Derniers sujets
Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 1er mars 2015

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michelle Champagne le Dim 22 Mar 2015 - 9:58

M.Essa, comment expliquez-vous le nez de "pet" et de "gazoline" dans le Grande Côte 2012?

avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Ludwig Desjardins le Dim 22 Mar 2015 - 10:47

Merci Patrick, la réponse complète de Cotat que je ne peux recopier ici ressemble un peu à ça... Ne pas mélanger perception de dégustateur et la réalité. Toutefois le journaliste ne parlait pas de perception de SO2 au nez mais bien de vin "serré" par le soufre.

La réponse de la RVF est toutefois étonnante... Le journaliste dit que 90mg/L est élevé pour un vin destiné à une consommation immédiate, mais que les vins de Cotat sont de longue garde, donc que ses vins peuvent paraître plus soufrés que les autres (de courte garde) en jeunesse. scratch

Ludwig Desjardins

Messages : 4381
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par daniel.seriot le Dim 22 Mar 2015 - 11:22

"Le journaliste dit que 90mg/L est élevé"
Si ce journaliste l'a dit ainsi, sans préciser la nature du soufre; on en revient au lien que j'ai mis, et l'explication de Patrick Essa....
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Patrick Essa le Dim 22 Mar 2015 - 14:36

Michelle Champagne a écrit:M.Essa, comment expliquez-vous le nez de "pet" et de "gazoline" dans le Grande Côte 2012?

   Il s'agit d'une combinaison de résidus soufrés liés au traitement curatif de vignes oidiumées par poudrage des vignes et d'une forte réduction initiale obtenue lors de fermentations en grands contenants. Ces accents "pétrolés" sont évitables par des interventions simples lors de l'élevage allant du simple soutirage à l'ajout de cuivre ou autres anti-reductifs. Un phénomène très connu qui entache nombre de cuvées produites par des gens qui communiquent ensuite sur la minéralité. Un blanc est pur... Ou n'est pas!
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michel Therrien le Dim 22 Mar 2015 - 14:52

Patrick Essa a écrit:
Michelle Champagne a écrit:M.Essa, comment expliquez-vous le nez de "pet" et de "gazoline" dans le Grande Côte 2012?

   Il s'agit d'une combinaison de résidus soufrés liés au traitement curatif de vignes oidiumées par poudrage des vignes et d'une forte réduction initiale obtenue lors de fermentations en grands contenants. Ces accents "pétrolés" sont évitables par des interventions simples lors de l'élevage allant du simple soutirage à l'ajout de cuivre ou autres anti-reductifs. Un phénomène très connu qui entache nombre de cuvées produites par des gens qui communiquent ensuite sur la minéralité. Un blanc est pur... Ou n'est pas!

Il est fort ce Patrick.
Je vais toujours me souvenir d'un vin que je t'avais fait déguster en pure aveugle à notre appartement de Pommard le mercredi 19 novembre dernier.
Un Meursault Les Gruyaches 2012 de Jan-Philippe Fichet.
Tu avais dit....un vin de par ici, fine réduction provenant de fermentation en grand contenant!

Grand contenant : des fûts de 350-600 litres au lieu de la traditionnelle pièce bourguignonne de 228 litres.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Patrick Essa le Dim 22 Mar 2015 - 15:13

Oui je me souviens, mais je précise que le vin de mon grand ami était remarquable...
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michelle Champagne le Dim 22 Mar 2015 - 17:25

Patrick Essa a écrit:
Michelle Champagne a écrit:M.Essa, comment expliquez-vous le nez de "pet" et de "gazoline" dans le Grande Côte 2012?

   Il s'agit d'une combinaison de résidus soufrés liés au traitement curatif de vignes oidiumées par poudrage des vignes et d'une forte réduction initiale obtenue lors de fermentations en grands contenants. Ces accents "pétrolés" sont évitables par des interventions simples lors de l'élevage allant du simple soutirage à l'ajout de cuivre ou autres anti-reductifs. Un phénomène très connu qui entache nombre de cuvées produites par des gens qui communiquent ensuite sur la minéralité. Un blanc est pur... Ou n'est pas!

Alors, pourquoi privilégier la fermentation en grands contenants si cela facilite la réduction? Quel est l'avantage?

Merci
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 22 Mar 2015 - 17:32

Éviter l'oxydation.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Patrick Essa le Lun 23 Mar 2015 - 2:07

À titre personnel je n'y vois aucun avantage. Mais nombreux sont ceux qui ne partagent pas mon avis. Élever avec une très fine réduction dans des caves très fraîches pour obtenir de lentes fermentations est le graal de nombreux vinificateurs. Ma propre expérience me conduit à maîtriser les durées des deux fermentations en autorisant une autolyse lente des levures. Mais ensuite chacun élève ses vins selon sa vision de ses crus...et personne n'a entièrement raison ou tort!
 Pour ma part je n'associe pas réduction - comme acidité - en bouteille à longevité. Plutôt à légère à forte impureté. Un choix fait sur le millésime 2001, car auparavant nous étions nettement à l'origine des élevages "réductifs" en fûts de 228 litres.la plus infime note grillée dans un blanc, si séduisante soit elle pour certains palais est une note à relier à l'élevage et donc pour moi très clairement ne constitue pas un marqueur à associer au terroir. Hors nous produisons des crus qui doivent porter en eux la singularité de leur sol sans quoi nos classements n'ont absolument aucun sens.
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michelle Champagne le Lun 23 Mar 2015 - 9:15

Patrick Essa a écrit:À titre personnel je n'y vois aucun avantage. Mais nombreux sont ceux qui ne partagent pas mon avis. Élever avec une très fine réduction dans des caves très fraîches pour obtenir de lentes fermentations est le graal de nombreux vinificateurs. Ma propre expérience me conduit à maîtriser les durées des deux fermentations en autorisant une autolyse lente des levures. Mais ensuite chacun élève ses vins selon sa vision de ses crus...et personne n'a entièrement raison ou tort!
 Pour ma part je n'associe pas réduction - comme acidité - en bouteille à longevité. Plutôt à légère à forte impureté. Un choix fait sur le millésime 2001, car auparavant nous étions nettement à l'origine des élevages "réductifs" en fûts de 228 litres.la plus infime note grillée dans un blanc, si séduisante soit elle pour certains palais est une note à relier à l'élevage et donc pour moi très clairement ne constitue pas un marqueur à associer au terroir. Hors nous produisons des crus qui doivent porter en eux la singularité de leur sol sans quoi nos classements n'ont absolument aucun sens.

À ce titre, croyez-vous que le bio ou la biodynamie ou l'approche nature est plus susceptible d'atteindre ce but? Que pensez-vous de cette vague, non éphémère, en France?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Patrick Essa le Lun 23 Mar 2015 - 16:27

Tu me demandes d'écrire un livre là! Mais sur le fond comme dans la forme, non. La vision qui consiste à être respectueux de l'environnement est nécessaire. Le côté dynamique est pour moi une énigme qui confine à l'ésotérisme. Mais chacun fait ce qu'il veut...
avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum