La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
Septembre 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier

Semaine du 1er novembre 2020

+9
Vincent Messier-Lemoyne
Ludwig Desjardins
Alain Roy
Yves Martineau
Francois Fontaine
Michel Therrien
Michelle Champagne
Frederick Blais
Patrick Ayotte
13 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Ayotte Mar 3 Nov 2020 - 19:09

Domaine de l'Horizon Mar i Muntanya Vin de Pays (Languedoc-Roussillon) 2019
Couleur rubis violacé moyennement opaque. Arômes de baies foncés, d'épices (un peu de poivre), de ronces et d'herbes aromatiques. Bonne fraîcheur en bouche avec du fruit, il y a présence de tannins légers et agréables avec une finale finement épicée. Un peu plus complexe qu'un classique vin de soif. Bon compagnon pour les pâtes. Très bien (89)
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3607
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Frederick Blais Mar 3 Nov 2020 - 20:49

Quelques American IPA des pays Basques(côté espagnol) ce soir, difficile de trouver du vin Américain pour la soirée.

Ensuite 2 bouteilles intéressantes

Quinta do Côtto Bastardo 1974, Douro
Le trousseau du Douro, 46 ans d'âge. Un vin qui a connue des plus beaux jours mais qui est quand même agréable à boire, 1-2 verres, pas une bouteille. Sur des notes oxydatives, tertiaires, surtout vieux fruits, pruneaux, dates, tabac, sous bois. En bouche le vin a encore des tannins et c'est surprenant. Riche pour le cépage. Probablement un vin sec d'un cépage précoce, probablement riche en sucre et vinifié comme un Porto sec. Expérience intéressante avant expérience qualitative.

Clos Floridene 2013, Graves, Denis Dubourdieu Je bois peu de Bordeaux récemment mais ce vin m'a redonné le goût. Une belle expression de fruit, de fraicheur et de finesse. Super équilibré et sur la pureté, finale sur la graphite, beaucoup de plaisir.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2650
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Michelle Champagne Jeu 5 Nov 2020 - 9:04

Hier, j’avais le goût de nous faire plaisir avec une belle Syrah de Graillot. Domaine Alain Graillot Crozes-Hermitage 2017. Tantôt féminine, tantôt masculine, elle reflète toujours le millésime sans compromis. Ce 2017 est un pur délice. Légèrement animale à l’ouverte, le fruit noir et l’olive prendront le relais accompagnés de poivre noir. Un copier/collé en bouche soutenu par une belle texture saline et des tanins encore bien jeunes. Au final, la cerise vient se pointer sur le bout de la langue pendant le poivre et l’olive réapparaissent simultanément en rétro sur fond d’amertume. cheers cheers cheers

Mon échelle de notation:  Laughing

cheers  cheers  cheers  cheers = Hors norme, je cours à la SAQ et il n’en reste plus
cheers cheers cheers = excellent, je cours à la SAQ et vide mon portefeuille
cheers cheers= très bon, je marche à la SAQ pour acheter 3 bouteilles
cheers = bon, je suis heureuse d’y avoir goûté
No = ne rencontre pas mes goûts et je n’ai pas passé une belle soirée
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2414
Date d'inscription : 26/07/2009

Pierre Beauregard, Yves Martineau et Patrick Désy aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Frederick Blais Jeu 5 Nov 2020 - 9:14

Tu peux mettre les équivalences en points de Michel ou Yves pour que je comprenne Very Happy Very Happy Laughing
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2650
Date d'inscription : 06/06/2009

Pierre Beauregard, Yves Martineau et Michelle Champagne aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Michel Therrien Ven 6 Nov 2020 - 10:36

Brochette de poulet et légumes.....du cabernet franc!

Chinon Coteau de Noiré 2009, Philippe Alliet
Ouverture 3h avant et 1h de carafe large.
La robe est pourpre foncé avec très légère décoloration au ménisque.
Bouquet peu intense au départ (d'où la carafe) puis le temps nous offre framboises et cassis sur un fond dominant de chocolat mentholé et de poivrons grillés. L'entrée de bouche est plutôt ronde et soyeuse. Rapidement le velouté s'installe, belle mâche, tannins dodus et gourmands, ça demeure frais et la finale se veut de bonne longueur sur des notes de poivrons et de chocolat. Un vin plus sensuel que cérébral dans ce millésime chaud. Nous avons bien aimé.
91 ou 17/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9306
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 58
Localisation : Joliette

Yves Martineau et Jean-Philip Journeault aiment ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Francois Fontaine Ven 6 Nov 2020 - 17:56

Michel Therrien a écrit:Brochette de poulet et légumes.....du cabernet franc!

Chinon Coteau de Noiré 2009, Philippe Alliet
Ouverture 3h avant et 1h de carafe large.
La robe est pourpre foncé avec très légère décoloration au ménisque.
Bouquet peu intense au départ (d'où la carafe) puis le temps nous offre framboises et cassis sur un fond dominant de chocolat mentholé et de poivrons grillés. L'entrée de bouche est plutôt ronde et soyeuse. Rapidement le velouté s'installe, belle mâche, tannins dodus et gourmands, ça demeure frais et la finale se veut de bonne longueur sur des notes de poivrons et de chocolat. Un vin plus sensuel que cérébral dans ce millésime chaud. Nous avons bien aimé.
91 ou 17/20.

J'aime ca les notations en double....Smile

Francois Fontaine

Messages : 243
Date d'inscription : 26/10/2014

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Yves Martineau Ven 6 Nov 2020 - 18:36

Domaine des Lambrays Clos des Lambrays Grand Cru 2009
Nez subtilement épicé, floral, avec des nuances de fraises et framboises, de sous-bois. Très agréable, mais discret, il devient vraiment envoûtant en fin de bouteille. La bouche est jolie, élégante, en finesse, une douce extraction. C’est délicieux, charmeur, mais léger, sans grande profondeur, avec une longueur modeste. Comme souvent, je trouve que c’est une qualité de premier cru, je n’y vois pas un grand cru. Je crois que j’aurais vu un Chambolle. Ma blonde était à Volnay. Peu de chair pour un 2009. 92 pts
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7113
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Frederick Blais Ven 6 Nov 2020 - 21:01

Super soirée avec Daniel Niepoort et Carlos Flores de la maison Andresen.

On n'en parle pas beaucoup mais Andresen est vraiment une maison de Porto de haut niveau!

Carlos m'a fait découvrir le super Vintage 2003, qui a digéré ses tannins et s'offrent sur un registre pure, équilibré et floral. Il peut semblé comme un 2000 ou 1997 mais le vin est très profond et sexy en ce moment, difficile de lui reprocher son accessibilité.

Son Colheita 2000 montrait un style plus sec que ce à quoi je m'attendais. Ce à quoi Carlos pointait rapidement qu'il veut que le Colheita démontre le style de l'année avant le style de la maison.

Daniel a apporté un Colheita 1976 embouteillé en 2007 qui a été probablement le Porto le plus sexy de la journée, fin et complexe, de la soie plein de complexité, ce que l'on s'attend de Niepoort.

Un Magnum d'un vin ''maison'' de Niepoort provenant du Dao était superbe. Je dis maison parce qu'ils pensent que le vin est tellement bon qu'ils ne le vendront jamais. Le surnom à l'interne est ''Romanée Lomba'' pour le clin d'œil à la bourgogne et le nom du vignoble. Cela fait quelque fois que je le déguste, il ne déçoit pas.

Un Vieux Porto Quinado a aussi été présenté. Un assemblage de plus de 80 ans. Un verre est super intéressant, mais le vin est très intense pour en boire plus. Le nouvel assemblage qui vient d'être mis sur le marché est plus jeune, avec environ 5-10% du vieux vin dans l'assemblage final.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2650
Date d'inscription : 06/06/2009

Yves Martineau aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Yves Martineau Sam 7 Nov 2020 - 8:36

Le millésime 2018 commence à arriver au Québec cheers


Jean-Marc Vincent Santenay 1er Cru Passetemps 2018
Un cru souvent un peu plus ouvert que les autres premiers crus du domaine , c’est le cas de ce 2018 qui est dangereusement charmeur.

Le nez est floral, avec des notes de cerise noire, de mûre. La bouche offre un fruit gourmand, très savoureux. Le vin est moins riche que Gravière, un peu plus ouvert, plus charmeur, mais un peu moins profond. 2018 est une année chaude et le vin tire 14.4 degrés, mais il n’y a pourtant aucune sensation de chaleur. Un séducteur, fort agréable en l'état, représentatif du millésime.


Domaine des Baumard Quarts de Chaume 2012
Nez très souffré, qui cache le fruit. Ensuite des notes de litchi. Un vin sucré, frais, qui sent la chaptalisation vu le millésime de misère. C’est très simple, doux, au mieux agréable, inoffensif, assez court. Quand on pense à l’appellation et au prix, c’est désolant... 87 pts, mais vu le prix, 59$ la demie, ça mériterait peut-être moins...
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7113
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Yves Martineau Sam 7 Nov 2020 - 16:41

Je sais que plusieurs adorent. Mais je dois me rendre à l'évidence, ce n'est pas mon cas.

Jean-François Ganevat Côtes du Jura Sous la Roche Plein Sud 2018
Une couleur extrêmement pâle, trouble.

Nez marqué par la volatile, avec quelque chose de lactique, ces arômes dominant de discrets effluves de fruit rouge et de roses, qui seraient plus agréables à l’avant-plan.  La bouche est acidulée, avec une minéralité affirmée qui me rappelle certains millésimes de Foillard, mais malheureusement sans le fruit de ces beaux morgons.

À l’aveugle, ma blonde était convaincue d’un vin défectueux…Il correspond malheureusement à la plupart de mes expériences avec le trousseau. Je sais qu’il y en a plusieurs qui adorent, mais j’ai du mal à apprécier. Trop d’acidité pour bien peu de fruit, du moins à mon goût. 87 pts
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7113
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Ayotte Mar 10 Nov 2020 - 10:55

Yves Martineau a écrit:Je sais que plusieurs adorent. Mais je dois me rendre à l'évidence, ce n'est pas mon cas.

Jean-François Ganevat Côtes du Jura Sous la Roche Plein Sud 2018
Une couleur extrêmement pâle, trouble.

Nez marqué par la volatile, avec quelque chose de lactique, ces arômes dominant de discrets effluves de fruit rouge et de roses, qui seraient plus agréables à l’avant-plan.  La bouche est acidulée, avec une minéralité affirmée qui me rappelle certains millésimes de Foillard, mais malheureusement sans le fruit de ces beaux morgons.

À l’aveugle, ma blonde était convaincue d’un vin défectueux…Il correspond malheureusement à la plupart de mes expériences avec le trousseau. Je sais qu’il y en a plusieurs qui adorent, mais j’ai du mal à apprécier. Trop d’acidité pour bien peu de fruit, du moins à mon goût. 87 pts

Pas capable non plus de comprendre ou d'apprécier ce cépage...
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3607
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Alain Roy Mar 10 Nov 2020 - 13:02

Pinot nero 2015, Langhe, G.D.Vajra, 40$.

En carafe 1 heure. Rubis rutilant moyennement-peu dense et limpide. Bouquet timide sur les petites baies rouges fraîches, épices douces, ça pinote légèrement...

Bien plus dégourdi en bouche, intense même ! Attaque franche sur texture soyeuse puis attaque plus directe de fruits rouges acidulés, je suis sur la cerise. La vivacité est élevée et les amers costauds. Une finale rude sur le fruit, le sucre, les amers, et un p'tit arrache-gueule...je soupçonne un léger bouchon ! Ou alors c'est un pinot rustique très jeune...J'en ouvre une autre !

#2: Robe un brin plus pâle. Bouquet semblable, timide aussi mais plus fin, élégant, ça pinote avec plus d'assurance avec pointes de de fuel/truffes. Également plus dégourdi en bouche: attaque franche et souplesse, full fruits style cerises, haute tension, amers costauds. Finale rude avec impression de rusticité et de grande jeunesse...Finalement ils se ressemblent pas mal ! Avec temps et bouffe, deux bouteilles qui arrachent...Bref, pas un pinot hors Bourgogne que je conseillerais à Stéphanie ! Mes notes: 15/20, 85/100, No             Laughing

Lendemain: face à face, même robe. bouquet 1: toujours discret sur baies rouges, simple. bouquet 2: semblable, discret, cerises mais plus "poussiéreux". bouche 1: pas fort, rustique/sec, près du bouchon (et de l'évier). bouche 2: lui n'est pas près du bouchon mais ça reste pas fort, rustique/sec et ça arrache...du pinot noir tout ça ? au final 1 échangé à la saq et 2 donné à nièce (elle boit n'importe quoi ! Laughing ) Je passe à un pinot canadien: une série se dessine-t-elle ? Cool

Pinot Noir Reserve 2017, VQA Twenty Mile Bench, Megalomaniac, 50$.

Pnp. Jolie robe rubis-pêche peu soutenue et tout à fait limpide. Bon, voilà un peu de nez ! Bouquet pas timide donc mais fin, ça pinote les petites baies rouges, un peu d'empyro-machin ou de réduction (ça va partir c'est pnp), du bois, fleurs séchées, bouquet jeune, fringant et fort invitant.

Et re-bon en bouche, enfin ça ressemble à du pinot, c'est ce que j'avais envie de boire après tout ! Entrée franche sur du velours puis explosion de baies rouges succulentes, acidulées juste comme il faut, un brin sucrées. La finale est intense sans être rude, c'est une frimousse pleine d'entrain, ça en donne beaucoup mais ça va certainement gagner en finesse avec les années en dodo dans la cave. Un très beau pinot canadien. J'en ai une vieille que je vais ouvrir la semaine prochaine juste pour voir...ALZHEIMER ! Je viens de voir que je l'ai bue en septembre dernier ! Laughing

Lendemain: jolie robe. superbe bouquet, ça pinote avec épices, bye bye la réduction. en bouche, tout simplement savoureux...je suis fier de ce "canadian pinot noir" ! je te le recommande Stéphanie !

En rappel pour faciliter la comparaison:


The Sob has left the building 2007, pinot noir, Mégalomaniac, VQA Niagara Ontario, acheté en 2011, 45$.

Bouchon émietté à l'ouverture donc filtré et remis en bouteille. Grenat bien dense mais limpide avec collet briqué. Le bouquet est explosif, sur les fruits rouges cuits, fleurs des champs, bois, vanille et glycérine. On dirait que ça annonce quelque chose de gourmand comme un cnp...

Mais non pas tant et c'est tant mieux ! L'entrée est délicate sur une texture hallucinante de soie angélique offrant un fruité rouge vibrant, riche, à mi-chemin entre frais et cuit, sucré, opulent. La tension bien présente apporte une belle fraîcheur et les amers, nobles, se pointent en une finale qui fait saliver. Un vin en pleine forme rehaussé par quelques beautés secondaires genre champignons. Un brin racoleur et un peu trop élevé pour moi (2 ans en fût de chêne), mais au-delà de cela un très beau pinot ontarien à point mais qui en a encore sous la pédale. Pour être honnête, je dois avouer qu'en pure aveugle je ne serais sûrement pas aller vers un pinot noir, mais vers un cnp oui ! Hâte de goûter au 2018, mais je suis pas certain que c'est la même cuvée.

Lendemain: robe/bouquet/bouche tels hier ! quelle texture...avec full fruits, tension et amertume. du bel Ontarien !
Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2766
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Michelle Champagne Mar 10 Nov 2020 - 14:43

Alain Roy a écrit:Pinot nero 2015, Langhe, G.D.Vajra, 40$.

En carafe 1 heure. Rubis rutilant moyennement-peu dense et limpide. Bouquet timide sur les petites baies rouges fraîches, épices douces, ça pinote légèrement...

Bien plus dégourdi en bouche, intense même ! Attaque franche sur texture soyeuse puis attaque plus directe de fruits rouges acidulés, je suis sur la cerise. La vivacité est élevée et les amers costauds. Une finale rude sur le fruit, le sucre, les amers, et un p'tit arrache-gueule...je soupçonne un léger bouchon ! Ou alors c'est un pinot rustique très jeune...J'en ouvre une autre !

#2: Robe un brin plus pâle. Bouquet semblable, timide aussi mais plus fin, élégant, ça pinote avec plus d'assurance avec pointes de de fuel/truffes. Également plus dégourdi en bouche: attaque franche et souplesse, full fruits style cerises, haute tension, amers costauds. Finale rude avec impression de rusticité et de grande jeunesse...Finalement ils se ressemblent pas mal ! Avec temps et bouffe, deux bouteilles qui arrachent...Bref, pas un pinot hors Bourgogne que je conseillerais à Stéphanie ! Mes notes: 15/20, 85/100, No                             Laughing

Lendemain: face à face, même robe. bouquet 1: toujours discret sur baies rouges, simple. bouquet 2: semblable, discret, cerises mais plus "poussiéreux". bouche 1: pas fort, rustique/sec, près du bouchon (et de l'évier). bouche 2: lui n'est pas près du bouchon mais ça reste pas fort, rustique/sec et ça arrache...du pinot noir tout ça ? au final 1 échangé à la saq et 2 donné à nièce (elle boit n'importe quoi ! Laughing ) Je passe à un pinot canadien: une série se dessine-t-elle ? Cool

J’ai un faible pour cette maison. Leurs petits Langhe Rosso et Langhe Nebbiolo me donnent beaucoup de plaisir. Jamais goûté à leur pinot nero mais je peux comprendre son niveau de rusticité. De mon côté, j’ai de la difficulté avec les pinots canadiens que je trouvent souvent trop boisés, vanillés....
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2414
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Ludwig Desjardins Mar 10 Nov 2020 - 22:04

Yves Martineau a écrit:Je sais que plusieurs adorent. Mais je dois me rendre à l'évidence, ce n'est pas mon cas.

Jean-François Ganevat Côtes du Jura Sous la Roche Plein Sud 2018
Une couleur extrêmement pâle, trouble.

Nez marqué par la volatile, avec quelque chose de lactique, ces arômes dominant de discrets effluves de fruit rouge et de roses, qui seraient plus agréables à l’avant-plan.  La bouche est acidulée, avec une minéralité affirmée qui me rappelle certains millésimes de Foillard, mais malheureusement sans le fruit de ces beaux morgons.

À l’aveugle, ma blonde était convaincue d’un vin défectueux…Il correspond malheureusement à la plupart de mes expériences avec le trousseau. Je sais qu’il y en a plusieurs qui adorent, mais j’ai du mal à apprécier. Trop d’acidité pour bien peu de fruit, du moins à mon goût. 87 pts

J’ai adoré! Probablement le meilleur Trousseau bu à ce jour... pour moi il fait quand même figure d’ovni parmi les Trousseau habituels, se rapprochant plus d’un Overnoy. Tu aimerais peut-être plus un style plus classique et dense comme Aviet.

Je ne sais pas à quoi m’attendre du 2019, RVF 98 points. Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 5521
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Vincent Messier-Lemoyne Mer 11 Nov 2020 - 7:25

Je me situe quelque part entre vous … Ganevat produit à mon avis des blancs bien supérieurs à ses rouges … et de bien meilleure garde, avec moins de variabilité d’une bouteille à l’autre, même en jeunesse. Si les premiers valent, à mes yeux, largement leur prix, j’en suis moins convaincu en ce qui a trait aux seconds. C’est historiquement le pinot qui m’a le plus impressionné, mais je dois dire que cette année Plein Sud m’a fait une bonne impression. Le style est léger et sur le fil, mais ça m’a semblé plus pur et net que par le passé. Ça demeure pas donné toutefois considérant le courteur en bouche.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8415
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Ludwig Desjardins Mer 11 Nov 2020 - 7:35

Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Ludwig Desjardins

Messages : 5521
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Michelle Champagne aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Désy Mer 11 Nov 2020 - 8:32

Bien d'accord avec Vincent et Ludwig: Plein Sud 2018 est un magnifique ovni! Un style singulier qui peut déstabiliser si on boit toujours du vin propre...

Je n'ai jamais été convaincu de garder longtemps des vins de poulsard, encore moins de trousseau. Ils sont bus habituellement dans les 2-3 ans. C'est pourquoi j'apprécie (presque) autant les rouges que les blancs chez Ganevat, bien qu'ils n’aient pas la même profondeur.

La seule exception pour la garde de rouge selon moi, c'est Overnoy. Et encore, ils sont souvent magnifiques dès leur prime jeunesse. J'ai acheté en l'état les millésimes anciens (jusqu'à 1995) qui sont souvent impressionnants.

Par ailleurs, pour du Trousseau qui déçoit, c'est la cuvée Singulier 2018 de A. & M. Tissot. Pourtant, sa cuvée Amphore du même millésime (merci Alain B. pour le partage) est spectaculaire! Tout comme son pinot Sous la Tour 2018 qui en jette!
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 875
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Michelle Champagne Mer 11 Nov 2020 - 8:42

Ludwig Desjardins a écrit:Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Pour bien comprendre, combien la quille?
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2414
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Désy Mer 11 Nov 2020 - 8:48

Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Pour bien comprendre, combien la quille?

Julien Grusse en Billat Pinot Noir 2018 - 86,10$
Trousseau Plein Sud 2018 - 76,45 $
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 875
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Yves Martineau Mer 11 Nov 2020 - 18:31

Buisson-Charles Meursault 1er Cru Charmes 2012
La couleur évoluée laisse présager l’oxydation. Ce n’est heureusement pas le cas, mais il est peut-être un peu plus évolué qu’il ne devrait, me dis-je. Le nez est un peu mielleux, citron confit, avec des notes de noix, des épices (cumin?). Évolution?

Et puis il y a la bouche, très belle, assez puissante, complexe et saline, d’une longueur fascinante, concentrée et complexe. Wow, ce n’était qu’une illusion! Rarement vu un moribond aussi en forme. Une sorte de mystère. Un superbe vin d'une profondeur remarquable. 93 pts
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7113
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Ludwig Desjardins Mer 11 Nov 2020 - 18:37

Patrick Désy a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Pour bien comprendre, combien la quille?

Julien Grusse en Billat Pinot Noir 2018 - 86,10$
Trousseau Plein Sud 2018 - 76,45 $

Ça met quand même en perspective comment les vins du jura ont aussi été victime d'inflation des prix.

Pour moi il n'y a pas si longtemps les meilleurs trousseau se vendaient 30-35$, les meilleurs blancs autour de 40-50$, certains même moins. Les vins de Labet et Tissot par exemple n'ont-ils pas augmenté d'un bon 50-75% en quelques années?

Le Jura a été une valeur refuge pour les gens après l'inflation en Bourgogne, mais là on se retrouve dans une situation où les rapport qualité-prix sont plus rares.

Ludwig Desjardins

Messages : 5521
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Patrick Désy aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Essa Jeu 12 Nov 2020 - 2:12

Yves Martineau a écrit:Buisson-Charles Meursault 1er Cru Charmes 2012
La couleur évoluée laisse présager l’oxydation. Ce n’est heureusement pas le cas, mais il est peut-être un peu plus évolué qu’il ne devrait, me dis-je. Le nez est un peu mielleux, citron confit, avec des notes de noix, des épices (cumin?). Évolution?

Et puis il y a la bouche, très belle, assez puissante, complexe et saline, d’une longueur fascinante, concentrée et complexe. Wow, ce n’était qu’une illusion! Rarement vu un moribond aussi en forme. Une sorte de mystère. Un superbe vin d'une profondeur remarquable. 93 pts

  La couleur prononcée de ce vin vient du fait qu’il n’a pas été collé, ce qui procure toujours une nuance supplémentaire au vin. Évidemment avec les problèmes de premox et les peurs qui s’y rattachent, les domaines usent quasiment systématiquement des collages caséines-bentonite quand la couleur naturel est soutenue. Je ne le fais plus car j’estime que cela dépouille le vin. 2012 n’est pas mon millésime préféré en raison de la grêle mais plusieurs bouteilles ouvertes ces derniers temps m’ont séduit plus que je ne l’aurais cru. Mystère du vin...
Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1150
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Yves Martineau Jeu 12 Nov 2020 - 7:51

Je savais déjà en débouchant celle-ci que 2012 n'est pas ton préféré ni celui des copains, alors les attentes lorsque j'ai vu la couleur étaient basses!
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 7113
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Patrick Désy Jeu 12 Nov 2020 - 8:13

Ludwig Desjardins a écrit:
Patrick Désy a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Pour bien comprendre, combien la quille?

Julien Grusse en Billat Pinot Noir 2018 - 86,10$
Trousseau Plein Sud 2018 - 76,45 $

Ça met quand même en perspective comment les vins du jura ont aussi été victime d'inflation des prix.

Pour moi il n'y a pas si longtemps les meilleurs trousseau se vendaient 30-35$, les meilleurs blancs autour de 40-50$, certains même moins. Les vins de Labet et Tissot par exemple n'ont-ils pas augmenté d'un bon 50-75% en quelques années?

Le Jura a été une valeur refuge pour les gens après l'inflation en Bourgogne, mais là on se retrouve dans une situation où les rapport qualité-prix sont plus rares.

Bien d'accord. Il fallait en profiter il y 7 ou 8 ans. Même des domaines comme Château de Saint-Pierre, pourtant peu connus il y 2 ou 3 ans, sortent à 60$-70$ la quille. J'achète encore, car j'aime les vins et que ça demeure relativement accessible (si on compare avec la satanée Bourgogne - je pense par exemple aux prix des vins de Pat Essa au Québec Sad )

Mais on trouve des trucs magnifiques ailleurs en Bourgogne: Chablis, Pouilly, Maconnais. En France: en Alsace, en Loire, le Roussillon, la Savoie, etc. Et dans le monde: Afrique du Sud, îles Canaries, Autriche, la Grèce, etc.
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 875
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 1er novembre 2020 Empty Re: Semaine du 1er novembre 2020

Message par Michelle Champagne Jeu 12 Nov 2020 - 10:19

Ludwig Desjardins a écrit:
Patrick Désy a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Très d’accord Vincent, je préfère aussi les blancs et les rouges sont chers. Simplement pour moi ça rentre dans la catégorie du style unique, on paye pour goûter quelque chose qui n’est pas courant. Un peu comme un Lopez Heredia rosé, bien que ce dernier soit deux fois moins cher.

Pour bien comprendre, combien la quille?

Julien Grusse en Billat Pinot Noir 2018 - 86,10$
Trousseau Plein Sud 2018 - 76,45 $

Ça met quand même en perspective comment les vins du jura ont aussi été victime d'inflation des prix.

Pour moi il n'y a pas si longtemps les meilleurs trousseau se vendaient 30-35$, les meilleurs blancs autour de 40-50$, certains même moins. Les vins de Labet et Tissot par exemple n'ont-ils pas augmenté d'un bon 50-75% en quelques années?

Le Jura a été une valeur refuge pour les gens après l'inflation en Bourgogne, mais là on se retrouve dans une situation où les rapport qualité-prix sont plus rares.

Nouiii! Est-ce vraiment le rapport qualité-prix qui a fait migrer les amateurs ou simplement la singularité des vins de la région? Le Jura est à la mode et tout ce qui est à la mode subie l’inflation. Difficile de garder un bon rapport qualité-prix pour un Trousseau, Poulsard, Gringet et cie à 76$. Ce ne sont pas des cépages qui ont la réputation d’offrir une grande complexité.
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2414
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum