Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Yves Martineau le Mar 10 Jan 2017 - 23:37

Non, ceci n'est pas un projet de dégustation, mais un constat très préliminaire, basé sur quelques vins seulement, qui m'ont laissé plus que dubitatif! Rolling Eyes

Comme d’autres j’ai vu qu’en 2005, plusieurs vins relativement peu connus de la rive droite, à prix relativement doux, avaient obtenus des notes ronflantes de la presse spécialisée, Parker en tête. J’ai donc mordu ….. Rolling Eyes

Et bien plusieurs années plus tard mon bilan est assez désastreux! Je parle ici des Château Pipeau, d'Aiguilhe et de celui-ci:

Château Joanin Bécot Côtes de Castillon 2005
Celui-ci montre un nez simple mais assez invitant de chocolat et de truffes, avec des notes de crayon à mine, du cassis noir. C’est en bouche que ça se gâte. C’est encore tannique et asséchant, avec bien peu de fruit derrière. Beaucoup d’extraction (un vin de dentistes?), de structure, manque de fraicheur. Il a une longueur structurelle imposante, mais qui me parait décharnée.  Le vin est-il simplement trop jeune, va-t-il devenir meilleur dans quelques années?  J’en doute, car les tanins me semble durs et quand un vin fait à 75% de merlot est aussi peu avenant après 10 ans, il est permis de douter.  Après tout, on parle ici d’un côte de castillon, pas d’un grand pomerol. J’ai pourtant pris plusieurs vins de la rive gauche, à majorité cabernet, qui étaient déjà beaucoup plus aimables et tendres que celui-ci. Les quelques grands vins de la rive droite que j’ai pris (Trotanoy et Terre Roteboeuf) sur 2005 étaient cent fois plus aimables et approchables que celui-ci. 82 pts en l'état!


Je serais curieux d’avoir l’avis de Daniel Sériot, notre spécialiste de la rive droite, sur les vins de ce domaine et sur 2005 en général sur cette appellation, car je n’ai pas beaucoup aimé le Château d’Aiguilhe du même millésime non plus, bien qu’il était supérieur. Suis-je passé à côté? J'ose croire que beaucoup de vins de la rive droite se présentent bien aujourd'hui.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5147
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Frederick Blais le Mer 11 Jan 2017 - 0:15

J'avais bien aimé Pipeau en jeunesse, je n'ai pas dégusté de 2005 depuis un bon bout.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1838
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Michel Therrien le Mer 11 Jan 2017 - 1:24

Je plussoie également pour le Château d'Aiguilhe......mauvaise évolution.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7552
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par daniel.seriot le Mer 11 Jan 2017 - 6:39

Je réponds à ta sollicitation, Yves
Le millésime 2005 aux conditions climatiques très favorables a très vite été perçu par un certain nombre de  propriétaires comme très porteur pour le marché américain, comme l'étaient à l'époque de Parker les excellents à quelques grands millésimes bordelais. La tendance générale  a été d'élaborer des vins répondant à cette clientèle qui boit dans son immense majorité les vins dans les cinq années suivant le millésime. Tout ceci a conduit à des excès ( maturité poussée, extraction sévère, élevage intempestif, acidité basse). Bien sûr toutes les propriétés ne se sont pas engagées totalement vers ce style de vins.
Je n'ai pas goûté Joanin-Bécot 2005, donc pas d'avis sur ce vin.
Lors d'une dégustation à l'aveugle en juin 2016. D'Aiguilhe 2005 ( noté 13) et Canon La Gaffelière 2005 ( noté 14) se sont mal goûtés avec beaucoup de doute sur leur avenir.
Je crois que la façon dont a été interprété le millésime 2005 a fait réfléchir un bon nombre de leurs géniteurs. Prenons le cas Neipperg ; depuis 4 ans il travaille en biodynamie, pousse moins loin les maturités, pratique des extractions douces, et élève en marquant moins les vins. Quand on goûte ces vins depuis le millésime 2014 en primeur, le changement de style est net.
Cette réflexion est générale chez les meilleurs propriétés de Saint Emilion ( à part quelques irréductibles) . Les replantations se font avec des densités plus élevées, le pourcentage de Cabernet Franc est augmenté dans l'encépagement. Les vins élaborés sont plus fins et plus élégants, sans perdre vraiment en qualité de structure ( Valandraud en est l'exemple type en 2014 et 2015)
Je n'ai pas retrouvé dans la dégustation des vins primeurs de la rive droite en 2015 autant d'excès qu'il y en avait en 2005 surtout sur certains vins de Côtes et sur certains terroirs plus sablo-argileux de Saint Emilion et de Pomerol dotés naturellement d'un Ph plus élevé que les terroirs argilo-calcaires.
avatar
daniel.seriot

Messages : 854
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 69
Localisation : Saint Emilion

Voir le profil de l'utilisateur http://rivedroite.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Yves Martineau le Mer 11 Jan 2017 - 7:50

Merci pour cette réponse si complète Daniel, un plaisir de te lire. J'ai beaucoup aimé tout ce que j'ai goûté en Saint-Émilion 2014 jusqu'à présent, tant mieux si cette réflexion est répandue.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5147
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Patrick Ayotte le Mer 11 Jan 2017 - 8:04

Michel Therrien a écrit:Je plussoie également pour le Château d'Aiguilhe......mauvaise évolution.

Un vin que j'ai beaucoup aimé... sur le millésime 2004!
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2964
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 11 Jan 2017 - 8:15

Un vin de dentiste, j'adore!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7430
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Alain Roy le Mer 11 Jan 2017 - 12:12

Sur 2005, je n'avais pas aimé Aiguilhe en jeunesse (bu en 2008) contrairement à Clos l'Église des mêmes côtes. Pas aimé Aiguilhe non plus en 2011. Vais faire une petite horizontale de ces deux petits voir ce qu'il en est aujourd'hui.

Aussi, une Conseillante 2005 dégustée en 2014 avec des pauléens n'avait pas été terrible, mais j'ai adoré Nénin 2005 bu en 2016 ! scratch Du cas par cas...
avatar
Alain Roy

Messages : 1875
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bordeaux rive droite 2005: petits vins et grosses notes....

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum