Derniers sujets
» Arrivage Signature - 23 mars 2017
Aujourd'hui à 17:17 par Olivier Collin

» Semaine du 19 mars 2017
Aujourd'hui à 16:50 par Alain Roy

» Arrivage Signature 23 mars 2017
Jeu 23 Mar 2017 - 17:30 par Michelle Champagne

» Dégustation - Nebbiolo piémontais
Jeu 23 Mar 2017 - 16:24 par Pierre Beauregard

» ÉVÉNEMENT - PATRICE BRETON ET LE RÊVE VINICOLE CALIFORNIEN
Mer 22 Mar 2017 - 19:28 par Mario Vaillancourt

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Mer 22 Mar 2017 - 19:25 par Mario Vaillancourt

» Noble Rot London
Mer 22 Mar 2017 - 18:32 par Ludwig Desjardins

» Vente de Domaine
Mer 22 Mar 2017 - 11:44 par Stéphanie Chénier

» Lunch - État Major jeudi 23 mars
Mer 22 Mar 2017 - 11:41 par Pierre Beauregard

» Champagne: baisse de la demande?
Mer 22 Mar 2017 - 11:34 par Stéphanie Chénier

» Courrier vinicole Piémont & Vénétie en vedette
Mer 22 Mar 2017 - 9:36 par Stéphanie Chénier

» Disponible bientôt
Mer 22 Mar 2017 - 9:32 par PhilippeGingras

» Arrivage Signature - 16 mars
Mar 21 Mar 2017 - 18:36 par Marc-Olivier Vaillancourt

» Curling en Abitibi-Ouest
Mar 21 Mar 2017 - 17:00 par Stéphanie Chénier

» DRC et vins de St-Leonard
Dim 19 Mar 2017 - 17:19 par PhilippeGingras

Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 3 novembre 2013

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 3 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Jeu 7 Nov 2013 - 9:46

Clos des Fous Cabernet-Sauvignon Valle de Cachapoal 2010

Autre bouteille de ce vin. Beaucoup de fruit, un peu d'épices, juste ce qu'il faut d'amertume, bonne fraicheur, bref, j'aime !

Domaine Chèze Ro-Rée Saint- Joseph 2010

Syrah gourmande, sur le fruit, florale, mais peu épicée. Bon compagnon à table, mais, contrairement à la bouteille précédente, il me manque le facteur "Wow". À revoir pour la bouteille qu'il me reste...

Puis, un exercice de style pour comparer un CR technique avec un CR plus "sentimental":

Bourgogne Hautes Côtes De Nuits Domaine Mongeard-Mugneret 2011

Rubis très clair et ô combien translucide. Nez sur la fraise épicée, la cannelle, un peu de terre et une touche boisée. En bouche, explosion de petits fruits rouges sur un relent épicé, fumé, terreux et légèrement minéral. Acidité et fraicheur sur une longueur moyenne. Très bien. Fait 12,5% d’alcool.

Il est de ces journée où la caresse du vin ne ferait qu’adoucir le moment. Et bien le vin bu hier soir était de ce genre. À son mieux sans nourriture, il m’invitait à m’asseoir pour profiter du moment, devant un beau feu de foyer. La fraicheur du Pinot alliée aux arômes du vin et à cette détente imposée par le vin crée le type de moment qui pousse… vers la SAQ acheter d’autres bouteilles de ce vin pour accompagner de futurs soirées de la même manière…
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Hugo Bellemare le Jeu 7 Nov 2013 - 10:03

Patrick Ayotte a écrit:
[b]Domaine Chèze Ro-Rée Saint- Joseph 2010


Syrah gourmande, sur le fruit, florale, mais peu épicée. Bon compagnon à table, mais, contrairement à la bouteille précédente, il me manque le facteur "Wow". À revoir pour la bouteille qu'il me reste...
Est-ce que il est apte à vieillir où il est bon présentement? J'en ai aussi quelques bouteilles que j'ai acheté suite au panel de St-Joseph 2010 que Decanter a fait. Il avait obtenu la meilleure note avec une moyenne de 18.25 pts.
avatar
Hugo Bellemare

Messages : 79
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 30
Localisation : Québec, QC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Jeu 7 Nov 2013 - 10:48

J'ai aussi acheté ce vin suite aux commentaires de Decanter. Il peut selon vieillir encore, mais c'est le fruit qui m'incitait à boire mes bouteilles en jeunesse. Pas peur pour un 5 à 8 ans par contre...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Jonathan Marquis le Sam 9 Nov 2013 - 10:55

Hier, Pour célébrer ma double nomination comme finaliste au concour Domus

bollinger la grande année 2004 SAQ N° 00145169

Très bien, pomme verte, agrumes, un peu de rancio, figue

Beaucoup d'acidité, il est bien trop jeune, mais c'est très prometteur!

À revoir dans 5 ans?!

Ce soir:
champagne jean sandrin, cuvée cristal
En ip chez d122

Nez très expressif, Beaucoup de rancio, amande, poire, pomme, sucre d'orge

En bouche, c'est le coté rancio qui ressort, l'acidité est tranchante, la bulle est grossière et une finale un peu chimique genre alcool, vicky elle dit aspirine? Attention, C'est très léger, rien n'est déplaisant ici, il faut vraiment s'y attarder... Par contre si quelqu'un veux bien m'expliquer ce que je perçois

Très bien 91-92 pts
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 890
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Alexandre Trudel le Sam 9 Nov 2013 - 21:27

Mas Jullien Coteaux du Languedoc 2006
Nez très timide, voire fermé, sur les fruits noirs, l'encre... C'est en bouche que ça se passe. C'est un vin ample et structuré, avec un profil plus bordelais que sudiste, avec une longue finale épicée, des tannins fins, une acidité soutenue. C'est tout sauf un vin charmeur et facile d'approche: le fruit ou le gras ne sont clairement pas mis de l'avant. C'est un vin gastronomique (qui devient plus généreux avec la nourriture), fait pour la garde, et qui expose ses qualités via l'équilibre de l'ensemble et une structure assez remarquable. Un vin plus austère et moins commerciale qu'un Montclamès, par exemple (ce qui est une bonne chose, notamment parce que le prix ne risque pas de gonfler de sitôt!). Bref, plus proche d'un nebbiolo ou d'un bandol qu'une bombe de fruit du Langedoc. Demeure sans doute le Mas Jullien bu le plus ouvert à ce jour. Assez unique en son genre, ce vin, encore un peu sur la réserve, devrait évoluer favorablement sur un horizon de 4-8 ans. 92.

Alexandre Trudel

Messages : 937
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Michel Therrien le Dim 10 Nov 2013 - 2:57

Jonathan Marquis a écrit:Hier, Pour célébrer ma double nomination comme finaliste au concour Domus

champagne jean sandrin, cuvée cristal
En ip chez d122

Nez très expressif, Beaucoup de rancio, amande, poire, pomme, sucre d'orge

En bouche, c'est le coté rancio qui ressort, l'acidité est tranchante, la bulle est grossière et une finale un peu chimique genre alcool, vicky elle dit aspirine? Attention, C'est très léger, rien n'est déplaisant ici, il faut vraiment s'y attarder... Par contre si quelqu'un veux bien m'expliquer ce que je perçois  

Très bien 91-92 pts
Félicitation tout d'abord...........réno et nouvelle construction?

Concernant ta question,
J'ai bu à plus de 10 reprises cette cuvée depuis 2 1/2 mois et selon ta description......beaucoup de rancio et finale chimique.......une mauvaise bouteille tout simplement! Ce vin est peu complexe mais d'une grande pureté avec une finale douce et fraiche. Il est de plus, peu dosé à 9 grammes.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Jonathan Marquis le Dim 10 Nov 2013 - 8:14

Michel Therrien a écrit:
Félicitation tout d'abord...........réno et nouvelle construction?
Merci Very Happy 
Maison de luxe à caractère écologique et développement durable
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 890
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Dim 10 Nov 2013 - 10:08

Vendredi dernier, lors d'un diner au O'Thym:

Le Miccine Chianti-Classico Riserva 2010
Rubis assez clair. Fruit rouge, touche végétale, épices douce, montre une certaine rondeur et manque un brin de profondeur, mais c’est jeune et coulant pour le moment. J’essaie une de mes bouteilles d’ici la fin de l’année, mais j’ai bien aimé. Fait 13,5% d’alcool et ne contient que du Sangiovese. Élevage d’un an de plus que le Chianti régulier.

Tenuta di Biserno Il Pino IGT Toscana 2007
Vin foncé, plutôt cerise noire. Nez superbe sur le fruit noir, les épices, le café, de la fumée et un peu de bois. En bouche le vin est dense sans être sévère ou lourd et procure du plaisir. Baies noires, poivre et autres épices, torréfaction, finale sérieuse. Un beau vin dont j’ai eu le plaisir de finir la bouteille à la maison. Fait 14,5% d’alcool et est fait de 35% Cabernet Franc, 35% Cabernet Sauvignon, 20% Merlot, 10% Petit Verdot, 65% du vin est élevé en barriques françaises neuves et d’un an, le reste en cuve de stainless, le tout sur 12 mois.

Azienda Agricola Trabucchi Amarone di Marchetto 2003
Assez foncé. Nez sur la cerise, les fruits secs, les épices et une touche d’alcool. En bouche, ce qui surprend (ou réjouie), c’est l’équilibre du vin qui n’affiche aucune lourdeur ou sucrosité rencontrée dans ce type de vin. Par la suite, cerise dans l’eau-de-vie, épices, figues séchées sur une finale longue avec une bonne dose de fraicheur même si elle s’assèche un peu avec le temps. Fait 15% d’alcool.

Gilles Barge Côte-Rôtie Cuvée du Plessy 2010
Presque violet ! Fruits, épices, côté animal / bacon, raisins bleus. Mais c’est surtout la mâche qui impressionne. Avec l’aération, si peu de poivre (que j’aime tant dans les Syrah!) ainsi qu’un côté floral. Bien jeune encore. Fait 12,5% d’alcool, est composé de 95% de Syrah et 5% de Viognier et a passé 30 mois en fûts de chêne.

Delas Frères Côte-Rôtie Seigneur de Maugiron 2006
Rubis moyennement profond. Nez sur le fruit rouge, la violette, le poivre, un peu de viande fumée. Vraiment élégant. En bouche c’est juste assez concentré, long, savoureux et contient tout ce que j’aime d’une bonne Syrah (équilibre fruit / épices (poivre!) / fleurs / côté animal-viande rouge). Encore jeune mais ô combien délicieux avec une bonne dose d’air (à son meilleur le lendemain, le tout conservé avec le bouchon d’origine). Bien content d’en avoir en cave et aucune presse d’en ouvrir. Fait 13% d’alcool, est composé de Syrah de la Côte Brune (70%) et Côte Blonde (30%). L’élevage est de 14 à 16 mois sous barriques neuves et d’un an, 50% chaque type.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 10 Nov 2013 - 12:44

Hier soir, souper en famille pour l’anniversaire de mon père :

William Fèvre Fourchaume chablis 1er cru 2007 : Très belle couleur, plus jaune qu’en jeunesse, mais aux reflets verts éclatants. Nez d’agrumes frais, de crème fraîche, avec de petites touches salines et crayeuses en second plan. Bouche déliée, le temps ayant contribué à enrichir la texture, le procurant un certain satiné, sans impression grasse toutefois. Très belle persistance, sur des notes marines et crayeuses, relevée de citron vert. Très bien, voire plus. Les 1ers crus de William Fèvre offrent un exceptionnel rapport qualité/prix.

Buisson-Charles Les Cras meursault 1er cru 2007 : Couleur plus foncée encore, plus terne aussi … inquiétante! Nez de fruits secs, de tire éponge, de miel chaud qui indique que le déclin est amorcé. On y trouve aussi des relents de fleur blanche et de mangue. La bouche offre un bon volume, du fond, mais l’ensemble manque d’éclat, de fraîcheur. Finale de bonne longueur, aux accents de miel chaud. L’oxydation semble avoir commencé son travail, plombant les arômes, mais ne touchant pas encore au corps du vin … Il n’en demeure pas moins que le plaisir en fut diminué. Bien, sans plus.

Buisson-Charles Les Tessons meursault 2010 : Couleur plus claire, on s’y attendait, et nez pur et expressif, magnifique, sur les fruits blancs, le pain grillé, la menthe douce et une certaine minéralité. La bouche est ciselée et concentrée à la fois, lumineuse et parfumée. Beaucoup d’intensité et de tension et une pureté d’école. Excellente longueur pour ce cru tonique, svelte, vineux et rafraîchissant à la fois. Après Goutte d’Or et Bouches-Chères, Tessons est plus souvent qu’autrement la cuvée que je préfère chez Buisson-Charles. C’est aussi le cru qui se livre le mieux en prime jeunesse. Excellent.

Nicolas Rossignol Chevret volnay 1er cru 2007 : Couleur plutôt sombre et nez réticent, qui demande de l’attention, mais surtout du temps. Très belle palette de fruits rouges et noirs, de cacao, de terre brune et de violette. La bouche est athlétique, droite, dotée d’un magnifique souffle, mais peu expansive. Beaucoup de pureté et de précision jusque dans la longue finale serrée, aux fins tanins minéraux. Très belle sève, mais encore contenue … À laisser dormir encore quelques années. Très bien, voire plus.

Bouscassé Vieilles Vignes madiran 2000 : En accompagnement du cassoulet! Couleur sombre, robe grasse qui teinte les parois lorsqu’on fait tourner le vin dans le verre. Très beau nez sur le cassis, le cuir, les grains de café, l’encre, agrémenté de notes sanguines et ferrugineuses. Bouche costaude, musclée, sans être dureté, puissante, mais bien enrobée. Acidité juste et très belle longueur. Un rien d’amertume/astringence marque la finale … mais le cassoulet gomme le tout! Mis en carafe deux heures avant le service, le vin s’est fort bien comporté. Il semble entamer son plateau et devrait s’y maintenir une bonne dizaine d’années. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7207
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Michelle Champagne le Dim 10 Nov 2013 - 13:24

Bouscassé Vieilles Vignes est un incroyable rapport qualité/prix, surtout dans le millésime 2000. cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1289
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Frederick Blais le Dim 10 Nov 2013 - 15:10

Hier soir lors d'un mariage un Dow's 1991 en Magnum qui était magnifique, beaucoup de fruit et de corps, très harmonieux, le magnum est vraiment un beau format pour le Porto!

Belle surprise avec le Méo Camuzet haute cote de nuit 2010 en blanc, minéral, pur, léger boisé, équilibré et long!
avatar
Frederick Blais

Messages : 1773
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Alain Roy le Dim 10 Nov 2013 - 19:37

En verticale, Château Chasse-Spleen 2000, acheté en 2004, 75$, (lui y'a capoté avec 2000 et les $, mais je le respecte d'être revenu sur terre pour nous pôvres buveurs avec des prix revenus à la normal, même avec de bons millésimes comme 2010), et 2010, acheté en 2013, 45$ !

2010 un petit bébé, joufflu et si spontané, et sans surprise un 2000 adoré de tous pour sa sagesse, sa plénitude et le grand plaisir de le siroter doucement en mangeant.

Hermitage 2009, Romain Duvernay, acheté en 2013, 70$.

J'ai pas pris de notes, j'ai pas eu l'temps tellement cette bouteille s'est sifflée vite tant c'était bon !

Gigondas 2010, dom. de Longue Toque, G.Meffre, acheté en 2013, 60$.

Plutôt bordelais comme robe: grenat neutre et limpide. Nez discret et fin sur le fruit rouge pur. À peine quelques secondes plus tard il se déploie: plus affirmé mais toujours sur la finesse. Fruit pur à nouveau, et une petite vanille. Pas de fumée, pas d'écurie ! Miam miam...un party de fruits, avec ben de l'alcool (15,5%), mais ça se tient debout. C'est frais, digeste, finement amer, juste ce qu'il faut acide, et oui, peut-être une petite chaleur en finale, mais elle est bienvenue en ce jour d'automne.

Brunello di Montalcino Riserva 2004, Verbena, héritage babbo acheté en 2011, 50$.

Je baigne dans le vin ce soir, j'ai dîné Paulée ce midi. Robe bourgui.........collet finement orangé. Nez incompréhensible. Ça pue, mais pas la booze. Les œufs pourris ? C'est pas terrible, I'm out. See you tomorrow.

Ouais ben j'y reviens 3 jours + tard, après en avoir bu jour après jour, et je ne peux que dire que le plaisir de le rencontrer a décuplé aussi jour après jour ! Pu de puanteur, que du bonheur. Finesse, fruité, fraîcheur et grande buvabilité. Il avait besoin d'air ce petit ! Et babbo, où es-tu en ce moment ? En Italie ?
avatar
Alain Roy

Messages : 1735
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Fontodi CC et San Leonardo

Message par Patrick Ayotte le Dim 10 Nov 2013 - 20:01

Duo d'italien sur 2006 ce soir:

Fontodi Chianti Classico 2006

Rubis bien sombre. Nez moyennement expressif sur le fruit rouge, les épices et un peu de fumée. En bouche, c'est une explosion de fruits ! La cerise prend le dessus, un brin de cannelle, de poivre, si peu de bois, acidié rafraichissante et bonne longueur. Avec l'aération (plus de 2 heures), le vin ce durcit un peu et montre un côté sérieux qui n'était pas là à l'ouverture. Vraiment un beau type de vin, que je n'ai malheureusement pas vraiment en cave...faudra y remédier (et faire des choix !)

Fait 14% d'alcool, est composé de Sangiovese et a été élevé 12 mois en barriques de chêne francais.

Tenuta San Leonardo San Leonardo Vigneti delle Dolomiti IGT 2006

Rubis foncé. Au nez, fruits rouges et noirs, épices chauffées, un peu de fumée, de cuir, de graphite, le tout avec une certaine retenue, mais d'une belle profondeur. En bouche, c'est juste assez dense avec un bon corps, une mâche agréable qui couplée à l'acidité mène à une assez longue finale qui n'est pas dénuée de finesse. Mélanges de baies, un peu de pâtisserie aux fruits, épices, cuir, la fumée revient, un peu de bois. Très bien maintenant, sera plus qu'excellent avec un 8 à 10 supplémentaires en cave. Bon candidat pour la longue garde (et il en reste en SAQ !).

Fait 13,5% d'alcool et est composé de 60% Cabernet Sauvignon, 30% Cabernet Franc et 10% de Merlot. levage de 24 mois dans un mélange de barriques francaises neuve, d'un et deux ans. Potentiel de garde d'au moins 15 ans selon le producteur.
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2833
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Michelle Champagne le Dim 10 Nov 2013 - 21:18

Domaine Vacheron, Les Chambrates 2010. À l'ouverture, une petite pointe anisée puis les agrumes et légèrement fumée. Belle acidité sur une trame saline du début à la fin où le pamplemousse rose s'installe un bon moment.  Nous sommes très loin du nouveau monde...J'adore. Quel beau Sancerre!
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1289
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Julien Martel le Lun 11 Nov 2013 - 9:08

Bu mercredi dernier, un achat du Courrier Vinicole:

2010 Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Chambolle-Musigny
C’est le 4 ou 5e millésime de cette cuvée que j’ai la chance de déguster, et à chaque fois j’y retrouve cette expression très florale du pinot, avec de la cerise, de la groseille, avec une texture quasi-crémeuse en bouche, une richesse évidente, mais avec un ensemble qui conserve son élégance et son équilibre. C’est un délice. Il n’y a pas d’autres mots… Les détracteurs de la Bourgogne diront que c’est cher payé pour un village qui manque sûrement de complexité ou de puissance, mais le bonheur qu’il nous procure est pratiquement sans égale. Je pourrais boire ce vin à tous les jours. 91
avatar
Julien Martel

Messages : 1697
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 11 Nov 2013 - 9:56

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Buisson-Charles Les Tessons meursault 2010 : Couleur plus claire, on s’y attendait, et nez pur et expressif, magnifique, sur les fruits blancs, le pain grillé, la menthe douce et une certaine minéralité. La bouche est ciselée et concentrée à la fois, lumineuse et parfumée. Beaucoup d’intensité et de tension et une pureté d’école. Excellente longueur pour ce cru tonique, svelte, vineux et rafraîchissant à la fois. Après Goutte d’Or et Bouches-Chères, Tessons est plus souvent qu’autrement la cuvée que je préfère chez Buisson-Charles. C’est aussi le cru qui se livre le mieux en prime jeunesse. Excellent.
 

Je n'aime pas beaucoup me citer ... mais je voulais faire le lien avec un billet mis en ligne par Patrick Essa hier: http://domaine.buisson.charles.over-blog.com/meursault-les-tessons-a-nul-autre-second

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7207
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Sébastien Desforges le Lun 11 Nov 2013 - 10:35

Julien Martel a écrit:Bu mercredi dernier, un achat du Courrier Vinicole:

2010 Domaine G. Roumier / Christophe Roumier Chambolle-Musigny
C’est le 4 ou 5e millésime de cette cuvée que j’ai la chance de déguster, et à chaque fois j’y retrouve cette expression très florale du pinot, avec de la cerise, de la groseille, avec une texture quasi-crémeuse en bouche, une richesse évidente, mais avec un ensemble qui conserve son élégance et son équilibre. C’est un délice. Il n’y a pas d’autres mots… Les détracteurs de la Bourgogne diront que c’est cher payé pour un village qui manque sûrement de complexité ou de puissance, mais le bonheur qu’il nous procure est pratiquement sans égale. Je pourrais boire ce vin à tous les jours. 91
Est-ce que le vin était sur la réserve ? Autrement dit, sans bien sûr montrer son plein potentiel, le vin se déguste-il assez bien en ce moment pour qu'il ne s'agisse pas d'un infanticide si on en ouvrir une bouteille ?
avatar
Sébastien Desforges

Messages : 376
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 30
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Julien Martel le Lun 11 Nov 2013 - 10:41

Sébastien Desforges a écrit:
Est-ce que le vin était sur la réserve ? Autrement dit, sans bien sûr montrer son plein potentiel, le vin se déguste-il assez bien en ce moment pour qu'il ne s'agisse pas d'un infanticide si on en ouvrir une bouteille ?
Je m'attendais au pire et j'ai été agréablement surpris. Je n'ai pas eu l'impression de commettre un infanticide.
avatar
Julien Martel

Messages : 1697
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 11 Nov 2013 - 11:28

Hier soir, entre amis :

Carillon Champ-Canet puligny-montrachet 1er cru 2005 : Couleur bien jeune et nez qui demandera un peu d’air pour bien s’exprimer. D’abord un peu grillé/réduit, il s’ouvrira sur de belles notes de poire épicée, de fleur blanche, avec une touche de crème pâtissière. La bouche combine à la fois une belle richesse et une réelle tension. Vin svelte, pur et doté d’un bel éclat, il s’étire longuement sur de belles notes épicées. Peut-être le plus beau Carillon que j’ai bu. Excellent.

Angerville Taillepieds volnay 1er cru 2006 : Nez pur et profond, moyennement expressif, sur des très belles nuances de fruits rouges, de ronce, de terre brune et de fleur fanée. Ensemble racé et éclatant. Attaque bien en chair, puis le tout se resserre autour d’une structure affirmée et d’une minéralité prégnante. Si le nez est très beau, la bouche est encore difficile d’approche, dominée par la structure du vin. Longue finale où les tanins font sentir toute leur force. À attendre encore. Très bien, voire plus, mais dans trois à cinq ans.

Clos des Papes châteauneuf-du-pape 2003 : Nez qui demande passablement d’air pour s’exprimer au mieux. Magnifiques arômes de fruits compotés et grillés, d’herbes séchées, de viande rôtie, de thé fumé. La bouche est bâtie sur le même moule, savoureuse, baroque, puissante et charnue, mais harmonieuse, avec un sens des proportions et une complexité aromatique de grand vin. Très longue finale, séveuse, intense et parfumée, sans chaleur, avec une noble amertume qui souligne la concentration du vin. Encore jeune, je ne toucherai pas à mes bouteilles avant encore quelques années. Excellent, voire plus.

Foreau Clos Naudin Réserve vouvray moelleux 1995 : Jolie couleur orangée, mais brillante. Nez complexe de fumée, de sucre d’orge, d’herbes en infusion, de miel chaud et d’abricot sec. À l’aération le caractère grillé du botrytis se manifestera en second plan. Bouche fraîche, fondue, à la liqueur parfaitement intégrée. Texture à la fois suave et caressante, mais le tout est porté par une tension et une vigueur qui propulse le vin longtemps en finale. Finale précise et salivante. Décidément, plus je bois de grands liquoreux de Loire et plus je me convaincs que ce sont les plus grands vins liquoreux qui soient, tant leur pureté et leur buvabilité les démarquent. Excellent, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7207
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Hugo Bellemare le Lun 11 Nov 2013 - 12:08

Hier soir : Guigal Hermitage rouge 2003

Léger pourtour tuilé. Au nez, on sent les arômes tertiaires comme les fruits cuits, la prune et un petit côté animal. Avec l'aération, je note aussi des arômes florales intéressantes. En bouche, le vin est bien équilibré et a une attaque franche, suivi d'une belle longueur. Les tannins sont assez fondus, mais encore présent pour le faire vieillir encore quelques années. Très bien.
avatar
Hugo Bellemare

Messages : 79
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 30
Localisation : Québec, QC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Invité le Lun 11 Nov 2013 - 13:03

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Hier soir, entre amis :

Angerville Taillepieds volnay 1er cru 2006 : Nez pur et profond, moyennement expressif, sur des très belles nuances de fruits rouges, de ronce, de terre brune et de fleur fanée. Ensemble racé et éclatant. Attaque bien en chair, puis le tout se resserre autour d’une structure affirmée et d’une minéralité prégnante. Si le nez est très beau, la bouche est encore difficile d’approche, dominée par la structure du vin. Longue finale où les tanins font sentir toute leur force. À attendre encore. Très bien, voire plus, mais dans trois à cinq ans.

Clos des Papes châteauneuf-du-pape 2003 : Nez qui demande passablement d’air pour s’exprimer au mieux. Magnifiques arômes de fruits compotés et grillés, d’herbes séchées, de viande rôtie, de thé fumé. La bouche est bâtie sur le même moule, savoureuse, baroque, puissante et charnue, mais harmonieuse, avec un sens des proportions et une complexité aromatique de grand vin. Très longue finale, séveuse, intense et parfumée, sans chaleur, avec une noble amertume qui souligne la concentration du vin. Encore jeune, je ne toucherai pas à mes bouteilles avant encore quelques années. Excellent, voire plus.

J'ai l'impression, en lisant tes commentaires, que tu as inversé les vins!

Je comprends que le Taillepieds 2006 puisse paraître austère et sur lui-même, mais j'ai du mal à voir une force tannique dans ce genre de vin. À l'inverse, le Clos des Papes 2003 m'apparaît comme un vin à la puissance tannique beaucoup plus affirmée.

D'ailleurs, à propos de ce dernier, un bouteille ouverte cet été m'avait énormément déçu. Des notes entêtées de raisin sec et d'alcool de prune laissant place à une bouche, certes séveuse et concentrée, mais pataude et presque brûlante en finale. Pour tout vous dire, on a été incapable de la terminer, même dans les jours suivants son ouverture. Elle a fini dans l'évier.

À te lire, j'ose penser que je suis tombé sur une moins bonne bouteille. Je ne sais pas trop quoi faire avec les deux autres en cave. Au demeurant, j'ai de plus en plus de mal avec les Châteauneuf-du-Pape 2003.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 11 Nov 2013 - 14:34

Rassure-toi, je n’ai pas inversé mes commentaires!

En termes analytiques, je ne sais pas si le Clos des Papes est plus ou moins tannique que le Taillepieds, mais je peux t’assurer qu’hier soir, la structure du Clos des Papes était mieux enrobée, intégrée au fruit et paraissait moins raide que celle du Taillepieds.

Le Clos des Papes m’a été servi à l’aveugle. J’ai trouvé le millésime, mais plus le temps passait, moins le côté fruit sec était évident et plus enrobée était la finale. La bouteille s’est bue à trois, sans effort …

J’ai peu d’expérience avec les 2003 à Châteauneuf, mais celui-ci m’a beaucoup plu.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7207
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Ludwig Desjardins le Lun 11 Nov 2013 - 15:40

Bu un Janasse vieilles vignes 2003 avec les amis Gael, Yves et Alain Landry (merci Yves), c'était d'une cochonceté incroyable ce vin. Décadent et délicieux. Du "grenache porn". pig 
 
Mon dernier Clos des papes ressemblait à un mélange des impressions de Vincent mais aussi de Patrick. Je trouve que ce vin a parfois un équilibre un peu précaire et je lui préfère Pégau. Le côté raisin sec est assez dominant, mais ça reste un succès dans le millésime. Ceci dit je vois mal comment Clos des papes 2003 pourrait apparaître plus tannique qu'un D'Angerville 2006.

Ludwig Desjardins

Messages : 4256
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Invité le Lun 11 Nov 2013 - 16:14

Parlant Ch9, au cours du week-end, deux jolies figures sur 2011

Domaine de la Janasse Cuvée Tradition Châteauneuf-du-Pape 2011 (61,75$)
Puissant sur les fruits noirs, le kirsch, la lavande et l'anis. Bouche opulente, dense et tendue avec une trame tannique massive et une finale chaude. Manque d'harmonie. Le temps pourra-t-il l'aider? En tous cas, il nous a été impossible de terminer la bouteille...
16?/20

Le Vieux Donjon Châteauneuf-du-Pape 2011 (49,25$)
Moins concentré, voire profond que le Janasse, il n'en demeure pas moins beaucoup plus harmonieux et fort digeste. Joliment parfumé sur des tonalités de cuir, de viande fumée et de cerise noire. Ensemble aérien avec une trame tannique gommée par le fruit. Longue finale aromatique. Beaucoup de plaisir maintenant et pour la prochaine dizaine d'années. Miam!
17/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Marc-Olivier Vaillancourt le Lun 11 Nov 2013 - 17:48

Quelques vins dernièrements:

Brovia Barolo Rocche 2008

Nouveau producteur pour moi, Galloni en disait le plus grand bien, il me fallait donc le découvrir...
Le nez s'ouvre après 2h de carafe sur la groseille, la cerise, le balsamique et une pointe mentholé végétale. La bouche et riche, velouté, puissante sans être trop concentré. Les tanins sont bien murs, quoi qu'encore bien jeune, accessible en ce moment, sera meilleur dans 10 ans...
17/20

Jean Chartron, St-Aubin 1er cru Murger Dent de chien 2011
Jolie nez noisetter, citron, pomme et pointe de vanille. Bouche souple, ronde et de belle équilibre, un beau 2011 prêt à boire!
16,5/20

Jean Belluard, Le feu vin blanc de Savoie

Élevage bourguignon qui apporte du gras et une pointe de vanille dans ce vin de finesse et de longueur. Nez sur la pêche blanche, l'amande, le coing et le citron. Très beau,
16,5-17/20

Lucien Boillot, Gevrey Chambertin 2010

Peu de note, simplement un très beau village de belle maturité, boisé présent mais très bien intégré rajoutant de la chair et de la gourmandise dans ce millésime. 17/20

Domaine des Lambrays, Clos des Lambrays Grand cru 2009

Nez superbe comme seul la commune de Morey peut offrir avec beaucoup d'épice tel le clou de girofle, la canelle et la muscade sur un fonde de cerise rouge. La bouche est fraîche, élégante, voir même un tantinet serré à l'ouverture, mais 2h de carafe l'aura parfaitement délié. Superbe grain avec une texture satiné avec un très beau grain de tanin. Bel accord avec le Thon/foie gras et champignon.

18/20

Marc-Olivier Vaillancourt

Messages : 201
Date d'inscription : 23/09/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 3 novembre 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum