Derniers sujets
» Semaine du 14 mai 2017
Hier à 22:50 par Stéphanie Chénier

» Semaine du 21 mai 2017
Hier à 22:35 par Michelle Champagne

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 20:23 par André Laurendeau

» Bonne fête Pat Essa
Hier à 6:42 par Patrick Essa

» It is happening again...
Mar 23 Mai 2017 - 23:15 par Patrick Pollefeys

» Foillard Côte de Py 2014
Lun 22 Mai 2017 - 19:53 par Patrick Ayotte

» Bouchon DIAM
Dim 21 Mai 2017 - 11:34 par Michel Therrien

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

» Semaine du 7 mai 2017
Mar 16 Mai 2017 - 20:34 par Patrick Ayotte

» Beaujolais "Deluxe"
Mar 16 Mai 2017 - 4:05 par Michel Therrien

» Bonne fête des mères
Dim 14 Mai 2017 - 16:27 par Michel Therrien

» Signature ou Entrepôt
Sam 13 Mai 2017 - 9:32 par Yves Martineau

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Semaine du 1er mars 2015

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 1er mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Lun 2 Mar 2015 - 18:57

(À la SAQ Signature ce week-end):

Château Laville Haut Brion blanc 1990, Pessac-Léognan SAQ 10317116

Robe topaze limpide.
Nez très expressif, d’abord sur les noisettes et amandes avec une touche de truffes blanches, puis se développant sur les fleurs mûres.
Bouche très belle mais moins complexe que le nez, sur les abricots mûres et les noix, légèrement grasse, acidité discrète.
Finale d’une longueur incroyable.
Un vin superbe, « en hamac » (les deux poteaux solides à chaque bout, soit le parfum et la finale, avec une bouche plus souple entre les deux).  J'avoue avoir eu un petit moment dans ma bulle avec mon verre...   Wink

Domaine Rapet Père & Fils Corton Pougets 2012  SAQ 12488699

Robe foncée légèrement trouble
Nez sur les fruits noirs s’exprimant à l’aération.
Bouche sur des tannins modérés à élevés dans la gamme des pinots noirs, peu parlante pour l’instant malgré l’aération dans le verre.
Longueur au moins modérée.
Un très beau vin qui méritera quelques années en cave.

Prüm Graacher Himmelreich Riesling Eiswein 1998  SAQ 739219

Robe ambrée
Nez encore marqué par l’élevage en fût je crois.
En bouche, un nectar velouté et gras de confiture de prunes avec une touche acidulée
Finale qui persiste…
Un dessert en soi!  Une nouveauté pour moi: les gens du club le dégusteront bientôt!

(À la station de dégustation de la SAQ Saint-Bruno-de-Montarville:)

Joseph Drouhin Beaune 1er cru Clos des Mouches rouge 2012 SAQ 12440214

Robe foncée
Nez difficile à déceler, mais le contexte n’est pas idéal pour l’aérer
En bouche, il est très tannique en ce moment, mais derrière ceci et l’acidité modérée se cachent les fruits rouges qui referont surface avec quelques années de garde.
La longueur y est.

Rex Hill Willamette Valley Pinot Noir 2012 SAQ 10947855

Robe claire couleur framboise
Nez discret sur les mêmes arômes que la bouche: panier de fruits rouges (framboises, fraises, cassis), avec une acidité légère, peu de tannins, peu de longueur.  Un côté bonbon qui est moins dans ma palette.
Note: 2012 est qualifié du meilleur millésime en Oregon depuis un certain temps selon WS, légèrement supérieur à 2008.  Je m’y connais peu dans cette région toutefois.

Domaine de Riaux Poully Fumé 2012 SAQ 12210945

Peu de nez et de longueur.
Un vin de bouche, qui est très jolie sur les pommes vertes, les nectarines et les agrumes mais sans l’acidité de certains Sauvignons blancs jeunes.
À boire à court terme.
Un bon rapport qualité-prix.

(Et puis, dégusté plus longuement à la maison:)

Domaine Buisson-Charles Meursault Les Tessons 2011

Mis en carafe juste avant de le boire.
Un très beau vin, beaucoup plus minéral que d’autres Meursaults, sur les fleurs blanches et les fruits du verger, avec une pointe d’amandes.  Il se boit très bien déjà!


Dernière édition par Stéphanie Chénier le Jeu 5 Mar 2015 - 12:09, édité 1 fois
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Yves Martineau le Lun 2 Mar 2015 - 19:09

Récemment, j'ai eu la chance de goûter deux vins légendaires qui m'ont convaincu d'être attentif lors de l'encan dimanche et présent à la dégustation qui s'en vient!

Giuseppe Quintarelli Recioto della Valpolicella Classico Corvina 1993
Un nez complexe de mélasse, d'orange sanguine, avec des dattes et des prunes, du café moulu, des raisins secs. Il offre une texture veloutée, suave, c'est un vin élégant, gourmand et fin à la fois, avec une finale longue et pénétrante. Un vin de méditation qui est dense mais qui ne souffre d'aucune lourdeur, il enveloppe les papilles avec ses notes de liqueur, de caramel salé. Superbe. 94-95 pts


Giuseppe Quintarelli Amabile del Cerè Veneto IGT 1986

Une couleur brunâtre étonnante, entre le café filtre pâle et le Madère.

À l'ouverture, il me paraissait un peu simple, voire mince. C'était avant l'explosion aromatique qui allait suivre après aération!

L'attaque en bouche est fraîche, je découvre un nouveau profil aromatique, qui me rappelle de très beaux Madère. Aérien, tout en finesse, comme une subtile caresse qui tapisse délicatement le palais, en y laissant une empreinte dont l'ampleur et la persistance étonnent pour un vin qui parait si léger et facile à boire. C'est ferrugineux, épicé, avec de jolies notes d'orange sanguine, très complexe avec une très longue finale saline. Wow! Un très grand vin, qui laisse une impression de légèreté fascinante. 96-97 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michel Therrien le Lun 2 Mar 2015 - 19:27

Stéphanie Chénier a écrit:

Château Laville Haut Brion blanc 1990, Pessac-Léognan SAQ 10317116

Finale d’une longueur incroyable.
Un vin superbe, « en hamac » (les deux poteaux solides à chaque bout, soit le parfum et la finale, avec une bouche plus souple entre les deux).


Je vais retenir cette analogie!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Lun 2 Mar 2015 - 20:45

Michel Therrien a écrit:
Stéphanie Chénier a écrit:

Château Laville Haut Brion blanc 1990, Pessac-Léognan SAQ 10317116

Finale d’une longueur incroyable.
Un vin superbe, « en hamac » (les deux poteaux solides à chaque bout, soit le parfum et la finale, avec une bouche plus souple entre les deux).


Je vais retenir cette analogie!

Rien de très oenolo-scientifique! Comment ne pas se prendre au sérieux... Laughing
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par daniel.seriot le Mar 3 Mar 2015 - 11:52

Deux vins bus en bouteilles qui se sont présentés à leur meilleur niveau 24 heures après l'ouverture de la bouteille

Terrasses du Larzac : Les Vignes Oubliées 2013
La robe est profonde avec un liseré de couleur violine. Le nez est intense et séduisant, avec des arômes de cassis, de mûres, d'épices variées (dont le poivre), d'olive noire, de garrigue, de légère réglisse, de violette, et d'élevage à peine perceptible. L 'attaque est très veloutée, le vin se développe , puissant, dense, charnu, et fruité, sans la précision aromatique perçue à l'olfaction. La finale est allongée, très appuyée, fraîche, avec des tannins un peu plus fermes, fruitée, épicée, légèrement sanguine, avec des notes de thym et de réglisse. Noté 15,5, note plaisir 15

Saint-Joseph : Coursodon : l'Olivaie 2009
la robe est profonde de teinte sanguine à violine au bord du verre, l'olfaction est intense, avec des arômes cassis bien mûrs, de mûres sauvages, de boite à épices (poivre dominant), et des notes d'olive noire et de légère réglisse. L'attaque est haute, avec déjà beaucoup de présence, les tannins mûrs et serrés, enrobés par une chair de bon aloi se trament dans un corps très plein et dense, rehaussé d'expressifs fruits épicés. La finale est longue, très soutenue, d'une bonne fraîcheur, et persistante, avec la rémanence des saveurs décelées à l'olfaction. Noté 16,5, même note plaisir
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Alain Roy le Mer 4 Mar 2015 - 15:49

Le blanc des Junquets 2007, vin de table, dom. Mas Blanc(Collioure), acheté en 2014, 30$.

Robe jaune paille, nez un peu puant de fuel, avec banane et vanille. J'aime bien: belle patine, amertume, fraîcheur, fruité, acidité basse, un brin sucré. Bu sur plusieurs jours, il a tenu la route sans problème.

Echezeaux 2008, F.Lamarche, acheté en 2014, 110$.

Rubis scintillant limpide mi-profond. Bouquet plus que discret malgré une heure de carafe, n'en ressort que de faibles effluves de baies rouges fraîches. Au palais, c'est un fin velours qui valse avec l'acidulé des petits fruits rouges. D'une grande élégance, mais humble et authentique. Pureté je conclurais.

En verticale, un Chinon Grézeaux 2004 et 2005 de B.Beaudry, +ou- 25$ en 2008.
Deux grenats bien rouges et bien jeunes, 2005 un peu plus brouille. 2004, nez discret, bouche légère, aérienne, fine, wow, élégante, fondue et prête à cueillir, succès éclatant chez les convives. 2005, nez manifeste, sucré et fruité, bouche dense, épaisse, amère, fruitée. Plus de matière on dirait, mais moins abordable. On va attendre la petite dernière. Excellent rpq dans les deux cas, et pour les amateurs de cabernet franc !
avatar
Alain Roy

Messages : 1791
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Invité le Mer 4 Mar 2015 - 20:39

Pierre Usseglio Châteauneuf-du-Pape 2011
Un Ch9 gourmand, richement constitué, plein avec une fraîcheur remarquable, d'autant que la SAQ l'a forcé à afficher les 16,2% d'alcool au compteur! Des tonalités de prune, groseilles, boîte à cigare, lavande et  thym.  Généreux et structuré, le vin montre une bonne allonge sans même le début d'une impression capiteuse. Bravo! À moins de 50$, c'est encore l'un des meilleurs rapports qualité/prix/plaisir à la SAQ. Hâte de goûter le 2012!
16,5/20



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Yves Martineau le Mer 4 Mar 2015 - 22:55

Georges Descombes Morgon Vieilles Vignes 2011
Ce 2011 est déjà bien expressif, il a une pureté saisissante, c'est frais et minéral avec ses arômes de cerise, racé comme un vin de la Côte d'or, aérien et séduisant. 91 pts

Smith Woodhouse Porto Vintage 2000
(En 375 ml)
La bouche est ronde, veloutée, d'une belle concentration avec de la fraicheur. Un porto très civilisé, charmeur et si facile à boire. Pourtant c'est encore un bébé ou un ado car on sent la structure de fer sous ce drap de velours, avec de bons tanins enrobés qui lui promettent une longue vie. Après un peu de carafe (sacrilège nous l'avons ouvert à la dernière minute!), il développe déjà une belle complexité aromatique. Excellent jeune porto, d'une richesse bien domptée. 92 pts


avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Jean Marie Poquelin le Ven 6 Mar 2015 - 12:34

Pichon Comtesse de Lalande 2000
Robe profonde encore très jeune. Nez extra: cassis,tabac, moka. Bouche suave et ronde, presque crèmeuse. Longue finale.
Avez-vous bu d'autres bordeaux 2000 récemment?
JM

Jean Marie Poquelin

Messages : 15
Date d'inscription : 26/09/2014
Localisation : Ile-de-France, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par daniel.seriot le Ven 6 Mar 2015 - 12:54

Des vins bus en bouteilles qui se sont présentés à leur meilleur niveau le lendemain de l'ouverture

Hermitage : Guigal blanc 2006
La robe offre une teinte de très légère infusion, le bouquet est séduisant et bien ouvert, avec des arômes d'agrumes ( oranges), de pêches ( chair et noyau), de fleurs séchées ( verveine et tilleul), d'épices douces, et une note de miel. L'attaque est grasse, le vin se développe avec énergie, dans un centre puissant et ample, rehaussé de saveurs de peaux de fruits et leur noyaux. La finale est allongée, d'une agréable douceur tactile, énergique, délicatement épicée,  soulignée de saveurs de plantes médicinales, de fines épices, d'amers de peaux de fruits et noyaux, et d'une nette salinité qui participent à l'équilibre du vin. Noté 16,5, même note plaisir

Sainte-Croix- du-Mont : Château La Rame 2005
La robe de couleur or est assez soutenue, le nez, net et expressif évoque l'orange légèrement confite, les infusions ( tilleul dominant), avec des notes d'abricot, de miel, et de très légères épices douces. L'attaque est moelleuse, le vin s'allonge avec  dynamisme et élégance plus plein et plus dense, dans un centre fruité. La finale est fraîche, tonique, veloutée, persistante, soulignée par les saveurs, de fruits secs, d'amandes, d'oranges et ponctuée d'une très légère amertume. Noté 15,5 même note plaisir
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Yves Martineau le Ven 6 Mar 2015 - 15:44

Beringer Vineyards Cabernet Sauvignon Bancroft Ranch 1996
Nez complexe typique de vieux Cali cab, chocolat et menthe, du tabac, des herbes grillées, des notes de Coca! La bouche montre des tanins bien fondus mais sans que le vin manque d'énergie. Il a la belle complexité de vieux vins de Napa Valley, une bonne acidité, c'est rond et épicé, bien chocolaté. Il est arrivé à pleine maturité et il est préférable de le boire sans trop tarder. 91 pts


Romano Dal Forno Recioto della Valpolicella 1988
Un nez de pain d'épice, de mélasse, de prunes.
La bouche est dense et complexe, un heureux alliage sucré/salé, avec des arômes de raisins secs, de dattes, avec des noix. Très long, savoureux, quel vin! 94 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Pierre Beauregard le Ven 6 Mar 2015 - 17:47

Jean Marie Poquelin a écrit:Pichon Comtesse de Lalande 2000
Robe profonde encore très jeune. Nez extra: cassis,tabac, moka. Bouche suave et ronde, presque crèmeuse. Longue finale.
Avez-vous bu d'autres bordeaux 2000 récemment?
JM

http://www.lapaulee-enligne.com/t3328p45-degustation-bordeaux-2000#52821
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1814
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Frederick Blais le Ven 6 Mar 2015 - 18:54

Norman Hardie Pinot Noir Unfiltered 2010 : 12,,8% d'alcool!  Un nez frais qui pinotte avec des odeurs de sapinage, canneberge, foin humide, griotte.  La bouche présente un bel équilibre entre la chair et l'acidité, sur les fruits rouges acidulés, pointe de tannins verts finement tissés, bonne finale sur les canneberge et léger boisé.  Très bien fait, du fond, de la fraicheur, de la complexité, c'est sérieux et bien hâte d'y regouter dans 5 ans! 16.5/20+
avatar
Frederick Blais

Messages : 1816
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Patrick Ayotte le Ven 6 Mar 2015 - 19:53

Frederick Blais a écrit:Norman Hardie Pinot Noir Unfiltered 2010 : 12,,8% d'alcool!  Un nez frais qui pinotte avec des odeurs de sapinage, canneberge, foin humide, griotte.  La bouche présente un bel équilibre entre la chair et l'acidité, sur les fruits rouges acidulés, pointe de tannins verts finement tissés, bonne finale sur les canneberge et léger boisé.  Très bien fait, du fond, de la fraicheur, de la complexité, c'est sérieux et bien hâte d'y regouter dans 5 ans! 16.5/20+

Aussi eu des bouteilles de ce vin via un des derniers Courrier Vinicole. Bien hâte d'y goûter !
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2904
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Alexandre Trudel le Ven 6 Mar 2015 - 22:45

Domaine de Ferrand Châteauneuf-du-Pape 2007

Ouf, un véritable vin OVNI! Robe très sombre, le nez est compoté, sur les notes de prunes, de kirsch, et un peu de volatile. La bouche est veloutée et ronde, avec une impression marquée de sucrosité. Acidité faible. Les tannins sont fondus, la finale est assez longue mais chaude et capiteuse. C'est un très gros vin, d'une richesse impressionnante, mais ça ne plaira pas à tous. À l'aveugle, j'airais été vers un amarone, c'est dire. Mais dans ce style presque porto, c'est très bien fait et relativement équilibré (malgré tout): faut juste le boire en ayant cette attente pour l'apprécier. Étrange que ce domaine soit parvenu à la popularité avec un vin si atypique (98 points Parker). L'effet millésime joue certainement, mais je me demande si le domaine n'a pas voulu forcer les choses (sur la maturité et l'extraction) justement pour se faire remarquer des critiques qui aiment ce style. Je vais attendre quelques années mes bouteilles restantes: le vin va toujours rester hédoniste, mais il pourra sans doute développer davantage d'élégance avec des notes tertiaires. 92+

Alexandre Trudel

Messages : 953
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Olivier Collin le Ven 6 Mar 2015 - 23:59

Mas Jullien rouge Coteaux du Languedoc 2005

Un vin qui se livrait assez difficilement en jeunesse, j'ai décidé de le revisiter à près de 10 ans d'âge pour voir où il en est. En 2008 lors d'un séjour à Toulouse j'avais eu le plaisir de déguster le 1998 au restaurant à quelques reprises, un vin qui m'avait fait forte impression à l'époque étant donné sa tenue et le prix demandé.

Depuis le début ce millésime 2005 de Mas Jullien s'annonçait de longue garde et il a pu tester la patience des dégustateurs au fil des ans. Cette impression s'est confirmée en ce jour puisque le vin se déguste de manière très évidente en deux temps. A 10 ans d'âge il est encore en évolution mais il amorce son plateau. En me basant sur cette bouteille, j'ai l'impression qu'il sera à son meilleur vers 2020.

Comme souvent chez Mas Jullien, entre le vin dégusté tout juste après l'ouverture et après environ 2 heures, il y a un écart considérable. A l'ouverture le premier nez est retenu, distingué mais il manque d'amplitude aromatique. L'attaque est sapide, un brin austère et le fruité que l'on devine de qualité est bousculé par des tanins conséquents aux tonalités amères marquées, impression qui demeure jusqu'en fin de bouche. Ceci dit on sent déjà une tension intéressante, une puissance qui pourrait être mieux enrobée. A l'ouverture, le vin me semble entre bon et très bon. Pour ceux que les notes sur 100 ne rebuteraient pas encore tout à fait, cela veut dire autour de 88 pts.

Après un repos d'une heure, la grandeur du vin commence à poindre. Le nez est encore placé sous le signe de l'élégance plutôt que la puissance, mais cette fois avec un équilibre beaucoup plus complexe : des notes bordelaises de cassis, de bois de santal, des notes plus sudistes d'herbes provençales avec en plus une touche mentholée très fine, ainsi qu'un côté résineux/fumé que je retrouve souvent à Bandol. L'élevage est sublimé dans cette toccate aromatique.
A ce stade, l'entrée et le milieu de bouche sont essentiellement exceptionnels : un fruité de qualité, aérien, des tanins appuyés mais vraiment fins et intégrés, la sévérité bordelaise (un peu à l'ancienne) amadouée par les années et le contact de l'air. La finale, elle, est encore placée sous le signe de la persistance structurelle mais la complexité aromatique est un bon cran au-dessus de ce qui était annoncé à l'ouverture et, surtout, les amers amènent maintenant de la fraîcheur au vin. L'impression générale n'est pas celle d'un vin hédoniste, mais plutôt celle d'un hypothétique mélange entre un vin médocain, un bandol et un Cornas! A ce titre il tranche avec plusieurs autres crus de la région. En l'état le vin est clairement très bon et continuera de se bonifier. Un petit calcul mathématique auquel plusieurs ne croient plus donne au final 92pts.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 7 Mar 2015 - 8:52

Domaine Denis Mortet Gevrey-Chambertin 2009

Carafé 30 minutes puis dégusté sur quelques heures.
Robe foncée.
Nez plus expressif que la bouche, sur les fruits noirs et rouges (mûres, cassis); une structure concentrée, modérément tannique, et de longueur modérée.  Très charmeur.  Une charpente surprenante pour un Village.  91
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 7 Mar 2015 - 9:45

Une semaine de dégustation des Saint-Aubin dans notre cave: une belle appellation, offrant de bons rapports qualité-prix.



Pierre André au Château de Corton André Saint-Aubin 1er cru 2010

Un Saint-Aubin vinifié à la californienne...  Très marqué par l'élevage en fût de chêne, avec des arômes de vanille masquant les fruits jaunes.  La bouche est ronde et modérément grasse.  Il se doit bien mais à mon avis en apéro, seul ou avec des croûtons au chèvre, car je le trouve difficile à marier avec un repas.  85

Domaine Vincent Girardin Saint-Aubin 1er cru Les Murgers des Dents de Chien 2010

Un Saint-Aubin très chablisien, sur les arômes de fleurs et de fruits du verger mais très minéral. Notes d'élevage modérées, s'estompant partiellement avec l'aération.  87

Domaine Henri Prudhon & Fils Saint-Aubin 1er cru sur Gamay 2010

Des beaux arômes de fruits blancs et jaunes, des notes complexes, et ce malgré le prix très accessible.  Beaucoup aimé.  88

Domaine Marc Colin & Fils Saint-Aubin La Fontenotte 2010

Un beau vin qui se boit très bien, sur les fruits blancs et jaunes. Peu complexe. À boire maintenant.  86

Domaine Hubert Lamy Saint-Aubin 1er cru Clos de Meix 2011

Le seul 2011 ici.  Des notes d'élevage qui s'estompent rapidement avec l'aération.  Des arômes de nectarines et d'abricots, avec une touche de poires.  Une pointe d'amandes.  Une texture mi-ronde, mi-minérale.  Un beau vin bien équilibré.  Plus cher que d'autres dans sa catégorie, mais une petite coche au-dessus.  89


Dernière édition par Stéphanie Chénier le Dim 8 Mar 2015 - 14:13, édité 1 fois
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michel Therrien le Sam 7 Mar 2015 - 9:55

Belle dégustation Stéphanie et d'excellents producteurs....Prudhon, Marc Colin, Lamy, Vincent Girardin. Il ne te manquait que Jean-Claude Bachelet sur Saint-Aubin.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 7 Mar 2015 - 10:01

JC Bachelet: noté. Merci Michel!

Wink
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1318
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Yves Martineau le Sam 7 Mar 2015 - 11:19

Merci Olivier, très intéressant CR à propos de cette énigme Mas Jullien, quel traitement lui as-tu prodigué pour l'aération?
avatar
Yves Martineau

Messages : 4978
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Pierre Beauregard le Sam 7 Mar 2015 - 11:29

J'ai toujours grandement apprécié le 1er cru Sur Gamay de Prudhon.  Stéphanie, quel était le millésime de votre bouteille ?
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1814
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Olivier Collin le Sam 7 Mar 2015 - 13:14

Yves Martineau a écrit:Merci Olivier, très intéressant CR à propos de cette énigme Mas Jullien, quel traitement lui as-tu prodigué pour l'aération?

Je voulais suivre attentivement son évolution, donc pas d'ouverture à l'avance. J'ai décanté le vin pour en retirer les dépôts fins mais relativement abondants avec remise en bouteille pour dégustation.

Ceci dit, le vin peut prendre un peu de carafe à ce stade, pour accélérer la métamorphose décrite dans mon CR et satisfaire les âmes plus pressées.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Michel Therrien le Sam 7 Mar 2015 - 13:41

Je vais en boire une lundi soir. (Mas Jullien 2005 rouge)
J'avais pensé une simple ouverture 8 heures avant sans carafe mais seulement décantation dans une bouteille bordelaise tout juste avant la comparative avec VT Crau et Tourtine du même millésime.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Alain Roy le Sam 7 Mar 2015 - 19:49

Grande Côte 2012, Sancerre, F.Cotat, acheté en 2015, 55$.

Ouille, 1er nez rebutant en ce qui me concerne ! Pet de...? qui part au vent. Après: gazoline, genre de...?, et quel genre de fruit ?...et des roches ! Excusez-moi pour le bouquet. Ayoye, quelle drôle de bouche: pamplemousse sucré, texture délicate, finale sur une acidité rafraîchissante et une très légère amertume. Ce qui m'étonne, je trouve ce vin sucré, je ne m'attendais pas à ça, il me fait penser au zinfandel rosé de la Gallo Family lol! ! J'aime bien, c'est revigorant et joyeux.

Pinot noir 2011, Central Otago, Rippon, N-Zélande, acheté en 2015, 55$.

Rubis mi-dense et scintillant, collet aqueux, limpide perfect. Bouquet envoûtant de baies rouges, vanille, légère pointe de poivre blanc. Au palais, soie bien fruitée rouge à la cerise, amertume flirtant gaiement avec une acidité de bon aloi, finale assumée, ce petit jus du Nouveau-Monde se laisse siroter avec grand plaisir. Miam.
avatar
Alain Roy

Messages : 1791
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 1er mars 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum