La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Semaine du 28 février 2021 - C'est la relâche!
2020: vos déceptions  EmptyHier à 22:59 par Alain Roy

» Semaine du 21 février 2021
2020: vos déceptions  EmptyHier à 22:04 par Alain Roy

» 50 ans cher Olivier!
2020: vos déceptions  EmptyHier à 19:53 par André Laurendeau

» Bizot 2018
2020: vos déceptions  EmptyDim 28 Fév 2021 - 17:43 par Fabien Rosiau

» Une devinette
2020: vos déceptions  EmptyVen 26 Fév 2021 - 17:30 par Michel Therrien

» Porto Blanc 30 ans Devesa finalement disponible
2020: vos déceptions  EmptyVen 26 Fév 2021 - 13:58 par Patrick Désy

» Arrivage Cellier du jeudi
2020: vos déceptions  EmptyJeu 25 Fév 2021 - 13:42 par Patrick Désy

» La maladie ou l'obsession de la finesse
2020: vos déceptions  EmptyJeu 25 Fév 2021 - 8:29 par Patrick Désy

» Le CH 2021
2020: vos déceptions  EmptyMer 24 Fév 2021 - 23:20 par Ludwig Desjardins

» IP: Domaine du Clos Naudin - Philippe Foreau
2020: vos déceptions  EmptyMer 24 Fév 2021 - 21:20 par Yves Martineau

» Semaine du 14 février 2021
2020: vos déceptions  EmptyLun 22 Fév 2021 - 16:29 par Michel Larouche

» Semaine du 31 janvier 2021
2020: vos déceptions  EmptyLun 22 Fév 2021 - 15:00 par Michelle Champagne

» Semaine du 7 février 2021
2020: vos déceptions  EmptyLun 22 Fév 2021 - 7:20 par Francois Fontaine

» Australian Open 2021
2020: vos déceptions  EmptyDim 21 Fév 2021 - 9:35 par Michel Therrien

» Une fois la bouteille ouverte, on fait quoi?
2020: vos déceptions  EmptySam 20 Fév 2021 - 19:23 par Michel Larouche

Mars 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

2020: vos déceptions

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Jeu 7 Jan 2021 - 22:17

Pas nécessairement de mauvais vins, mais des déceptions pour moi en 2020.

Mark Angeli Ferme de la Sansonniere La Lune 2017
Un vin maintenant encensé par la RVF, m’a semblé mou bourré de sucre résiduel et sans vivacité sur ce millésime.

Roederer Champagne Cristal 2008
Étrangement aussi dans mes meilleurs Champagne de l’année, mais vu le prix et le pedigree il ne m’a pas semblé assez dominant. Peut-être un peu assommé sous son dosage il m’a semblé manqué d’éclat. Bu à l’aveugle.

Cornellissen toutes cuvées confondues
Des vins qui peuvent être intéressants quand ils sont stables mais ça transpire maintenant le marketing nature. Les vins me dérange moins que la prétention incarnée par le producteur.

Beaucoup trop de Bourgogne hors prix
Il y a peut-être quelque chose que je saisis mal, une sensibilité que je n’ai pas acquise, mais encore cette année je suis déçu par ce que je peux boire en Bourgogne de crus souvent dans les centaines de dollars. Ce constat vaut plus en rouge qu’en blanc où j’ai eu quelques belles expériences.


Dernière édition par Ludwig Desjardins le Dim 10 Jan 2021 - 20:10, édité 3 fois

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Frederick Blais Ven 8 Jan 2021 - 4:57

Ludwig Desjardins a écrit:P

Beaucoup trop de Bourgogne hors prix
Il y a peut-être quelque chose que je saisis mal, une sensibilité que je n’ai pas acquise, mais encore cette année je suis déçu par ce que je peux boire en Bourgogne de crus souvent dans les centaines de dollars. Ce constat vaut plus en rouge qu’en blanc où j’ai eu quelques belles expériences.

Je pense que la bulle Bourguignonne pour l'amateur de vin va tranquillement s'essouffler. Les prix ne vont pas baisser car les vins sont trop en demande par les riches coureurs d'étiquettes mais un peu comme les Super Toscans, l'amateur en a mis beaucoup en cave et finalement lorsqu'il commence à les boire se rend compte que pour le prix ou pour ses préférences personnelles, il y a mieux ailleurs.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2513
Date d'inscription : 06/06/2009

Ludwig Desjardins et Michel Beauchamp aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Patrick Désy Ven 8 Jan 2021 - 8:33

Ludwig Desjardins a écrit:

Cornellissen toutes cuvées confondues
Des vins qui peuvent être intéressants quand ils sont stables mais ça transpire maintenant le marketing nature. Les vins me dérange moins que la prétention incarnée par le producteur.


J'expliquais au nouveau jeune gourou des vins natures, Vincent Laniel, dit Vincent Sansulfite, qui était récemment de passage à QUB pour présenter son livre et la série Supernaturel, quand on affirme "vouloir faire de meilleurs vins", je suis toute ouïe. Mais prétendre, comme le fait Frank Cornellisen, vouloir faire les "meilleurs vins du monde", là, tout de suite tu me perds Sleep
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 778
Date d'inscription : 12/11/2017

Ludwig Desjardins et Michel Beauchamp aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Ven 8 Jan 2021 - 10:25

Patrick Désy a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:

Cornellissen toutes cuvées confondues
Des vins qui peuvent être intéressants quand ils sont stables mais ça transpire maintenant le marketing nature. Les vins me dérange moins que la prétention incarnée par le producteur.


J'expliquais au nouveau jeune gourou des vins natures, Vincent Laniel, dit Vincent Sansulfite, qui était récemment de passage à QUB pour présenter son livre et la série Supernaturel, quand on affirme "vouloir faire de meilleurs vins", je suis toute ouïe. Mais prétendre, comme le fait Frank Cornellisen, vouloir faire les "meilleurs vins du monde", là, tout de suite tu me perds Sleep

Le « nouveau gourou des vins natures » très bon! 😂

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Ven 8 Jan 2021 - 13:08

Ceci étant dit, pour avoir dégusté les vins de Cornelissen avec lui au domaine en 2010, ses vins sont vraiment bons ... au domaine!

Mais comme tout produit naturel non protégé, mal distribué et mal entreposé, ils se détériorent très rapidement et deviennent rapidement imbuvables, comme la plupart des vins nature que nous avons au Québec.  Bref, des vins excellents au domaine, pas mal bons à 50km, buvables à 500km et infects à 3000km !!!

De là à dire qu'il fait le meilleur vin au monde ... il y a une forte marge!!

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Michel Larouche, Frederick Blais et Michel Beauchamp aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Patrick Désy Ven 8 Jan 2021 - 14:20

André Laurendeau a écrit:Ceci étant dit, pour avoir dégusté les vins de Cornelissen avec lui au domaine en 2010, ses vins sont vraiment bons ... au domaine!

Mais comme tout produit naturel non protégé, mal distribué et mal entreposé, ils se détériorent très rapidement et deviennent rapidement imbuvables, comme la plupart des vins nature que nous avons au Québec.  Bref, des vins excellents au domaine, pas mal bons à 50km, buvables à 500km et infects à 3000km !!!

De là à dire qu'il fait le meilleur vin au monde ... il y a une forte marge!!

André

La plupart sont fragiles, oui. Imbuvables, plus ou moins d'accord. On reçoit au Québec d'innombrables vins natures, certains "extrêmes" sans aucun ajout SO2, et plusieurs sont d'une irréprochable qualité.
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 778
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Ven 8 Jan 2021 - 19:49

Patrick Désy a écrit:La plupart sont fragiles, oui. Imbuvables, plus ou moins d'accord. On reçoit au Québec d'innombrables vins natures, certains "extrêmes" sans aucun ajout SO2, et plusieurs sont d'une irréprochable qualité.
J'ai utilisé le terme "la plupart" pour quantifier les vins nature imbuvables, et toi, les termes "certains" que tu as réduit en utilisant le terme "plusieurs" pour quantifier les bons vins.

Je crois qu'on dit la même chose, mais dans un cas d'à moitié vide -vs- d'à moitié plein.

lol! lol! lol!

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Frédéric Bricaud Ven 8 Jan 2021 - 19:51

Ça me fait penser à la Coulée de Serrant. Un de mes bons amis se fournit uniquement au domaine et n'a jamais eu de problème. Pour les autres, c'est environ une bouteille déviante sur deux, pour ne pas dire 2 sur 3...

André Laurendeau a écrit:Ceci étant dit, pour avoir dégusté les vins de Cornelissen avec lui au domaine en 2010, ses vins sont vraiment bons ... au domaine!

Mais comme tout produit naturel non protégé, mal distribué et mal entreposé, ils se détériorent très rapidement et deviennent rapidement imbuvables, comme la plupart des vins nature que nous avons au Québec.  Bref, des vins excellents au domaine, pas mal bons à 50km, buvables à 500km et infects à 3000km !!!

De là à dire qu'il fait le meilleur vin au monde ... il y a une forte marge!!

André

Frédéric Bricaud

Messages : 464
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 47
Localisation : Montréal

Mario Vaillancourt aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Ven 8 Jan 2021 - 21:31

Frédéric Bricaud a écrit:Ça me fait penser à la Coulée de Serrant. Un de mes bons amis se fournit uniquement au domaine et n'a jamais eu de problème. Pour les autres, c'est environ une bouteille déviante sur deux, pour ne pas dire 2 sur 3...

André Laurendeau a écrit:Ceci étant dit, pour avoir dégusté les vins de Cornelissen avec lui au domaine en 2010, ses vins sont vraiment bons ... au domaine!

Mais comme tout produit naturel non protégé, mal distribué et mal entreposé, ils se détériorent très rapidement et deviennent rapidement imbuvables, comme la plupart des vins nature que nous avons au Québec.  Bref, des vins excellents au domaine, pas mal bons à 50km, buvables à 500km et infects à 3000km !!!

De là à dire qu'il fait le meilleur vin au monde ... il y a une forte marge!!

André

Mais ça c’est étrange car il va bien les chercher en auto. La distribution chez un caviste en France par une énorme différence... peut-être que ton ami a une bonne tolérance! ;-)

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Ven 8 Jan 2021 - 21:34

André Laurendeau a écrit:
Patrick Désy a écrit:La plupart sont fragiles, oui. Imbuvables, plus ou moins d'accord. On reçoit au Québec d'innombrables vins natures, certains "extrêmes" sans aucun ajout SO2, et plusieurs sont d'une irréprochable qualité.
J'ai utilisé le terme "la plupart" pour quantifier les vins nature imbuvables, et toi, les termes "certains" que tu as réduit en utilisant le terme "plusieurs" pour quantifier les bons vins.

Je crois qu'on dit la même chose, mais dans un cas d'à moitié vide -vs- d'à moitié plein.

lol! lol! lol!

André

Plutôt d’accord avec Patrick, je vois mal comment le voyage peut être une explication plausible car j’ai bu énormément de vins nature ici totalement stables et sans problèmes. On s’entend que ces vins sont TOUS bus loin de leur origine, à NY, Tokyo, Le Cap... Un vin bien conçu à l’origine ne devrait pas dériver complètement car il voyage.

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Dagenais, Simon Ven 8 Jan 2021 - 23:39

Ludwig Desjardins a écrit:
André Laurendeau a écrit:
Patrick Désy a écrit:La plupart sont fragiles, oui. Imbuvables, plus ou moins d'accord. On reçoit au Québec d'innombrables vins natures, certains "extrêmes" sans aucun ajout SO2, et plusieurs sont d'une irréprochable qualité.
J'ai utilisé le terme "la plupart" pour quantifier les vins nature imbuvables, et toi, les termes "certains" que tu as réduit en utilisant le terme "plusieurs" pour quantifier les bons vins.

Je crois qu'on dit la même chose, mais dans un cas d'à moitié vide -vs- d'à moitié plein.

lol! lol! lol!

André

Plutôt d’accord avec Patrick, je vois mal comment le voyage peut être une explication plausible car j’ai bu énormément de vins nature ici totalement stables et sans problèmes. On s’entend que ces vins sont TOUS bus loin de leur origine, à NY, Tokyo, Le Cap... Un vin bien conçu à l’origine ne devrait pas dériver complètement car il voyage.

Je dirais que ça peut dépendre de l'importateur aussi. J'ai remarqué une grande différence entre certain vins importés par un importateur albertain et le même vin bu à Montréal. Les gens qui importent membre de La Paulée pourront aisément confirmer l'importance du transport entre l'Europe et ici.
Dagenais, Simon
Dagenais, Simon

Messages : 97
Date d'inscription : 07/02/2018
Age : 35
Localisation : Calgary

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Frédéric Bricaud Sam 9 Jan 2021 - 8:50

J'imagine que les cavistes font affaire avec des transporteurs, donc la logistique doit être plus compliquée qu'un simple aller-retour en voiture...
Mais j'ai bu plusieurs fois ces vins avec lui, et ils étaient parfaits. Pour les autres, ce n'était pas une zone grise, c'étaient des vins oxydés et imbuvables dans plus de la moitié des cas. Je n'ai jamais pris le risque d'en acheter une seule bouteille, le prix est déjà élevé, alors le multiplier par 2 ou 2,5...

Ludwig Desjardins a écrit:
Frédéric Bricaud a écrit:Ça me fait penser à la Coulée de Serrant. Un de mes bons amis se fournit uniquement au domaine et n'a jamais eu de problème. Pour les autres, c'est environ une bouteille déviante sur deux, pour ne pas dire 2 sur 3...

André Laurendeau a écrit:Ceci étant dit, pour avoir dégusté les vins de Cornelissen avec lui au domaine en 2010, ses vins sont vraiment bons ... au domaine!

Mais comme tout produit naturel non protégé, mal distribué et mal entreposé, ils se détériorent très rapidement et deviennent rapidement imbuvables, comme la plupart des vins nature que nous avons au Québec.  Bref, des vins excellents au domaine, pas mal bons à 50km, buvables à 500km et infects à 3000km !!!

De là à dire qu'il fait le meilleur vin au monde ... il y a une forte marge!!

André

Mais ça c’est étrange car il va bien les chercher en auto. La distribution chez un caviste en France par une énorme différence... peut-être que ton ami a une bonne tolérance! ;-)

Frédéric Bricaud

Messages : 464
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 47
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Yves Martineau Sam 9 Jan 2021 - 9:05

Ma déception de l'année: Casanova di Neri Brunello di Montalcino Tenuta Nuova 2010...

Un vin très controversé. 99 pts Suckling, 100 pts Monica Larmer et....89 pts A. Galloni.....J'ai donné 88 pts et mis mes dernières à l'encan du 11 janvier, allez misez gros! Laughing
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Ludwig Desjardins aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Pierre Beauregard Sam 9 Jan 2021 - 9:27

Frédéric Bricaud a écrit:Ça me fait penser à la Coulée de Serrant. Un de mes bons amis se fournit uniquement au domaine et n'a jamais eu de problème. Pour les autres, c'est environ une bouteille déviante sur deux, pour ne pas dire 2 sur 3...

Mais j'ai bu plusieurs fois ces vins avec lui, et ils étaient parfaits. Pour les autres, ce n'était pas une zone grise, c'étaient des vins oxydés et imbuvables dans plus de la moitié des cas. Je n'ai jamais pris le risque d'en acheter une seule bouteille, le prix est déjà élevé, alors le multiplier par 2 ou 2,5...

C'est vrai qu'avec la Coulée de Serrant ça peut être hasardeux.  Ça demeure le plus grand blanc jamais bu.  Un 1989 acheté au début des années 2010 chez un caviste en Provence et dégusté en septembre 2016.  Grandiose.  J'avais acheté à la SAQ en 2013 deux bouteilles du millésime 2005.  La première ouvert quelque part en 2017-2018 était complètement oxydé.  Je me croise les doigts pour la 2e.  En juin 2008 j'ai acheté directement au domaine son 2006.  Toujours pas ouverte et j'espère que tu as raison au sujet de la provenance.
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2628
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Sam 9 Jan 2021 - 9:29

J’ai aussi vendu les miennes Yves, tu devrais te faire 200$ par bouteille.

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Sam 9 Jan 2021 - 9:32

Pierre Beauregard a écrit:
Frédéric Bricaud a écrit:Ça me fait penser à la Coulée de Serrant. Un de mes bons amis se fournit uniquement au domaine et n'a jamais eu de problème. Pour les autres, c'est environ une bouteille déviante sur deux, pour ne pas dire 2 sur 3...

Mais j'ai bu plusieurs fois ces vins avec lui, et ils étaient parfaits. Pour les autres, ce n'était pas une zone grise, c'étaient des vins oxydés et imbuvables dans plus de la moitié des cas. Je n'ai jamais pris le risque d'en acheter une seule bouteille, le prix est déjà élevé, alors le multiplier par 2 ou 2,5...

C'est vrai qu'avec la Coulée de Serrant ça peut être hasardeux.  Ça demeure le plus grand blanc jamais bu.  Un 1989 acheté au début des années 2010 chez un caviste en Provence et dégusté en septembre 2016.  Grandiose.  J'avais acheté à la SAQ en 2013 deux bouteilles du millésime 2005.  La première ouvert quelque part en 2017-2018 était complètement oxydé.  Je me croise les doigts pour la 2e.  En juin 2008 j'ai acheté directement au domaine son 2006.  Toujours pas ouverte et j'espère que tu as raison au sujet de la provenance.

Sur la Coulée on parle souvent d’oxydation prématurée, d’où mon doute sur la question du voyage qui normalement fait d’autres types de dommage. Mais un vin s’oxyde selon moi est juste mal né. D’ailleurs il me semble avoir lu le producteur nier ces problèmes comme étant partie intégrante de son vin, du grand n’importe quoi.

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Sam 9 Jan 2021 - 11:31

Ludwig Desjardins a écrit:Plutôt d’accord avec Patrick, je vois mal comment le voyage peut être une explication plausible car j’ai bu énormément de vins nature ici totalement stables et sans problèmes. On s’entend que ces vins sont TOUS bus loin de leur origine, à NY, Tokyo, Le Cap... Un vin bien conçu à l’origine ne devrait pas dériver complètement car il voyage.
OK. Je précise ..

Le vin nature est un produit alimentaire vivant, non protégé, donc sujet aux aléas de l'environnement, particulièrement à ceux de la température. Or, à moins de faire le transport en camion réfrigéré, il est assuré que la température de transport sera plus élevée que la température qui doit être maintenue pour que le vin ne se détériore pas.  Personne ne songerait transporter un fromage, de la viande, ou un jus de fruits non protégé sans les mettre en camion/bateau/avion réfrigéré. C'est ce à quoi je faisais référence avec mes "kilomètres", pas à l'effet "transport" en soi. Notez aussi que personne ne songerait non plus à les offrir à la vente sur tablette à température pièce ... comme le fait la SAQ.

Avant la "mode vin nature", plusieurs des précurseurs des vins nature avisaient l'acheteur de conserver le vin en bas de 14 degrés en tout temps, y compris durant le transport. J'ai eu cette conversation avec quelques producteurs, dont Frank Cornelissen, Josep Torres Vilamajó (Casa Pardet), Jean-Pierre Frick (Pierre Frick), qui m'ont confirmé qu'il ne fallait surtout pas briser la chaine de froid. Certains l'écrivaient même sur la contre-étiquette.  Lorsque Lapierre a importé ses vins nature au Québec pour la première fois, Jacques Benoît qui s'était informé auprès du producteur et de l'agence écrivait : "Enfin, même au cours du transport, les non sulfités doivent impérativement être gardés à une température «ne dépassant pas 14 degrés»."  

Mais depuis que le vin nature est à la mode et que les vins déviants se vendent et sont même encensés, pourquoi gérer cette chaîne de froid et alerter le consommateur ???

On peut laisser du jus d'orange pur, non protégé, sur le comptoir pendant quelques temps. Si on est chanceux, il ne se détériora pas. Mais par expérience, la proportion de produits déviants est trop grande pour que je prenne le risque d'en acheter, surtout quand j'ai goûté de ces produits à la source et que je sais ce que cela peut, et surtout doit, goûter.

André


Dernière édition par André Laurendeau le Sam 9 Jan 2021 - 11:46, édité 2 fois
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Michel Therrien aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Sam 9 Jan 2021 - 11:37

Yves Martineau a écrit:Ma déception de l'année: Casanova di Neri Brunello di Montalcino Tenuta Nuova 2010...

Un vin très controversé. 99 pts Suckling, 100 pts Monica Larmer et....89 pts A. Galloni.....J'ai donné 88 pts et mis mes dernières à l'encan du 11 janvier, allez misez gros! Laughing
J'ai ouvert un 2007 hier soir ... Après 13 ans, encore vanillé au max, beaucoup trop moderne à mon goût. Je présume que le 2010 est encore pire ... alors les miennes iront aussi à l'encan ;-)

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Pierre Beauregard Sam 9 Jan 2021 - 12:59

André, je viens de finir de lire « Mon aventure dans le vignoble de France » de Kermit Lynch et c'est exactement ce qu'il dit lui aussi au sujet du transport réfrigéré, et ça date des années 80.
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2628
Date d'inscription : 03/06/2009

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Yves Martineau Sam 9 Jan 2021 - 13:08

André Laurendeau a écrit:
Yves Martineau a écrit:Ma déception de l'année: Casanova di Neri Brunello di Montalcino Tenuta Nuova 2010...

Un vin très controversé. 99 pts Suckling, 100 pts Monica Larmer et....89 pts A. Galloni.....J'ai donné 88 pts et mis mes dernières à l'encan du 11 janvier, allez misez gros! Laughing
J'ai ouvert un 2007 hier soir ... Après 13 ans, encore vanillé au max, beaucoup trop moderne à mon goût. Je présume que le 2010 est encore pire ... alors les miennes iront aussi à l'encan ;-)

André

En plus ça sort à plus de 150$...
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6836
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Sam 9 Jan 2021 - 13:09

Pierre Beauregard a écrit:André, je viens de finir de lire « Mon aventure dans le vignoble de France » de Kermit Lynch et c'est exactement ce qu'il dit lui aussi au sujet du transport réfrigéré, et ça date des années 80.
Il faut aussi se rapeller que, avant que les consommateurs se fassent un plaisir de boire des vins déviants, la SAQ refusait de garantir les vins sans sulfites et reportait tout le risque sur les agences qui en importaient.  Quelqu'un sait quelles conditions elle applique à ces vins aujourd'hui ?

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Ludwig Desjardins Sam 9 Jan 2021 - 14:11

André sur le fond je comprend et idéalement oui les vins doivent être bien transportés, mais sur les producteurs nature qui font bien j’ai rarement de bouteilles à ce pont déviantes, c’est pourquoi j’ai l’impression que certains sont juste moins bons pour produire des vins stables.

J’ai l’impression que plusieurs producteurs tiennent ce discours pour se protéger lorsque leur vin sont mauvais, c’est forcément à cause qu’ils ont été mal traités, etc...

Ludwig Desjardins

Messages : 5266
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par André Laurendeau Sam 9 Jan 2021 - 17:30

Ludwig Desjardins a écrit:André sur le fond je comprend et idéalement oui les vins doivent être bien transportés, mais sur les producteurs nature qui font bien j’ai rarement de bouteilles à ce pont déviantes, c’est pourquoi j’ai l’impression que certains sont juste moins bons pour produire des vins stables.

J’ai l’impression que plusieurs producteurs tiennent ce discours pour se protéger lorsque leur vin sont mauvais, c’est forcément à cause qu’ils ont été mal traités, etc...
Quand tu écris "rarement de bouteilles à ce point déviantes", je comprends que tu considère qu'"un peu" de déviance est OK. Pour ma part, un vin "un peu" défectueux demeure un vin défectueux et il est très rare que je prenne plaisir à le déguster.  Mais chacun son truc.

C'est comme pour les bretts : certains les tolèrent plus que d'autres, allant même jusqu'à y voir une complexité accrue dans le vin. Mais rien n'empêche qu'un vin bretté, c'est un vin contaminé.

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 770
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par François Guyot Sam 9 Jan 2021 - 19:23

André Laurendeau a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:André sur le fond je comprend et idéalement oui les vins doivent être bien transportés, mais sur les producteurs nature qui font bien j’ai rarement de bouteilles à ce pont déviantes, c’est pourquoi j’ai l’impression que certains sont juste moins bons pour produire des vins stables.

J’ai l’impression que plusieurs producteurs tiennent ce discours pour se protéger lorsque leur vin sont mauvais, c’est forcément à cause qu’ils ont été mal traités, etc...
Quand tu écris "rarement de bouteilles à ce point déviantes", je comprends que tu considère qu'"un peu" de déviance est OK. Pour ma part, un vin "un peu" défectueux demeure un vin défectueux et il est très rare que je prenne plaisir à le déguster.  Mais chacun son truc.

C'est comme pour les bretts : certains les tolèrent plus que d'autres, allant même jusqu'à y voir une complexité accrue dans le vin. Mais rien n'empêche qu'un vin bretté, c'est un vin contaminé.

André

Tout à fait d'accord avec toi André. Je suis entouré de jeunes adeptes au vin nature et ils m'en font 'boire' de toutes les couleurs. Ils ont développé une certaine tolérance à la déviance à laquelle je suis incapable de souscrire. Ils me taquinent souvent en me disant: 'Toi, avec tes vins de banquier' en faisant référence à mes Bordeaux. Pourtant, lorsque je leur ouvre un bon Bordeaux ou une belle Bourgogne, ils sont les premiers à faire la danse du bacon.

François Guyot

Messages : 388
Date d'inscription : 28/02/2018

Pierre Beauregard, Mario Vaillancourt, Yves Martineau et André Laurendeau aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

2020: vos déceptions  Empty Re: 2020: vos déceptions

Message par Patrick Essa Dim 10 Jan 2021 - 10:31

Les vins vivants, natures, sans intrant peuvent tout à fait etre embouteillés lorsqu’ils ont atteints une période de leur vie en élevage où ils sont devenus stables. C’est à dire en ayant dégradé tous les sucres fermentescibles, en présentant un niveau de gaz peu ou pas perceptible, en étant ni oxydatif, ni réduit et surtout en ayant des valeurs analytiques permettant au vin de ne pas évoluer trop vite sous verre car il n’est pas couvert en sulfite. Un vin peut donc être nature et tout à fait apte à bien se comporter sur quelques années à la condition que le soin apporté à sa vinification lui permette de ne pas repartir en FA et donc de réduire outrageusement.
Le non emploi de sulfite avec un process n’incluant aucune levure ajoutée  autorise d’autre souches de levure que saccharomyces  à marquer les vins de leur emprunte. Les plus connues sont les Brettanomyces en rouge et les Bruxellensis en blanc mais ces travers ne proviennent en rien du transport ou de la température d’entreposition. Les notes aromatiques sont la des la fin des fermentations.
 Mais il existe des vins natures parfaitement équilibrés et purs car ils sont vinifés avec beaucoup de soin et ceux là ont une forme très éloignée des petits breuvages gazeux qui sentent le suin de cheval et l’haleine de poney, souvent gazeux et surtout marqués  par une absence de maîtrise.
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1137
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Pierre Beauregard, Yves Martineau et Patrick Désy aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum