Derniers sujets
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Julien Martel le Mar 21 Déc 2010 - 8:57

1999 Cru Barréjats
Un nez expressif et élégant sur la crème brûlée, la fumée, le Bourbon et l’orange brûlée, mais qui nous laisse sur notre appétit par son manque de profondeur. La bouche est caractérisée par des arômes d’orange en grande quantité, avec un apport déficient de botrytis. La matière demeure ronde, riche, appuyée par une belle acidité, mais l’ensemble s’avère sans personnalité distincte, et sans possible comparaison avec les millésimes 2001 et 2003 qui étaient extraordinaires. Je vais continuer de suivre son évolution sur quelques jours, mais pour le moment, on parle d’une légère déception. C’est loin d’être mauvais, mais c’est loin d’être un vin qui va passer à l’histoire. 88-89
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 9:41

Julien Martel a écrit:1999 Cru Barréjats
Un nez expressif et élégant sur la crème brûlée, la fumée, le Bourbon et l’orange brûlée, mais qui nous laisse sur notre appétit par son manque de profondeur. La bouche est caractérisée par des arômes d’orange en grande quantité, avec un apport déficient de botrytis. La matière demeure ronde, riche, appuyée par une belle acidité, mais l’ensemble s’avère sans personnalité distincte, et sans possible comparaison avec les millésimes 2001 et 2003 qui étaient extraordinaires. Je vais continuer de suivre son évolution sur quelques jours, mais pour le moment, on parle d’une légère déception. C’est loin d’être mauvais, mais c’est loin d’être un vin qui va passer à l’histoire. 88-89

Mêmes impressions que toi, Julien, si ce n'est que j'ai trouvé l'apport de botrytis intéressant. Un vin construit autour d'une structure acide, la matière, bien qu'élégante, est en retrait sans être mince pour autant. Un vin en demi mesure qui a l'avantage de ne pas être trop riche et ainsi bien passer en début de repas sur un foie gras. Autour de 15/20.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Julien Martel le Mar 21 Déc 2010 - 12:22

Patrick Desy a écrit:
Mêmes impressions que toi, Julien, si ce n'est que j'ai trouvé l'apport de botrytis intéressant.

À ce niveau, je ne me cache pas pour dire que j'aime mes Sauternes davantage botrytisés que la plupart des gens. J'aime les millésimes très riches, comme 2003.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Invité le Mar 21 Déc 2010 - 13:52

Julien Martel a écrit:
Patrick Desy a écrit:
Mêmes impressions que toi, Julien, si ce n'est que j'ai trouvé l'apport de botrytis intéressant.

À ce niveau, je ne me cache pas pour dire que j'aime mes Sauternes davantage botrytisés que la plupart des gens. J'aime les millésimes très riches, comme 2003.

Même si ça fait cliché, voire parole de "journaleux" pour certains, j'aime les miens équilibrés! Wink


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 21 Déc 2010 - 19:54

Lunch festif aux Héritiers ce midi, avec des offrandes pour le moins diversifiées :

Grgich Hills chardonnay napa valley 2006 : Nez mûr, dans un registre exotique (mangue, ananas, agrumes mûrs), mais sans excès, doté même d’un sens de la retenue qui me fera hésiter sur ses origines. L’aération amène des notes finement épicées qui rappellent l’élevage. La bouche est riche, mais encore là, raisonnablement. Fruit jaune, miel chaud et un soupçon de pâtisserie signent un registre aromatique dont le principal défaut est d’être convenu et plutôt simple. Finale de bonne longueur, suave et douce. Un vin élaboré dans un esprit d’équilibre, mais qui manque à mon sens de complexité aromatique. Bien.

Vincent Girardin Charmes meursault 1er cru 2007 : Une touche de soufre marque le nez qui s’ouvrira sur des notes de pierres chaudes, de pomme verte, de lime et de craie. La bouche est croquante, vigoureuse, tendue, sans être mince. Elle finit plus large, sur une minéralité conséquente aux accents fumés et salins. Un vin qui apparaît vinifié pour la garde, sans excès de bois ni de maturité, qui devrait se livrer mieux dans quelques années. Un beau cru, qui pourrait en surprendre plus d’un compte tenu des idées reçues quant à son producteur et qui se révèle être un bel achat compte tenu de son prix (55$). Très bien.

Château Margaux margaux 1er grand cru classé 1966 : Qu’il est difficile d’aborder un tel flacon la tête froide! Nez évolué, fondu, sans être diffus, et d’une réelle complexité sur des notes de thé fumé, de marc de café, de tabac, de cèdre, de cuir, avec quelques notes de fruits rouges séchées. L’attaque est d’une volupté tout à fait surprenante : ample, texturée, suave. Le tout s’estompe doucement pour laisser place à une acidité juste qui tient un corps fondu, sans être évanescent. La magie opérera de nouveau en finale, alors que le tout semble reprendre du volume, de la texture et de beaux parfums automnaux de champignons, de cigare et de cuir. Une émotion pour ce vin né en même temps que le métro de Montréal!

Château de Chorey Les Cras beaune 1er cru 2006 : Nez de cerise mûre, de terre brune, de réglisse et de fleur séchée. Quelques notes épicées témoignent de l’élevage, qui ne semble cependant ne rien avoir en commun avec celui de la Tante Berthe. La bouche est initialement un peu obtuse, avec une grosse matière fruitée mûre, une forte minéralité et une acidité juste. L’ensemble tombera en place dans le verre, mais semble indiquer qu’il y a tout à gagner à laisser ces flacons reposer quelques années. Finale longue, parfumée et suave, avec une minéralité prononcée qui procure du relief et semble indiquer la réelle profondeur du vin. Excellent, et encore là un superbe rapport qualité/prix (je n’en connais à vrai dire pas de meilleur, sur ce millésime du moins, dans la catégorie des premiers crus)

Clos Marie Maitiries du Clos côteaux-du-languedoc pic saint-loup 2007 : Nez viandeux, animal, qui se montrera changeant, complexe, voire insaisissable, m’évoquant les vins nature. Le tout se parera de belles nuances florales (violette, lavande), de gomme savon, de cassis mûr … sans toutefois dissiper ce qui semble être des brett (poulailler, viande crue). La bouche montre une grosse matière juteuse, éclatante, vigoureuse et pleine. Finale de bonne longueur, encore là intense et très ''vivante'' (à défaut de meilleur référent). Très bien.

Sequel syrah columbia valley 2005 : Nez de crème de cassis, de charbon, de prune noire, de viande grillée, d’épices chaudes et de cacao. La bouche est concentrée, sudiste dans ses parfums, mais sans lourdeur. L’intensité du fruit est bien portée par des tanins structurants, mais polis. Touche amère en finale, mais sans impression de chaleur. Un vin, qu’à l’aveugle, je plaçais en Provence. Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Michel Therrien le Mar 21 Déc 2010 - 22:00

Était-ce bien, le nouveau resto Les Héritiers?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 22 Déc 2010 - 9:38

Menu spécial du temps des Fêtes 30$ pour soupe, entrée du jour (gravlax hier), repas et dessert, montant incluant taxes et services.

La soupe était correcte, sans plus. Bon gravlax et délicieuse bavette. J'ai trouvé ça fort bon ... mais ça semblait inégal. Justine n'a pas aimé son tartare de saumon ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 22 Déc 2010 - 15:06

Il restait un verre au fond de ces deux bouteilles, bues le midi, que j’ai finies en soirée. Je suis toujours fasciné par l’extraordinaire évolution des vins jeunes soumis à une intense oxygénation sur quelques heures :

Vincent Girardin Charmes meursault 1er cru 2007 : Profil plus mûr, sur des notes de pêches jaunes juteuses, d’orange et de miel fin. La bouche est plus ample aussi, affichant un gras contenu dans une gaine minérale satinée. Un Charmes Dessus minéral, juste mûr, qui m’évoque un Combettes voisin!

Château de Chorey Les Cras beaune 1er cru 2006 : Nez fumé qui s’est paré d’intenses notes poivrées. Bouche qui a gagné en volume en intégrant ses composantes, mais qui affiche maintenant une amertume plus marquée en finale, sur des notes de poivre noir, comme si elle s’était refermée alors que l’entrée en bouche a gagné en cohésion …

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7492
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Alain Roy le Jeu 23 Déc 2010 - 12:59



Autre petite dégustation ardue mais intéssante:

PINOT NOIR 2007, KEEFER RANCH WINERY, GREEN VALLEY, CA, USA, acheté en 2010, 42$.

Rouge cerise éclatant, mi-opaque, collet rosé. Au nez, ce n'est pas la pureté, je veux dire l'odeur dominante est davantage dans le bois et la vanille que dans le fruit. En bouche: très soyeux, raccoleur, épicé, boisé et vraiment trop sucré. Pinot noir ? Moi j'appelerais ça "jus de cerise". Pas mauvais, mais un peu "gros". On passe tout de même icto facto à autre chose et laisse celle-ci à Madame, qui n'est pas difficile !


DOMAINE DE BOIS DE BOURSAN 2007, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, JP VERSION, acheté en 2007, 45$.

Alors là j'en ai dégusté pas mal de cnp cet automne, et même parmi toute appellation confondue, jamais je n'ai été confronté à un vin comme ça, c'est une première ! Rien de spécial à l'oeil, la robe est invitante, rouge grenat, nette, grasse et mi-opaque. Mais dès la première sniff, ayoye, si jeune et déjà ça empeste l'écurie ! S'ensuivent quelques fragiles arômes de fruits frais ainsi qu'une odeur très nette, très différenciée, que je ne peux identifier et que je n'ai jamais perçu dans un vin. Mon père en a sorti une bonne: "il y a une odeur de fond d'essoreuse" !!! C'est pas fou, moi ça me faisait penser à une odeur de médicament...Maintenant en bouche: WEIRD ! C'est très soyeux à l'attaque, rond fruité et doux, mais en finale il reste un arrière-goût de...booze de vache ?!?! Autrement dit, pour la première fois de ma vie, en rapport aux arômes d'écurie, j'ai trouvé que ça goûtait ce que ça sentait ! Est-ce un exemple de "vin bretté" dont on parle sur ce site ? Si oui, j'aime pas trop ça ! Mais je dois dire qu'à la fin de la bouteille, il passait beaucoup mieux dans le gosier, et nous avons vidé cet excentrique sans vraiment de difficulté...Puis-je espéré l'avis d'un autre membre ayant dégusté ce taureau ?


GRIS 2007, PINO GRIGIO, LIS NERIS, FRIOUL, acheté en 2010, 29$.

Un deuxième blanc cette semaine, je vais y arriver ! Il est...jaune ! Au nez, pas de beurre, je dirais agrumes genre citron et un peu de miel. En bouche: très fruité, assez corsé, gras, boisé?, avec petit résidu de sucre, et une acidité achalante, pour moi du moins...mais je sens que c'est du bon. En tout cas y'en ai pas resté !


De joyeuses fêtes à tous.




Dernière édition par Alain Roy le Jeu 23 Déc 2010 - 13:01, édité 1 fois (Raison : voeux)
avatar
Alain Roy

Messages : 1920
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Alain Roy le Sam 25 Déc 2010 - 17:21



Mon vin de Noël:

CUVÉE DE MON AÏEUL 2005, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, USSEGLIO, acheté en 2010, 100$.

Rouge Noël foncé, et brouille. Fiou, ça ne sent pas le fond d'écurie comme le Boursan dégusté cette semaine, celui-ci sent le propre ! Le frais, les fruits...Après un peu de champagne, bon dieu que c'est bon du rouge ! Ce vin emplit le palais tout en étant délicat, il témoigne de beaucoup de classe, c'est un paradoxe facile à ne pas comprendre, une petite soie émouvante mais gâchée un petit peu pour moi par son goût très poivré qui ambitionne sur le fruit. Que c'est gênant de critiquer ainsi cet elixir alors que tant de gens ici-bas peinent même à se procurer de l'eau ! Je suis sûr que ce vin, dans 5-8 ans, va me jeter par terre.
avatar
Alain Roy

Messages : 1920
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Michel Therrien le Sam 25 Déc 2010 - 17:39

Alain Roy a écrit:

Mon vin de Noël:

CUVÉE DE MON AÏEUL 2005, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, USSEGLIO, acheté en 2010, 100$.


Un très beau vin que j'ai dégusté à 2 reprises depuis 1 an dont le 30 décembre dernier avec le chevalier au CC&P.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Yves Martineau le Sam 25 Déc 2010 - 21:24

Alain Roy a écrit:
DOMAINE DE BOIS DE BOURSAN 2007, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, JP VERSION, acheté en 2007, 45$.
Wow!
Tu étais un précurseur mon vieux! Wink
C'est toujours agréable de te lire quand même.

Joyeux Noël ainsi qu'a tous les autres copains!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5225
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Julien Martel le Dim 26 Déc 2010 - 9:22

Deux vins bus au début de la semaine:

2007 Catherine et Claude Maréchal Pommard La Chanière
Troisième expérience avec ce vin, et malheureusement la moins intéressante. Sans pour autant être en présence d’une mauvaise bouteille, celle-ci m’a semblé un peu brouillon et diluée au départ, et il lui faudra près de 45 minutes pour retrouver un état d’harmonie. L’ensemble regorge d’arômes envoûtants d’épices, de cerises sauvages, soutenu par un boisé de qualité. La finale demeure courte. Certes, c’est bien jeune, mais il ne m’a pas procuré le plaisir habituel. À laisser vieillir un peu. 89

2007 Domaine Bruno Clair Vosne-Romanée Champs Perdrix
Un nez plutôt unidimensionnel à ce stade-ci, très différent de ma première rencontre avec ce vin lors de l’horizontale Bruno Clair 2007 en mai dernier, mais indéniablement riche, invitant et profond, de façon surprenante même, sur les épices et les fruits rouges. La bouche fait également état d’une matière riche, de beau volume, gourmande, épicée, appuyée par une acidité très présente qui, sans être dérangeante, s’harmonisera après un court temps de repos. La finale perd un peu en élégance après une période d’ouverture plus prolongée, faisant ressortir un profil sucreux. Les chanceux qui ont de ce vin en cave seront récompensés s’ils ont la patience de le laisser vieillir quelques années. 90
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Alain Roy le Dim 26 Déc 2010 - 10:25

Yves Martineau a écrit:
Alain Roy a écrit:
DOMAINE DE BOIS DE BOURSAN 2007, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, JP VERSION, acheté en 2007, 45$.
Wow!
Tu étais un précurseur mon vieux! Wink
C'est toujours agréable de te lire quand même.

Joyeux Noël ainsi qu'a tous les autres copains!


Ben oui, ga donc ça ! Quel oeil de lynx M.Martineau ! J'étais à cnp à l'automne 2007 et comme je connais bien M.Version...AH AH ! Mais non ! Acheté, donc, en 2010 ! As-tu goûté à celui-ci ?


Dernière édition par Alain Roy le Dim 26 Déc 2010 - 12:06, édité 1 fois (Raison : erreurs)
avatar
Alain Roy

Messages : 1920
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Alain Roy le Dim 26 Déc 2010 - 10:26

Michel Therrien a écrit:
Alain Roy a écrit:

Mon vin de Noël:

CUVÉE DE MON AÏEUL 2005, CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE, USSEGLIO, acheté en 2010, 100$.


Un très beau vin que j'ai dégusté à 2 reprises depuis 1 an dont le 30 décembre dernier avec le chevalier au CC&P.


Allo ! L'aviez-vous trouvé très poivré ?
avatar
Alain Roy

Messages : 1920
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Michel Therrien le Dim 26 Déc 2010 - 11:34

Oui du poivre mais surtout un vin avec beaucoup de droiture et de structure.......c'est ferme et franc mais savoureux. J'avais beaucoup aimé à chaque fois.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Michel Therrien le Dim 26 Déc 2010 - 11:44

Plusieurs vins ces jours-ci mais peu d'interessants à part ceux d'hier soir,

Bourgogne 2007, Henri Germain Pain grillé, vif et droit avec peu de gras. Vin de plaisir.

Bourgogne Les Clous 2007, A&P Villaine Plus fin et bien frais. Vin de soif.

Saint-Joseph 2008 La Ribaudy , Gilles Barge Floral, ample, gras et rond avec acidité en retrait. Les gens aiment ++. Pas de caricature mais peu long.

VDT Grolleau 2005, Clau de Nell Vin de soif et de plaisir............rond, fin et poivré. J'en raffole mais moins apprécié par la belle famille......manque de matière ai-je entendu!

Minervois Méchant Loup 2007, Le Loup Blanc Fruits confits et noirs, gourmandise, une certaine sucrosité et tu fais plaisir aux gens!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Mario Vaillancourt le Dim 26 Déc 2010 - 17:35

Un Meursault 1er cru, Gouttes d'or 2007, Buisson-Charles: Un nez très aromatique sur la poire, la pomme verte, une touche de citron, un brin épicé aussi, un très beau nez. La bouche est toute aussi belle, l'attaque a une belle rondeur sans aucune lourdeur, minérale, un boisé à peine perceptible, très profonde, d'une classe et d'une élégance superbe, la finale est longue et savoureuse. Je n'ésiterais même pas à l'ajouter à mes vins blancs de l'année. Excellent.

Aussi un Lanzaga 2005, Rioja, Thelmo Rodriguez: Une importation privée achetée au salon des vins de Montreal 2008, je pense que ce vin est maintenant disponible à la SAQ. Nez sur le tabac, café, un boisé bien senti, la vanille aussi. La bouche est bien, assez puissante mais sans excès, le boisé est quand même bien présent en bouche, les tannins sont présents mais assez soyeux, la finale est de longueur moyenne. Bon.

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 945
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 56

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Yves Salvail le Dim 26 Déc 2010 - 17:39

Je bois présentement un Flaccianello 2003 vraiment dommage qu'il s'agisse de ma dernière bouteille de ce millésime car c'est du très bon sangiovese. Je crois que c'est mon vin de Toscane préféré,c'est une chaude lutte avec Ornellaia pour le titre....


Yves Salvail
avatar
Yves Salvail

Messages : 105
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Frederick Blais le Dim 26 Déc 2010 - 18:22

Grande soirée hier en famille avec plusieurs grands vins. Pas beaucoup de temps pour un CR...

Billecart-Salmon Brut Blanc de Blanc
Comte lafon CLos de La barre 2001
Francois Jobard 1997 Meursault (j'ai oublié la commune)
Chasse-Spleen 90
Latour 82 Plutot fermé au nez, quelle bouche puissante et structurée.
Haut-Brion 82 Quel vin complet, nez et bouche intense aromatiquement
Leoville Las Cases 82 Bouchonné Sad
Les Fils de Henri-Mathieu Richebourg 1947 WOW, Quel nez!!! Encore gras et plein de fruits, bouche un peu moins puissante mais quelle soyesse, mon vin de l'année? Probablement!
Leoville Las Cases 1966 Plutot unidimensionnel mais encore bien en vie sur des saveurs tertiaires, frais, fin équilibré.
D'Yquen 1975 Un vin encore trop jeune!
La Cave de L'Abbe Rous Banyuls 1947 Très bien fait, mais c'est pas aussi bon que du Porto Smile

avatar
Frederick Blais

Messages : 1849
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Yves Martineau le Dim 26 Déc 2010 - 18:50

Alain Roy a écrit:
Ben oui, ga donc ça ! Quel oeil de lynx M.Martineau ! J'étais à cnp à l'automne 2007 et comme je connais bien M.Version...AH AH ! Mais non ! Acheté, donc, en 2010 ! As-tu goûté à celui-ci ?

Non....Mais es-tu bien sûr que c'était le 2007? Le dernier disponible ici était le 2005
avatar
Yves Martineau

Messages : 5225
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Yves Martineau le Dim 26 Déc 2010 - 18:55

L'amateur de vin choisit presque religieusement les vins destinés au repas familial de Noël.

Pour lui, ce choix est en fait un des grands plaisirs de la vie, tout juste derrière celui de les boire avec ceux à qui on les destine.

J'aime spécialement en ces occasions ouvrir des vins dont j'ai rencontré ceux qui les font et qu'on apprécie, car on ajoute alors le plaisir de partager les impressions avec eux.

Et c'est un peu comme les inviter à partager notre table. :-)

Patrick, celle-ci fut ouverte en ton honneur et celui de "Kate", la famille Martineau a beaucoup apprécié.

Buisson-Charles Meursault 1er Cru Gouttes d'Or 2007
Nez de pêches, un peu de pain grillé La bouche est grasse avec un milieu de bouche d'une minéralité étonnante.
J'aime beaucoup la tension et la longueur de ce vin superbement équilibré. Son exubérance naturelle n'empêche pas la finesse. Les nuances en finale viendront avec le temps mais le vin est déjà délicieux. 93+ pts

Il fut suivi d'un vieux Bordeaux, tradition familiale oblige!

Château Beychevelle, St-Julien 1986
Très beau Beychevelle à pleine maturité qui fait merveille à table. Un vin subtil et raffiné qui possède encore un beau fruit. Typé et d'un superbe équilibre. Ce millésime était réputé à juste titre comme un des meilleurs du domaine.
92 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5225
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Julien Delisle le Lun 27 Déc 2010 - 2:14

Bu à Noël avec un trés bon ami,

Pour se dégourdir le bec:

Benjamin Brunel CDR 2008,
Deuxième vin du C9P La Gardine. De couleur pourpre, le nez est sur des notes réglissées et de petits fruits noirs. En bouche, c'est bien réglissé, manque de complexité, assez décousu, longueur correcte sans plus. 85.

Passons maintenant aux choses sérieuses:

Henri Bonneau Cuvée Marie Beurrier C9P 2003,
Le vin titre 14,5%. Couleur rubis avec un pourtour ensanglanté. Le nez laisse ressentir des effluves de cerises bien rouges, superbes épices , notes de viandes fummées en arrière-plan, légère présence de poivres roses très fins, herbes provencales, un nez incroyablement ouvert et ce dès l'ouverture de la bouteille. En bouche, puissante rétro olfaction, la matière est dense, fraîcheur surprenante pour le millésime, tannins souples, on perçoit toute la structure derrière les nombreuses couches de saveurs. Aucune pointe de chaleur désagréable même après plus de 2 heures. Léger asséchement à la fin d'une immense finale. Encore beaucoup à offrir bien que très accessible en ce moment. Cette bouteille est en grande forme. Hors norme, je n'ai jamais rien bu de tel à Châteauneuf-du-pape. Dans 10 ans, ce vin sera magistral. 96.

Château Rayne-Vigneau Sauternes 1962,
Le vin est couleur caramel assez foncé. Un beau brun ambré. À l'ouverture, le parfum de ce vin est incroyable et s'ouvre au fil que les minutes passent. Des notes de caramel, crème brûlée, butterscotch, Wow! En bouche, c'est définitivement là que tout se joue. Le vin est onctueux malgré ses 48 ans, rétro olfaction impeccable en bouche, encore vigoureux, le vin ne tombe pas à plat après quelques heures. Vraiment un délice. Ce vin est à des années lumières du Rayne issu du millésime 1996 qui est très mince en bouche. Le vin conserve encore une belle fraîcheur et la finale dure et perdure. Ce vin est superlatif, mais il a encore tout le potentiel pour évoluer encore sur 10-15 ans et faire frémir nos palais. 99.

Julien Delisle

Messages : 172
Date d'inscription : 30/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Michel Therrien le Lun 27 Déc 2010 - 10:45

Salut Julien,
Belles bouteilles.
As-tu eu l'impression d'un équilibre de vin moelleux ou de liquoreux avec le 62?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7616
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Julien Delisle le Lun 27 Déc 2010 - 16:05

Définitivement d'un équilibre de vin liquoreux de part son haut niveau de sucrosité et sa grande densité en bouche. Je ne sais pas si cela répond clairement à ta question ?

Tu peux également distinguer les deux équilibres plus amplement (mes repères sont surtout au niveau de la teneur en sucres naturels) et je pourrai mieux être en mesure de te répondre à ce niveau.

Au plaisir.


Julien Delisle

Messages : 172
Date d'inscription : 30/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 20 décembre 2010... Et de Noël

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum