La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
Juin 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930    

Calendrier Calendrier

Semaine du 7 juin 2020

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Michelle Champagne Mar 16 Juin 2020 - 12:35

Alain Roy a écrit:
La Gille 2009, Gigondas, Perrin et fils, acheté en 2011, 30$.

En carafe 1 heure. 80% grenache, 20% syrah. Grenat bien soutenu, vif, un brin brouille, mince liséré aqueux au collet, sans signe d'évolution. Bouquet timide et simple mais tout en fraîcheur: fruits rouges natures et fleurs des champs.

Premières impressions de "simplicité" en bouche également. Attaque sur le bout des pieds sur une très belle texture cependant, veloutée, soyeuse, suivie d'un fruité rouge cuit, très sec, comme étouffé. La tension est plutôt basse sans que je ne ressente trop de lourdeur et la finale arrache un peu en amers ou tanins rudes. Un vin costaud, pas nécessairement lourd, sauvé par sa texture réconfortante. Me manque juste un peu de gourmandise de fruits. Quand même en pleine forme et bon. S'améliore pas avec le temps et la bouffe, comme s'il s'oxydait ??? À suivre demain !

Lendemain: pas facile le nez, gros doute, je pense que c'est oxydé. allons voir la bouche: pas facile non plus...la texture est tellement belle, mais ça arrache en finale. la vie est trop courte, je passe au suivant !

Terrasse du Diable 2007, Gigondas, Les Pallières, acheté en 2010, 35$.

Pnp. 90% grenache. Grenat vif, moins soutenu que Gille et plus limpide, petit collet orangé, sans signe d'évolution. Bouquet complètement différent, subtil et élégant, sur le fruit rouge cuit genre fine confiture, avec de la vanille fraîche, pointe de truffe, fleurs séchées, un peu de poivre...un bouquet complexe et envoûtant.

L'attaque est directe sur une texture presqu'onctueuse qui présente un fruit plutôt noir genre mûres/cassis, confit, pulpeux, un brin sucré. Heureusement il y a une tension qui crie "présent", repoussant une lourdeur qui se tient pas loin. Les amers de leurs côtés crient plutôt "tassez-vous !" et sont donc fort solides voire rudes, surtout en finale. C'est costaud, cochon, intense mais sans finesse. Je préfère quand même à Gille qui était trop simple hier et assurément oxydé aujourd'hui. Mais mais mais...encore une fois avec le temps et la bouffe, le nez me devient insupportable avec ses relents de bois mouillé et la bouche c'est pire avec son alcool (il tire 15,2 degrés) et ses je-ne-sais-quoi qui m'arrachent la gueule...J'ai juste envie d'aller me servir un amaro pour effacer tout ça !

Lendemain: ça pue le bouillon en poudre...ça arrache la gueule...au suivant !

Vieilles vignes 2009, Gigondas, Tardieu-Laurent, acheté en 2012, 40$.

Pnp. Possiblement 95% grenache et le reste en mourvèdre si je me fie à la fiche du 2013. Grenat mat, un brin brouille, assez soutenu avec petit liséré tuilé au pourtour. Bouquet comme une brise fraîche, sentant la forêt ! Du bois, des épices secs, des fleurs sèches et du petit fruit rouge qui se profile derrière tout ça.

Attaque en douceur sur une texture caressante. De même le fruit est doux, rouge genre cerise, sucré, abondant. La tension est de bon aloi et encore une fois voilà un Gigondas avec des amers solides. Un vin de caractère, quand même harmonieux, et qui oui enfin témoigne d'une certaine finesse...Excellent en l'instant. Sera-t-il oxydé demain ? Telle est la question ! Avec le temps et la bouffe, ben cr...après plus de 20 ans à boire du vin de toutes sortes je comprends plus rien lol ! Ce 3ième Gigondas se durcit lui aussi, ce qui me donne un flash débile: les Gigondas de 10 ans et + ne tolèrent pas l'oxygène !

Lendemain: fiou fiou fiou....très beau bouquet, doux, frais, fruité, boisé. très belle bouche, douce, sans rudesse, fruitée, sucrée, gourmande mais fine...Il sauve la mise Gigondas !

En résumé, mauvaise semaine pour moi mais bonne semaine pour l'évier !
(tout ça à cause d'Olivier et son Raspail-Ay qui m'a donné le goût d'ouvrir du Gigondas ! Laughing )

Hahahaha! Il y a des semaines comme ça. Au moins, tu as fait le ménage de ta cave. Je sens q’un Bourgogne hors de prix va suivre bientôt pour réparer le tout! Laughing
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2334
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Alain Roy Mar 16 Juin 2020 - 12:51

[quote="Michelle Champagne"]
Alain Roy a écrit:

Hahahaha! Il y a des semaines comme ça. Au moins, tu as fait le ménage de ta cave. Je sens q’un Bourgogne hors de prix va suivre bientôt pour réparer le tout! Laughing

lol! Ça s'pourrait ben !
Alain Roy
Alain Roy

Messages : 2706
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Michelle Champagne Mar 16 Juin 2020 - 12:55

Ludwig Desjardins a écrit:À voir les prix de plus en plus pratiqués dans la région il me semble que Droin demeure quand même un achat avisé avec les premiers à 60$ et grands à 100$.

Je trouve Droin moins intéressant que les canons cités précédemment, qui sont difficiles à obtenir de surcroît, mais aussi intéressant sinon plus que la plupart des autres excellents producteurs dont les bouteilles sont accessibles: Fevre, Billaud-Simon, Moreau, etc.

Bien entendu si on pouvait acheter à volonté du Dauvissat et Raveneau ça rendrait 95% des chablis inutiles dans ce bas monde.  Laughing

Chablis est de plus en plus ennuyeuse avec les pâles copies....Perso, je n’ai jamais « trippé » sur Droin qui, à mon humble avis, manque de définition. Je n’ai pas l’expérience de Pierre car contrairement à lui, j’ai arrêté d’en acheter...(je t’agace Pierre). Je préfère Pico qui a malheureusement fait bondir ses prix. C’est vraiment une question de goût personnel.

La semaine dernière, j’ai acheté Les Lys de Buisson-Charles. J’avais goûté un Vaudesir au Domaine qui m’avait plutôt fait penser à un Meursault. Vous me donnez le goût d’ouvrier mon Lys. À suivre...
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2334
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Patrick Désy Mar 16 Juin 2020 - 15:13

Ludwig Desjardins a écrit:À voir les prix de plus en plus pratiqués dans la région il me semble que Droin demeure quand même un achat avisé avec les premiers à 60$ et grands à 100$.

Je trouve Droin moins intéressant que les canons cités précédemment, qui sont difficiles à obtenir de surcroît, mais aussi intéressant sinon plus que la plupart des autres excellents producteurs dont les bouteilles sont accessibles: Fevre, Billaud-Simon, Moreau, etc.

Bien entendu si on pouvait acheter à volonté du Dauvissat et Raveneau ça rendrait 95% des chablis inutiles dans ce bas monde.  Laughing

Bien d'accord avec toi! Samuel Billaud, Droin et Fèvre sont des achats constants à la maison. Pico maintenant dans une moindre mesure étant donné les prix. Content de voir un peu plus de Picq à la SAQ (même si surtout dans le CV), car bonne affaire.

En passant, ne manquez pas La Chablisienne Chablis Premier Cru La Grande Cuvée 2014. Le 2017 (il en reste un peu) est remarquable. L'agence a pu mettre la main sur du 2014 pour le même prix... 31$!
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 840
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Ludwig Desjardins Mer 17 Juin 2020 - 14:53

Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:À voir les prix de plus en plus pratiqués dans la région il me semble que Droin demeure quand même un achat avisé avec les premiers à 60$ et grands à 100$.

Je trouve Droin moins intéressant que les canons cités précédemment, qui sont difficiles à obtenir de surcroît, mais aussi intéressant sinon plus que la plupart des autres excellents producteurs dont les bouteilles sont accessibles: Fevre, Billaud-Simon, Moreau, etc.

Bien entendu si on pouvait acheter à volonté du Dauvissat et Raveneau ça rendrait 95% des chablis inutiles dans ce bas monde.  Laughing

Chablis est de plus en plus ennuyeuse avec les pâles copies....Perso, je n’ai jamais « trippé » sur Droin qui, à mon humble avis, manque de définition. Je n’ai pas l’expérience de Pierre car contrairement à lui, j’ai arrêté d’en acheter...(je t’agace Pierre). Je préfère Pico qui a malheureusement fait bondir ses prix. C’est vraiment une question de goût personnel.

La semaine dernière, j’ai acheté Les Lys de Buisson-Charles. J’avais goûté un Vaudesir au Domaine qui m’avait plutôt fait penser à un Meursault. Vous me donnez le goût d’ouvrier mon Lys. À suivre...

Toi pour qui les mots ont toujours beaucoup d'importance, que veux-tu dire par manque de "définition"? Wink

Ludwig Desjardins

Messages : 5436
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 7 juin 2020 - Page 2 Empty Re: Semaine du 7 juin 2020

Message par Michelle Champagne Mer 17 Juin 2020 - 20:37

Ludwig Desjardins a écrit:
Michelle Champagne a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:À voir les prix de plus en plus pratiqués dans la région il me semble que Droin demeure quand même un achat avisé avec les premiers à 60$ et grands à 100$.

Je trouve Droin moins intéressant que les canons cités précédemment, qui sont difficiles à obtenir de surcroît, mais aussi intéressant sinon plus que la plupart des autres excellents producteurs dont les bouteilles sont accessibles: Fevre, Billaud-Simon, Moreau, etc.

Bien entendu si on pouvait acheter à volonté du Dauvissat et Raveneau ça rendrait 95% des chablis inutiles dans ce bas monde.  Laughing

Chablis est de plus en plus ennuyeuse avec les pâles copies....Perso, je n’ai jamais « trippé » sur Droin qui, à mon humble avis, manque de définition. Je n’ai pas l’expérience de Pierre car contrairement à lui, j’ai arrêté d’en acheter...(je t’agace Pierre). Je préfère Pico qui a malheureusement fait bondir ses prix. C’est vraiment une question de goût personnel.

La semaine dernière, j’ai acheté Les Lys de Buisson-Charles. J’avais goûté un Vaudesir au Domaine qui m’avait plutôt fait penser à un Meursault. Vous me donnez le goût d’ouvrier mon Lys. À suivre...

Toi pour qui les mots ont toujours beaucoup d'importance, que veux-tu dire par manque de "définition"? Wink

Pour moi, les vins de Droin sont des vins techniques et pas d’âme... Wink
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2334
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum