Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 28 Juin 2013 - 21:48

Gael Giraud a écrit:Est ce que c'est le Leflaive, "Leflaive" ? Annie Claude ? Je ne savais pas qu'ils faisaient du rouge...
Peux-tu nous donner quelques infos là-dessus.
Merci

C'est du négoce d'Anne-Claude Leflaive.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Pierre Séguin le Ven 28 Juin 2013 - 21:49

Gael Giraud a écrit:Est ce que c'est le Leflaive, "Leflaive" ? Annie Claude ? Je ne savais pas qu'ils faisaient du rouge...
Peux-tu nous donner quelques infos là-dessus.
Merci
Oui. Il s'agit bien d'Anne-Claude Leflaive. Petit négoce, Leflaive et Associés, mais aussi des vignes en propre (Mâcon). Biodynamie. Deux vins rouges à Signature la semaine dernière: Charmes-Chambertin 2010 et Monthélie En la Velle 2010. Bu cette semaine le Monthélie. Parfumé, fin et élégant. Aujourd'hui nous avons goûté le Charmes-Chambertin. Très belle bouteille: Robe moyennement soutenue, ton de rubis. Nez très expressif, très pinot. Bouche soyeuse et longue. Un Charmes dans un style élégant.
avatar
Pierre Séguin

Messages : 322
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : L'Assomption, Qc.,Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Julien Martel le Sam 29 Juin 2013 - 21:48

Merci à tous pour ce superbe lunch!
C'est peu dire: je suis resté jusqu'à 15h et j'ai cessé de prendre des notes au service des rouges! Ce n'est pas dans mes habitudes...

Pour moi, le vin du repas a été le Charmes-Chambertin de Leflaive, avec une longueur d'avance sur tous les autres vins, même si aucun d'entre eux ne faisaient piètre figure. Un réel plaisir à boire, du pinot qui pinotte à souhait!
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Yves Martineau le Sam 29 Juin 2013 - 21:55

Julien Martel a écrit:
C'est peu dire: je suis resté jusqu'à 15h et j'ai cessé de prendre des notes au service des rouges! Ce n'est pas dans mes habitudes...

en fait tu veux dire tout le contraire, l'expression consacrée, "ce n'est pas peu dire"!

Belle dégustation les gars
avatar
Yves Martineau

Messages : 5222
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Julien Martel le Sam 29 Juin 2013 - 22:02

Embarassed Embarassed Embarassed
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Michelle Champagne le Dim 30 Juin 2013 - 9:06

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Superbe lunch. Ça faisait un bail! Merci Michel pour l’organisation. Vraiment, ce genre de contexte me plaît énormément : du temps pour goûter les vins avant le repas, puis le temps de les apprécier sur le plat.

Guy Amiot En Remilly st-aubin 1er cru 2010 : Couleur pâle. Nez de pêche blanche, d’acacia. Bouche citronnée, minérale, tendue. Belle longueur. Vin classique et frais. Très bien. Merci Michel.

Billaud-Simon Vaudésir chablis grand cru 2010 : Nez discret qui s’ouvrira sur la poire, des notes mentholées, de fougère, avec une touche saline. Bouche ample, sans être grasse, au grain fin. Ensemble racé, très long. Excellent. Merci Alex.

Comtes Lafon Perrières meursault 1er cru 2006 : Couleur nettement plus foncée. Nez de fleur jaune, touche fumée, de pêche et de nougat. L’aération amène des notes pralinées et de chocolat blanc. Bouche riche, pleine, avec du fond. Finale nourrie, large, texturée, sans lourdeur, mais puissante. Très belle persistance, avec une finale salivante. Un vin prêt à boire, ce qui peut déconcerter, mais qui se livre fort bien! Excellent. Merci Julien.

Lucien Boillot Pruliers nuits-st-georges 1er cru 2007 : Nez plutôt complexe, d’encens, de fleur mauve, de réglisse et de fruits noirs. L’attaque est séveuse, puis le tout se resserre. Vin sauvage, complexe, très long, sérieux. Finale éclatante, mais serrée. Un 2007 de garde je crois. Très bien, voire plus. Mon offrande.

Thibault Liger-Bélair nuits-st-georges 1er cru 2009 : Nez de griotte, de cendre, de terre noire, avec une touche végétale. Bouche riche, nourrie, un peu chaotique pour l’heure. Beaucoup de tout, mais demande à tomber en place. Sûrement très bien, mais à revoir. Merci Fred.

Leflaive charmes-chambertin grand cru 2010 : Nez profond, sur les fruits rouges et noirs, le cacao, l’encre et la violette. La bouche a une épaisseur de grand cru, avec un caractère velouté. Finale longue, avec quelques relents d’élevage, mais minérale et vigoureuse. La fameuse main de fer dans le gant de velours. Excellent. Merci Pierre.

Mugnier Les Fuées chambolle-musigny 1er cru 2007 : Nez réjouissant, parfumé, complexe et ouvert sur des notes de fruits rouges, de rose, de soja, avec une petite touche viandeuse. La bouche est soyeuse, fine, d’impression vaporeuse. Peu impressionnant en termes de structure, mais si puissamment parfumé. Longue persistance aromatique, envoûtante. Excellent, voire plus. Merci Michel.

Alors que l’ordre aléatoire de service des blancs n’aurait pu être mieux choisi, on aurait pu craindre que le Mugnier 2007 pâtisse de passer après un riche 2009 et un grand cru 2010 … et pourtant! Comme quoi, les bons vins font leur place!

Le CR de l'année! C'est comme si j'avais fait la dégustation avec vous. Merci!cheers
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1444
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Frederik Boivin le Dim 30 Juin 2013 - 10:45

Très beau lunch, sous une formule gagnante...

Tous les vins étaient très beaux. Mon coeur a penché pour Les Fuées de Mugnier.

Comme Julien, ma prise de note a cessé après les blancs, signe de la bonne compagnie I guess!

À faire et refaire!!!
avatar
Frederik Boivin

Messages : 1801
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 43
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Alain Landry le Lun 1 Juil 2013 - 19:54

Première fois que mes poupées vaudous ne fonctionnent pas!!!
Vraiment déçu alors que j'étais en congé.
À la prochaine.
avatar
Alain Landry

Messages : 655
Date d'inscription : 28/10/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Michel Therrien le Mer 3 Juil 2013 - 15:01

Gael Giraud a écrit:Superbe sélection mais le CR, Michel, tu nous as habitué à mieux... Twisted Evil 

Bon un peu de temps....

Saint-Aubin 1er cru En Rémilly 2010, Guy Amyot et fils
Le fruité est blanc avec un peu de bois et des agrumes.
Vin frais et droit avec belle salinité. Bel équilibre et bonne tension.
16/20. Mon offrande

Chablis Grand Cru Vaudésir 2010, Billaud-Simon
Le fruité est jaune avec de belles notes florales et du menthol.
Vin droit et frais comme le précédent mais avec un surplus de gras et de densité.
Vin d'élégance avec un peu de noisette à l'évolution. J'étais aussi à Puligny ou Meursault comme Les Cras.
17/20. Merci Alex.

Meursault 1er cru Les Perrières 2006, Domaine Lafon
La robe foncée du midi avec un jaune doré sans reflets verts.
Le nez offre des notes fumées, des épices, un peu de rhum agricole et des poires Williams. Ça sent Lafon....
La bouche est ample et ronde sans être vraiment grasse, beau volume avec un côté aérien en milieu de bouche et un peu d amères en finale.
Très joli bouteille mais un poil âgé......j'étais sur Meursault des années 2001-2002 sans oxydation mais pour bientôt?
17,5-18/20. À boire si cette bouteille est représentative. Je vais en ouvrir une bientôt.
Merci Julien.

Il faut mentionner la grande performance de Vince en aveugle.
Le #1 il était Saint-Aubin 2010 Guy Amiot Chatenière.....il ne connaît pas son parcellaire
Le #2, il était à Puligny 2010 Folatières......à quelques dizaine de Km
Le #3, il était Meursault Lafon 2006 Charmes.........à quelques dizaines de mètres.

Il faut aussi mentionner le crescendo naturel des offrandes qui sont placées par chacun et ce sans savoir ce que les autres ont apportés. Chance?


NSG 1er cru Les Pruliers 2007, Lucien Boillot
Nez épicé et vert......VE?...l'évolution apporte un fruité rouge.
Vin droit et charpenté avec une grande longueur mais plus structurelle qu'aromatique.
Vin pour demain il m'a semblé.......j'étais en Côte de Beaune sur 2007. Vin cérébral.
16,5-17/20. Merci Vincent.

NSG 1er cru Les Saint-Georges 2009, Thibault Liger-Bélair
Un fruité enthousiaste et abondant en noir et en rouge avec des épices comme réglissées.
Ample et généreux, pointe d'alcool, "grosse matière" pas encore polissée.
Éclat en fin de bouche et fort long. Un 2008?
17,5-18/20.
Merci Frédérik.

Charmes-Chambertin 2010, Leflaive
Un fruité rouge, quelques épices fines et un peu de réduction.
Ample et rond, texture veloutée, un peu de mâche, belle fraîcheur et tension à cet ensemble assez gourmand. J'étais à gevrey avec Bruno Clair mais il manque un peu de couleur pour Bruno Clair. Y a du vin mais assez délicat et la profondeur est limitée.
17,5/20. Merci Pierre.

Chambolle-Musigny 1er cru Les Fuées 2007, Domaine J.F. Mugnier
Tous ont placé leur vin........j'avais un peu peur de son emplacement comme #4.
Peu de robe. Fruité sauvage des champs, pointe fumée et l'évolution apporte un fruité un peu confit.
La bouche ou plutôt le touché de bouche est soyeux, fin, frais et délicat. Il fait sa place par élégance et non par excès. La finale se veut plus ferme. Régulièrement les raisins les plus sains récoltés par l'équipe Mugnier.
Belle surprise et bien appréciée à la table.
Mon offrande.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7615
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner bourguignon du 28 juin 2013

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum