Derniers sujets
» Arrivage Signature - 23 mars 2017
Aujourd'hui à 17:17 par Olivier Collin

» Semaine du 19 mars 2017
Aujourd'hui à 16:50 par Alain Roy

» Arrivage Signature 23 mars 2017
Jeu 23 Mar 2017 - 17:30 par Michelle Champagne

» Dégustation - Nebbiolo piémontais
Jeu 23 Mar 2017 - 16:24 par Pierre Beauregard

» ÉVÉNEMENT - PATRICE BRETON ET LE RÊVE VINICOLE CALIFORNIEN
Mer 22 Mar 2017 - 19:28 par Mario Vaillancourt

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Mer 22 Mar 2017 - 19:25 par Mario Vaillancourt

» Noble Rot London
Mer 22 Mar 2017 - 18:32 par Ludwig Desjardins

» Vente de Domaine
Mer 22 Mar 2017 - 11:44 par Stéphanie Chénier

» Lunch - État Major jeudi 23 mars
Mer 22 Mar 2017 - 11:41 par Pierre Beauregard

» Champagne: baisse de la demande?
Mer 22 Mar 2017 - 11:34 par Stéphanie Chénier

» Courrier vinicole Piémont & Vénétie en vedette
Mer 22 Mar 2017 - 9:36 par Stéphanie Chénier

» Disponible bientôt
Mer 22 Mar 2017 - 9:32 par PhilippeGingras

» Arrivage Signature - 16 mars
Mar 21 Mar 2017 - 18:36 par Marc-Olivier Vaillancourt

» Curling en Abitibi-Ouest
Mar 21 Mar 2017 - 17:00 par Stéphanie Chénier

» DRC et vins de St-Leonard
Dim 19 Mar 2017 - 17:19 par PhilippeGingras

Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 18 Janvier

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Olivier Collin le Lun 25 Jan 2010 - 20:56

Maria Juby en effet, c'est un vin incroyable... Je me souviens moins bien des autres.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Patrick Pollefeys le Lun 25 Jan 2010 - 21:30

Olivier Collin a écrit:Maria Juby en effet, c'est un vin incroyable... Je me souviens moins bien des autres.

Jamais goûter, mais je compte en mettre en cave sous peu...
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Olivier Collin le Lun 25 Jan 2010 - 21:31

Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues 2000 Les vins de Gigondas sont toujours un peu plus difficiles d'accès que ceux de Châteauneuf, avec leur parfum souvent violent, leur trame tannique rustique et une tendance à montrer leur alcool au vieillissement alors que les vins de Châteauneuf le cachent de mieux en mieux. Ceci fait dire avec raison que la garde des Gigondas est souvent moins intéressante que la mise de côté de quelques quilles castelpapales.

Dans ce millésime 2000, la cuvée au nom quelque peu pompeux de Prestige des Hautes Garrigues du domaine Santa Duc offre un tout autre son de cloche. Acheté dès sa sortie au prix de 49.50$, je suis le millésime 2000 depuis quelques années et alors que je m'attendais à déguster une bouteille à point, je prends peu à peu conscience à mesure de la dégustation que j'avais très nettement sous-évalué le potentiel de garde de ce vin.
Ouvert deux heures avant dégustation, laissé au frais pour prendre un peu d'air et servi à une température fraîche de 15 degrés, le vin se révèle d'une superbe jeunesse au fur et à mesure qu'il prend l'air. Doté d'une couleur pourpre d'une densité surprenante pour un vin à dominante Grenache, de lègères traces d'évolution au bord du disque mais surtout une remarquable brillance de robe et une superbe viscosité marquent le dégustateur à prime abord. La palette aromatique est complexe, très axée sur les fleurs initialement (pivoine) avec une touche de cacao, se masculinisant peu à peu avec une émergence de notes de graphite, de kirsch et de cachou. La maturité du raisin se fait bien sentir en bouche, avec un côté glycériné qui dompte les tannins abondants et encore un brin envahissants. L'alcool joue sur deux tableaux : édulcorant en milieu de bouche pour adoucir la texture somme toute virile du vin, puis la chaleur d'un vin résolument sudiste se fait percevoir. Le gras naturel du vin ne le rend pas du tout lourd et prépare à une finale d'une puissance et d'une longueur exemplaires, synthétisant avec précision toutes les impressions s'étant dégagées jusque-là mais laissant surtout l'impression d'un vin arrivant à peine sur son plateau. 94-95pts


Dernière édition par Olivier Collin le Lun 25 Jan 2010 - 21:47, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Olivier Collin

Messages : 1973
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 25 Jan 2010 - 21:43

C'est un vrai plaisir de te lire Olivier!

Cette cuvée nous parvient-elle sur une base régulière?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7207
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Patrick Pollefeys le Lun 25 Jan 2010 - 21:54

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Cette cuvée nous parvient-elle sur une base régulière?
Il est produit seulement certaines années. On peut le commander en IP par le biais d'Alain Bélanger. Je ne crois pas qui lui en reste pour le moment. Il faut attendre le prochain arrivage...
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Ludwig Desjardins le Lun 25 Jan 2010 - 21:56

Je pense que Vincent parlait du Santa Duc. Si c'est le cas c'est Céleste Levure, mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu cette cuvée récemment...

Ludwig Desjardins

Messages : 4256
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Patrick Pollefeys le Lun 25 Jan 2010 - 22:00

Ludwig Desjardins a écrit:Je pense que Vincent parlait du Santa Duc. Si c'est le cas c'est Céleste Levure, mais je n'ai pas souvenir d'avoir vu cette cuvée récemment...
Do'h...
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 593
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Carl Gauthier le Lun 25 Jan 2010 - 22:12

Olivier Collin a écrit:Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues 2000 Les vins de Gigondas sont toujours un peu plus difficiles d'accès que ceux de Châteauneuf, avec leur parfum souvent violent, leur trame tannique rustique et une tendance à montrer leur alcool au vieillissement alors que les vins de Châteauneuf le cachent de mieux en mieux. Ceci fait dire avec raison que la garde des Gigondas est souvent moins intéressante que la mise de côté de quelques quilles castelpapales.

Dans ce millésime 2000, la cuvée au nom quelque peu pompeux de Prestige des Hautes Garrigues du domaine Santa Duc offre un tout autre son de cloche. Acheté dès sa sortie au prix de 49.50$, je suis le millésime 2000 depuis quelques années et alors que je m'attendais à déguster une bouteille à point, je prends peu à peu conscience à mesure de la dégustation que j'avais très nettement sous-évalué le potentiel de garde de ce vin.
Ouvert deux heures avant dégustation, laissé au frais pour prendre un peu d'air et servi à une température fraîche de 15 degrés, le vin se révèle d'une superbe jeunesse au fur et à mesure qu'il prend l'air. Doté d'une couleur pourpre d'une densité surprenante pour un vin à dominante Grenache, de lègères traces d'évolution au bord du disque mais surtout une remarquable brillance de robe et une superbe viscosité marquent le dégustateur à prime abord. La palette aromatique est complexe, très axée sur les fleurs initialement (pivoine) avec une touche de cacao, se masculinisant peu à peu avec une émergence de notes de graphite, de kirsch et de cachou. La maturité du raisin se fait bien sentir en bouche, avec un côté glycériné qui dompte les tannins abondants et encore un brin envahissants. L'alcool joue sur deux tableaux : édulcorant en milieu de bouche pour adoucir la texture somme toute virile du vin, puis la chaleur d'un vin résolument sudiste se fait percevoir. Le gras naturel du vin ne le rend pas du tout lourd et prépare à une finale d'une puissance et d'une longueur exemplaires, synthétisant avec précision toutes les impressions s'étant dégagées jusque-là mais laissant surtout l'impression d'un vin arrivant à peine sur son plateau. 94-95pts

Wow quel beau C-R ........ si ce vin étais disponible, je serais déjà en route pour m'en procurer une caisse

Carl
avatar
Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 43
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Michel Therrien le Mar 26 Jan 2010 - 8:20

Pierre Beauregard a écrit:Et de renchérir :

Michel, c'est fou le nombre de très grandes bouteilles ouvertes qui vous ont déçu ? Boulay, Vatan, Comte Armand, Roty, Burget, Montrose, Drouhin, Barthod, Huet.

Pas nécessairement déçu mais plutôt sans facteur WOW auquel on s'attend de ces bouteilles.
Boulay a été dégusté en questionnement et j'ai aimé.
Vatan était mou et rond........pas ce que l'on recherche.
Comte Armand, Drouhin et Burguet étaient très agréables et bons mais sans WOW.
Roty était bouchonné. Montrose a souffert des autres.
Un village de 20 ans pour Barthod......c'est étiré la sauce un peu....
Huet s'oxyde souvent! C'était le début de la biodynamie......
Je n'ai pas l'impression que la soirée a été difficile mais seulement le reflet de ce que nous avions dans nos verres et non sur l'étiquette. Beaucoup mais alors beaucoup de plaisir et plusieurs WOW à différents moments de la soirée.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Michel Therrien le Mar 26 Jan 2010 - 9:58

Michel Therrien a écrit:
DOC Rioja 1991 Vina Tondonia reserva WOW, découverte et délicieux.


Un peu de lecture.....
http://www.lopezdeheredia.com/french/vinos/tondoniaRB.html

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Franz-E. Schürch le Mar 26 Jan 2010 - 10:54

J'avais été très impressionné par ce vin entre 2001 et 2004. Malheureusement je n'en avais que quatre bouteilles, toutes bues aujourd'hui.


Olivier Collin a écrit:Domaine Santa Duc Gigondas Prestige des Hautes Garrigues 2000 Les vins de Gigondas sont toujours un peu plus difficiles d'accès que ceux de Châteauneuf, avec leur parfum souvent violent, leur trame tannique rustique et une tendance à montrer leur alcool au vieillissement alors que les vins de Châteauneuf le cachent de mieux en mieux. Ceci fait dire avec raison que la garde des Gigondas est souvent moins intéressante que la mise de côté de quelques quilles castelpapales.

Dans ce millésime 2000, la cuvée au nom quelque peu pompeux de Prestige des Hautes Garrigues du domaine Santa Duc offre un tout autre son de cloche. Acheté dès sa sortie au prix de 49.50$, je suis le millésime 2000 depuis quelques années et alors que je m'attendais à déguster une bouteille à point, je prends peu à peu conscience à mesure de la dégustation que j'avais très nettement sous-évalué le potentiel de garde de ce vin.
Ouvert deux heures avant dégustation, laissé au frais pour prendre un peu d'air et servi à une température fraîche de 15 degrés, le vin se révèle d'une superbe jeunesse au fur et à mesure qu'il prend l'air. Doté d'une couleur pourpre d'une densité surprenante pour un vin à dominante Grenache, de lègères traces d'évolution au bord du disque mais surtout une remarquable brillance de robe et une superbe viscosité marquent le dégustateur à prime abord. La palette aromatique est complexe, très axée sur les fleurs initialement (pivoine) avec une touche de cacao, se masculinisant peu à peu avec une émergence de notes de graphite, de kirsch et de cachou. La maturité du raisin se fait bien sentir en bouche, avec un côté glycériné qui dompte les tannins abondants et encore un brin envahissants. L'alcool joue sur deux tableaux : édulcorant en milieu de bouche pour adoucir la texture somme toute virile du vin, puis la chaleur d'un vin résolument sudiste se fait percevoir. Le gras naturel du vin ne le rend pas du tout lourd et prépare à une finale d'une puissance et d'une longueur exemplaires, synthétisant avec précision toutes les impressions s'étant dégagées jusque-là mais laissant surtout l'impression d'un vin arrivant à peine sur son plateau. 94-95pts
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Martin Loranger le Mar 26 Jan 2010 - 14:42

J'ai moi aussi adoré le 2001 de Santa Duc, domaine que j'ai visité avec grand plaisir avec un très beau moment passé avec son vigneron Yves Gras en 2007. Je regarde maintenant régulièrement SAQ.com en attendant le prochain arrivage de cette cuvée...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 18 Janvier

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum