Derniers sujets
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


Le transporteur…

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le transporteur…

Message par Invité le Jeu 3 Déc 2009 - 15:13

Le transporteur…

Savez-vous ce qu’est un transporteur ? oui, oui il ya le film, euh je dirais les 3 films, transporteur 1, transporteur 2, transporteur 3…il n’entreront pas au panthéon du 7ième art je vous le dis !! Mais saviez-vous qu’ils existent réellement ? le transport d’argent sale, drogue est maintenant très perfectionné. Comment faire passer ce genre de choses d’un pays à l’autre ? et bien la mode maintenant, c’est par voiture de grosses cylindrées…non !!! pas une Musstingue (transcription de l’accent québecois pour Mustang), oh les gars ont est en Europe là !! Audi A8, BMW 750iL, le principe donc 2 voitures avec des gars ultra armés, l’une est l’éclaireur, la vitesse minimale 200-230km/h ce gars là éclaire son collègue qui le suit pour voir si il y a pas un douanier ou un truc louche. Et voilà le tour est joué, le transport est fait. Les qualités d’un bon transport rapidité de l’exécution, qualité de la réception du colis !
Mais pourquoi je raconte cela !!! ah oui, j’ai fais le transporteur, je l’avoue…lundi et mardi ! (vous découvrirez au fil et à la fin de ce récit qu'est ce que j'ai bien pu transporter au retour à Aix...)Après avoir volé un véhicule dans le 06 dimanche soir (clin d’œil à Mme Buisson), je m’arme d’un tire bouchon (clin d’œil à Bruno Clair) et départ vers la destination…bourgogne à partir d’Aix en Provence…lever 4h du matin…préparation du paquetage…argent liquide pour pas laisser de trace de mon passage sur les autoroutes…départ 6h…huumm déjà en retard me dit mon GPS ultra sophistiqué, RDV à 10h, il indique arrivée 10h34 au 1er point de RDV…st..i pour une première mission ce n’est pas du joli, voici le programme…

Mission 1 : Domaine de la Soufrandière-Bret Brothers à Vinzelles
Mission 2 : Domaine Bruno Clair à Marsannay
Mission 3 : Domaine Gislaine Barthod à Chambolle-Musigny
Mission 4 : Domaine Buisson-Charles à Meursault


Sous un temps gris, mais que la vigne est belle quand elle commence à s’endormir…quelques frissons me parcourent l’échine, j’arrive au frontière d’où sont issus les vins les plus magiques que je connaisse. Ceux que j’aime, que j’apprécie, mais pénétrer dans ce territoire et y rencontrer les gens qui mettent au monde ces vins est l’ultime aboutissement de l’amateur que je suis. Voir ces gens dans les vignes, dans les caves, les yeux brillants en vous expliquant avec toute cette passion qui les anime, sans employer de mots savants mais avec des mots simples, des gestes simples, pourquoi leur métier c’est leur passion autour du fruit de leur travail : ce divin nectar.
Voilà ce que je retiendrais des 4 missions qui ont toutes comme points communs, des gens passionnés et passionnants, produisant une expression des terroirs qui leur sont confiés unique en son genre. Si j’avais voulu le faire exprès, je n’aurai pas fais mieux. Merci à mon contact et complice Québecois pour 2 de ces missions, mon ami Pierre Séguin.


Arrivée effective au 1er point de RDV : 10h02

Domaine de La Soufrandière-Bret Brothers.

Accueilli par Elodie, les frères Bret en déplacement, je ne suis aucunement déçu car les terroirs, elle les connaît également comme sa poche. Accueil génial. Dégustation des 2008 en bouteille, j’aurais aimé tester du 2009 en fût mais ca sera une prochaine fois…si j’en ai quand même dégusté un !

Je ne vais pas faire de CR détaillés, précis des vins, d’abord je n’avais aucun moyen de noter et est ce vraiment nécessaire ? Une impression d’ensemble est souvent plus instructive sur des vins aussi jeunes qu’une description détaillée de chaque cru. Il y a quand même des tendances et elles sont incroyablement liées au terroir, presque systématiquement.
Donc 2008 en blanc, et bien c’est simplement magique en Maconnais ! Voilà je pourrai m’arrêter là !

Et pour commencer une mise en bouche
Macon-Uchizy Climat « la Martine »
Et quelle mise en bouche !! 10euros, un vin que l’on pourrait acheter à la caisse. Le 1er dégusté et je suis déjà sous le charme de la Martine ! Fruité, rond, enveloppe la bouche mais avec une extrêmement belle fraicheur en finale, la lourdeur on ne connaît pas ici.

Suite demain après la mise en bouche…


Dernière édition par Arnaud Lafaurie le Jeu 3 Déc 2009 - 16:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 3 Déc 2009 - 16:33

Merci Arnaud! On a hâte à la suite!!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Patrick Pollefeys le Jeu 3 Déc 2009 - 20:58

Arnaud Lafaurie a écrit:Le transporteur…

Savez-vous ce qu’est un transporteur ? oui, oui il ya le film, euh je dirais les 3 films, transporteur 1, transporteur 2, transporteur 3…il n’entreront pas au panthéon du 7ième art je vous le dis !!

Une trilogie aussi légendaire que celle de Shark Attack!!!

Dans Transporter 2, la meilleur scène d'anthologie pour se débarasser d'une bombe depuis le Batman de 1966.

http://www.youtube.com/watch?v=EalGgwgi1iM
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Sébastien Castonguay le Ven 4 Déc 2009 - 9:30

Belle mise en scène Arnaud, et que dire de la sélection des missions...
Çà promet !
avatar
Sébastien Castonguay

Messages : 44
Date d'inscription : 15/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Michel Therrien le Ven 4 Déc 2009 - 9:40

Pour avoir fait les missions # 2, # 3 et # 4, tu dois avoir eu énormément du plaisir! Hâte à la suite.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7503
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Yves Martineau le Ven 4 Déc 2009 - 9:57

[quote="Patrick Pollefeys"]
Arnaud Lafaurie a écrit:Dans Transporter 2, la meilleur scène d'anthologie pour se débarasser d'une bombe depuis le Batman de 1966.
http://www.youtube.com/watch?v=EalGgwgi1iM

Wow, que c'est nul cette scène!!!!

Arnaud, nous sommes suspendus à tes lèvres et celles de Martine....vivement la suite!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5088
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Ven 4 Déc 2009 - 10:30

Après cette mise en bouche une succession de belles bouteilles avec des caractères bien distinctifs, reflétant à merveille les parcelles dont elles sont issues. Les frères Bret ont très bien maitrisé ce millésime malgré les conditions météo qui laissait présager le pire. On finit avec un temps parfait sur le mois de septembre et des vendanges à cheval entre fin septembre et début octobre. La critique annonçait un millésime très moyen, mais la vérité est dans la bouteille et non avant d’avoir cueilli le raisin. Résultat, pour les frères Bret, « il s’agit du meilleur millésime que nous ayont jamais vinifié »
En effet la vérité est dans la bouteille :

Viré-Clessé climat « La Verchère » 14 euro
Partie au nord de l’appellation, qui était initialement avant la création de l’appellation Viré-Clessé plus connue sous le nom de l’AOC Macon-Viré.
Là encore, un point commun du millésime, une grande richesse avec cette trame acide en fin de bouche qui permet d’avoir un vin équilibré et ô combien aromatique sur des notes fruitées, belle dimension, intense en bouche. Peut être apprécié maintenant mais doit être une merveille au bout de 3 ans !

Saint-Veran climat ‘la côte rôtie » 14 euro
Elle porte très bien son nom cette parcelle orienté sud et pentue, elle est de plus protégé par la roche de Vergisson. Un climat donc « chaud » quelques a priori sur ce genre de vin, mais nom ! Pas de lourdeur, un superbe fruit sur des notes plus miellées mais mais un sol calcaire qui apporte à la fois la charpente et de fines touches minérales apportant cette belle fraicheur. Pour avoir gouté le St-Veran « en Combe » 2007 la semaine dernière, on a bien une histoire de terroir la dessous quand celui-ci est plus austère, plus vif et demande une garde prolongée pour intégrer tout son potentiel.

Détour ensuite du coté de Vinzelles et des vins du domaine « La Soufrandière », belles parcelles dans le climat « les Quarts », le joyau du domaine, la parcelle des « Longeays » et aussi en appellation Mâcon-Vinzelles « le clos de Grand-Père »

Mâcon-Vinzelles « le clos du Grand-Père » 12 euro
Ben là encore je vais me répéter, je vais juste dire que faut en acheter et en mettre de coté, car chaque bouteille que vous ouvrirez est un pur plaisir, dégusté au domaine et encore hier et prévu la semaine prochaine. Pas énormemnt de tension mais un vin tout en rondeur, parfumé à souhait, mais toujours frais, on cueille les fruits du pêcher, et on suce un petit caillou en final. On n’arrête pas d’y plonger le nez, et même quand le verre est fini, on continu !

Elévation dans tous les sens du terme vers les Quarts…

Pouilly-Vinzelles 14 euro
Issu des « jeunes vignes » des « quarts » si on ose dire (25-50 ans !!!) il offre déjà tous ce que l’on peut attendre justement en attendant que son ainé se fasse ! un mini Quart ! par le prix mais pas par sa qualité, pureté d’expression, moins aromatique que les vins du dessus mais plus complexe, on détecte des arômes se succédant un à un d’agrumes par petite touche, finale longue et rafraichissante, que doit être son ainé.

L’ainé : Pouilly-Vinzelles « les quarts » 24 euro
Et bien oui fallait si attendre ! lui il fait son grognon et ne veut pas se donner au premier venu ! Mais la bouche est là, longueur, longueur…à attendre sans aucun doute ! une grande bouteille dans les années à venir…
Le copain du dessous : Pouilly-Vinzelles « Les Longeays » 18 euro
Je commence à faiblir et ne plus vouloir recracher !!! un peu plus tendu que « les quarts » il ne s’exprime que légèrement plus sur des notes d’agrumes et une belle fraicheur.

Et là je me dis mais « crotte de bique » ca va couter cher si il faut acheter de chaque cuvée ! et là l’idée géniale d’un français ! Acheter une bouteille de chaque (car je n’ai pas tout gouté) et faire une dégustation horizontale…ca sera la semaine prochaine hihihi, j'aurai peut être un cahier de notes...

On retourne au les micro-parcelles de Bret Brothers. Quelle sélection de terroirs !
On va où ? ….à Pouilly-Fuissé bien sûr, ouff quand j’entends ce nom, je frissonne d’avance !

Avec deux très belles cuvées :

Pouilly-Fuissé climat « les roches » 21 euro
Lui aussi porte bien son nom et accrochez vous, c’est tendu de chez tendu, ouffff du jus de roche, belle attaque ronde fruité mais courte c’est comme si on prenait ce rond et on le transformait en carré la seconde suivante et ca persiste. Ouahh c’est beau…mais à attendre…

Pouilly-Fuissé climat « En carementrant » 21 euros
Du même style mais disons plus aimable quoique plus fermé, un vin également en devenir. Attaque plus ronde.

Plus riche encore le Pouilly-Fuissé climat « Le clos reyssié » moins mon style.

J’espère que vous vous endormez pas…

« Vous voulez goutez autre chose ? » heu ben heu je ne sais pas ! ah oui nous avons une vendanges tardives le X-Mas, oui il y a le X-taste aussi, enfin je sais plus je suis perdu, vendange tardive en 2 temps donc 2 cuvées…en l'occurence ici on est en 2007...
N’étant pas grand amateurs de ce genre de vin, j’ai quand même apprécié car là encore c’est frais et ca irai super bien avec le foie gras comme alternative aux Sauternais… Un vin étonnant à découvrir

Ah oui je voudrais gouter du Pouilly-Vinzelles « les quarts » mais en cuvée millérandée ? heuu peut pas trop car très limité en bouteille ! OK j’achète, on verra cela la semaine prochaine !!!

On fait les rouges ? ben oui, ils font aussi du rouge les Bret! va falloir les arrêter à un moment donné!
on voit ca ce soir…

PS: je pense que j'ai oublié un Pouilly-Loché mais je sais plus lequel!! je regoute plus tard...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 4 Déc 2009 - 17:29

Merci Arnaud. Dommage que peu de cuvées nous parviennent au Québec.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Pierre Séguin le Sam 5 Déc 2009 - 1:13

Salut Arnaud,
Excellent compte-rendu et très belle mise en scène. Quel verve quand même!
J'ai soif! Vivement la suite mais pas trop vite...nous dégustons.
Pierre
avatar
Pierre Séguin

Messages : 322
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : L'Assomption, Qc.,Canada

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Sam 5 Déc 2009 - 7:02

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Merci Arnaud. Dommage que peu de cuvées nous parviennent au Québec.

faut se renseigner car il se peut qu'elles arrivent directement en IP sans passer par SAQ, pas toutes mais je pense plus que ce qui est présenté en ce moment à la SAQ c'est à dire le terre de fuissé et les Quarts

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 15:55

Soufrandière-Bret Brothers suite et fin

Oui il y a du rouge depuis 2 ans, et là encore sur un terroir particulier celui de Leynes près de Chasselas. Malheureusement la cuvée 2008 a subi la colère de la nature. Je vous laisse les commentaires des frères. Pas facile de boire le rouge après une grosse série de blanc. Plutôt vif avec un nez particulier de Clou de girofles, assez acide…je le regoute plus tard et vous fait par de mes commentaires. J’ai gouté également le VDT correspondant aux récoltes 2006-2007, mais celui là je l’avais déjà commenté sur wineaddict et la bouteille présentée était pas nette nette.
Ah oui si j’ai gouté le rouge 2009 sur fût, oufff difficile à déguster, pas tranquille du tout, ca perlait sévère !! mais le fond est plein de matière…2009 on t’attends car tu vas avoir fort à faire derrière 2008…comme vous le verrez plus tard.

BEAUJOLAIS-LEYNES (ROUGE) La Soufrandière « LE PETIT BIEN-VENU » 2008
Et oui, enfin nous produisons du Rouge avec un grand « R » sur un Terroir magnifique. Quel bonheur ! Rentrez dans l’atmosphère :
coteau de Leynes pentu (25 %) exposé plein Sud, à 350 m d’altitude. Ici le Gamay à Petits Grains vibre de toutes ses baies dans cet
univers de granit. Magique !! C’est en effet le sentiment que l’on a lorsque du haut de la parcelle s’ouvre à nous ce Beaujolais
magnifique, modelé à la perfection. Tout semble idyllique, les rossignols chantent, les coquelicots rouge sang rythment la cadence
organisée des pieds de gamay, jusqu’à ce terrible orage de grêle du 7 Août qui détruisit 90% des raisins. Ainsi BIEN-VENU devint
PETIT, l’instant d’un Millésime.

VIN DE TABLE ROUGE CUVEE « BIEN VENU IN X-TREMIS » LOT 20067:
La Version Béta 1.0 et 1.1 de notre Bien-Venu, ne répondant pas aux « standards » semble-t-il pour être agréée en Beaujolais-Villages.
Raisins entiers, partiellement foulés, cuvaison de 2 à 3 semaines, élevage en pièces 11 et 18 mois. « Bien Venu In X-Tremis » est
l’assemblage de nos millésimes 2006 et 2007 ! Longue histoire…..In X-Tremis !



Juste pour résumé, mais je l’ai déjà dit en préambule, accueil superbe, endroit merveilleux et première approche du millésime 2008 sur les blancs de bourgogne sud : résultats : à emmagasiner pour un plaisir assuré !

http://www.bretbrothers.com/_popup/apercu2.php#

1er transport : 11 caisses, départ rapide sur la côte de Beaune pour prendre possession de mes cartiers à proximité de l’autoroute pour faciliter éventuellement ma fuite.

Prochain RDV, 17h localisation Marsannay, dernier bastion avant la capital Dijon au nord.

Domaine Bruno Clair

Arrivée 16h59, stress de rencontrer mon contact, accueil par sa femme et son assistante. Message inscrit sur un bloc-note « rappelez vite votre contact 3 pour confirmer demain » Pierre Séguin a appeler le contact 3 qui savait que vous étiez dans le secteur. RDV 3 confirmé !
Arrivé de Bruno Clair, stress, petit bonjour « il est où mon tire-bouchon !!? » je me propose de lui en prêter un, j’en ai un dans la voiture (toujours utile non ?)..réponse froide « quand même on va le trouver !? »
Descente dans les caves… silence…alors c’est vous le Québecois ? Criisss que ma couverture est bonne, il croit que je suis québecois, mon identité n’est pas dévoilée !
Bon on ca commencer, on va gouter quelques 2008 sur fûts, et c’est parti et l’intensité ira crescendo.

Marsannay Les Longeroies.
Ca commence très bien voire même de facon impressionnante, j’achète de suite !! très beau fruité, enrobé, gourmand, frais, beaucoup de mâche. Très charmeur sur un fruité éclatant et pur

Marsannay Les Grasses têtes.
Alors celui là c’est l’opposé quand le premier est tout en rondeur, celui-ci est droit et fier comme Artaban, moins de matière, plus de structure, un vin de garde !

Chambolle Musigny Les véroilles.
Belle histoire que ce cru village initialement en friche, beaucoup de labeur pour y faire du vin. Un lien de parenté avec celui de G. Barthod sauf que celui de Barthod est en 1er cru. Un chambolle de caractère, également extrêmement droit vif, tannique mais ce point commun aux 2008, une belle matière mûre enrobe les tannins. Bâti également pour durer.

Morey st Denis en la rue Vergy.
Plus rond que le chambolle, un peu plus sauvage, mais une matière superbe qui tapisse le palais, le Vosne-Romanée Champs perdrix du même style, bien structuré.

J’ai le sentiment de me répeter mais ce millésime 2008 est sur ce que je viens de gouter une très belle année de bourgogne, celle que j’aime. Des vins bâti pour la garde avec une structure affirmé mais avec une belle chair autour. Fruité net, précis, frais dans le cas de Bruno Clair, une vinif d’orfèvre.

On continue mais on passe un peu plus vers le fermé mais avec une complexité d’une autre dimension.

Gevrey Chambertin 1er cru Clos St Jacques

Plus de complexité en effet avec des arômes fruités mais des ajouts épicés.

Copier coller du St Jacques, le Grand cru Clos de Bèze, mais complètement fermé au nez, un peu réduit, il n’y a que la bouche qui indique que ce vin ira loin, mais pour les patients ! En attendant on pourra se rabattre sur le Gevrey 1er cru Cazetiers qui selon Bruno Clair est un vin qui passe rapidement sur les notes tertiaires, une version accélérée pour les impatients !! mais là parcelle qu’il affectionne !

Le clou du spectacle…en fût, Les Bonnes Mares du côté du Clos de Tart sur la commune de Morey. GRANDIOSE. Bruno l’aime ce cru !! et moi aussi ! une douceur fruité, une bouche suave, une très belle longueur, incroyable différence avec les précédents dans l’expression…le terroir parle.

Le tire Bouchon va devenir fou fou !!!

Vosne-Romanée Champs Perdrix 2007, Chambolle Musigny Les Véroilles 2007, Gevrey 1er cru Cazetiers 2007. 2007 est le millésime que l’on va pouvoir apprécier en attendant 2005, 2006, 2008, 2009… !!!!! Selon Bruno, 2005, 2006 fermé actuellement, 2008 de garde, 2009…à voir.
2007 est en effet moins structuré, finesse et fruité donne de très beaux vins accessible maintenant ou après 1 ou 2 hivers.

Vin X : Bruno me demande c’est quoi à ton avis ? robe sombre et brillante, pas de trace d’évolution, nez sur le cuir, un peu animal mais ca s’efface, au profit d’un fruité plus noir. Alors là j’en sais rien. En bouche belle structure, concentration, longueur et structure encore en place, ne veux pas se fondre, ne veut pas vieillir. A votre avis c’est quoi ?

Pour finir l’apéro.

Vin Y : blanc, Bruno me demande c’est quoi ? je dis un Morey St denis en la rue vergy. Peux tu répéter ??? Morey st Denis en La rue Vergy ! Comment tu sais ca toi ! ben heu ben…j’ai pas osé dire que c’était au hasard de peur de me faire engueuler !
Ce n’est pas de l’accueil ca les gars !!! allez un petit coup de chambolle pour la route avec son frère !

2ième transport Et hop passage chez Mme Clair pour négocier une caisse de 12 qui se tranforme rapidement en 18. Le seul souci c’est qu’on voudrait tout prendre, mais là je ne m’appelle pas Crésus.

Comme sur un nuage au retour à l’hôtel…que c’est beau la Bourgogne, que c’est accueillant un bourguignon…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 8 Déc 2009 - 16:53

On attendait la suite avec impatience et on est servi!

Que de bons souvenirs, que de bons souvenirs disait Clémence.

Intéressant qu'il t'ait fait goûter le Longeroies avant le Grasses Têtes, le Longeroies est habituellement sa meilleure cuvée.

Pour ton vin X, ce ne serait pas Dominode? Tu veux une année en plus ... quelque chose d'un peu sévère chez Bruno, c'est 2001, alors je parie sur Dominode 2001.

Ai-je bien lu, 11 caisses chez les Bret?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 16:57

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Ai-je bien lu, 11 caisses chez les Bret?

oui tu as bien lu, 11 caisses mais de 6 bouteilles seulement pirat j'en ai rapporté pour des copains! dont 21 bouteilles en vue d'une horizontale également.

non c'est pas la dominode! et c'est pas 2001! moi j'avais dit 2000 n'importe quoi!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 17:04

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Intéressant qu'il t'ait fait goûter le Longeroies avant le Grasses Têtes, le Longeroies est habituellement sa meilleure cuvée.

je ne sais pas si c'est sa meilleure cuvée mais en tout cas plus approchable que Grasses Têtes, juste un petit commentaire, je pense que l'on néglige trop Marsannay (moi y compris) qui vu ce que j'ai gouté, produit des vins qui méritent d'être en cave et garder un petit moment. le résultat doit être sensationnel. Bruno Clair me disait que ca allait encore prendre 20 ans!! pour que cette commune mérite une réelle attention! alors lancons nous dès maintenant et nous aurons une longeur d'avance quand la commune sera découverte!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 8 Déc 2009 - 17:14

Et tu oublies les blancs et les rosés!

Paraît que le rosé 2008 de Bruno Clair sera encore meilleur que son 2006 d'anthologie (pour un rosé, on s'entend!).

On trouve actuellement à la SAQ plusieurs 2005 et 2006 entre 30$ et 45$ qui sont des vins d'excellente qualité. Paraît qu'on aura sous peu aussi accès à la Cuvée Isabelle 2005 de Bruno Clair issue des meilleures vignes de ses terroirs.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7382
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 17:21

j'attends le DR Therrien ou Pierre Séguin avant de révéler le vin X

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Michel Therrien le Mar 8 Déc 2009 - 17:39

Un côté animal, une robe sombre.......Cazetiers 99?
J'aurais misé sur Dominode, surtout que tu ne semblais pas l'avoir dégusté.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7503
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 8 Déc 2009 - 17:43

Michel Therrien a écrit:Un côté animal, une robe sombre.......Cazetiers 99?
J'aurais misé sur Dominode, surtout que tu ne semblais pas l'avoir dégusté.

Raté pour la cuvée, raté pour l'année. un indice? Bruno Clair me disait qu'il ne comprenait pas encore et certainement jamais ce qui se passe avec ce millésime.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Mario Vaillancourt le Mar 8 Déc 2009 - 18:27

Superbes textes Arnaud, ça me fait (encore) rêver à la Bourgogne.

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 871
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Olivier Collin le Mar 8 Déc 2009 - 20:25

Arnaud Lafaurie a écrit:Bruno Clair me disait qu'il ne comprenait pas encore et certainement jamais ce qui se passe avec ce millésime.

1998?
avatar
Olivier Collin

Messages : 2010
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mer 9 Déc 2009 - 11:22

nan! 1993: Morey St Denis Village, hallucinant, bâti pour jamais bouger?!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Michel Therrien le Mer 9 Déc 2009 - 20:04

J'ai bu quelques grands fleurons bourguignons du millésime 1993 et ils étaient à point pour plusieurs. Tu te souviens Arnaud de la dégustation avec Anthony Hanson? De plus les Musigny de Roumier et Mugnier tout comme La Tâche furent de grandes bouteilles mais à bonne maturité. Peut-être que Bruno Clair a tenté des expériences avec ce millésime.......Pierre saura nous en dire davantage s'il y a lieu.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7503
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Olivier Collin le Mer 9 Déc 2009 - 23:47

Mais 1993 a toujours été reconnu comme un millésime fort en rouge, n'est-ce pas Arnaud?
avatar
Olivier Collin

Messages : 2010
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Jeu 10 Déc 2009 - 1:24

Michel Therrien a écrit:J'ai bu quelques grands fleurons bourguignons du millésime 1993 et ils étaient à point pour plusieurs. Tu te souviens Arnaud de la dégustation avec Anthony Hanson? De plus les Musigny de Roumier et Mugnier tout comme La Tâche furent de grandes bouteilles mais à bonne maturité. Peut-être que Bruno Clair a tenté des expériences avec ce millésime.......Pierre saura nous en dire davantage s'il y a lieu.

en effet pas mal sont à maturité, enfin dans ce que j'ai bu, mais rappelle toi le Volnay Caillerets 1993 sur la bouteille bue il avait une fraicheur incroyable et parmi les 1er et GC, ils semblaient batis pour encore durer. ils semblent que certaines cuvées et ce Morey en est la preuve tiennent à garder cette structure qui semble indestructible

Mais 1993 a toujours été reconnu comme un millésime fort en rouge, n'est-ce pas Arnaud?

je ne suis pas sûr qu'il est toujours été reconnu comme fort notamment à ses débuts, notamment avec les conditions météo qui le caractérisait, la surprise est apparue au fil du temps. Les célèbres peaux épaisses sont elles la source de cette évolution? en tout cas cela démontre à mon avis que le pinot affectionne les années difficiles, il peut révéler des surprises et je pense par exemple à ce millésime 2008 qui à peine sorti en bouteille va se faire oublier par le 2009 à peine fermenter! il a des points communs avec ses peaux épaisses, il a cette structure et cette matière entourée d'une énorme fraicheur qui vont peut être donner une maturation lente.

en revenant à ce Morey village, on voit que la description générale d'un millésime comme "mauvais" "moyen" "bon" ou "exceptionnel" n'a pas vraiment de sens et ca en fait tout le charme et aussi la difficulté de cette région!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Invité le Mar 15 Déc 2009 - 15:15

Désolé du retard pour ces CR.

Suite du transport, après une nuit aux anges, 2 rendez vous pour ce mardi.

1er rendez vous Localisation Chambolle-Musigny, merveilleux petit village aux ruelles étroites et non reconnues par le GPS, après avoir atterrit dans la cour d’un vigneron dont je ne connais pas le nom, je repartais dans ces ruelles et là, accident évité avec une grosse berline type audi A6 break conduite par un visage familier du domaine Georges Roumier…enfin j’arrive au lieu de rendez vous, les plaques de vignerons sont toujours aussi dissimulées !
Le chien aboit et madame Barthod sort de la maison après quelques échanges courtois direction la cave. Endroit récemment agrandit, un boulot d’enfer pour excaver dans le roc de Chambolle ! Endroit agrandit pour accueillir les petits fûts du mari Louis Boillot récemment séparé d’avec son frère. Plutôt que d’un partage, moi je prends ci, toi tu prends ca, tous les climats ont été coupés en 2 et ils vinifient chacun de leur coté.

Bon qu’est ce que vous voulez dégusté ? ben heu ché pas ! bon va faire un petit tour d’horizon ok ? oui oui très bonne idée !
Les verres à dégustation présage déjà de la qualité que va avoir cette visite. A chaque fût testé, Gislaine assemble entre les fûts neuf et plus vieux de facon à avoir la meilleure représentation de la cuvée finale !

Domaine G. Barthod sur 2008 en fûts
Chambolle Musigny : ouahh ca commence bien, un village de cette qualité, c’est immense. Déjà recommandable dans sa cave ! tout en finesse et fruité, je ressens des sensations similaires avec Bruno Clair. Je confirme que 2008, pour ce que j’ai gouté est de très bonne qualité.

Après le chambolle village, on reste en cru de bas de coteaux avec le Chambolle 1er cru Beaux bruns, c’est génial, on monte d’un cran en longueur et en précision, pureté de fruit (je vais me répeter mais le dénominateur commun aux vins de Barthod est bien cela, définition aromatique, pureté, allonge, concentration suffisante, tanins enveloppés).

Toujours en bas Chambolle 1er cru Les Charmes là on est plus sur la retenu, mais toujours la finesse, le fruité pur et long en bouche sans accroche, une bouteille pour plus tard…

On part dans les coteaux sur le 1er cru Véroilles, celui-ci est en premier cru contrairement à Bruno Clair mais ils ont ce caractère commun d’être plus charpenté, strict mais avec cette matière suffisante enrobant les tanins. Plus de minéralité dans ces vins si j’ose dire. On peut s’attendre un cran a un cran au dessus avec les Cras, mais non lui joue aussi sur cette droiture, cette structure mais avec encore plus de matière que les Véroilles pour enrober les tanins,délicieux !

Deux vins en bouteilles Les beaux Bruns 2007, et les Cras 2007, des vins plus sur le fruit avec un peu moins de structure mais beaucoup de plaisir, Beaux bruns charmeur, fruité quant au Cras immense ! Structure enrobée, longueur, c’est vaporeux comme dirait mon cousin !

Je suis sur un nuage, cette dégustation entrecoupée d’une discussion des plus enrichissantes avec un personnage attachant !
Croyons que ca allait finir, vous voulez gouter quelques vins de mon mari ? bien sur que oui !!!!!
Patrimoine assez exceptionnel de climats, en Pommard, Gevrey, Volnay, Nuits. J’ai gouté 3 vins magnifiques
2008 sur fût de Louis Boillot
Le préféré de Gislaine qui apparemment la séduit à chaque fois ! ca promet ! Gevrey Chambertin Les évocelles, un village « en terrasse » et bien je vous dis tout de suite que je suis tombé amoureux de ce vin !! plus sur le fruit noir c’est énergique, plein de matière, un équilibre génial, une belle longueur, c’est gourmant, on le croque ! Coup de cœur !
Ensuite un Pommard 1er cru les Fremiets et un Volnay 1er cru Les Brouillards, étonné par l’accessibilité de ce pommard disons plus féminin qu’un De Montille, l’élégance d’un Volnay alors que le Volnay se montre plus structuré comme quoi !

Moments magiques, il faut remonter à la lumière du jour…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le transporteur…

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum