Derniers sujets
» Semaine du 12 février 2017
Hier à 20:41 par Pierre Beauregard

» Vente de vins sur IEGOR
Ven 17 Fév 2017 - 17:34 par Pierre Cayouette

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Ven 17 Fév 2017 - 15:15 par Ludwig Desjardins

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

» Hommage aux femmes!
Lun 13 Fév 2017 - 21:27 par Alexandre Trudel

» Dégustation chez oenopole - Domaine Henri Naudin-Ferrand et Domaine Bizot
Lun 13 Fév 2017 - 17:13 par Fabien Rosiau

» DRC LCBO
Dim 12 Fév 2017 - 17:16 par Richard Philippe Guay

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 9 août 2010

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 9 août 2010

Message par Yves Martineau le Lun 9 Aoû 2010 - 13:46

Samedi, je me suis fait plaisir avec un vieux chum pour accompagner d'excellents steaks sur le BBQ...

Domaine du Pégaü Châteauneuf-du-Pape Cuvée Réservée 2001
Un nez subtil d'herbes de Provence avec de la vieille confiture de fraises.
La bouche est dense, vigoureuse mais sage, épicée, longue, sur le kirsch...Il a développé de la complexité tout en gardant sa corpulence, c'est la magie de Pegau. Un de leurs meilleurs millésimes, qui commence à peine son plateau de maturité, sans doute pour longtemps. Superbe Châteauneuf très traditionnel. 93 pts

Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 9 Aoû 2010 - 16:23

Yves Martineau a écrit:Samedi, je me suis fait plaisir avec un vieux chum pour accompagner d'excellents steaks sur le BBQ...

Domaine du Pégaü Châteauneuf-du-Pape Cuvée Réservée 2001
Un nez subtil d'herbes de Provence avec de la vieille confiture de fraises.
La bouche est dense, vigoureuse mais sage, épicée, longue, sur le kirsch...Il a développé de la complexité tout en gardant sa corpulence, c'est la magie de Pegau. Un de leurs meilleurs millésimes, qui commence à peine son plateau de maturité, sans doute pour longtemps. Superbe Châteauneuf très traditionnel. 93 pts

Tu conseilles quoi comme horizon de garde / consommation pour le 2006 ? Je pensais en garder une pour le 18-20 ans de ma fille. Va-t-il tenir jusque là ?

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Martin Loranger le Mar 10 Aoû 2010 - 22:24

Belle soirée entres amis, avec de l'agneau de Charlevoix braisé en plat principal.

Domaine Buisson-Charles, Meursault vieilles vignes 2007:
J'anticipais un peu l'expérience, pensant trucider le jeunot... Mais, avec un peu d'air, l'ensemble est franc, élégant, voir élancé, tonique et long.

Costières de Nîmes "Lou Coucardié" rouge 2005:
Définitivement plus sudiste que dans mon souvernir (1998, 2001). C'est épicé, relevé, un peu cuit et animal, assez long et un peu chaud.

Sigalas-Rabaud, Sauternes 2002:
Accompagnant une superbe tarte aux bleuets (les enfants en avaient partout!!), le vin s'est très bien tiré d'affaires, affichant une belle acidité mais aussi un sucré- botrytis bien équilibré. Les 2002 demeurent pour moi une très belle expérience dans cette région, évitant les excès de certains millésimes du nouveau millénaire.

Jodoin, Cidre de glace rosé 2007:
En cave depuis 2 ans, ça demeure très acide, mais c'est surtout parfait pour laver la bouche (et aussi assassiner tout ce qui bouge dans le coin) en fin de repas. Un peu extrême quand même pour mes glandes salivaires qui ont manifesté leur désaroi devant tant d'agressivité après la tarte et le Sauternes...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Luc Rodrigue le Mar 10 Aoû 2010 - 22:31

En rafale de la Caroline de Nord

Petalos 2008, Viandé, huile d'olive et fleurs bleues. Très belle concentration! Beau vin aux US dans un coin perdu

Chateau de Lancyre 2003, Grande Cuvée, Exceptionnel! Tout simplement exceptionnel! Complexe et profond

Belle Glos 2006, Pinot Noir, Parfum expressif et exhubérant, nouveau monde, mais très agréable

Martinelli, Pinot Noir Bella VIgna, 2006, Une bombe de fruits, de caramel, concentré qui annonce un vieilissement intéressant. Si j,en avais 3-4 en cave, je serais très content

Borgogno, Barolo 1999, QUELLE DÉCEPTION, UNE ARNAQUE!! Si on me disait que je devais débourser plus de 30$ pour ce vin, j'aurais mis un stop. Insipide, dilué et simple. Malheureusement, on a payé 80$


Dernière édition par Luc Rodrigue le Mer 11 Aoû 2010 - 10:08, édité 1 fois

Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 49
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Yves Martineau le Mer 11 Aoû 2010 - 1:21

Patrick Ayotte a écrit:
Tu conseilles quoi comme horizon de garde / consommation pour le 2006 ? Je pensais en garder une pour le 18-20 ans de ma fille. Va-t-il tenir jusque là ?
Patrick

Je boirai probablement les miens entre 2015 et 2018. Difficile à dire jusqu'où il tiendra mais je crois bien qu'il sera encore intéressant dans la décennie suivante et peut-être au-delà...20 ans pour un tel Châteauneuf est envisageable. De là à croire qu'un(e) jeune adulte de 18-20 ans l'aimera vraiment, il y a cependant une marge....il faudra bien l'éduquer Wink

Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Patrick Ayotte le Mer 11 Aoû 2010 - 8:16

Yves Martineau a écrit:
Patrick Ayotte a écrit:
Tu conseilles quoi comme horizon de garde / consommation pour le 2006 ? Je pensais en garder une pour le 18-20 ans de ma fille. Va-t-il tenir jusque là ?
Patrick

Je boirai probablement les miens entre 2015 et 2018. Difficile à dire jusqu'où il tiendra mais je crois bien qu'il sera encore intéressant dans la décennie suivante et peut-être au-delà...20 ans pour un tel Châteauneuf est envisageable.

Merci beaucoup pour ces précisions. Je vais sûrement en ouvrir avant 2024 et en garder une pour boire avec elle...

De là à croire qu'un(e) jeune adulte de 18-20 ans l'aimera vraiment, il y a cependant une marge....il faudra bien l'éduquer Wink

Ça, ce sera un travail intéressant. À quatre ans, elle sent déjà le vin dans mon verre depuis un bout, aime ça et trouve que ça sent bon. Dans quelques années, elle pourra y goûter Wink

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mer 11 Aoû 2010 - 8:33

De retour de vacances, voici un bref CR des vins dégustés au cours des dernières semaines :

St-Aubin 1er cru, En Rémilly 2002, Hubert Lamy : Ma 4e et malheureusement dernière bouteille de ce vin que j’adore et qui ne m’a pas déçu. Un nez passablement aromatique sur le miel, beurre. L’attaque est ronde, la bouche est grasse avec suffisamment d’acidité pour supporter le tout, la bouche est très fraîche et fort savoureuse, une très bonne longueur aussi. Très Bon.

Givry 1er cru, La Servoisine 2007, domaine Joblot : Très frais, beau fruit, touche boisée, un plaisir à boire en ce moment. Bon.

Givry 1er cru, Pied de Chaume, domaine Joblot : Plus sérieux que le 2007 ou du moins plus structuré, boisé bien présent, mais quand même fort bon et peut-être à attendre encore un peu. Bon.

Chorey-les-Beaune 2007, Maréchal : Nez de fruits rouges, framboises, très frais, belle acidité, bouche assez souple mais bien équilibré. Un 2007 que l’on peut apprécier maintenant. Bon.

Saint-Émilion, Château Fonroque 2006 : Ma 2e bouteille de ce 2006, j’ai beaucoup moins aimé celle-ci, malgré une heure de carafe, le nez parlait peu, la bouche manquait un peu de profondeur, pas mauvais mais sans plus.

Gewurtzaminer 2001, Zind-Humbrecht : Couleur plus évoluée, nez très aromatique sur des notes un peu plus évoluées, la bouche est puissante mais quand même assez fraîche, belle finale épicée. Bon.

Pieropan 2008 : La cuvée de base de ce producteur que j’affectionne passablement, simple mais beaucoup de fraîcheur et fort agréable. Bon rapport QP.

Macon-Villages 2008, Héritiers des Comtes Lafon : J’aime beaucoup la fraîcheur, la nervosité et la minéralité de ces vins, délicieux.

SAIA 2007 : Structuré, puissant, un peu chaud mais à peine, quand même toute la fraîcheur voulue et le fruit qui en font une bouteille fort savoureuse.

Bourgogne 2008, Albert Grivault : Frais, tendu et minéral, un beau Bourgogne générique et pas encore de notes oxydatives….

Haut-Médoc, Château d’Agassac 2005 : Carafé environ une heure avant de servir, se révèle fort bien avec un nez sur le cassis, le cèdre, l’anis étoilée. La bouche est ferme, passablement de matière et de structure avec une finale assez longue. Très Bon.

Château Haut-Bailly 2002 : Nez fin, élégant et racé sur le cassis, cèdre, une touche de cuir et de sous-bois. La bouche est assez souple, les tannins sont fondus et caressants. La seule note discordante est la finale un peu courte selon moi pour ce vin avec lequel j’ai passablement d’expérience sur plusieurs millésimes. Bon.

Givry 1er Cru 2006, Clos Solomon : Sérieux et structuré, la finale un peu sur l’amertume et légèrement asséchante.

Volnay 1er Cru, Santenots 2007, domaine Buisson-Charles : Très beau nez élégant, fruits rouges, framboises, cerises. La bouche est superbe, pure, minérale, le fruit est très beau, les tannins soyeux et une très belle longueur. Très Bon.

Meursault, Bouches Chères 2007, domaine Buisson-Charles : Nez de fruits blancs, miel, beurre, très élégant. Attaque ronde, acidité bien présente, minéral, très long, superbe. Très bon.

Barolo, Bussia 1999, Dardi le Rose : Voila un vin que j'ai acheté régulièrement sur plusieurs millésimes et petit retour sur ce 1999. Couleur légèrement orangée et typique autant du millésime que du cépage. Nez de rose, tabac et cuir. Bouche superbe, classique, acidité et tannins soyeux avec une finale à peine asséchante mais très typique. Sans être le meilleur sur le marché, c'est un bon Barolo à prix somme toute’’raisonnable’’, bien content d'avoir encore quelques bouteilles sur 2-3 millésimes.

Beaune 1er cru, Clos des Mouches 2002, Drouhin : Nez de miel, poire, une touche de fruits confits masi pas d’oxydation en vue. La bouche est tonde et grasse, touche boisée encore perceptible. Bon.

Smith Haut-Lafitte blanc 2002 : Ma 2e bouteille oxydée de ce vin…

Sancerre Rosé 2008, François Cotat : Pris sur le bateau autour du lac par une belle journée ensoleillé, peu de notes et de souvenirs précis mais juste un ensemble superbe, une très longue finale, très rafraichissant et sérieux pour un rosé, wow j’ai adoré mais les ‘’conditions gagnantes’’ étaient réunis.

Coteaux du Layon, Moulin Touchais 1985 : Nez ananas confits, pèche, abricots, miel, très aromatique. La bouche est ronde et grasse, aucune lourdeur et encore passablement de fraîcheur, finale très longue.

Merci
Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 11 Aoû 2010 - 9:09

Ça c'est des vacances!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7136
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Michel Therrien le Mer 11 Aoû 2010 - 9:10

Mario Vaillancourt a écrit:

Smith Haut-Lafitte blanc 2002 : Ma 2e bouteille oxydée de ce vin…


Dommage mais pas seulement en Bourgogne ce problème.
J'ai eu 3-4 bouteilles oxydées de SHL 2001 de mon côté sans compter quelques Domaine Chevalier 2001 aussi.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7357
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mer 11 Aoû 2010 - 9:15

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ça c'est des vacances!

Oui ce fut de bien belles vacances bien méritées.

La je commence à me reprendre sur les lectures mais je suis en manque de déguss...

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mer 11 Aoû 2010 - 9:21

Michel Therrien a écrit:
Mario Vaillancourt a écrit:

Smith Haut-Lafitte blanc 2002 : Ma 2e bouteille oxydée de ce vin…


Dommage mais pas seulement en Bourgogne ce problème.
J'ai eu 3-4 bouteilles oxydées de SHL 2001 de mon côté sans compter quelques Domaine Chevalier 2001 aussi.

Effectivement pas seulement en Bourgogne.

Mais un peu de ma faute aussi parce-que ce sont des bouteilles achetées à rabais il y a 2-3 ans et donc ayant été trop longtemps aux entrepôts. Je n'avais pas écouté les consignes de certains copains du site dont un fameux dégustateur/golfeur/docteur/baron, (pas trop certain du bon ordre de tous ces titres), à propos des risques reliés aux achats à la SAQ de millésimes ayant quelques années derrière eux.... Wink

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Michelle Champagne le Mer 11 Aoû 2010 - 17:30

Martin Loranger a écrit:Belle soirée entres amis, avec de l'agneau de Charlevoix braisé en plat principal.

Costières de Nîmes "Lou Coucardié" rouge 2005:
Définitivement plus sudiste que dans mon souvernir (1998, 2001). C'est épicé, relevé, un peu cuit et animal, assez long et un peu chaud.

Martin

Ce 2005 fraîchement arrivé m'a déçu. Autant le 2003 était sérieux, autant le 2005 est "goulayant". Sad
C'est dommage car il représentait tout un rapport qualité prix. J'aime les Costières de Nîmes, ils peuvent produire de très grande chose.

Michelle



Michelle Champagne

Messages : 1231
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Pierre Beauregard le Mer 11 Aoû 2010 - 18:51

Mario Vaillancourt a écrit:
Sancerre Rosé 2008, François Cotat : Pris sur le bateau autour du lac par une belle journée ensoleillé, peu de notes et de souvenirs précis mais juste un ensemble superbe, une très longue finale, très rafraichissant et sérieux pour un rosé, wow j’ai adoré mais les ‘’conditions gagnantes’’ étaient réunis.
Mario

J'ai bu mon unique bouteille dans des conditions complètement différentes, soit dimanche soir dernier avec une pluie torentielle à l'extérieur. Mais le résultat se compare totalement. Un vin fort bien fait, floral et minéral, bouche ample, fraiche et qui s'éternise. Un des plus beaux rosés bus jusqu'à maintenant (toutes années confondues) mais certains diront que je suis déjà vendu à Sancerre . Au début de l'été, en Provence, j'en ai bu une tonne de rosée et aucun ne se compare vraiment au Cotat.

Pierre Beauregard

Messages : 1747
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Pierre Beauregard le Mer 11 Aoû 2010 - 18:58

Mario Vaillancourt a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ça c'est des vacances!

Oui ce fut de bien belles vacances bien méritées.

La je commence à me reprendre sur les lectures mais je suis en manque de déguss...

Mario

Pas de problème. On peut s'en inventer une : Pour fêter ton retour de vacances et ton anniversaire pourquoi pas un souper dans un AVV vendredi 27 août ???

Pierre Beauregard

Messages : 1747
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Mer 11 Aoû 2010 - 21:50

Pierre Beauregard a écrit:
Mario Vaillancourt a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ça c'est des vacances!

Oui ce fut de bien belles vacances bien méritées.

La je commence à me reprendre sur les lectures mais je suis en manque de déguss...

Mario

Pas de problème. On peut s'en inventer une : Pour fêter ton retour de vacances et ton anniversaire pourquoi pas un souper dans un AVV vendredi 27 août ???

Excellente idée mais malheureusement impossible pour moi cette semaine la, on se reprend c'est sur Pierre, merci.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Invité le Jeu 12 Aoû 2010 - 9:29

Pierre Beauregard a écrit:
Mario Vaillancourt a écrit:
Sancerre Rosé 2008, François Cotat : Pris sur le bateau autour du lac par une belle journée ensoleillé, peu de notes et de souvenirs précis mais juste un ensemble superbe, une très longue finale, très rafraichissant et sérieux pour un rosé, wow j’ai adoré mais les ‘’conditions gagnantes’’ étaient réunis.
Mario

J'ai bu mon unique bouteille dans des conditions complètement différentes, soit dimanche soir dernier avec une pluie torentielle à l'extérieur. Mais le résultat se compare totalement. Un vin fort bien fait, floral et minéral, bouche ample, fraiche et qui s'éternise. Un des plus beaux rosés bus jusqu'à maintenant (toutes années confondues) mais certains diront que je suis déjà vendu à Sancerre . Au début de l'été, en Provence, j'en ai bu une tonne de rosée et aucun ne se compare vraiment au Cotat.

Bien aimé moi aussi quoiqu'un peu cher... À mon sens, un vin qui se met pleinement en valeur lorsque pris à table.

Ce que j'en ai pensé:

Sancerre Chavignol Rosé 2008, François Cotat
Première expérience avec cette cuvée reconnue pour être l’un des meilleurs rosés français. Une robe saumonée aux reflets cerise légèrement trouble. Un nez précis, solide, presque puissant sur les épices, la cannelle, la fleur d’oranger et une touche de pruneau sec. La bouche surprend pas son côté bien sec, on sent une tension rarement rencontrée dans un rosé. Ciselé et doté d’une belle allonge, on est en présence d’un vin original qui donne plus l’impression d’un grand blanc. On devrait s’efforcer de le prendre à table. 16/20

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Ludwig Desjardins le Jeu 12 Aoû 2010 - 14:41

Domaine Henry Pellé Menetou-Salon Morogues Clos des Blanchais 2008

Toujours impressionné par ce vin au prix ridicule pour la qualité. Nez presque tropical, sur la mangue et des notes agrumes. Ce nez rappelle presque certains sauvignons du Nouveau monde. La bouche est explosive, gorgée de saveurs, très mûre tout en demeurant bien droite et d'une vive acidité. Finale qui fait saliver, avec quelques notes minérales et beaucoup de fraîcheur. Ça se boit tout seul. 90

Ludwig Desjardins

Messages : 4208
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Patrick Ayotte le Jeu 12 Aoû 2010 - 22:31

Je copie le CR fait pour ce vin il y a quelque temps puisque mes impressions sont identiques:

Syrah La Dernière Vigne vin de pays des Collines Rhodaniennes 2008 , Code SAQ : 10678325

Quel vin de plaisir ! La robe est cerise et légèrement translucide. Le nez fait très Rhône Nord avec son fruit rouge et ses notes poivrées / épicées et un brin floral. La bouche elle montre un fruité de plaisir basé sur des arômes de fraises fraiches et de framboises bien mûres. Le poivre est bel et bien là. Le bois est vraiment en retrait dans ce vin qui a pourtant vu 12 mois de barrique dont 50% neuve. Le fait que le vin ne tire que 12% d'alcool aide peut-être à le rendre aussi plaisant, en en faisant un réel vin de soif et de plaisir. On ne se casse pas la tête avec le vin, on le boit et l'apprécie, c'est tout !

*Ce vin a subit une baisse d'environ 3$*

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Yves Martineau le Ven 13 Aoû 2010 - 0:43

Un des rares produits du répertoire régulier que j’achète à l’occasion, mais je ne crois pas y avoir goûté depuis le 2000.

Château de Cruzeau, Pessac-Léognan 2005
Nez fumé, avec du cassis, cèdre et un peu de poivron bien mûr.
La bouche est dense et joufflue, avec un petit coté presque sucré rare à Bordeaux, presque Californien, qu’on ne voit que dans les excellents millésimes. Il ne vend pas son âme toute bordelaise pour autant mais il y a certainement plus de tout, et c’est dans la qualité de ces “petits” vins qu’on voit la grandeur d’un millésime. Un peu de café en finale indique un élevage présent mais tout de même raisonnable. Savoureux et complet avec un bel équilibre typique, pas le plus long mais ni court pour autant.

Beaucoup de vin pour le prix ($ 24.95), très satisfaisant. Très bon! 89 pts

Yves Martineau

Messages : 4818
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Franz-E. Schürch le Ven 13 Aoû 2010 - 1:13

En parlant de Pessac, j'ai goûté cette fin de semaine à un Haut-Brion blanc 1998. J'avais eu l'occasion d'y goûter deux fois auparavant et il m'avait paru assez dur, voire mince, enfin très fermé, mais cette fois-ci il s'est montré sous un tout autre jour: robe paille dorée, brillante, nez fin et complexe d'ananas, de buis, de vanille, de fruit de la passion, de violette et de lys. Bouche concentrée et fine à la fois, goulue et précise. La fin de bouche est très expressive et complexe. La finale est salée, longue, fruitée et florale. C'est un vin d'une grande richesse, droit et expressif, qui fait honneur à sa région en en offrant une expression qui lui permet d'entrer en dialogue avec les plus beaux vins blancs du monde. 96/100.

Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Patrick Ayotte le Ven 13 Aoû 2010 - 7:58

Ludwig Desjardins a écrit:Domaine Henry Pellé Menetou-Salon Morogues Clos des Blanchais 2008

Toujours impressionné par ce vin au prix ridicule pour la qualité. Nez presque tropical, sur la mangue et des notes agrumes. Ce nez rappelle presque certains sauvignons du Nouveau monde. La bouche est explosive, gorgée de saveurs, très mûre tout en demeurant bien droite et d'une vive acidité. Finale qui fait saliver, avec quelques notes minérales et beaucoup de fraîcheur. Ça se boit tout seul. 90

J'ai bu à quelques reprises le Morigues régulier de ce producteur, je devrais me laisser aller a essayer celui-ci on dirait !

Patrick

Patrick Ayotte

Messages : 2774
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 13 Aoû 2010 - 17:30

Lors d’un souper entre amis, mercredi :

Inflorescence blanc de noirs brut champagne : Nez ample et profond, un peu atypique, sur des notes de fruits confits et d’épices qui évoquent le gâteau au fruit, avec également des nuances fumées et anisées qui ne sont pas sans rappeler des blancs de la côte de beaune. L’attaque est large, mûre et pleine. Le milieu de bouche est expansif, indéniablement dense et riche. La texture est charmante, mais ne présente pas la même délicatesse, la même insolente légèreté de la dernière bouteille bue. Finale qui se resserre autour d’amers structurants. Résolument long, le vin est-il fermé? Je n’en sais rien. Très bien.

Billaud-Simon Tête d’Or chablis 2008 : Nez diffus, peu intense, sur des notes de craie mouillée, de citron et de melon frais. La bouche est légère, mais assez ample, peu concentrée. Finale tonique de longueur correcte. Le vin n’affiche nettement pas la même intensité que par les millésimes passés et semble, pour tout dire, dilué. Bien.

Petit jeu où les deux vins suivants sont servis en pure aveugle, côte-à-côte :

Hubert Lamy La Châtenière st-aubin 1er cru 2005 : Couleur pâle, éclatante. Nez sur des notes nobles de poire mûre, de menthe douce, d’agrumes frais, de miel fin, avec un fond d’élevage évoquant la vanille. La bouche est intense et tendre à la fois, bien mûre, sans être pataude ou simple. L’ensemble offre un grain suave, une fraîcheur lumineuse et un superbe équilibre. Longue finale où la richesse du millésime semble conférer une dimension supplémentaire, sans lourdeur. Superbe.

Marc Colin La Châtenière st-aubin 1er cru 2005 : Couleur plus foncée. Nez intense, fumé et crayeux, sur des notes d’huile de citron, de pierre à fusil, de caramel. La bouche est intense, sans la douceur de la précédente, donnant une impression d’extraction violente allant même jusqu’à conférer quelque chose de piquant en milieu de bouche. Finale serrée, tonique, avec une acidité stridente et une amertume forte qui conjointement concurrent à procurer une impression massive. L’impression est bouche est durable. Si le vin montre certaines qualités, il n’en demeure pas moins qu’il apparaît évoluer précocement et qu’il semble encore en phase de chercher son équilibre. Drôle de paradoxe qui me laisse songeur quant au moment d’ouvrir ma seconde bouteille … Très bien.

Drouhin-Laroze latricières-chambertin grand cru 2001 : Nez plutôt ample, profond et mûr, sur des notes de fruits noirs fumés, de terre humide, de cuir, de sang avec quelque chose de minéral. La bouche est différente, tendue, serrée, précise, manquant peut-être un peu de chair. Belle complexité aromatique pour ce flacon qui évoque une sorte d’hybride entre la côte-de-nuits et le rhône nord … Excellent.

Michel Mallard corton renardes grand cru 2002 : Nez ici aussi assez ouvert, quoique moins immédiat que le précédent, où persistent également quelques notes que j’associe à l’élevage qui me rappellent l’encens. La bouche est plus charnue, sur des notes de fruits des champs, de fleurs séchées, portés par des tanins minéraux, abondants et plutôt fins. Un vin qui n’a peut-être pas la palette aromatique du précédent, mais dont la structure est davantage intégrer. Excellent.

Écrire mes notes me fait regretter de ne pas avoir procédé à un assemblage « maison » tant ces deux vins semblaient complémentaires!

Cru Barréjats sauternes 1998 : Couleur foncée. Nez précis, assez intense sans être très riche, sur des notes de thé noir, de caramel foncé, de fruits secs, de pain grillé, de vernis à ongle, avec quelques nuances médicinales particulières (pourriture grise?). La bouche montre une richesse contenue, un profil fumé/tourbé légèrement déroutant. Le corps se montre sans aspérité, bien construit et résolument long. Un vin qui rend les failles du millésime, mais qui affiche une réelle personnalité et une complexité aromatique indéniable. J’ai probablement été influencé par le respect que m’inspire cette maison, mais l’authenticité de ce vin m’a ravi. Excellent.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7136
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Alain Roy le Ven 13 Aoû 2010 - 19:51

Michelle Champagne a écrit:
Martin Loranger a écrit:Belle soirée entres amis, avec de l'agneau de Charlevoix braisé en plat principal.

Costières de Nîmes "Lou Coucardié" rouge 2005:
Définitivement plus sudiste que dans mon souvernir (1998, 2001). C'est épicé, relevé, un peu cuit et animal, assez long et un peu chaud.

Martin

Ce 2005 fraîchement arrivé m'a déçu. Autant le 2003 était sérieux, autant le 2005 est "goulayant". Sad
C'est dommage car il représentait tout un rapport qualité prix. J'aime les Costières de Nîmes, ils peuvent produire de très grande chose.

Michelle Je n'ai goûté qu'au 2001 dont il me reste une petite bouteille...j'avais bien aimé et trouvé ça assez concentré. Je vais tout de même essayer le 2005... Parlant de Costières de Nîmes, depuis deux ans j'ai dû boire une caisse de Château de Nages 2003 cuvée "Joseph Torres", 19.90$, et j'ai nommé ce vin "MEILLEURE PIQUETTE DU MONDE" !!! Dans la sens meilleur vin en bas de 20$, on s'entend...



Alain Roy

Messages : 1696
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Dim 15 Aoû 2010 - 11:47

Sancerre 2008, Vacheron: Très beau nez fin et élégant sur les fruits blancs, poires entre autres et une touche variétale de buis. La bouche est nerveuse, presque tranchante, très minérale, très fraîche aussi, la finale est longue et agréable. J'ai adoré ce vin encore une fois et chaque expérience avec ce producteur est positive.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Mario Vaillancourt le Lun 16 Aoû 2010 - 9:56

Chianti Classico, La Massa Giorgio Primo 2001: Carafé une bonne heure avant de servir. La couleur est passablement foncée et ne démontre aucun signe d'évolution. Le nez est passablement expressif sur les cerises noires, le tabac et une touche de cuir. La bouche est belle, riche et structurée avec une bonne acidité supportée par des tannins soyeux qui ont commencé à s'assouplir et la finale est de longueur appréciable. Bon.

Mario

Mario Vaillancourt

Messages : 797
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 9 août 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum