Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Méconnu: Givry Les Bois Chevaux 1988

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méconnu: Givry Les Bois Chevaux 1988

Message par Patrick Essa le Lun 6 Sep 2010 - 13:22

Givry Premier cru Les Bois Chevaux 1988 - Domaine du Baron Thénard à Givry


Commune d'importance située à deux lieues de Chalon sur Saône, Givry produit des vins rouges et blancs au rapport qualité-prix étonnant. Moins connue que ses prestigieuses voisines de la Côte de Beaune ou même que sa cousine du nord, Mercurey; elle possède néanmoins un sous sol très qualitatif pour la production de vins rouges fruités et élégants. Avec Chambolle et Volnay elle se situe sur le podium des Bourgogne veloutés et fins à forte félminité d'expression. Un statut d'aimable vin gourmand apprécié par Henri IV lui a longtemps interdit les meilleures tables et les producteurs ont aujourd'hui beaucoup de mal à valoriser pleinement une appellation qui ne manque pourtant pas de tenue face à ses pairs.

Le substrat argilo-calcaire marneux de l'Oxfordien qui porte les ceps de la commune connaît diverses orientations. Les meilleures regardent le sud-est (comme la Servoisine ou le Cellier aux Moines)et sont concurencées par des zones plein Est (Clos Marole, Clos Saint Paul et Clos Salomon) qui exhaltent encore la finesse de texture de ce vin de soie. Les Bois Chevaux sont encadrés par Marole et Saint Paul et situés dans une zone pentue et caillouteuse très filtrante. Ils donnent des vins à texture souple et au raffinement affirmé. Le domaine Thénard possède ici une importante parcelle qui coupe le coteau en deux et il y produit sans doute l'une des cuvées les plus emblématiques de la commune.

Ce très important domaine qui rayonne jusqu'en Côte de nuits (Grands Echezeaux) et possède près de 2 hectares de "vrai" Montrachet a parfois livré des bouteilles inégales dans le courant des années 90 et je ne restais pas sur des impressions très favorables avant d'ouvrir cette bouteille encavée il y près de 20 années. L'année 1988 a donné des vins fermes, tanniques et de très longue garde. Ils ont longtemps été considéré comme plus rude et rustique que les 1990 qui ont suivis mais se révèlent souvent aujourd'hui plus complet et mieux dotés pour affronter la grande garde. La Côte Chalonnaise aves ce millésime produit des vins magnifiques qui ont un peu la grâce des 2005.

Celle-ci s'est montrée parfaitement mûre, bien loin d'être passée. La couleur est acajou et commence à évoluer vers des reflets orange, mais elle se montre assez sombre et nette. Le nez initial de sous bois évolue vite vers des accents fumés puis de girofle, de griotte amère et de mûre confite, ce, avec une belle intensité. La bouche est un peu fluide mais encore délicate et construite sur des tanins fins même si une très légère verdeur finale se combine à une acidité tendue.Le vin se montre un bon compagnon de table avec des grillades et possède même une certaine allure grâce à sa trame tonique. Bien+.

avatar
Patrick Essa

Messages : 968
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum