Derniers sujets
» Arrivage Signature/Cellier 17 août
Hier à 18:31 par Stéphanie Chénier

» Visite au Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis), 11 juillet 2017
Hier à 11:51 par Stéphanie Chénier

» Bonne fête Michel Therrien
Hier à 11:37 par Stéphanie Chénier

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Hier à 10:27 par Fabien Rosiau

» Sicilia e il vino
Jeu 17 Aoû 2017 - 23:34 par Pierre Rhéault

» Joyeux anniversaire Mario
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:26 par Daniel.Thai

» Duel beaunois/nuiton
Jeu 17 Aoû 2017 - 20:15 par Daniel.Thai

» Semaine du 13 août
Jeu 17 Aoû 2017 - 17:22 par Alain Roy

» Verticale du Silex du domaine Dagueneau
Mer 16 Aoû 2017 - 21:52 par Jean Parent

» Semaine du 6 août 2017
Lun 14 Aoû 2017 - 20:49 par Ludwig Desjardins

» Chassagne - Puligny - Meursault
Dim 13 Aoû 2017 - 18:02 par Michel Therrien

» Mort d'un grand producteur Grec
Dim 13 Aoû 2017 - 13:38 par Vincent Messier-Lemoyne

» Coupe Rogers 2017 Homme
Sam 12 Aoû 2017 - 14:11 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 10 août
Ven 11 Aoû 2017 - 13:48 par Stéphanie Chénier

» Domaine Joblot, Givry premier cru
Ven 11 Aoû 2017 - 12:58 par Yannick Nantel

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Semaine du 21 mai 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 21 mai 2011

Message par Michel Therrien le Sam 21 Mai 2011 - 14:42

Ce soir pour le 50ième de ma grande soeur, je ne sais ce qui sera ouvert.....
Mais hier soir chez Vincent et en compagnie de Julie et Martin Loranger ainsi que Patrice Breton, nous avons savouré plusieurs excellents vins. Sans notes prises et un Cr plutôt bref........Vincent saura en dire plus!

Pouilly-Fuissé, Château Fuissé Tête de cru 2006
Un nez bizarre d'oignons et d'asperges. Bouche ample, peu grasse avec finale minérale mais peu longue. Merci Vincent.

Chablis Grand Cru Vaudésir 2005, Billaud Simon
Quelques fleurs jaunes, une pointe de monthol, des poires et fines épices. La bouche est droite et "cylindrique". un vin avec un certain gras et une très longue finale quelque peu mielleuse. J'étais sur un beau vin de Puligny comme Champs Canet. Merci Julie et Martin.

Saumur blanc Clos des Carmes 2007, Domaine Guiberteau
Vin non disponible. Un bouquet exotique et d'agrumes avec quelques pommes mûres. La bouche offre un grand volume, une réelle densité, de la mâche! et une finale qui perdure sur la mangue, le miel et les fleurs jaunes. Un vin magique, un grand vin, un plaisir fou à petits prix. Bettane a mentionné qu'il pensait que ce vin est un des plus grands vins produits en France sur le millésime 2007. Je ne le sais pas mais quel vin! Notre offrande.

Pommard 1e cru Rugiens 2008, Bouchard Père et Fils
Une robe très pâle mais avec ménisque un brin violacé. Un nez peu jasant avec des petits fruits des champs et quelques épices. La bouche est ample et délicate avec une belle acidité et une belle longueur. Vin fin et tendre. Je pensais à Clos des Lambrays 2007. Un très bel achat à faire à moins de 80$. Merci Vincent.

Mazy-Chambertin 1999, Joseph Roty
La robe est rubis foncé avec légère évolution briquée au ménisque. Un bouquet épicé dont le poivre, des notes animales et lardées.......bref du Roty avec ce style rhodanien. Vin puissant mais avec une belle sève en milieu de bouche puis finale serrée et ferme avec rétro sur les fruits noirs. Vin masculin qui mérite encore la réclusion pour gagner en chair. Merci Patrice.

Chambertin Clos de Bèze 2006, Armand Rousseau
Une robe plus jeune et plus pâle avec un rubis moyen. Un bouquet agréable et charmeur avec un mélange de fruits rouges et noirs ainsi que des notes de ronces. La bouche est plutôt fine et droite, les tannins sont fins et bien enrobés, l'acidité est bonne mais la longueur aromatique apporte quelques notes végétales. Un vin délicat et avec une finale plus minérale que ferme. Ai-je préféré le précédent? Deux vins forts différents avec l'un, bien masculin et épicé alors que celui-ci est plus délicat et minéral. Merci Patrice.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 21 Mai 2011 - 18:39

Magnifique soirée en effet hier soir, avec trois rouges de haut vol … et un blanc qui les a surpassés!

Château de Fuissé Tête de Cru pouilly-fuissé 2006 : Drôle de nez sur l’échalote verte, avec aussi de la pêche et du miel chaud. La bouche est ample, mais ne dégage une impression grasse. Expression aromatique simple et longueur correcte. Un nez particulier, une bouche quelconque … Bof.

Billaud-Simon Vaudésir chablis grand cru 2005 : Nez de fruits mûrs, mais avec une certaine retenue, agrémenté de quelques herbes aromatiques et des notes de craie qui me dirigent à chablis. La bouche est concentrée, mais la matière est très fine. Très bel longueur et équilibre d’école. Un vin encore légèrement sur la retenue qui possède une magnifique structure et un grain très délicat. Excellent. Merci Julie et Martin.

Guiberteau Clos des Carmes saumur 2007 : Nez très expressifs avec des fruits jaunes bien mûrs, des fleurs séchées, d’infusion, quelques nuances épicées/vanillées qui évoquent finement le rhum. Le tout est ample, profond et magnifiquement précis, bien que très, très jeune! La bouche est tout simplement magique : concentrée, racée, puissante, mais contenue, éclatante et pure, d’une rare harmonie pour un vin si jeune. Alors que la fin du milieu du milieu de bouche devient aérienne, une minéralité fumée et bien assise structure le vin et témoigne de son incroyable concentration. Un vin d’une ébouriffante race, concentration et longueur … Un des très grands blancs pris cette année, si ce n’est … Superbe, voire davantage. Et si ce que j’ai lu est vrai, les vignes ont été replantées tout récemment … Merci Natacha et Michel.

Bouchard Père & Fils Rugiens pommard 1er cru 2008 : Nez réticent qui s’ouvrira de belles notes de fruits frais, d’épices, de fleur mauve et de tabac, avec une très légère trace de bois. L’attaque est croquante, toute en fruit, bien en chair. Le tout se resserre en bouche, sans devenir contrit ou austère, pour finir tout en longueur, sur des tanins abondants, mais fins. Encore une fois, un cru qui impressionne pour son caractère concentré et abouti, sans rusticité. Excellent.

Joseph Roty mazis-chambertin grand cru 1999 : Si ce vin n’avait été pris à bouteille découverte, je l’aurais tout de go placé (comme à chacune de mes rares expériences avec Roty) en rhône nord. Nez de fruits noirs sauvages, de viande fumée, de lard, de poivre nord, voire d’olive ! La bouche est monumentale, riche, concentrée, puissante … Un vin masculin ! Le tout est encore d’une insolente jeunesse et se livre un peu tout d’un bloc … Mais quelles composantes impressionnantes ! Longue finale fumée, poivrée et réglissée. Un vin que je trouve somme toute peu typique, mais dont je ne peux que reconnaître les qualités superlatives. Superbe. Merci Patrice.

Armand Rousseau chambertin-clos-de-bèze 2006 : On change ici de registre ! D’abord la couleur est nettement plus pâle, le tout est délicat, parfumé, aérien. Le nez s’ouvre sur la griotte, les fleurs mauves, la terre brune. La bouche est ample, fine et élégante. La matière est digeste, bien fraîche. Mon seul bémol pour l’heure concerne une finale un peu abrupte, moins longue qu’espérée, mais surtout amère. Un vin qui demande d’être attendu encore et qui sera en tout point magnifique si la finale chaotique s’intègre. Excellent. Merci Patrice.

Domaine de Souch Cuvée Marie Kattalin jurançon 2005 : Nez d’une insolente jeunesse, sur la pêche rôtie, le miel fin, la fleur d’oranger. Le tout est d’une netteté et d’une précision à couper le souffle. La bouche est concise, pure, bâtie sur la longueur. La richesse est certes présente, mais demeure en retrait par rapport à l’intensité et à la race de ce fruit juteux et si savoureux. Grande longueur qui se resserre, minérale et intensément salivante. Un vin de dessert rafraîchissant qui semble figé dans le temps tant son évolution est lente … Bien content qu’il m’en reste ! Excellent, voire davantage.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Patrick Essa le Dim 22 Mai 2011 - 8:51

Champagne Brut 1996 "cuvée François Nicolas Billecart" - Maison Billecart Salmon à Mareuil sur Aÿ
Une bouteille aujourd'hui à point, qui se présente comme l'expression aboutie d'un champagne de table. Il faut en effet manger avec une telle matière concentré, structurée par une acidité coupante et marquée par une légère pointe oxydo-réductrice. Un vin de gastronomie ayant une couleur un peu ambrée, un nez quelque peu racis à l'ouverture puis évoluant vers la noix muscade et la cannelle et une bouche tendue, puissante et très vineuse qui se laisse boire sans déplaisir. Un champagne un peu "old style" mais avec de la séduction et une jolie longueur. Bien +

Pouilly-Fumé "Baron de L" 1996 - Maison Ladoucette
C'était un des grands vins blancs de France dans les années 70 et de manière assez curieuse on entend plus parler ou presque de ce vin de nos jours. Son étiquette ronde, sa bouteille lourde à goulot carré et pour tout dire sa sophistication de surface en faisait une cuvée recherchée. Depuis les bons Pouilly-Fumé ont largement progressé et les cuévées parcellaires de Didier Dagueneau lui ont largement volé la vedette.
Cuvée d'assemblage de sauvignon âgés et bien placés dans -en particulier- le secteur des Loges et vinifiés et élevés en cuves ce vin a toujours une jolie pureté en même temps que quelques sucres et du C02. Vin technique présenté comme artisanal il avait su conquérir certains amateurs...qui se sont un peu lassés depuis.
Ce 1996 se montre encore jeune, très clair et marqué par un soufre libre très élevé qui ne manque pas de déranger un peu en apportant des notes d'asperges et de buis, inistantes au nez. La bouche est incisive et "balancée" par une petite sucrosité un rien artificielle qui manque de race et de classe. Le vin est encore en vie, parfaitement buvable mais sans véritable inérêt gustatif. Finale de longueur moyenne. Assez bien.


Bourgogne "Les Grandes Coutures" 2008 - Domaine Franck Grux à Corpeau

Je pense que les Bourgogne blancs de la Côte de Beaune sont les mieux placés de cette vaste appellation. Ils bénéficient d'un climat idéal qui ne conduit pas les vins vers le "trop" d'alcool ou le "trop" de verdeur. Certains naissent dans des parties élevées et un peu tardives comme à Pernand Vergelesses, Saint Romain, Auxey ou Saint Aubin mais les plus proches du styles Côte d'Orien proviennent souvent des finages de Meursault, Puligny et Chassagne.
Parmi ces bandes de terres planes qui font suite aux faibles déclivités de la Côte des blancs les climats murisaltiens situés juste sou les appellations "villages" entre Meursault et Puligny sont incontestablement les plus favorisés. Les meilleurs êtant de manière régulière les crus des Murgers de Limozin et de Magny qui se sont longtemps vendus en Meursault "village". Leurs font suite sur la commune des Meursault la partie nord des Pellans et le superbe "carré" des Grandes Coutures à la sortie du village en direction de Puligny.
Franck Grux a la chance d'exploiter ici un peu plus de 20 ares au milieu du lieu-dit depuis le millésime 2004. Cette vigne qui lui appartient est entretenue par ses soins pour le travail de main et vinifiée à Corpeau avec les mêmes exigeances que celles qu'ils appliquent en tant que responsable des vinifications de la maison Olivier Leflaive.
Ce 2008 prouve une fois de plus la qualité extrême de ce millésime de blanc sous-estimé encore aujourd'hui. Gageons que cela ne durera pas car les bouteilles sont si qualitatives qu'il laissera sans doute une trace durable dans nos mémoires d'ici quelques années. Ce Bourgogne blanc se présente limpide, or-clair et d'une brillance remarquable. Le nez s'esprime sur les fruits blancs, le zest d'orange, le gingembre et une petite note mentholée caractéristique des vinifications de Franck.La bouche est svelte, énergique et tendue mais n'est pas dominée par sa belle acidité. J'ai aimé sa finesse et sa concentration et puis également son "caractère" qui dépasse le cadre d'un simple chardonnay élevé "à la manière bourguignonne". Longueur imposante...un sacré Bourgogne blanc! Très bien +

avatar
Patrick Essa

Messages : 958
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Luc Rodrigue le Dim 22 Mai 2011 - 9:25

Quelqu'un a-t-il dégusté le Corton-Rognet Domaine Chevalier Père et Fils 2005 ? Parait que c'est complexe et plaisant ...

Quelles sont vos impressions sur ce cru?

Merci
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Michel Therrien le Lun 23 Mai 2011 - 20:58

Une dernière bouteille avant notre course du demi-marathon d'Ottawa en fin de semaine.

Pessac-Léognan blanc 2001, Domaine de Chevalier
Une grande ambivalence m'habite avant même de déguster cette belle bouteille.
D'un côté l'oxydation prématurée des vins bordelais de 1998 à 2002 peu souvent discuté sur les forums car méconnu et tellement plus facile de casser du sucre sur le dos de la belle Bourgogne! De plus, Olivier Bernard nous avait présenté à 300 personnes (Montréal Passion Vin 2008) du Chevalier Blanc 1998 complètement oxydée en mentionant que visiblement le voyage n'avait pas aidé ce millésime......... Question Question Question
Mais de l'autre côté, lorsque c'est bon du Domaine de Chevalier blanc, c'est bon en pas pour rire! Du grand vin.
Un assemblage de 80% sauvignon et 20% sémillion pour ce millésime (usuellement 70-30).
La robe est jaune intense avec reflets verts. Ça augure bien juste en le versant dans nos verres.
Un bouquet peu intense mais fort complexe et surtout aucunement oxydatif. J'y trouve des fleurs jaunes, de la pêche mûre, une pointe mentholée, une touche de vanille et à l'évolution sur 2 heures, un peu de miel et de poires. La bouche est en même temps droite et ample avec un certain gras. L'acidité est importante en début de bouche puis se fond à la belle vinosité de l'ensemble. La finale est fort longue sur des notes de citron confit et de miel. Une grande bouteille. Malheureusement l'Omble Chevalier surpasse le vin......mauvais accord où je tentais un accord de nom! scratch
17,5/20.
La dernière bouteille dormira une dizaine d'année encore afin de vérifier sa longévité quasi légendaire des grands blancs de certains grand cru classé de Graves.



Dernière édition par Michel Therrien le Lun 23 Mai 2011 - 21:04, édité 1 fois (Raison : Photo inséré)

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 23 Mai 2011 - 21:01

S'il est un Pessac et un millésime pour vieillir 20 ans, c'est bien Chevalier 2001 ... mais tu es bien brave!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Yves Martineau le Lun 23 Mai 2011 - 23:01

Michel Therrien a écrit:
D'un côté l'oxydation prématurée des vins bordelais de 1998 à 2002 peu souvent discuté sur les forums car méconnu et tellement plus facile de casser du sucre sur le dos de la belle Bourgogne!

Allons Michel, tu as tout faux!

D'abord, c'est beaucoup plus facile, fréquent et plaisant de casser du sucre sur le dos des bordelais avec leur style aristocrate et leurs pratiques commerciales. Ensuite, ce sont les amateurs de Bourgogne qui parlent sans cesse de l'oxydation de leurs blancs préférés, toi le premier.
Heureux que le vin ait été bon! Smile
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Michel Therrien le Mar 24 Mai 2011 - 8:19

Yves Martineau a écrit:
D'abord, c'est beaucoup plus facile, fréquent et plaisant de casser du sucre sur le dos des bordelais avec leur style aristocrate et leurs pratiques commerciales.

On s'entend là-dessus!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7542
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 25 Mai 2011 - 9:29

Lors d’un excellent souper au Filet hier :

Jean-Pierre Gaussens blanc bandol 2008 : Nez lourd si je puis m’exprimer ainsi, sur des notes de poire william, de tabac blond, de nougat, avec des notes fumées/florales qui prendront de l’ampleur à l’aération. La bouche est costaude, bien en chair, ronde et sudiste, mais pas chaleureuse. Un blanc un peu rustique, mais dont la finale saline s’accommode très bien des sardines et des olives! Bien.

Tenuta delle Terre Nere etna rosso 2009 : Nez appétissant sur des notes de framboise fraîche, de canneberge, de pivoine et de terre brune. L’aération amènera des notes de prune mûre, de réglisse et d’épices. La bouche reprend le même registre un peu rustique, en offrant un fruit gourmand, ample, sans être trop riche. Finale de bonne longueur sur des tanins légèrement poudreux. N’est pas sans me rappeler le style du Il Frappato Occhipinti, en moins accompli. C’est là cependant la cuvée de base du domaine, alors que j’ai entendu des choses fort élogieuses sur leurs crus. Bien, voire davantage.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 26 Mai 2011 - 11:32

Château Coupe Roses Granaxa minervois 2007 : Cuvée issue à 100% de grenache. Nez de cerise noire, de kirsch, de cacao qui évoluera sur le poivre, le cuir et les herbes grillées. La bouche est vigoureuse, juteuse, légèrement superficielle, mais bien équilibrée. Un vin plaisant, doté de caractère, vendu à bon prix. Bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Invité le Jeu 26 Mai 2011 - 19:09

Ce soir, après une première journée au Grand Prix de Moncao, chez Gilbert, sur le port de Cassis, avec la dorade royale, Château Simone blanc 2008.

Toujours aussi bon, mielleux, gras, avec une tension surprenante qui le rend presque corsé (pour un blanc!). Acidité fine mais tonifiante qui lui donne beaucoup d'aile. Longue finale aromatique. Déjà superbe, il fera une grande bouteille. 17

En principe, je dois passer les visiter. Vais essayer de voir ce que les vieux millésimes ont dans le ventre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Gael Giraud le Jeu 26 Mai 2011 - 19:12

Bon courage pour deguster a Simone !
avatar
Gael Giraud

Messages : 1890
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Patrick Ayotte le Sam 28 Mai 2011 - 9:44

Albe Barolo G.D. Vajra Barolo 2005 , Code SAQ : 11337944

Le vin démontre une belle couleur éclatante. Au nez c'est bien fruité avec des arômes de fruits rouges, un peu de prune, des épices et une pointe chocolaté. En bouche il y a de la mâche, les tannins sont soyeux, un pur délice quoi ! Les arômes percues au nez se retrouve aussi en bouche. J'ai beaucoup aimé. Dommage, c'était une bouteille unique...

Voici des infos tiré de la fiche technique pris sur le site de l'importateur:

Cépage: 100% Niebbolo
Élevage: 42 mois en foudre de Slovénie
Alcool: 14,5%

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Michelle Champagne le Sam 28 Mai 2011 - 10:34

Pour ma part, j'ai ouvert cette semaine, un très beau Gigondas à 25 $ le Domaine de Piaugier Gigondas 2008. Très beau fruit rouge, c'est frais et incroyablement poivré. Ceux qui aiment les vins de Ogier, aimeront celui-ci. Very Happy
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1412
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Yves Martineau le Sam 28 Mai 2011 - 21:18

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine 2009
Nez suave, moins expressif et floral que le Marole, où on sent plus l'élevage.
La bouche montre une texture élégante et crémeuse, un vin sérieux avec un élevage appuyé, mais il est gorgé de fruit, avec une belle finesse et une finale raffinée, qui n'est pas asséchante. Le Servoisine le plus dense et le plus complet que j'ai goûté. Superbe, savoureux et promis à un bel avenir. 91+ pts

Cool
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Yves Martineau le Dim 29 Mai 2011 - 10:43

Jeudi dernier j'avais goûté à deux autres Joblot 2009 dans un contexte ne se prêtant pas à la prise de notes, voici mes impressions.

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Grand Marole 2009
Nez très parfumé, explosif élégant, floral, une bombe! La bouche est fraiche pleine de fruit. Finale un peu amère qui devra s'affiner, mais quel charmeur! 90 pts

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine BLANC 2009
Nez qui évoque un peu le chardonnay californien, avec du beurre et du miel, pain grillé. La bouche, elle, est bien bourguignonne, fraiche, avec une jolie matière, assez grasse et une finale en finesse. Plutôt simple au niveau aromatique à ce stade , mais joli, bien fait. 88 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5128
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 29 Mai 2011 - 12:46

Domaine de la Moussière sancerre 2010 : Couleur inexistante! Quelques reflets bien brillants, gris-vert … Le nez est un peu fermé, s’ouvrant lentement sur des notes de citron vert, de fenouil, de fleur blanche. La bouche est vigoureuse, franche et fraîche. L’ensemble est de bonne concentration, très pur et typé. Finale de bonne longueur, finement amère et bien acide. Un très beau sancerre d’entrée de gamme, vendu à bon prix et qui devrait bien évoluer sur une dizaine d’années … j’attendrai d’ailleurs au moins deux ou trois ans avant de réattaquer ce millésime classique. Bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7419
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Invité le Dim 29 Mai 2011 - 17:24

Yves Martineau a écrit:Jeudi dernier j'avais goûté à deux autres Joblot 2009 dans un contexte ne se prêtant pas à la prise de notes, voici mes impressions.

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos Grand Marole 2009
Nez très parfumé, explosif élégant, floral, une bombe! La bouche est fraiche pleine de fruit. Finale un peu amère qui devra s'affiner, mais quel charmeur! 90 pts

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine BLANC 2009
Nez qui évoque un peu le chardonnay californien, avec du beurre et du miel, pain grillé. La bouche, elle, est bien bourguignonne, fraiche, avec une jolie matière, assez grasse et une finale en finesse. Plutôt simple au niveau aromatique à ce stade , mais joli, bien fait. 88 pts

Et au Filet avec la Miss ?

Bises

Ps/ De mon côté, mise à part bcp de rosés (Tempier, Pibarnon, Pradeaux, Paternelle (Cassis), Courtade, name it!!!), on se laisse tenter sur Lanessan 06 (11 euros) et Chasse-Spleen 06 (14 euros) chez Leclerc. Je vous laisse juger...


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Alain Roy le Mar 31 Mai 2011 - 14:33



INDIA 2000, BANDOL, DUPÉRÉ-BARRERA, acheté en 2004, 35$.

Robe évoluée, rouge-tuile, un collet transparent, un peu brouille. Nez subtil mais invitant, juste pas trop de "booze", un peu de fruits et des épices. En bouche, pas pire pantoute ! Moins fin que ceux de la dégustation, mais il est loin d'être mort, a ce côté viandeux et "écurien" typique de Bandol, en plus du fruit et des épices. J'aime beaucoup !
avatar
Alain Roy

Messages : 1868
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 21 mai 2011

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum