Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Michel Therrien le Ven 1 Nov 2019 - 7:00

La thématique du mois sera les vins murisaltiens.
Je devrais en boire plusieurs dizaines avec notre périple de 10 jours en Terre Sainte.
La Paulée de Meursault sera le lundi 19 novembre.
Tentons de tous en boire un, cette journée-là!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8824
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Patrick Désy le Ven 1 Nov 2019 - 9:02

Paulée cette année, Mike ?
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 554
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Lun 4 Nov 2019 - 11:02

Domaine Henri Germain Meursault 2016
Le 1er soir c'est inégal et pas tout-à-fait en place (PNP).  L'acidité est un peu tranchante, on note un peu de réduction, pas d'élevage ou de notes d'allumette craquée à outrance toutefois.  Le 2e soir le vin se révèle sous un meilleur jour, une belle maturité des fruits, une texture beaucoup plus élégante.  À carafer 30-60 minutes la prochaine fois.
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 4 Nov 2019 - 21:40

Ce weekend, pour l’anniversaire de mon père :

Buisson-Charles Bouches-Chères meursault 1er cru 2008
: Couleur relativement pâle pour l’âge du vin. Nez ouvert et invitant sur les fruits blancs et jaunes mûrs, des touches végétales et épicées nobles (fougère, menthe), des touches de fleur blanche et de noisette rôtie. La bouche est déliée, suave sans être réellement grasse, mais présente, tactile, avec cette composante vaporeuse qu’on retrouve sur ce terroir et les Genevrières également. Un vin frais et complexe, mais qui s’offre avec douceur et élégance. S’il semble à maturité, rien ne semble presser. Très belle persistance aromatique … nous avons passé un bon moment! Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8076
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Patrick Essa le Mar 5 Nov 2019 - 6:56

Merci Vincent d’avoir ouvert cette bouteille pour l’anniversaire de ton père. C’est une marque de confiance que j’apprécie à sa juste valeur.
 Je me souviens que ces vins étaient concentrés et structurés autour d’une acidité tartrique importante ce qui a entraîné des fermentations languissantes. Le botrytis avait été trié dans la parcelle - nous le faisons  depuis 2007 - et je me souviens très bien des arômes de verveine que ce vin développait jeune. Il a fallu pomper les cuves à l’extérieur juste avant une vague de froid pour que les vins précipitent leur tartre et s’adoucissent un peu. Le truc c’est que le thermomètre est descendu à -15 et nous avons eu un peu la trouille de nous retrouver avec des glaçons dans le vin! Heureusement cela ne s’est pas produit et le vin s’est parfaitement affiné...que d’émotions! Mis en bouteilles après deux années d’élevage...


Dernière édition par Patrick Essa le Jeu 7 Nov 2019 - 6:41, édité 1 fois
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 57
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Michel Therrien le Mer 6 Nov 2019 - 18:18

Meursault 1er cru Poruzots 2013, Henri Germain & Fils
La robe est jaune vieil or (un peu vieillotte mais le tri devait être important dans ce millésime).
Bouquet étonnant d'agrumes, poires et un peu d'allumette.
Bouche droite, peu dense, belle acidité, finale de longueur moyenne sur un fruité jaune et des notes pierreuses.
16/20.
Rarement déçu par ce producteur mais ici....un peu.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8824
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Patrick Essa le Jeu 7 Nov 2019 - 6:48

Je ne sais pas si j’ai le droit de jouer car quand tu goûtes des Meursault tous les jours tu as forcément une vision un peu différente de celles des autres dégustateurs.
Je m’en tiendrai à ce que j’ai aimé récemment même si je dois avouer que les déceptions ont été plus nombreuses que les coups de cœur. Toutefois un vraiment superbe Meursault Poruzots 1983 de François Jobard nous a fait mettre - en famille - un genoux à terre! Puissant, plein, mais aussi élégant et raffiné sur des notes de fleurs blanches d’une rare élégance. Une petite merveille. Dans un registre plus jeune très belle quille de Perrières 2012 de Prieur qui a fait des grands vins dans ce millésime que je n’aime guère. Et puis aussi un joli Narvaux de Michelot, un très bon Cras 99 de Voillot.
Mais que de Charmes, Perrieres et Genevrieres sans âme aussi...
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 57
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 10 Nov 2019 - 13:49

Domaine historique du finage s’il en est un, il est à la base de la renaissance de La Paulée dans les années 20. Faut rendre à César ce qui est à César et, comme l’écrivait (presque) Baudelaire, Meursault, sans Lafon, ce n’est pas tout à fait Meursault :

Comtes Lafon Clos de la Barre meursault 2010 : Bouché liège, le domaine étant passé depuis au Diam. Couleur qui montre un début d’évolution, mais rien d’inquiétant. Très beau nez, ouvert et charmeur, sur des notes de poires mûres, de noisette rôtie et de fleur blanche. La bouche montre une densité et une matière étonnantes pour un villages. Probablement pas le vin le plus fin ou complexe du finage, il dévoile toutefois une texture et une longueur ravissantes. Si le domaine est malheureusement connu pour son irrégularité, cette bouteille semblait avoir encore beaucoup d’avenir … mais je préfère constater cela que d’en arriver à la conclusion qu’il a trop de passé! Très bien, voire plus.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8076
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Dim 10 Nov 2019 - 18:10

Domaine Jean-Philippe Fichet Meursault Les Gruyaches 2016
Un beau vin, équilibré.  Le style est peu réduit par rapport à d'autres producteurs.  Le fruit est mûr mais sans lourdeur, avec une texture même légèrement aérienne.

Je réalise que je classifie de plus en plus des blancs de la Côte selon le degré de réduction.  Pour 2 raisons: la première est que certains convives sont davantage titillés par les arômes de réduction que d'autres.  La 2e est surtout que je veux savoir si je peux me permettre de servir à l'ouverture (PNP - "Pop and Pour"), si je dois carafer un peu ou beaucoup, ou encore si je dois oublier la bouteille en cave quelques années.  Ainsi, en Meursault, ce vin de JP Fichet serait dans ma catégorie "réduction légère voire non perceptible".  Les vins de Patrick Essa, de Rémi Jobard, de la famille Lafarge sont, pour moi, dans la même catégorie.  Ensuite ceux qui démontrent un peu plus de notes de réduction seraient les vins de JF Germain, de Latour-Giraud, d'Antoine Jobard, de Bouchard Père & Fils (ma catégorie "réduction légère-modérée).  Ensuite, dans la catégorie modérée: les Comtes Lafon, PY Collin-Morey (pour ses Meursault - ses St-Aubin m'ont paru davantage réduits).  Finalement, dans la catégorie élevée: Roulot, probablement Coche-Dury (selon mes lectures car jamais bu).  Je précise que ce n'est pas une classification de qualité ou de préférence, mais seulement d'impression de réduction pour m'aider dans le service des vins.

J'aimerais avoir vos idées à ce sujet.  Merci!  Smile
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Yves Martineau le Dim 10 Nov 2019 - 22:59

Très intéressant Stéphanie, je vais y réfléchir. Mais je suis d'accord sur les deux Meursaults que je bois le plus souvent, soit ceux des copains d'enfance que sont Pat Essa et Jean-Phi. De joyeux drilles et de très bons vignerons par surcroit.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6205
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Lun 18 Nov 2019 - 8:47

La P de M: c'était hier?
Celle-ci a été bue la semaine dernière:

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Img_3811

Domaine François & Antoine Jobard Meursault 1er Cru Les Genevrières 2013
Bu sur 3 jours, il était moins réduit à l'ouverture que la dernière bouteille car je n'ai pas eu à le carafer.  Aucune note d'exotisme malgré le millésime: la date des vendanges semble avoir été à point.  Les arômes sont assez classiques, avec une texture veloutée sans lourdeur, une belle finale.  Pas le wow des millésimes plus tendus pour moi, mais c'est très bien.
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Patrick Essa le Mar 19 Nov 2019 - 14:32

Mais 3013 est un millésime qui avait des acidités plutôt élevées. Et parmi les derniers il s’agit sans aucun doute du plus vif...
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1110
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 57
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Michel Therrien le Ven 29 Nov 2019 - 8:37

Stéphanie Chénier a écrit:Domaine Jean-Philippe Fichet Meursault Les Gruyaches 2016
Un beau vin, équilibré.  Le style est peu réduit par rapport à d'autres producteurs.  Le fruit est mûr mais sans lourdeur, avec une texture même légèrement aérienne.

Je réalise que je classifie de plus en plus des blancs de la Côte selon le degré de réduction.  Pour 2 raisons: la première est que certains convives sont davantage titillés par les arômes de réduction que d'autres.  La 2e est surtout que je veux savoir si je peux me permettre de servir à l'ouverture (PNP - "Pop and Pour"), si je dois carafer un peu ou beaucoup, ou encore si je dois oublier la bouteille en cave quelques années.  Ainsi, en Meursault, ce vin de JP Fichet serait dans ma catégorie "réduction légère voire non perceptible".  Les vins de Patrick Essa, de Rémi Jobard, de la famille Lafarge sont, pour moi, dans la même catégorie.  Ensuite ceux qui démontrent un peu plus de notes de réduction seraient les vins de JF Germain, de Latour-Giraud, d'Antoine Jobard, de Bouchard Père & Fils (ma catégorie "réduction légère-modérée).  Ensuite, dans la catégorie modérée: les Comtes Lafon, PY Collin-Morey (pour ses Meursault - ses St-Aubin m'ont paru davantage réduits).  Finalement, dans la catégorie élevée: Roulot, probablement Coche-Dury (selon mes lectures car jamais bu).  Je précise que ce n'est pas une classification de qualité ou de préférence, mais seulement d'impression de réduction pour m'aider dans le service des vins.

J'aimerais avoir vos idées à ce sujet.  Merci!  Smile

Avec un peu de retard.....nous étions pas mal occupé en Terre Sainte!
Plutôt en accord avec toi Stéphanie.
Je placerais cependant Fichet avec Germain.
Dans la catégorie "réduction légère voire non perceptible" j'ajouterais Jobard-Morey, Vincent Girardin et Grivault. Dans la modérée Mikulski.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8824
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Michel Therrien le Ven 29 Nov 2019 - 8:46

La thématique mensuelle fut très peu populaire....j'aurais pensé le contraire.
Finalement j'en ai bu une tonne mais peu écrit car plus qu'occupé.
Hier soir au Vieux Duluth pour accompagner calmars frits et ensuite une brochette de poulet....

Meursault 1er cru Charmes 2013, Henri Germain & Fils
La rob est jaune pâle (fort contraste p/r au Poruzots en début mois).
Bouquet hésitant au départ avec réduction....pas pris le temps de passer en carafe. Puis les pommes-poires et de fines épices mais peu d'intensité. Bouche ronde et fine, peu grasse, acidité moyenne (basse pour l'année), petite longuer. Rien ne cloche mais rien ne vibre. peu de vin et déception rare chez ce producteur.
15,5 / 20 tout au plus.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8824
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Ven 29 Nov 2019 - 21:38

Michel Therrien a écrit:La thématique mensuelle fut très peu populaire....j'aurais pensé le contraire.

Moi aussi surprise Michel.
Par contre, il y a des périodes où on a des envies de certains style de vins plus que d'autres.
Peut-être que Meursault est moins dans la palette des gens ces temps-ci.
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Ludwig Desjardins le Ven 29 Nov 2019 - 22:03

Peut-être aussi que les gens en boivent de moins en moins en raison des hausse de prix... j’en achetais et en buvait avant mais je pense en avoir acheté 2-3 bouteilles dans la dernière année. Les gens qui les boivent ne sont pas sur les forums!

Ludwig Desjardins

Messages : 4876
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Ven 29 Nov 2019 - 22:05

Ludwig Desjardins a écrit:Peut-être aussi que les gens en boivent de moins en moins en raison des hausse de prix... j’en achetais et en buvait avant mais je pense en avoir acheté 2-3 bouteilles dans la dernière année. Les gens qui les boivent ne sont pas sur les forums!

Je pense que tu as tout-à-fait raison Ludwig pour les prix.
Pas contre je ne crois pas que les CR sont nécessairement représentatifs de la consommation réelle.
Pour ma part, j'achète pas mal plus de Chablis.
Pour le prix, certes, mais également le style du vin et sa versatilité


Dernière édition par Stéphanie Chénier le Dim 1 Déc 2019 - 14:04, édité 1 fois
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 29 Nov 2019 - 22:31

Cette rubrique a suscité autant de messages que celles consacrée aux rosés et blancs du sud à l'été … vins assurément moins onéreux.

Le plus grand succès fut probablement Bordeaux … région pas réputée pour pratiquée des prix tendres (bien que plusieurs régions tentent de lui ravir le titre dernièrement).

Pas si tant sûr que les gens n'en boivent pas … les gens ne parlent tout simplement pas de ce qu'ils boivent (ce qui est de plus en plus mon cas, je ne lance de pierre à personne).

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8076
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Ven 29 Nov 2019 - 22:34

Peut-être que les collègues sur le forum boivent plus de rouge?  Je sais que certains préfèrent le rouge l’hiver et le blanc l’été.

Ou effectivement on parle davantage des rouges qu’on boit que des blancs.

Je sais: ce n’est pas officiellement l’hiver encore!  Razz
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par François Guyot le Sam 30 Nov 2019 - 14:51

Je ne crois pas que ce soit une question de prix. Du Meursault, j'en ai en cave… tout comme la plupart des membres de ce forum. C'est juste qu'en novembre, je n'en ai tout simplement pas ouvert. Si çà avait été le cas, je m'aurais fait un plaisir de le commenter sur ce forum. De plus, je ne crois pas qu'il y a personne ici qui boit en fonction d'une thématique mais plutôt de ce qui lui tente, ce qui accompagne le mieux le repas, la préférence de ses invités etc. De mon côté, tous ces facteurs ont fait en sorte que pour moi, novembre, fut un mois de Riesling et non de Meursault.  

Et comme Vincent le dit si bien, je ne commente pas tout ce que je bois. Je ne suis pas critique de vin. Je n'en fait pas une obligation, Le vin ne dicte pas ma vie. Elle en fait seulement partie. Je le fais quand j'ai le temps et que le cœur m'en dit.

François Guyot

Messages : 237
Date d'inscription : 28/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Frederick Blais le Sam 30 Nov 2019 - 15:06

Je rejoins tes mots François sur mes intentions d'ouvrir les bouteilles.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2257
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Ludwig Desjardins le Sam 30 Nov 2019 - 22:37

Je suis sûrement trop teinté par mon entourage « vin », principalement des gens dans la quarantaine passionnés mais honnêtement le mot « Meursault » je ne l’ai pas entendu souvent depuis un bout... à part pour dire que tout le monde s’entend pour ne pas se faire arnaquer à maintenant 150-200$ le 1er cru.

Ça parle surtout de Jura, de Chenin de la Loire, de Rhône encore pendant que ça tient toujours...

Ludwig Desjardins

Messages : 4876
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Michel Therrien le Sam 30 Nov 2019 - 23:04

Un 3 e climat d'Henri Germain sur 2013.

Meursault Limozin 2013, Henri Germain & Fils
La robe est jaune or.
Bouquet de fleurs blanches, une pointe de vanille et des poires.
Bouche ronde, ample, belle mâche et croque, peu dense mais en même temps belle vinosité. L'ensemble est frais et fin avec bel équilibre. Un beau vin de plaisir.
16,5/20.

Limozin est sous Genevrières (ou à l'est) ce que Gruyaches est pour Charmes.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8824
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Stéphanie Chénier le Dim 1 Déc 2019 - 14:02

Michel Therrien a écrit:Un 3 e climat d'Henri Germain sur 2013.

Meursault Limozin 2013, Henri Germain & Fils
La robe est jaune or.
Bouquet de fleurs blanches, une pointe de vanille et des poires.
Bouche ronde, ample, belle mâche et croque, peu dense mais en même temps belle vinosité. L'ensemble est frais et fin avec bel équilibre. Un beau vin de plaisir.
16,5/20.

Limozin est sous Genevrières (ou à l'est) ce que Gruyaches est pour Charmes.

On a d’ailleurs bu le 1er cru Charmes 2013 du même domaine hier.  
Une pointe de réduction à l’ouverture qui se dissipe rapidement dans le verre.
Des arômes de fruits blancs du verger, sans maturité excessive.  Une texture soyeuse et un bel équilibre avec une finale sur la délicatesse.  Très bon.
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2036
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée Empty Re: Novembre 2019 : Meursault et vive La Paulée

Message par Alexandre Deslauriers le Dim 1 Déc 2019 - 20:01

2012 Stéphanie!
Alexandre Deslauriers
Alexandre Deslauriers

Messages : 1252
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum