Derniers sujets
» Semaine du 19 février 2017
Aujourd'hui à 8:50 par Michelle Champagne

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Aujourd'hui à 8:30 par Alain Roy

» Vente de vins sur IEGOR
Hier à 21:51 par Francois Fontaine

» Chablis 2015
Hier à 20:55 par Stéphanie Chénier

» Semaine du 12 février 2017
Hier à 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Hier à 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Le "sucre" et l'Alsace!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Michel Therrien le Jeu 3 Fév 2011 - 9:08

Lors d'un dîner, hier, le Furstentum Pinot Gris 2001 de Bott-Geyl était magnifique. Vraiment un excellent vin mais...........beaucoup de sucres résiduels!
Rien ne l'indiquait sur la bouteille, que j'avais d'ailleurs attendu longtemps en sachant le haut taux de SR dans ce vin. Bott Geyl est de l'école Zind Humbrecht.
Pourquoi les producteurs alsaciens ne mentionnent pas le taux de SR dans leurs vins afin de nous guider à table?
À lire sur decanter......
Selon Olivier!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Pascal Seltzer le Jeu 3 Fév 2011 - 9:31

Les Alsaciens devrait peut-être s'inspirer de leurs Teutons de voisins...


Dernière édition par Pascal Seltzer le Jeu 3 Fév 2011 - 9:40, édité 1 fois

Pascal Seltzer

Messages : 150
Date d'inscription : 23/12/2010
Age : 49
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Michel Therrien le Jeu 3 Fév 2011 - 9:40

Pascal Seltzer a écrit:Les Alsaciens devrait peut-être s'inspirer de leurs Tetons de voisins...

Oui les allemands avec les "indices/mention de maturité" répondent nettement mieux à l'amateur mais "combien de Spatlese sont plutôt secs alors que d'autres sont plus que "riches"? Je ne voudrais pas que les allemands commencent à indiquer la teneur en sucre sans le niveau d'acidité et d'extraits secs..........c'est déjà assez compliqué sur l'étiquette!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7359
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Patrick Pollefeys le Jeu 3 Fév 2011 - 11:00

En fait, seule la mention trocken donne une réelle information sur le taux de sucre. Parfois, on retrouve halbtrocken ou feinherb, mais cela est plutôt rare.

En ce qui concerne les termes Kabinett, Spätlese et Auslese, ils donnent un indice du taux de sucre puisque ces termes sont utilisés pour définir le degré de maturité des raisins minimum à la vendange. Conséquemment, rien n'empêche un producteur de déclasser un Spätlese en Kabinett et même un Auslese en Kabinett.

Le Kabinett représente une bonne part des revenus d'un producteur. Ainsi, dans les années où il fait très chaud (ex : 2003) et que sa récolte se compose surtout de raisins avec une maturité avancée (disons Spätlese), un producteur va donc déclasser une partie de sa production pour mettre en marché davantage de Kabinett.

Patrick Pollefeys

Messages : 591
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 3 Fév 2011 - 18:27

J'aime beaucoup l'indice de Zind-Humbrecht et souhaiterait quelle soit davantage utilisée. Ça aide pour les achats, mais surtout pour déterminer la manière dont les vins seront gardés/servis.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7148
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Jean-Sebastien Rivard le Ven 4 Fév 2011 - 0:42

J'achète très peu de vins d'Alsace pour cette raison. Pourtant, j'ai eu beaucoup de plaisirs avec plusieurs.

Comme disait la mère de Forest Gump: "Alsace wines are like a box of chocolates. You never know what you're gonna get."

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bott-Geyl

Message par Jean-Philippe Hebert le Mer 9 Fév 2011 - 8:29

Michel Therrien a écrit:Lors d'un dîner, hier, le Furstentum Pinot Gris 2001 de Bott-Geyl était magnifique. Vraiment un excellent vin mais...........beaucoup de sucres résiduels!
Rien ne l'indiquait sur la bouteille, que j'avais d'ailleurs attendu longtemps en sachant le haut taux de SR dans ce vin. Bott Geyl est de l'école Zind Humbrecht.
Pourquoi les producteurs alsaciens ne mentionnent pas le taux de SR dans leurs vins afin de nous guider à table?
À lire sur decanter......
Selon Olivier!

Les taux de sucre résiduel du Domaine sont indiqués sur la liste de prix "départ chai" sur une échelle de 1 à 9... ce qui la rend peu accessible... j'en conviens.

Wink


Jean-Philippe Hebert

Messages : 38
Date d'inscription : 29/06/2010
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Stéphanie Chénier le Dim 22 Fév 2015 - 14:07

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:J'aime beaucoup l'indice de Zind-Humbrecht et souhaiterait quelle soit davantage utilisée. Ça aide pour les achats, mais surtout pour déterminer la manière dont les vins seront gardés/servis.

Je viens de voir le site d'Albert Mann et eux aussi utilisent un indice semblable ("indice d'expression") qui m'a semblé juste:

1 - Vin sec : Vin techniquement sec ou se goûtant sec.
2 - Vin d'esprit sec : Vin n'étant pas techniquement sec mais dont les sucres ne se goûtent que très peu au palais.
3 - Vin demi-sec : Vin avec une sucrosité moyenne qui se ressent plus dans la jeunesse et qui s'estompera avec le temps.
4 - Vin moelleux : Vin avec une sucrosité présente à la dégustation, les sucres restent perceptibles après évolution en bouteille.
5 - Vin liquoreux : Vin avec une sucrosité marquée.

http://www.albertmann.com/site/Indice_dexpression-247.html

Addendum:  Je viens de voir un CR de Monsieur Sériot faisant référence à l'indice de ce producteur:

http://www.lapaulee-enligne.com/t3154-semaine-du-10-aout-2014

Stéphanie Chénier

Messages : 1188
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le "sucre" et l'Alsace!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum