Derniers sujets
» Bordeaux 2016
Aujourd'hui à 11:37 par Simon Dagenais

» Semaine du 18 juin 2017
Aujourd'hui à 10:33 par Stéphanie Chénier

» Bonne Saint-Jean!
Aujourd'hui à 10:12 par Yves Martineau

» Martin Bouygues nouveau propriétaire du Clos Rougeard
Aujourd'hui à 9:33 par Stéphanie Chénier

» Le Club Chasse et Pêche
Aujourd'hui à 7:05 par Vincent Messier-Lemoyne

» Domaine Buisson-Charles
Hier à 22:54 par Ian Champagne

» Ce qui nous lie
Hier à 17:14 par Yves Martineau

» Vente de Domaine
Hier à 11:03 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Hier à 0:31 par Michel Beauchamp

» Chablis 2015
Jeu 22 Juin 2017 - 23:25 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 22 juin
Jeu 22 Juin 2017 - 12:41 par Michel Therrien

» Dégustation - Sauvignon blanc de plus de 5 ans
Jeu 22 Juin 2017 - 12:33 par Pierre Beauregard

» Bonne fête des pères
Jeu 22 Juin 2017 - 8:31 par Mario Vaillancourt

» Ne devrait-on pas voir les Raveneau ce jeudi 22 juin?
Mer 21 Juin 2017 - 23:11 par Simon Dagenais

» Les albums de 2016
Mer 21 Juin 2017 - 7:09 par PhilippeGingras

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Semaine du 15 mars 2015

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 15 mars 2015

Message par Yves Martineau le Lun 16 Mar 2015 - 12:53

E. Guigal Côte-Rôtie Brune et Blonde 2009 (en 375ml)
Nez marqué par un élevage luxueux, vanillé, fumé.
Il y a une très belle fraicheur et certaine tension dans cette Côte Rôtie. L'élevage est présent mais sans excès, le fruit est éclatant, la texture élégante, c'est un vin précis, long, qui offre beaucoup de plaisir dans cette demi-bouteille. Superbe vin, j'aimerais plus de choix de cette qualité dans les petites bouteilles disponibles au Québec. 92+ pts

Robert Mondavi Winery Cabernet Sauvignon Reserve Napa Valley 1996
Un nez fascinant de cassis, de cèdre, de tabac, avec quelques nuances de chocolat à la menthe. En bouche: de corps moyen, avec un magnifique équilibre, les tanins sont fondus, c'est savoureux et complexe, avec un joli fruit sucré, combiné à une droiture toute bordelaise. Il offre toute la joie d'un vieux Cabernet à maturité, qui se donne des allures de Pauillac, avec une subtile finale vaporeuse, longue et saline. Superbe vin. 93 pts

Détail intriguant: très peu de dépôt, signe que le vin fut filtré, sans toutefois que l'aromatique et la subtilité n'en souffrent.

avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 16 Mar 2015 - 16:55

J’ai lésiné sur les comptes-rendus dernièrement, tout excité que j’étais par les dreamers … Voici de mémoire quelques notes rapides sur certains vins dégustés au cours des deux dernières semaines en ordre chronologique :

Vouette et Sorbée Argile blanc de blanc extra-brut champagne : Un super champagne pur et éclatant, minéral et ciselé, mais avec du fond. Très belle longueur. Excellent.

Taittinger Comtes de Champagne blanc de blancs brut champagne 2002 : Nez parfumé de fleur blanche, de pêche, d’abricot, de crème … on croirait un Puligny! La bouche est d’une texture magique, finement crémeuse, aérienne, délicate. Finale soutenue, parfumée, savoureuse. Troisième fois que je le bois, troisième coup de cœur. Un coup de circuit sur ce millésime … Superbe.

Vincent Dauvissat Preuses chablis grand cru 2006 : Couleur jeune et nez qui prend un peu de temps. Il s’ouvre sur le citron confit, le mousseron, le bord de mer. La bouche est patinée, d’une belle richesse, mais sans lourdeur et avec une belle précision. Pas forcément l’intensité et l’éclat des meilleurs millésimes, mais néanmoins réjouissant, très long et harmonieux. Excellent, voire plus.

Comtes Lafon Perrières meursault 1er cru 2006 : Couleur magnifique et nez un peu réduit au départ. Le tout s’ouvrira sur des notes d’agrumes et de nougat. La bouche est vineuse, éclatante, affichant un grain satiné de rêve. Finale longue, saline, dont le caractère cristallin étonne compte tenu du millésime. Superbe.

Jacques Prieur montrachet grand cru 2005 : Nez exotique, puissamment parfumé, avec des notes d’épices, de pâtisserie et de miel chaud, sur fond de fruit jaune exotique. Attaque charnue, on sent une réelle densité. La bouche est d’impression masculine, costaude et sèche à la fois. La finale, sur le beurre salé, est pénétrante. Il semble à boire. Superbe.

Albert Morot Aigrots beaune 1er cru 2005 : Bu à l’Estérel et issu de la collection Champlain Charest. Un vin qui évoluera tout au long du repas. D’abord passablement grillé/boisé, il s’ouvrira sur un registre riche et épicé. La bouche se révèle séveuse, de belle tenue et plutôt longue. L’élevage est un peu présent à mon goût, mais l’ensemble présente de fort belles qualités néanmoins. Très bien.

Dönnhoff Oberhaüser Brücke riesling spätlese nahe 2005 : Couleur très jeune, avec des reflets verts prononcés, presque fluo. Le nez est très jeune aussi, sur le bonbon à la pomme, la limette, le gingembre confit et la bière d’épinette. La bouche dévoile un très bel équilibre entre le caractère juteux qu’apporte l’acidité et la richesse de l’ensemble. Modérément complexe, son harmonie fascine toutefois et l’ensemble paraît d’une quasi-irréelle jeunesse. Le vin tiendra d’ailleurs magnifiquement sur plusieurs jours … Très bien, voire plus.

Richard Leroy Les Rouliers vin de france 2011 : Nez très réduit, sur la fumée, le côté grillé du pop corn au beurre. L’aération dissipe un peu tout ça et permet à un côté citronné et tourbé d’émerger. La bouche est vigoureuse, pleine et ciselée à la fois et de bonne longueur. Je l’ai déjà mieux goûté, avec un élevage et une réduction plus modérés … Bien, voire plus.

Buisson-Charles Sous le Chemin bourgogne aligoté 2012 : Joli nez de fruit blanc, avec de petites touches agrumées et de fleur blanche. Bouche plaisante, finement texturée, de bonne ampleur pour ce cépage il me semble. Le grain parle d’ailleurs davantage du finage que du cépage à mon sens. Belle tenue et finale saline. Fort joli apéro en famille, tout le monde y trouve son compte! Bien, voire plus.

Château Lancyre Grande Cuvée coteaux-du-languedoc 2010
: Couleur plus jaune. Nez exotique et passablement boisé, avec des touches vanillées insistantes. Bouche ronde et grasse, savoureuse, mais un peu facile, d’impression sucrée. Finale un rien pâteuse … se goûte moins bien qu’à son arrivée il me semble, l’élevage ambitieux paraîssant aujourd’hui disproportionné par rapport à la modestie de la matière … Bien, sans plus.

Je vous reviens avec les rouges et le sucre plus tard cette semaine …

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michel Therrien le Lun 16 Mar 2015 - 17:27

Champagne Brut Laurent Perrier
Les bulles sont moyennes mais bien abondantes....flute vraiment ordinaire.
Un nez axé sur la pomme mûre, des fleurs jaunes et des agrumes.
La bouche est droite et fraiche, peu grasse, belle longueur, peu dosée (6-7 grammes?).
Joli champagne d'apéro, moins pure que Jacquesson 736 ou Sousa Blanc de blancs dans cette catégorie de prix....61$ à la SAQ. M'a semblé plus du style Pol Roger BSA.
Assemblage de 50% chardonnay et 50% pinot (35% Noir et 15% Meunier).
15,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Alexandre Trudel le Lun 16 Mar 2015 - 18:50

Château Pindefleurs Saint Émilion Grand Cru 2009
Robe sombre, nez boisé, fruits noirs, bouche sur les fruits mûrs, assez riche, souple, mais le tout manque de structure et de longueur. RQP très correct (23$), mais le vin est un peu trop facile, marqué par l'élevage. Il manque de complexité considérant les attentes (millésime + terroir). Au moins il ne souffre pas de surmaturité et/ou de chaleur comme certains merlots de la rive droite sur ce millésime. 87.

Comme 2009 est l'année de naissance de mon premier fils, j'ai acheté pas mal de Bordeaux, y compris des plus modestes comme celui-ci. Si les grands noms ont tous réalisé des vins de haut niveau, les réussites me semblent plus partagées avec les vins modestes, surtout ceux issus majoritairement de merlot. C'est sans doute prématuré comme affirmation, mais j'ai l'impression que 2010 est une millésime plus homogène, avec une profil plus classique, moins solaire que 2009.

Alexandre Trudel

Messages : 956
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Alain Roy le Lun 16 Mar 2015 - 21:53

Faces 2012, Lidio Carraro, Brésil, offert par ma coloc brésilienne, +ou- 25$.

Grenat un peu brouille. Bouquet un peu puant de booze mais également très fruité rouge confiture cerise et un peu boisé. Douce texture, très fruité, amertume pas noble, un brin sucré. Il s'affine avec le temps pour devenir une petite piquette agréable. Faut lire l'étiquette pour le croire: fait de 35% merlot, 20% cabernet sauvignon, 10% tannat, 7% toreldego, 7% touriga nacional, 6% nebbiolo, 5% alicante, 5% ancelotta, 2% tempranillo, 2% pinot noir et 1% malbec !!!

Château Haut-Bailly 2001, Pessac-Léognan, acheté en 2004, 70$.

Grenat moyennement dense, limpide, avec à peine quelques signes d'évolution au collet. Bouquet sérieux...et branchial je dirais, avec un peu de poivron vert, et je cherche malheureusement le fruit. Dans les premiers moments, la bouche se présente fraîche, benoite, bien fruitée et vive. La finale se pointe cependant avec une amertume un peu trop pesante à mon goût. Le doute s'installe. Plus j'en bois, plus il annonce son bouchon. Le lendemain, le nez n'est plus branchial mais carrément bouchonnial. En bouche, le doute persiste, mais je ne suis pas capable de trancher, l'amertume ardue s'affichant en finale seulement. J'y regoute après avoir soupé accompagné de la piquette précédente: que le diable m'emporte si j'ai tort, Bailly est bouchonné.

ps Vincent: à voir les quilles que tu dégustes au fil de tes nombreux et appréciés cr, je me demande ce qui t'excite tant des dreamers. OUI, TU PEUX PENSER QUE JE SUIS FRU ET JALOUX...AVEC RAISON tongue !
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michelle Champagne le Mar 17 Mar 2015 - 8:59

Yves Martineau a écrit:

Robert Mondavi Winery Cabernet Sauvignon Reserve Napa Valley 1996
Un nez fascinant de cassis, de cèdre, de tabac, avec quelques nuances de chocolat à la menthe. En bouche: de corps moyen, avec un magnifique équilibre, les tanins sont fondus, c'est savoureux et complexe, avec un joli fruit sucré, combiné à une droiture toute bordelaise. Il offre toute la joie d'un vieux Cabernet à maturité, qui se donne des allures de Pauillac, avec une subtile finale vaporeuse, longue et saline. Superbe vin. 93 pts

Détail intriguant: très peu de dépôt, signe que le vin fut filtré, sans toutefois que l'aromatique et la subtilité n'en souffrent.

Pourquoi ce détail est intriguant?  Personnellement, j'associe le dépôt aux tannins. Ce vin n'était peut-être pas un monstre à l'origine. La filtration joue un rôle mais est-ce qu'il s'agit du principal facteur? scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1382
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Yves Martineau le Mar 17 Mar 2015 - 9:44

Je dis ça à cause de la grande campagne de Parker et autres Kermit Lynch contre la filtration des vins, j'aurais pensé que Mondavi suivrait cette mode. Je n'ai pas vérifié cependant.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Invité le Mar 17 Mar 2015 - 10:41

Mini-dreamer entre père et fils en fin de semaine pour souligner mon pré-40.

Roumier Bonnes-Mares grand cru 2002
Immédiat, séduisant, encore un peu costaud, mais princier et d'une finale vaporeuse. 18,5/20

Guigal La Mouline 1999 Côte-Rôtie
La plus dense et la plus jeune des trois fois où je l'ai goûté. Sur elle-même au départ, il lui faudra 2 à 3 bonnes heures pour se révéler. Grande concentration, longue et complexe. Grande bouteille. Plus qu'une seule en cave. 19-19,5/20

DRC Grands Échezeaux grand cru 2010
Grande intensité, finesse, exotisme et terriblement accessible. Finale hallucinante de plaisirs. 19-19,5/20

Aussi:

Germain Limozin 2010 Meursault
Minéral, impression d'une matière dense et droite, sur le fil du rasoir. On aimerait un peu plus de chair, mais finale longue et saline. 17/20

Fèvre Les Preuses 2012 grand cru Chablis
Féminin, aérien et concentré à la fois avec une impression grasse rare à Chablis qui fait penser aux grands blancs de Côte de Beaune. Longue finale gourmande. 18,5/20

Fèvre Bougros Cote Bouguerots 2012 grand cru Chablis
Plus dense, plus crayeux/minéral tout en conservant un équilibre magistral. Finale plus expansive et saline. 18,5/20

Grange des Pères 2008 vdp Hérault
Soyeux, ample, concentré avec des notes de tapenade, de thym et de tomate chaude. Parfaitement à point. 18/20

Coutet 2001 Barsac
375 ml. Parfums secondaires, mais on sent encore du fruit dans le vin. Belle liqueur avec légère touche de botrytis et notes un peu caramel en finale. Grande qualité, mais j'ai de moins en moins de plaisir avec les Sauternes de plus de 10 ans. Je me dépêche à ouvrir tout ce qui est antérieur à 2005. 17/20


Buvez moins. Buvez mieux. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michel Therrien le Mar 17 Mar 2015 - 11:01

Salut Patrick,
Ça se déguste déjà bien Preuses et Bouguerots de Fèvre 2012?
Un peu d'air....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Invité le Mar 17 Mar 2015 - 11:14

Michel Therrien a écrit:Salut Patrick,
Ça se déguste déjà bien Preuses et Bouguerots de Fèvre 2012?
Un peu d'air....

Très accessible, dès l'ouverture avec une évolution favorable sur + ou - 36 heures. Après, c'était vide... I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Mar 17 Mar 2015 - 12:36

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
...
Taittinger Comtes de Champagne blanc de blancs brut champagne 2002 : Nez parfumé de fleur blanche, de pêche, d’abricot, de crème … on croirait un Puligny! La bouche est d’une texture magique, finement crémeuse, aérienne, délicate. Finale soutenue, parfumée, savoureuse. Troisième fois que je le bois, troisième coup de cœur. Un coup de circuit sur ce millésime … Superbe.
...

Merci beaucoup Vincent pour un CR encore des plus intéressants.
J'ai tenté de me procurer le Taittinger (2002 étant l'année de notre mariage), mais ce sont des 2000. As-tu déjà essayé le 2000?

J'aimerais acheter un beau Champagne 2002 disponible en SAQ en ce moment: suggestions?

Je ne suis pas une grande fan de Champagne mais j'en ai bu peu et encore moins de millésimés (ex: j'ai eu de la difficulté avec la Veuve Cliquot non millésimée). Je les trouve difficiles à digérer, acides. Est-ce parce que je devrais les boire en accompagnant des bouchées, des huîtres plutôt que seuls? Devrais-je les essayer extra-brut, ou avec plus de sucre résiduel?

Dernière question champenoise: les millésimés gagnent-ils à dormir un peu en cave? Certains disent qu'on peut les garder mais qu'ils ne se bonifient pas. Risquent-ils l'oxydation ou si la technique de vinification effervescente les protège davantage?

Smile
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1352
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michel Therrien le Mar 17 Mar 2015 - 17:42

Salut Stéphanie,
Si tu trouves les champagnes trop acides ou difficiles à digérer, je te conseilles de demeurer avec les Brut (moins de 12 gr de SR et en général vers 8-9) car les extra brut (moins de 6 gr de SR) sont plus vifs et plus droits.

Pour la garde, une question de goût....moi, j'aime peu les vieux champagnes avec peu ou sans bulles!

Pour l'oxydation, un bon nombre de champagne ont ce style rancio comme Selosse ou Bollinger ou Pol Roger alors que Taittinger, Jacquesson, Ruinart ne l'ont que très peu ou pas du tout.


_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michelle Champagne le Mar 17 Mar 2015 - 17:54

Yves Martineau a écrit:Je dis ça à cause de la grande campagne de Parker et autres Kermit Lynch contre la filtration des vins, j'aurais pensé que Mondavi suivrait cette mode. Je n'ai pas vérifié cependant.

Merci pour les précisions. C'était clair dans ta tête mais pas dans la mienne! Wink
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1382
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Yves Martineau le Mar 17 Mar 2015 - 18:09

Michelle, ma phrase était vague, c'est que je ne voulais pas prendre le temps d'élaborer si ça n'intéressait personne, alors ça me fait plaisir de compléter.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Mar 17 Mar 2015 - 18:11

Michel Therrien a écrit:Salut Stéphanie,
Si tu trouves les champagnes trop acides ou difficiles à digérer, je te conseilles de demeurer avec les Brut (moins de 12 gr de SR et en général vers 8-9) car les extra brut (moins de 6 gr de SR) sont plus vifs et plus droits.

Pour la garde, une question de goût....moi, j'aime peu les vieux champagnes avec peu ou sans bulles!

Pour l'oxydation, un bon nombre de champagne ont ce style rancio comme Selosse ou Bollinger ou Pol Roger alors que Taittinger, Jacquesson, Ruinart ne l'ont que très peu ou pas du tout.


Merci beaucoup Michel! Je vais faire des tests avec brut VS extra-brut et voir.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1352
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Patrick Ayotte le Mer 18 Mar 2015 - 7:42

Pearl Morissette Cuvée Mon Unique Gamay Lincoln Lakeshore VQA 2013



Vin rubis sombre légèrement violacé. Nez très aromatique sur la fleur telle le lys blanc, du fruit noir, des épices et un aspect qui rappelle l’élevage sous bois (même si le vin n’a pas vu la barrique). En bouche, même si le vin est un peu sérieux, mais sans être sévère, ce sont des saveurs de petits fruits rouges et noirs, un peu de fumée, la rafle, c’est ample, profond, long, l’acidité est équilibré et l’ensemble tout à fait délicieux. Le meilleur Gamay du Canada bu à ce jour. Excellent.

Fait de Gamay 100%, fermentation sans retrait de la rafle. La fermentation et l’élevage se fait en cuves de béton. Aucun souffre n’est ajouté à ce vin. Production totale de 378 caisses. Fait 12,8% d’alcool.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2933
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Alain Roy le Mer 18 Mar 2015 - 19:09

Jonathan Me., voici une alternative "low cost" du côté...canadien ! Cependant, saurait-il satisfaire les amateurs de Pinot "classique" ? Je ne puis dire, ne sachant pas ce que c'est ! Une chose est sûre, je ne suis pas celui qui dira qu'en dehors de la déesse Bourgogne, point de salut pour le Pinot ! Aussi, semble-t-il que les pros de la saq ont bien aimé. Alors:

Pinot noir 2010, Hidden Bench, VQA Beamsville Bench, Ontario, acheté en 2015, 35$.

Couleur étrange: rubis-scotch ! Robe peu soutenue et limpide. Le bouquet est séduisant, un mariage de fleurs et de petites baies rouges toutes fraîches, du caramel, de la vanille, du poivre doux, quelques nuages de fumée de vapoteurs. La première sip passe très bien dans le gosier. La deuxième confirme que j'aime bien. Full fruits rouges, un brin sucré, un peu bonbon et lourd, texture souple, nervosité qui rehausse le tout et amertume un peu rude qui persiste en une finale, ma foi, assez longue. Miam. Un costaud qui devra cependant s'affiner avec le temps pour que je dise miam-miam. And it's a canadian pinot oh my god I'm betraying goddess Bourgogne !

avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Michel Therrien le Mer 18 Mar 2015 - 21:12

Sancerre 2013, Comtes Lafond
Robe jaune pâle.
Bouquet de pamplemousse, un peu de gazon frais et du pipi de chat. Bonne intensité mais peu plaisant.
Bouche ronde et riche (SR?), comme une petite mâche en milieu de bouche puis creux et finale peu longue.
Un drôle de vin.....pas mûr au nez mais SR en bouche????
Vin moyen à tout le moins. 12-12,5/20.
29$ à la SAQ et 31$ au Club Med.....taxes et service inclus.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7463
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par daniel.seriot le Jeu 19 Mar 2015 - 13:06

Les vins ont été dégustés en bouteille sur une durée de 24 heures

Hermitage : Marquise de la Tourette 2000
La robe est assez profonde, de couleur rubis à grenat, légèrement évoluée au bord du disque. Le bouquet est expressif et avenant, avec des arômes de fruits noirs (cassis et mûres), d'épices variées (dont le poivre), avec des notes de suie, d'encens, de légères truffes noires, et d'élevage. L'attaque est très veloutée, les tannins sont enrobés par une chair fine dans un corps, assez bien charpenté, un ton au dessus de l'attaque, agrémenté de fruits épicés d' une bonne expression. La finale est allongée, très fraîche ( acidité un peu vive), avec des tannins qui manquent un peu d'enrobage, persistante ( fruits noirs, épices), et de légères notes d'élevage. Noté 15,5, même note plaisir

Alsace ; Domaine de l'Agapé : Riesling Osterberg 2011
La robe offre une teinte or léger, le nez, net et bien ouvert, évoque les agrumes ( citron et orange), les épices douces, le naphte léger, avec des notes de miel. La bouche est très charnue presque grasse, le vin conserve une bonne énergie dans un centre  mis en valeur par une colonne vertébrale acide de bon aloi, rehaussé de fruits frais et murs. La finale est  allongée, fraîche, soutenue, persistante ( fruits, légères épices, miel fin) saline, avec la perception de quelques sucres résiduels. Noté 16, note plaisir 15
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Alain Roy le Ven 20 Mar 2015 - 20:54

Château Haut-Bailly 2004, Pessac-Léognan, acheté en 2007, 65$.

Grenat pétant de jeunesse assez soutenu mais net. Nez frais, un peu violent, un peu puant, un peu branchial (je crains) mais bien fruité genre noir (mûres). Ça pique un peu aussi mais c'est pas trop élevé. Rien à voir avec mon 01 bouchonné. Première sip: ouais, pas mal... Deuxième sip: souplesse, dureté (oui, je sais, c'est paradoxal), fruité, amertume, longueur. C'est costaud, viril, délinquant, pas vraiment plaisant mais prometteur...Je vais assurément attendre un autre 10 ans avant d'écluser la dernière.

Je finis le Hidden Bench délicieux en début de repas de carré juteux d'agneau et je passe au Bailly: c'est amer en ta... ce cri...de vin, j'vas touttes les vendre ost... (pas de messages privé svp, à moins que vous soyez prêts à payer le double du prix coûtant, et si c'est le cas, abonnement et membership gratuit au magazine et au mouvement AVA !!!)
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Alain Roy le Ven 20 Mar 2015 - 21:00

Michel Therrien a écrit:Sancerre 2013, Comtes Lafond
Robe jaune pâle.
Bouquet de pamplemousse, un peu de gazon frais et du pipi de chat. Bonne intensité mais peu plaisant.
Bouche ronde et riche (SR?), comme une petite mâche en milieu de bouche puis creux et finale peu longue.
Un drôle de vin.....pas mûr au nez mais SR en bouche????
Vin moyen à tout le moins. 12-12,5/20.
29$ à la SAQ et 31$ au Club Med.....taxes et service inclus.

Michel, tu te laisses aller à un cr moins concluant en terme plaisir, est-ce la première fois ? Du moins moi, j'apprécie !
avatar
Alain Roy

Messages : 1840
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Patrick Essa le Sam 21 Mar 2015 - 7:13

Mazis-Chambertin 2010 - Faiveley:je me souviens l'avoir goûté en primeur sur fûts en l'ayant beaucoup apprécié pour son côté élégant et aromatique. Bien sûr le boisé est encore un peu saillant et le vin semble devoir s'affiner au vieillissement mais il a déjà une jolie présence et cet aspect aimable des 2010 bien nés. Un bon canon!

Clos de La Roche 1999 - Raphet: comme souvent avec ce domaine le vin joue plus sur la finesse de texture et la qualité initiale du terroir que sur un élevage démonstratif et une forte extraction. Note accordées de réglisse et de girofle et longue finale sur le réséda et l'orange sanguine. Une partition juste et équilibrée, la Bourgogne comme on l'aime.

Chambertin Clos de Bèze 1990 - Raphet: très jeune et fringant, il semble à peine à maturité et confirme que ce domaine était sans doute loin devant tout le monde sur ce cru à cette époque. Puissant, droit et longiligne ce cru altier embaume la muscade, le bâton de réglisse et la fève de cacao fraîchement récoltée. Un sacré flacon sifflé comme à la parade.

Chevalier-Montrachet 1999 - Niellon:un blanc à l'ancienne, puissant, dominateur et un peu brut, construit sur une matière imposante et une acidité positive. Toutefois peut être pas complètement à la hauteur de cette zone idéale.
avatar
Patrick Essa

Messages : 952
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Stéphanie Chénier le Sam 21 Mar 2015 - 7:27

Merci beaucoup Patrick. Une belle dégustation.
Je ne connais pas le domaine Raphet: quelqu'un sait-il s'il est disponible au Québec?
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1352
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 21 Mar 2015 - 7:49

Les vins de Gérard Raphet ont déjà été représentés au Québec, par Dominic Allnutt notamment, mais je ne sais pas si c'est toujours le cas.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7351
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Jonathan Marquis le Sam 21 Mar 2015 - 7:54

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Les vins de Gérard Raphet ont déjà été représentés au Québec, par Dominic Allnutt notamment, mais je ne sais pas si c'est toujours le cas.

Dominic allnut ne semble plus être en affaire, toutes ses coordonnées disponibles sur le web sont hors service
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 899
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2015

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum