Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 31 mai 2010

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Lun 31 Mai 2010 - 14:57

Faut ben être en voyage pour avoir le temps de débuter cette rubrique!

J'ai beaucoup de plaisir à vous lire les amis!!

Domaine Tempier, Bandol rosé 2009 :
Visite chez un caviste d’Annecy en France, bien fier de son allocation complète de Tempier!

J’avais goûté à ce rosé, le 2007, il y a un peu moins d’un an. Ce 2009 est plus rond que le 2007, avec un beau nez de fruits rouges et une bouche ronde et suave mais avec une trame acide qui tient le tout. Beaucoup aimé!

Château Brane-Cantenac , Margaux 2e GCC, 2005 :
Je ne connaissais pas ce château (comme la plupart des châteaux à Bordeaux d’ailleurs!!), mais avais lu qu’il y avait là un effort de renouveau qualitatif.

À l’ouverture, c’est du sirop pour la toux : alcool et tanins rêches! Faudra lui donner de l’air. Alors, j’enlève une p’tite coupe de vin et laisse respirer tranquillement, pendant 4 heures, dans la bouteille (en goûtant de temps à autre en passant par là…). La magie opère!

Le nez a développé des notes de cerises noires, d’herbes médicinales et une touche boisée bien intégrée. En bouche, les tanins sont présents mais donnent plutôt une tension au vin et non un côté rêche comme à l’ouverture. En finale, le boisé ressort un peu, laissant penser que le vin a encore besoin de temps pour digérer son bois. Très beau vin avec de biens belles années devant lui.

Avec l’expérience récente de Chasse-Spleen 2006, on voit qu’un vin comme celui-ci, en 2005 en plus, aura besoin de plus de temps pour prendre en complexité et en définition. Faudra aussi voir ce que ces beaux 2005 feront avec leurs tanins imposants dans 10 ans…

Bordeau, à table, reprendre du service dans notre maison!

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Michel Therrien le Lun 31 Mai 2010 - 15:10

Salut Martin,
J'avais lu sur votre blog ces deux vins dégustés.........et maintenant le CR! Cool
Nous avons déjà une dégustation ensemble à votre retour........jeudi le 15 juillet pour Barolo/Barbaresco........on a du temps à reprendre! cheers

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 31 Mai 2010 - 15:10

J'avais beaucoup, beaucoup aimé Brane Cantenac lors de son arrivée au point d'en racheter. Il se montrait alors ouvert, fin et plein à la fois. Je constate qu'il s'est refermé depuis ... je vais l'attendre patiemment, comme tous mes 2005 d'ailleurs!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Lun 31 Mai 2010 - 15:46

Il s'est refermé, mais a quand même accepté de se réouvrir pour le souper en famille!!

J'en achèterais si j'en trouvais au Québec...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 31 Mai 2010 - 22:07

Kingston Family Vineyards Syrah Lucero, Casablanca Valley 2007 (non disponible au Canada)



Vin bu sur deux jours, les impressions de ce CR sont de la deuxième journée...


Le vin est incroyablement sombre, avec des reflets violets. Le nez offre un amalgame de fruits noirs et rouges, accompagné d'arômes de fumée, de bacon et d'un très beau côté floral. L'ensemble fait très jeune. En bouche, le fruit prend une grande place et la cerise domine le tout. Il y a aussi un peu d'épices (un aspect poivré), du gras de bacon, de la fumée, l'aspect floral y est aussi le tout sur une longue finale qui assèche un peu, mais qu'une acidité agréable vient redonner l'équilibre au vin. J'ai presque l'envie de dire que ce vin ressemble à une Côte-Rôtie. Un caractère Rhône Nord vie dans ce vin qui est excellent. En plus, ce n'est pas la Syrah haut de gamme de ce producteur. J'ose à peine imaginer pouvoir mettre la main sur leurs autres cuvées...

J'ai souvent vu les vins de ce producteur dans des revues tels que Dencater et c'est ce qui m'a poussé a essayer d'en trouver, ce que je n'avais pas réussi avant un voyage aux États-Unis, mais entre temps, j'avais aussi contacté le Domaine et voici une partie du courriel recu:

We have been seriously considering exporting our wines to Canada this past year. Our challenge is the both the Quebec and Ontario government/state-system, which involves a large amount of taxes and duties that would layer on many levels of cost and we fear would ultimately price our wines too high on the shelves. If you have any tips/suggestions, we would welcome them, and in the meantime, we'll keep evaluating it to see if there's a way we could make it work. I was just in Montreal last week, and personally would love to have our wines available locally given the wonderful restaurants and food/wine culture there.

Thanks again for reaching out and for continuing to keep an eye out for our Kingston Family wines.

Courtney Kingston


Plus d'informations sur le vin:

Cépage: 100% Syrah
Alcool: 14,5%
Production: 700 caisses

Wine Spectator. 90 points, 2007 Lucero Syrah: “Rich, but light on its feet, with racy violet, blackberry, raspberry and sweet spice notes that race through the mineral-tinged finish. Offers fine length and grace. Drink now through 2010.” May 2009.

And in Wine & Spirits, 92 points. One of 100 best buys of 2009: 2007 Lucero Syrah. "Grown on the clay and granite hills of lower Casablanca, in the coldest part of the valley, Lucero is spicy and herbal up front, and then warmer and in the minerally finish. Sharp acidity tones and extends the sweet cherry flavor." November 2009. , 2007 Lucero Syrah.


http://www.kingstonvineyards.com/

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Yves Martineau le Lun 31 Mai 2010 - 23:04

2006 Louis Jadot Savigny-lès-Beaune 1er Cru La Dominode

Acheté à rabais à la SAQ Dépôt.

Robe très pâle, joli nez sur les framboises et fraises des champs, avec du poivre et une pincée d'épices
La bouche me semble mince à l'ouverture. Je carafe et après une bonne heure, il y a plus de viande autour de l'os. Un vin fin, de corps moyen, tout de même un peu austère mais avec de la classe, une finale très minérale et épicée, d'une bonne longueur. Très bon après être sorti du placard! A probablement besoin de deux ou trois ans voire plus pour s'affirmer pleinement. Une belle surprise. Les vins de Jadot sont souvent moins chers mais pour peu que j'en sais, rarement mauvais. 89-90 pts

2007 Jean-Claude Lapalu Brouilly Croix des Rameaux
Joli nez de framboises avec un coté floral charmant
La bouche est beaucoup moins renfrognée que l'an dernier. Le vin était clairement dans une mauvaise phase car il se montre aujourd'hui beaucoup plus aimable. Dense et tendu tout de même mais avec une belle fraicheur et un fruit délicat. Parfait pour la canicule, un vrai plaisir. Pas la profondeur du 2005 ou 2006 mais très réussi pour ce millésime et il me semble qu'il a du potentiel pour s'améliorer d'ici deux ou trois ans. 88-89 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Franz-E. Schürch le Mar 1 Juin 2010 - 3:51

Quand je suis vraiment en manque d'un Bourgogne typé, dans notre pauvre Province loin de la vraie vie, je me jette sur un Dominode 2006 de Jadot comme la pluie sur de l'asphalte chaud.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Invité le Mar 1 Juin 2010 - 16:15

Macon-Village 2007 Domaine Valette: belle fraicheur, belle matière, un bon vin d'apéro qui a même dévié sur le début du repas! tellement agréable...

Bourgogne 2006 Méo-Camuzet (Frère et Soeur) un vin qui augure de la gamme derrière (et elle est imposante!) fraicheur, épicé, du caractère, une belle matière, que demande le peuple.

Domaine du Deffends Clos de la Truffière 2006: voilà LE vin de provence de l'année pour ma part, dommage que je ne l'ai pas plus aéré car le plaisir aurait été encore plus immense... à ce prix je cherche encore un équivalent cette année...à mettre dans toute caisse panachée de vin de provence...10 euros 90, accent sauvage bandolien...mais pas de mourvèdre! syrah/cabernet, fruit mur mais loin de la lourdeur, un bel équilibre miam miam

Marsannay les grasses têtes 2007 Bruno Clair, voilà également un vin d'une appellation trop souvent mise de coté! il a du caractère!! appréciable maintenant mais définitivement de garde. Nerveux, vif, concentré, de tout pour un plaisir assuré plus tard.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Mer 2 Juin 2010 - 9:44

Domaine Jean Vullien et fils, Vin de Savoie Chignin-Bergeron 2008 et 2009 :
L’appellation fait des vins à base de roussane, ce qui donne des vins avec du caractère. Dans mon souvenir, les quelques expériences que j’ai eu avec des Chignin-Bergeron, les vins étaient plus acides, alors qu’ici on ressent une certaine sucrosité en finale alors que l’acidité, surtout sur le 2009, est un peu en retrait à mon goût. Tout de même très bon pour 6-8 euros.

Domaine Henri et Gilles Remoriquet, Nuits-St-Georges 1er Cru Rue de Chaux 2004 :
Première expérience avec ce domaine, le vin étant l’offrande d’un copain en sabbatique à la Croix Rouge à Genève et résidant lui aussi à St-Jorioz pour le moment.
Le vin est pour moi agréable surtout en bouche, le nez étant marqué par le millésime et son manque de maturité. L’aération lui donner plus de complexité au nez, mais restera un peu décevant. En bouche, on sent la tension et le côté sauvage de NSG. Pour 45 euros, on peut trouver mieux je pense.

Château Potensac, Médoc, 1988 :
Acheté récemment en Suisse, avec un niveau à la mi-épaule, alors je ne voulais pas la ramener au Québec. Tant pis, faudra la boire, sapristi!!

Le bouchon est bien imbibé… et fragile à souhait.

Heureusement, le vin se montrera excellent, avec un nez qui m’a surpris par son fruité encore présent, avec une bouche peu tannique mais très loin d’être mince, démontrant une « épaisseur » fort intéressante, et une finale délicate sur le tabac blond qui laisse le temps de réfléchir à ce que 22 ans ont fait à ce vin. Une très belle expérience pour tous!

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Jeu 3 Juin 2010 - 16:41

Domaine Fosse-sèche, "Les Tris de la Chapelle", Saumur blanc A.O.C. 2008 (32 euros caviste Annecy):
Ouvert à l'apéro, cette bouteille me fut vendue par un caviste qui ne tarissait pas d'éloges au sujet de ce domaine de Saumur qui m'était inconnu.

Je pensais avoir affaire à une cuvée travaillée (étant donné le prix) mais je suis resté dubitatif face à un nez sur le vernis à ongle et un côté floral très raffiné, le tout agrémenté d'une fine oxydation. La bouche, avec une certaine onctuosité mais aussi une acidité de bon aloi, présentait en finale un retour salin encore là un peu surprenant. Hummm... Comment ont-ils vinifié cette cuvée?? Au milieu de la bouteille, n'en pouvant plus, j'ai informé la galerie, aussi confus que moi, en allant voir sur le site internet.

Informations tirées de leur site internet (www.chateaufosseseche.fr)
Dernière sélection de tris manuels; grappes totalement atteintes de pourriture noble (pourri plein). Vinification en blanc sec et élevage durant douze mois en barriques. Vin de grande garde, riche, complexe, puissant, fin. (10 hl/ha)

C'était donc un chenin un peu mutant, de là les observations un peu confuses des dégustateurs non moins confus...

Somme toute, une fois l'esprit éclairé par la connaissance, voilà un très beau vin, définitivement original. Nous ouvrirons la cuvée de base en cab franc dans quelques jours.

Domaine Yves et Mathilde Gangloff, Côte-Rôtie "La Sereine Noire" 2007 (75 euros caviste Annecy):
Ça faisait longtemps que je voulais y goûter! Le caviste ne m'a pas fait de cadeau... mais il n'avait que 12 bouteilles de cette cuvée et 12 de la Barbarine, sa Côte-Rôtie "de base".

Le vin a bien pris son temps pour s'ouvrir, se faisant désirer, comme les nus sur l'étiquette, fort belle et invitant au plaisir.

Le nez, plutôt fermé et peu expressif, s'est ouvert sur le boisé et un côté animal assez présent, pour ensuite se tourner vers le lard fumé, la violette et les fruits noirs. En bouche, l'amertume ressortait au début avec des tanins un peu secs. Par la suite, avec l'aération, la magie a opérée, avec une finesse des tanins, quoiqu'assez présents en finale, et une droiture bourguignonne. La finale, fort longue, nous permettait de rêver aux jambes nues... et à la bouteille vide trop vite!

Triste que le Québec ne reçoive que trop rarement les vins de Gangloff...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Michel Therrien le Ven 4 Juin 2010 - 8:19

Merci Martin pour tes CR.
Je suis surpris du prix de certains vins comme celui de Gangloff..........tu sais si le terroir de Combard entre dans sa grande cuvée? Est-ce écrit sur la contre étiquette?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Ven 4 Juin 2010 - 17:43

Michel: il n'y a pas de contre étiquette...
et je n'ai pas trouvé son site internet!

La région d'Annecy, en Haute-Savoie, est hautement touristique. Les cavistes ont donc le beau jeu... et les prix sont ajustés en conséquence.

Faut voir aussi que les 2 cavistes d'ici m'ont plu surtout par les allocations de beaux producteurs, mais qui sont récentes pour eux. Ils ajusteront peut-être les prix avec le temps, dépendamment de la demande.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Luc Rodrigue le Sam 5 Juin 2010 - 14:41

Bourgogne (blanc) Albert Grivault 2008
Issu d'une parcelle non encore accréditée pour l'obtention de la mention Appellation Meurseault Contrôlée, ce générique présente un beau gras sur le pourtour du verre. Bel équilibre, minéralité, arômes d'agrumes. Le bois y est encore un peu. Bien+

Gevrey Chambertin Mes cinq terroirs Denis Mortet 2005
On entre dans un registre très moderne du pinot noir dans lequel les épices exotiques, le tabac et les fleurs mauves sont en vedette. Le fruit est beau, mais pas très traditionnel bourguignon. Très dense et compact encore. Un autre 5 ans de cave lui donnera un peu plus de grâce. Excellent!
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Sam 5 Juin 2010 - 17:10

Jean-Claude Lapalu, Brouilly vieilles vignes 2009:
Payé 14 euros chez un caviste en France. Il m'a dit que les vins étaient partis à une vitesse incroyable pour des Bojo! Il en a recommandé plusieurs caisses...

Le nez est timide au début pour s'ouvrir sur la fraise des champs compotée et une touche presqu'anisé. La bouche, perlante au début, demeurera assez tannique en finale, même après plus de 60 minutes d'ouverture. Par contre, il y a là une belle fraîcheur qui donne à l'ensemble un côté très digeste.

Je me serais cru dans un autre cru... Disons Morgon ou Moulin-à-vent, mais pas à Brouilly. C'est ma première expérience avec ce producteur. On voit que la protection est minime sur le vin avec surtout un peu de CO2. J'ai parfois des craintes sur la capacité à traverser l'atlantique de ces vins.

Je verrai le prix au Québec (chez Vini-Vins) et déciderai ensuite si j'en achète...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Yves Salvail le Sam 5 Juin 2010 - 19:34

Hier soir, 3è soirée d'une série de trois avec quelques amis(malheureusement pas de notes).

1.Un meursault d'Henri Germain 2004(je ne sais plus quelle cuvée) qui avait été ouvert la veille,vraiment très malgré une légère pointe d'oxydation.

2.Meursault 1er Cru Les Gouttes d'or de Lafon 2002,après un léger passage en carafe,vraiment un grand vin avec une longueur impressionnante.

3.La série des rouges,dégustation en mode semi-aveugle trio de LaLaLa 2001.Le premier est d'une grande complexité et d'une longueur a faire rêver,le 2è à un nez puissant et une bouche tout aussi puissante et le 3è est peut-être le moins équilibré des 3.Les 3 sont très typés syrah.

Le 1er était La Mouline,le second était La Turque et le 3è était La Landonne,vraiment de très grand vin.Coup de chance probablement,je suis le seul des 6 six dégustateurs à avoir identifié les 3 cuvées.

Nous avons terminés la soirée avec un Tokay dont je ne me rappele plus le nom malheureusement mais qui était très bien.



Yves Salvail
avatar
Yves Salvail

Messages : 105
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Yves Martineau le Sam 5 Juin 2010 - 20:56

2006 George Descombes Morgon Vieilles Vignes
Les 2006 de Descombes ont du génie.

Le Brouilly VV est spectaculaire et ce Morgon n'est pas en reste.

Un nez sur les fleurs mauves, la pêche mûre et les cerises
Un suave mélange de finesse, de fruit croquant et de minéralité, en douceur et en charme, qui s'impose tout en fraicheur comme un vin irrésistible!
De mémoire, plus léger que le 2005 mais pas très loin en qualité. 90+ pts


2007 Le Clos du Caillou Côtes du Rhône Bouquet des Garrigues
Nez de charcoal, de mûres et d'épices.
D'aussi longtemps que je me souvienne, ce vin est toujours réussi et le millésime convient bien à cette cuvée habituellement gorgée de fruit et d'épices. Celle-ci est fidèle au style, avec un supplément de concentration. Il y a une cerrtaine chaleur en finale, mais dans le genre petite bombe de fruit, c'est bien fait et agréable. 88-89 pts

2007 Le Clos du Caillou Côtes du Rhône Les Quartz
Nez de porto sec, voire de dattes et mélasse, avec du fruit noir mûr, de la garrigue.
Vin riche, capiteux mais pas trop, doté d'une belle texture. L'élevage demeure discret, le vin montre une solide structure et une finale très savoureuse, gourmande de tarte aux fruits des champs et minérale à la fois, wow!
Promis à un bel avenir mais difficile d'y résister maintenant. 90-91 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 6 Juin 2010 - 10:30

Lors d’un souper entre amis :

Domaine de l’Écu Expression de Granit muscadet-sèvre-et-maine 2005 : Nez de pomme verte appuyé par une minéralité saline et quelques nuances de crème fraîche. La bouche est de bon volume, plutôt dense pour ce cépage. Finale de bonne longueur, intense, sur les agrumes frais et la pomme verte. Peut-être moins complexe que dans mon souvenir, mais l’ampleur en bouche incite à les garder encore! Bien.

Bruno Giacosa arneis roero 2006 : Nez peu intense, mais riche sur la papaye, l’ananas frais, le lait d’amande et le miel. La bouche est ample, grasse dans le même registre. Sans verser dans la lourdeur, car le vin conserve un bel éclat, il se montre de belle longueur. Un vin que, à l’aveugle, j’aurais probablement pris pour un blanc bordelais avec une bonne dose de sémillon. Bien.

Dupéré Barrera Nowat côtes-de-provence 2007 : Nez peu jasant qui laissera échapper des notes de fruits noirs bien mûrs, de bleuet, de fumée, de cuir et d’épices. La bouche montre une belle richesse, tout en étant contenue, de l’éclat et de l’allant. Ici ni la concentration ni la maturité ne nuisent à l’expression aromatique du vin. Finale juteuse et parfumée. Un vin d’une rare gourmandise, compte tenu notamment de ses 15% d’alcool affichés. Très bien.

Château Pierre-Bise L’Anclaie côteaux-du-layon beaulieu 2004 : Couleur intensément dorée et larmes paresseuses. Nez de miel chaud, de tarte aux pommes, de fleurs séchées et de nougat. La bouche est riche, ample et grasse. Curieusement le vin conserve son équilibre et fait montre d’une belle précision. La finale, longue, affiche porte encore la forte empreinte de la richesse du fruit. Est-ce le terroir ou la minéralité (les deux peut-être!), mais l’équilibre persiste et cette finale charme par ses nuances de fruits secs et de thé fumé! Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Richard Philippe Guay le Dim 6 Juin 2010 - 11:51

Pichon Baron 99, cr un peu plus tard mais c'était magnifique.

Richard Philippe Guay

Messages : 921
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Dim 6 Juin 2010 - 16:58

J'ai acheté les vins de Carillon à Puligny-Montrachet (en IP chez Maître-de-chai) en 2005, et me demande depuis si je vais répété un jour. J'achète déjà sur Meursault et ne veut pas trop accumuler de vins blancs bourgignons, de par le prix et aussi la possibilité d'oxydation prématurée.

J'ai donc acheté chez le caviste le Puligny-Montrachet village 2007 de Carillon, question de voir si j'aimais ça!

À l'ouverture, tout le monde est un peu gêné et se regardent pour savoir qui a pêché, tellement ça sent le souffre Shocked Ça prendra au moins 45 minutes dans le verre, à agiter, pour que le fruit ose sortir un peu pour se faire sentir... Il est vrai qu'il y a aussi le caractère minéral, presque crayeux comme à Chablis, mais je suis pas mal convaincu qu'il y a une bonne dose de souffre dans ce vin.

Peut-être Patrick Essa pourra nous renseigner un peu plus sur les méthodes de Carillon (message subliminal!!!).

En bouche, par contre, c'est vibrant tout en ayant une rondeur qui nous rappelle que nous ne sommes pas loin de Meursault malgré tout. La finale est longue et saline.

Le dernier vin qui sentait le souffre à ce point que j'ai bu en Bourgogne était le Corton-Charlemagne 2002 de Latour (dégustation chez Apollo pour ceux qui y étaient). Je comprend par contre les producteurs de vouloir protéger leurs vins avec les problèmes d'oxydation des dernières années...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Michel Therrien le Dim 6 Juin 2010 - 17:12

Martin Loranger a écrit:

Puligny-Montrachet village 2007 de Carillon, question de voir si j'aimais ça!

À l'ouverture, tout le monde est un peu gêné et se regardent pour savoir qui a pêché, tellement ça sent le souffre Shocked Ça prendra au moins 45 minutes dans le verre, à agiter, pour que le fruit ose sortir un peu pour se faire sentir... Il est vrai qu'il y a aussi le caractère minéral, presque crayeux comme à Chablis, mais je suis pas mal convaincu qu'il y a une bonne dose de souffre dans ce vin.

Peut-être Patrick Essa pourra nous renseigner un peu plus sur les méthodes de Carillon (message subliminal!!!).

En bouche, par contre, c'est vibrant tout en ayant une rondeur qui nous rappelle que nous ne sommes pas loin de Meursault malgré tout. La finale est longue et saline.

Le dernier vin qui sentait le souffre à ce point que j'ai bu en Bourgogne était le Corton-Charlemagne 2002 de Latour (dégustation chez Apollo pour ceux qui y étaient). Je comprend par contre les producteurs de vouloir protéger leurs vins avec les problèmes d'oxydation des dernières années...

Martin

J'ai acheté tous les vins de Carillon offerts via le maître de chai sur 2007. Je vais ouvrir les trois 1ers cru (Referts, Perrières et Champs Canet) et le village à l'automne avec le club de Joliette................je leur donnerai un peu d'air suite à ton commentaire et aussi celui d'Allen Meadows via Burghound,

" Like everyone in Burgundy, Domaine Carillon has been affected by premature oxidation and I asked if they had modified their free SO2 levels at bottling. Carillon confirmed that they had and were now aiming at around 50 ppm, which was effective with the 2006 vintage (the 2005s were bottled at around 40 ppm. This is on the high side relative to the policy of most other domaines and it's not clear what effect, if any, this will have on the wines. I can say that it did not seem to negatively affect their 2006s, based on my in-bottle reviews. The present plan is to bottle the 2007s in March and April, 2009."

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Michel Therrien le Dim 6 Juin 2010 - 17:56

Nous avons célébré le 50 ième de mes parents en FDS et j'avais la responsabilité de choisir les vins pour la soirée. 12 blancs et 24 rouges (45 adultes) qui devaient être sous les 15$ à La SAQ puis acheté par la "salle italienne" pour la réception. Pas une mince tâche!

VDP des Côtes de Gascogne, Gros Manseng/Sauvignon 2008, Brumont
Code SAQ : 00548883 13,05$
Un vin issu du même terroir que l'Armagnac avec une production surtout axée sur les vins blancs. Une étiquette jaune un peu criarde mais dans cette catégorie de prix les atouts "marketing" prennent le plancher.
Un bouquet de bonne intensité avec des fruits exotiques et des pêches sous un fond de buis et de pamplemousse. La bouche est plutôt ronde, offre un beau volume avec une bonne trame acide également, puis se termine avec un brin de chaleur. À servir assez frais, 8-10 degrés celcius, afin d'éviter la chaleur de la fin de bouche. Plutôt rare de trouver un vin blanc de bonne qualité à ce prix. Bien heureux du choix. 14/20.

Rosso Piceno Superiore, Il Brecciarolo 2007 Code SAQ : 10542647 13,65$
Vin élu meilleur rapport qualité/prix d'Italie par le Gambero Rosso sous les 8 euros. Un assemblage de 90% Montepulciano et 10% sangiovese de la région des "Marches" (côte Est de l'Italie). La robe est cerise foncée avec quelques reflets violacés. Le bouquet nous apporte des fruits noirs confits sur un fond réglissé et vanillé. La bouche est ronde, généreuse, un brin "sucreuse" mais bien accompagnée par une belle acidité pour un ensemble, certes charmeur, mais sans aucune lourdeur. Le vin a été très apprécié par tous. 15,5/20 et vraiment une beau vin au rapport Q/P assez exceptionnel. Laughing


Dernière édition par Michel Therrien le Dim 6 Juin 2010 - 17:57, édité 1 fois

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7630
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Martin Loranger le Dim 6 Juin 2010 - 17:56

Ah! je ne suis pas fou comme ça!!

Honnêtement Michel, je ne suis pas sûr que les vins se goûteront bien à l'automne, le village étant très jeune actuellement, souffré ou non.

J'aurais tendance à ouvrir début 2011, sinon plus tard.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Julien Martel le Dim 6 Juin 2010 - 22:24

Un beau week-end vinicole:

2007 Domaine Rodolphe Demougeot Bourgogne Blanc
28,55$ en IP chez Balthazard. Un nez à prime abord discret, qui s’ouvre petit à petit, respirant l’élégance et la pureté, offrant des arômes de silex, de clémentines, de menthe, de pommes vertes, en plus d’offrir une touche métallique. J’aime beaucoup ce nez à la fois racé et réservé. La bouche se révèle très minérale, en harmonie avec la fraîcheur du nez, culminant sur une finale épicée et citronnée. Ce vin était à son meilleur après 90 minutes d’ouverture. Ayant également grandement aimé le Beaune Clos St-Désirée du même producteur sur le millésime 2007, pour une seconde fois en quelques semaines je peux affirmer que la hiérarchie bourguignonne ne semble pas ici respectée. Les vins blancs de ce producteur, que j’ai eu la chance de rencontrer brièvement en mars dernier, sont de haut niveau et valent les prix exigés. 89-90

2007 Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos du Cellier Aux Moines
Acheté 42$ en août 2009. Un vin qui se livre olfactivement sur les fraises des champs, les framboises, les petits fruits rouges et les épices. Qu’il est beau ce nez, lorsqu’il est vigoureux! Il s’estompe cependant rapidement dans nos verres, mais reprend vie lorsqu’on s’en verse une autre ration. La bouche est dotée d’un fruité croquant, gourmand, souple, fidèle à l’idée qu’on se fait du millésime, en plus d’être appuyée par une belle acidité donnant de la fraîcheur à un vin principalement de plaisir, légèrement plus sérieux et structuré que les autres cuvées de Joblot sur le millésime 2007. Un accord ordinaire avec les bruschetta au fromage de chèvre, aux fraises et la roquette, mais une autre belle réussite par un producteur qui ne semble jamais échouer. 90

2001 Cru Barréjats Sauternes
D’un format 500 ml. Payé 76,50$ en IP chez Rézin, mais actuellement disponible à 52$ pour le même format (!?). Un bouquet initialement réservé, qui s’ouvre peu à peu sur des arômes d’abricots, de zeste d’orange, d’orange brûlée, de café, de caramel, de fumée et de biscuits à thé. La bouche est d’un équilibre hors du commun, alliant opulence et acidité à merveille, tout en conservant un caractère digeste. La finale est interminable, relevée, sur l’orange et le citron brûlé. En comparaison, j’ai légèrement préféré le Cru Barréjats sur le millésime 2003 pour sa richesse renversante, mais on retient du 2001 cet équilibre, cette balance gustative, comme on en rencontre rarement. Encore une fois, on peut parler d’une très grande réussite pour ce cru qui mérite à être connu. 92-94
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 7 Juin 2010 - 14:36

Hier soir, en famille :

Pétale de Rose côtes-de-provence 2009 : Que j’aime ce rosé! Nez de pomme mûre, de pêche, de fraise, de fleur séchée et d’épices douces. La bouche est délicate, suave, parfumée et fraîche. Que demander de plus? Très bien.

Charles Hours Cuvée Marie jurançon sec 2005 : Couleur très jeune, plus en fait que dans mon souvenir, comme quoi la mémoire est d’une faculté qui … Nez puissant sur la fumée, le crème de citron, le rhum, la noix de coco fraîche et les épices. La bouche est costaude, structurée et puissante. Aromatique, riche, la finale est néanmoins équilibrée et longue. Un vin qui en a encore passablement sous la pédale! Très bien.

Puis, le reste de L’Anclaie : Nez qui n’accuse aucune fatigue. La marmelade, le thé fumé et le caramel foncé occupent maintenant le devant de la scène. La bouche est toujours riche, chatoyante et équilibrée. Finale qui a peut-être un peu moins de souffle, mais qui se montre encore de fort belle tenue. Un vin qui m’impressionne, notamment en regard du prix demandé et du millésime.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7517
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Invité le Lun 7 Juin 2010 - 14:44

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Hier soir, en famille :

Pétale de Rose côtes-de-provence 2009 : Que j’aime ce rosé! Nez de pomme mûre, de pêche, de fraise, de fleur séchée et d’épices douces. La bouche est délicate, suave, parfumée et fraîche. Que demander de plus? Très bien.


Vince,

Deux fois que je te lis sur ce vin et, pour l'avoir essayé à qq occasions depuis son arrivée, je suis bien loin de tes impressions. Un nez correct mais sans plus, alors que la bouche est franchement simple avec une impression de lourdeur/chaleur en finale. Autour de 12-13/20. Je n'ai jamais réussi à terminer une bouteille. Même à quatre...

Le 2008 était largement supérieur.

Enfin, question de goût...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 31 mai 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum