Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Verticale Clos des Papes etc.

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Michel Therrien le Sam 19 Fév 2011 - 10:47

Olivier Collin a écrit:

Ce fut effectivement une dégustation mémorable à laquelle Franz nous avait convié et je l'en remercie bien pour l'organisation et sa générosité à partager ces bouteilles : rares sont ceux qui mettent une verticale à disposition des amateurs!

Un excellent point!

Belle lecture ce matin....merci Franz et Olivier!
Ayant encore 2 bouteilles de Clos des Papes 2000 (assez content de vos commentaires!), j'aimerais savoir comment "l'avez-vous traitez"?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Olivier Collin le Sam 19 Fév 2011 - 10:51

Série II

L'ordre choisi pour les séries - progressant vers les plus jeunes - fut le bon à mon avis puisque cette série aurait fait mal paraître la précédente par la puissance de vins encore en plein développement. Je n'aurais probablement pas autant apprécié le 1999, le 2001 ou même le Beaucastel 2001 après cette vague.

Les vins reflètent admirablement leurs millésimes respectifs, sauf un 2006 d'anthologie qui me l'a fait intervertir avec le 2005 à l'aveugle. Ls pirates ont posé peu de problème à être identifiés tels quels et j'ai trouvé que le niveau des Clos des Papes a fait pâlir leur étoile...

Clos des Papes 2004 possède une maturité aussi belle que possible dans ce millésime, une qualité fruitée indéniable, des notes de lavande, mais c'est surtout au toucher de bouche que ce vin se démarque avec une puissance contenue et une qualité de tanins admirable pour l'appellation et l'encépagement. 93pts

Le Clos des Papes 2006 est d'une couleur très profonde et son bouquet est d'une intensité à couper le souffle et un peu imaginer qu'il gardera longtemps de sa fraîcheur, les vins étant ici très peu soutirés pour éviter les notes oxydatives souvent associées au grenache. En bouche, l'épaisseur et la puissance du vin transcendent le millésime sans sacrifier une forme d'élégance au niveau du toucher de bouche. Encore un vin d'une longueur exceptionnelle. 97pts sans problème.

Le Janasse 2007 ne m'a pas charmé dans le contexte de cette dégustation. Ses notes réduites au nez se développant en un caractère pneu chauffé et chocolaté m'ont semblé nettement moins fines que celles offertes par les vins du Clos des Papes. La densité en bouche témoigne d'une plus grande extraction de tanins également, ce qui enlève de la noblesse au vin à l'heure actuelle. Je serai curieux de revisiter ce vin dans 5-7 ans, car j'aime d'ordinaire les vins du Domaine, mais aujourd'hui son niveau me déçoit. 89pts

Un autre très grand vin avec ce Clos des Papes 2005 qui, malgré une retenue aromatique évidente, offre au dégustateur un exemple parfait d'un vin bâti pour la garde tout en se laissant déguster admirablement aujourd'hui. La sève du vin est impressionnante et fait parfait contrepoint à l'assise tannique imposante mais d'une qualité de définition hallucinante. Ses 15.3% d'alcool sont admirablement intégrés. Le vin ne cesse de se complexifier au fil de la dégustation, pariculièrement au niveau aromaique, ce qui suggère un avenir radieux. 98pts

Le Clos des papes 2007 dégusté partait avec un net désavantage : une première bouteille défectueuse nous a forcé à la remplacer à la derrière minute, alors que tous les autres vins avaient eu de l'air par un passage en carafe et une ouverture 2-3 heures avant. Cet état de fait fausse un peu la note technique sur 100, puisqu'il perd des points au niveau aromatique alors que d'autres ont eu le temps de développer leur complexité.
Au nez ce sont donc de timides notes de poivre, de nori et notes de cerise mûre au développement, mais la bouche est une toute autre affaire : équilibre tirant vers la perfection entre une puissance vineuse, un éclat fruité intense, une charge en alcool amenant un côté doux au vin sans chauffer, des tanins imposants mais fins ainsi qu'une certaine fraîcheur amenée par une touche mentholée et une acidité saine. La bouche exprime une réelle classe dans un style très naturel et épuré. 97pts... en enlevant 3 points pour le profil aromatique limité.

Pour ce qui est du Clos des Papes 2008 je l'ai beaucoup apprécié mais son prix semble un peu élevé dans notre marché SAQ eut égard à la qualité absolue. C'est un style plus léger tant à la robe, au niveau aromatique (griotte) avec une maturité un peu en-deçà des autres millésimes (même 2004 ou 1999) ainsi qu'une matière limitée en bouche. Tout de même le vin est agréable, souple, et si l'on ne le compare pas aux immenses réussites du domaine, c'est un vin bien typé de son millésime et de son appellation. 89pts

Finalement, le Clos Saint-Jean Deus Ex-Machina 2004 affichait un style le faisant mal paraître face aux autres vins. Le style Philippe Cambie était bien à l'oeuvre ici : fruit très mûr voire très légèrement sucré en bouche, très extrait (couleur, tannins) et une forme de boisé retrouvé dans aucun autre vin présenté ce soir-là. Sur d'autres millésimes (2005, 2007) cela se fond bien, mais sur 2004 le vin acquiert un côté un peu patau qui distrait de ses qualités : sève, gras, finale longue encore sur la structure. 90pts


Dernière édition par Olivier Collin le Sam 19 Fév 2011 - 11:23, édité 1 fois
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Olivier Collin le Sam 19 Fév 2011 - 10:58

Pierre Beauregard a écrit:
Peut-on affirmer que le Clos des Papes des derniers millésimes (à compter du 2003) n'a plus rien à voir avec sa production antérieure ?

Non. Les vins sont plus riches en alcool certes, mais l'effort pour avoir une réelle finesse de grain au niveau tannique compense largement ce 1% de plus en alcool. L'alternative - prendre des raisins pas entièrement mûrs au niveau phénolique sur les parcelles à maturité physiologique rapide - donnerait des tannins probablement plus secs, donc des vins moins élégants.

D'ailleurs, il est bon de se souvenir que la mère de Vincent Avril est Bourguignonne et que Paul et Vincent ont depuis longtemps quitté le monde des Châteauneufs rustiques (que j'aime! à la Pégau, Bonneau, etc). Leur situation est assez différente de plusieurs domaines produisant aujourd'hui des vins très riches (Barroche, Ferrand, Clos Saint-Jean, etc) au niveau du choix de style final des vins produits.



Dernière édition par Olivier Collin le Sam 19 Fév 2011 - 11:28, édité 1 fois (Raison : ajouts)
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Patrick Ayotte le Sam 19 Fév 2011 - 11:06

Bien content de lire vos commentaires sur le Clos des Papes 2006. le seul millésime que j'ai de ce vin. Que pensez-vous de son potentiel de garde ? C'est le premier vin que j'ai acheté en pensant le boire avec ma fille pour ses 18 ans...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2981
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Michel Therrien le Sam 19 Fév 2011 - 13:42

Olivier Collin a écrit:

............. alors que tous les autres vins avaient eu de l'air par un passage en carafe et une ouverture 2-3 heures avant.


Salut Olivier,
Est-ce que ce traitement "peut-être" fait à plusieurs domaines à CNP?
Si oui, lesquels?
Si non, quoi faire alors, en général, pour les autres domaines?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Olivier Collin le Sam 19 Fév 2011 - 21:15


C'est une question difficile qui mériterait un savon académique pour lequel je n'ai pas vraiment le temps ce soir. Mais en bref trois paramètres me semblent importants en simplifiant :

1) proportion de grenache versus le duo syrah/mourvèdre
2) style du millésime (année de finesse, année très chaude ou millésime de structure)
3) protection du vin tant en vinification qu'à l'embouteillage

Plus un vin est riche en syrah/mourvèdre plus on cherchera à l'exposer à l'air en carafe avant service, plus un vin aura de grenache plus on cherchera une oxygénation longue et ménagée en bouteille après retrait d'un peu de vin.

Les années chaudes (1998, 2000, 2003) présentent un risque lorsqu'on les oxygène beaucoup : les vins peuvent paraître simples et dénués de profondeur aromatique. Au contraire les années de structure (1995, 2001, 2005) auront besoin de plus d'air pour se révéler. Les années de finesse (1999, 2004, 2008) sont assez simples à traiter car les vins sont plus immédiatement accessibles.

La façon de travailler du producteur influe également. Plus il protège ses vins de l'air par très peu de soutirages, par exemple Clos des Papes, Tardieu Laurent, plus les vins auront besoin d'air. inversement les domaines cherchant des vins ouverts rapidement bénéficieront peu de la carafe.

Il y a aussi des choses incomprises, comme pourquoi Bonneau, Pégau Da Capo ou Secret de Sabon ont besoin d'autant d'air?
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Patrick Pollefeys le Dim 20 Fév 2011 - 12:06

Lors d'une mini verticale (2000 à 2004) tenue en 2007, le 2001 avait retenu l'attention de l'ensemble des gens présents.

Olivier Collin a écrit:
Il y a aussi des choses incomprises, comme pourquoi Bonneau, Pégau Da Capo ou Secret de Sabon ont besoin d'autant d'air?

Qu'entends-tu par autant d'air? En fait, combien de de temps?

À mon sens, il est possible que soit cela à cause de la protection du vin tant en vinification qu'à l'embouteillage, non?
De plus la durée de l'élevage dans le cas de Bonneau toit nécessairement jouer un rôle.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Michel Therrien le Dim 20 Fév 2011 - 13:55

Merci Olivier pour ta réponse détaillée.
Je vais en faire une copie à éventuellement consulter avant l'ouverture d'un prochin CNP.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Ludwig Desjardins le Dim 20 Fév 2011 - 14:02

Patrick Pollefeys a écrit:Lors d'une mini verticale (2000 à 2004) tenue en 2007, le 2001 avait retenu l'attention de l'ensemble des gens présents.

Olivier Collin a écrit:
Il y a aussi des choses incomprises, comme pourquoi Bonneau, Pégau Da Capo ou Secret de Sabon ont besoin d'autant d'air?

Qu'entends-tu par autant d'air? En fait, combien de de temps?

À mon sens, il est possible que soit cela à cause de la protection du vin tant en vinification qu'à l'embouteillage, non?
De plus la durée de l'élevage dans le cas de Bonneau toit nécessairement jouer un rôle.


Je ne crois pas que Bonneau et Ferraud protègent très bien leurs vins.

Ludwig Desjardins

Messages : 4424
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Verticale Clos des Papes

Message par Yves Martineau le Dim 20 Fév 2011 - 18:57

Merci Franz et Olivier, c’est toujours intéressant de vous lire, je partage votre enthousiasme général face à la qualité du domaine et suis très reconnaissant à Franz d’avoir mis sur pied cette dégustation de haut niveau.
Mais pas au point d’oublier qu’il a demandé d’être châtré si le Janasse n’était pas le Deus Ex….Evil or Very Mad
Partie remise! Twisted Evil

Mes impressions rejoignent souvent les autres (preuve de votre bon goût!), mais il y a quelques exceptions notoires.

PREMIÈRE VAGUE

Domaine du Pegau 2003
Nez de vieilles confitures. La bouche est de puissance moyenne mais avec beaucoup de richesse, tout en montrant un très bel équilibre. Un vin très gourmand, voire cochon, qui ne manque pourtant pas d’une certaine finesse pour autant (bon, c’est pas Chambolle! tout est relatif, on est bien dans le Ch9 !). 93-94 pts
Bien reconnu.

Château de Beaucastel 2001
Ce vin m’a impressioné par la belle impression d’unité, de précision qui s’en dégage. Le nez m’a semblé discret, mais la bouche très bien équilibrée, la finale longue et fine. 92-93 pts
J’aurais parié que Beaucastel serait le plus facile à reconnaître des pirates. Bluffé! C’est le seul que je n’ai pas reconnu :-(

Clos des Papes 1998
Un nez plutôt discret, sur les épices. La bouche est la plus évoluée du groupe, avec des accents de kirsch, ceci m’oriente vers le 1998. Un vin plus structuré et austère que les précédents, moins ample et gourmand. Bien reconnu en raison de son âge et du style. 91 pts
Pas à la hauteur d’une autre bouteille offerte par Michel Dunberry il y a deux ans.

Clos des Papes 2001
Nez expressif de confiture, de tabac et de garrigue. La bouche est grasse, ample et savoureuse, avec une longue finale épicée. Un magnifique vin que j’ai pris pour le 2003. 94 pts

Clos des Papes 1999
Un joli nez floral avec des fraises des champs. Plusieurs évoquent la Bourogne, j’écris pour ma part “à la Rayas”. La bouche est aérienne par sa belle texture, un vin au style bourguignon en effet, qui montre beaucoup de finesse et une belle longueur. Sans la profondeur des autres, mais un très bel exemple des vertus du millésime. 93 pts

Clos des Papes 2003
Un nez sur le fruit noir et la réglisse, qui se distingue des autres et me fait penser au Beaucastel. La bouche est réglissée avec une belle texture, ample, épicée et complexe. 93-94 pts

Clos des Papes 2000
Le vin que personne n’a vu venir et qui nous a sciés!
Très expressif, un superbe vin très large, franc, épicé, gourmand, cochon…Il m’a semblé avoir un peu plus de tout, tout est en place, c’est long et si bon, on veut toujours y revenir. Une réussite majeur que je croyais évidemment être le 2001! 95 pts


DEUXIÈME VAGUE

Clos des Papes 2004
Nez de réglisse et fruit noir. La bouche est très riche en attaque, réglissée, avec un léger creux en milieu de bouche. Les tanins sont enrobés dans la matière riche, épicée. Un vin un peu unidimensionnel à ce stade mais d’un très beau potentiel. 92+ pts

Clos des Papes 2006
Nez de garrigue avec un peu de réglisse noire. Bouche riche, très mûre, avec alcool sous-jacent mais discret. Finale large et gourmande, je lui trouvais cependant un petit coté lactique en finale, apportant un léger déséquilibre. C’est embêtant, car j’y suis retourné après le dévoilement pour réaliser que c’était complètement disparu, que le vin était nettement plus profond que ce que j’avais estimé. (91 pts). Manque de concentration, je suis un peu passé à coté d'un grand CNP.

Je vous prie de me croire: ce n’est pas un cas où j’ai voulu changer ma note pour ne pas avoir l’air fou après dévoilement. J'aime bien à l'occasion "démasquer" des vins qui me semblent surévalués. Ici, j’ai plutôt réalisé que j’avais vraiment mal évalué le vin au premier abord. Les notes de Franz et Olivier sont nettement plus conformes à la qualité réelle du vin. Pas facile de demeuré concentré avec un Français à coté de soi ;-)

Domaine la Janasse 2007
Nez explosif, très animal, avec un coté presque goudron, je le reconnais immédiatement comme le Janasse, l’ayant goûté l’été dernier . Le vin est riche mais je crois qu’on est tombé dans la surmaturité. Il a une sucrosité qui le fait paraitre un peu vulgaire face aux autres vins présents. Espérons que l‘harmonie viendra. 88-89 pts
Merci à Éric pour ce pirate que beaucoup ont aimé et certains mis premier du groupe.

Clos des Papes 2005
Nez discret mais suave et typé, avec un peu de réglisse, des épices et du fruit rouge. La texture est magnifique, le vin est concentré mais les tanins très fins donnent un équilibre à l’ensemble. Un de ces rares vins qui me paraissent à la fois gourmands et très fins. Wow!! Superbe. 95-96 pts

Clos des Papes 2007
À bouteille ouverte à cause d’une première bouteille légèrement bouchonnée, ce vin fut un peu controversé mais à mon sens, rien de moins que spectaculaire. On atteint un sommet dans les qualité identifiées chez les autres, en termes de fruit savoureux, de texture suave, de concentration et de finesse de tanins. Magnifique alliage de puissance et de finesse, déjà tellement bon et bien loin de son sommet. 95-97 pts

Clos des Papes 2008
Nez suave avec un coté expressif qui, en rétrospective, le sert très bien et lui permet de ne pas avoir l’air fou du tout face à ses grands frères plus réputés. Au contraire, il a une très belle structure, plus souple et voluptueuse, il est bien concentré et savoureux, il lui manque tout juste un peu plus de chair en milieu de bouche. Beaucoup aimé. 92-93 pts

Clos St-Jean Deus Ex Machina 2004
Un nez qui m’a paru légèrement herbacé, avec du fruit noir (mûres), de l’anis et une petite pointe d’alcool. La bouche est aérienne et vibrante, d’une belle richesse, avec un coté anisé. Pas le plus puissant mais un vin réussi, dans un style plus moderne qui me l’a fait reconnaître assez facilement. 92 + pts

Assez heureux de ma performance à l'aveugle, malgré les inévitables surprises, les plus grandes étant venues de Beaucastel et du Clos des Papes 2000.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Olivier Collin le Lun 21 Fév 2011 - 8:39

Patrick Pollefeys a écrit:

Olivier Collin a écrit:
Il y a aussi des choses incomprises, comme pourquoi Bonneau, Pégau Da Capo ou Secret de Sabon ont besoin d'autant d'air?

Qu'entends-tu par autant d'air? En fait, combien de de temps?

À mon sens, il est possible que soit cela à cause de la protection du vin tant en vinification qu'à l'embouteillage, non?
De plus la durée de l'élevage dans le cas de Bonneau toit nécessairement jouer un rôle.

Ce qui me surprend c'est plutôt que Bonneau protège peu ses vins en vinification et élevage, ses vins sont marqués par des grenaches mûrs et requièrent quand même beaucoup d'air avant de s'ouvrir : il n'est pas rare que le vin soit clairement meilleur le lendemain voire plus tard! Je ne comprends pas comment cela est fait.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2023
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Michel Therrien le Lun 21 Fév 2011 - 9:22

Michel Therrien a écrit:Merci Olivier pour ta réponse détaillée.
Je vais en faire une copie à éventuellement consulter avant l'ouverture d'un prochain CNP.

J'ai retrouvé sur le forum une réponse d'Olivier................pas facile la recherche!
http://www.lapaulee-enligne.com/t392p30-mercredi-6-janvier-diner-o-thym-et-cnp


Dernière édition par Michel Therrien le Lun 21 Fév 2011 - 11:03, édité 1 fois (Raison : orthographe.........in in!)

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7581
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Patrick Pollefeys le Lun 21 Fév 2011 - 10:55

Merci Olivier et Michel pour les explications supplémentaires.
avatar
Patrick Pollefeys

Messages : 602
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Verticale Clos des Papes etc.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum