La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
Juillet 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier

Editorial sur Vin Québec

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Editorial sur Vin Québec

Message par Olivier Collin Mar 30 Mar 2021 - 10:17

Il y a une éternité que je n'étais pas allé sur le site de Vin Québec et j'y ai trouvé récemment un éditorial intéressant:

Les chroniqueurs vin sont-ils corrompus?

J'ai trouvé comique l'article non signé à propos de Planeta sur le blogue Les Méchants raisins.


Pour ce qui est de l'éditorial, j'aime bien la recherche de solutions:

Que faut-il faire alors ?
En premier, il faut admettre qu'on est dans un système qui tend à nous corrompre.
En deuxième, il faut divulguer la provenance du produit. Qui l'a payé. En indiquant «produit payé par X», «fourni par Y»; «échantillons reçus» ou autres.
Troisièmement, il faut que les médias accordent un budget à leurs chroniqueurs de façon à ce qu'ils soient indépendants et qu'ils puissent payer les produits.


J'ai cherché sur le site de Vin Québec, je n'ai pas trouvé l'information proposée ci-dessus dans les fiches des vins dégustés.

Il y a bien un commentaire général sur l'indépendance du site, mais doit-on en conclure que Vin Québec ne déguste aucun produit comme échantillon, quelle qu'en soit la forme?
Olivier Collin
Olivier Collin

Messages : 2356
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 11:05

Vin Québec a un gros budget!


Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Jonathan Marquis Mar 30 Mar 2021 - 14:34

J’ai cessé de lire les review de parker car je le trouvais « corrompu », je ne voyais pas la logique des 100 points non plus même en me mettants dans ses souliers au niveau du « goût » qui n’est pas le miens. Je vois ca aussi avec plusieurs comme jessica harnois ou suckling... ma seule logique était que quelqu’un paye (ou donne) pour qu’on nomme ses vins

Je pense que c’est répandu
Jonathan Marquis
Jonathan Marquis

Messages : 1131
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 35
Localisation : Morin-Heights

http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Patrick Ayotte Mar 30 Mar 2021 - 14:40

C'est en grande partie pour ça que j'ai arrêté de prendre des échantillons pour le blogue, par soucis de transparence (et aussi parce que je ne publie pu vraiment exception faite des réseaux sociaux). Et quand j'ouvre une bouteille reçue, bien je l'indique. Mais pour suivre un grand nombre de gens liés au vin, bien peu de personne mentionne que le vin a été donné/reçu/payé!

Faut dire aussi que M. Gagnon a la "chialète" facile et aime bien critiquer tout ce qui bouge, alors je crois qu'il faut prendre son texte avec un grain de sel, même si la situation qu'il décrit existe...
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3607
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Yves Martineau Mar 30 Mar 2021 - 14:49

Jonathan Marquis a écrit:J’ai cessé de lire les review de parker car je le trouvais « corrompu », je ne voyais pas la logique des 100 points non plus même en me mettants dans ses souliers au niveau du « goût » qui n’est pas le miens. Je vois ca aussi avec plusieurs comme jessica harnois ou suckling... ma seule logique était que quelqu’un paye (ou donne) pour qu’on nomme ses vins

Je pense que c’est répandu

Pour remettre en cause l'intégrité d'un personnage mythique du vin, qui a fondé sa longue carrière sur son image de critique indépendant, il faudrait quand même plus que des impressions fondées sur ton goût personnel qui diverge du sien.

Parker fut très critiqué dans le monde du vin, souvent avec raison, parfois par jalousie, mais son honnêteté n'a jamais vraiment été sérieusement remise en cause.

Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7030
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Michel Therrien, Michel Larouche, Ludwig Desjardins et Frederick Blais aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Michel Larouche Mar 30 Mar 2021 - 15:24

Yves Martineau a écrit:
Jonathan Marquis a écrit:J’ai cessé de lire les review de parker car je le trouvais « corrompu », je ne voyais pas la logique des 100 points non plus même en me mettants dans ses souliers au niveau du « goût » qui n’est pas le miens. Je vois ca aussi avec plusieurs comme jessica harnois ou suckling... ma seule logique était que quelqu’un paye (ou donne) pour qu’on nomme ses vins

Je pense que c’est répandu

Pour remettre en cause l'intégrité d'un personnage mythique du vin, qui a fondé sa longue carrière sur son image de critique indépendant, il faudrait quand même plus que des impressions fondées sur ton goût personnel qui diverge du sien.

Parker fut très critiqué dans le monde du vin, souvent avec raison, parfois par jalousie, mais son honnêteté n'a jamais vraiment été sérieusement remise en cause.


Bien d'accord avec toi Yves...La seule chose qui m'irritait avec Parker etait la tendance des notes a descendre avec le temps...

Michel Larouche

Messages : 875
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 57
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Jonathan Marquis Mar 30 Mar 2021 - 15:57

Yves Martineau a écrit:
Jonathan Marquis a écrit:J’ai cessé de lire les review de parker car je le trouvais « corrompu », je ne voyais pas la logique des 100 points non plus même en me mettants dans ses souliers au niveau du « goût » qui n’est pas le miens. Je vois ca aussi avec plusieurs comme jessica harnois ou suckling... ma seule logique était que quelqu’un paye (ou donne) pour qu’on nomme ses vins

Je pense que c’est répandu

Pour remettre en cause l'intégrité d'un personnage mythique du vin, qui a fondé sa longue carrière sur son image de critique indépendant, il faudrait quand même plus que des impressions fondées sur ton goût personnel qui diverge du sien.

Parker fut très critiqué dans le monde du vin, souvent avec raison, parfois par jalousie, mais son honnêteté n'a jamais vraiment été sérieusement remise en cause.


J’ai nommé parker mais je pense que c’est valide pour beaucoup de critiques

Pour parker, je ne comprend pas sa logique, je ne comprend pas les 100 points versus d’autres notes qu’il a donné beaucoup moins, je comprend pas pourquoi l’ensemble des autres dégustateurs vont donner une bonne note a un vin mais que lui va donner un 100 point... pourquoi tous les autres dégustateurs n’ont pas vue le même potentiel... quand il y a un consensus, super ... mais quand il est le seul à caller des 100 points sur certains produits. C’est pas nécessairement une question de gout dans le sens ou je peux me mettre dans ses souliers et « apprécier » un vin selon sa confiture, ca structure de roche et son bois et voir une logique dans ses notes

Je pense juste que les dégustateurs ont trop de pouvoir d’affecter les ventes, c’est trop facile de se faire influencer

J’avais déjà d’ailleur lu une publication de patrick essa il y a plusieurs années où il dénonçait la facilité de recevoir des médailles dans des concours vinicole simplement en payant sa place. Le principe est le même
Jonathan Marquis
Jonathan Marquis

Messages : 1131
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 35
Localisation : Morin-Heights

http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 16:02

Jonathan je ferais une énorme distinction entre Parker et les concours de médailles.

Parker aurait pu prendre le chemin facile et vanter uniquement les canons du moment, ce qu’il a fait penche plutôt du côté de remettre en question l’ordre établi, c’était une approche essentiellement centrée sur le pouvoir du consommateur vs. l’establishment commercial. Sa réussite a mené à la création d’un autre « ordre » commercial mais c’est un tout autre débat que celui de la corruption. J’irais même jusqu’à dire qu’il influençait davantage les producteurs que l’inverse!

Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 16:06

À propos des chroniqueurs québécois, c’est une toute autre game que celle d’un Neil Martin ou James Molesworth. On s’entend que les chroniqueurs d’ici commentent surtout ce qui se vend à la SAQ, et si les importateurs envoient des échantillons c’est certainement pas du Groffier ou du Ganevat domaine. On envoie ce qu’il faut vendre.

La seule chose que je reprocherais vraiment à leur démarche c’est d’être essentiellement centrée sur un mode « recommandations », ce n’est donc pas de la critique étayée au sens de couvrir une région, différencier ses producteurs, etc. Mais c’est lié à leur faible auditoire, ce modèle d’affaires serait invivable ici.

Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Jonathan Marquis Mar 30 Mar 2021 - 16:11

Jonathan Marquis a écrit:
Yves Martineau a écrit:
Jonathan Marquis a écrit:J’ai cessé de lire les review de parker car je le trouvais « corrompu », je ne voyais pas la logique des 100 points non plus même en me mettants dans ses souliers au niveau du « goût » qui n’est pas le miens. Je vois ca aussi avec plusieurs comme jessica harnois ou suckling... ma seule logique était que quelqu’un paye (ou donne) pour qu’on nomme ses vins

Je pense que c’est répandu

Pour remettre en cause l'intégrité d'un personnage mythique du vin, qui a fondé sa longue carrière sur son image de critique indépendant, il faudrait quand même plus que des impressions fondées sur ton goût personnel qui diverge du sien.

Parker fut très critiqué dans le monde du vin, souvent avec raison, parfois par jalousie, mais son honnêteté n'a jamais vraiment été sérieusement remise en cause.


J’ai nommé parker mais je pense que c’est valide pour beaucoup de critiques

Pour parker, je ne comprend pas sa logique, je ne comprend pas les 100 points versus d’autres notes qu’il a donné beaucoup moins, je comprend pas pourquoi l’ensemble des autres dégustateurs vont donner une bonne note a un vin mais que lui va donner un 100 point... pourquoi tous les autres dégustateurs n’ont pas vue le même potentiel... quand il y a un consensus, super ... mais quand il est le seul à caller des 100 points sur certains produits. C’est pas nécessairement une question de gout dans le sens ou je peux me mettre dans ses souliers et « apprécier » un vin selon sa confiture, ca structure de roche et son bois et voir une logique dans ses notes

Je pense juste que les dégustateurs ont trop de pouvoir d’affecter les ventes, c’est trop facile de se faire influencer

J’avais déjà d’ailleur lu une publication de patrick essa il y a plusieurs années où il dénonçait la facilité de recevoir des médailles dans des concours vinicole simplement en payant sa place. Le principe est le même

Un de mes ami producteur m’a parlé que s’il voulait la visite a son vignoble d’un critique bien connu, il devait débourser plusieurs millier d’euro pour une visite... partant du fait qu’un critique est payé pour visiter c’est un peu mon point... je pense c’est pareil au quebec avec l’objectivité
Jonathan Marquis
Jonathan Marquis

Messages : 1131
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 35
Localisation : Morin-Heights

http://www.marquisinc.ca

Michel Larouche aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Michel Larouche Mar 30 Mar 2021 - 16:25

sujet fascinant et probablement sans fin...Etant naif de nature, je preferes faire mon propre parcours selon mes recherches et degustations....
En autant qu'ici, le tout reste transparent je vois pas beaucoup de probleme a essayer de promouvoir certains vins...J'avoue que ca pourrait devenir delicat par exemple si je paie certains participants ici avec une bonne credibilité pour qu'ils ecrivent des commentaires elogieux...Bien que ca risque d'etre assez difficile de convaincre ceux-ci...

Ca me rappelle l'arrivée des DonnHoff 2002 lol

Michel Larouche

Messages : 875
Date d'inscription : 04/06/2009
Age : 57
Localisation : Rock-Bottom, Waste-Island

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 17:07

Code d'éthique du Wine Advocate:

Robert Parker sites two principal forces that shaped his view of a wine critic’s responsibilities. Firstly, he was significantly influenced by the independent philosophy of consumer advocate Ralph Nader. And secondly, he was marked by the indelible impression left by his law school professors, who in the post Watergate era pounded into their students' heads a broad definition of conflict of interest. These two forces have governed the purpose and soul of The Wine Advocate .

We firmly believe that the role of the critic is to render judgments that are reliable. They should be based on extensive experience and on a trained sensibility for whatever is being reviewed. In practical terms, this means critics should be, above and beyond all else, independent. This demands that The Wine Advocate, Inc. covers all travel, accommodation and sustenance costs associated with reviewing wines for The Wine Advocate reports. Our reviewers are not allowed to accept any gifts or gifts in kind from wineries or any person associated with the sale, distribution or promotion of wines. Furthermore, Robert Parker Wine Advocate and the website, RobertParker.com, are and will remain subscriber funded and supported. We do not permit any advertising in these publications.

Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Jonathan Marquis Mar 30 Mar 2021 - 18:39

Ludwig Desjardins a écrit:Code d'éthique du Wine Advocate:

Robert Parker sites two principal forces that shaped his view of a wine critic’s responsibilities. Firstly, he was significantly influenced by the independent philosophy of consumer advocate Ralph Nader. And secondly, he was marked by the indelible impression left by his law school professors, who in the post Watergate era pounded into their students' heads a broad definition of conflict of interest. These two forces have governed the purpose and soul of The Wine Advocate .

We firmly believe that the role of the critic is to render judgments that are reliable. They should be based on extensive experience and on a trained sensibility for whatever is being reviewed. In practical terms, this means critics should be, above and beyond all else, independent. This demands that The Wine Advocate, Inc. covers all travel, accommodation and sustenance costs associated with reviewing wines for The Wine Advocate reports. Our reviewers are not allowed to accept any gifts or gifts in kind from wineries or any person associated with the sale, distribution or promotion of wines. Furthermore, Robert Parker Wine Advocate and the website, RobertParker.com, are and will remain subscriber funded and supported. We do not permit any advertising in these publications.

Si tous le monde sur la planète respectait son code éthique et les loi, plusieurs avocats du site seraient surement caviste 😂
Jonathan Marquis
Jonathan Marquis

Messages : 1131
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 35
Localisation : Morin-Heights

http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Yves Martineau Mar 30 Mar 2021 - 18:45

Jonathan Marquis a écrit:
Un de mes ami producteur m’a parlé que s’il voulait la visite a son vignoble d’un critique bien connu, il devait débourser plusieurs millier d’euro pour une visite... partant du fait qu’un critique est payé pour visiter c’est un peu mon point... je pense c’est pareil au quebec avec l’objectivité

Certainement pas Parker. Une pratique comme ça aurait ruiné sa carrière.

C'est possible que d'autres l'aient faits et que leur réputation en a souffert, je me suis toujours posé des questions sur Suckling.

De qui s'agissait-il?
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7030
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Ludwig Desjardins aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 20:44

Jonathan je ne nie pas que ça puisse être le cas de certains, mais Parker je n’y crois pas. Ça se serait vite su dans le milieu, et son trademark était trop lié à cette indépendance.


Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mar 30 Mar 2021 - 20:48

Yves à propos de Suckling on se souvient de cette histoire montréalaise Laughing

https://www.lapresse.ca/vins/actualites/201204/17/01-4516294-la-saq-a-verse-24-000-a-james-suckling.php

Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Patrick Désy Mer 31 Mar 2021 - 9:45

Marc-André se donne beau jeu d'être plus blanc que blanc alors qu'il a longtemps été l'un de ceux qui profitaient à fond des largesses des producteurs. Comme ce petit voyage au Portugal (avec sa femme!) aux frais de la princesse Sogrape. Il est probablement aujourd'hui un peu frustré, j'imagine, d'être laissé de côté, de ne plus être invité et de recevoir des miettes d'échantillons.

De notre côté, c'est la première fois que nous participons à ce genre de contenu. Nous allons revoir le positionnement de ce genre d'article (par ailleurs clairement identifié comme une "Collaboration") afin de tracer pour les prochaines fois une ligne claire entre l'éditorial et le contenu payé, ce dernier n'étant pas signé et ne comportant aucune note d'évaluation.

Pour les échantillons, on en reçoit beaucoup. Pratiquement tous les vins commentés dans le Journal, le blogue et sur QUB sont des échantillons. Les agents savent très bien que nous ne sommes pas liés par aucune entente ou obligation de parler de leurs vins. Je peux parfois recevoir deux, trois, quatre fois le même vin sans en parler, simplement parce que je considère que le vin ne mérite pas qualitativement d'être souligné. On pourrait en profiter pour commenter de manière plus critique certains vins plutôt que de faire dans la recommandation, comme le laisse entendre Ludwig, mais c'est souvent une question d'espace et de temps. On est d'ailleurs un peu plus en mode critique en onde, sur QUB.

Même chose pour les voyages de presse. Nous n'acceptons jamais de voyage payé par un producteur en particulier, mais on accepte ceux offerts par les représentants de régions viticoles (le BIVB de Bourgogne ou Wines of Greece par exemple) ou des foires (Millésime Bio, Val de Loire Millésime, par ex.). Ce sont des expériences souvent exceptionnelles qui nous permettent d'apprendre énormément sans se sentir obligé de parler d'un producteur spécifique.

Il est quasi impossible pour un chroniqueur au Québec, voire au Canada (WineAlign demande même aux agents de payer pour pouvoir leur envoyer des vins - frais de manutention, font-ils valoir!) de maintenir une éthique comme celle qui prévaut au Wine Advocate ou à Radio-Canada (Fred Arnould me disait qu'il ne peut accepter aucun voyage de presse Sad et pourtant il n'écrit que sur son blogue personnel! ). Même la RVF accepte des voyages de presse.

Bref, rien n'est parfait et on essaye de faire de notre mieux pour rester le plus transparent possible tout en sachant qu'il est impossible d'être complètement objectif.
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 851
Date d'inscription : 12/11/2017

Frederik Boivin, Ludwig Desjardins, Yves Martineau, Michelle Champagne et Dagenais, Simon aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Michelle Champagne Mer 31 Mar 2021 - 10:45

Patrick Désy a écrit:Marc-André se donne beau jeu d'être plus blanc que blanc alors qu'il a longtemps été l'un de ceux qui profitaient à fond des largesses des producteurs. Comme ce petit voyage au Portugal (avec sa femme!) aux frais de la princesse Sogrape. Il est probablement aujourd'hui un peu frustré, j'imagine, d'être laissé de côté, de ne plus être invité et de recevoir des miettes d'échantillons.

De notre côté, c'est la première fois que nous participons à ce genre de contenu. Nous allons revoir le positionnement de ce genre d'article (par ailleurs clairement identifié comme une "Collaboration") afin de tracer pour les prochaines fois une ligne claire entre l'éditorial et le contenu payé, ce dernier n'étant pas signé et ne comportant aucune note d'évaluation.

Pour les échantillons, on en reçoit beaucoup. Pratiquement tous les vins commentés dans le Journal, le blogue et sur QUB sont des échantillons. Les agents savent très bien que nous ne sommes pas liés par aucune entente ou obligation de parler de leurs vins. Je peux parfois recevoir deux, trois, quatre fois le même vin sans en parler, simplement parce que je considère que le vin ne mérite pas qualitativement d'être souligné. On pourrait en profiter pour commenter de manière plus critique certains vins plutôt que de faire dans la recommandation, comme le laisse entendre Ludwig, mais c'est souvent une question d'espace et de temps. On est d'ailleurs un peu plus en mode critique en onde, sur QUB.

Même chose pour les voyages de presse. Nous n'acceptons jamais de voyage payé par un producteur en particulier, mais on accepte ceux offerts par les représentants de régions viticoles (le BIVB de Bourgogne ou Wines of Greece par exemple) ou des foires (Millésime Bio, Val de Loire Millésime, par ex.). Ce sont des expériences souvent exceptionnelles qui nous permettent d'apprendre énormément sans se sentir obligé de parler d'un producteur spécifique.

Il est quasi impossible pour un chroniqueur au Québec, voire au Canada (WineAlign demande même aux agents de payer pour pouvoir leur envoyer des vins - frais de manutention, font-ils valoir!) de maintenir une éthique comme celle qui prévaut au Wine Advocate ou à Radio-Canada (Fred Arnould me disait qu'il ne peut accepter aucun voyage de presse Sad et pourtant il n'écrit que sur son blogue personnel! ). Même la RVF accepte des voyages de presse.

Bref, rien n'est parfait et on essaye de faire de notre mieux pour rester le plus transparent possible tout en sachant qu'il est impossible d'être complètement objectif.

Très bonne réplique Patrick à la « cheap shot » de M. Gagnon! Je trouve très malheureux de mentionner le blog de collègues pour passer une frustration. De mon côté, j’ai appris à vivre avec cette réalité et je partage le commentaire de Ludwig. Je suis peut-être naïve mais je crois en l’intégrité du « dégustateur » car le journaliste a une crédibilité à préserver.
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2367
Date d'inscription : 26/07/2009

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Ludwig Desjardins Mer 31 Mar 2021 - 11:40

Patrick Désy a écrit:On pourrait en profiter pour commenter de manière plus critique certains vins plutôt que de faire dans la recommandation, comme le laisse entendre Ludwig, mais c'est souvent une question d'espace et de temps. On est d'ailleurs un peu plus en mode critique en onde, sur QUB.

Pour préciser ma pensée ici: je ne pense pas que vous ne le faites pas car vous vous sentez liés aux agents car les bouteilles vous sont offertes. Je pense que c'est le modèle de la critique vin qui vous "impose" cela ici: les gens en général veulent grosso modo des bons vins au bon rapport qualité-prix et veulent surtout se faire recommander des choix.

Le comble du comble c'est les influenceurs Instagram qui eux ne font que mettre une photo de Magma de Cornelissen et récolter les likes sans aucun apport d'information sur le vin.

Ludwig Desjardins

Messages : 5468
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Patrick Désy et Dagenais, Simon aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Olivier Collin Mer 31 Mar 2021 - 12:17

Perso, je ne vois pas l'article M.A. Gagnon comme un cheap shot, dans la mesure où il prend bien soin de dire clairement qu'il se sent concerné par ce problème ("En premier, il faut admettre qu'on est dans un système qui tend à nous corrompre.") et je vois plus son texte comme une réflexion sur divers problèmes plutôt que les élucubrations d'un critique frustré visant seulement un article. D'ailleurs quiconque consulte les références à la fin de son éditorial (ce que l'on voit très rarement dans la presse vinicole) peut constater le sérieux de ce genre de problème, qui dépasse souvent le monde du vin.

Le problème avec cette novlangue des "collaborations", "partenariats" et autres balivernes me semble double:

- Comment dire que les critiques qui parlent (en bien toujours) des vins sponsorisés ne font pas la critique des vins quand le commentaire est aguichant et qu'il ne manque que les quelques étoiles allouées pour constituer une critique selon les standards du blog.

- A la fin des fins, ce genre de publie reportage se ressemble toujours un peu pas mal, comme on peut le constater avec une (très) brève recherche sur Google:

https://www.taubfamilyselections.com/producers/planeta

fait valoir, dans l'ensemble, les mêmes points (quoique celui de Méchant Raisin soit mieux écrit) et celui-ci est tiré d'une agence importatrice.

Effectivement, Michelle,  je te trouve un peu naïve en ce qui concerne ta dernière phrase... Cool
Olivier Collin
Olivier Collin

Messages : 2356
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Michelle Champagne Mer 31 Mar 2021 - 13:32

Effectivement, je n’ai pas la même perception que toi sur la référence aux Méchants Raisins. À chaque fois que M.Gagnon est « frustré », car je crois qu’il s’agit d’une de ces nombreuses frustrations, il nous sort son code d’éthique. C’est bien noble de sa part mais les intentions derrières ne le sont pas nécessairement....

Avant, j’étais outrée de lire les commentaires de vins sponsorisés. Maintenant, j’en ris...j’y attache de moins en moins d’importance. Il faut choisir ses combats!
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2367
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Simon Grenier Mer 31 Mar 2021 - 15:08

Ce qui m'apparaît assez clair est que les journalistes reçoivent les échantillons tous en même temps. Quelqu'un qui suivrait juste les chroniqueurs du Québec se retrouve donc à lire sur des vins identiques dans des intervalles de temps souvent courts.

À titre d'exemple (il y en aurait plein), la fin de semaine dernière, Véronique Rivest discutait du vin présenté par Patrick quelques jours plus tôt:

https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/2021-03-28/les-vins-de-la-semaine/pour-vos-accords-grillades.php

https://www.journaldemontreal.com/2021/03/13/bon-en-cochon

D'un point de vu strictement marketing, je vois l'avantage. Par contre, du point de vu de la diversité existante, ça finit par créer beaucoup de redondance et à pousser les consommateurs vers une forme d'uniformisation il me semble.

My 2 cents


Dernière édition par Simon Grenier le Mer 31 Mar 2021 - 15:11, édité 1 fois (Raison : Orthographe)

Simon Grenier

Messages : 637
Date d'inscription : 23/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Frederick Blais Mer 31 Mar 2021 - 15:20

Il y a un cercle vicieux en ce moment dans le monde du vin en raison de l'abondance de production ou la multiplication des vins. La meilleur façon de trier l'achat de vins pour un importateur, distributeur, agent ou monopole c'est la note que le vin reçoit de la critique ou aussi s'il a une certification bio ou autre.

Tenter de faire entrer un vin à la SAQ sans une note ou une certification est tout un tour de force aujourd'hui! Il y va de même pour n'importe quel magasin de vins dans le monde, la note vend et est un gage de profitabilité et de simplicité(ce qui est notre société aujourd'hui)pour plusieurs intervenants. Sinon il faut vraiment avoir une histoire, une exclusivité qui engage et valorise le consommateur, si quelqu'un veut bien la raconter ou l'entendre.

Une fois à la SAQ, il faut que le vin parte dans un certain laps de temps si l'on veut que le vin soit reconduit. Il faut donc envoyer des échantillons à la presse, aux blogueurs, influenceurs. C'est quand même incroyable tout ce cirque avec des marges aussi minces au Québec.

Comme je le raconte souvent, j'ai déjà vu des critiques bien connus changer leur note pour un vin une fois ce dernier dévoilé pour protéger son égo ou sa qualité de dégustateur; j'ai déjà vu des critiques imposer que l'on lui ouvre certains vins alors que les stocks sont presque nuls... comme j'ai déjà vu des domaines dérouler le tapis rouge devant certains.

Une chose est clair, ces grosses pointures comme Suckling, Parker doivent recevoir des centaines d'invitation par jour pour participer à des soupers, des dégustations dans l'espoir qu'il y aura un post à partager sur les médias sociaux. C'est difficile d'être 100% intègre lorsque la pression et l'offre est autant au rendez-vous, un peu comme les Rolling Stones et les groupies Smile Il ne faut pas en abuser consciemment par contre.

Comme dans chaque domaine, il y aura les puristes, les opportunistes et ceux qui arrivent avec pleins de belles intentions et finiront par se faire corrompre par le système.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2617
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Frederick Blais Mer 31 Mar 2021 - 15:26

En passant, petite anecdote, j'ai déjà essayé de faire venir au Portugal une personnalité au frais d'un producteur. L'idée est simple, envoyer des échantillons légalement au Québec avec le monopole est couteux, presque aussi couteux que de payer un voyage à la personne et lui présenter et expliquer les vins en personne.

Tout comme pour la même raison avec Niepoort on a essayé de faire venir au Portugal l'équipe de Chasse et Pêche pour préparer le souper Montreal Passion vin. Ici c'était une question de timing qui n'a pas fonctionné.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2617
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Editorial sur Vin Québec Empty Re: Editorial sur Vin Québec

Message par Patrick Désy Mer 31 Mar 2021 - 15:33

Simon Grenier a écrit:Ce qui m'apparaît assez clair est que les journalistes reçoivent les échantillons tous en même temps. Quelqu'un qui suivrait juste les chroniqueurs du Québec se retrouve donc à lire sur des vins identiques dans des intervalles de temps souvent courts.

À titre d'exemple (il y en aurait plein), la fin de semaine dernière, Véronique Rivest discutait du vin présenté par Patrick quelques jours plus tôt:

https://www.lapresse.ca/gourmand/alcools/2021-03-28/les-vins-de-la-semaine/pour-vos-accords-grillades.php

https://www.journaldemontreal.com/2021/03/13/bon-en-cochon

D'un point de vu strictement marketing, je vois l'avantage. Par contre, du point de vu de la diversité existante, ça finit par créer beaucoup de redondance et à pousser les consommateurs vers une forme d'uniformisation il me semble.

My 2 cents

Vrai que ça arrive de plus en plus et c'est effectivement dommage comme situation. Ça s'explique notamment par les quantités disponibles en SAQ. Il faut un minimum critique pour en parler, autrement les lecteurs se plaignent qu'ils ne peuvent pas trouver le vin. L'ennui, c'est qu'il n'y pas beaucoup de vins qui sont à la fois très bons, largement distribués en bonne quantité et offerts à prix raisonnables. Et quand ça arrive, on est plusieurs chroniqueurs à se garrrrrrocher pour en parler. Il arrive d'ailleurs souvent que nous apportions, Nadia et moi, le même vin à faire déguster l'aveugle à l'enregistrement du balado.

De là à dire que ce sont toujours les mêmes vins en même temps partout au Québec, je crois qu'il y a une assez bonne variété.
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 851
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum