Derniers sujets
Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 27 décembre 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 27 décembre 2010

Message par Michel Therrien le Lun 27 Déc 2010 - 18:34

Vous buvez un peu j'espère!
Vous devez savoir que la santé passe par de bonnes bouteilles........
Quelques bouteilles dégustées hier soir et ce midi,

Menetou-Salon "Morogues" Clos les Blanchais 2008, Henri Pellé. 24,05$
La robe est jaune paille. Un bouquet de grande intensité avec litchi et notes fumées (silex?).
La bouche offre un beau volume sans être très grasse, l'acidité est à tout le moins vive et accompagne bien la densité du vin. Belle longueur, l'ensemble est sec et fait un excellent accord avec les huîtres "Salt Lake". 17/20.

Jasnières Les Rosiers 2005, Domaine de Bellivière 27,15$
La robe est jaune or........on voit la richesse sur les parois en l'agitant!
Un bouquet de grande complexité avec notes florales, du miel, du sucre d'érable et un peu de coing.
Le vin est ample et gras avec un bon volume...........on y croque facilement. Le vin est rond et d'un équilibre presque moelleux (il doit y avoir plus de 8-10 grammes à mon avis) mais demeure frais. L'acidité est difficile à percevoir mais l'ensemble ne souffre aucunement de lourdeur.........de plus mon feu sauvage a très bien perçu la grande acidité! Vin de plaisir et non d'esprit, je demeure un peu déçu par la teneur élevée en sucres résiduels. Sachant que c'était la cuvée de jeunes vignes, j'aurais pensé à moins de "douceur". 15,5-16/20 Mauvais accord avec les huîtres mais la belle famille a adoré.

Coteaux du Languedoc Montcalmès 2007, Domaine Montcalmès 37,25$
La robe est cerise foncée.
Un bouquet charmeur avec des épices dont la réglisse puis un fruité noir "pas confit" dont quelques framboises et des fraises chaudes. Les notes fumées et d'olives noires complètent l'ensemble. La bouche est assez ample et ronde, les tannins sont fins et enrobés, l'acidité est bonne, la texture est plutôt veloutée. Un vin qui séduit avec ce touché de bouche particulier et à la limite du "sucreux" mais sans chaleur en fin de bouche. Une très belle réussite dans ce millésime d'excès dans le sud de la France. Il me rappelle le 2003 que j'ai tant aimé.
17-17,5/20.

Cahors Les Laquets 2006, Cosse-Maisonneuve 32,75$
Ça faisait un bout que je n'avais pas dégusté un jeune Cahors!
La robe est bleu nuit!
Un bouquet d'encre, de bleuets, de pierres chaudes et de mélasse.
La bouche est droite comme un i. Les tannins sont au moins charpentés, l'acidité est vive, la chair est faible et l'ensemble est déroutant. Un vin à l'équilibre acidité-tannin, bien minéral et à la limite d'être dur. Vin pour demain, la viande saignante l'a à peine calmé. 16/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7386
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Yves Salvail le Lun 27 Déc 2010 - 19:49

Gevrey Chambertin 2005 de Rousseau que dire........j'aime beaucoup,la bouteille se boit tout seul,rien n'accroche tout est équilibré,juste ce qu'il faut de tout ........j'aurais dû en acheté plus que 3......


Yves Salvail
avatar
Yves Salvail

Messages : 105
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 49

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 27 Déc 2010 - 21:37

Los Vascos Grande Reserve Barons de Rothschild (Lafite), Colchagua 2008 , Code SAQ : 11293945

Passé 30 minutes en carafe et bu sur une période de 4 heures

Le vin est rubis sombre, mais pas complètement opaque. Le nez offre un beau mélange de fruits rouges, d’épices (poivre doux, un peu de vanille), un peu de cappuccino, de tabac et des arômes modérés reliés à l’élevage. Fait définitivement cabernet chilien. En bouche, c’est un peu moins sur la retenue et assez complexe. Fruits rouges et noirs, épices, poivron, tabac, le tout avec un belle classe et sur une finale qui n’assèche pas et ne chauffe pas, mais qui offre un brin d’amertume qui plait. Un vin comme on en boit pas assez souvent. Excellent !

Cépages : Cabernet-Sauvignon (75 à 80%), Carménère, Syrah, Malbec
Âge des vignes: Plantée en 1988 (vignes franches de pied)
Élevage: 12 mois dont 50% de fûts neufs
Alcool : 14%
Production: 40 000 à 50 000 caisses par an


Voici un lien vers le blogue de Claude Vaillancourt (Don Max sur FDV) pour un CR du vin en question:

Le vin aux Antipodes

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Julien Martel le Mar 28 Déc 2010 - 14:59

Deux vins bus cette semaine.
Ce soir, nous prenons une petite pause, et on reprend les festivités par la suite. Very Happy

1994 Domaine Bartet (Bruno Clair) Gevrey-Chambertin 1er Cru Clos St. Jacques
Un nez délicat, plus fin qu’exubérant, offrant des arômes de fruits rouges, de cassonade/caramel, de vieux cuir, de mûrs, ainsi qu’une touche de fleurs mauves et bleues. Sans être particulièrement complexe, le bouquet laisse percevoir ces arômes tour à tour, grâce à une aération qui lui fait du bien. En bouche, sans surprise, les tannins sont fondus, la matière est lisse, toute en finesse, mais déploie malgré tout une puissance contenue, appuyée par une acidité bien présente et rafraîchissante. Le fruité, encore bien présent, se dévoile davantage après 60 minutes d’ouverture. Sans être renversant, ce vin m’a procuré un grand plaisir de dégustation. Le millésime 1994 est considéré en Bourgogne comme étant l’un des pires, sinon le pire, des vingt dernières années; ce n’est pas ce vin qui va me le prouver. Merci à la famille Clair et à Pierre pour l’opportunité d’acheter ces vins à prix d’amis… J’ouvre un 1995 d’ici quelques semaines!

1996 Château Gruaud Larose
Un vin acheté cet été à Las Vegas pour 79$, et quel achat ce fut! Son nez est envoûtant, raffiné, complexe, et évolue de minute en minute, offrant des arômes de torréfaction, de cuir, de fruits secs et mûrs, de poivron vert, de fruits rouges, de tomates des champs, accompagnée par une petite pointe animale. La bouche se déguste à merveille présentement, avec une belle matière précise et aromatique, un brin rustique, un équilibre impeccable et des tannins fins. Un vin à point, mais qui est encore loin du déclin, et qui m’a procuré un plaisir fou à le boire. Il me rappelle une fois de plus que les Bordeaux à maturité sont délicieux. 92
avatar
Julien Martel

Messages : 1697
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 28 Déc 2010 - 17:02

Au cours des derniers jours, deux vins dans la catégorie bon rapport qualité/prix en mettre en cave pour quelques années :

Ogereau Clos du Grand Beaupré savennières 2005 : Nez classique, sur la pomme chaude, les herbes en infusion, le miel et la cannelle. La bouche a de l’ampleur (et probablement quelques grammes de sucres résiduels!), un certain gras et affiche une complexité moyenne. Bel équilibre cependant, grâce à une acidité discrète et une minéralité chaude, et une belle fraîcheur d’ensemble. Finale nette, enrobée, mais sans lourdeur. Bien, voire davantage.

Alain Graillot crozes-hermitage 2005 : Nez typique sur l’olive, le cassis, le poivre blanc, de terre noire et de sang. La bouche est large, peu volumineuse, sèche, mais juteuse, acide et précise. Finale de bonne tenue, avec de l’éclat. L’ensemble est parfumé, digeste. Pas le plus profond ni le plus complexe, mais belles fraîcheur, franchise et intensité. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7205
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 29 Déc 2010 - 17:13

Lors d’un souper entre amis, à bouteille découverte :

Parès Baltà Selectio brut cava : Nez sec et simple sur les fruits secs et les biscuits. Bouche vive, droite, peu parfumée, peu longue … Peu intéressant! Bof.

Bisol Crede prosecco di conegliano valdobbiadene 2009 : Nez appétant sur la pêche blanche, la poire juteuse, avec une touche d’acacia. La bouche est crémeuse, tendre, sans être molle. Finale peu longue, mais légère. Un vin de plaisir. Bien.

William Fèvre Fourchaume chablis 1er cru 2008 : Nez classique sur des notes d’agrumes frais, de pomme verte, de crème fraîche, souligné par quelques relents d’élevage. La bouche est pure, de bon volume, sans être grasse, avec une belle épine dorsale acide, mais sans excès. Finale longue, sur des notes de fleur blanche et de coquillages. Un millésime tendre, mais plutôt classique, qui devrait réjouir avec quelques années de garde. Très bien.

William Fèvre Fourchaume chablis 1er cru 2005 : Nez puissant, qui signale que nous sommes dans un autre monde, sur des notes d’agrumes secs, de miel fin, de fleurs sucrées, de pêche blanche, avec une minéralité chaude évoquant la fumée. La bouche est concentrée, volumineuse, avec un gras contenu, témoignant d’une réelle impression de puissance. Finale très longue, minérale et savoureuse, pleine et expansive. Un superbe 1er cru! Excellent.

Pio Cesare barbaresco 2001 : Nez plus discret, qui s’ouvrira dans un registre bourguignon rappelant la rhubarbe, la canneberge, la terre brune, le cuir fin et la rose fanée. La bouche est tendue, acide avec une chair droite, pure. Finale minérale, un brin rustique, qui appelle la bouffe. La caractère juvénile du vin m’a étonné. Bien.

Pio Cesare barolo 2001 : Nez plus mûr sur des notes de prune mûre, de chocolat au lait, d’anis, de terre noire et de réglisse. La bouche est plus ample, avec une matière plus suave, quoi qu’encore ici, structurée et acide. Finale très longue, qu’une belle matière fruitée recouvre. Un vin plus charnu, plus puissant aussi que le précédent qui, ici aussi, étonne par sa juvénile fougue. Très bien.

Quinta de Sante Eufêmia tawny 10 ans : Nez de fruits rouges en confiture, de figue, de tabac, d’épices douces et de caramel. La bouche est ample, avec une richesse maîtrisée, bien équilibrée par de fines notes oxydatives. Finale de bonne longueur, juteuse et sans chaleur. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7205
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Simon Grenier le Mer 29 Déc 2010 - 17:25

Petit souper entre amis hier soir! Un moment de plaisir avec Julie, Vincent, Justine, un couple d'amis et moi. Nous avons bien bu, bien mangé, bref... une belle soirée. Le gravlax de Justine était superbe, le boeuf bourguignon sublime et le dessert fantastique. Le levé a été assez difficile ce matin pour me rendre au bureau!

En bulle:

Pares Balta Selectio brut: un peu décevant. Le vin est d'une belle couleur dorée. Le profil aromatique est très discret, sur la pomme verte. La bouche, bien que montrant une belle acidité, est courte et manque d'amplitude. Le vin ne vaut pas son prix.

Chablis 1er cru Fourchaume, 2005, William Fèvre: Le vin est surprenant. De belle couleur, il montre un nez complexe et plein. Des arômes de beurre noisette, un très beau fruité au nez aussi. La bouche est pleine, d'une belle acidité et de bonne longueur. Très beau vin.

Chablis 1er cru Fourchaume, 2008, William Fèvre: Vin prometteur. De couleur pâle, le nez est sur la crème fraîche, la minéralité et le fruit blanc. La bouche est tendue, d'une acidité certaine qui ne demande qu'à vieillir un peu. Beau vin en devenir!

Ensuite, avec le plat principal, un duo du piémont.

Barbaresco, 2001, Pio Cesare: De couleur rouge un peu tuilé, le vin est le plus sensuel des deux. Un nez sur le fruit rouge, la réglisse et montrant aussi une certaine minéralité. La bouche est tout en fruits, montrant des tanins très bien intégrés et une acidité très rafraîchissante. Le vin est de bonne longueur et se laisse boire comme du pinot.

Barolo, 2001, Pio Cesare: Mon préféré du duo, le vin est plus viril, plus costaud. Le nez est sur le fruit rouge (cassis) et montre un certain côté animal. La bouche est serrée, avec une attaque assez ferme, des tanins sont encore présents quoique bien intégrés. Une belle bouteille parfaite pour les soirs d'hiver!

À +

Simon Grenier

Messages : 474
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Patrick Ayotte le Jeu 30 Déc 2010 - 10:09

Domaine Charvin, Châteauneuf-du-Pape 2006 (IP – Céleste Levure)



Belle robe bien foncée. Le bouquet offert au nez est très jolie avec du fruit rouge et baies sauvages, herbes aromatiques, une touche florale et un aspect viandé. En bouche c’est plus sur la retenue même si tout est suave et glisse bien. On y retrouve du fruit, des épices, des saveurs d’herbes de Provence, l’aspect viandé perçu au nez et ce qui semble être des traces d’élevage. Laisse entrevoir un beau vin dans les années à venir. Heureux d’en avoir en cave et je vais en garder une pour boire en 2024 avec ma fille pour ses 18 ans. Excellent.

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2829
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Mario Vaillancourt le Ven 31 Déc 2010 - 9:54

Un court résumé de quelques vins, entre autres, bu cette semaine:

Puligny-Montrachet villages 2005, Étienne Sauzet: Nez passablement aromatique sur le citron un peu. Une attauqe assez ronde, la bouche a passablement d'acidité, le fruit est très pur, très belle harmonie d'ensemble. Belle bouteille.

Chassagne-Montrachet 1er cru, Les Chenevottes 2006, Philippe Collin: superbe vin blanc de la commune de Chassagne. Un nez élégant, racé et aromatique sur les fruits blancs et les épices. Une bouche ronde et grasse tout en étant minérale à souhait. Un vin très équilibré avec une belle longueur en plus.

Saint-Émilion, Chateau Destieux 1998: Nez de fruits noirs, anis étoilée, cacao et vanille. En bouche, un boisé plutôt bien intégré, des tannins fondus et agréables, rien de très profond mais quand même bien.


Dernière édition par Mario Vaillancourt le Ven 31 Déc 2010 - 16:26, édité 1 fois
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 816
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 31 Déc 2010 - 10:51

Mario, de qui le Chassagne?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7205
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Mario Vaillancourt le Ven 31 Déc 2010 - 16:25

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Mario, de qui le Chassagne?

Milles excuses, Philippe Collin, acheté à la LCBO, c'est un producteur que j'avais aussi découvert àl'évènement aux Grands Jours de Bourgogne de Montreal il ya 2 ans environ.

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 816
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Mario Vaillancourt le Ven 31 Déc 2010 - 16:58

Pour un petit souper avant réveillon ce soir, nous sommes en train de déguster un Gevrey-Chambertin 2006 de Armand Rousseau: un nez sur les fruits rouges, fraises, cerises, les épices douces aussi, très élégant et racé comme nez. La bouche est du même registre, absolumnet superbe, très classe, soyeuse à souhait, très pure. Tout est là dans ce vin et à la bonne place si je puis dire, vraiment très bon. Un producteur que j'affectionne énormément et un style incomparable.

Nous avions commencé avec Côte Chalonnaise, Les Clous 2008, AP de Villaine: un nez sur les agrumes, un brin pamplemousse, silex. La bouche est tranchante, presque trop à mon gout, mais quand même savoureuse, très minéral aussi.
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 816
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Julien Martel le Sam 1 Jan 2011 - 21:51

Bu hier soir, après un autre magnifique 2006 Jacques-Frédéric Mugnier Chambolle-Musigny:

1999 Pol Roger Champagne Blanc de Blancs

Quel beau nez, débordant de bulles d’une grande finesse, en plus d’être invitant, expressif, d’une belle pureté, et aromatiquement précis, sur les pommes vertes, le pain blanc, les noix de muscade, la crème pâtissière et le citron. La bouche est caractérisée par une mousse fine et crémeuse – à la hauteur du bouquet –, mais culmine sur une finale légèrement amère et persistante. Un vin qui a accompagné le repas, et qui a su lui tenir tête! 92
avatar
Julien Martel

Messages : 1697
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Alain Roy le Dim 2 Jan 2011 - 16:51




Deux blancs (je tiens ma résolution d'en boire plus!):

ESPRIT 2008 DE BEAUCASTEL, TABLAS CREEK, CA, USA, acheté en 2010, 40$.

Jaune or, odeur de paille ?, un peu de rancio ?, peu de fruits ? En bouche: menum ! Très gras, fruité, et je ne m'attendais pas à ça: c'est un peu sucré. Ça goûte un peu les poires...Nous l'avons bu avec le repas, mais il me semble qu'il aurait été encore meilleur avec fromages et desserts. Est-ce un demi-sec ? En tout cas c'est excellent.


CHÂTEAU BOUSCAULT 2006, PESSAC-LÉOGNAN, CRU CLASSÉ, acheté en 2010, 50$.

Jaune pâlotte, or pâle. Nez: banane, champagne. Pour babbo: poire, kiwi et champagne. En bouche: re-menum ! Gras très, sec très, acide moyen et finale légèrement âcre. Ça se boit comme de l'eau ! Autres commentaires du père: "assez corsé, agréable et bien coulant, pourrait se boire cul-sec ! On dirait que les blancs font l'impossible pour plaire au dégustateur..." Un vin de mauvaise réputation, mais nous l'avons bien aimé.


Deux vins qui nous ont porté au paradis:

CHAMBERTIN CLOS DE BÈZE GRAND CRU 1999, LOUIS JADOT, acheté en 2002, 170$.

Pas trop opaque, robe intacte à 11 ans ! Limpide, rouge cerise, petit collet orangé. Nez discret, fruité, épicé. Rendu en bouche, c'est là qu'on s'envole ! Quelle classe ! Quelle finesse ! Doucereusement fruité, plus velouté que le velours, plus dentelé que la dentelle, emplissant le palais, et même l'âme, de plénitude, et persistant en finale de toute sa grâce, comme un rêve d'amour sans fin...Sniff sniff sniff, il m'en reste juste une, à boire sur mon lit de mort ! Car maudit que ça me frustre que ce soit hors de prix (pour moi) aujourd'hui ! Une bouteille dans ma catégorie "vin-vingt-sur-dix"...Dixit babbo: "C'est comme de la pureté..."


CHÂTEAU D'ISSAN 1999, MARGAUX 3e CRU CLASSÉ, acheté en 2003, 40$.

Jolie robe, moussante, assez opaque, fluide, d'un rouge grenat profond. À 11 ans, elle m'apparait jeune ! Nez subtil mais très "classe", féminin, aucune agression, comme des parfums doux de canelle. En bouche, rien à voir avec le piteux Ducasse du même millésime dégusté récemment...Issan est élégant, délicat, soyeux, fruité, transcendant, féminin, avec une petite amertume en finale pas dérangeante du tout. Une autre bouteille "vin-vingt-sur-dix", mais 4 fois moins cher qu'une Bèze ! Ah ah ! Dixit babbo: "C'est comme la volupté..."


Un vin spécial:

VAIO ARMARON 1990, AMARONE DELLA VALPOLICELLA, S.ALIGHIERI, MASI, acheté en 2010, 140$.

Une vieille picouille italienne ! Ce vin a 20 ans ? Purée à l'oeil, à part un petit collet tuilé, ça parait pas ! Ben disons, pas tant que ça...C'est mi-opaque, tout à fait limpide, d'un rouge sombre sérieux. Au nez, l'âge vénérable s'exprime davantage...un peu de madeire au départ, suivi d'arômes délicats de fruits. En bouche: very special ! Doux mais plein, très vivant, fruité, de la classe, et un goût spécial que je reconnais sans pouvoir l'identifier: jus V8, vieux porto tawny, ça s'peux-tu ? À 20 ans, bravo...Par contre à la fin de la bouteille, je l'ai noté à la baisse. Genre de vin à boire vite ?


avatar
Alain Roy

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 27 décembre 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum