Mars 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Calendrier Calendrier


Semaine du 25 octobre 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 25 octobre 2010

Message par Michel Therrien le Lun 25 Oct 2010 - 20:42

L'automne est bien là : il fait froid, il pleut, les feuilles sont par terre, nous quittons pour le sud bientôt, La Paulée de Meursault est à nos portes, MPV dans 4 dodos.............j'ai soif!

Chavignol Les Culs de Beaujeu 2005, François Cotat
Je fais exprès........ce vin est un vin d'appellation Sancerre mais tellement loin en même temps. Julien Martel mentionnait que les vins de Sancerre étaient vifs et tranchants alors que celui-ci ne l'est pas du tout. Nous sommes à Chavignol!
La robe est pâle et "tire" même sur le gris. Le bouquet est déroutant. Fruits blancs en compotte, pointe exotique dont carambole et ananas puis quelques épices et du coing. La vigoureuse agitation apporte un peu de citrons confits avec des pêches. La bouche est ronde et grasse (il y a 100% sauvignon dans ce vin), l'acidité est autour de ce gras, on ressent une densité mais surtout on "jase" de cette longueur époustouflante. Un vin qui jette par terre. Un vin qui se déguste entre les Monts Damnés et La Grande Côte chez François Cotat. Le cru de la cave de Gérard Boulay. J'en ai encore quelques unes...........faudra être patient mais que c'est bon! 17,5-18/20.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 25 Oct 2010 - 22:11

Sauvignon blanc Dog Point Marlborough 2008 , Code SAQ : 11200681

Robe très claire, à peine colorée. Le nez offre des arômes d'agrumes (citron), de pomme et d'herbe fraiche. En bouche, c'est une succession de saveurs d'agrumes, du citron au pamplemousse. Le petit côté herbacé et un peu de pomme y sont aussi. Belle finale assez longue. J'ai bien aimé.

http://www.dogpoint.co.nz/uploads/file/Sav08.pdf

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2830
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Yves Martineau le Mar 26 Oct 2010 - 8:53

Quelques vins au cours des derniers 10 jours....j'ai beaucoup de cr de dégustations en retard mais au moins les vins pris à domicile sont notés, enfin presque.

2008 Domaine Richaud Côtes du Rhône Villages Cairanne
Nez complexe, avec coté floral, du poivre noir, des fruits rouges (framboises et fraises) et noirs (bleuets).
Un vin solide, ample et charnu, du volume et du gras, un peu rustique mais harmonieux, avec la vigueur et le coté exubérant, gourmand des bons villages. Bonne acidité, l'influence de la syrah me semble plus importante que sa quantité. Très bon. 88-89 pts

2006 Domaine Léon Barral Faugères Jadis
Nez assez complexe, herbes grillées, goudron et fruit noir.
Un vin dense et sérieux, pas d'excès d'alcool malgré un fruit bien mûr, encore jeune et fringuant, avec beaucoup d'équilibre.
Promis à un bel avenir après quelques années de garde. 89-90 pts

2004 Alain Graillot St. Joseph
Un "restant" ramassé en faisant le trottoir ;-)
Joli nez expressif de violettes avec du lard fumé, très classique
La bouche est large et charmeuse en attaque, avec une acidité modérée pour ce producteur. Ça tombe vite, la finale est délicate et mince. Un beau vin sur le fruit, fin, assez simple mais très agréable. À boire sans trop tarder. 87 pts


2009 Paul Janin et Fils Moulin-à-Vent Domaine des Vignes du Tremblay
Nez herbacé, poivré, avec un coté résineux qui m'évoque certains pinots de la Loire.
La bouche est riche, tannique, virile, il évoque davantage certains Bourgogne un peu renfrognés qu'un cru du Beaujolais.
Un vin structuré, fait pour une garde de quelques années au minimum. Il a une certaine profondeur mais la finale est chaude (il tire 14% d'alcool), manquant de fraicheur à mon goût. Peut-être que quelques années de cave m'amèneraient à revoir mon jugement mais j'ai des doutes. Pas mal, mais ce n'est pas ce que je recherche dans la région. 87 pts

Le groupe de Michel à Joliette avait pourtant beaucoup aimé si mon souvenir exact. Allez savoir.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4880
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Gael Giraud le Mar 26 Oct 2010 - 10:05

Montredon 2007 en magnum.
Beau vin qui se boit déjà bien, avec une belle structure et de l'ampleur. Nez très jeune, un peu alcooleux. Bonne longueur. A accompagner d'un plat assez relevé.

CdP Vieux Lazaret 2007, nez plus moderne avec des traces de bois et de vanille, moins plaisant mais bouche soyeuse, plus grasse. Un bon rqp à laisser vieillir un peu.

Lirac 2006 Domaine de la Mordorée, massif, encore tannique, beaucoup de fruits. A garder.

Chablis Laurent Tribut 2008, très minéral, citronné et sec à l'ouverture, il prend du gras et des fleurs avec le temps et se révèle être un beau vin au final, qui a ravi la tablée.

Cigare Volant 2005, première rencontre avec ce vin que je voulais goûter depuis un moment. Belle bouteille, nez très fin et superbe, pas de bois, en bouche, la matière est un tout petit peu maigre, mais ça reste fin et élégant.

Calera Chardonnay 2008, très belle bouteille de blanc, équilibré, peu marquée par l'élevage, longue et grasse. Belle découverte. Le pinot m'a laissé froid.
avatar
Gael Giraud

Messages : 1884
Date d'inscription : 07/06/2009
Age : 96
Localisation : Mtl-Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Alain Roy le Mer 27 Oct 2010 - 14:07




ALTER EGO DE PALMER 1999, MARGAUX, acheté en 2002, 55$.

Robe élégante, opaque mais fluide, d'un rouge grenat profond. Un nez discret, très peu de fruits, on est davantage dans le bois, la vanille. En bouche, pas de "wow" à la première "sip"... Répétons; ben c'est ça, y'a pas de "wow", pour moi c'est toujours pour la même raison: le fruit a disparu. C'est gras et velouté, mais sec, sans fruit, terne, bref un vin sans plaisir...Ça a beau être le deuxième de Palmer, pour moi ce vin est passé date ! À moins qu'il soit fermé, mais à 11 ans ça me semble peu plausible...Dommage, je lui avait donné une très bonne note en 2007 ! Nous passons donc à la bouteille suivante:


CHÂTEAU LOUDENNE 2000, MÉDOC CRU BOURGEOIS, acheté en 2003, 25$.

Robe inspirante...Un nez également discret, mais avec une petite pointe de caramel et du fruit, en tout cas un nez beaucoup plus invitant que Palmer. En bouche: yes sir ! Du fruit, du gras, de la "tork" mais sans rudesse, j'adore...À un an plus jeune, cet humble médoc à 25$ surpasse de loin Palmer à 55$...Ce n'est pas ma première expérience avec ce cru et je n'ai jamais été déçu à date. Pour celui-ci, à 10 ans d'âge, je dis bravo !


avatar
Alain Roy

Messages : 1733
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Jean-Sebastien Rivard le Mer 27 Oct 2010 - 18:39

Hier soir, un bon ami nous ouvre un Lafite-Rothschild 2002.

Le nez est très discret à l'ouverture mais se dévoile au cours de la soirée. En bouche on retrouve des notes de graphite, de mures et de cèdre. La texture est souple et équilibrée. Très minéral pour un Bordeaux. La finale est trrrrrrrrrès longue et savoureuse, sur la boite à cigare et la figue.

Un grand vin mais beaucoup trop jeune et qui se cache encore sous ses airs de jeunesse. Qui déjà dit que 2002 était un millésime médiocre? Pas moi, surtout pour les meilleurs GCC.

Est-ce que ça vaut le prix? Non, mais ça, on s'en fout tellement c'est bon.

Jean-Sebastien Rivard

Messages : 131
Date d'inscription : 08/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Olivier Collin le Mer 27 Oct 2010 - 18:46

Jean-Sebastien Rivard a écrit:Très minéral pour un Bordeaux.

Moi qui pensais que les vins bordelais, notamment les Pauillac et Saint-Emilion, sont parmi les rouges les plus minéraux (graphite, charbon, etc)

Qui déjà dit que 2002 était un millésime médiocre?

Personne de sérieux. Un millésime de bonne qualité, pas grand dans son ensemble mais offrant la possibilité de faire de très beaux vins.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1971
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Richard Philippe Guay le Mer 27 Oct 2010 - 19:49

Lafite 2002 pour 225 $, méchant deal à l'époque.

Richard Philippe Guay

Messages : 898
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Alexandre Deslauriers le Mer 27 Oct 2010 - 20:27

Robert Keenan Winery Cabernet Sauvignon 1997
Bouteille acheté au domaine au mois d'août dernier.

La robe est opaque avec aucune trace d'évolution au disque. Au nez, la réglisse noir, le cassis, les bleuets, la boite à cigare avec un boisé fondu. C'est complexe et envoûtant! La bouche est droite, complexe, fondu et avec une belle longueur. La cerise noire, les bleuets, le cassis et un léger boisé encore perceptible. C'est vraiment très bon!
avatar
Alexandre Deslauriers

Messages : 1046
Date d'inscription : 09/06/2009
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Karl Duval le Jeu 28 Oct 2010 - 11:39

Yvon Métras Fleurie 2008
Nez herbacé, des petits fruits rouge, des épices. En bouche c'est très souple, aérien ce vin...de soif !
avatar
Karl Duval

Messages : 287
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 47
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Invité le Jeu 28 Oct 2010 - 13:51

Michel Therrien a écrit:L'automne est bien là : il fait froid, il pleut, les feuilles sont par terre, nous quittons pour le sud bientôt, La Paulée de Meursault est à nos portes, MPV dans 4 dodos.............j'ai soif!

ChavignolLes Culs de Beaujeu 2005, François Cotat
Je fais exprès........ce vin est un vin d'appellation Sancerre mais tellement loin en même temps. Julien Martel mentionnait que les vins de Sancerre étaient vifs et tranchants alors que celui-ci ne l'est pas du tout. Nous sommes à Chavignol!
La robe est pâle et "tire" même sur le gris. Le bouquet est déroutant. Fruits blancs en compotte, pointe exotique dont carambole et ananas puis quelques épices et du coing. La vigoureuse agitation apporte un peu de citrons confits avec des pêches. La bouche est ronde et grasse (il y a 100% sauvignon dans ce vin), l'acidité est autour de ce gras, on ressent une densité mais surtout on "jase" de cette longueur époustouflante. Un vin qui jette par terre. Un vin qui se déguste entre les Monts Damnés et La Grande Côte chez François Cotat. Le cru de la cave de Gérard Boulay. J'en ai encore quelques unes...........faudra être patient mais que c'est bon! 17,5-18/20.

Pourquoi, au juste?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 28 Oct 2010 - 14:13

Habituellement les producteurs font déguster en crescendo. On en comprend donc que les Cotat considèrent leur cuvée de Culs de Beaujeu supérieure à leur Monts Damnés.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7206
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Michel Therrien le Jeu 28 Oct 2010 - 17:03

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Habituellement les producteurs font déguster en crescendo. On en comprend donc que les Cotat considèrent leur cuvée de Culs de Beaujeu supérieure à leur Monts Damnés.

Exactement.
D'ailleurs, Boulay fait dégusté son Clos de Beaujeu après les Monts Damnés et avant Comtesse (dans le bas et au coeur des MD).

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7387
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Invité le Jeu 28 Oct 2010 - 23:26

J'étais sur l'impression que Culs de Beaujeu était un cran en dessous MD...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Franz-E. Schürch le Ven 29 Oct 2010 - 2:44

En fait, d'après ce que m'avait dit Boulay, les culs de Beaujeu était à l'origine une parcelle toute particulière et mieux exposée des Clos de beaujeu; ensuite tous ceux qui faisaient des clos se sont mis à les appeler des culs, alors pour s'en distinguer, les seuls qui avaient des culs se sont mis à les appeler des clos. Le clos de Beaujeu chez Boulay est donc censé être un cru d'une qualité supérieure, comme il y a de meilleurs crus que d'autres sur les monts damnés. Mais dans l'ensemble, les monts damnés sont-ils meilleurs que les culs de Beaujeu?
Mon expérience, assez limitée (les seuls culs que j'aie bu sont ceux de Boulay et Cotat) me fait croire que ceux-ci (les culs) sont plus pierreux, vifs, découpés et les Monts plus pleins et fruités, sans pour autant rien concéder aux culs en terme de rigueur. Ce sont pour moi deux crus de qualité très comparable, mais de styles différents, avec peut-être un peu plus d'épaisseur et de fond pour les Monts. C'est beau quand on entre à Chavignol: il y a les Monts à droite et les culs à gauche. C'est comme regarder deux jolies filles en même temps en les fixant différemment.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Jean-Luc Marchand le Ven 29 Oct 2010 - 9:11

Franz, tu m'as fait rire un bon coup ce matin!!

Laughing

Jean-Luc Marchand

Messages : 56
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Invité le Ven 29 Oct 2010 - 9:19

Franz-E. Schürch a écrit:En fait, d'après ce que m'avait dit Boulay, les culs de Beaujeu était à l'origine une parcelle toute particulière et mieux exposée des Clos de beaujeu; ensuite tous ceux qui faisaient des clos se sont mis à les appeler des culs, alors pour s'en distinguer, les seuls qui avaient des culs se sont mis à les appeler des clos. Le clos de Beaujeu chez Boulay est donc censé être un cru d'une qualité supérieure, comme il y a de meilleurs crus que d'autres sur les monts damnés. Mais dans l'ensemble, les monts damnés sont-ils meilleurs que les culs de Beaujeu?
Mon expérience, assez limitée (les seuls culs que j'aie bu sont ceux de Boulay et Cotat) me fait croire que ceux-ci (les culs) sont plus pierreux, vifs, découpés et les Monts plus pleins et fruités, sans pour autant rien concéder aux culs en terme de rigueur. Ce sont pour moi deux crus de qualité très comparable, mais de styles différents, avec peut-être un peu plus d'épaisseur et de fond pour les Monts. C'est beau quand on entre à Chavignol: il y a les Monts à droite et les culs à gauche. C'est comme regarder deux jolies filles en même temps en les fixant différemment.

Merci Franz! En plus d'être éclairant, c'est délicieux à lire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 25 octobre 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum