La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Semaine du 28 février 2021 - C'est la relâche!
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyHier à 22:59 par Alain Roy

» Semaine du 21 février 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyHier à 22:04 par Alain Roy

» 50 ans cher Olivier!
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyHier à 19:53 par André Laurendeau

» Bizot 2018
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyDim 28 Fév 2021 - 17:43 par Fabien Rosiau

» Une devinette
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyVen 26 Fév 2021 - 17:30 par Michel Therrien

» Porto Blanc 30 ans Devesa finalement disponible
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyVen 26 Fév 2021 - 13:58 par Patrick Désy

» Arrivage Cellier du jeudi
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyJeu 25 Fév 2021 - 13:42 par Patrick Désy

» La maladie ou l'obsession de la finesse
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyJeu 25 Fév 2021 - 8:29 par Patrick Désy

» Le CH 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyMer 24 Fév 2021 - 23:20 par Ludwig Desjardins

» IP: Domaine du Clos Naudin - Philippe Foreau
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyMer 24 Fév 2021 - 21:20 par Yves Martineau

» Semaine du 14 février 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021 - 16:29 par Michel Larouche

» Semaine du 31 janvier 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021 - 15:00 par Michelle Champagne

» Semaine du 7 février 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyLun 22 Fév 2021 - 7:20 par Francois Fontaine

» Australian Open 2021
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptyDim 21 Fév 2021 - 9:35 par Michel Therrien

» Une fois la bouteille ouverte, on fait quoi?
Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 EmptySam 20 Fév 2021 - 19:23 par Michel Larouche

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Semaine du 13 décembre 2020

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Frederick Blais Mer 16 Déc 2020 - 18:57

Yves Martineau a écrit:
Pierre Beauregard a écrit:Toujours impressionné par la jeunesse de la robe des vins de Boulay et des cousins Cotat lorsqu'ils ont de l'âge (> 10 ans).

Question délicate: est-ce dû à une quantité importante de souffre utilisée?

Une chose est certaine, en Sancerre on ne fait pas de malolactique, donc il faut utiliser plus de souffre pour l'éviter.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2513
Date d'inscription : 06/06/2009

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Michel Therrien Mer 16 Déc 2020 - 20:06

Au cul du pressoir...

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9153
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 57
Localisation : Joliette

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Patrick Ayotte Jeu 17 Déc 2020 - 21:29

Enderle & Moll Liaison Pinot Noir Baden 2016 (IP Ward & Ass. achat au Vin Mon Lapin)
Couleur grenat translucide. Arômes de vin nature plaisant avec du fruit rouge, des notes d'agrumes puis d'épices douces et de terre. Léger et épicé en bouche, le vin a toutefois de la matière malgré sa grande buvabilité. À l'aération le vin devient plus profond et complexe, le fruit est beau, la texture fine et la finale longue. Une très belle interprétation d'un vin de ce cépage noble. Excellent (91)
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3568
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Frederick Blais Sam 19 Déc 2020 - 1:01

Rapidement quelques vins

Tapadas de Chave Branco 1995, Alentejo : Un grand blanc du Portugal, encore bien frais et tendu tirant seulement 12%. De la sous région Portalegre, sur des haut-plateau où le granite et le schiste se rencontre, on est bien loin des vins caricatural de cette région chaude. Malheureusement, cette maison, depuis le début des années 2000 a rejoint le nouveau marché des vins moderne à 15%. 16.5/20+

Cuvée Bedeau 2018, Frédéric Cossard(Domaine Chassorney), Bourgogne Payé 34 euros mais c'est de la belle Pinotte! Cher en effet pour un Bourgogne générique mais parmi les meilleurs déguster sans aucun doute. On a pas la profondeur ni la complexité des grands vins mais l'on a tout ce que l'on s'attend de ce cépage noble. 16.5/20

Verdelho 1996, Barbeito, Madère Aujourd'hui la maison ayant la plus grande aura et les plus grands prix aussi du même coup. Barbeito c'est un peu comme la DRC du Portugal, les prix ont quadruplé en 10-15 ans. Ici cette micro-cuvée de 152 demie-bouteille ne livre pas la marchandise. Payé 60 euros, c'est beau, c'est fin, c'est complexe mais l'on a pas le mordant que l'on s'attend de cette maison, ce cépage à cet âge. 16/20

Andresen Colheita 1998, Porto
Je vous dirai pas le prix, car c'est ridicule ce que je paye quand l'on a le prix du domaine. Je me répète, j'adore ce style riche et tendu de Colheita que cette maison offre. Complexe et abouti, j'ai préféré le 1995 dernièrement par contre. 17/20
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2513
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Vincent Messier-Lemoyne Sam 19 Déc 2020 - 7:26

Dernièrement :

Boulay Clos de Beaujeu sancerre 2007 : Inspiré par le CR de Michel. Couleur très pâle, brillante, avec encore des reflets verts. Le nez dévoile des notes de fruits blancs et jaunes, de fumée et d’herbes fraîches (estragon, menthe et fenouil). La bouche offre une belle richesse à l’attaque, avec des notes de fruits exotiques (fruit de la passion) presque sucrées. Le milieu de bouche dévoile un équilibre idéal entre richesse et tension, vigueur et patine amenée par l’évolution. La finale est plus acide et salivante, avec de fines nuances miellées. Pas le vin le plus complexe, mais sa jeunesse et son harmonie impressionnent. Très bien, voire plus.

Barthod Les Cras chambolle-musigny 1er cru 2011 : La couleur est dense, foncée et brillante. Le nez est discret, profond, avec des notes de fruits noirs, de terre et d’épices, sans les notes végétales qu’on peut parfois retrouver sur ce millésime. En bouche, le vin se montre dense et puissant, mais fermé, amer et dur, au point où on en laissera la moitié pour le lendemain. Toutefois, la magie attendue n’opérera pas … la matière est un peu plus déliée, mais les tanins sont toujours asséchants et l’amertume plutôt élevée, donnant une finale structurelle sévère, peu aromatique. Un vin d’une force de constitution étonnante pour le millésime, mais qui ne possède ni le charme de l’année, ni celui du finage. Qu’un Chambolle 1er cru de presque 10 ans issu d’un millésime tendre de sucroît ne procure pas de plaisir me pose un certain problème …

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8331
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 36
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Michelle Champagne Sam 19 Déc 2020 - 10:18

Les vins du sud de la Bourgogne ont le vent dans les voiles. Des vins abordables et de plus en plus qualitatifs. Lorsque j’ai commencé à faire du repérage en 2015, j’avais contacté Frantz Chagnoleau qui était à l’époque importé au Québec par une agence dont j’ai oublié le nom. Près de 5 ans plus tard, ces vins sont disponibles à la SAQ. J’ai ouvert hier avec beaucoup de plaisir, son petit Mâcon-Villages Clos Saint-Pancras 2018. Jaune paille au nez d’agrumes, citrons verts légèrement fumé que l’on retrouve au centre d’une bouche ronde et saline. Longueur moyenne et très jolie acidité. Ce n’est pas la complexité du siècle mais il y a une belle pureté dans ce vin.  Nous sommes dans le domaine du très bon rapport qualité/prix à 29.60$. J’ai manqué son Prélude. J’espère qu’il viendra se pointer en Mauricie! cheers

Conseil du jour: ne pas servir trop froid
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2247
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Yves Martineau Sam 19 Déc 2020 - 13:04

Michelle, c'est Aux Bons Crus qui importe les vins bios de Frantz Chagnoleau, depuis le millésime 2014. Deux cuvées en SAQ, les autres en IP. Bien content que tu aies aimé.

Le Mâconnais devient en effet une région refuge, face aux prix de la Côte de Beaune.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Alain Roy Sam 19 Déc 2020 - 14:09

Petite dérogation à ma série "pinot noir hors Bourgogne" avec ce duel en Beaujolais:

Château du Moulin-à-Vent 2016, 30$ vs Château du Moulin-à-Vent Champ de Cour 2016, 52$

Deux robes presque identiques, d'un rouge moyennement soutenu, pétant, sans reflets violet, ce qui m'a surpris un peu. Deux bouquets très épicés, il y a même du poivre, ce qui a mené neveu en Rhône Nord. Arômes végétaux également et oui beaucoup de fruits noirs aussi légèrement cuits. Petite élégance additionnelle au nez pour Champ de Cour.

En bouche, Château du Moulin-à-Vent est doux sans être mince, assis sur une belle souplesse, le fruit est opulent mais sec, la tension est de bon aloi et les amers solides. Un vin austère, masculin, qui m'apporte peu de plaisir.

Champ de Cour, la première impression c'est miam ! Texture de soie, fruité opulent, gourmand un brin sucré, épicé et poivré, il dégage une harmonie et un équilibre que l'autre n'a pas. Un vin féminin et réconfortant.


Domaine de l'Écu Muscadet-Sèvre et Maine Schistes 2019, 20$.

J'écluse ça en soirée de retour du boulot: c'est imbuvable ! Laughing Je le fous en carafe et y re-goûte 24h00 plus tard: il commence à se placer ! Ce n'est qu'au 3ième jour qu'il m'apportera du plaisir. Je crois que c'est une bombe de soufre !



Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2634
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Michelle Champagne Sam 19 Déc 2020 - 16:28

Yves Martineau a écrit:Michelle, c'est Aux Bons Crus qui importe les vins bios de Frantz Chagnoleau, depuis le millésime 2014. Deux cuvées en SAQ, les autres en IP. Bien content que tu aies aimé.

Le Mâconnais devient en effet une région refuge, face aux prix de la Côte de Beaune.

Lorsque j’avais communiqué avec eux, ce n’était pas ABC à l’époque. Je n’ai plus la réponse au courriel. Mais ce n’est pas vraiment important. Je suis heureuse de les retrouver à la SAQ. Peux-tu me parler du Prélude?
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2247
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Yves Martineau Sam 19 Déc 2020 - 16:45

La cuvée Prélude est un Saint-Véran, habituellement assez gras en attaque mais bien frais, j'y trouve souvent des notes crayeuses ou salines dans la finale, avec une belle ampleur, un fruité pur. Beaucoup de vin. Je suis sans doute biaisé, mais je trouve que c'est un excellent rapport q/p comme tous ses vins. Je n'ai malheureusement pas goûté au 2018, mais il est sans doute supérieur au St-Pancras.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Yves Martineau Sam 19 Déc 2020 - 17:54

Buisson-Charles Meursault Les Tessons 2015
Le nez est joli, fleurs blanches et melon, mais c’est en bouche qu’il est le plus impressionnant. Un magnifique meursault, racé, exhibant la puissance de ce terroir, un premier cru déguisé en simple villages. Dense, on a l’impression de plusieurs couches de saveurs superposées. Cette bouteille me semble plus expressive que la précédente, bue il y a quelques mois à peine. Le fruit est pur, beaucoup d’éclat, avec un côté presque salin. La finale est précise, elle commence à développer une belle complexité. Excellent. 92 pts

Alain Graillot Crozes-Hermitage 2016
Une rare déception avec ce domaine que j'aime bien.
Les vins de Graillot ont toujours une acidité élevée et cette fois je trouve qu’elle domine par rapport au fruit. Ça lui donne un côté bien frais mais le fait paraître un peu mince. 87 pts
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Pierre Beauregard Sam 19 Déc 2020 - 21:41

Yves Martineau a écrit:Buisson-Charles Meursault Les Tessons 2015
Le nez est joli, fleurs blanches et melon, mais c’est en bouche qu’il est le plus impressionnant. Un magnifique meursault, racé, exhibant la puissance de ce terroir, un premier cru déguisé en simple villages. Dense, on a l’impression de plusieurs couches de saveurs superposées. Cette bouteille me semble plus expressive que la précédente, bue il y a quelques mois à peine. Le fruit est pur, beaucoup d’éclat, avec un côté presque salin. La finale est précise, elle commence à développer une belle complexité. Excellent. 92 pts
Bien d'accord avec cette affirmation.
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2628
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Vincent Messier-Lemoyne Dim 20 Déc 2020 - 9:25

Hier soir :

Domaine Charvin châteauneuf-du-pape 2001 : Bouteille ouverte au milieu de l’après-midi et servie en soirée. Jolie couleur, brillante et à peine évoluée. Le nez est invitant sur des notes de fruits secs (dattes et figues), de confiture de fraise, d’herbes grillées et de poivre. L’aération amènera des notes plus évoluées de cuir et de viande braisée. En bouche, le vin montre une bonne ampleur, avec ce côté riche et glycériné du grenache, mais sans lourdeur, révélant encore à cet âge une gourmandise certaine. En réchauffant, la finale devient un rien chaleureuse et amère, mais en le gardant relativement frais, on se régale sincèrement. Un vin à maturité qui me semble à boire. Excellent, même s’il n’est pas tout à fait au niveau du souvenir que j’avais gardé de ce millésime lors de la verticale que nous avions faite il y a quelques années.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8331
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 36
Localisation : Montréal

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Michel Therrien Dim 20 Déc 2020 - 11:43

Une très belle bouteille hier soir.
Excellent mariage avec un plat du Filet -Trifecta soit Travers de boeuf cuit lentement, champignons, légumes-racines rôtis.

Côte-Rôtie La Viallière 2011, Jean-Michel Gerin
Ouverte 4h avant et lente oxygénation.
La robe est cerise foncée.
Bouquet de belle intensité. Framboises et cerises, notes florales et un côté pierreux. L'évolution apporte des notes lardées et de fumées.
La bouche offre un beau volume, de la mâche, une finesse de texture avec éclat et belle longueur. Impression de pureté et de minéralité. Un millésime que j'aime beaucoup en Rhône Nord.
Le 3e millésime de cette cuvée.
Un autre vin de chez réZin qui me plait beaucoup.
17-17,5/20 ou 92.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9153
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 57
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Yves Martineau Dim 20 Déc 2020 - 11:55

Vincent, le 2001 est en effet mon millésime préféré de Charvin, quoique le 2010 pourrait l'égaler.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Frederick Blais aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Stéphanie Chénier Dim 20 Déc 2020 - 16:56

Domaine Morey-Coffinet Chassagne-Montrachet 1er cru Morgeot Fairendes 2014
Note du 2 décembre:
Servi en PNP, il devient meilleur en cours de repas et le dernier verre est le meilleur. Je suggérerais de l’ouvrir une heure à l’avance, et lui offrirais un petit coup de carafe de 15-30 minutes une prochaine fois. Des beaux arômes de fruits du verger, une texture légèrement ronde de fruit mûr, mais une texture sans lourdeur. 91
Note d’aujourd’hui:
Il restait un fond dans la bouteille, qu’on a oublié au frigo (désolée Thibault). 17 jours plus tard, c’est encore meilleur: 92!!!!!

Je suis impressionnée que le vin ait conservé sa qualité et même gagné de l’ampleur plus de 2 semaines plus tard, au frigo avec le bouchon de liège.  Shocked
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2190
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : CMM/zone rouge

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Vincent Messier-Lemoyne Lun 21 Déc 2020 - 7:57

Après une déception sur ce millésime, je me suis tourné vers les vins du beau-frère de l’autre :

Lucien Boillot Les Pruliers nuits-saint-georges 1er cru 2011 : La couleur est ravissante, bien brillante, jeune, mais sans opacité. Le nez prend un peu de temps pour se révéler, sur les fruits noirs, l’encre, les épices asiatiques et une touche fumée, sans trace d’élevage. La bouche est vigoureuse, mais le temps a arrondi les angles et les tanins sont d’une rare finesse pour ce finage et ce cru. Le caractère sauvage du climat se retrouve davantage dans sa gamme aromatique que dans sa structure. Le vin n’a pas la puissance ou la fougue des plus grandes années, mais ce flacon me semble se jouer adroitement de ce millésime en demi-teintes : il n’est ni végétal, ni fluide, mais se montre souple et de jolie longueur, parfaitement harmonieux et portant les marques du lieu qui l’a vu naître. Je me suis régalé. Il ne fera peut-être pas aussi longs os que le Barthod bu récemment (quoique, à ce chapitre, les vins équilibrés peuvent vraiment surprendre), mais il procure passablement plus de plaisir à mon avis. Les Bourguignols représentent les vins de Pierre depuis le millésime 2015.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8331
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 36
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Alain Roy Mar 22 Déc 2020 - 12:04

Le Graveron pinot noir 2014, Sancerre, famille Bourgeois, 60$.

Pnp. Rubis-brique brillant très peu dense et clair comme de l'eau. Ici je me sens bien en territoire pinot: un peu de réduction mais ça pinote les petites baies rouges fraîches sagement épicées avec quelques effluves de fleurs séchées.

Il ne change pas de territoire en bouche où l'entrée d'une grande franchise présente sur une souplesse de texture un fruité rouge frais, sec, un brin acidulé, accompagné d'amers solides mais qui ne vous veulent pas de mal. Finale élégante de grande fraîcheur qui fait saliver avec toutes ces petites baies rouges acidulées. Un superbe pinot noir qui se faufilerait fort bien parmi ses pairs bourguignons sans qu'on s'en aperçoive, j'en suis pas mal certain. Me parait fort jeune encore, va m'en aller en dégoter d'autres, peut-être pour en faufiler une justement dans une dégustation GVMS si ces temps surréalistes peuvent finir par finir.

Lendemain: quelle belle robe brillante et légère...au nez, j'te l'dit, ça pinote ! sagement...en bouche, toujours sur le même territoire, je ne me sens pas déboussolé comme avec Menetou surtout et le Sancerre de Fouassier. ici c'est du pinot noir élégant, sage, un peu sucré/caramel mais frais, avec ribambelle de petites baies rouges sur tension amicale et amers nobles.

ps: acheté il y a quelques jours, c'est un 2014...je ne sais pas si c'est un nouvel arrivage ou un ves, mais si c'est un ves la succursale ne lui a absolument pas fait mal ! Laughing

Les Terrasses 2017, Condrieu, dom.Grangier, 60$.

Pnp hier soir avec neveu, il fut extrêmement aromatique et trop intense. Là il vient de passer 16 heures en carafe. Le robe est or, soleil, bien dense. Wow, quel changement de bouquet ! Assagi, délicat, sur les fleurs fraîches, la poire, le miel.

L'entrée se fait sur une texture presque huileuse suivie d'un fruité opulent, sucré, sur la poire, soutenu de justesse par une tension minimale. La finale rajoute des amers et une chaleur (il titre 14,5) plus ou moins agréables. Une bête de cirque, trop intense et empreinte d'une certaine lourdeur, à la limite il lève le coeur. Peu amical en solo, il appelle une bouffe de la mer bien beurrée et bien crémée, ce que je n'ai pas sous la main ! On verra demain, je le remet au frigo. Pour l'instant je vais terminer ma bombe de soufre (5ième jour !) !

Lendemain: malgré de beaux pétoncles mi-cuits dans le beurre, ce cru garroche des arômes et une chaleur trop intenses, et ce même s'il est débouché depuis 36h00. 4 gorgées et je ne suis plus capable, c'est pas peu dire.

ps: fond de bouteille au 4ième jour: exquis, sans niaiser ! il a la couenne dure, mais on peut y arriver semble-t-il.

Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2634
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 13 décembre 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 13 décembre 2020

Message par Michel Therrien Mar 22 Déc 2020 - 19:43

Alain Roy a écrit:Le Graveron pinot noir 2014, Sancerre, famille Bourgeois, 60$.

Pnp. Rubis-brique brillant très peu dense et clair comme de l'eau. Ici je me sens bien en territoire pinot: un peu de réduction mais ça pinote les petites baies rouges fraîches sagement épicées avec quelques effluves de fleurs séchées.

Il ne change pas de territoire en bouche où l'entrée d'une grande franchise présente sur une souplesse de texture un fruité rouge frais, sec, un brin acidulé, accompagné d'amers solides mais qui ne vous veulent pas de mal. Finale élégante de grande fraîcheur qui fait saliver avec toutes ces petites baies rouges acidulées. Un superbe pinot noir qui se faufilerait fort bien parmi ses pairs bourguignons sans qu'on s'en aperçoive, j'en suis pas mal certain. Me parait fort jeune encore, va m'en aller en dégoter d'autres, peut-être pour en faufiler une justement dans une dégustation GVMS si ces temps surréalistes peuvent finir par finir.


J'en prends bonne note! study

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9153
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 57
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum