La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Semaine du 28 février 2021 - C'est la relâche!
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyHier à 23:26 par François Guyot

» Arrivage Cellier du jeudi
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyHier à 4:35 par Frederick Blais

» Le Blabla Blais est arrivé
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyVen 5 Mar 2021 - 21:17 par Frederick Blais

» Diversité en cave
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyVen 5 Mar 2021 - 9:12 par Ludwig Desjardins

» Porto Blanc 30 ans Devesa finalement disponible
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyJeu 4 Mar 2021 - 8:54 par Patrick Désy

» Bizot 2018
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyMer 3 Mar 2021 - 20:26 par Yves Martineau

» 50 ans cher Olivier!
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyMar 2 Mar 2021 - 23:29 par Olivier Giroux

» Semaine du 21 février 2021
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyLun 1 Mar 2021 - 22:04 par Alain Roy

» Une devinette
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyVen 26 Fév 2021 - 17:30 par Michel Therrien

» La maladie ou l'obsession de la finesse
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyJeu 25 Fév 2021 - 8:29 par Patrick Désy

» Le CH 2021
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyMer 24 Fév 2021 - 23:20 par Ludwig Desjardins

» IP: Domaine du Clos Naudin - Philippe Foreau
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyMer 24 Fév 2021 - 21:20 par Yves Martineau

» Semaine du 14 février 2021
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyLun 22 Fév 2021 - 16:29 par Michel Larouche

» Semaine du 31 janvier 2021
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyLun 22 Fév 2021 - 15:00 par Michelle Champagne

» Semaine du 7 février 2021
La maladie ou l'obsession de la finesse EmptyLun 22 Fév 2021 - 7:20 par Francois Fontaine

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

La maladie ou l'obsession de la finesse

Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Frederick Blais Lun 22 Fév 2021 - 14:33

Une petite montée de lait, juste pour vous aviser Smile  

J'espère me tromper en écrivant ces lignes et que le temps me corrigera, je le souhaite vraiment car je trouve malheureusement que certains vignerons poussent trop loin dans leur recherche de finesse, fraicheur, pureté, élégance et finissent par embouteiller un vin dénudé de profondeur et de style.

Ce soir j'avais envie d'un beau rouge, pur, fin, complexe avec ces notes gourmandes de fruits rouges, d'épices mais sans tomber dans l'excès et c'est normalement ce que Commando G me donne.  J'ai souvent encensé ce producteur par le passé en disant qu'il offrait une belle alternative à ceux qui recherchent la Grenache à l'extérieur du Rhône avec un élan de fraicheur.

Mais là trop c'est trop!  J'ai acheté un rouge, pas un rosé avec des notes de réductions et la verdeur de la rafle pas mure.  À 35 euros c'est du vol.  Le producteur jouie depuis quelques années de notes très élevés, les prix ont suivis, mais là j'ai l'impression de boire sa saignée.

Je le dis souvent, je n'aime pas les vins du Douro mais j'aime les vins de Niepoort et quelques autres parce qu'ils tentent d'aller chercher le plus de fraicheur possible sans renier leurs racines et sans tenter de faire un vin de concours pour les critiques. Je comprends qu'il y a un cheminement pour y arriver, on n'invente pas la fraicheur du jour au lendemain entre la viticulture et la vinification.

La montée de lait tombe sur Comando G parce que vraiment ce vin est dénudé de tout ce que j'aimais de cette cuvée Rozas 1er. Je trouve que ces dernières années il y a une tendance à récolter plus tôt, macéré moins longtemps et en bout de ligne pourquoi!?!?!?  Pourquoi toujours tenter d'aller plus loin et en faire ''moins'', de tenter d'offrir un vin qui renie son terroir mais qui veut exprimer un style, une tendance par ce qu'on le sait bien, la main de l'homme et ses décisions peut vraiment avoir une grande influence sur le résultat final et ici c'est un bel exemple qu'en tentant d'intervenir le moins possible on arrive pas à grand chose.

L'élève au professeur ''Pourquoi vous me punissez Mr. , je n'ai rien fait''
Le professeur ''Exactement, c'est parce que tu ne fais rien que je te punis''

Ah ça fait du bien!


Dernière édition par Frederick Blais le Lun 22 Fév 2021 - 15:56, édité 3 fois (Raison : je corrige mon mauvais francais)
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2526
Date d'inscription : 06/06/2009

Pierre Beauregard, Yves Martineau, Michelle Champagne, Daniel.Thai et FrancisRémillard aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Yves Martineau Lun 22 Fév 2021 - 14:48

Une belle sortie!! Laughing


Effectivement, il ne faut pas confondre finesse et manque de concentration...pas plus que la concentration poussée n'était synonyme de qualité.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6845
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Frederick Blais et Michelle Champagne aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Michel Larouche Lun 22 Fév 2021 - 16:40

Comment on appelle ca deja? de la soiyess??

Michel Larouche

Messages : 759
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 57
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Ludwig Desjardins Lun 22 Fév 2021 - 20:27

Fred je suis pas mal d'accord avec toi, on est tombé par effet de mode dans l'excès de l'autre côté du spectre. C'est une réaction du consommateur parfois snobinarde par rapport aux vins big qui faisaient les gros scores et sur lesquels on lève maintenant le nez au profit de la sainte finesse. Les producteurs embarquent, il y a un marché.

Il y a aussi cette obsession de vouloir faire comme la Bourgogne, j'en parlais hier avec des amis (virtuellement), on nous vend maintenant des cépages comme le Nerello Mascalese comme le "pinot noir" de l'Etna (Cornelissen et al.), c'est dans l'air du temps.

On voit un phénomène similaire avec les vins blancs sur le style tranchant parfois à l'extrême, pas toujours dans des régions adaptées au style. Un blanc du Languedoc qui tranche et qu'on confond avec un Loire (raté) pour moi c'est un peu une aberration. C'est presque détonnant maintenant dans certains cercles d'aimer les blancs avec de la chair, de la texture, de la richesse...

Pour moi c'est un peu comme la musique: on peut aimer le dernier truc à la mode mais toujours garder en tête ses classiques. L'idéal pour moi c'est la diversité et garder le recul sur les dogmes et ce qu'on nous présente comme étant toujours le "next big thing".

Là où je te rejoins moins c'est sur l'exemple de Commando G, il me semble que les derniers bus n'étaient pas si caricaturaux dans une recherche de finesse, même si on sent la volonté de vouloir faire du Reynaud en Espagne... Je vais regoûter lors du prochain arrivage avec ton commentaire en tête.

Ludwig Desjardins

Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Michelle Champagne, FrancisRémillard et Patrick Désy aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Frederick Blais Mar 23 Fév 2021 - 3:26

Je n'aurais jamais pensé écrire cela sur Commando G, je le suis depuis presque ses débuts et c'est le premier de ses vins qui m'a laissé indifférent. Je ne sais pas quand les 2018 vont arrivés au Québec... Les prix sont rendus fous en Europe, plus de 200 euros pour ses grandes cuvées que l'on payait 100$ au Québec...

J'aurais du prendre une photo, il aurait été la star dans une dégustation de rosés Smile

Malheureusement, je crois que l'on est rendu là... après avoir fait du Super Toscan partout autour de la planète, maintenant on tente de faire de la Bourgogne un peu partout.

Lorsque l'on fait des vins tranchant en Languedoc et que du même coup d'autres disent qu'il est impossible de faire des vins sous les 14% en raison du changement climatique... Tu vois qu'il y a tout un monde entre les 2.

Cette maladie a malheureusement atteint la terre sainte car on voit bien certains producteurs Bourguignons qui tentent de faire plus tranchant, plus frais, plus fin, et finalement plus dénudé aussi, comme mon ami Commando, surtout en blanc je dirais.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2526
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Olivier Collin Mar 23 Fév 2021 - 10:02

Bien sûr, il y a les modes, la snobinardise, etc dans cette discussion. Mais cela se corrige facilement à mesure que l'amateur prend conscience de ses goûts réels et ne vit plus par palais interposé.

Il y a une autre dimension à ce problème: par une réelle compréhension plus fine d'une région, cela amène forcément un désir tout à fait compréhensible de se faire plaisir en ouvrant beaucoup de quilles originaires de la dite région, mais malheureusement également souvent une diminution de l'appétence pour celles dont les visions et attributs lui sont antithétiques...

En musique un intérêt démesuré envers les grands drames wagnériens fera délaisser les miniatures d'un Webern, ou encore une attention obsessionnelle au contrepoint chez Bach rendra la musique de Puccini en apparence vulgaire.

La même chose se produit dans le monde du vin, et je ne sais pas ce qu'on peut faire d'autre que de tenter de rester ouvert. Ainsi quand je vois un compte-rendu de Vincent sur un Hermannshöhle 2005 ou un Gauby VV 2010, ça me fait bien plaisir, non seulement de savoir où en est le vin mais aussi le dégustateur! Cool  

C'est une des choses qui me manquent le plus en ces temps de pandémie: les GVDMQS étaient l'occasion de se faire plaisir, en grand et moins grand, en gardant nos horizons ouverts entre potes.


Dernière édition par Olivier Collin le Mar 23 Fév 2021 - 10:05, édité 1 fois (Raison : orthographe)
Olivier Collin
Olivier Collin

Messages : 2320
Date d'inscription : 03/06/2009

Pierre Beauregard et Daniel.Thai aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Ludwig Desjardins Mar 23 Fév 2021 - 12:43

Frederick Blais a écrit:

J'aurais du prendre une photo, il aurait été la star dans une dégustation de rosés Smile

Voir photo de Simon dans l'autre fil, était-ce le même millésime?

Ludwig Desjardins

Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Yves Martineau Mar 23 Fév 2021 - 13:02

Frederick Blais a écrit:

Lorsque l'on fait des vins tranchant en Languedoc et que du même coup d'autres disent qu'il est impossible de faire des vins sous les 14% en raison du changement climatique... Tu vois qu'il y a tout un monde entre les 2.

scratch qui donc?

Il faut le faire! Ça peut pas être bon avec les cépages qu'ils ont...
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6845
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Ludwig Desjardins Mar 23 Fév 2021 - 17:09

Yves Martineau a écrit:
Frederick Blais a écrit:

Lorsque l'on fait des vins tranchant en Languedoc et que du même coup d'autres disent qu'il est impossible de faire des vins sous les 14% en raison du changement climatique... Tu vois qu'il y a tout un monde entre les 2.

scratch qui donc?

Il faut le faire! Ça peut pas être bon avec les cépages qu'ils ont...

En fait je l'ai vécu fréquemment dans le volet nature ou bar à vin qui penchent de ce côté. Tu commandes un vin du sud et au final on te sert un vin que tu aurais pu penser venir de Loire ou d'une région fraîche, simplement en sous maturité pour répondre à des standards esthétiques. Malheureusement je me rappelle plus des noms je tend à les oublier. Laughing

On est loin d'un Mas Jullien ou Gauby qui offrent des vins avec de la fraîcheur mais qui ne trahissent pas leur origine.

Ludwig Desjardins

Messages : 5273
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Frederick Blais Mer 24 Fév 2021 - 7:45

Yves Martineau a écrit:
Frederick Blais a écrit:

Lorsque l'on fait des vins tranchant en Languedoc et que du même coup d'autres disent qu'il est impossible de faire des vins sous les 14% en raison du changement climatique... Tu vois qu'il y a tout un monde entre les 2.

scratch qui donc?

Il faut le faire! Ça peut pas être bon avec les cépages qu'ils ont...

En fait je reprenais ce que Ludwig avait mentionné. Le vin le plus frais que j'ai dégusté du Languedoc est probablement celui-ci https://pasdelescalette.com/

Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2526
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Patrick Désy Mer 24 Fév 2021 - 9:03

C'est du côté Roussillon, mais en blanc, même un peu devant Gauby et Jullien, il y a les vins de Cyril Fhal au Clos du Rouge Gorge. Des merveilles!
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 784
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Frederick Blais Mer 24 Fév 2021 - 9:28

Ludwig Desjardins a écrit:
Frederick Blais a écrit:

J'aurais du prendre une photo, il aurait été la star dans une dégustation de rosés Smile

Voir photo de Simon dans l'autre fil, était-ce le même millésime?

SImon =2016 Fred = 2018....
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2526
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Vincent Messier-Lemoyne Mer 24 Fév 2021 - 9:57

Patrick Désy a écrit:C'est du côté Roussillon, mais en blanc, même un peu devant Gauby et Jullien, il y a les vins de Cyril Fhal au Clos du Rouge Gorge. Des merveilles!

Sur la garde (surtout en blanc), je suis plus convaincu par Gauby que par Fhal ... que j'aime bien par ailleurs.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8335
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 36
Localisation : Montréal

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Dagenais, Simon Mer 24 Fév 2021 - 15:35

Frederick Blais a écrit:Une petite montée de lait, juste pour vous aviser Smile  

 À 35 euros c'est du vol.  Le producteur jouie depuis quelques années de notes très élevés, les prix ont suivis, mais là j'ai l'impression de boire sa saignée.

C'est vrai que c'est cher pour toi qui est en Europe. Tu payes très légerement plus cher qu'au Québec (51.75$, 1 bouteille à La Prairie sur le site de la saq) et le même prix retail qu'en Alberta (soit 53-57$ dépendant des marchands).
Dagenais, Simon
Dagenais, Simon

Messages : 101
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35
Localisation : Calgary

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Yves Martineau Mer 24 Fév 2021 - 15:45

Fred et Pat, je ne demandais pas qui fait des vins frais (plusieurs), mais bien qui fait des vins "tranchants" en Languedoc....personne alors?
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6845
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Frederick Blais Mer 24 Fév 2021 - 16:46

Dagenais, Simon a écrit:
Frederick Blais a écrit:Une petite montée de lait, juste pour vous aviser Smile  

 À 35 euros c'est du vol.  Le producteur jouie depuis quelques années de notes très élevés, les prix ont suivis, mais là j'ai l'impression de boire sa saignée.

C'est vrai que c'est cher pour toi qui est en Europe. Tu payes très légerement plus cher qu'au Québec (51.75$, 1 bouteille à La Prairie sur le site de la saq) et le même prix retail qu'en Alberta (soit 53-57$ dépendant des marchands).  

Pour moi c'est cher d'une certaine façon puisque mon salaire au Portugal est 5 fois moins élevé que celui que je faisais au Québec. Mais pour 15 euros il est facile de trouver mieux ''pour mes goûts'' mais cela n'enlève rien qu'avant d'avoir déguster ce 2018 j'étais un fan fini de Commando G que j'ai découvert avec son millésime 2010
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2526
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

La maladie ou l'obsession de la finesse Empty Re: La maladie ou l'obsession de la finesse

Message par Patrick Désy Jeu 25 Fév 2021 - 8:29

Yves Martineau a écrit:Fred et Pat, je ne demandais pas qui fait des vins frais (plusieurs), mais bien qui fait des vins "tranchants" en Languedoc....personne alors?

Tranchant, j'irais du côté de Limoux ou Picpoul. J'ai bien aimé Domaine de Mouscaillo 2018, mais pas spécialement "tranchant", bien que plus près d'un chablis que d'un mâcon. À Picpoul, tout ce qui rentre à la SAQ est passablement "tranchant" et... assez moyen de qualité. En ip, il y a Les Équilibristes - Bridau qui s'en tire avec une belle mention. Dans les deux cas, ça reste des vins en phase avec l'esprit de leur terroir.
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 784
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum