Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Degustation Cote-Rotie dans le West-Island 9 Dec 2010

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Degustation Cote-Rotie dans le West-Island 9 Dec 2010

Message par Gael Giraud le Dim 12 Déc 2010 - 19:37

Quelques notes succintes :

Hermitage blanc Chante Alouette 2000, Chapoutier
Robe dorée, nez sur le miel, bouche un peu maigre, manque un peu de gras et de longueur. Belle fraîcheur cependant et équilibre malgré un peu d'amertume en finale


Côte Rôtie Combard 2007, Gilles Barge
Nez puissant, masculin, sur le poivre, flagrant pour moi. L'aération fait disparaître une certaine austérité et on arrive à un très beau vin, très élégant et structuré. Un de mes favoris.

Côte Rôtie Comtesse 2008, Pichon
Nez très fruité, lacté, un poil bonbon, un peu vanillé, moderne. Pas mon bol de thé. En bouche, c'est beau, fin, soyeux et long. Fera un beau vin quand le nez un peu élevage aura disparu.


Paso Robles Denner Vineyards The Dirt Worshiper Estate 2006
A l'aveugle.
Fruit très mur au nez en en bouche, moderne, sucrosité. C'est bon mais face à des vins homogènes comme ceux de cette première série, il a du mal. Identifié comme nouveau monde, plutôt Australie.

Côte Rôtie Jamet 2006
Nez proche du Pichon, épicé. A l'aveugle, je ne le place pas vraiment dans le Rhône nord, plus au sud.
Belle bouche velouté, fine et longue.


2ème vague

Côte Rôtie Terres Sombres 2003, Cuilleron
Nez relativement moderne, il a évolué depuis le débouchage matinal. Légères notes de brett mais aussi, saveurs typiques de l'appellation. Epices, poivre. Un vin à maturité, long et féminin. Très beau vin.

Côte Rôtie Château d'Ampuis 2000, Guigal
Bouchonnée. J'ai besoin que le vin se réchauffe pour en prendre vraiment conscience. Plus frais, je le bois les yeux fermés et je prends du plaisir.

Romanée Saint-Vivant 1987, Robert Arnoux, en extra.
Nez tertiaire, thé, feuilles mortes, classique d'un vin un peu âgé. Très belle bouche, fruité, un peu acide, mais encore bien puissante. Un régal.


Vague 3, notes de plus en plus succintes

Côte Rôtie Les Grandes Places 2006, Gerin
Nez de fruits rouges, puissance en bouche, structure de vin qui durera longtemps. Encore très jeune mais gros potentiel, j'aime le style de Gérin.

Côte Rôtie Massales 2007, Ortheguy
Nez bizarre, vanillé, viandeux, fumé. Un vin "vineux", puissant, austère, tannique, un poil rustique, ce qui n'est pas pour me déplaire. A coucher puis regoûter.

Côte Rôtie Jamet 2005
Jeune. Très jeune. Porche du précédent. Me chauffe le museau. Ai moins apprécié.

Côte Rôtie Tupin 2006, JM Stephan
Beaucoup de fruits mais j'aime moins. Peu de souvenirs.

Côte Rôtie Les Grandes Places 2006, Stephane Montez
Nez puissant et typique, fumé et viandeux. Belle bouteille plus puissante. Bouche volumineuse mais soyeuse. Belle structure pour durer.

Domaine Rosiers Cote-rotie 2008 de Louis Drevon.
Plus maigre, un poil fluet mais sur la finesse.


Vague 4 : je perds le contrôle...à l'aveugle

Côte Rôtie La Turque 2005, Guigal
Superbe surprise pour moi qui voue un (léger) culte à la trilogie Guigal. Je sais pas vraiment pourquoi mais ces vins m'excitent. Faut dire qu'en 4 fois, j'ai pris 4 grosses claques. Étonnamment accessible. C'est du lourd, un gros niveau, massif, un peu fermé bien sûr. Nez fumé, cassis, cerise, peu ou pas de notes d'élevage et ça m'épate. 42 mois de bois, ça devrait sentir la vanille ! J'espère pouvoir regoûter ça dans 20 ans. Ca va être.... affraid affraid


Côte Rôtie La Belle Hélène 2006, Ogier
Nez encore plus fermé, belle bouche volumineuse et fruitée mais un peu de sucrosité résiduelle qui me dérange. Fort jeune bien sûr.

Côte Rôtie 2007, Ogier
Nez fumé, viandeux (brettè lègérement ?). Beaucoup de fruit, grosse matière, tannique. Beau vin et super RQP.


Superbe soirée au final, mais ça je l'ai déjà dis. Un coup de cœur confirmé pour cette appellation. Merci à tous pour tout.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1891
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 97
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Degustation Cote-Rotie dans le West-Island 9 Dec 2010

Message par Michel Therrien le Sam 18 Déc 2010 - 13:31

Un CR de cette grande dégustation,

Hermitage blanc Chante Alouette 2000, ChapoutierUne robe jaune or avec peu de brillance. Un bouquet d’intensité moyenne avec pêches, abricots et amandes. Le vin est ample, bien gras, l’acidité est basse et sans excès d’alcool. Bel équilibre avec une finale de beurrée et de pierres chaudes. Je lance « pas assez exubérant au nez mais une bouche qui ressemble à un Condrieu » et donc un vin de cette région. 16/20.

1ère série à bouteille découverte…………choix de l’organisateur.

Côte Rôtie Combard 2007, Gilles Barge
Un bouquet séduisant, typé et le plus complexe de cette série. J’y perçois poivre, lard et olives vertes sur un fond animal. La bouche est assez ronde, les tannins sont fins, l’ensemble est plutôt délicat, la finale s’exprime sur la minéralité, quelques fleurs et des olives vertes. Vin pas très puissant mais fin et fort long. Le préféré d’une bonne majorité dans cette série. 17/20.
ps : ce vin a eu plus d’air que les autres………bouteille ouverte 12 heures. Mon offrande.

Côte Rôtie Comtesse 2008, Pichon
La robe est éclatante. Un bouquet de bonne intensité avec une tonne de fruits rouges et quelques fleurs. La bouche est fine, précise et de bonne vivacité. Le temps lui apportera peut-être un peu plus de chair. Vin fin et soyeux manquant un peu de chair et longueur mais issu d’un mauvais millésime. J’aimerais bien en déguster une d’un beau millésime car cette finesse d’un petit millésime démontre le sérieux de ce producteur. J’ose penser que si ce producteur a une cuvée en Côte brune, il la nommera Baron ! 15-15,5/20. Merci Alexandre.

Paso Robles Denner Vineyards The Dirt Worshiper Estate 2007.
Mauvais /casting ». Notes fumées, brûlées avec une bonne dose d’eucalyptus. Si le nez n’est pas trop plaisant, la bouche, en revanche, est veloutée avec une acidité basse et une jolie longueur sur le chocolat. Un peu lourdaud mais non sans charme. Merci Johanne et Michel.

Côte Rôtie Jamet 2006.
Un bouquet moins expressif mais avec du poivre puis une évolution plus animale. Le vin est de bonne ampleur, un beau petit volume, c’est frais et fin. Beau vin mais manque un peu de caractère à ce stade. 16-16,5/20. Merci David.

Seconde série à l’aveugle (on sait qu’il y aura le 2003 cependant).

Côte Rôtie Terres Sombres 2003, Cuilleron.
Un bouquet de grande intensité et fort complexe. Épices chaudes, café, lard fumé et un peu de truffes noires. Le vin est ample et rond avec une texture velouté, l’acidité est moyenne et l’ensemble demeure frais. Dommage que le fruit a disparu mais le millésime 2003 apporte son lot de surprise dans cette région. J’ai bien aimé et facile à identifier. 16/20. Merci Gaël.

Côte Rôtie Château d'Ampuis 2000, Guigal.
Bouchon, droit et mince…….dommage. Merci Olivier.

Romanée Saint-Vivant 1987, Robert Arnoux.
Un bouquet tertiaire avec feuilles mortes, feuilles de thé et des notes de tabac brun. Bouche ample et fondue avec acidité bonne à vive. Pas mort mais ces bonnes années sont derrières. Merci David. J’aime beaucoup aimé le nez mais la bouche ne suit plus.

Troisième série en mode semi-aveugle avec un pirate.

Côte Rôtie Les Grandes Places 2006, Gerin.
Un bouquet peu bavard avec poivre et fruits rouges initialement puis un peu de chocolat brun et de lard fumé à l’évolution. La bouche est plutôt droite, les tannins sont charpentés, l’acidité est bonne et l’ensemble se veut puissant et sérieux. Un vin pour plus tard mais avec un beau potentiel. 17/20. L’offrande de Natacha.

Côte Rôtie Massales 2007, Ortheguy
Un bouquet un peu dérangeant. Notes animales et herbacées suivent un premier nez de fruits rouges et des notes épicées. Bizarre dans l’ensemble du côté olfactif. La bouche est cependant fine avec un beau volume mais l’acidité en finale est plus que vive. Un vin spécial tout simplement et bien vu par Olivier comme vin « nature ». 15,5/20. Merci Johanne et Michel.

Côte Rôtie Jamet 2005.
Un bouquet de moyenne intensité avec un fruité noir et des notes fumées. L’évolution lui apporte un peu de lard et du poivre…………d’ailleurs une belle évolution dans le verre. Souple et élégant en attaque puis bien glycérinée en milieu de bouche et la finale plus austère avec un peu d’amertume. Un vin pas en place mais profond et sérieux. Fera une très belle bouteille. 16-16,5/20. Merci Olivier.

Côte Rôtie Tupin 2006, JM Stephan.
Des notes lactées particulières au départ puis des notes animales et des fruits confits composent ce bouquet un brin spécial ! Le vin est fin et soyeux, pas très large puis la finale se veut plus serrée mais surtout avec un regain de velouté et de mâche. Un vin qui aurait eu besoin d’air (nous aurions manqué le côté croûtes de fromages !). J’ai bien aimé et encore une fois bien vu par Olivier pour le côté naturel du vin. 16,5/20. Merci Lan et Martin.

Côte Rôtie Les Grandes Places 2006, Stéphane Montez
La robe la plus pâle de cette série avec « cerise d’intensité moyenne ». Un bouquet de fruits tantôt rouges tantôt noirs avec quelques olives noires et un discret poivre. La bouche est fraîche, souple, soyeuse et fort longue. Vin de plaisir tout en étant racé. L’idée d’une très belle Côte Rôtie. Beaucoup aimé. 18/20. Merci Lan et Martin. Le vin préféré de la plupart dans cette série.


En Paulée d’après dégustation officielle………..

Côte Rôtie 2008 Domaine Rosiers, Louis Drevon.............merci à nos hôtes!

Puis une trilogie de Martin…….

Côte Rôtie La Turque 2005, Guigal
Côte Rôtie La Belle Hélène 2006, Ogier
Côte Rôtie 2007, Ogier

A venir le CR de La Paulée d'après !

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7662
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum