Derniers sujets
Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Semaine du 25 novembre 2013

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 26 Nov 2013 - 9:43

Lors d’un souper entre amis :

Dagueneau Buisson Renard blanc-fumé-de-pouilly 2002 : Couleur pâle, aux reflets vert de gris. Nez encore primaire de pamplemousse blanc et rose, de poussière de roche, de citronnelle, d’aneth et de gingembre frais. La bouche est vigoureuse, mais le temps a apporté sa patine. L’ensemble est très long, par forcément des plus complexes, mais la texture harmonieuse, éclatante, pure, suave et tendue à la fois a quelque chose de magique. Excellent, voire plus.

Ramonet Ruchottes chassagne-montrachet 1er cru 1999 : Après un sublime magnum de ce vin bu à l’été, je n’ai pu résister à la vue d’une bouteille … Couleur plus dorée et nez plus évolué aussi, sur des notes de fruits jaunes confits, de miel chaud, de cire et de muscade. La bouche est par contre plus fraîche, encore très puissante, avec beaucoup de volume, un grain tactile et une finale large et satinée. Un vin riche, mais équilibré, très puissant, dont l’expression aromatique commence à montrer des signes d’évolution. Excellent.

Arlaud clos de la roche grand cru 1999 : Couleur pâle et nez immédiatement séduisant. On y sent de petits fruits rouges, de la rose, du santal, de l’encens et de la terre brune. La bouche est fondue, élégante, dotée d’un bel éclat et d’un réel équilibre. L’ensemble est très fin, parfumé, suprêmement élégant. Le tout s’estompe un peu rapidement par contre. Du niveau d’un très bon premier cru il me semble, mais ça manque un peu de fond pour un terroir de cette réputation sur un millésime comme 1999. Excellent.

Lafon Santenots-du-Milieu volnay 1er cru 2010 : Une bouteille de ce vin bue il y a un mois m’avait soufflé. J’étais très curieux de le regoûter, car, plus souvent qu’autrement, les grands souvenirs engendrent les pires déceptions. Ce ne fût pas le cas cette fois! Couleur sombre et nez profond, complexe et détaillé. On y trouve du fruit noir, de notes ferrugineuses, de l’encre, de petites touches viandeuses, de la violette et du poivre rose. La bouche est tout simplement magistrale, concentrée sans être brutale, séveuse et structurée, d’une infinie fraîcheur et d’une précision hors normes. Finale puissante, minérale, serrée, mais fine. Un grand vin, voilà tout. Ça ne se dit pas, mais je pense que c’est le cru qui me fait souvent la plus forte impression chez Lafon … Superbe, voire plus.

Angerville Clos des Ducs volnay 1er cru 2010 : Couleur plus pâle et nez sur les fruits rouges. Ensemble très épicé (cannelle, réglisse, poivre blanc) et floral (eau de rose). Beaucoup de distinction et de profondeur pour ce vin parfumé et nuancé. Bouche croquante, juteuse, très fraîche. Beau volume, mais le tout se resserre. Finale très longue, assez large, d’une magnifique fraîcheur. Un vin plus fin et ouvert aromatiquement que le précédent, mais à la bouche un rien plus stricte, mais tout aussi longue. Une autre interprétation d’un grand Volnay, potentiellement aussi grande que l’autre. Superbe, mais à garder.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Mar 26 Nov 2013 - 10:22

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Lafon Santenots-du-Milieu volnay 1er cru 2010 : Une bouteille de ce vin bue il y a un mois m’avait soufflé. J’étais très curieux de le regoûter, car, plus souvent qu’autrement, les grands souvenirs engendrent les pires déceptions. Ce ne fût pas le cas cette fois! Couleur sombre et nez profond, complexe et détaillé. On y trouve du fruit noir, de notes ferrugineuses, de l’encre, de petites touches viandeuses, de la violette et du poivre rose. La bouche est tout simplement magistrale, concentrée sans être brutale, séveuse et structurée, d’une infinie fraîcheur et d’une précision hors normes. Finale puissante, minérale, serrée, mais fine. Un grand vin, voilà tout. Ça ne se dit pas, mais je pense que c’est le cru qui me fait souvent la plus forte impression chez Lafon … Superbe, voire plus.
Beaucoup aimé le vin de ce cru (mais d'un autre millésime) bu lors de la dernière Paulée. Tu donnes le goût d'y goûter encore, mais je ne suis pas allocataire ! Sad 

Merci pour le CR...

Patrick Ayotte

Messages : 2720
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Piuze Blanchots 2012

Message par Patrick Ayotte le Mar 26 Nov 2013 - 14:12

Patrick Piuze Chablis Grand Cru Les Blanchots 2012

Le vin est paille de faible intensité. Le nez est expressif dès l’ouverture de la bouteille avec un bel amalgame de bord de mer (air salin) et floral. Est aussi perceptible aspect rocailleux, un soupçon d’épices ainsi qu’un peu de fruit. En bouche, le vin prend un bon moment avant de s’exprimer et la température de service joue aussi. Pêche, pomme verte, minéralité, coquillages, de la fleur blanche, le tout sur une belle acidité avec une ampleur qui se développe avec l’aération tout comme la longueur de la finale qui elle aussi est proportionnelle au temps d’aération. Un beau produit juste assez concentré, mais encore bien jeune comme on peut le supposer. Fait 12,5% d’alcool.

Patrick Ayotte

Messages : 2720
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Jeu 28 Nov 2013 - 10:17

Vins bu hier soir lors d'une soirée levée de fonds:

Domaine du Meix-Foulot Mercurey Premier Cru Clos du Château de Montaigu 2009 (MG)
Fruits rouges, finesse sur fond doucement épicé. Bien aimé

Tenuta Friggiali Rosso-di-Montalcino 2011
Apprécié le côté fruité avec cette rusticité italienne. Ça manquait par contre cruellement de plats tomatés pour bien accompagner le vin qui se buvait bien par contre avec une belle fraicheur.

Argiano Brunello-di-Montalcino 2008
À ce stade-ci, j'ai préféré le Rosso de Friggiali. Un peu dur et aurait bénéficié d'un passage en carafe.

Intriga Cabernet-Sauvignon Maipo 2011
Encore un solide RQP. Fruit plus mûr que sur le 2010, mais bien structure combiné à une bouche velouté.

Patrick Ayotte

Messages : 2720
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 29 Nov 2013 - 15:11

Hier soir, lors d’une soirée bénéfices :

Pintia toro 2007 : Couleur sombre, nez un peu monolithique sur les fruits noirs bien mûrs et des relents de vanille. Bouche droite, costaude, de longueur correcte, convenablement équilibrée. Le tout est passablement boisé et peu expressif aromatiquement. Encore fermé possiblement, mais un vin nettement moins complexe que les autres du domaine. Bien.

Vega Sicilia Valbuena No 5 ribera del duero 2006 : Nez déjà plus complexe sur des notes de prune, de tabac, d’encre, avec des petites touches épicées et viandeuses. La bouche est passablement plus expressive, de texture plus fine également, avec cette impression veloutée en milieu de bouche, qui n’enlève rien au caractère tendu du vin. Finale longue, aux tanins un rien poussiéreux, avec une excellente persistance aromatique et un réel raffinement aromatique. Très bien, voire plus.

Vega Sicilia Unico ribera del duero 2003 : Première expérience pour moi avec ce vin mythique. Nez complexe et profond, très frais, malgré le caractère chaud du millésime. On y sent la cerise amère, le havane, le café, la menthe douce, le cuir, avec un petit coté iodé et ferrugineux des plus original. La bouche possède un éclat, une fraîcheur, mais surtout une longueur de grand vin. Le tout est bien compact, vigoureux mais sans dureté, les tanins sont abondants, mais au grain très fin, avec un équilibre d’école. Finale savoureuse, avec de nobles amers qui font saliver. Alors que le nez était très jasant, la bouche est encore serrée, mais laisse voir sa grandeur. Superbe

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Frederik Boivin le Ven 29 Nov 2013 - 16:03

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Vega Sicilia Unico ribera del duero 2003 : Première expérience pour moi avec ce vin mythique. Nez complexe et profond, très frais, malgré le caractère chaud du millésime. On y sent la cerise amère, le havane, le café, la menthe douce, le cuir, avec un petit coté iodé et ferrugineux des plus original. La bouche possède un éclat, une fraîcheur, mais surtout une longueur de grand vin. Le tout est bien compact, vigoureux mais sans dureté, les tanins sont abondants, mais au grain très fin, avec un équilibre d’école. Finale savoureuse, avec de nobles amers qui font saliver. Alors que le nez était très jasant, la bouche est encore serrée, mais laisse voir sa grandeur. Superbe
Je me rappelle ma seule expérience avec VSU, un 1998 offert par Martin L. lors d'une grande soirée. On venais de boire Margaux, et le VSU a écrasé le Margaux tellement il était superbe!

Un des bons vin que j'ai bu dans mes 20 ans dans le vin!

Frederik Boivin

Messages : 1756
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 30 Nov 2013 - 13:58

Hier soir, en famille :

S.A. Prüm Wehlener Sonnenuhr kabinett MSR 2005 : Joli nez de pêche, d’abricot, de bonbon à la pomme, de limette confite et de bougie. Bouche éclatante, qui montre à la fois une belle richesse de fruit et une acidité vivifiante. Longueur surprenante, sur des notes de conifères et d’argile mouillée. Pas une complexité à tout casser, mais beaucoup de plaisir … et quelle jeunesse! Bien, voire plus.

Bruno Clair Longeroies marsannay 2009 : Nez appétissant de liqueur de fruit rouge, de petites baies sauvages, de fourrure, avec un rien d’élevage (à moins que ce ne soit la maturité du fruit qui s’exprime de cette manière). Bouche pulpeuse, très fruitée, tactile, d’une gourmandise rare, mais le tout conserve beaucoup d’éclat et d’harmonie. Peu complexe à l’heure actuelle, mais beaucoup de plaisir. Finale de très belle longueur, qui se resserre finement montrant une structure plutôt classique. Il a tout pour bien évoluer il me semble, mais c’est tellement plaisant à l’heure actuelle, comment résister? Très bien.

Petit commentaire, comme ça, innocent … je me sens bien seul cette semaine dans cette rubrique … vous êtes tous à l’eau avant les Fêtes, c’est ça?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Sam 30 Nov 2013 - 15:32

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Petit commentaire, comme ça, innocent … je me sens bien seul cette semaine dans cette rubrique … vous êtes tous à l’eau avant les Fêtes, c’est ça?
C'est aussi ce que je me disais, étant le seul autre à avoir mis ici des commentaires sur des vins bus ! Reste que je prends beaucoup moins de notes ces temps-ci, donc beaucoup moins de CR...

Patrick Ayotte

Messages : 2720
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par daniel.seriot le Sam 30 Nov 2013 - 15:59

Pour ne pas laisser Vincent dans sa solitude. C'est très bordelais certes :
Saint Julien : Léoville Barton 2001
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine à violine, sans aucun signe d’évolution. Le nez élégant et intense évoque la crème de cassis, la boite à cigares, les épices douces, avec des notes d’encens, de cèdre et d’élevage de qualité quasiment intégré. L’attaque est nette, droite, les tannins sont fondus, avec un séduisant velouté de texture, et tramés serrés dans un corps dense et ample, rehaussé de fruits charnus (cassis très pur). La finale est longue, puissante, mais domptée par une bonne douceur tactile, harmonieuse, fraîche et complexe (saveurs décelées à l’olfaction). Noté 17,5 note plaisir 16,5.
Nous flirtons avec le grand vin

daniel.seriot

Messages : 853
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Hugo Bellemare le Sam 30 Nov 2013 - 18:18

Ce soir, nous buvons un David Duband Côte de nuits village 2010

J'aime beaucoup ce que Duband fait, pour ce que j'ai goûté de lui à date. Belle couleur rouge brillant. Nez sur la fraise, la canneberge, le poivre moulu, très agréable. Une belle ampleur en bouche sur les fruits rouge, acidité qui donne une belle fraîcheur. Très bon comme à l'habitude! Un beau RQP. Il reste encore du 2010 sur les tablettes et le 2011 vient de sortir.

Hugo Bellemare

Messages : 79
Date d'inscription : 03/03/2013
Age : 30
Localisation : Québec, QC

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Patrick Ayotte le Sam 30 Nov 2013 - 18:37

Hugo Bellemare a écrit:Ce soir, nous buvons un David Duband Côte de nuits village 2010

J'aime beaucoup ce que Duband fait, pour ce que j'ai goûté de lui à date. Belle couleur rouge brillant. Nez sur la fraise, la canneberge, le poivre moulu, très agréable. Une belle ampleur en bouche sur les fruits rouge, acidité qui donne une belle fraîcheur. Très bon comme à l'habitude! Un beau RQP. Il reste encore du 2010 sur les tablettes et le 2011 vient de sortir.
J'y goûte sous peu, en ayant une bouteille sous la main...

Patrick Ayotte

Messages : 2720
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 30 Nov 2013 - 19:00

daniel.seriot a écrit:Pour ne pas laisser Vincent dans sa solitude. C'est très bordelais certes :
Saint Julien : Léoville Barton 2001
La robe est profonde, avec un liseré de couleur sanguine à violine, sans aucun signe d’évolution. Le nez élégant et intense évoque la crème de cassis, la boite à cigares, les épices douces, avec des notes d’encens, de cèdre et d’élevage de qualité quasiment intégré. L’attaque est nette, droite, les tannins sont fondus, avec un séduisant velouté de texture, et tramés serrés dans un corps dense et ample, rehaussé de fruits charnus (cassis très pur). La finale est longue, puissante, mais domptée par une bonne douceur tactile, harmonieuse, fraîche et complexe (saveurs décelées à l’olfaction). Noté 17,5 note plaisir 16,5.
Nous flirtons avec le grand vin
Daniel, merci pour votre sollicitude!

Le vin semblait complexe, plutôt ouvert et harmonieux. J'en déduis que ce vin a entamé son plateau de maturité. Pourquoi alors lui donner une note plaisir inférieure à la note technique?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Yves Martineau le Sam 30 Nov 2013 - 19:19

En écho à Daniel...Cool 

Château Léoville Barton, St. Julien 2002
Apres deux heures de carafe, une bombe! Un nez teeeellement suave, fruit mur, cuir et crayon de plomb. La bouche est très soyeuse, c'est un vin rond et élégant, avec une belle vigueur mais très fin. Tout simplement irrésistible! 93 pts

Yves Martineau

Messages : 4752
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Michel Therrien le Sam 30 Nov 2013 - 21:05

Yves Martineau a écrit:En écho à Daniel...Cool 

Château Léoville Barton, St. Julien 2002
Apres deux heures de carafe, une bombe! Un nez teeeellement suave, fruit mur, cuir et crayon de plomb. La bouche est très soyeuse, c'est un vin rond et élégant, avec une belle vigueur mais très fin. Tout simplement irrésistible! 93 pts
2002 est nettement supérieur à 2001 en rive gauche...........tu le sais trop bien Yves!cheers study cheers 

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7298
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Michelle Champagne le Sam 30 Nov 2013 - 22:23

Première sortie en raquette, il faut souligner ça...j'ai ouvert le Domaine de Bois d'Yver Chablis Premier Cru Montmain 2011 et mes commentaires rejoignent en tout point ceux de Patrick. Il s'agit d'un excellent Chablis pour 29$.  En deuxième lieu, un Bodega Luzdivina Amigo Vinademoya Leiros 2007.  De couleur cerise noire, le nez est sur les fruits noirs, le café et la cassonade.  Avec un peu d'air, nous avons le laurier. L'attaque est légèrement sucrée,  belle rondeur en bouche sur des tannins de qualités où l'acidité vient équilibrer le tout.  Un très beau vin pour amateur de Mencia de plus de 100 ans!cheers

Michelle Champagne

Messages : 1204
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par daniel.seriot le Dim 1 Déc 2013 - 4:55

Je cite Vincent Meyssier-Lemoine
"Le vin semblait complexe, plutôt ouvert et harmonieux. J'en déduis que ce vin a entamé son plateau de maturité. Pourquoi alors lui donner une note plaisir inférieure à la note technique?"


Ce commentaire correspond à la deuxième dégustation, l'élevage encore perceptible le premier jour, était quasiment fondu le deuxième jour, c'est pour cela que la note plaisir est un peu plus basse que la note technique. Un amateur qui goûterait et boirait le vin, après 2 heures de carafe, aurait, à mon avis, un peu moins de plaisir, qui s'il le regoûtait le lendemain

daniel.seriot

Messages : 853
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 68
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 1 Déc 2013 - 12:01

Hier soir :

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 2011 : Le seul 1er cru de Morey situé au sud du village. Nez puissamment parfumé sur des notes de fruits noirs, de griotte, d’iris avec, en fond, des nuances de cendre froide, d’encre et d’encens. La bouche dévoile à la fois un beau volume et un caractère croquant. Le tout est pur, très net et éclatant. Finale aérienne, tanins fins, malgré le caractère puissant du vin et bonne longueur. Un vin sérieux, mais au grain fin. Pas le plus fin des crus, mais beaucoup de personnalité, d’intensité, d’éclat et de caractère. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Michel Therrien le Dim 1 Déc 2013 - 12:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Hier soir :

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 2011 : Le seul 1er cru de Morey situé au sud du village............
et Les Ruchots sont où?Wink Il me semble que l'on a bien couru la Côte de Nuits pour connaître son cadastre!

En passant, déjà ouvert une bouteille ou un verre lors de la prise de possession?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7298
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 1 Déc 2013 - 12:50

Ce n'est pas la course que j'ai le mieux réussie disons ...

Va falloir que j'y retourne, j'étais convaincu que les Sentiers se rendaient jusqu'au début du village.

Bouteille sacrifiée pour me donner une idée du millésime chez Roumier.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Frederik Boivin le Dim 1 Déc 2013 - 12:51

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Hier soir :

Roumier Clos de la Bussière morey-st-denis 1er cru 2011 : Le seul 1er cru de Morey situé au sud du village. Nez puissamment parfumé sur des notes de fruits noirs, de griotte, d’iris avec, en fond, des nuances de cendre froide, d’encre et d’encens. La bouche dévoile à la fois un beau volume et un caractère croquant. Le tout est pur, très net et éclatant. Finale aérienne, tanins fins, malgré le caractère puissant du vin et bonne longueur. Un vin sérieux, mais au grain fin. Pas le plus fin des crus, mais beaucoup de personnalité, d’intensité, d’éclat et de caractère. Excellent.
Vincent,

j'avais beaucoup aimé le Clos de la Bussière lors de mon passage au Domaine l'été dernier. Je crois que le terme croquant, comme tu le dis si bien, évoque bien le souvenir que j'ai de ce vin. Toutefois, je n'y trouvais pas la signature Roumier, le touché de bouche... Qu'en penses-tu?

Frederik Boivin

Messages : 1756
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Frederik Boivin le Dim 1 Déc 2013 - 12:52

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ce n'est pas la course que j'ai le mieux réussie disons ...

Va falloir que j'y retourne, j'étais convaincu que les Sentiers se rendaient jusqu'au début du village.

Bouteille sacrifiée pour me donner une idée du millésime chez Roumier.
je suis prêt à t'aider si tu veux une meilleure idée!!! cheers 

Frederik Boivin

Messages : 1756
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 1 Déc 2013 - 13:00

Clos de la Bussière est plus ferme que les autres crus et on a moins l'impression de velouté qui caractérise les vins du domaine selon moi. Mais le cru semble avoir passablement progressé ces dernières années il me semble, vers plus d'ampleur et de suavité.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7049
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Patrick Essa le Dim 1 Déc 2013 - 13:38

Charmes-Chambertin 2006 - Denis Bachelet:   le domaine est minuscule - moins de 4 ha - mais il produit parmi les crus de Gevrey les plus aboutis et complexes. Son Charmes issu de la partie médiane( hauteur)centrale ( largeur)est merveilleusement situé et Denis Bachelet en tire régulièrement un vin de haut niveau que seuls quelques initiés apprécient à sa juste valeur. En compagnie des Dugat et de Manou Humbert et peut être potentiellement de celui de Huguenot, il s'agit du vin le plus raffiné de ce cru capable de se révéler hors du commun... Ou terne. 2006 année austère en Côte de Nuits n'est pas le millésime le plus aisé à boire en ce moment, mais ici il se livre sous un jour plutôt avenant. La robe sombre et peu évoluée introduit un nez frais et fringant qui embaume le poivre blanc, la ronce noire et la mûre sauvage. Son approche un peu ligneuse est d'une race indicible et prépare à une bouche charnue, tannique et pourtant soyeuse sur des arômes de baies noires et de pruneaux mêlés. La texture serrée et la matière fondue et souple sont magnifiés par des tanins de bois de noble origine qui ne gâtent en rien une très longue finale. Vin rémanent à l'équilibre d'école, il tutoie le Chambertin immense des frères Rossignol-Trapet dans ce millésime très souvent minoré.Un grand vin.

Patrick Essa

Messages : 929
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 novembre 2013

Message par Alain Roy le Dim 1 Déc 2013 - 14:40

Château Labégorce 2004, Margaux, acheté en 2013, 45$.

Nez discret. Légère fumée, pointe de fruits, soupçon de vanille. Plus affirmé en bouche, il demeure aérien. Ou rien, ouais plutôt rien...Au final, plutôt banal. Le plaisir n'y est pas.


La Fortune 2011, Côte Chalonnaise, A.P. de Vilaine, acheté en 2013, 30$.

Robe peu profonde, comme de l'eau au collet, rubis étincelant. Nez discret et floral, comme des roses blanches...parmi une pelouse fraîchement tonte. Plutôt ordinaire en bouche, sans âme. L'acidité, le fruité sont là, mais dans l'ombre d'eux-mêmes. La finale est banale. Après quelques jours en carafe il ressuscite, et c'est vachement bon et tendre.


Artémia 2010, Ventoux, Château Pesquié, acheté en 2013, 40$.

Ça mousse, c'est pètant de jeunesse, assez opaque. Ça sent le caramel, la confiture qui mijote, c'est doux dans les narines. Plein de fruits en bouche, un brin sucré, une amertume glorifiant le tout, un peu alcooleux tout de même, le tout fondu en une texture caressante. C'est effronté, mais plein de potentiel. Aujourd'hui il flirte, mais demain il va aimer. J'aime beaucoup cette cuvée.


Châteauneuf-du-Pape 2010, dom.P.Usseglio, acheté en 2013, 45$.

Quel beau nez diversifié et agréable...Jus de tomate, fruits bleus mûres-cassis, fraîcheur et doux bois. Intense en bouche après un Artémia assagi qui a niaisé quelques jours sur le comptoir. Full de tout (fruits, acidité, épices, alcool), et ce tout se tient dans une texture presqu'aérienne. Intense oui, mais loin d'être lourd. Je trouve ça très rafraîchissant, avec du contenu.

Alain Roy

Messages : 1652
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum