Derniers sujets
» SAQ Inspire
Hier à 17:00 par Jérôme Berlinguette

» Semaine du 19 février 2017
Hier à 14:41 par Alain Roy

» Bourgogne blanc 2011
Jeu 23 Fév 2017 - 21:39 par Stéphanie Chénier

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Jeu 23 Fév 2017 - 13:35 par Stéphanie Chénier

» Domaine Dujac Chambolle-Musigny 2014
Jeu 23 Fév 2017 - 8:47 par Daniel.Thai

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Mer 22 Fév 2017 - 17:07 par Yves Martineau

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Mar 21 Fév 2017 - 20:08 par Stéphanie Chénier

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 16 Août 2010

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 16 Août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Lun 16 Aoû 2010 - 17:38

Pour commencer la semaine, petit retour ce soir sur un Côtes-du-Rhone, Domaine Charvin 2007: Le nez est très expressif, réglisse, fruits rouges, épices. J'y perçcois toutefois une touche herbacée mais qui n'est pas dérangeante du tout.La bouche est gourmande, fruité, très fraîche et délicieuse. Très équilibré, aucun accès d'alcool en finale compte tenu du millésime, ma 2e bouteille et toujours fort impressioné. J'ai bien hâte à l'arrivée du 2008 dans quelques mois que j'avais eu la chance de déguster sur place et qui sera tout aussi réussi.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Alain Roy le Lun 16 Aoû 2010 - 22:04




LOU COUCARDIÉ 2005, COSTIÈRES DE NÎMES, M.Gassier, 30$.

Robe élégante, pas mal opaque, très légèrement brouille, rouge très rouge !, et petit collet rose...
Nez subtil, bouquets floraux, ça sent bon...je dirais...vanille, poussière et confiture...
En bouche: gras, juteux, fruité à souhait, rond, un peu astringent en finale. Ça me plait ! Il me semble que le
2001 m'avait paru plus costaud et plus lourd...Il m'en reste une bouteille : verticale en vue !

Alain Roy

Messages : 1703
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 16 Aoû 2010 - 22:06

Mario Vaillancourt a écrit:Pour commencer la semaine, petit retour ce soir sur un Côtes-du-Rhone, Domaine Charvin 2007: Le nez est très expressif, réglisse, fruits rouges, épices. J'y perçcois toutefois une touche herbacée mais qui n'est pas dérangeante du tout.La bouche est gourmande, fruité, très fraîche et délicieuse. Très équilibré, aucun accès d'alcool en finale compte tenu du millésime, ma 2e bouteille et toujours fort impressioné. J'ai bien hâte à l'arrivée du 2008 dans quelques mois que j'avais eu la chance de déguster sur place et qui sera tout aussi réussi.

Mario

J'ai beaucoup aimé ce vin. J'attendrai donc avec une certaine impatience le 2008...

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2777
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mar 17 Aoû 2010 - 20:13

Pour fêter un peu ce soir, 2 beaux Bourgognes, tout d'abord en apéro un Meursault Villages 2006 des Comtes Lafon: Un nez très expressif, élégant et raffiné avec surtout des notes d'agrumes, de miel, de beurre. La bouche est absolument superbe, l'attaque est ronde, la bouche est fraîche, raffinée, opulente et riche. J'ai trouvé la finale très longue et très persistante avec une pointe saline et un peu d'amertume en finale mais qui ne dérange pas du tout. La finale est vraiment très persistante. Très bon.

Nous avons enchaîné avec un Nuits-St-Georges 1er cru, Aux Thorey, Domaine de Montille, 2005: Un nez de fruits noirs, épicé, canelle, anis étoilé surtout et de tabac. La bouche est moyennement corsée mais avec beaucoup de profondeur tout en étant très fraîche. Les tannins sont caressants et soyeux malgré leur présence bien évidente. Bonne longueur et une finale sur les épices très agréable. Très bon. Un NSG plutôt raffiné que rustique, j'ai adoré.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Frederik Boivin le Mar 17 Aoû 2010 - 21:40

cr d'une petite verticale de clos du marquis, agrémentée de quelques grands frères, il y a quelques jours:


Clos du marquis 1999 : tabac, fruits noirs. Manque de profondeur… en déclin ou mauvaise bouteille. Après 1.5 heure dans le verre, c’est pire.

Clos du marquis 2000 : très beau… sur la cassonade, le moka, les fruits noirs intenses. Blind, j’aurais pensé à un plus grand vin !!!

Clos du marquis 2001 : signature classique – textbook ! cèdre, vanille, fruits noirs, violettes…

Clos du Marquis 2002 : bouchonnée !

Clos du marquis 2003 : c’est smooth, c’est mûr, belle texture. Sur la cerise noire, le cassis et les violette. Intense et accueillant.

LLC 2001
: très beau mais jeune. Un classique en devenir… un petit peu de vanille, de boite à cigare, de figues et de fruits noirs. Si vous voulez vous en départir, faites moi signe !

LLC 2003 : un favori de la foule, sur les fleurs, le tabac, le graphite, le cassis. Moins gourmand que son petit frère. La bouteille qui a déclenché l’arrivée du 2001 et du 1999 sur la table… à la base une verticale de Clos, j’ai apporté celle-ci, puis un ami a fait livré les deux autres LLC en taxi…

LLC 1999 : superbe, très complexe et plus féminin. Moka, graphite et fruits noirs – plutôt cerise. Miam.

Frederik Boivin

Messages : 1768
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Yves Martineau le Mar 17 Aoû 2010 - 21:56

Domaine Vincent Girardin Santenay 1er Cru Les Gravières Vieilles Vignes 2006
Joli nez aux arômes de framboises et fraises
L'attaque est franche, très jolie, sur le fruit et en fraicheur. Il est cependant léger et court. Un grand charmeur un peu simple, à boire sur le fruit sans se casser la tête. Un vin de piscine dirait l'autre Rolling Eyes 87-88 pts

SAQ Dépôt: de 38.75, liquidée à 32.75, moins 15% = 27.84 $. Très cool à ce prix mais limite à 38.75 $

Domaine du Grapillon d'Or Gigondas 1806 2007
J'aime beaucoup le nez suave qui passe en revue les clichés de la région....de la garrigue, du poivre, un coté floral, même un peu de menthe, de la viande, mais sans le coté trop "noir" de plusieurs 2007 trop mûrs. On a évité la surmaturité.

La bouche est ample et généreuse, avec une belle texture, une bonne concentration et un coté gourmand malgré sa structure masculine. Il ne manque pas d'acidité et de fraicheur. Difficile cependant d'échapper à la proverbiale petite chaleur en fin de bouche dans ce millésime, mais c'est mon seul bémol sur ce très beau vin qui sera sans doute meilleur dans 3-4 ans, mais qui se laisse boire dès maintenant avec grand plaisir. Un très beau Gigondas à prix très raisonnable (29$). 90-91 pts

Yves Martineau

Messages : 4824
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Invité le Mar 17 Aoû 2010 - 22:51

Frederik Boivin a écrit:cr d'une petite verticale de clos du marquis, agrémentée de quelques grands frères, il y a quelques jours:


Clos du marquis 1999 : tabac, fruits noirs. Manque de profondeur… en déclin ou mauvaise bouteille. Après 1.5 heure dans le verre, c’est pire.

Clos du marquis 2000 : très beau… sur la cassonade, le moka, les fruits noirs intenses. Blind, j’aurais pensé à un plus grand vin !!!

Clos du marquis 2001 : signature classique – textbook ! cèdre, vanille, fruits noirs, violettes…

Clos du Marquis 2002 : bouchonnée !

Clos du marquis 2003 : c’est smooth, c’est mûr, belle texture. Sur la cerise noire, le cassis et les violette. Intense et accueillant.

LLC 2001
: très beau mais jeune. Un classique en devenir… un petit peu de vanille, de boite à cigare, de figues et de fruits noirs. Si vous voulez vous en départir, faites moi signe !

LLC 2003 : un favori de la foule, sur les fleurs, le tabac, le graphite, le cassis. Moins gourmand que son petit frère. La bouteille qui a déclenché l’arrivée du 2001 et du 1999 sur la table… à la base une verticale de Clos, j’ai apporté celle-ci, puis un ami a fait livré les deux autres LLC en taxi…

LLC 1999 : superbe, très complexe et plus féminin. Moka, graphite et fruits noirs – plutôt cerise. Miam.

nice dégusse

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Frederik Boivin le Mer 18 Aoû 2010 - 15:37

pas pire...
fort plaizzzzant surtout!

Frederik Boivin

Messages : 1768
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Julien Martel le Mer 18 Aoû 2010 - 15:57

2007 Domaine Armand Rousseau Père et Fils Mazis-Chambertin
Repas d’affaires lundi soir au O’Thym, qui appelait une grande quille. Je n’ai pas pris de notes, le contexte ne s’y portait pas vraiment. S’il fallait qualifier ce vin en un mot, ce serait sans hésitation féminité. En deuxième position : délicatesse. Son nez était déjà fort expressif, sans pour autant être d’une complexité renversante, avec des arômes de canneberges, de fleurs sauvages et de fourrure. La bouche était élégante, soyeuse, légèrement rustique, élancée, fine, et d’une pureté renversante. Elle n’était cependant pas des plus denses, sans pouvoir pour autant la qualifier de diluée. L’ensemble était en harmonie. J’ai été surpris par l’accessibilité de ce vin, bien qu’il gagnera clairement à séjourner quelques années en cave. 91-92

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mer 18 Aoû 2010 - 16:53

Julien Martel a écrit:2007 Domaine Armand Rousseau Père et Fils Mazis-Chambertin
Repas d’affaires lundi soir au O’Thym, qui appelait une grande quille. Je n’ai pas pris de notes, le contexte ne s’y portait pas vraiment. S’il fallait qualifier ce vin en un mot, ce serait sans hésitation féminité. En deuxième position : délicatesse. Son nez était déjà fort expressif, sans pour autant être d’une complexité renversante, avec des arômes de canneberges, de fleurs sauvages et de fourrure. La bouche était élégante, soyeuse, légèrement rustique, élancée, fine, et d’une pureté renversante. Elle n’était cependant pas des plus denses, sans pouvoir pour autant la qualifier de diluée. L’ensemble était en harmonie. J’ai été surpris par l’accessibilité de ce vin, bien qu’il gagnera clairement à séjourner quelques années en cave. 91-92

Surement un client important!

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Luc Rodrigue le Mer 18 Aoû 2010 - 21:14

Mario Vaillancourt a écrit:
Julien Martel a écrit:2007 Domaine Armand Rousseau Père et Fils Mazis-Chambertin
Repas d’affaires lundi soir au O’Thym, qui appelait une grande quille. Je n’ai pas pris de notes, le contexte ne s’y portait pas vraiment. S’il fallait qualifier ce vin en un mot, ce serait sans hésitation féminité. En deuxième position : délicatesse. Son nez était déjà fort expressif, sans pour autant être d’une complexité renversante, avec des arômes de canneberges, de fleurs sauvages et de fourrure. La bouche était élégante, soyeuse, légèrement rustique, élancée, fine, et d’une pureté renversante. Elle n’était cependant pas des plus denses, sans pouvoir pour autant la qualifier de diluée. L’ensemble était en harmonie. J’ai été surpris par l’accessibilité de ce vin, bien qu’il gagnera clairement à séjourner quelques années en cave. 91-92

Surement un client important!

Mario

Ça ressemble à une cliente importante? Razz Laughing Twisted Evil cherry

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Luc Rodrigue le Mer 18 Aoû 2010 - 22:00

Ce soir, pour célébrer une bonne nouvelle avec ma douce, un tonton tartare de Antoine Sicotte (recette hallucinante http://www.zeste.tv/recette/519-tonton-tartare ) un Puligny Montrachet, Clos de la Garenne, 1er Cru Monopole, Duc de Magenta, Louis Jabot 2002.

Arborant une couleur dorée et limpide, il dégage des arômes d’ananas, de vanille, de noisettes et de fleurs blanches, ajouté de menthol. Le tout est complètement transcendant! En bouche, l’approche est soyeuse, fondue, intense et longue. J’aimerais que tous mes blancs ressemblent à ce vin, et c’était parfait pour faire apprécier les blancs à ma douce qui commence à aimer ces vins. Karl m’avait dit à l’époque où j’ai acheté ce vin en 2004-05 : « … un très bon blanc peut être fort meilleur qu’un très bon rouge! ». Je n’intégrais pas cette information à ce moment, j’étais tombé su’l cul, mais ce vin a confirmé. Êtes-vous d’accord avec cette déclaration? C’était ma dernière, malheureusement. Un heureux plaisir. 18.5+/20

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Alain Roy le Jeu 19 Aoû 2010 - 12:19

Alain Roy a écrit:


LOU COUCARDIÉ 2005, COSTIÈRES DE NÎMES, M.Gassier, 30$.

Robe élégante, pas mal opaque, très légèrement brouille, rouge très rouge !, et petit collet rose...
Nez subtil, bouquets floraux, ça sent bon...je dirais...vanille, poussière et confiture...
En bouche: gras, juteux, fruité à souhait, rond, un peu astringent en finale. Ça me plait ! Il me semble que le
2001 m'avait paru plus costaud et plus lourd...Il m'en reste une bouteille : verticale en vue !

Parfois mes impressions à l'ouverture d'une bouteille sont très différentes à la fermeture ! Lou Coucardié, finalement, je l'ai trouvé un peu vulgaire...

Alain Roy

Messages : 1703
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Alain Roy le Jeu 19 Aoû 2010 - 12:31




CHÂTEAU DE CRUZEAU 2005, PESSAC-LÉOGNAN, A.Lurton, 25$


Dans la carafe, très opaque, dans le verre, un peu moins ! Rouge sérieux, grenat?, et petit collet orangé.Fluide. Au pif: hum...terreux? Pas trop de fruits en tout cas, quoiqu'à la mi-sniff...Pour sûr il y a du bois et ce genre de trucs ! En bouche, ayoye, ça goûte les champignons à l'attaque! Aussi la terre ! Mais c'est loin d'être désagréable...même que je trouve ça très rafraichissant...et digeste ! Tout de même un peu fruité, avec petits goûts de caramel, de fumée...Ça va certainement être plus facile d'en boire 3-4 verres qu'avec Coucardié ! À ce prix, excellent pinard bordelais.

Alain Roy

Messages : 1703
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 19 Aoû 2010 - 16:27

Mini dégustation maison hier alors que j’ai goûté les deux vins qui seront servis dimanche, lors d’un brunch familial :

Hugel Gentil alsace 2008 : Nez qui laisse présager une part importante de pinot gris et de cépages aromatiques sur des notes de fruits jaunes au sirop, de miel, de fleur fraîche, avec une impression minérale. La bouche est simple, fraîche sans être mince ou acide. Un vin de soif qui a bien plu! Bien.

Louis Jadot Sous les Balloquets brouilly 2009 : Nez ample et mûr, légèrement brouillon, sur des notes de fruits noirs et rouges, d’épices, de violettes et de terre noire. La bouche combine adroitement richesse et fraîcheur. L’ensemble est relativement plein, caressant, bien que vigoureux et avec un éclat certain. Finale de belle tenue, de longueur correcte, qui appelle la prochaine lampée. Un vin de casse-croûte qui a bénéficié des largesses de ce millésime tant annoncé. Bien et un rapport qualité/prix assez sensationnel, surtout lorsqu’acheté à la SAQ Dépôt (le vin revient à 15.77$).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7153
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Jean-Sebastien Rivard le Ven 20 Aoû 2010 - 11:58

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine 2008

Un nez qui pinotte. En bouche c'est sur le noyau de cerise et la violette.

Un peu mince en milieu de bouche, la finale est savoureuse mais un peu courte.

Un Givry bien fait mais qui n'est pas mon style. Je préfère les vins de la Côte-de-Nuits

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Ven 20 Aoû 2010 - 13:03

Essayé hier soir un Goisot, Bourgogne Côte d'Auxerre 2008: Le nez est sur les framboises et les épices, j'y percois toutefois une touche végétale et chose bizarre pour moi dans du Pinot Noir, je perçois du poivron au nez. En bouche, c'est très acide, un peu rustique, assez mince, il y a toutefois du fruit mais le côté végétal s'accentue en bouche encore plus pour moi, la finale est passablement amère avec une dominante d'acidité un peu dérangeante. Moyen.


Dernière édition par Mario Vaillancourt le Ven 20 Aoû 2010 - 13:05, édité 1 fois (Raison : Corriger faute orthographe)

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Invité le Ven 20 Aoû 2010 - 20:36

Jean-Sebastien Rivard a écrit:Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine 2008

Un nez qui pinotte. En bouche c'est sur le noyau de cerise et la violette.

Un peu mince en milieu de bouche, la finale est savoureuse mais un peu courte.

Un Givry bien fait mais qui n'est pas mon style. Je préfère les vins de la Côte-de-Nuits

Givry et CdN = Bien large et surtout, pas la meme chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Patrick Ayotte le Ven 20 Aoû 2010 - 21:11

Cette semaine:

Domaine Vincent Paris St. Joseph 2007 (IP)
Malheureusement il n'était pas "clean". Une acidité dérengeante venait étouffer le fruit rouge qui se voulait profond, accompagné de saveurs d'épices et de poivre rose...dommage, c'était mon unique bouteille de ce vin Sad

Domaine Grand Veneur Champauvins Côtes du Rhône Villages 2007 , Code SAQ : 10935774
Mélange de fruits noirs et de fruits rouges confiturés, accompagné de saveur d'épices et d'un peu de bois. Fait très grenache. Le 15% d'alcool ne parait pas du tout (moi qui passe mon temps a décrier les hauts taux d'alcool, là c'était beau et équilibré...). J'aime beaucoup...

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2777
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Julien Delisle le Sam 21 Aoû 2010 - 1:14

Vice Versa Cabernet-sauvignon 2005 Napa Valley

Première expérience avec ce grand vin de Patrice Breton. 100% Cabernet : assemblage de 50% du vignoble de Stage coach et de 50% de Beckstoffer to Kalon. Titre 15,3%. Robe très foncée. Nez vraiment puissant sur les fruits noirs, le cacao, notes très boisées sur la vanille. Bouche ample, texture veloutée, pas de fruits confits, grand équilibre malgré toute la matière, grosse structure, très dense sur les fruits noirs et les notes vanillées, finale très longue et rafraîchissante. Sera monumental dans 10 ans. 95-96.


Dernière édition par Julien Delisle le Sam 21 Aoû 2010 - 10:12, édité 1 fois

Julien Delisle

Messages : 170
Date d'inscription : 30/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Luc Rodrigue le Sam 21 Aoû 2010 - 10:04

Clos du Grand Marole, Joblot, 2008

Le vin est fermé et brouille de sorte que le qualitatif intrinsèque est difficile à cerner et à évaluer, et le tout ne procure pas beaucoup de plaisir en ce moment ... Very Happy . On sent toutefois qu’au repos, dans quelques semaines, il se révèlera davantage. Pas beaucoup de fruit, le boisé ressort, attaque rustique, bref, â ne pinotte pas à souhait. Après 2h de carafe, il commençait à se faire mieux, mais j’attends certainement pour les prochaines. Je l’ai servi à des amis néophytes du vin, et eux, l’ont beaucoup aimé. Le Chambolle Musigny, Les Veroilles, Bruno Clair, 2005 a bien complété mes attentes ensuite …

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Invité le Sam 21 Aoû 2010 - 13:10

Plusieurs vins depuis une dizaine de jours. J'ai pris le temps de transcrire quelques uns de mes commentaires.

Hermann Dönhoff Riesling Kabinett 2008 Oberhäuser Leistenberg
Fin et généreux sur des notes florales et de fruits jaunes. Caractère aérien, juste assez vif et d’un équilibre hors pair. Excellente affaire! 15/20

Bastide du Claux Chardonnay 2008 VDP Vaucluse
Nez séduisant, beurré sur fruits blancs, fleur blanche, brioche et un boisé légèrement appuyé. 
L’ensemble est assez rond, bonne tension pour un sudiste, finale courte à moyenne. Sur les agrumes et des tonalités de miel. Bien. 14/20

Pierre Gaillard St-Joseph blanc 2008
Ce 100% roussanne offre un nez, charmeur et efficace sur les fleurs blanches, le miel, le beurre frais et de jolies notes de citron. Bouche ample, fraîche et de volume moyen. Manque un peu de tension et finale un poil trop courte. Déjà dégusté bien meilleur St-Joseph blanc chez ce producteur. 14.5/20

Domaine Richard Leroy Noël de Montbenault 2007 Anjou
Déjà éclusé deux bouteilles. Une robe dorée et dense. Nez de grande intensité. Ça sent le chenin à fond : pomme mûre, tarte, canelle, foin, fleur violente, amande amer. La bouche impose sa loi : opulente tout en restant sec et relevée par une merveilleuse acidité qui lui donne un côté presque (trop) tranchant. L’ensemble demeure aérien et assez tendu. Longue finale finement aromatique. Pour dégustateur averti (pas tout le monde qui aime – papa a du mal…) 16/20

Domaine Gauby Vieilles Vignes blanc VDP des Côtes Catalanes 2007
Bu à deux reprises. Vin sudiste à la palette aromatique originale: tonalités d'arachide, de litchi, de fleur d'acacia et de caramel blond. Se dessine cependant à l'horizon un côté oxydatif qui peut en rebuter plusieurs. Bon volume en bouche, assez plein et sans lourdeur malgré la richesse que l'on devine. Ça manque néanmoins de vivacité, ce qui se traduit par un milieu de bouche moins soutenu et une impression de tension mitigée. Finale un tantinet évanescente. 15/20

Domaine Bouchard Père & Fils Meursault premier cru Genevrières 2006
Magnifique bouteille qui joue sur tous les tableaux meurisaltiens : La minéralité des Perrières, la gourmandise de Goutte d’Or, la plénitude de Charmes et la puissance de Bouches Chères. Belle opulence au nez, précis sur les abricots frais, pêche blanche, la noisette, la bergamote, le citron confit et le poivre blanc. Large en attaque, généreux tout en possédant une superbe tension, cette intensité retenue et une finale longue un peu sur les amers et des tonalités de fruits rouges. 18/20

William Fèvre Chablis grand cru Les Clos 2007
Toujours aussi spectaculaire par sa minéralité, son fruité juste et puissant, cette impression de plénitude, ce contraste entre richesse et droiture en bouche, et cette longue finale effilée. Un grand blanc encore serré, bien pourvu pour défier le temps mais qui en même temps se laisse facilement approcher dès aujourd’hui. Respect ! 18/20

Champagne Henriot Brut 1996
Un peu déçu par cette bouteille. Malgré un caractère affirmé, une belle puissance au nez comme en bouche, le tout dans un ensemble distinctif et racé. Le vin m’a semblé ne pas avoir l’éclat que je lui connais et le rancio, bien que noble, semblait prendre beaucoup de place. 16/20

M.Chapoutier Bila-Haut Occultum Lapidem 2008 Côtes-du-Roussillon-Villages
Nez d’intensité moyenne, simple sur les fruits noirs et la garrigue avec un point d’eucalyptus. Bouche suit avec une matière un peu cuite, ronde, peu tannique. Ça manque de vigueur et sa tombe un peu vite. 12/20

Domaine des Escaravailles La Ponce 2007 Rasteau
Surpris pas ce vin pour le moins costaud et qui semble plaire à Mister Parker. Beaucoup de matière, un nez puissant et doté d’une certaine complexité (kirsch, thym, sauge, poivre). Bon volume en bouche, dense et juteux, bonne acidité, sur des tanins mûrs et bien en place, le tout dans un ensemble qui évite le piège de la lourdeur. Prix ridiculement bas pour la qualité. 15.5/20

Château du Cèdre Cuvée Prestige 1990 Cahors
Peu d’attente de mon côté. Surtout une curiosité. Nez intéressant, évolué sur le foin, la boîte à cigare et le pruneau. Bouche souple, un peu approximative, l’ensemble demeure frais et se tient encore correctement. 13.5/20

Château Les Ormes de Pez 1996 cru bourgeois St-Estèphe
Robe bien colorée, encore jeune malgré un pourtour finement briqué. Nez de bonne intensité, complexe sur des notes animales, d’écurie, de cuir, elles-mêmes relayées par les fruits noirs et le havane. On devine une matière pleine, des tanins fondus donnant une bouche soyeuse, un ensemble énergique et une finale du plus bel effet. Comment ne pas adorer les bordeaux à point! 16/20

Domaine de Montcalmès 2006 Coteau-du-Languedoc
Le vin m’a semblé dans une phase ingrate : Carré, peu expressif et terne en finale. Avec le temps (et la carafe), il se dégourdit un peu : Nez jouant de finesse et trame soyeuse en bouche. L’ensemble demeure néanmoins tendu et peu bavard pour le moment. Seconde bouteille en moins de 3 mois qui se présente ainsi. 15/20?

Domaine de la Grange des pères 2006 Coteaux-du-Languedoc
S’ouvre sur des tonalités animales et de fumée pouvant faire penser à de la pinotte américaine. Évolution superbe. Le vin gagne en liqueur, en profondeur et en précision : kirsch, cerise noire, chocolat amer, sauge, eucalyptus. À la longue, il semble évoquer un grand châteauneuf. Bouche superbe, veloutée, masse tannique hyper fine mais combien présente et donnant à saliver en finale. Longue finale parfumée et remarquablement structurée. 17.5/20+

Mas de Daumas Gassac 2003 VDP de L’Hérault
Beaucoup moins exubérant que lorsque dégusté l’an dernier. Le nez prend beaucoup de temps à se livrer (aussi tard que le lendemain…). Sur des tons bordelais, avec un épicé et une pointe de garrigue qui rappellent son origine. Souple avec une droiture qui lui donne de l’élégance, frais, sans être vraiment profond, il joue la corde du volume et de l’aérien. Beau classique qui se fait difficile présentement. 15/20+

Cuvée du Vatican Réserve Sixtine 2003 Châteauneuf-du-Pape
Une bombe! Du fruit à ne plus finir. Mais rien de trop ou qui ne soit pas à sa place. Tout en puissance, en précision avec un aspect gourmand indéniable. La robe est grasse, limite porto. Malgré l’opulence, l’ensemble demeure étonnamment énergique, droit et d’un charme indiscutable. Masse tannique fine, encore un peu compacte. Longue finale complexe et caressante. Belle bouteille! 17/20+

Domaine Belle Hermitage 2005
Nez manifestement boisé, moderne sur le cake, chocolat et les fruits noirs. Bouche plus convaincante, assez suave et de demi-corps, des tanins de qualité donnant un ensemble mi corsé et pourvu d’une finale de longueur moyenne. Plutôt atypique et surtout, affreusement cher. 15,5/20

Domaine Jamet Côte-Rôtie 2005
Bu deux fois. Une syrah bien fraîche, typé à souhait, dans un style féminin qui n’est pas sans rappeler la Bourgogne. Plein, suave, distingué et débordant d’énergie, le vin se dévoile plutôt bien à ce stade-ci bien qu’on puisse espérer qu’il gagne en complexité avec le temps. Superbe. 17/20+

Dupéré-Bararera Nowat 2007 Côtes de Provence
Robe dense, presque noire. Nez puissant sur les fruits noirs confits, le goudron et le maquis. Corsé, avec des tanins manquant de précision, acidité basse, l’ensemble demeure rustique et un peu lourd malgré une bonne persistance en finale. 14/20

Chehalem Ridgecrest Vyd. Pinot noir 2008 Willamette Valley Oregon
Parcelle prisée située dans les Chehalam Mountains, où Beaux Frères possède la plus grande partie de ses vignes. Fruité généreux sur des tonalités de cèdre et surtout, de fines notes minérales. Bouche caressante, ciselée, soutenue par une belle acidité. Milieu soutenu, jolie finale précise et bien sec où les notes de terre refont habilement surface. Il lui manque peut-être un rien de plus de profondeur pour aspirer à l’excellence. Pour ça, il faut se tourner vers la cuvée Réserve du producteur parfois disponible chez Signature. J’aime beaucoup. 15.5/20

Marquis d’Angerville Volnay premier cru Champans 2003
Mes attentes étaient en bataille : d’un côté un vin qui peut se présenter sous un mauvais jour et vous faire maudire la Bourgogne tellement il est chiche et d’une autre, un vin qui lorsqu’il sort sur son 36, sait remplir le palais d’étoiles filantes. 2003 étant, dès l’ouverture, on sent la grosse pinotte, un peu sucrée mais le tout se présente avec distinction et précision. La bouche nourrie, inspirante est ample, juste assez tendue malgré une acidité basse. La trame tannique demeure fine, l’ensemble se tient et gagne en précision avec le temps. Bonne finale quoiqu’un poil pataude. Ça devrait bien tenir la route encore quelques années mais ça restera atypique pour le cru. Très bien. 16/20

Domaine Henri Gouges Nuits-St-Georges premier cru Les Vaucrains 1998
Robe noire, plutôt profonde. Puissant, en retenue au départ puis gagnant en complexité au fil du temps : café froid, réglisse noire/goudron, havane, registre animal. Un vin sans demi-mesure, plein, corsé malgré la finesse des tanins. Trame veloutée, l’ensemble est rehaussé par une franche acidité, et se termine sur une longue finale. Encore adolescent et se faisant mieux valoir à table, il laisse croire à un avenir encore plus radieux. 16.5/20+

Domaine Bouchard Père & Fils Le Corton grand cru 2006
Quel vin! Nez splendide, viril, voire sauvage tout en étant doté d’une grande complexité : fruits rouges, fumée, ronce, épices exotiques. Bouche explosive, magistralement ciselée, masse tannique fine et marquée, l’ensemble est soutenu et se termine sur une magnifique longueur à la fois structurelle et aromatique. Il n’a certes pas la profondeur du 2005 mais l’équilibre parfait lui permettra de tenir la route de longues années. L’ennui, c’est que c’est tellement bon en ce moment… 18/20

Domaine de la Vougeraie Clos de Vougeot grand cru 2000
Délicat, fin, tout en cachant bien la puissance de son origine. Ce sont d’ailleurs ces notes de terroir, de fumée, de fleur séchée et de framboise sure, qui prennent le dessus et donnent à l’ensemble un aspect noble et dans lequel on aimerait garder le nez la soirée durante. Bouche souple avec une matière qui gagne en amplitude, passablement dense, avec des tanins d’une grande finesse, une matière presque pleine, le tout laisse place à une longue finale caressante et énergique. Une bien belle surprise ! 17.5

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Julien Martel le Sam 21 Aoû 2010 - 14:37

Merci Patrick pour ces belles notes. Comme plusieurs j'en suis sûr, j'aimerais te lire plus souvent!

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Luc Rodrigue le Sam 21 Aoû 2010 - 16:44

Julien Martel a écrit:
Merci Patrick pour ces belles notes. Comme plusieurs j'en suis sûr, j'aimerais te lire plus souvent!

Bien d'accord! Toute une plume, ce Pat!!

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Richard Philippe Guay le Sam 21 Aoû 2010 - 17:26

Lafon -Rochet 2000 avec le filet mignon. cr plus tard

Richard Philippe Guay

Messages : 890
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 16 Août 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum