La Paulée en Ligne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Derniers sujets
Mai 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat

Aller en bas

Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat Empty Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat

Message par Stéphanie Chénier Jeu 26 Mai 2016 - 21:21

http://www.journaldemontreal.com/2016/05/26/la-commission-des-liqueurs
Stéphanie Chénier
Stéphanie Chénier

Messages : 2194
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : CMM/zone rouge

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat Empty Re: Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat

Message par Michel Therrien Ven 27 Mai 2016 - 16:37

J'aimerais bien comprendre.....
Si le vin est acheté plus cher et que la SAQ prend une même marge de profit, elle doit donc faire plus d'argent!

Prendre 75% de 5$ est mieux que 75% de 4$.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 9194
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 57
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat Empty Re: Le rapport de la Vérificatrice Générale relance le débat

Message par André Laurendeau Ven 27 Mai 2016 - 21:52

Michel Therrien a écrit:J'aimerais bien comprendre.....
Si le vin est acheté plus cher et que la SAQ prend une même marge de profit, elle doit donc faire plus d'argent!

Prendre 75% de 5$ est mieux que 75% de 4$.....
C'est exactement le principe. L'idée est que, pour donner un meilleur rendement à son actionnaire, la SAQ négocie mal le prix de certains produits et en appliquant les règles de calcul de la majoration, elle augmente son profit.

Le problème, c'est que le consommateur paie plus cher pour un produit mais ce qu'il paie de plus ne va pas seulement à la marge de la SAQ, mais aussi au prix de base du produit.

Dans ton exemple, et si la marge de la SAQ était calculée de cette manière (ce n'est pas aussi simple),  le consommateur paie $1 de plus, dont 0,75$ reste à la SAQ, et 0,25$ au vendeur. Globalement, la société québécoise perd donc 0,25$.

C'est une recette facile pour le management : on ne fait pas nos chiffres ? On demande à un fournisseur de nous vendre plus cher, et on augmente ainsi notre profit (tant qu'on ne frappe pas un prix qui ferait diminuer les ventes).

Si le gouvernement veut que la SAQ lui verse plus de dividendes, qu'il change les règles de majoration pour augmenter la marge : dans ce cas, l'ensemble de l'augmentation resterait au pays, et la SAQ agirait avec transparence.

André
André Laurendeau
André Laurendeau

Messages : 788
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 59
Localisation : Ste-Dorothée

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum