La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
» Michel Dunberry rend visite aux Méchants Raisins
Le professionnel et l'amateur EmptyAujourd'hui à 19:09 par Frederick Blais

»  Résolutions vinicoles année 2021
Le professionnel et l'amateur EmptyAujourd'hui à 16:57 par Yves Martineau

» Semaine du 10 janvier 2021
Le professionnel et l'amateur EmptyAujourd'hui à 12:20 par Patrick Désy

» Le meilleur chardo au monde provient de St-Émilion
Le professionnel et l'amateur EmptyAujourd'hui à 9:25 par Ludwig Desjardins

» SAQ frustration de Janvier 2021
Le professionnel et l'amateur EmptyJeu 14 Jan 2021 - 18:13 par Yves Martineau

» Semaine du 25 juin 2017
Le professionnel et l'amateur EmptyMar 12 Jan 2021 - 21:17 par Patrick Ayotte

» 2020: découvertes et rapports qualité-prix de l'année?
Le professionnel et l'amateur EmptyMar 12 Jan 2021 - 9:21 par Patrick Désy

» Encan Iegor du 11 au 13 janvier 2021
Le professionnel et l'amateur EmptyLun 11 Jan 2021 - 22:57 par Alain Roy

» Semaine du 3 janvier 2021
Le professionnel et l'amateur EmptyLun 11 Jan 2021 - 21:21 par Alain Roy

» 2020: vos rouges de l'année?
Le professionnel et l'amateur EmptyLun 11 Jan 2021 - 17:32 par Ludwig Desjardins

» 2020: vos déceptions
Le professionnel et l'amateur EmptyLun 11 Jan 2021 - 17:22 par Dagenais, Simon

» 2020: vos blancs (secs) de l'année?
Le professionnel et l'amateur EmptyLun 11 Jan 2021 - 12:11 par Patrick Désy

» agences et transparence
Le professionnel et l'amateur EmptyDim 10 Jan 2021 - 23:21 par Dagenais, Simon

» Réouverture des restaurants?
Le professionnel et l'amateur EmptyJeu 7 Jan 2021 - 20:18 par Frederick Blais

» 2020: Vos bulles de l'année?
Le professionnel et l'amateur EmptyMer 6 Jan 2021 - 17:22 par Ludwig Desjardins

Janvier 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Le professionnel et l'amateur

Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Le professionnel et l'amateur

Message par Invité le Jeu 6 Oct 2016 - 8:42

On m'encourage à partager avec vous mon dernier article

http://lefrancbuveur.com/la-chronique-du-franc-buveur/le-professionnel-et-lamateur/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Michel Therrien le Jeu 6 Oct 2016 - 9:24

Les journaleux vs les amateurs avertis........qui sont les meilleurs?
Du cas par cas.
L'amateur ne ressent rarement le besoin d'exprimer une supériorité....
Mais le plagiat n'est pas noble.

Bel article Ian.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9118
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 57
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Frederick Blais le Jeu 6 Oct 2016 - 10:58

Il y a en effet une explosion de personnes qui écrivent sur le vin sur le web maintenant.  C'est facile de publier en 5 minutes un article aujourd'hui en comparaison il y a quelques années ou le tout se déroulait encore dans les journaux écrits.  L'amateur curieux avec une base limité de connaissance peut facilement s'y perdre.

Il est normal de s'inspirer de ce que l'on lit ou l'on écoute, de là à copier, c'est un manque de rigueur ou d'intelligence.

Pour les photos, je trouve cela dommage aussi; trop de gens ont l'impression que si c'est sur le web, c'est parce que c'est gratuit et on peut l'utiliser à toute sauce.  Je suis toujours surpris de voir mes photos utilisées un peu partout sans me le demander, c'est clairement un manque de respect pour le travail d'une autre personne.

Pour répondre à la question de Michel, qui est le meilleur... ça dépend pour quoi.  J'ai rencontré plusieurs journalistes, écrivains, chroniqueurs dans mes voyages et je reste toujours étonné de voir le peut d'intérêt de plusieurs d'entres eux envers le sujet.  Pour certains, ça reste une façon facile de gagner sa vie, de boire et de voyager gratuitement.  Les meilleurs sont ceux qui ont la plus belles plumes et qui communique dans un language qui rejoint le plus de lecteurs.  Est-ce les meilleurs à la dégustation, les gens qui ont le plus de connaissances dans le monde du vin?  évidemment pas! Mais ils ont un égo tellement gros et rond que ca devient nauséabond de les côtoyer.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2478
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Patrick Ayotte le Jeu 6 Oct 2016 - 11:02

Frederick Blais a écrit:
Pour les photos, je trouve cela dommage aussi; trop de gens ont l'impression que si c'est sur le web, c'est parce que c'est gratuit et on peut l'utiliser à toute sauce.  

Vu à plusieurs reprises aussi mes photos être utilisées, sans demande ni référence, par des particuliers et même des agences...
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3521
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Patrick Ayotte le Jeu 6 Oct 2016 - 11:05

Pour ce qui est des textes (je blogue quand même sur le vin depuis un moment!) j'y mets beaucoup d'efforts et de temps, mais pour moi ça demeure un partage de ma passion car je n'en tire aucun revenus, pour le moment du moins.

Mais c'est que beaucoup de gens semblent être là que pour profiter du moment, des produits et des occasions qui peut en résulter, c'est parfois triste à voir!

Il me semble qu'un minimum d'appréciation, de remerciements voir de retour (je parle ici de produire en lien avec l'événement / produit reçu un article ou recommandation lorsque possible) et tout indiqué...
Patrick Ayotte
Patrick Ayotte

Messages : 3521
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 41
Localisation : St-Amable

http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Patrick Essa le Jeu 6 Oct 2016 - 13:45

Une bonne chronique avec un solide bon sens.
Mettre en ligne des informations selon ses connaissances et le faire sans but mercantile est un partage tout à fait dans l'esprit du web originel. C'est ce que j'apprécie.
Il est clair toutefois que ce que nous offrons à la lecture ne nous appartient plus complètement car automatiquement nous "influençons" peu ou prou celui qui lit. Et il aura le loisir ensuite de le synthétiser et de s'en servir.
Je ne compte plus les écoles hôtelières et les sommeliers qui sont parmi mes abonnés et au fond je suis très heureux qu'ils aient, une vision parmi d'autres, celle d'un type qui vit sa vie de producteur avec le désir d'expliquer ses sensations.

Patrick Essa
Patrick Essa

Messages : 1135
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Meursault

http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Raphael Tremblay le Ven 7 Oct 2016 - 9:16

Très content que sa sorte au grand jour, surtout par rapport au dit journal.

Raphael Tremblay

Messages : 11
Date d'inscription : 14/09/2016

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Stéphanie Chénier le Ven 7 Oct 2016 - 10:05

Je partage tout-à-fait les opinions ici.

J'ai déjà composé un texte sur un sujet autre que le vin.
Un ami l'a pris et a changé des phrases - il se l'est approprié.
Il ne l'a pas publié et n'en a retiré aucun avantage pécuniaire toutefois (contrairement à certains exemples cités ici), mais ça m'a tout-de-même froissée.
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2182
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Olivier Collin le Ven 7 Oct 2016 - 16:50

Article intéressant Ian. Merci!

Il y a diverses facettes au problème. D'une part l'attitude corporatiste de certains (disant qu'il faut se méfier de ce qu'on lit chez les "non-professionnels") est doublement inadéquate das la mesure où:
1) il n'y a essentiellement aucun contrôle de la qualité de la formation, ni des aptitudes à la dégustation, etc parmi les journalistes de vin (contrairement à ce qui se passe quand on a une corporation représentant une réelle profession).
2) nombreux sont les pros qui "botchent la job" quand ça ne leur tente pas, alors que l'amateur - parce qu'il écrit exclusivement sur ce qui lui tente - ne se trouve jamais face à une tâche à accomplir mais dont il n'a aucune envie.

Ensuite la valeur des écrits de chacun devrait se juger sur les textes et des conversations avec les individus, et non pas selon le fait qu'ils aient ou non une carte de membre d'une association de journalistes. Et en matière de vécu du vin, force m'est d'admettre que je pense que de nombreux amateurs ont un lien plus fort et un respect plus profond de la chose vinicole que bon nombre de pros.

Personnellement, je porte plus attention sur la façon dont déguste quelqu'un que sur ce qu'il écrit sur le vin pour décider si j'accorde une importance ou pas à ce qu'il raconte. Car il est facile d'écrire sans rien comprendre...
S'il n'est pas possible de rencontrer la personne, comme par exemple les grands critiques de ce monde, je me suis efforcé à une époque de lire beaucoup ce qu'ils ont écrit ET dégusté les mêmes vins pour tenter de cerner leur palais. Si j'ai l'impression que j'arrive à une certaine vision cohérente, je fais confiance aux recommandations.

Ceci dit, pour de nombreuses raisons, ce qui m'importe aujourd'hui est essentiellement de déguster soit seul ou avec ma femme (concentration maximale ou verre sans flafla à table) ou encore partager des flacons avec des gens que j'apprécie et avec qui on passe un bon ou un grand moment selon l'occasion.
Olivier Collin
Olivier Collin

Messages : 2295
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Michelle Champagne le Ven 7 Oct 2016 - 18:17

Olivier Collin a écrit:Article intéressant Ian. Merci!

Il y a diverses facettes au problème. D'une part l'attitude corporatiste de certains (disant qu'il faut se méfier de ce qu'on lit chez les "non-professionnels") est doublement inadéquate das la mesure où:
1) il n'y a essentiellement aucun contrôle de la qualité de la formation, ni des aptitudes à la dégustation, etc parmi les journalistes de vin (contrairement à ce qui se passe quand on a une corporation représentant une réelle profession).
2) nombreux sont les pros qui "botchent la job" quand ça ne leur tente pas, alors que l'amateur - parce qu'il écrit exclusivement sur ce qui lui tente - ne se trouve jamais face à une tâche à accomplir mais dont il n'a aucune envie.

Ensuite la valeur des écrits de chacun devrait se juger sur les textes et des conversations avec les individus, et non pas selon le fait qu'ils aient ou non une carte de membre d'une association de journalistes. Et en matière de vécu du vin, force m'est d'admettre que je pense que de nombreux amateurs ont un lien plus fort et un respect plus profond de la chose vinicole que bon nombre de pros.

Personnellement, je porte plus attention sur la façon dont déguste quelqu'un que sur ce qu'il écrit sur le vin pour décider si j'accorde une importance ou pas à ce qu'il raconte. Car il est facile d'écrire sans rien comprendre...
S'il n'est pas possible de rencontrer la personne, comme par exemple les grands critiques de ce monde, je me suis efforcé à une époque de lire beaucoup ce qu'ils ont écrit ET dégusté les mêmes vins pour tenter de cerner leur palais. Si j'ai l'impression que j'arrive à une certaine vision cohérente, je fais confiance aux recommandations.

Ceci dit, pour de nombreuses raisons, ce qui m'importe aujourd'hui est essentiellement de déguster soit seul  ou avec ma femme (concentration maximale ou verre sans flafla à table) ou encore partager des flacons avec des gens que j'apprécie et avec qui on passe un bon ou un grand moment selon l'occasion.

Je pratique la même approche. Pour moi, un journaliste de vin est un non-professionnel qui a une belle plume. Des professionnels, il n'y en a pas beaucoup, Véronique Rivest en est une. Les autres sont du divertissement...
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 2211
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Ludwig Desjardins le Ven 7 Oct 2016 - 19:01

Avec tout le respect pour le parcours de Rivest, je n'ai jamais lu rien de renversant de sa part d'un point de vue journalistique. Ça me prendrait plus que des notes de dégustation de 8 mots dans la Presse.

Ludwig Desjardins

Messages : 5218
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Pierre Beauregard le Ven 7 Oct 2016 - 19:39

Ludwig Desjardins a écrit:Avec tout le respect pour le parcours de Rivest, je n'ai jamais lu rien de renversant de sa part d'un point de vue journalistique. Ça me prendrait plus que des notes de dégustation de 8 mots dans la Presse.

C'est justement ce que dit Michelle.  Professionnelle mais pas journalistique.  Le contraire des autres quoi ? Véronique Rivest est une grande dégustatrice avec peut être peu de mots contrairement à d'autres qui connaissent peu le domaine mais qui manipulent bien la langue Very Happy
Pierre Beauregard
Pierre Beauregard

Messages : 2617
Date d'inscription : 03/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Le professionnel et l'amateur Empty Re: Le professionnel et l'amateur

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 8 Oct 2016 - 8:47

Ludwig, je ne crois pas que tu sois le lectorat cible de La Presse. Si les chroniques de Rivest ne t’ont rien appris, ça tient davantage au format qu’à l’auteure à mon sens. Au moins, contrairement à la génération de chroniqueurs qui l’ont précédée, elle est une professionnelle du vin avant d’être une chroniqueuse. Les Benoît et Langlois étaient des journalistes bien avant d’être des amateurs de vins, ce qu’ils sont devenus pas la suite, mais quand même …

On s’éloigne toutefois un peu du propos initial de Ian. Peut-être l’ai-je ressenti différemment (car il m’est arrivé un peu la même chose avec la même « institution »), mais je trouve d’une mesquinerie crasse de voir des « pros » mettre en garde leurs pauvres lecteurs contre les passionnés qui s’expriment librement (et qui font baisser leur pouvoir et donc les privilèges qu’ils en retirent) tout en copiant leurs écrits « amateurs ». Ç’a en dit long sur l’envergure intellectuelle de tels emprunteurs qui se défendent en prétendant n’avoir qu’oublier de citer leur source. Faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8302
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 36
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum