92 points
Lunch au Bouillon Bilk
Superbe! Sec et minéral, avec tout de même un bon gras et une certaine exubérance et se boit très bien sur cette jeunesse fringuante. J'ai beaucoup aimé. 91-92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Yves Martineau le Mer 3 Fév 2016 - 1:01

Michelle Champagne a écrit:

Plus de la moitié de ces personnes sont des collectionneurs...pour les autres, ils vont de déceptions en déceptions.

donc que des collectionneurs ou des déçus? scratch

je te les prends toutes Michelle et promis, ce n'est pas pour une collection!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Ludwig Desjardins le Mer 3 Fév 2016 - 7:59

Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:J'espère que les gens vont réaliser de plus en plus par ces commentaires que Raveneau c'est franchement "m'as-tu-vu" et à la réputation surfaite et qu'il n'y aura plus 300 personnes à la Signature lors des mises en vente. Laughing

Plus de la moitié de ces personnes sont des collectionneurs...pour les autres, ils vont de déceptions en déceptions. Toujours en fonction de leurs attentes vs le prix payé vs le nom de la maison. Est-ce qu'il y a une possibilité que les vins de Raveneau soient dépassés par leur réputation? Ouvre un Forêt 2011 et nous pourrons en discuter!

Tu es divertissante Michelle...

Ton CR laisse pourtant croire à un vin intéressant, avec une finale de Puligny pourquoi pas... C'est juste qu'à la fin tu laisses une trace de provocation, sachant très bien ce que tu allais susciter comme discussion. Wink

Tes arguments valent pour des dizaines et centaines de vins, et je suis le premier à le soulever quand je suis déçu d'un Bourgogne village à 100$... Mais ici on parle d'un premier cru (généralement le plus faible pour Raveneau) du producteur le plus recherché de Chablis de par la rareté de sa production et son style unique vendu... 64$. Maintenant je ne sais pas trop à quoi s'attendre de plus, c'est certain que je ne dormirais pas dehors devant la Signature pour avoir du Forêts...

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michelle Champagne le Mer 3 Fév 2016 - 10:55

Yves Martineau a écrit:Alors on peut en discuter? Wink

2011 François Raveneau Chablis 1er Cru Les Forêts
12/18/2014 - I wrote: 92 points
Lunch au Bouillon Bilk
Superbe! Sec et minéral, avec tout de même un bon gras et une certaine exubérance et se boit très bien sur cette jeunesse fringuante. J'ai beaucoup aimé. 91-92 pts

Seulement un an pour perdre cette jeunesse fringante...Le Forêt d'hier n'était pas dans une phase ingrate. Très floral où une pointe d'acidité émerge en final. Sans être plat, le vin n'était pas très fougueux. Style du producteur? Mais comment ce style peut-il plaire? Je suis ouverte aux vins riches avec peu d'acidité mais pour compenser ce manque d'acidité, le vin doit présenter une certaine complexité. Le vin n'a rien sublimé.  Le Forêt 2011 de Raveneau est un très beau Chablis pour 40$....
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michelle Champagne le Mer 3 Fév 2016 - 11:09

Ludwig Desjardins a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:J'espère que les gens vont réaliser de plus en plus par ces commentaires que Raveneau c'est franchement "m'as-tu-vu" et à la réputation surfaite et qu'il n'y aura plus 300 personnes à la Signature lors des mises en vente. Laughing

Plus de la moitié de ces personnes sont des collectionneurs...pour les autres, ils vont de déceptions en déceptions. Toujours en fonction de leurs attentes vs le prix payé vs le nom de la maison. Est-ce qu'il y a une possibilité que les vins de Raveneau soient dépassés par leur réputation? Ouvre un Forêt 2011 et nous pourrons en discuter!

Tu es divertissante Michelle...

Ton CR laisse pourtant croire à un vin intéressant, avec une finale de Puligny pourquoi pas... C'est juste qu'à la fin tu laisses une trace de provocation, sachant très bien ce que tu allais susciter comme discussion. Wink

Tes arguments valent pour des dizaines et centaines de vins, et je suis le premier à le soulever quand je suis déçu d'un Bourgogne village à 100$... Mais ici on parle d'un premier cru (généralement le plus faible pour Raveneau) du producteur le plus recherché de Chablis de par la rareté de sa production et son style unique vendu... 64$. Maintenant je ne sais pas trop à quoi s'attendre de plus, c'est certain que je ne dormirais pas dehors devant la Signature pour avoir du Forêts...

J'ai des droits d'auteur sur cette phrase! Laughing  Parmi les Raveneau 2011 que j'avais en cave, il y avait MdT, Forêt et Montmains. Je n'ai réussi qu'à mettre la main sur les moins intéressants. J'ai donc choisi d'ouvrir le Forêt sachant qu'il était le moins intéressant des 3....Même dans les bons millésimes, je n'irai plus au tirage. Je constate que les premiers crus, mise à par Butteaux que j'aime bien, ne valent pas le déplacement.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 3 Fév 2016 - 11:50

Montée de Tonnerre ... dans les trois moins intéressants?

Butteaux est toujours très bon (devant Forêts et Montmains), mais jamais autant que Montée de Tonnerre et Chapelot.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michelle Champagne le Mer 3 Fév 2016 - 13:05

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Montée de Tonnerre ... dans les trois moins intéressants?

Butteaux est toujours très bon (devant Forêts et Montmains), mais jamais autant que Montée de Tonnerre et Chapelot.

Ici, c'est une question de goût, je préfère le côté minéral de Butteaux à MdT. Je ne connais pas Chapelot.
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1463
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michel Therrien le Mer 3 Fév 2016 - 13:36

Cette discussion revient à "Qu'est-ce-que je veux boire?"

Une note?
Un vin rare?
Un grand nom de producteur?
Un millésime?
Un prix?

De mon côté, Raveneau n'importe quand, le prix est plus que doux pour la réputation et la qualité! Cependant, c'est selon ce que l'on recherche....
Je ne manquerai pas le travail et ne ferai pas de mes loisirs le piquet dehors à La Signature....chacun ses choix.



_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Yves Martineau le Mer 3 Fév 2016 - 14:43

Anticipant sans doute par intuition la dégustation de Vincent, j'ai ouvert ceci dimanche:

Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2005
Un beau nez de cerises, violettes, poivre et viande fumée.
Un vin très juteux, avec une bonne acidité, du fruit, une belle énergie en attaque. Rien de très complexe mais c'est franchement délicieux, un coté jouissif indéniable. Prêt à boire mais rien ne presse. 91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 4 Fév 2016 - 17:01

Plus tôt cette semaine, mais le temps me manquait pour un CR :

Henri Germain meursault 2013 : Nez ouvert, sur des notes de fruits blancs et de crème anglaise. La bouche est droite, dotée d’un bel éclat, fraîche et fine. Longueur correcte pour ce vin fin et pur. J’aurais souhaité un peu plus de fond et de complexité. Bien.

Buisson-Charles Vieilles Vignes meursault 2013 : Nez plus expressif, sur les fruits jaunes, l’amande fraîche et une petite touche lactée. Bouche plus ample, mais très fine, parfumée. Le grain affiche une relative douceur, mais sans impression grasse. Bonne longueur, soutenue et harmonieuse. Une de belles réussites de cette cuvée à mon avis. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par daniel.seriot le Ven 5 Fév 2016 - 11:21

Des vins de la Côte de Nuits ( dont un pirate) dégustés à l'aveugle mi-janvier.
A noter que deux vins se sont montrés encore meilleurs le lendemain après 24 heures de carafe! un bon point en plus pour ma notation : Clos de La Maréchale 2005, et Charmes Chambertin 2006 ( Dupont Tisserandot )

Côte de Nuits : Nuits-Saint- Georges : Clos de La Maréchale 2005
La robe est assez soutenue à soutenue de couleur pourpre à peine évoluée au bord du verre. Le bouquet complexe et expressif évoque les cerises mûres (peau et noyau) , les fines épices ( dont la girofle) le pot pourri ( dont les roses séchées) avec des notes de framboises , et de légère réglisse. La bouche est très velouté à soyeuse, les tannins fins, ciselés et mûrs se trament dans un corps dense, énergique et bien en chair, rehaussé de fruits finement épicée. La finale est élancée, un peu renfrognée, persistante, équilibrée, avec des notes d'amertume en ultime sensation. Note plaisir 16, moyenne du groupe 14,71

Côte de Nuits : Arnoux- Lachaux : Nuits-Saint- Georges 2011
La robe est soutenue de couleur pourpre. Un peu fermé et légèrement réduit (verre au repos) , le vin s'ouvre à l'aération  en libérant des arômes floraux ( roses et pivoines) de fraises sauvages, de cerises, et d'élevage léger. La bouche est souple , élégante, de demi- corps délicatement charnue, agrémenté de fruits expressifs, La finale est allongée, bien dessinée, veloutée, d'une séduisante expression aromatique( fruits, légères épices et notes florales). Note plaisir 16, moyenne du groupe 14,64

Côte de Beaune : Beaune Marconnets :Premier Cru :Albert Morot 2002
La robe est assez soutenue de couleur grenat avec des reflets orangés. Le bouquet ouvert évoque les cerises surannées, les épices douces, avec des notes de roses, de cuir  et de champignons. La bouche est souple élégante dans sa première partie,  les tannins fondus se trament dans un corps fuselé, assez plein, rehaussé de fruits plus frais. La finale est un peu plus austère, assez expressive (fruits , épices et notes florales, fraîche (acidité un peu vive) ; elle est ponctuée par des notes végétales et de cuir. Note plaisir 12, moyenne du groupe 14


Côte de Nuits : Dupont Tisserandot : Charmes Chambertin 2006
La robe est soutenue de couleur rubis à peine évoluée au bord du verre. Le nez est expressif et complexe avec des arômes de cerises noires, de léger cassis, de clou de girofle, de muscade, de pivoines, de violettes. L'attaque est charnue, très veloutée, le vin, doté de tannins fins et mûrs, se développe avec un corps d'une élégante  puissance et profond souligné par d'intenses fruits épicés. La finale est longue, harmonieuse, d'un séduisant veloutée de texture et persistante, avec une petite pointe de végétal mûr. Note plaisir 17, moyenne du groupe 16,42

Cote de Nuits : Armelle et Bernard Rion : Nuits-Saint-Georges : Les Murgers : Premier Cru 2006
La robe est assez soutenue de teinte pourpre à rubis. L'olfaction, à l'aération reste discrète ( cerises , griottes, notes de roses), avec des notes d'élevage. La bouche de construction longiforme, est plus pleine dans un centre maintenu par des tannins plus fermes enrobés par une chair délicate rehaussé de fruits plus expressifs qu'à l'olfaction. La finale, d'une bonne allonge,  est élancée, fraîche, assez aromatique, mais elle se resserre en ultime sensation avec une sensation d'élevage perceptible. Note plaisir 14,5, moyenne  groupe 14,66

Côte de Nuits : Robert Chevillon : Nuits-Saint-Georges : Les Roncières : Premier Cru 2008
La robe est soutenue de couleur pourpre légèrement évoluée au bord du verre. Le bouquet s'intensifie à l'aération avec des arômes de cerises ( peau et noyau) de fleurs séchées ( roses dominantes) et des notes de légères épices, de lfines violettes, avec un élevage présent mais en arrière plan. La bouche est très veloutée à soyeuse, les tannins fins, mûrs, et élégants enrobés par une chair délicate  se trament dans un corps plein, dense, et énergique agrémenté de fruits expressifs. La finale est allongée, fraîche ( sans vivacité excessive) soutenue, très veloutée et très persistante, et d'une bonne complexité : très florales (roses, pivoine et violettes), fruitée, légèrement épicée, avec une pointe de réglisse. Note plaisir 17, moyenne du groupe 16,71

Côte de Nuits : Henri de Gilles Remoriquet : Vosne-Romanée : Au-dessus des Malconsorts : Premier Cru 2012
La robe est très soutenue de teinte pourpre à carmin. Le nez s'amplifie à l'agitation avec des arômes séduisants de fruits fringants ( cerises dominantes, et petites baies noires), d'épices douces ( dont le clou de girofle), avec des notes de roses et de thé légèrement fumé. L'attaque est haute, le vin se développe avec puissance et concentration bien tenu par des tannins fins, raffinés et serrés habillés par une très belle chair très veloutée et rehaussé de fruits intenses. La finale est allongée, conservant un très élégant velouté de texture, savoureuse, équilibrée,  avec une sensation de ne pas offrir toute sa plénitude. Un vin d'un superbe potentiel qui n'a pas été suffisamment aéré. Note plaisir 16,5, moyenne du groupe 15,57
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Simon Grenier le Sam 6 Fév 2016 - 17:56

Beau souper entre amis hier soir, ça faisait un moment qu'on ne s'était pas retrouvé autour d'une bouffe et de quelques bouteilles:

Le Mesnil, Grand Cru, Champagne Blanc de blanc Un Champagne offrant une belle vinosité avec des bulles de bonne taille, ça manque un peu de finesse. En bouche, vineux voir opulent, un peu trop dosé pour un blanc de blanc comme le souligne Vince. La première expérience m'avait laissé meilleure impression. Bien + un bon RQP tout de même par rapport à d'autres Champagne vendus beaucoup plus chers à mon avis.

Remoissenet et fils, Savigny les Beaunes 1er Cru, Les Serpentières, 2011 Beau Savigny de couleur assez pâle montrant peu de signe d'évolution étant donné sa jeunesse. Un nez sur des accents de fruits rouges et de fumée. Ce n'est pas éminemment complexe mais ça reste invitant! En bouche, fruit rouge acidulé qui donne un peu de tension au vin, fumée, un petit côté bonbon également. Beau vin qui montrait plus de matière que la première bouteille ouverte il y a environ deux ans. Très bien!

Rossignol Trapet, Beaune 1er Cru Les Teurons, 2005 Vince ayant lu mon commentaire sur le 2012 il y a quelques semaines décide de me faire voir la différence dans l'évolution des vinifications au domaine. Couleur rouge assez foncé avec des traces d'évolution au ménisque. Le nez s'exprime bien, sur le fruit noir, la fleur bleue et un soupçon d'épices. La bouche montre une bonne chaire avec une matière présente mais des tannins fondus. On retrouve la fruit noir en bouche, la fleur et une pointe de ronce. Un très beau vin que je n'attendrais pas vraiment plus longtemps tant il se livrait bien hier! Excellent.

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Michel Therrien le Sam 6 Fév 2016 - 21:48

Mesnil......Doquet?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Frederick Blais le Sam 6 Fév 2016 - 22:38

Chateau Latour 1999  Pour célébrer un événement rare... une Victoire du Canadien ahaha, bref, tout comme cette équipe, un vin qui n'a pas livré la marchandise.  Couleur rubis grenas avec un disque qui démontre déjà une bonne évolution.  Au départ, le nez était unidimensionnel, bouche simple et aqueuse, finale quand même sur une bonne longueur aromatique.  Avec le temps le vin s'est rempli un peu, des tannins fins et asséchant se sont révélés, mais le vin est tout de même resté à un niveau en dessous de sa réputation.  Bonne complexité, des notes principalement secondaire, tabac, vieux bois, sous bois, encre, mais définitivement pas intense, jeune et complexe comme je m'y attendais.  Bref, le moins bon 1er Cru 1999 que j'ai gouté au cours des 3 dernières années.  tout juste 16/20.  On est loin des superbre Mouton, Margaux et Haut-Brion dégusté au cours des 2 dernières années et d'un Cheval Blanc encore très serré.  Pas dégusté Lafite depuis longtemps par contre.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 7 Fév 2016 - 3:49

Michel: http://www.saq.com/page/fr/saqcom/champagne/le-mesnil-brut-grand-cru-blanc-de-blancs/12702771?selectedIndex=2&searchContextId=96421153781834726

Fred, c'est vrai que Margaux 99 est une superbe réussite.


Dernière édition par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 7 Fév 2016 - 8:20, édité 1 fois

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Invité le Dim 7 Fév 2016 - 8:04

Frederick Blais a écrit:Chateau Latour 1999  Pour célébrer un événement rare... une Victoire du Canadien ahaha, bref, tout comme cette équipe, un vin qui n'a pas livré la marchandise.  Couleur rubis grenas avec un disque qui démontre déjà une bonne évolution.  Au départ, le nez était unidimensionnel, bouche simple et aqueuse, finale quand même sur une bonne longueur aromatique.  Avec le temps le vin s'est rempli un peu, des tannins fins et asséchant se sont révélés, mais le vin est tout de même resté à un niveau en dessous de sa réputation.  Bonne complexité, des notes principalement secondaire, tabac, vieux bois, sous bois, encre, mais définitivement pas intense, jeune et complexe comme je m'y attendais.  Bref, le moins bon 1er Cru 1999 que j'ai gouté au cours des 3 dernières années.  tout juste 16/20.  On est loin des superbre Mouton, Margaux et Haut-Brion dégusté au cours des 2 dernières années et d'un Cheval Blanc encore très serré.  Pas dégusté Lafite depuis longtemps par contre.

AMHA, une bouteille imparfaite ! Dégusté il y a 2 ans environ, une expérience concluante !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Patrick Ayotte le Dim 7 Fév 2016 - 8:27

Quelques bouteilles bues au cours de la semaine:

Jean-Paul Brun L'Ancien Terres Dorées Beaujolais 2014
Couleur rubis de moyenne intensité. Arômes de fruits rouges, d’épices douces et de terre. Saveurs fruités avec un bon niveau d’acidité qui rendent le vin gouleyant, se buvant très bien. À l’aération, une pointe de caramel sera perceptible en finale. Il manque dans ce vin le "oumpf" que j'ai retrouvé pour le moment chez d'autres producteurs. Reste que j'aime bien ce que le millésime 2014 à donné dans cette région! Bien+ (88)

Domaine Laurent Martray Combiaty Brouilly Vieilles Vignes 2014
Rubis brillant. Arômes de saveurs affichant une belle pureté de fruit, bien équilibré avec une bonne acidité, goûteux et juste assez long. Peu complexe pour le moment, ce vin comble ce pour quoi il est fait, faire plaisir! Une cuvée que j'aime bien année après année. Très bien (89)

Guy Breton Régnié 2013
Rubis un peu brouillon. Arômes de fruits rouges, de terre, de fleurs séchées et de ce p'tit côté nature typique aux vins élaborés de cette façon. Similaire en bouche, il demeure discret car loin d'être un monstre de concentration et le côté nature supporte le fruit et ne l'écrase pas. Délicieux, ce vin se boit très facilement! Très bien (89)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Frederick Blais le Dim 7 Fév 2016 - 11:04

J'espère bien Yvan, j'ai eu beaucoup de plaisirs avec tous mes 99, petits et grand, un millésime trop souvent oublié. Ce Latour avait été acheté en primeurs et conservé chez moi depuis.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 Janvier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum