Derniers sujets
» Un vieux Bordeaux ouvert à la "méthode Audouze"
Aujourd'hui à 18:38 par Yves Martineau

» NFL: séries éliminatoires
Aujourd'hui à 14:28 par Stéphanie Chénier

» Semaine du 15 janvier 2017
Aujourd'hui à 13:04 par Alain Roy

» Semaine du 22 janvier 2017
Aujourd'hui à 9:25 par Michelle Champagne

» Australian Open 2017
Aujourd'hui à 8:50 par Michelle Champagne

» Courrier vinicole mixte
Hier à 17:34 par Denis Brassard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Hier à 11:22 par Pierre Beauregard

» Arrivage Signature - 19 janvier 2017
Hier à 8:04 par Patrick Ayotte

» Duel rive gauche/droite sur millésime très moyen
Ven 20 Jan 2017 - 10:50 par Yves Martineau

» Renouveau dans le Rioja?
Ven 20 Jan 2017 - 10:27 par Yves Martineau

» Lunch jeudi 19 janvier au QG 12h
Jeu 19 Jan 2017 - 17:01 par Vincent Messier-Lemoyne

» DRC LCBO
Jeu 19 Jan 2017 - 12:33 par Alain Roy

» Vos rouges de l’année
Jeu 19 Jan 2017 - 9:21 par Fabien Rosiau

» Domaine Buisson-Charles
Mer 18 Jan 2017 - 17:25 par Michel Therrien

» IP disponibilités
Mer 18 Jan 2017 - 17:00 par Alain Roy

Janvier 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Lorsque les choses doivent changer

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque les choses doivent changer

Message par Olivier Collin le Dim 16 Juin 2013 - 21:42

Chers amis,

Tard dans la nuit de vendredi à samedi, j'ai été intercepté par la police au volant d'un véhicule routier. Etant donné l'odeur de vin perçue lors de ce contrôle, l'équipe de deux policiers a considéré qu'un test officiel au détecteur d'alcool était de mise. Au poste de police, j'ai donc suivi la procédure, soit deux prises de respiration profonde, à intervalle de 15 minutes. Les résultats m'ont ensuite été communiqués par écrit - bien plus que la limite permise de 80mg/100ml.
Mon permis a été suspendu de manière immédiate pour une durée de 90 jours. Je suis passible d'une amende minimale de 1 000$, d'une révocation de permis de conduire que d'ouverture d'un casier judiciaire.
Un repas entre amis se termine donc très mal pour moi. Pourtant nous avions pris notre temps, nous n'avions pas l'impression d'abuser des bonnes choses, la fin de la soirée ayant été passée à discuter à quel point ils sont sans égal ces grands vins de Bordeaux arrivés à maturité. Clairement nous nous trompions et je n'aurais pas dû prendre le volant pour rentrer chez moi, même si j'avais l'impression que j'étais en contrôle de la situation.


Je vous écris tout ceci pour vous faire part d'une impression personnelle. Nous sommes tous ici des  amateurs passionnés et très probablement aucun d'entre nous n'a un problème d'alcool au sens d'une dépendance physique. Nous pouvons sans problème et nous nous abstenons régulièrement de vin. Mais j'ai remarqué au fil des ans que le nombre de bouteilles ouvertes à nos dégustations, à nos repas a vraiment augmenté. Les fameuses "paulées après la dégustation" où chacun amène une bouteille en plus, pour le plaisir, pour partager, pour faire découvrir quelque chose aux amis passionnés.
Ironiquement, l'introduction du crachoir a selon moi empiré la chose : nous avons l'impression qu'il n'y aura pas trop de bouteilles ouvertes pour l'occasion, puisque nous recrachons. Ce qui se veut à priori un instrument de contrôle pour certains peut se transformer en une licence pour ouvrir quantité déraisonnable de vins en une soirée. Je crains que nous en soyons là.


Dans une perspective plus large, et je dois dire que je réfléchis alors que j'écris ces lignes, je me demande si la passion que nous partageons est salutaire. Nous dégustons le fruit du travail précieux de grands vignerons, nous en connaissons même certains qui sont souvent impressionnés par notre expérience, nos connaissances, notre talent en dégustation… et tout simplement notre dévouement.
Or cette grande passion a un prix, cela m'est aujourd'hui clair. Le temps que nous consacrons au vin dans nos loisirs est colossal. Le prix que nous payons pour mettre en cave ces fioles divines ou ces jolis petits vins de semaine est immense. Le prix de nos dégustations de rêve est, vu de l'extérieur, de la pure folie. Je ne parlerai pas pour les autres, mais je suis sûr que je ne suis pas le seul à rationaliser le tout en me disant que je peux tout simplement me le permettre.


Je commence aujourd'hui à me douter que, tout compte fait, il est possible que pour plusieurs d'entre nous, nous ne puissions pas vraiment nous permettre ce que nous vivons depuis de nombreuses années dans le vin. En particulier, je pense à nos proches qui plus souvent qu'autrement subissent nos sacrifices tout en nous appuyant dans notre passion.
Ma femme, mon fils, mes parents et mon frère méritent mieux de moi que de me voir d'être accusé au criminel. Certains d'entre vous qui me connaissez depuis près de 10 ans savent que je ne fais pas les choses à moitié. J'ai pris la décision de ne pas participer pendant un an à des événements vinicoles et de laisser les bouteilles en cave vieillir pendant cette période. Cela me semble la façon la plus sage de décrocher un peu de cette passion du vin fin qui est peut-être trop grande.


Dernière édition par Olivier Collin le Ven 11 Juil 2014 - 0:58, édité 2 fois (Raison : orthographe)

Olivier Collin

Messages : 1943
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Frederik Boivin le Dim 16 Juin 2013 - 22:01

ouf.
sous le choc!
je commenterai après digestion...

Frederik Boivin

Messages : 1758
Date d'inscription : 02/06/2009
Age : 42
Localisation : montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Yves Martineau le Dim 16 Juin 2013 - 22:19

Pénible expérience Olivier, tu as toute ma sympathie.

Merci d'avoir partagé cette épreuve, car tu provoques une profonde et saine réflexion. Je vais méditer là-dessus.

Amitié

Yves

Yves Martineau

Messages : 4764
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Ian Champagne le Dim 16 Juin 2013 - 23:14

Olivier,

Je salue premièrement ta candeur et ton humilité. Tu partages ton histoire pour le bien commun. Je t'en suis reconaissant.

J'ai pour suggestion que chaque dégustation officiellement organisée sur ce forum soit assujetie à un contrôle d'alcoolémie. Plusieurs Pauléens possèdent cette machine et elle devrait devenir monnaie courante.

Chacun, en lisant cette histoire, devra prendre acte des ses gestes. Mais aussi, je crois que nous devrons être attentifs aux autres. Un code de dégustation de la LPEL s'impose peut-être.

J'édite dans les prochaines minutes la dégustation de Latricières-Chambertin.

Encore merci Olivier pour ce wake-up call. Bon courage.


Dernière édition par Ian Champagne le Lun 17 Juin 2013 - 9:17, édité 1 fois

Ian Champagne

Messages : 746
Date d'inscription : 15/06/2012
Age : 42
Localisation : Varennes

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lefrancbuveur.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Claude Boulanger le Dim 16 Juin 2013 - 23:34

« Un repas entre amis se termine donc très mal pour moi. Pourtant nous avions pris notre temps, nous n'avions pas l'impression d'abuser des bonnes choses, la fin de la soirée ayant été passée à discuter à quel point ils sont sans égal ces grands vins de Bordeaux arrivés à maturité. Clairement nous nous trompions et je n'aurais pas dû prendre le volant pour rentrer chez moi, même si j'avais l'impression que j'étais en contrôle de la situation. »

Boy!

D’abord : Deo Gracias! Le réveil pour nous aurait pu être beaucoup plus tragique.  Bien plus tragique! Tu es sain et sauf, Olivier. Ouf ! Deo Gracias!
 
Aucun de nous n’est à l’abri. On a beau « faire attention », recracher, boire de l’eau, prendre notre temps, n’empêche qu’on joue avec le feu.  Mais laissons pour l’instant la morale de côté… Je suis triste ce soir. Triste et désolé.      

Tu as toute ma compassion, ce que tu vis est difficile et le mot est faible.  Tu es un battant, tu passeras au travers.  Tu es bien entouré.  Mais toi seul sauras à quel point tu auras peiné au-dedans… Crois-moi cependant: tu en ressortiras meilleur!

Ton témoignage est empreint de sincérité, de lucidité et de courage. Ouch! Nous avons tous mal à notre passion… Comme Yves, je ressens un appel à la méditation…

En attendant: Luv you my friend! Take care!

ZIn L   

Claude Boulanger

Messages : 57
Date d'inscription : 19/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Patrick Essa le Lun 17 Juin 2013 - 2:57

Je salue ton honnêteté à transcrire une mésaventure qui guète chacun d'entre nous au retour d'une dégustation. Dans mes résolutions de l'année je mentionnais le fait de ne plus jamais avoir à conduire après une soirée où de nombreux flacons étaient ouverts. Un voeu pieux qui bien entendu n'a pas toujours été appliqué, même si je n'hésite plus aujourd'hui à dormir sur place, à appeler un Taxi ou encore à faire voiture commune avec un groupe ayant désigné un " capitaine de soirée ". 

Boire et conduire est impossible et il va bien falloir penser à integrer le temps du retour " à jeun " dans nos séances. C'est un fait.

Courage dans cette épreuve Olivier car elle n'est pas agréable à vivre même si ici cela n'engage - heureusement - que des dommages pécuniaires.

Patrick Essa

Messages : 929
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 54
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Alexandre Deslauriers le Lun 17 Juin 2013 - 7:40

Merci d'avoir l'humilité de nous partager tout ceci! Je suis heureux que rien de plus grave ne soit arrivé (quoique tout ça est déjà bien désagréable pour toi j'en suis certain!).

Je vais prendre aussi le temps de réfléchir à tout ça. C'est essentiel dans la poursuite de notre passion...


Dernière édition par Alexandre Deslauriers le Lun 17 Juin 2013 - 11:51, édité 1 fois

Alexandre Deslauriers

Messages : 1036
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 17 Juin 2013 - 8:46

Cher Olivier,

J’ai lu et relu ton texte à quelques reprises avant de répondre. Je me permets de rebondir d’abord sur les réactions d’Yves quant à l’introspection que ce que tu viens de vivre entraîne, de même que sur la réflexion de Claude qui dit que, malgré le caractère très désagréable de ce que tu dois vivre, le pire a, en quelque sorte, été évité …

Au risque de paraître inapproprié, je tenais à t’exprimer ma gratitude. Tu aurais fort légitimement pu confiner cette expérience désagréable à ta vie strictement privée. Tu t’ouvres avec honnêteté et te livre avec transparence. En temps normal, ça exige déjà passablement de générosité pour ce faire … j’imagine ce que ça doit prendre 48h après l’évènement.

Le ton sobre rend les propos percutants, mais pas autant que leur auteur. Si tu as toujours affiché la vigueur de ta passion, ton caractère précis, minutieux, mesuré, réfléchi et critique affleurait toujours. Peut-être est-ce cliché, mais que ça t’arrive « à toi » rend tout ça plus dérangeant, pour moi du moins.

De tes propos, je retiens deux sous-ensembles de conséquences de la passion du vin sur la vie de l’amateur :

1. L’hygiène de vie (bien que je déteste le terme), soit la consommation d’alcool, la fréquence, les quantités, mais également la conduite automobile.
2. Les autres sphères de notre vie, nos proches, notre famille, l’investissement en temps et en argent.

Encore une fois, merci de nous inciter à la réflexion et à la tempérance. Comme plusieurs avant moi, je t’exprime toute ma solidarité en ces moments difficiles.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7061
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Daniel.Thai le Lun 17 Juin 2013 - 8:55

Bien triste d'apprendre une telle mauvaise nouvelle. Ce malheur pourrait arriver à n'importe qui entre nous. Je t'encourage à traverser cette période difficile. Comme mentionné Yves, Merci d'avoir partagé cette épreuve qui provoque une profonde réflexion....

Daniel.Thai

Messages : 489
Date d'inscription : 28/11/2010
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Ludwig Desjardins le Lun 17 Juin 2013 - 9:21

Bien dommage cet événement, surtout que tu es la plupart du temps en taxi ou à pied pour te rendre aux dégustations, alors que plusieurs autres ici prennent systématiquement leur véhicule à chaque événement. De la malchance oui, mais également un événement qui fait réfléchir je n'en doute point...

Je déteste conduire après une dégustation et la plupart du temps je ne montre pas d'intérêt pour les dégustations loin de chez moi, justement parce que cet aspect nuit beaucoup trop à mon appréciation de la soirée. En général, je ne conduis jamais après avoir bu peut importe la quantité.

On peut bien dire qu'on crache, mais après 25 bouteilles ouvertes le taux d'alcool dans le sang dépasse bien souvent la limite permise même en crachant... Et même en étant tout juste sous la limite, est-ce vraiment responsable?

Il faut le dire, cette passion est assez incompatible avec la conduite d'une voiture. Ceux qui ont le privilège d'habiter pas très loin des événements devraient tout simplement prendre un taxi. Pour les autres, c'est très problématique j'en convient.

Ludwig Desjardins

Messages : 4160
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Therrien le Lun 17 Juin 2013 - 9:27

Merci Olivier de prendre le temps de sensibiliser tout le monde. Vraiment désolé pour ce pénible moment mais sans graves conséquences à mon avis.....argent et permis..........mais le casier judiciaire?

Par ailleurs, nous sommes vraiment peu à utiliser un éthylomètre. Martin Letarte, Michel Dunberry et moi seulement à ma connaissance en utilisent un.

Depuis environ 3 ans, de façon systématique, pas de conduite sans un taux inférieur à 80.

Boire plus d'eau avant la dégustation (ne pas éponger sa soif avec de l'alcool), crachoir, éthylomètre systématiquement si conduite, chauffeur désigné, à pied vs taxi vs autobus/métro pour les montréalais.....



http://www.lapaulee-enligne.com/t343-alcool-au-volant?highlight=alcool+au+volant

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7307
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Olivier Collin le Lun 17 Juin 2013 - 9:59

Merci à tous les vos mots, et surtout pour la réflexion que cela peut initier parmi nous tous. Cela m'est important.

Pour répondre à la question de Michel :

http://www.saaq.gouv.qc.ca/securite_routiere/comportements/alcool/lois_sanctions_couts/sanctions.php

Olivier Collin

Messages : 1943
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Patrick Ayotte le Lun 17 Juin 2013 - 10:10

Douce est l’ivresse qu’engendre et la passion, le partage, mais surtout l’ouverture de belles bouteilles parfois gardées à l’ombre d’une cave ou d’un cellier de nombreuses années dans l’attente d’être partagée entre amateurs et passionnés. Quand la passion dirige notre façon de faire, la raison ne suit pas toujours…

Pour moi, un tel événement signifierait la perte de mon emploi (casier judiciaire) et aurait, tel qu’Olivier le mentionne, des répercussions sur la famille, bien au-delà du coût qu’implique les frais encourus.

Une réflexion s’imposera de mon côté aussi, surtout à la veille de ma première paulée (pourtant tant attendue!) où une grande quantité de bouteilles sera certainement ouverte (30 magnums?)…

Merci d’avoir partagé ton expérience à l’aide de ce texte touchant et empreint d’humilité.

Patrick Ayotte

Messages : 2727
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 10:24

Toujours plate, comme situation. La tentation de prendre le volant est souvent grande, surtout quand on a tendance à penser qu'on peut tout gérer avec le crachoir et d'autres trucs de grand-mère (genre, boire beaucoup d'eau).

Cette passion du vin vient nécessairement avec des responsabilités. Je suis mal placé pour lancer la première pierre, mais force m'est d'avouer que je prends de moins en moins de chance. Dès que je sens que vais dépasser la limite, c'est taxi automatique. Je terminais d'ailleurs mes impôts et de constater que mon poste taxi a explosé l'an dernier!

Pour les conséquences, il suffit de vendre 3 ou 4 grosses fioles pour payer un top avocat en la matière, en dire le moins possible (notamment ici!!!) et tu devrais t'en sortir pas trop mal.

Accessoirement, prendre le vélo...

Bonne chance pour le sevrage! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 10:33

Olivier,

Je suis vraiment navré d'apprendre une telle nouvelle.

Ton plaidoyer sur l'ensemble des points soulevés m'oblige à une réflexion et une introspection en règle.

Tout ça dépasse largement la dimension ludique des événements vinicoles ! Ta franchise et ton courage d'admettre une telle conséquence nous portera à remodeler certains de nos comportements.
Les miens assurément !

Même si je prends régulièrement des précautions lors de dégustations (conducteur désigné, crachoir, etc) il arrive malheureusement que l'on prennent certaines libertés d'actions qui peuvent nous coûter chers et aussi à d'autres.

Olivier, je compatis énormément avec toi et ta famille et prendrai dorénavant des mesures additionnelles en tant que participants et/ou hôte d'événements du genre.

Ton message est fort et clair !

Yvan


Dernière édition par Yvan Grisé le Lun 17 Juin 2013 - 11:28, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Therrien le Lun 17 Juin 2013 - 10:59

Patrick Désy a écrit:............Dès que je sens que vais dépasser la limite, c'est taxi automatique.

Désolé Patrick mais nous sommes en 2013. L'auto mesure n'est pas ou peu fiable. Il y a des gens qui à 100-120 se sentent parfaitement bien..........pas aux tests psychométriques cependant! La tolérance personnelle est une chose, une mesure via éthylomètre est une autre. Boire de l'eau après ou du café.........tout faux comme tu le mentionnes. Environ 10-15 mg/100 ml s'élimine à chaque heure après avoir cessé de boire. À 130-140...........il faut au moins attendre 3-4 heures!

Selon le poids, le sexe, l'âge.........on peut prévoir un peu..........environ 1/2 bouteille de vin sur 2-3 heures pour un homme de 70 kg..........la limite ne sera pas atteinte.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7307
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Larouche le Lun 17 Juin 2013 - 11:03

Olivier, tu sais l'admiration que j'ai toujours eu pour toi...Je te supportes dans cette epreuve et poursuit ma reflexion sur le sujet deja entamer depuis une certaine paulee ou je n'aurais jamais du conduire jusqu'a la maison....Une suggestion:  devrait-on bannir l'ouverture de bouteilles qui sont pas au programme...un code de conduite des degustations doit etre mis en place...
Pour l'impact financier de notre passion, disons que le divorce m'a obliger a mettre de l'ordre dans mes finances personnelles et le vin y a gouter...lolll

Michel Larouche

Messages : 588
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 52
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Ludwig Desjardins le Lun 17 Juin 2013 - 11:14

Je ne suis vraiment pas pour une idée qu'on voit dans certains messages de "code de dégustation"...

Chacun est maître et libre de gérer ses déplacements comme bon lui semble.

Ludwig Desjardins

Messages : 4160
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 11:15

Mike,

Pas de l'auto-mesure. Je décide dès le départ si je vais, oui ou non, dépasser la limite. Crachoir ou pas.

Si oui, taxi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Jonathan Marquis le Lun 17 Juin 2013 - 11:18

Où peux-t'on trouver un tel appareil? Est-ce couteux? On pourrais faire un group buy :p

Jonathan Marquis

Messages : 882
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 30
Localisation : Terrebonne

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Therrien le Lun 17 Juin 2013 - 11:20

Ludwig Desjardins a écrit:Je ne suis vraiment pas pour une idée qu'on voit dans certains messages de "code de dégustation"...

Chacun est maître et libre de gérer ses déplacements comme bon lui semble.

Bien d'accord.

Cependant cette sensibilisation est bonne, saine et souhaitable. J'encourage souvent les gens à utiliser mon éthylomètre à la maison tout comme Martin le suggère souvent aussi. Changer nos comportements est quelque chose de très difficile. Passer à l'action après l'introspection.........peu de gens y arrivent malheureusement.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7307
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Invité le Lun 17 Juin 2013 - 11:22

Ludwig Desjardins: Je ne suis vraiment pas pour une idée qu'on voit dans certains messages de "code de dégustation"...

Chacun est maître et libre de gérer ses déplacements comme bon lui semble.

---------------------

Entièrement d'accord!

Tout comme je trouve un peu "téteu/paternaliste" l'idée de devoir demander aux gens de ne pas apporter de vins supplémentaires après une dégusse. Chacun est assez grand pour gérer sa consommation ET ses déplacements.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Larouche le Lun 17 Juin 2013 - 11:30

Alors je suis teteux....mais il est quand meme bon de rappeller a tous les responsabilite de chacun...Dans un bar, un serveur peut etre poursuivi s'il sert de l'alcool a un client deja ivre....enfin je m'avance...J'aimerais bien avoir l'avis de Yves et RPG sur le sujet...

Michel Larouche

Messages : 588
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 52
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 17 Juin 2013 - 11:57

Bien d'accord avec ceux qui soulignent les possibles dérives moralistes/paternalistes.

Le témoignage d'Olivier doit servir d'exemple à tous ... mais à chacun de tirer ses propres leçons. On ne va quand même pas se policer entre nous.

Pour ce qui est du barman, il y a mélange des genres. Il ne doit pas tirer profit (au sens littéral) de l'état d'ébriété de ses clients. Le fait d'ouvrir une bouteille supplémentaire en fin de soirée ne rapporte rien à celui qui l'ouvre monétairement parlant. De plus, il ne s'agit pas d'un "professionnel" du service de l'alcool ... je serais des plus surpris que les mêmes responsabilités incombent aux simples citoyens.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7061
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Lorsque les choses doivent changer

Message par Michel Therrien le Lun 17 Juin 2013 - 12:03

Moi j'ai le AQ-08 Pro

http://www.alcoprevention.com/fr/index_produits.html

http://educalcool.qc.ca/faits-conseil-et-outils/outils/calculateur-du-taux-dalcoolemie/#.Ub8qCecyLug

http://educalcool.qc.ca/faits-conseil-et-outils/faits/boire-conduire-choisir/#.Ub8qMecyLug

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7307
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum