Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 16 mars 2014

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 16 mars 2014

Message par Michel Therrien le Dim 16 Mar 2014 - 17:58

Un souper hier à Tablée Vin.......entre vieux copains de la ligue du vieux poêle.
Excellent service, courtoisie, gentillesse mais la bouffe n'est pas au niveau de l'État Major ou du Quartier Général.
Menu compliqué avec extra, menus multiples.........mais au final c'est bon sans être savoureux.

Petit CR des vins.....



Champagne extra Brut Cuvée 736, Jacquesson
Une base de 2008 (près des 2/3), peu dosé à 3,5 gr, 53% chardonnay et 47 % pour les pinots.
Vin frais, précis et d'une grande pureté. 16,5-17/20. Une des meilleurs rapport Q/P à la SAQ pour 67$ tout comme Cuvée Spéciale de Bollinger qui est plus riche et rond. Mes deux chouchous.

Chablis 1er cru Montée de Tonnerre 2001, Raveneau
Nez humide et de botrytis. Bouche plutôt droite (je suis enrhumé solide), belle minéralité, finale longue sur un fruité exotique. 17/20. Merci Pierre.
J'étais sur un millésime humide comme 2006 et à Sancerre!!!! Ceci confirme mon impression et une dégustation que je ferai en 2015.....Chablis vs Sancerre 2005, même terroir, pouvons-nous les différencier?

Meursault 1er cru Goutte d'Or 2007, Buisson-Charles
Nez mentholé, beurré et fines notes boisées. Vin rond et riche, pointe chaude en finale, poires et un peu de miel épicé. Très belle bouteille. 17,5/20. Merci Daniel. J'étais sur un meursault 2008 ou 2009.

Meursault Chevalières 2009, Henri Germain & Fils
Vin décanter juste avant de partir de la maison. Poires, fines épices, notes forales puis en bouche c'est assez ample, puissant et frais avec finale saline mais peu long. Souffre n peu de passer après les deux précédents. 16/20 tout juste.



CNP Pignan 2001, Domaine Rayas
Robe pourpre peu évoluée. Notes iodées et de cassis. Bouche serrée et minérale avec une belle finale qui sent le bordeaux mais chaleureuse un brin......on me dit que non! Alors CNP pour cet alcool au final. 17/20. Merci Pierre.

Pommard 1er cru Clos des Épeneaux 1993, Comte Armand
Ferreux et sanguin à la robe noire! Un Madiran! On me dit que non....Cahors? Grange des Pères? Bandol? En bouche c'est droit et fondu mais vraiment avec une bonne dose d'amertume. Au dévoilement..............un  autre vin manqué de Pascal Marchand! C'est Phaneuf qui avait raison..... Merci Daniel.

Grand Cru Corton-Pougets 2009, Héritiers Louis Jadot
La robe annonce. Bouquet de fruit légèrement confit avec notes épicées. Bouche ample et ronde au départ puis les tannins fins et abondants avec une belle acidité apportent une texture plus puissante avec une belle densité. La finale sur les fruits noirs perdure. Belle bouteille.
17,5/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7611
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Pierre Beauregard le Lun 17 Mar 2014 - 21:17

Lors de ce repas, le vin de la soirée a été pour moi le Goutte d'Or 2007 de Buisson-Charles.  Notes citronnées, bouche ample, tendue et une finale longue et sur des notes mentholées.  Très beau vin. 93 pts.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1929
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Sébastien Desforges le Mar 18 Mar 2014 - 16:55

Alain Graillot Crozes-Hermitage Blanc 2011
Un vin d'une fraîcheur remarquable pour un vin de la vallée du Rhône. Arômes de fruits exotiques frais. La bouche est à la fois grasse et saline avec quelques notes minérales. À l'aveugle, ce vin pourrait en tromper plusieurs. Excellent vin vendu à un prix dérisoire (30$). Bien content d'en avoir obtenu dans le CV !

Note intéressante: la bouteille est munie d'une capsule plutôt que d'un bouchon de liège. J'en constate également que ce n'est aucunement un vin de garde (contrairement au rouge qui requiert un peu de repos pour dompter son acidité), il n'y a à mon avis aucun avantage à le garder en cave. Je suis donc totalement en accord avec l'usage de la capsule dans ce cas. De plus, avec mon ratio d''environ 1 bouteille bouchonnée ou défectueuse sur 5 (j'exagère à peine), j'en suis d'autant plus content que le producteur ait opté pour la capsule !
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 390
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 31
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Alain Roy le Mer 19 Mar 2014 - 17:38

Crescendo bordelais apparu inconsciemment:

Château Cambon la Pelouse 2001, Haut-Médoc, acheté en 2004, 30$.

Beau rubis en pleine forme, moyennement profond et tout à fait limpide. Bouquet bien présent, épicé, dans les fruits bleus cassis-mûre, la coloc dit aussi écorce d'arbre, ça sent bon. Belle entrée en la matière, soyeuse, fruité doux dans le genre raisin !, finale moyenne mais assez agréable, une belle tension provenant d'une acidité bien dosée. Un vin qui n'est pas flamboyant, mais tout de même plaisant.

Château Bélair 2001, St-Émilion Grand Cru, acheté en 2004, 80$.

Un autre monde...Un monde meilleur ! On "up grade" sérieusement le menoum ici...Un superbe bordeaux comme je les aime...Une petite dentelle fruitée pacifique, toute harmonieuse, un brin sucrée, des plus rassasiantes, tout coule de source, tout est à sa place, avec la bouffe c'est encore meilleur, comme disait mon père, "je ne lui trouve pas de défaut"...Mais moi je lui en trouve un: l'inflation démesurée à la bordelaise ! J'ai quelques millésimes en cave, tous sous les 100$, et Monange ou pas, pour du 2010 à plus de 200$, je décroche !

Château Branaire 2001, St-Julien 4ième GC, acheté en 2004, ET OUI, 50$ !!!

Superbe rouge adolescent limpide et moyennement profond. Bouquet d'une grande élégance, envoûtant, de fruits rouges confits, de vanille, de je ne sais quels éléments qui ensorcèlent mes sens. Quel délicieux nectar...Viril et tendre à la fois, de texture soyeuse, presque grasse mais sans lourdeur, il squatte le palais tout entier, et laisse à son départ dans le gosier un amer des plus agréables, comme un clin d'œil en attendant le prochain arrivage d'élixir en bouche...

Je ne pense pas que Bélair ira plus loin, mais Branaire en a encore sous la pédale.

avatar
Alain Roy

Messages : 1914
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Olivier Collin le Mer 19 Mar 2014 - 17:49

Alain Roy a écrit:
Château Branaire 2001, St-Julien 4ième GC, acheté en 2004, ET OUI, 50$ !!!

Superbe rouge adolescent limpide et moyennement profond. Bouquet d'une grande élégance, envoûtant, de fruits rouges confits, de vanille, de je ne sais quels éléments qui ensorcèlent mes sens. Quel délicieux nectar...Viril et tendre à la fois, de texture soyeuse, presque grasse mais sans lourdeur, il squatte le palais tout entier, et laisse à son départ dans le gosier un amer des plus agréables, comme un clin d'œil en attendant le prochain arrivage d'élixir en bouche...

Beau CR d'un vin que j'ai suivi depuis son arrivée. J'avais été surpris par une dégustation récente sur FdV, où Alexandre Trudel y avait perçu un vin moyen et peu prometteur. Mauvaise bouteille? En tout cas, ta description rejoint parfaitement l'impression que les vins de Branaire me font.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2028
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Alain Roy le Mer 19 Mar 2014 - 18:31

Un rare cru que j'ai bu à maintes reprises, sur plusieurs millésimes, que j'ai adoré à chaque fois, sauf une: j'avais très mal noté la première 2001 dégustée en 2007 ! Mauvaise bouteille ? Ça s'peut ben !
avatar
Alain Roy

Messages : 1914
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Michel Therrien le Mer 19 Mar 2014 - 21:31

Un mardi soir en famille/ami qui devrait faire partie des belles dégustations de l'année 2014.



Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot 2007, Henri Germain
La surprise! Pain grillé, poires et fines épices. Minéral, frais, cylindrique en bouche avec beau gras. 17,5/20.
Chevalier-Montrachet 2004, Jean-Marc Pillot
Oxydé et dommage car une bouteille dégustée il y a 1-2 ans était sublime.
Chassagne-Montrachet 1er cru Blanchots-Dessus 2008, Morey-Coffinet
Le touché de bouche en blanc. Race de grand cru, délicat et pure. Grand vin.
18,5/20. J'étais sur un BBM ou Champs-Canet 2008 de Ramonet.

Clos-Saint-Denis 2007, Domaine Dujac
Quelqu'un a déjà mentionné soyesse.......c'est ce vin! Un modèle bourguignon. Alliance de finesse, fraicheur et pureté. J'étais sur un Clos de La Roche 2001 Dujac.
Grand vin. 18,5-19/20. Quelle réussite pour Dujac dans ce millésime 2007.
Richebourg 2007, Domaine de La Romanée Conti
Vin servi à bouteille découverte.
Robe plus foncée que le précédent et rubis de moyenne intensité.
Bouquet floral, fruité rouge un peu sauvage, notes végétales nobles.
Bouche plus puissante et riche, surtout plus dense mais pas en phase comme le précédent.
18/20. Belle grosse bouteille qui fait plaisir à boire et à voire mais doit faire un peu plus de cave pour prendre expansion.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7611
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Michelle Champagne le Jeu 20 Mar 2014 - 7:29

Michel Therrien a écrit:

Chassagne-Montrachet 1er cru Blanchots-Dessus 2008, Morey-Coffinet
Le touché de bouche en blanc. Race de grand cru, délicat et pure. Grand vin.
18,5/20. J'étais sur un BBM ou Champs-Canet 2008 de Ramonet.

Quel élément vous a fait pensé à un BBM ou Champs-Canet 2008 de Ramonet?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1442
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Michel Therrien le Jeu 20 Mar 2014 - 8:06

Salut Michelle,
Le thème était: un grand mardi soir....et pourquoi pas!
Vincent était le porteur.
Je trouve le vin très fin avec un petit grillé. En bouche c'est délicat, tendre et pure. Le nez m'évoque Ramonet, je situe le vin sur la commune de Puligny, ce n'est pas riche comme du Bâtard, ça ne sera pas du Montrachet alors j'évoque ces deux plus grands vins de cette commune. Le millésime.....certaine richesse, fraicheur, encore cylindrique, couleur....

En écrivant ci-dessus....ça aurait pu être aussi du Chevalier......mis il en a pas!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7611
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 20 Mar 2014 - 9:36

Mais le style Ramonet n'est pas plus tendu que celui de Morey-Coffinet?

Ludwig Desjardins

Messages : 4444
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 20 Mar 2014 - 9:41

Je vais revenir sous peu avec mes commentaires sur cette soirée exceptionnelle, mais pour moi, Ramonet fait les vins les plus concentrés, riches et flamboyants de la Bourgogne (mais je n'ai pas pris Coche-Dury souvent, qui travaille dans le me sens il me semble), un peu comme Raveneau à Chablis.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7491
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 20 Mar 2014 - 10:16

Un mardi un peu (pas mal!) fou entre amis à l’État Major :

Henri Germain Morgeot chassagne-montrachet 1er cru 2007 : Nez ouvert, parfumé, sur des notes de fruit blanc, de menthe et de pain grillé. Un nez Henri Germain sans réduction! Bouche ouverte, fine et pleine à la fois, pure et savoureuse. Impression tactile, grande fraîcheur mais sans acidité trop prononcée et excellente longueur, sur une impression saline. Excellent, voire plus.

Morey-Coffinet Blanchots Dessus chassagne-montrachet 1er cru 2008 : Nez un peu plus réservé, plus floral aussi, détaillé et profond, avec une impression fumée. Bouche magnifique, encore très jeune, plus aérienne que la précédente. Ensemble volumineux, mais délicat, très fin, pur et élégant. Grande longueur, expansive et parfumée. Un vin plus délicat que ce que j’en attendais, mais aussi bon, quoi que différent, que mon souvenir. Superbe.

Dujac clos-st-denis grand cru 2007 : Couleur pâle, mais brillante. Nez de fruits rouges frais, d’épices douces, de terre brune, avec de fines nuances végétales qui évoquent le millésime il me semble. La bouche est un pur ravissement … de la soie, une finesse indicible et pourtant une impression de puissance contenue qui se révèle particulièrement dans la finale d’une immense longueur qui embaume le palais. Un vin qui demande un peu d’attention peut-être, ne possédant pas la complexité aromatique et le caractère explosif du vin qui suit, mais qui se montre d’une finesse, tant de texture que de parfum, envoûtante. Harmonie et équilibre rares pour ce vin qui constitue un de mes coups de cœur de ce millésime pas toujours facile. Superbe, voire plus.

Domaine de la Romanée-Conti richebourg grand cru 2007 : Couleur un peu plus foncée et violacée. Nez complexe qui évoluera passablement dans le verre, sur les fruits rouges et noirs frais, l’encens, le musc, la violette, l’iris, l’anis étoilé, avec une petite touche sanguine/ferrugineuse. L’attaque est ample, assez riche, pas la plus puissante, mais avec une impression gourmande. La bouche se tend par la suite, se montre musclée et racée. La finale est large et longue, alors que la longueur structurelle et la persistance aromatique se répondent à merveille. Pas l’année la plus puissante ni la plus riche de ce vin, mais un profil aromatique sans impression végétale, une structure sans dureté ni minceur et une complexité et une race au niveau des attentes … un grand vin qui s’est bu avec beaucoup de plaisir et en peu de temps, mais qui gagnerait probablement à être encore attendu pour qu’il s’affine davantage et atteigne l’harmonie du Clos St-Denis. Je ne voudrais pas être content d’être heureux … mais quel bonheur de boire une bouteille pareille avec la possibilité de s’en resservir. C’est un privilège rare et je n’ai pas boudé mon plaisir! Superbe, voire plus.

Ma plus grande surprise de la soirée … le niveau du Morgeot de Germain! Ce n’était pas le plus grand vin de la soirée certes, mais ses pairs étaient relevés et il n’a pas démérité. Chapeau!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7491
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par daniel.seriot le Ven 21 Mar 2014 - 13:03

Je ne sais pas si ces commentaires ont de l'intérêt pour vous, dans la mesure où ces vins ne sont peut-être pas (ou surement pas ?) distribués au Québec. Ils valent autour de 20 Euros en France.

Saint Emilion Grand Cru : La Fleur d’Arthus 2010
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine, le nez intense et net évoque les fruits noirs (cerises noires et gelée de cassis) avec des notes de boite à épices, de réglisse, et d’élevage de qualité en retrait. La bouche est pleine, d’un séduisant soyeux de texture, bien en chair, dense et sphérique dans un centre souligné par des fruits expressifs et gourmands. La finale est allongée, très persistante, très veloutée, d’une puissance domptée, harmonieuse, et savoureuse (fruits, épices, très légère réglisse) .Note potentielle 16,5, note plaisir 16

Castillon-Côtes de Bordeaux : Clos Puy Arnaud 2009
La robe est profonde, avec des reflets de teinte sanguine, l’olfaction est bien ouverte avec des arômes de cerises, de mûres sauvages, d’épices douces, et de très légères notes d’élevage. L’attaque laisse entrevoir une chair bien formée,  des tannins fins et mûrs se trament dans un milieu de bouche, plein, bien construit, avec des rondeurs avenantes. La finale est soutenue, très persistante, d’une très bonne fraîcheur dans le contexte du millésime, avec la rémanence des saveurs décelées à l’olfaction. Elle est ponctuée par une légère amertume que le temps estompera. Note potentielle 16, note plaisir 15,5
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Yves Martineau le Ven 21 Mar 2014 - 15:35

Daniel, c'est quand même intéressant à lire, alors dans le doute le partage est apprécié!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5218
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Frederick Blais le Ven 21 Mar 2014 - 23:03

Ce soir un Meursault Rouge! Clos des Mouches 2011 de Henri Germain. Aprioris, j'achète plutôt Germain pour ses blancs et le millésime 2011 semble plutôt faible jusqu'à maintenant sur mes dégustations par rapport à 2009 et 2010. Je dois dire que cette fois-ci j'ai été agréablement surpris, ce 2011 a définitivement plus de profondeur que le même crus sur 2009 et 2010. Frais, complexe entremêlant les saveurs de fruits acidulés et d'épices, un brin de pain grillé, vanille. La bouche est suave et tendue, minérale, finale de longueur correcte qui pourrait être son seul point faible. Bref une rencontre agréable et inattendu.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1848
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Yves Martineau le Sam 22 Mar 2014 - 9:04

Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2005
Très joli nez sur les fleurs mauves, avec du fruit noir (mûres), du poivre.
Ce n'est pas le monolithe que je craignais. La bouche est juteuse et fraiche, avec le coté structuré et un peu austère du millésime. On aimerait un peu plus de chair, mais l'ensemble est bien équilibré, avec un style aérien de Côte Rôtie moderne. Un brin asséchant en finale, ce qui lui fait perdre des points, mais il reste fort satisfaisant et somme toute un bon rapport q-p dans la région. 91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5218
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Michelle Champagne le Sam 22 Mar 2014 - 9:23

Frederick Blais a écrit:Ce soir un Meursault Rouge! Clos des Mouches 2011 de Henri Germain. Aprioris, j'achète plutôt Germain pour ses blancs et le millésime 2011 semble plutôt faible jusqu'à maintenant sur mes dégustations par rapport à 2009 et 2010.  Je dois dire que cette fois-ci j'ai été agréablement surpris, ce 2011 a définitivement plus de profondeur que le même crus sur 2009 et 2010. Frais, complexe entremêlant les saveurs de fruits acidulés et d'épices, un brin de pain grillé, vanille.  La bouche est suave et tendue, minérale, finale de longueur correcte qui pourrait être son seul point faible.  Bref une rencontre agréable et inattendu.

Alors, pourquoi avoir acheté ce Meursault Rouge?



avatar
Michelle Champagne

Messages : 1442
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Alexandre Deslauriers le Sam 22 Mar 2014 - 9:35

Michelle Champagne a écrit:
Frederick Blais a écrit:Ce soir un Meursault Rouge! Clos des Mouches 2011 de Henri Germain. Aprioris, j'achète plutôt Germain pour ses blancs et le millésime 2011 semble plutôt faible jusqu'à maintenant sur mes dégustations par rapport à 2009 et 2010.  Je dois dire que cette fois-ci j'ai été agréablement surpris, ce 2011 a définitivement plus de profondeur que le même crus sur 2009 et 2010. Frais, complexe entremêlant les saveurs de fruits acidulés et d'épices, un brin de pain grillé, vanille.  La bouche est suave et tendue, minérale, finale de longueur correcte qui pourrait être son seul point faible.  Bref une rencontre agréable et inattendu.

Alors, pourquoi avoir acheté ce Meursault Rouge?

C'est une allocation... Il y a toujours quelques bouteilles de rouges par caisse!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1077
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 34

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 22 Mar 2014 - 9:46

Yves Martineau a écrit:Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2005
Très joli nez sur les fleurs mauves, avec du fruit noir (mûres), du poivre.
Ce n'est pas le monolithe que je craignais. La bouche est juteuse et fraiche, avec le coté structuré et un peu austère du millésime. On aimerait un peu plus de chair, mais l'ensemble est bien équilibré, avec un style aérien de Côte Rôtie moderne. Un brin asséchant en finale, ce qui lui fait perdre des points, mais il reste fort satisfaisant et somme toute un bon rapport q-p dans la région. 91 pts

Te semble-t-il à point ou devrait-il être encore attendu quelques années?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7491
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Yves Martineau le Sam 22 Mar 2014 - 11:38

Peut-être supérieur dans deux ou trois ans? Mais il se boit bien en ce moment.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5218
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Michelle Champagne le Dim 23 Mar 2014 - 9:03

Yves Martineau a écrit:Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2005
Très joli nez sur les fleurs mauves, avec du fruit noir (mûres), du poivre.
Ce n'est pas le monolithe que je craignais. La bouche est juteuse et fraiche, avec le coté structuré et un peu austère du millésime. On aimerait un peu plus de chair, mais l'ensemble est bien équilibré, avec un style aérien de Côte Rôtie moderne. Un brin asséchant en finale, ce qui lui fait perdre des points, mais il reste fort satisfaisant et somme toute un bon rapport q-p dans la région. 91 pts

Tu parles d'un bon rapport q-p pour la région, mais La Guiraude fait plus de 40 $, non? Ce qui, pour moi, est au-dessus de la moyenne pour un Crozes.  Alors, je pense qu'à ce prix, il doit en donner un peu plus, ce que je n'ai pas perçue dans ton CR. scratch
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1442
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Invité le Dim 23 Mar 2014 - 12:15

2006 Château Pradeaux Bandol

Un peu déçu par ce vin qui était très tertiaire et qui manquait de finesse. Prune légèrement confite et une finale moyenne.Carafé un bon deux heures et bu avec un 2003 aussi qui semblait être plus tannique que celui ci.Une finale moyennement longue.J'ai bu de meilleur Bandol que ça dans ma vie !

88

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Ludwig Desjardins le Dim 23 Mar 2014 - 12:20

Michelle Champagne a écrit:
Yves Martineau a écrit:Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2005
Très joli nez sur les fleurs mauves, avec du fruit noir (mûres), du poivre.
Ce n'est pas le monolithe que je craignais. La bouche est juteuse et fraiche, avec le coté structuré et un peu austère du millésime. On aimerait un peu plus de chair, mais l'ensemble est bien équilibré, avec un style aérien de Côte Rôtie moderne. Un brin asséchant en finale, ce qui lui fait perdre des points, mais il reste fort satisfaisant et somme toute un bon rapport q-p dans la région. 91 pts

Tu parles d'un bon rapport q-p pour la région, mais La Guiraude fait plus de 40 $, non? Ce qui, pour moi, est au-dessus de la moyenne pour un Crozes.  Alors, je pense qu'à ce prix, il doit en donner un peu plus, ce que je n'ai pas perçue dans ton CR. scratch

46$

À ce prix je préfère les Varonniers de Chapoutier.

Ludwig Desjardins

Messages : 4444
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Yves Martineau le Dim 23 Mar 2014 - 13:19

Il plus cher mais nettement supérieur aux autre Crozes.

À 45$ pour ce 2005, je trouve qu'il approche des qualités d'une Côte Rôtie, jouant dans la cour des meilleurs St-Joseph. Il est moins cher que le St-Jo de Chave ou du Chapoutier les Granits 2005.

C'est donc un bon rapport q-p à mon avis.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5218
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Yves Martineau le Dim 23 Mar 2014 - 18:06

Un beau souper du samedi soir

  • 2012 Gérard Boulay Sancerre Monts Damnés - France, Loire Valley, Upper Loire, Sancerre
    Un nez au charme immédiat, citronné et finement herbacé, il crie ses origines à qui veut bien l'entendre.

    Dès l'ouverture, le vin m'a impressionné. Très expressif, dense et profond, c'est bien sec, très minéral, précis et long. Il est superbement équilibré et représente exactement ce que j'aime et recherche dans les vins de la région. Un magnifique Sancerre qui m'a ébloui, peut-être le meilleur des vins du domaine que j'ai goûté. Bien que très jeune et doté d'un potentiel de garde certain, j'aurai bien du mal à en garder très longtemps. 93-94 pts (94 pts.)

  • 1985 Château Rausan-Ségla - France, Bordeaux, Médoc, Margaux
    Un joli nez de tabac, de mine de crayon et de cèdre, typiquement médocain. Le vin charme d'emblée avec sa finesse et une buvabilité exemplaires. De corps moyen voire léger, mais sans minceur, il danse allègrement sur les marches du palais, encore en pleine forme. On perçoit en bouche des arômes de cèdre et poivron rouge, avec une finale de bonne longueur, légèrement saline. Superbe. 92 pts (92 pts.)

  • 2004 Torbreck Run Rig - Australia, South Australia, Barossa, Barossa Valley
    En pure aveugle...
    Un nez mentholé, avec des bleuets, j'étais automatiquement en Australie ou p-e certains vins de Californie.
    Le vin est charnu, dense et sucré. Malgré sa puissance, il reste équilibré dans le style, avec sa texture huileuse et sa concentration en fruit qui ne laisse pas paraitre l'alcool. C'est un vin intense, pas pour les fillettes, mais que je trouve bien fait dans le style "Aussie fruit bomb".

    Il déplait souverainement à deux personne sur quatre à table, donc ce n'est certainement pas un vin tout public! Sans doute trop riche pour prendre plus de deux verres, mais il reste très savoureux et spectaculaire par son fruit intense qui emplit la bouche et sature les papilles... 91-92 pts (92 pts.)


avatar
Yves Martineau

Messages : 5218
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 mars 2014

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum