Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Michel Therrien le Sam 13 Fév 2010 - 14:52

Jeudi dernier, en congrès à Québec, nous avons eu le plaisir de déguster en très bonne compagnie avec quelques amis au resto La Girolle. Chaque année, nous (Natacha et moi) allons rencontrer la gang de la capitale avec un grand plaisir. Malheureusement cette année, Valérie (Seabassette), Franz (Auxey-Duresses), Gilles (3633), Daniel (Danlulu) et Patrick (path133) n'ont pu se joindre à nous. Patrick Pollefeys a organisé le tout et surtout: Tout En Blanc! D'anciens de C&S, de membres de La Paulée et 2 nouveaux de fou du vin. Un très haut niveau de connaissance et de compétence autour de cette table. J'en ferais un "jury" n'importe quel temps! J'essayerai demain de faire un CR des vins mais j'ai pris peu de notes. Voici l'alignement.

Sébastien (Seabass) : St-Joseph blanc 2007 du Domaine des Miquettes (100% Marsanne)
Natacha (Winegirl) : Dönnhöff GG Hermannshöhle 2006
Patrick (Pango) : Karthauserhof Auslese trocken 2007
Marc (Insolyte) : Beaune 1er cru Les Aigrots 2005 Domaine de Montille
Réal (Stadivario) : Meursault Blagny 1er Cru Pièce Sous le Bois 2006 de Sylvain Langoureau
Michel (Wineboy) : Saumur Brézé 2002, Clos Rougeard
Michel (Wineboy) : Anjou sec Noël de Montbenault 2006, Domaine Richard Leroy
Marc (Insolyte) : l'Andalouse 1997, Cru Barréjats (16,5% alc / 75 gr. de SR)
Francis (Le cave à vins) : Arbois Vin jaune 2000, Stéphane Tissot

Mon podium sans marche!

l'Andalouse 1997, Cru Barréjats
Karthauserhof Auslese trocken 2007
Anjou sec Noël de Montbenault 2006, Domaine Richard Leroy



ps: Remarquable comment le vin peut être rassembleur! Un esprit de partage et de plaisir qu'il fait bon de vivre en toute simplicité.

ps: Merci Patrick pour l'organisation et la réalisation de cette "annuelle".

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 13 Fév 2010 - 16:27

Impressionnant et éclectique alignement! J'ai bien hâte de lire tes commentaires!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Patrick Pollefeys le Dim 14 Fév 2010 - 14:05

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Impressionnant et éclectique alignement! J'ai bien hâte de lire tes commentaires!

Je vais tenter de faire un compte-rendu ce soir. Pour le moment, je dois retourner travailler.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 604
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Michel Therrien le Mer 17 Fév 2010 - 17:28

Quelques commentaires de dégustation mais vraiment peu de notes......
Un lien pour lire les commentaires de Francis: http://www.fouduvin.ca/viewtopic.php?f=14&t=14556

Sébastien (Seabass) : St-Joseph blanc 2007 du Domaine des Miquettes (100% Marsanne)
Un nez de pommes mûres, amandes et noisettes. Droit, bien sec, un peu dénudé mais allonge par les amères que j'aime bien. Environ 50$ en IP et donc pas un excellent rapport Q/P. 15/20.

Natacha (Winegirl) : Dönnhöff GG Hermannshöhle 2006
La bataille des riesling! Une défaite honorable pour notre poulain qui s'est montré sous un jour très riche avec sucrosité. Le vin présente une réelle "densité vineuse" que l'on rencontre rarement. Les poires, quelques agrumes et le coing nous donnaient un beau bouquet. 17,5/20.

Patrick (Pango) : Karthauserhof Auslese trocken 2007
Une entrée difficile........ça perle et c'est tranchant comme un laser disait Francis! L'évolution lui apporte ouverture, un certain gras, un ensemble bien sec et une longueur impressionnante sur des arômes difficiles à décrire......comme l'odeur d'eau pétillante. 18,5/20. WOW et 6 bouteilles commandés via mon chum Alain Bélanger. De l'eau de roche pure avec un peu de chair.

Marc (Insolyte) : Beaune 1er cru Les Aigrots 2005 Domaine de Montille
Les vins bourguignons ont passé un peu dans l'ombre ou nous avions trop de choses à se dire........je voulais bien écouter mais j'avais tant à raconter!
Un vin où l'élevage boisé domine l'ensemble olfactif. Vin gras et ample, plutôt rond, acidité moyenne et finale de longueur honnête. 15,5/20.

Réal (Stadivario) : Meursault Blagny 1er Cru Pièce Sous le Bois 2006 de Sylvain Langoureau
Un bouquet de poires, notes fumées, caramel au beurre et de poivre blanc. Vin ample et frais, plus droit que gras avec une certaine densité. Un vin de zone plus froide et calcaire il m'a semblé. 16-16,5/20.

Michel (Wineboy) : Saumur Brézé 2002, Clos Rougeard
Un duo de vins ligérien pour nous rafraîchir.
Couleur légèrement grisâtre. Des pommes un peu meurtries et du coing. Vin d'une rectitude impressionnante que le temps lui donne ouverture et ampleur avec une très longue finale amère et saline pour ne pas dire minérale........Sébastien aime bien l'expression! 17/20.

Michel (Wineboy) : Anjou sec Noël de Montbenault 2006, Domaine Richard Leroy
Pêche, miel et quelques fleurs jaunes. Vin qui se livre sur la densité et la fraicheur avec une impression géométrique en bouche de "sainte-maure-de-touraine".....ça faisait longtemps que je voulais la placer cette figure dans un CR! 17,5/20 +

Marc (Insolyte) : l'Andalouse 1997, Cru Barréjats (16,5% alc / 75 gr. de SR)
La découverte de la soirée. Servi à l'aveugle, il a semé les interrogations!
Une robe couleur topaze............ça sera riche. Des notes oxydatives franches puis un botrytis derrière. Vin de puissance, d'équilibre moelleux qui demeure vraiment d'une grande fraîcheur! Je pensais à une Marsala.........assez dans le champ. Pango l'a trouvé ce vin créé par accident. 18/20.
http://www.vins-etonnants.com/vin-liquoreux-258/andalouse-de-barrejats-1997-2723.html

Francis (Le cave à vins) : Arbois Vin jaune 2000, Stéphane Tissot
Un vin jaune bien typé avec cette fraîcheur qui nettoie bien la bouche pour conclure. Non noté car la concentration n'y était plus. Je regardais plus Patrick, qui avec une larme à l'oeil, regardait la belle bouteille d'Andalouse qu'il exposera chez lui. cheers

On remet ça les gars!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 17 Fév 2010 - 22:06

Beau CR Michel et sûrement une très belle soirée!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7538
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Patrick Pollefeys le Ven 19 Fév 2010 - 9:34

Ma période de "rush" au travail se prolonge. Je compte, malgré tout, livré un compte-rendu en FDS.

Michel, je suis bien heureux que tu es commandé le vin de Karthauserhof. Un grand Riesling!. Je me demande même si je ne vais pas en racheter!

D'ailleurs, en me fiant à tes notes, je constate : Allemagne 2 Bourgogne 0. Une claire victoire pour la pureté face à la "dénaturation par l'élevage".
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 604
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Michel Therrien le Ven 19 Fév 2010 - 9:36

Patrick Pollefeys a écrit:

D'ailleurs, en me fiant à tes notes, je constate : Allemagne 2 Bourgogne 0. Une claire victoire pour la pureté face à la "dénaturation par l'élevage".

Nous avions de grands allemands face à de bons bourguignons cependant......... Idea

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7666
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Patrick Pollefeys le Ven 19 Fév 2010 - 10:15

Michel Therrien a écrit:
... à de bons bourguignons cependant......... Idea

Bien entendu, mais face à tes commentaires l'amateur de vins allemands devait profiter de cette occasion pour "picosser" celui de la Bourgogne... elephant
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 604
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Patrick Pollefeys le Mar 23 Fév 2010 - 21:58

Avec retard, mais je me devais de mettre au clair mes notes de cette dégustation.

St-Joseph blanc 2007 du Domaine des Miquettes (100% Marsanne)
Un vin sans soufre avec un nez sur la pomme cuite et une pointe floral. La tenue en bouche souple est un peu perturbée par des arômes de vernis à ongle. La finale est un peu amère.

Dönnhöff Grosses Gewächs Hermannshöhle 2006 Nahe
Nez délicat sur le fruit et la fleur. En bouche, le vin est en expansion et il remplit la bouche par sa profondeur. Il laisse une impression sucrée, mais je pense que la richesse du fruit est responsable de cette sensation. Aucune lourdeur et encore une fois un vin d'une limpidité et d'une pureté qui fait la marque des grands Riesling. Finale persistante et équilibrée.

Karthauserhof Auslese trocken 2007 M-S-R
Un vin sévère à l'ouverture qui affiche une attaque perlante et une finale amère. Avec le temps, le vin se complexifie, prend de l'ampleur et devient plus aromatique plus gras tout en gardant sa pureté et son caractère droit. Finale minérale qui laisse une impression douce-amère en bouche. Un excellent Riesling qui surpasse dans ce millésime le Dellchen GG Dönnhoff et le Scharzhofberger de Müller.

Domaine de Montille, Les Aigrots 2005 Beaune 1er cru
Nez fruité et épicé. En bouche, le vin est gras, le goût boisé n'écrase pas le fruit, mais d'autres arômes d'élevage occupent la place. Finale sur la cannelle

Meursault Blagny 1er Cru Pièce Sous le Bois 2006 de Sylvain Langoureau
Un vin plus complexe que le Beaune. Belle rondeur en bouche, attaque fraîche. Au départ, l'élevage me semblait agressif, mais avec le temps il s'intègre mieux et le vin me semble plus digeste.

Clos Rougeard 2002 Saumur Brézé 2002
Attaque vive, une expression classique du chenin avec ses arômes de pâtes de coing et une pointe d'oxydation. Un milieu de bouche solide et gras. Finale percutante amère, mais équilibré par la vinosité du vin. Le fruit m'a semble moins complexe que la bouteille que j'ai bu en 2008. À mon sens, un vin à boire dans les 2-3 prochaines années. Je continue de croire que le potentiel de garde du Chenin sec est surévalué. Un peu comme si le Chenin jeune, qui semble plein de promesse, prend rapidement un coup de vieux.

Domaine Richard Leroy, Noël de Montbenault 2006, Anjou sec
Moins profond que le Brézé (certes plus jeune), ce Chenin qui montre une pureté étonnante pour le cépage avec des notes de fruits frais et d'agrumes. Un Chenin qui ne joue pas dans le registre oxydatif. J'ai beaucoup aimé et je vais tenter d'acheter le prochain millésime.

Cru Barréjats, l'Andalouse 1997, Sauterne
Je suis très heureux d'avoir bu ce vin unique. Un accident de parcours transformé en réussite. Les vignerons tenteraient de nouveau le coup et ils pourraient ne pas réussir à reproduire la même chose. Nez oxydatif, mais en bouche le vin est d'une richesse que l'on ne retrouve pas à Xérès. Outre les arômes rancio, je perçois du fruit confit de pruneaux et de figues. L'ensemble n'est pas lourd, la fraîcheur est présente. La finale sur les fruits secs (noix, amandes) n'est pas éclatante, mais le charme se joue en milieu de bouche.

Stéphane Tissot Arbois Vin jaune 2000
Je ne bois pas des masses de vin jaune, mais il me laisse souvent une impression sévère. Celui de Tissot me charme par sa texture avec ce mélange de douceur et de finesse. Pointe lactée en bouche et finale qui sur les champignons et les noisettes.

Merci à tous de votre présence.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 604
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dégustation à la Girolle: Tout en Blanc!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum