Derniers sujets
Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


"Dreamers" La Paulée 2012

Page 17 sur 17 Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Christophe Cardona le Jeu 6 Déc 2012 - 16:41

Je ne fais pas de souci pour les Bordeaux de Martin.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Frederik Boivin le Jeu 6 Déc 2012 - 17:53

Je donnerai le même traitement à mes
Précieuses

Frederik Boivin

Messages : 1768
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Martin Letarte le Jeu 6 Déc 2012 - 19:52

Bon,bon il y en a qui s'énarvvve .. Very Happy

les gens vont prendre quoi avec les blancs.....le risque du poisson.....

les Dauvissat vont être encore très puissant....2002...même p-e serré....je carafe p-e

les gens sont mieux de tapisser leur bouche avec la boufff, car si il finisse par l'acidité des vins.....hummm

sans bouffe , ca peut p-e faire moins bien paraître le GPL....mais sa richesse va p-e le sauver...mais peu d'acidité en 82

la transition avec les Dauvissat et bourgogne rouge...p-e moins dure...pour l'acidité.....

mais ma plus grande peur est que le GPL fasse de l'ombre aux bourgognes....si il est top shape....cé plus que solide... Very Happy

le LLC 2003.....CÉ 2003 LES AMIS(IES).....cé riche en fruit et en masse.... Twisted Evil

et oui de mettre les Rougeard ( tres beaux millésimes fruits et structure élégante ) et mes petits bordeaux ( millésime plus fragile et moins riche )...la structure devrait sortir d'avantage....leur terroir devrait les sauver...p-e

j'ai hâte de voir....ce qui va aider...le choix des mets......

bien hâte..... Laughing

lol!


Martin Letarte

Messages : 455
Date d'inscription : 22/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Michel Therrien le Ven 7 Déc 2012 - 8:33

Poyeux et Bourg du Clos Rougeard..........pas bouchonné...........mes dernières!
Ça semble vraiment très bon.
Pauvre Ausone et Lafleur : la souffrance des petits!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Frederik Boivin le Ven 7 Déc 2012 - 13:02

Michel Therrien a écrit:Poyeux et Bourg du Clos Rougeard..........pas bouchonné...........mes dernières!
Ça semble vraiment très bon.
Pauvre Ausone et Lafleur : la souffrance des petits!

laisse faire le "ça semble" et goûtes-y!!!

LLC et Rieussec sont en pleine forme! Pauvre Ausone et Lafleur...

Frederik Boivin

Messages : 1768
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Julien Martel le Ven 7 Déc 2012 - 13:32

Il n'y aurait pas quelqu'un qui se désiste par hasard?
Par exemple un rhume, une gastro, un conflit d'horaire, une femme fatale qui veut votre attention? Rien?

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Jean-Guy Mallette le Ven 7 Déc 2012 - 13:54

malheureusement pour toi, si c'est moi qui aurai fait partie des gagnants tu aurais pus prendre ma place avec ma fracture de mon avant-bras. Mad

Jean-Guy Mallette

Messages : 136
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Michel Therrien le Ven 7 Déc 2012 - 14:01

Jean-Guy Mallette a écrit:malheureusement pour toi, si c'est moi qui aurai fait partie des gagnants tu aurais pus prendre ma place avec ma fracture de mon avant-bras. Mad

Chute à la course?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Invité le Ven 7 Déc 2012 - 14:57

Bonne déguste, les amis!

On passera en début de soirée de jour racine à jour fleur. Ça devrait être bon pour vous! alien


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 8 Déc 2012 - 12:29

Nous avons bu de magnifiques vins hier soir, dans un contexte qui, toutefois, ne se prêtait pas tout à fait à l’exercice … causant une vin de soirée un peu empressée, chaotique, où les derniers vins n’ont pas bénéficié des meilleurs conditions pour être appréciés. Nous avons même sauté un vin qui avait été ouvert, faute de temps. Je suis sincèrement désolé pour les participants affectés (Eric, Fred et plus encore Olivier, dont le De l’Orée n’a pas été servi). Voici toutefois mes impressions sur les vins dégustés :

Bollinger Grande Année brut champagne 2002 : Léger rancio au départ qui s’estompe pour laisser la place à des notes de pâtisserie, de citron et de fleur séchée. La bouche affiche un joli côté crémeux, une mousse bien fine. L’ensemble est plutôt large, vineux, sans être indument riche ou gras. Longue finale, intense et précise. Un vin qui semble s’être un peu refermé depuis sa mise en marché, mais dont les qualités sont encore parfaitement lisibles. Merci Christophe.

Vincent Dauvissat Les Preuses chablis grand cru 2002 : Nez ouvert, complexe et fin, d’impression aérienne, sur des notes de fleur blanche, de crème fraîche, de coquillage, avec une fine note de menthe douce. La bouche offre un grain tactile très fin, suave et doté d’un bel éclat. Ensemble aérien, vaporeux, ample, sans être gras. Une touche d’amertume vient perturber un peu la finale, la rendant moins fine et précise que le reste de la bouche. Merci Michel.

Vincent Dauvissat Les Clos chablis grand cru 2002 : Nez plus fermé, sur des notes fumées, d’agrumes, de fruits secs, de fougère et de poivre blanc. La bouche est toutefois ahurissante, concentrée, pleine, très séveuse, mais tendue à la fois. Immense longueur, finale aboutie, très précise, vibrante même grâce à une acidité juste qui confère un aspect cristallin à l’ensemble. Grand vin! Merci Michel.

Château Grand-Puy-Lacoste pauillac 5e GCC 1982 : Couleur incroyable, encore très foncée, le cœur du verre demeurant opaque! Nez archi complexe, qui deviendra de plus en plus fruité avec l’aération. D’abord assez classique, sur le cèdre, le cassis, le menthol, le café, il développera des notes décadentes de cerise noire, de gâteau aux fruits (c’est de saison!) et d’encre de Chine. La bouche est nourrie, puissante, musclée, mais svelte. Le grain est encore serré et l’impression tannique de la finale perdurera tout au long de la dégustation (je l’ai suivi sur plus d’une heure). Finale très longue, fraîche, aromatique et d’impression minérale. Un 1982 encore serré dont rien n’indique qu’il approche la fin de son plateau! Merci Olivier.

Robert Groffier Les Amoureuses chambolle-musigny 1er cru 2001 : Nez expressif, fin et séduisant, sur des notes de fruits rouges, de rose fraîche, d’épices douces et de terre brune. La bouche est élégante, fine, sur la longueur. Vigoureuse, sa chair est délicate, contenue. Ensemble ciselé, le tout est doté d’une surprenante longueur, sur des notes salines. Vin fin et racé aromatiquement, il manque un rien de coffre à mon sens. Mon offrande.

Comte de Vogüé bonnes-mares grand cru 2001 : Nez plus discret, plus noir, sur des notes de cassis, de réglisse, de cuir et terre noire. La bouche est bien en chair, concentrée, séveuse. On n’aurait pu avoir plus opposé comme vins du finage de Chambolle que celui-ci et le précédent! La matière est riche, concentrée, possède un bel éclat et une longue et large finale fournie. Impression minérale en finale, avec une légère austérité. Merci Christophe.

Jean-Yves Bizot échezeaux grand cru 1999 : Nez expressif, mûr et profond, sur des notes de cerise au marasquin, de cannelle, avec des relents épicés et chocolatés. La bouche est charnue, volumineuse. La matière est riche et concentrée. On sent la maturité et les largesses du millésime. Finale pleine, expansive, juvénile. Vin le plus dense des trois, rien ne semble forcé. Finale expansive, encore structurée, mais complètement enrobée par la richesse du fruit. Une belle découverte, c’était mon premier (et seul en cave!) Bizot. Mon offrande.

La suite ... suivra!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7148
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 8 Déc 2012 - 14:46

La suite arrive finalement plus rapidement que prévu, alors que je repousse la séance de jogging sous la pluie:

Grand Vin de Léoville Marquis de Las Cases st-julien 2e GCC 2003 : Nez exubérant sur l’espresso, la liqueur de cassis et de mûres, le charbon, avec des relents exotiques d’élevage. La bouche constitue un tour de force, entre vigueur tannique, éclat, concentration et fruité gras. Impression tactile glycérinée combinée à beaucoup de tension et d’éclat … un cru qui a sublimé le millésime! Très longue finale, tant aromatique que structurelle. Merci Frédérik.

Clos Rougeard Les Poyeux saumur-champigny 2002 : Nez complexe sur le havane, la cannelle, la terre brune et le menthol. La bouche est à la fois caressante et ciselée, précise et parfumée. Magnifique suavité, caractère vaporeux et expansif dans une longue finale aux relents crayeux … Le cabernet franc magnifié, raffiné et somptueux! Merci Natacha.

Clos Rougeard Le Bourg saumur-champigny 2002 : Nez plus renfrogné, mais peut-être plus profond, sur des notes de cassis, de fruit noir, de boîte à épices, d’herbes médicinales et de viande crue. La bouche est puissante, charpentée, svelte, encore serrée. Beaucoup de fraîcheur et de longueur, très bel éclat et beaucoup de dimensions, mais paraît moins abouti que Les Poyeux à ce stade-ci … ce qui est probablement normal! Merci Natacha.

Château Lafleur pomerol 1999 : Nez qui prendra un peu de temps pour révéler toutes ses dimensions, avec un éclat incroyable, presque vin nature, d’une jeunesse hallucinante. Ensemble sur le humus, la cerise noire, l’espresso, l’encre de Chine, la violette, avec une touche intrigante, comme iodée. Quel éclat et quelle sève en bouche, avec, en prime, un caractère croquant ! L’ensemble est long, d’une pureté incroyable, d’une race rare. Finale très longue, qui se resserre, sur des notes sanguines et d’encre. Première vraie rencontre convaincante pour moi avec ce cru! Merci Martin.

Château Ausone st-émilion 1er GCC-A 1999 : Nez plus discret, plus détaillé toutefois, avec un caractère captivant qui m’incitera à y revenir encore et encore. On y trouve des notes de cassis, de mûre, d’anis, d’encens, d’encre, de charbon, avec une petite touche de bois. La bouche est ciselée, précise, racée. Large, encore contenue, puissante, minérale. Encore sur la structure, il démontre toutefois un caractère, une présence et une intensité hors normes. Finale d’une longueur rare, aux relents minéraux et de framboise, tannique, mais sans excès. Peut-être une chair moins généreuse que sur les millésimes suivants, on y trouve toutefois toute la race, la longueur et le caractère éminemment captivant. Merci Martin.

Château Rayas châteauneuf-du-pape 2004 : Nez enivrant, unique, d’une rare complexité, sur des notes de figue fraîche, de fraise des bois, d’eau de rose, de jasmin, de zeste d’orange, de thé à la bergamote et de poivre blanc. Bouche suave, texture caressante, le grain est gras, mais le tout est sans lourdeur, tout en courbes et en volupté. Bonne longueur, sans qu’elle soit kilométrique, avec un coté vaporeux renversant côté texture. Ce vin est fascinant, sidérant, avec son caractère unique, presque magique. J’en aurais pris une bouteille à moi seul! Merci Éric.

Château de Beaucastel Hommage à Jacques Perrin châteauneuf-du-pape 1995 : Couleur très foncée qui tranche on ne peut plus avec celle du vin précédent. Nez sur la viande crue, la viande rôtie, le charbon, la prune, le chocolat amer et la sauce hoisin. Certains y voient des bretts … il faut croire que j’y suis insensible! La bouche est concentrée, structurée, dotée d’une franche acidité et de tanins conséquents. Le tout est toutefois dénué de violence (comme sur 2001, à mon souvenir), présente une belle harmonie et une grande longueur. Me semble au tout début de son plateau. J’aurais aimé m’y attardé plus longuement. Merci Éric.

Château Rieussec sauternes GCC 2001 : Couleur plus foncée que ce à quoi je m’attendais. Quel nez, c’est un feu d’artifice, sur des notes de botrytis, de fruits rôtis et confits (ananas, mangue, zestes d’agrumes, abricot), de fumée, avec des notes épicées qui rappellent l’encens. La bouche est riche, puissante, ample, mais conserve un feu intérieur, une vigueur qui empêche le tout de tomber dans la lourdeur. Vin excessif, entêtant, décadent, mais néanmoins harmonieux et équilibré, malgré ses proportion … un grand vin, quoi! Merci Frédérik.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7148
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Michel Therrien le Sam 8 Déc 2012 - 15:32

Merci Vince.............rapide sur la gachette!

Vraiment une belle table, bien située, de l'espace, très bien mangé, la camaraderie est au RDV avec simplicité, le personnel nous met à la porte vers minuit 30 malgré nos demandes et les $ offerts. confused

Plusieurs excellents vins dont 5 se sont démarqués à mon appréciation, les voici en ordre de présentation,

Clos 2002 Dauvissat
Grand Puy Lacoste 82
Échézeaux 1999 Bizot
Poyeux 2002 Clos Rougeard
Rieussec 2001

Beaucoup aimé aussi LLC 2003, Lafleur 1999, Rayas 2004.

UN CR cette semaine si le temps le permet

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Gael Giraud le Sam 8 Déc 2012 - 18:09

Le temps va le permettre Michel !!

Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Yves Martineau le Sam 8 Déc 2012 - 21:52

Superbe cr qui fait rêver Vincent, merci!

Yves Martineau

Messages : 4821
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Eric Lefebvre le Lun 10 Déc 2012 - 8:30

Merci Vincent pour le beau cr...

Retour sur les quelques restants que j'avais rapportés, et bus dimanche soir:
- Rougeard Le Bourg - nez complètement renversant, la bouche est encore persistante et fruitée, magnifique
-Rayas - Le nez est encore aussi envoûtant que vendredi soir, mais la bouche montre de la fatigue, le vin tombe un peu à plat
-Rieussec - j'en avais rapporté un verre, littéralement dans mon verre. Resté dans le frigo dans ce contenant, le vin est encore en parfaite condition... sublime.
-Hommage à Jacques Perrin - j'avais rapporté la bouteille que nous avions trouvée "off"... eh bien le vin est maintenant grandiose, le nez puissant, fruité et profond, la bouche avec une mâche superbe, un grain serré et fin, une complexité et une longueur hors normes. Suprenant qu'il se réveille ainsi 48 après avoir vu la carafe, ce vin avait de toute évidence une longue vie devant lui... aucun signe d'âge pour le moment.

Eric Lefebvre

Messages : 374
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Jean-Guy Mallette le Lun 10 Déc 2012 - 13:46

Michel Therrien a écrit:
Jean-Guy Mallette a écrit:malheureusement pour toi, si c'est moi qui aurai fait partie des gagnants tu aurais pus prendre ma place avec ma fracture de mon avant-bras. Mad

Chute à la course?
Non Micheal, une chute au hockey ce qui met fin a ma carrière, je vais maintenant m'en tenir au golf et badminton.

Jean-Guy Mallette

Messages : 136
Date d'inscription : 05/04/2011
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Dreamers" La Paulée 2012

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 17 sur 17 Précédent  1 ... 10 ... 15, 16, 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum