Derniers sujets
» Bonne fête Pat Essa
Aujourd'hui à 20:02 par Sébastien Desforges

» Semaine du 21 mai 2017
Aujourd'hui à 16:59 par Alain Roy

» It is happening again...
Aujourd'hui à 10:39 par Jonathan Ménard

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Aujourd'hui à 8:37 par FrancisRémillard

» Foillard Côte de Py 2014
Hier à 19:53 par Patrick Ayotte

» Semaine du 14 mai 2017
Hier à 19:51 par Patrick Ayotte

» Bouchon DIAM
Dim 21 Mai 2017 - 11:34 par Michel Therrien

» Club des vins d'Abitibi-Ouest
Ven 19 Mai 2017 - 16:08 par Mario Vaillancourt

» Arrivage Signature - 18 mai 2017
Ven 19 Mai 2017 - 16:00 par Mario Vaillancourt

» Courrier Vinicole - Bourgogne 2014
Mer 17 Mai 2017 - 7:07 par Yves Martineau

» Arrivage du 18 mai à la Signature Mtl
Mar 16 Mai 2017 - 21:12 par Patrick Ayotte

» Semaine du 7 mai 2017
Mar 16 Mai 2017 - 20:34 par Patrick Ayotte

» Beaujolais "Deluxe"
Mar 16 Mai 2017 - 4:05 par Michel Therrien

» Bonne fête des mères
Dim 14 Mai 2017 - 16:27 par Michel Therrien

» Signature ou Entrepôt
Sam 13 Mai 2017 - 9:32 par Yves Martineau

Mai 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Mer 11 Aoû 2010 - 21:29

Je ne suis pas un grand fan des rouges de ce domaine, dont le style assez changeant (autrefois des vins lourds et boisés, aujourd'hui des vins qui se veulent plus élégants mais pas forcément encore à point) me laissait perplexe.

Mais ce Vieilles Vignes 2007 est tout simplement spectaculaire et constitue à mon sens un des meilleurs blancs du sud de la France bu au cours des dernières années. Produit à hauteur de 8 000 bouteilles il est assez rare mais la SAQ semble avoir réussi à en avoir une jolie quantité cette année. Le vin vaut amplement son prix de 49.50$.

Domaine Gauby Vieilles Vignes blanc Vin de Pays des Côtes Catalanes 2007 : Robe d'une couleur plutôt profonde pour un si jeune millésime, jaune aux reflets tirant sur le fauve, de texture visqueuse sans être lourde. Nez résolument sudiste, mûr, avec ses notes de poire, de toffee écossais et de fleur d'acacia. La bouche est à la fois puissante et raffinée, construite sur une acidité en retrait, mais d'une grande qualité de texture, avec une complexité remarquable en rétro-olfaction (miel, garrigue, nashi, algue marine, pointe grillée) et, surtout, une richesse en extrait en finale qui est tout simplement magique. La complexité de l'assemblage, l'âge des vignes, les rendements si faibles et une vinification nature des plus réussies servent de point de départ à l'élaboration d'une grand vin blanc du sud de la France : mûr et tendu à la fois, long et complexe sans tomber dans la lourdeur. Je me questionne sur son potentiel de garde car l'équilibre me semble tout de même un brin précaire pour aller au-delà de 8 ou 10 ans. 95pts
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Ludwig Desjardins le Mer 11 Aoû 2010 - 22:49

Intéressant Olivier je me jure de l'essayer prochainement. Parlant de vins blancs du sud de la France, j'ai quelques bouteilles du Mas Jullien 2008 qui m'attendent en IP.

Le Gauby 2007 a reçu des éloges de Schildknecht également:

Composed primarily of Macabeu and the two Grenaches, Gauby’s 2007 Vieilles Vignes Blanc offers mint, hyacinth, iris, and honeydew melon aromas that deliver on their promise of luscious succulence, along with creamy texture; a starching of chalk and salt; and refreshing, ripe acidity. Flowers, citrus zest, and pronounced minerality are accompanied every step of the long finish by mouth-watering fruit. Especially easy to enjoy now, this bell-clear rendition of Vieilles Vignes white will surely lose some of its youthful exuberance and lusciousness within a year or two but offer more than compensatory complexity – and evolution of its already intriguing florality and minerality – over the subsequent 5-7 years. The 2002 is gem-like today.
94 points

Ludwig Desjardins

Messages : 4309
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Martin Loranger le Jeu 12 Aoû 2010 - 8:09

Merci Olivier. Très heureux de te lire plus souvent.

Dans ton commentaire, tu parles "d'extrait en finale". À quoi fais-tu référence exactement? Est-ce cette impression tactile, presque tannique, que l'on retrouve dans certains blancs?

Dans le commentaire de Schildknecht, il parle de "ripe acidity".
C'est vrai que je ne lis pas beaucoup de CR de vins ailleurs qu'ici et la RVF, mais c'est une expression que j'aime bien mais qui, avouons-le, correspond difficilement à une référence scientifique...

L'acidité se mesure en pH, alors difficile qu'elle soit mûre ou non.

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Michel Therrien le Jeu 12 Aoû 2010 - 8:16

Olivier Collin a écrit:
Mais ce Vieilles Vignes 2007 est tout simplement spectaculaire et constitue à mon sens un des meilleurs blancs du sud de la France bu au cours des dernières années. Produit à hauteur de 8 000 bouteilles il est assez rare mais la SAQ semble avoir réussi à en avoir une jolie quantité cette année. Le vin vaut amplement son prix de 49.50$.

Domaine Gauby Vieilles Vignes blanc Vin de Pays des Côtes Catalanes 2007 :

Merci Olivier,
Est-ce un vin dans le style de la cuvée de Collioure blanc "Argile 2007" de La Rectorie?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Jeu 12 Aoû 2010 - 8:31

Michel Therrien a écrit:
Est-ce un vin dans le style de la cuvée de Collioure blanc "Argile 2007" de La Rectorie?

Beaucoup plus profond à mon avis, il m'a semblé posséder également une meilleure tension et moins montrer sa richesse en alcool (13.5% déclarés dans le cas du Gauby VV). De plus l'assemblage étant bien plus complexe (40% Macabeu, 25% Grenache Blanc, 15% Chardonnay, 10% Grenache Gris et 10% Carignan Blanc) la palette aromatique est plus large. Mais on s'entend qu'il s'agit dans les deux cas de blancs à prendre à table et non pas comme petit vin d'apéro.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 9:25

Vais certainement me laisser tenter par une ou deux bouteilles. D'autant plus intéressant avec le rabais 10% de ce week-end à la SAQ.

En lisant ton commentaire, ça m'a fait penser au Anjou Noël de Montbenault 2007 de Richard Leroy dégusté le we dernier. Une texture ample, une acidité probablement plus vive et cette étonnante richesse en finale. Un grand blanc.

Pour en revenir incidemment à la notion d'équilibre que tu semble toi-même souligner dans ton CR Wink

Olivier Collin a écrit:
Domaine Gauby Vieilles Vignes blanc Vin de Pays des Côtes Catalanes 2007 : Robe d'une couleur plutôt profonde pour un si jeune millésime, jaune aux reflets tirant sur le fauve, de texture visqueuse sans être lourde. Nez résolument sudiste, mûr, avec ses notes de poire, de toffee écossais et de fleur d'acacia. La bouche est à la fois puissante et raffinée, construite sur une acidité en retrait, mais d'une grande qualité de texture, avec une complexité remarquable en rétro-olfaction (miel, garrigue, nashi, algue marine, pointe grillée) et, surtout, une richesse en extrait en finale qui est tout simplement magique. La complexité de l'assemblage, l'âge des vignes, les rendements si faibles et une vinification nature des plus réussies servent de point de départ à l'élaboration d'une grand vin blanc du sud de la France : mûr et tendu à la fois, long et complexe sans tomber dans la lourdeur. Je me questionne sur son potentiel de garde car l'équilibre me semble tout de même un brin précaire pour aller au-delà de 8 ou 10 ans. 95pts

13.5% d'alcool ou 15%, si tout le reste se tient, suis assez certain qu'on évitera la lourdeur.


Dernière édition par Patrick Desy le Jeu 12 Aoû 2010 - 9:50, édité 1 fois (Raison : Millésime Montbenault)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Michel Therrien le Jeu 12 Aoû 2010 - 9:30

Patrick Desy a écrit:Vais certainement me laisser tenter par une ou deux bouteilles. D'autant plus intéressant avec le rabais 10% de ce week-end à la SAQ.

En lisant ton commentaire, ça m'a fait penser au Anjou Noël de Montbenault 2008 de Richard Leroy dégusté le we dernier. Une texture ample, une acidité probablement plus vive et cette étonnante richesse en finale. Un grand blanc.



Tu parles du 2007 n'est-ce pas?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7442
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 9:49

Michel Therrien a écrit:
Patrick Desy a écrit:Vais certainement me laisser tenter par une ou deux bouteilles. D'autant plus intéressant avec le rabais 10% de ce week-end à la SAQ.

En lisant ton commentaire, ça m'a fait penser au Anjou Noël de Montbenault 2008 de Richard Leroy dégusté le we dernier. Une texture ample, une acidité probablement plus vive et cette étonnante richesse en finale. Un grand blanc.



Tu parles du 2007 n'est-ce pas?

Oui, 2007. Correction apportée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Jeu 12 Aoû 2010 - 19:30

Martin Loranger a écrit:
Dans ton commentaire, tu parles "d'extrait en finale". À quoi fais-tu référence exactement? Est-ce cette impression tactile, presque tannique, que l'on retrouve dans certains blancs?

Salut Martin, j'avais manqué ton commentaire plus tôt aujourd'hui alors j'y réponds maintenant. Effectivement c'est de cette sensation tactile dont je parle, sensation qui est en général liée à la richesse en extrait sec (c'est-à-dire ce qu'il reste du vin une fois les liquides évaporés).

avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 1:30

Je suis en train de déguster ce vin. Le nez présente en effet une expression originale, affichant des arômes qu'on rencontre rarement et que j'ai de la difficulté à identifier (ça me fait penser un peu à du litchi frais en bouche). La texture est assez visqueuse aussi sans rien sacrifier à la fermeté. Je crois, Olivier, percevoir ce que tu veux indiquer en parlant d'extraction qui se révélerait en finale. Mais tu trouves-tu, ou bien les autres qui en ont bu trouvez-vous, que ce vin est bien long du point de vue de l'expression aromatique: il me semble que sa finale est un peu amputée. Par ailleurs, je me demande aussi si son charme n'en serait pas un peu un de surface.
Enfin, je suis très d'accord pour m'accorder avec vous en trouvant ce vin très plaisant et à reconnaître en celui-ci une très belle expression de sa région et un excellent rapport qualité prix, mais y voyez-vous vraiment un très grand vin (ce que ta note semble indiquer Olivier)?
Je sais que ce genre de question en irrite certains, mais il me semble intéressant de comparer les vins de différentes régions; et il me paraît exister des caractères universels à partir desquels on peut en juger: harmonie, intensité d'expression, complexité, raffinement, longueur, capacité à élever ces qualités avec l'âge. Penses-tu, Olivier, que ce vin mérite un 95/100 en ce sens?
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Ven 13 Aoû 2010 - 8:29

C'est bien connu que je suis plus généreux que toi avec mes points, Franz... Cool

Franz-E. Schürch a écrit:
Je sais que ce genre de question en irrite certains, mais il me semble intéressant de comparer les vins de différentes régions; et il me paraît exister des caractères universels à partir desquels on peut en juger: harmonie, intensité d'expression, complexité, raffinement, longueur, capacité à élever ces qualités avec l'âge. Penses-tu, Olivier, que ce vin mérite un 95/100 en ce sens?

Bien au contraire de l'irritation ta question devrait plutôt faire réfléchir les gens sur ce qu'ils veulent exprimer quand ils notent un vin. Pour ma part il y a longtemps que j'ai accepté que la recherche d'universalité de la note rend la notation du vin presque impossible aux plus hauts échelons. Pour rendre la chose simple (on en discutera de vive voix plus en détail... autour d'une bonne bouteille de Gauby VV 2007!) il y deux points qui me mènent à penser cela :

(1) un réel danger à prendre une liste de qualités (comme par exemple celle que tu fournis ci-dessus) et à essayer de mesurer composante par composante la "note" que se mérite un vin, car on risque de récompenser simplement les vins qui font bien dans de nombreuses catégories plutôt que ceux qui font vraiment très bien dans quelques catégories. Un exemple flagrant : personne parmi la presse anglosaxonne ne donnera jamais 98-100pts à un vin rosé. Pourquoi? La réponse probable est qu'ils cherchent dans un rosé des qualités qui n'existent pas. De mon point de vue, il n'y a pas de raison que les meilleurs rosés du monde ne se méritent pas une note proche de la perfection.

(2) une idée voulant que la note donnée par un dégustateur doit refléter la satisfaction d'ensemble à déguster un vin, puisque les gens font des achats en fonction de recommandations tant de critiques professionnels que d'amateurs. De ce point de vue, face à un vin d'un domaine très réputé (ex. Haut Brion) qui déçoit versus une réussite magistrale d'un domaine moins réputé (ex. Mas Jullien), je trouve que la note doit refléter ce fait.

Donc j'ai un système hybride de notation en quelque sorte : le composantes du vin qui sont jugées individuellement le sont autant que possible dans l'absolu selon la formule suivante :

5pts premier nez, au repos puis à l'agitation (intensité, précision, profondeur)
10pts développement du nez (ajout de la dimension complexification/détérioration)
10pts attaque et milieu de bouche
10pts finale (persistance aromatique et structurelle, équilibre)

L'impression d'ensemble, elle, va faire intervenir une idée plus globale où la "satisfaction apportée par rapport aux attentes" a un certain poids, selon le procédé utilisé depuis longtemps par la RVF :

15pts impression d'ensemble de satisfaction, maturité ou potentiel, expression de terroir

Pour revenir au Gauby VV 2007, analytiquement je lui enlève quelques points au nez (4/5 et 9/10) et en bouche (9/10 et 9/10). J'imagine que c'est assez proche de tes impressions, sauf pour la finale. Là où notre opinion diverge certainement c'est sur l'impression d'ensemble. Etant donné la note analytique, le vif plaisir à le déguster, sa pureté (c'est-à-dire pas d'artifices) et sa singularité, son prix et ce que je connais comme vins blancs du Sud de la France, je trouve que le vin donne une très grande satisfaction et qu'il est recommandable dans les termes les plus forts, donc 14/15. Ce qui fait autour de 95 points.

Au fait, il est intéressant de se poser la question : existe-t-il des critiques professionnels qui jugent dans l'absolu? Je sais pour avoir lu des textes très explicites que ce n'est pas le cas de RVF, Bettane&Dessauve et Robert Parker.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Invité le Ven 13 Aoû 2010 - 9:16

Dégusté hier soir en compagnie de MAP, j'ai trouvé le vin fort original sans pour autant tomber à la renverse...

Aromatiquement parlant, c'est agréable, ça sort des sentiers battus avec des tonalités d'arachide, de litchi, de fleur d'acacia et de caramel blond. Mais déjà on voit poindre à l'horizon un côté oxydatif qui peut en rebuter plusieurs. De mon côté, ça va... C'est surtout en bouche que le vin m'a laissé sur ma faim. Du volume, c'est assez plein et aucune lourdeur malgré la richesse que l'on devine. Ça manque néanmoins de vivacité, ce qui se traduit par un milieu de bouche moins soutenu et une impression de tension mitigée. Et un peu comme Franz, j'ai trouvé la finale un tantinet évanescente. Un blanc sudiste habilement vinifié, plus facile à table - comme Olivier le fait justement remarquer - mais qui, à mon sens, est vendu trop cher en plus de s'adresser à un public averti. Pour revenir à ma comparaison première, j'ai trouvé le Noël de Montbenault 2007 (43$) beaucoup plus convaincant. Au final, 15 points, voire 15.5/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Yves Martineau le Ven 13 Aoû 2010 - 10:49

Olivier Collin a écrit:
Au fait, il est intéressant de se poser la question : existe-t-il des critiques professionnels qui jugent dans l'absolu? Je sais pour avoir lu des textes très explicites que ce n'est pas le cas de RVF, Bettane&Dessauve et Robert Parker.

Wine Spectator non plus..

Quoi que certains diraient qu'ils notent dans la nullité absolue... Wink

Phaneuf non plus de toute évidence, mais tout comme pour Boadbent, il est pratiquement impossible de le faire avec un simple système à 5 étoiles. Peut-être Quarin? Je l'ignore.
avatar
Yves Martineau

Messages : 4975
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Ludwig Desjardins le Ven 13 Aoû 2010 - 11:12

Tiens tiens ça me fait penser au débat sur les grosses notes qu'avait obtenu Montcalmès dans WA... Wink

Ludwig Desjardins

Messages : 4309
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Ven 13 Aoû 2010 - 13:37

Ludwig Desjardins a écrit:Tiens tiens ça me fait penser au débat sur les grosses notes qu'avait obtenu Montcalmès dans WA... Wink

Bon point Ludwig! Plus généralement, je dirais qu'il y a beaucoup trop de "notation convenue", c'est-à-dire selon la norme de ce qui s'écrit ailleurs, tant chez les pros que les amateurs. Le déclic pour moi s'est opéré il y a quelques années lorsque Patrick Essa a vu dans le Chambertin de Rossignol-Trapet 2005 un 98-100. Bien sûr surpris et intrigué, j'ai été un peu choqué par la réaction de plusieurs amateurs : déguster le vin et dire que, bien voyons donc, ce vin ne mérite pas 98-100! Depuis ce temps, je trouve important de déceler dans les écrits de dégustateurs quels sont ceux qui se mouillent et ceux qui ne se mouillent jamais. Ceux qui ont des notes constamment hiérarchisées par la réputation - donc sans aucune originalité - ne m'intéressent pas, si belle et pleine de fioriture soit leur prose.

Il n'y a absolument aucune difficulté à dire qu'un Latour, Chave ou autre Harlan se mérite 100pts. C'est beaucoup plus intéressant de mon point de vue d'analyser le vin sans exclure que l'on donnera une note extrêmement forte à un vin qui n'a pas encore atteint un statut culte. Il est parfaitement normal que, ce faisant, de nombreuses personnes ne soient pas d'accord au début et c'est parfait ainsi : les prix des vins prendront du temps à monter et ils ne seront pas désespérément rares! Mais avec le temps, certains vins se démarquent grâce à de telles notes et c'est bien mérité.

Je suis d'autant plus à l'aise avec cette approche en sachant qu'à l'aveugle la quasi-intégralité des dégustateurs ici ou ailleurs ne donnent que très rarement les "notes canoniques" aux grands vins de ce monde s'ils sont présentés parmi plusieurs vins moins réputés.
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 13 Aoû 2010 - 14:42

J'aime beaucoup cette vision audacieuse de la notation. Sans cela, vaut mieux lire Lavalle, Jefferson et Curnonsky ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7318
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 14:49

Je suis parfaitement d'accord avec toi, Olivier sur un point: il est insignifiant de noter des vins en ne faisant que coller à une hiérarchie préétablie. En ce sens Burghound est d'une inutilité totale en dehors de ses articles souvent intéressants. Toutefois je souhaiterais tout de même qu'on marque la différence entre reconnaître un grand vin non réputé et donner des 98/100 à des vins intéressants, mais non exceptionnels, simplement parce qu'ils auraient le mérite de n'être pas réputés.

Il me paraît par ailleurs presque impossible de ne pas viser une notation absolue si l'on souhaite établir cette différence.

Pour ce que tu exprimes dans les points 1 et 2 plus haut, j'aimerais dire que cela rejoint un peu les préoccupations que je peux avoir en notant mes étudiants pour des dissertations (textes qui un peu comme le vin doivent remplir certains critères de qualité, mais dont l'expression du tout dépasse parfois la somme de leurs parties). Ainsi, je n'aime pas du tout (ce qui est très encouragé par la pédagogie actuelle et ce à quoi les étudiants sont habitués) noter en suivant un barème qui divise la note sur 100 en différents points notés individuellement (souvent cela est désavantageux pour les étudiants et ils ont alors de moins bonnes notes que si l'on donne une note d'ensemble). Je suis à cet égard souvent confronté à des textes qui péchent par certains côtés, mais dont un aspect est suffisamment exceptionnel pour racheter l'ensemble. Ainsi, je suis d'accord avec le souci que tu manifestes d'être sensible à des surperformances dans certaines catégories même si c'est au détriment d'autres et donc faire l'effort de ne pas additionner étroitement et séparément les différentes qualités d'un vin. Je ne vois pas pourquoi toutefois cela devrait nous faire forcément renoncer à une note absolue.

Le danger, pour moi, avec la note relative, est qu'elle ne veut plus vraiment rien dire. On peut ne pas vouloir évaluer et juger de façon comparative le vin ou même ne rien vouloir évaluer et juger, ça c'est une chose. Mais si l'on évalue et juge, il me semble que ce doit être à partir d'un idéal auquel tout ce qui est évalué se réfère, sans quoi, dans une certaine mesure une forme de contextualisation pourra toujours venir justifier une bonne note (la perspective non compétitive et hypercontextualisée de la pédagogie actuelle à l'école vise d'ailleurs l'élimination des notes et de toute comparaison entre les étudiants).
Je ne suis donc pas d'accord pour dire qu'on devrait nécessairement pouvoir donner un 98/100 à un rosé: je ne suis pas contre l'idée, mais il faudrait alors que ce rosé réponde à certains critères de grande qualité et n'ait pas un 98 simplement parce qu'il est le meilleur des rosés.

Pour ce qui est des critiques actuels, il est vrai qu'ils prétendent tous noter de façon contextualisée: le contraire serait étonnant pour des gens qui veulent gagner de l'argent et donc plaire, puisque pour plusieurs raisons qui ont peu de chose à voir avec le souci de vérité et dans presque tous les domaines l'absolutisme est aujourd'hui très mal vu. Cependant, malgré leurs prétentions, la mesure dans laquelle leurs notes sont contextualisées, la teneur exacte de cette contextualisation, sont très vagues, mal définies et ainsi un certain idéal (note absolue) s'infiltre ici et là. Je pense en particulier à Parker (comment expliquer autrement que tous les Châteauneuf soient notés 100); pour la revue du vin de France, s'il te plaît ne m'en parle pas, leurs notes ne sont certes pas absolues, elles semblent être attribuées par loterie.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 13 Aoû 2010 - 16:00

Intéressant commentaire Franz. Si le courage que nécessite l’absolutisme a quelque chose qui me séduit de par la discipline demandé, il n’en demeure pas moins que je trouve que l’application intégrale et concrète est pratiquement impossible. Il faudrait alors tolérer des pointages dans les 60 pour des vins tout à fait corrects. Dans notre monde du 90+, cela me semble bien difficile …

N’est-il pas possible d’envisager une sorte d’échelle mixte qui comporterait une majorité de relatif et une petite section (les trois ou quatre marches les plus élevées) à la notation absolue?

Cela m’apparaît être la manière dont fonctionne plusieurs critiques, sans toutefois s’assumer complètement là-dedans.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7318
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 16:08

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Intéressant commentaire Franz. Si le courage que nécessite l’absolutisme a quelque chose qui me séduit de par la discipline demandé, il n’en demeure pas moins que je trouve que l’application intégrale et concrète est pratiquement impossible. Il faudrait alors tolérer des pointages dans les 60 pour des vins tout à fait corrects. Dans notre monde du 90+, cela me semble bien difficile …

N’est-il pas possible d’envisager une sorte d’échelle mixte qui comporterait une majorité de relatif et une petite section (les trois ou quatre marches les plus élevées) à la notation absolue?

Cela m’apparaît être la manière dont fonctionne plusieurs critiques, sans toutefois s’assumer complètement là-dedans.

Tu viens de décrire très exactement ma pensée dans la dernière partie de ton commentaire. Pour moi, en fait, s'il faut noter sur 100, je ferais comme à l'école et je commencerais vraiment à 60. Je trouve qu'il y a un écrasement absurde entre 85 et 100 qui sert beaucoup plus le commerce qu'il ne favorise l'analyse. Mais la question des notes m'intéresse beaucoup moins que l'idée d'une comparaison hiérarchique appuyée sur un idéal: les notes ne sont qu'une façon de simplifier l'expression de cette comparaison, mais son sens les dépasse.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Alain Roy le Ven 13 Aoû 2010 - 16:25



euh...j'ai écrit un petit commentaire sur ce sujet dans la semaine du 5 juillet...c'est un autre point de vue !
avatar
Alain Roy

Messages : 1790
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Ludwig Desjardins le Ven 13 Aoû 2010 - 16:26

Olivier Collin a écrit:
Ludwig Desjardins a écrit:Tiens tiens ça me fait penser au débat sur les grosses notes qu'avait obtenu Montcalmès dans WA... Wink

Bon point Ludwig! Plus généralement, je dirais qu'il y a beaucoup trop de "notation convenue", c'est-à-dire selon la norme de ce qui s'écrit ailleurs, tant chez les pros que les amateurs. Le déclic pour moi s'est opéré il y a quelques années lorsque Patrick Essa a vu dans le Chambertin de Rossignol-Trapet 2005 un 98-100. Bien sûr surpris et intrigué, j'ai été un peu choqué par la réaction de plusieurs amateurs : déguster le vin et dire que, bien voyons donc, ce vin ne mérite pas 98-100! Depuis ce temps, je trouve important de déceler dans les écrits de dégustateurs quels sont ceux qui se mouillent et ceux qui ne se mouillent jamais. Ceux qui ont des notes constamment hiérarchisées par la réputation - donc sans aucune originalité - ne m'intéressent pas, si belle et pleine de fioriture soit leur prose.

C'est justement pourquoi je faisais le parallèle avec le débat Montcalmès. Car on dirait que ce type de discussion émerge toujours d'une critique très élogieuse d'un vin plus "obscur", qu'on ne voit pas spontanément dans la cour de grands. Si par exemple ton 95 avait été accolé à Beaucastel vieilles vignes 2007, j'ai l'impression que le thread n'aurait pas levé autant!

Ludwig Desjardins

Messages : 4309
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Olivier Collin le Ven 13 Aoû 2010 - 17:32

Franz-E. Schürch a écrit:Je suis parfaitement d'accord avec toi, Olivier sur un point: il est insignifiant de noter des vins en ne faisant que coller à une hiérarchie préétablie. En ce sens Burghound est d'une inutilité totale en dehors de ses articles souvent intéressants. Toutefois je souhaiterais tout de même qu'on marque la différence entre reconnaître un grand vin non réputé et donner des 98/100 à des vins intéressants, mais non exceptionnels, simplement parce qu'ils auraient le mérite de n'être pas réputés.

Oui, mais en pratique je pense qu'il n'y a pas que ces deux catégories de potentiels à une note de 98/100. L'histoire de la culture (musique, littérature, même en science) est pleine - en fait c'est même plutôt la norme - d'artefacts qui deviendront un jour des canons culturels, mais qui sont reçus avec mépris, ignorance, incompréhension, etc. Dans une certaine mesure je pense malheureusement que dans le monde du vin, surtout depuis l'avènement d'internet, il y a peu de courage à essayer de proposer des canons de beauté vinicole qui ne fassent pas facilement appel au pedigree du vin.



Ainsi, je suis d'accord avec le souci que tu manifestes d'être sensible à des surperformances dans certaines catégories même si c'est au détriment d'autres et donc faire l'effort de ne pas additionner étroitement et séparément les différentes qualités d'un vin. Je ne vois pas pourquoi toutefois cela devrait nous faire forcément renoncer à une note absolue.

Pour répondre à la question de ta dernière phrase, tout simplement parce qu'il y a trop de vins dégustés et en mémoire, trop de caractéristiques à synthétiser, trop de vin encore à déguster pour vraiment croire que l'on sache vraiment et clairement ce qu'est le grand vin... et puis l'humain est doté d'une mémoire à la fois sélective et bien faillible!


Le danger, pour moi, avec la note relative, est qu'elle ne veut plus vraiment rien dire. On peut ne pas vouloir évaluer et juger de façon comparative le vin ou même ne rien vouloir évaluer et juger, ça c'est une chose. Mais si l'on évalue et juge, il me semble que ce doit être à partir d'un idéal auquel tout ce qui est évalué se réfère,

La différence entre ta position et la mienne là-dessus est claire, et elle est d'ailleurs exprimée dans le tableau de l'Ecole d'Athènes de Raphaël. Cool Plus sérieusement, dans ta notion de "juger" il y a quelque chose qui me dérange en rapport avec la personne ayant créé l'oeuvre ou (dans le cas présent) le vin. Il y a une citation d'Igor Stravinsky qui illustre très bien ce dont je veux parler :
"The judicial function presupposes a code of sanctions which mere opinion does not have at its disposal. And it is quite illicit, to my way of thinking, to set the public up as a jury by entrusting to it the task of rendering a verdict on the value of a work. It is already quite enough that the public is called upon to decide its ultimate fate."

Je suis donc plutôt enclin à être prudent sur la valeur de jugements universels à propos du vin. Je ne tiens pas non plus à tomber dans un relativisme qui tue le sens que l'on pourrait donner à un terme tel "grand vin", je pense me situer quelque part au milieu en aspirant à une forme de vérité universelle tout en sachant que celle-ci est plutôt un horizon qu'une réalité aujourd'hui.


Je ne suis donc pas d'accord pour dire qu'on devrait nécessairement pouvoir donner un 98/100 à un rosé: je ne suis pas contre l'idée, mais il faudrait alors que ce rosé réponde à certains critères de grande qualité et n'ait pas un 98 simplement parce qu'il est le meilleur des rosés.

Mais selon quels critères juger un rosé sinon ceux qui s'appliquent au rosé? On fait déjà cela en analysant les blancs et en ne leur tenant pas rigueur du fait qu'ils ne soient pas pourvus de tanins... Il me semble que si l'on accepte que le rosé est un type de vin qui ne relève pas de la paresse vinicole et occupe une réelle fonction importante dans le vin, alors on se doit de chercher une façon d'évaluer les rosés pour que les tout meilleurs - et certains prennent cela très au sérieux! - se méritent un commentaire et une note digne de leur rang, donc pourquoi pas des 98/100?



Dernière édition par Olivier Collin le Ven 13 Aoû 2010 - 18:39, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Olivier Collin

Messages : 1989
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 18:50

Olivier Collin a écrit:

La différence entre ta position et la mienne là-dessus est claire, et elle est d'ailleurs exprimée dans le tableau de l'Ecole d'Athènes de Raphaël. Cool Plus sérieusement, dans ta notion de "juger" il y a quelque chose qui me dérange en rapport avec la personne ayant créé l'oeuvre ou (dans le cas présent) le vin. Il y a une citation d'Igor Stravinsky qui illustre très bien ce dont je veux parler :
"The judicial function presupposes a code of sanctions which mere opinion does not have at its disposal. And it is quite illicit, to my way of thinking, to set the public up as a jury by entrusting to it the task of rendering a verdict on the value of a work. It is already quite enough that the public is called upon to decide its ultimate fate."

Je suis donc plutôt enclin à être prudent sur la valeur de jugements universels à propos du vin. Je ne tiens pas non plus à tomber dans un relativisme qui tue le sens que l'on pourrait donner à un terme tel "grand vin", je pense me situer quelque part au milieu en aspirant à une forme de vérité universelle tout en sachant que celle-ci est plutôt un horizon qu'une réalité aujourd'hui.


Mais justement, celui à qui tu m'associes dans l'école d'Athènes faisait une différence très nette entre opinion et connaissance idéale. Je revendique totalement cette différence et ne prétends certes pas que le jugement dont je parle est atteint de façon opinative et à la portée de n'importe quelle énonciation. D'ailleurs, l'autre, à qui tu sembles t'associer, serait aussi d'accord avec moi. Very Happy


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 19:02, édité 1 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 18:53

[quote="Olivier Collin"]
Franz-E. Schürch a écrit:J

Mais selon quels critères juger un rosé sinon ceux qui s'appliquent au rosé? On fait déjà cela en analysant les blancs et en ne leur tenant pas rigueur du fait qu'ils ne soient pas pourvus de tanins... Il me semble que si l'on accepte que le rosé est un type de vin qui ne relève pas de la paresse vinicole et occupe une réelle fonction importante dans le vin, alors on se doit de chercher une façon d'évaluer les rosés pour que les tout meilleurs - et certains prennent cela très au sérieux! - se méritent un commentaire et une note digne de leur rang, donc pourquoi pas des 98/100?


Je ne penses tout simplement pas que le rosé prétend au même idéal que les grands vins rouge et blancs, mais peut-être que je me trompe et si c'est le cas, je n'aurais comme je l'ai dit aucune objection à leur donner 98/100. Ce qui m'inquiète avec ton raisonnement, c'est qu'il s'applique aussi aux vins faits dans la cour en ciment de la petite Italie à Montréal. Le meilleur devrait être considéré comme un vin parfait dans son genre.


Dernière édition par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 19:18, édité 2 fois
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 19:00

[quote="Ludwig Desjardins"]
Olivier Collin a écrit:

C'est justement pourquoi je faisais le parallèle avec le débat Montcalmès. Car on dirait que ce type de discussion émerge toujours d'une critique très élogieuse d'un vin plus "obscur", qu'on ne voit pas spontanément dans la cour de grands. Si par exemple ton 95 avait été accolé à Beaucastel vieilles vignes 2007, j'ai l'impression que le thread n'aurait pas levé autant!

Attention, je ne pose pas les questions que je pose parce que ces vins n'ont pas de pedigree, mais parce que j'y ai goûté et n'y voit pas de véritable grandeur (enfin si pour le Gauby tout de même). Je n'ai aucun objection de principe à donner de très grandes notes à des vins sans réputation et vous êtes, toi et Olivier, presque en train de me traiter de mauvais dégustateur.Crying or Very sad Olivier, en ce sens, ta comparaison avec l'art est insultante. Je conçois parfaitement que des choses excellentes peuvent être mal comprises, mal perçues, etc. pour que ce jugement soit éventuellement révisé, je prétends tout simplement qu'il y a une vérité objective et cela au contraire d'impliquer l'impossibilité de l'erreur, est le seul véritable moyen de rendre compte de sa possibilité.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Domaine Gauby Vieilles Vignes Blanc 2007

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum