Derniers sujets
» Semaine du 19 février 2017
Aujourd'hui à 13:09 par Michelle Champagne

» Chablis 2015
Aujourd'hui à 12:51 par Stéphanie Chénier

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Aujourd'hui à 10:13 par Simon Grenier

» Vente de vins sur IEGOR
Hier à 21:51 par Francois Fontaine

» Semaine du 12 février 2017
Hier à 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Hier à 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

» Club de dégustation de Mtl : Dreamer
Mar 14 Fév 2017 - 8:23 par PhilippeGingras

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Semaine du 26 juillet 2010

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 1 Aoû 2010 - 13:44

Souper familial au restaurant Les Accords hier soir. Nous y avons bu deux vins représentés par Oenopole :

Barmès-Buecher Rosenberg Silicis pinot gris alsace 2004 : Lieu-dit sur la commune de Wettolsheim reposant sur un sol argilo-calcaire. Le domaine tire deux cuvées de ce lieu-dit en fonction de la présence plus prononcée de calcaire (Calcarius) ou de silice (Silicis). Le pinot gris Silicis totalise 1.04 ha. Nez sur les fruits à chair jaune frais et secs, le miel fin, la fumée, l’encens et les épices douces (gingembre, cannelle et muscade). La bouche montre une richesse assumée, un gras certain, mais demeure agile et éclatante. Finale de bonne longueur, épicée et fumée. L’ensemble est indéniablement riche, mais se goûte presque comme sec tant il se montre précis, minéral et relativement contenu. Très bien.

Petite question maintenant sur le service des vins au resto, après le débat sur les pourboires. Nous en avons commandé une seconde bouteille, goûtée par la serveuse avant de me faire goûter, comme pour la première, et qui se montre nettement plus évoluée. Le nez est plus monolithique, la bouche n’a pas la même fraîcheur ni le même gras. Le vin n’est pas ''défectueux'', mais il demeure indéniablement moins frais … et plaisant! Que faire?

Occhipinti Il Frappato sicilia 2007 : Première rencontre pour moi avec ce cépage traditionnel sicilien. Couleur pâle, ocre. Nez explosif, changeant sur des notes de fruits rouges tantôt frais, tantôt compotés, parfois grillés, agrémentées d’épices, d’herbes grillées, de terre brune. Le caractère dansant du nez et son registre aromatique ne sont pas sans me rappeler Musar. La bouche est suave, douce, parfumée. Étonnamment légère et acide, elle se révèle plaisante, désaltérante. Un vin de soif, plein et pur que j’ai beaucoup apprécié. Très bien.

Aurélia lui avait consacré une capsule : http://busurleweb.com/2010/03/frappato-de-la-superbe-arianna-occhipinti/

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Olivier Collin le Dim 1 Aoû 2010 - 14:21

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:

Petite question maintenant sur le service des vins au resto, après le débat sur les pourboires. Nous en avons commandé une seconde bouteille, goûtée par la serveuse avant de me faire goûter, comme pour la première, et qui se montre nettement plus évoluée. Le nez est plus monolithique, la bouche n’a pas la même fraîcheur ni le même gras. Le vin n’est pas ''défectueux'', mais il demeure indéniablement moins frais … et plaisant! Que faire?

Il est inexcusable que le restaurant refuse d'ouvrir une autre bouteille si le client n'est pas convaincu du vin, quelle qu'en soit la raison. Le vin peut être retourné par l'établissement de toutes façons, donc aucune perte de leur côté... sans compter que les prix pratiqués par la majorité des restos couvre largement les petits désagréments des rares clients pointilleux.

Olivier Collin

Messages : 1955
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 1 Aoû 2010 - 21:08

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Trimbach Réserve riesling alsace 2008 : Couleur très pâle. Nez discret sur des notes de pomme verte, de lime, de gomme de pin, une touche de pétrole, de fumée qui évoluera sur des odeurs de bougie. L’ensemble affiche déjà les signes d’une complexité naissante. La bouche est telle les chemises de l’archi-duchesse, achi-sèche! Serrée, concentrée, elle se livre sévère, intense, presque sauvage tant sa minéralité et son acidité son élevées. L’aération amènera du gras en intégrant plus harmonieusement les composantes. Un verre en fin de soirée montrait un profil davantage poli, intense néanmoins, avec une forte minéralité au nez évoquant les pierres chaudes, les embruns marins, m’évoquant clairement chablis! La bouche avait développé une certaine texture satinée d’un très bel effet témoignant d’une réelle maturité de fruit. Un vin pour amateur de vin qui demande un certain apprivoisement avant de se livrer. En plus, ça devrait vieillir à merveille! Très bien.

Après 48h d'ouverture, on finit la bouteille ce soir.

Le nez est toujours fringant, quoi que légèrement moins complexe, sur des notes de lime, de citronnelle et de pierre à fusil. La bouche a conservé sa matière, sa vigueur, même si tout se montre légèrement plus fuyant. Une expérience concluante bref, pour ce vin fin, complexe, qui semble bien doté pour évoluer et qui se vend à prix d'ami.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Alain Roy le Lun 2 Aoû 2010 - 14:48




Les Mazoyères 1999, Charmes-chambertin, dom. de la Vougeraie, acheté en 2002, 80$ (une aubaine!)


A 11 ans, une robe très élégante, rouge cerise écarlate, un petit collet orangé, gras à l'oeil, fluide.
Ca sent le vrai bon bourgogne: du fruit, du fruit, du fruit ! et une doucereuse odeur de vanille...
En bouche: menum menum ! finesse, velours, dentelle, harmonie...y'en a déjà plus dans la bouteille !


A la suite de Mazoyères :

Clos du cellier des moines 2007, Givry 1er cru, dom. Joblot, acheté en 2009, 42$


Ayoye, transition difficile ici ! Ca serait mieux d'y revenir demain ! Nous sommes demain: robe éclatante de jeunesse, rouge cerise pètant, peu opaque, fluide.
Nez subtil, très bourgogne, fruité à souhait, ça sent le bon jus de raisin !
En bouche également...fruité au boutte, très sec, un peu sûrette, et sûrement un peu jeune. Moins grand et raffiné que Mazo, mais tout de même agréable.


Retour dans la cour des grands:


Les Renardes 2003, Corton grand cru, dom. M.Mallard et fils, acheté en 2009, 100$


Robe sérieuse, séveuse, rouge profond, vraiment plus opaque que les 2 autres, et déjà un peu tuilé à seulement 7 ans.
Nez: ça sent bon en titi ! fruits confits, vanille, fleurs...
En bouche, bizarre sur le coup, puis menum menum...un peu sucré, fruité à souhait, sans aucune rudesse, un petit jésus en culotte de velours, un vin pour séduire sa dulcinée...du grand vin.


Changement de planète:


La Torre 2005, côtes du roussillon, dom. Gardies, acheté en 2010, 55$


Très rouge, opaque mais claire.
Arômes envoûtants, pleins, floraux.
Je ménage mes mots, c'est exactement ce que j'avais envie de boire à ca moment-là ! Un vin solide, juteux,
explosif mais fort digeste que j'ai adoré.

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Alain Roy le Lun 2 Aoû 2010 - 15:05





A propos de Michelle, pour une fois que UNE passionnéE se manifeste sur ce site, n'aurait-il pas été à l'avantage de tous de considérer son commentaire avec un peu plus de...détachement ?

Alain Roy

Messages : 1700
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Invité le Lun 2 Aoû 2010 - 15:53

Alain Roy a écrit:



A propos de Michelle, pour une fois que UNE passionnéE se manifeste sur ce site, n'aurait-il pas été à l'avantage de tous de considérer son commentaire avec un peu plus de...détachement ?

Encore faudrait-il être certain de l'identité de la UNE derrière ladite passionnéE Wink

Une loooooongue histoire de forum...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Julien Martel le Lun 2 Aoû 2010 - 16:56

2006 Domaine des Comtes Lafon Meursault
Un nez qui s’ouvre sur le beurre, la pêche, les fruits à chair blanche, la pomme sucrée, le pop-corn et les fleurs, se complexifiant au fil de la soirée, tout en demeurant frais et invitant. La bouche suit avec une belle opulence et une richesse contenue, sans exagération, tout en étant dotée d’une certaine droiture, culminant sur une finale soutenue, acide et légèrement saline. Ce vin m’a paru beaucoup plus intéressant ce week-end que lors de la dégustation des Meursault 2006-2007 chez Michel il y a quelques mois; c’est le danger ou le défi qui nous guette lorsqu’on ouvre qu’une seule bouteille, sans possible comparatif. Dans ce contexte, je persiste malgré tout et signe : j’ai beaucoup apprécié cette bouteille. 90-91

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Julien Martel le Lun 2 Aoû 2010 - 17:02

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Occhipinti Il Frappato sicilia 2007 : Première rencontre pour moi avec ce cépage traditionnel sicilien. Couleur pâle, ocre. Nez explosif, changeant sur des notes de fruits rouges tantôt frais, tantôt compotés, parfois grillés, agrémentées d’épices, d’herbes grillées, de terre brune. Le caractère dansant du nez et son registre aromatique ne sont pas sans me rappeler Musar. La bouche est suave, douce, parfumée. Étonnamment légère et acide, elle se révèle plaisante, désaltérante. Un vin de soif, plein et pur que j’ai beaucoup apprécié. Très bien.

J'ai bu une seconde bouteille de ce vin ce week-end et je continue d'aimer grandement. Une très belle découverte.

Vincent, je serais curieux de savoir combien elle se vendait au resto? En IP, elle se vendait 42,25$.

Julien Martel

Messages : 1693
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 35
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 2 Aoû 2010 - 17:07

Haut 80$ de mémoire ...

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7149
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 juillet 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum