Derniers sujets
» Masters Europe de dégustation RVF
Aujourd'hui à 2:41 par Patrick Essa

» suggestions de vin blanc
Hier à 12:34 par Michelle Champagne

» Semaine du 23 avril 2017
Ven 28 Avr 2017 - 21:54 par Yves Martineau

» Semaine du 16 avril 2017
Ven 28 Avr 2017 - 21:07 par Yves Martineau

» Paulée de Montréal 2017
Ven 28 Avr 2017 - 18:08 par Michel Therrien

» René Rostaing à Montréal
Ven 28 Avr 2017 - 11:32 par Michel Larouche

» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Ven 28 Avr 2017 - 10:38 par Ludwig Desjardins

» Thierry Allemand dispo a la SAQ
Ven 28 Avr 2017 - 8:40 par PhilippeGingras

» Millésime 2017
Ven 28 Avr 2017 - 8:30 par Michel Therrien

» Iegor ce jeudi 27 avril
Ven 28 Avr 2017 - 0:40 par Jonathan Ménard

» Les séries 2017
Jeu 27 Avr 2017 - 21:16 par Jonathan Ménard

» Arrivage Signature - 27 avril 2017
Jeu 27 Avr 2017 - 12:00 par Stéphanie Chénier

» Rancontre avec Barone Ricasoli
Jeu 27 Avr 2017 - 10:01 par Marco Giovanetti

» Repêchage d'expansion 2017
Mer 26 Avr 2017 - 19:03 par Jérôme Berlinguette

» Visite au Domaine Johann Michel, de Cornas et Saint-Péray,
Mar 25 Avr 2017 - 20:47 par Yves Martineau

Avril 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Calendrier Calendrier


Semaine du 5 juillet 2010

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Patrick Ayotte le Dim 11 Juil 2010 - 21:02

Faustino I Gran Reserva Rioja 1995

La robe est de couleur grenat d'intensité moyenne, avec un coutours brunâtre. Le nez offre du fruit rouge, des épices, mais aussi de beaux arômes de cuir et de tabac. En bouche, le fruit rouge macéré est assez présent au début, mais le tout se replace tranquillement et les épices (canelle), le cuir, le tabac et de belles saveurs boisées seront aussi de la partie. Le vin est long et assez bon. Le dernier verre fut le meilleur, donc 30-45 minutes d'aération ne lui aurait pas fait de mal. RQP exceptionnel (payé environ 30$ il y a près de 2 ans). Excellent.

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2879
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Julien Martel le Dim 11 Juil 2010 - 21:53

N.V. Veuve Clicquot Ponsardin Champagne Brut
Une bouteille qu’on m’a offerte en cadeau en décembre 2008, et qui avait été achetée quelques semaines auparavant. Près de deux ans de repos donc, pour ce Champagne non millésimé, qui montrait déjà des signes de fatigue, avec des bulles amples mais grossières. Un vin festif certes qui a permis d’épater la galerie, mais qui ne vaut tout simplement pas son prix. Pol Roger continue de dominer mon palmarès personnel des RQP de Champagne.

2008 Albert Mann Pinot Noir
Déjà une quatrième bouteille de ce vin en deux mois! Fidèle à mes impressions précédentes, un vin de plaisir, qui se boit tout seul. J’ai hâte de recevoir les autres cuvées à base de pinot noir de ce producteur.

1999 Maison Leroy Santenay
Deuxième expérience avec ce vin. Un nez qui montre quelques signes d’évolution, mais qui demeure charmeur et unique, avec des arômes de fourrure, de cuir neuf, de viande crue et de cerises. Une bouche quelque peu diluée, mais fraîche, avec encore beaucoup de fruits. Aucune presse à boire les autres. 91

2008 Laurent Tribut Chablis
Une IP de Séguin Robillard. Un nez sur l’orange, le silex, le citron, ainsi qu’une pointe discrète de beurre. Il demeure assez unidimensionnel, tout en étant frais, plaisant, fin et invitant. La bouche est marquée par une grande acidité, mais s’avère parfaitement intégrée à l’ensemble délicatement fruité, sur les pommes vertes, le citron et les fruits de mer. Considérant l’appellation et le prix, on parle sans aucun doute d’une réussite. Ce 2008 m’a légèrement plu davantage que le 2007, qui nécessite un repos en cave ou un passage en carafe. 89
avatar
Julien Martel

Messages : 1699
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Carl Gauthier le Lun 12 Juil 2010 - 12:53

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Sympathique lunch entre amis hier midi :

Veuve Clicquot Ponsardin Carte Jaune brut champagne : Nez modérément complexe sur la brioche, le citron et les fleurs fanées. Bouche avec une bulle intense, relativement fine, conférant une impression crémeuse. Belle tenue en finale. Un classique, bien fait, mais que je trouve diablement cher. À ces prix, je préfère Bollinger ou Pol Roger, et pour passablement moins cher, les cuvées de Drappier sont au moins autant satisfaisantes. Très bien.

La Soufrandière Les Quarts pouilly-vinzelles 2005 : Alors que la dernière bue il y a quelques mois affichait une robe plutôt évoluée, celle-ci se montre pâle, juvénile et éclatante. Nez réticent sur le citron frais, le sablé breton et quelques notes rances qui ne sont pas sans évoquer un Champagne. Bouche concentrée, tendue, peu expressive aromatiquement. L’aération amènera un peu de gras et quelques notes de pêche, sans pour autant rendre le vin opulent ou jasant. Finale qui se pare à nouveau de ces arômes rances dont je ne sais s’ils sont annonciateurs d’oxydation prématurée ou s’ils témoignent de la fermeture du vin. Une expérience qui me laisse en point d’interrogation et qui ne m’est d’aucun secours quant à décider du moment auquel boire ma dernière … Bien.

Alto Moncayo campo de borja 2007 : Couleur mauve, éclatante et opaque. Nez expressif (pour dire le moins!) sur le charcoal, les viandes grillées, le bleuet, les épices. L’ensemble est assez profond, indéniablement riche et chargé d’alcool. La bouche est percutante, concentrée, grasse et chaleureuse. Un fruité primaire sur la mûre et le sirop de cassis envahit la bouche et couvre des tanins qui semblent bien porter le vin. En finale, l’alcool revient à l’avant-scène. Un vin impressionnant, que je trouve trop chaleureux et quelque peu lassant … Pour amateur du style. Bien.

Domaine de la Barroche Pure châteauneuf-du-pape 2004 : J’avais certaines appréhensions quant à cette bouteille. Nez plutôt fin, résolument complexe qui tiendra très bien dans le verre, sur les raisins grillés, la confiture de fraise des bois, les herbes aromatiques et la liqueur d’orange. L’ensemble est certes riche et quelque peu chaleureux, il demeure néanmoins racé, précis et complexe. La bouche est opulente, riche, mais sans lourdeur. Grand volume, mais peu gras, le tout est extrêmement bien porté par des tanins fins, abondants, minéraux. Très longue finale, aromatique autant que structurelle. L’ensemble est baroque, légèrement chaleureux certes, mais montre un profil aromatique complexe et une structure d’une grande finesse. Excellent.

Château Meyney st-estèphe cru bourgeois 1986 : Le nez présente initialement passablement de notes viandeuses et sauvages qui s’estomperont pour laisser l’avant-scène à des notes de cassis bien mûr, de poudre de cacao, de poivron grillé, de cuir et de menthol. La bouche est fine, élégante, vigoureuse. Si le milieu de bouche paraît un peu mince, le vin persiste longuement (c’est du moins ce que j’ai trouvé, mes voisins le trouvant plutôt court), sur des tanins encore sentis et une saine acidité. Un vin parfaitement à point et tout à fait à sa place sur un émincé de filet mignon en sauce. Excellent.

Gaja barbaresco 1979 : Nez dominé par des arômes d’anis, de tabac et de fleur séchée. L’attaque est voluptueuse, offrant une matière ample et encore concentrée. Peu à peu, cette matière séduisante cède le pas à une acidité élevée qui confère à la finale quelque chose de fuyant. Curieusement, alors que le plat semblait apporter de la chair au Meyney, il soulignait ici le caractère vif du vin en finale. Millésime plutôt réputé pour cette région dont ce flacon apparaît maintenant en fin de piste. Très bien.

Forget Brimont Premier Cru Rosé brut champagne : Nez sur les fraises pas tout à fait mûres, le miel, les sablés au beurre. Bouche oscillant maladroitement entre un fruité riche, mais terne, et une acidité mordante. Une récole pas assez mûre surabondamment dosée?

Effectivement, un excellent repas O'thym avec de belles bouteilles. Mes coup de coeur ont été:

Domaine de la Barroche Pure châteauneuf-du-pape 2004 : un excellent vin avec une belle complexité.... vraiment moins over the top que je l'aurai imaginé.

Meyney 1986: un excellent bordeaux à point, bien que je le trouvais un peu court, le nez et la bouche étaient superbe. Pour le prix payé aux USA, ça fait réfléchir sur l'exagération des prix pour les 2009. Mais bon on reste au Québec et des bouteilles de cette âge à ce prix ça ce trouves pas. ( payé 57,50 U$)

Gaja 1979: ma deuxième expérience avec un vin d'une trentaine d'année du Piedmont dans les dernières 2 semaine me rassure quand à la longévité de cette région.

Les autres vins étaient tous également très bons et cadraient bien dans le caractère festif de cette rencontre. Bref à refaire plus souvent

Carl

avatar
Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 43
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Ludwig Desjardins le Lun 12 Juil 2010 - 14:12

Le Pure 2004 doit avoir bien vieilli, car la dernière fois que je l'ai bu je l'avais trouvé un peu trop sur le fruit compoté et surtout l'alcool. Malgré que je reconnaissais une certaine qualité d'ensemble, pas sûr que j'en aurais bu plus qu'un verre...

Ludwig Desjardins

Messages : 4295
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Carl Gauthier le Lun 12 Juil 2010 - 15:08

Je n'ai eu aucun problème à en boire plusieurs verres..... peut-être que l'avoir pris côte à côte avec le alto moncayo l'a avantagé car l'alcool étais beaucoup plus présente dans celui-ci.....
avatar
Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 43
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 12 Juil 2010 - 15:31

Quelques vins au cours du week-end :

Samedi soir :

Château de Sancerre sancerre 2008 : Profil sur les agrumes avec une pointe fumée. Bouche plutôt ample avec un certain éclat. Impression grasse étonnante. Bien fait, mais pas nécessairement ce que je recherche à Sancerre. Bien.

Nicolas Potel Maison Dieu bourgogne 2007 : Notes de fruits rouges, de terre brune avec une pointe herbacée et une petite touche fumée qui évoque le kérosène. Bouche légère, fruitée, allègre. Une bouteille qui s’écluse le tems de le dire! Bien.

Hier soir :

Bruno Clair rosé marsannay 2008 : Alors que j’avais particulièrement apprécié l’été dernier, celle bue hier m’a moins plu. Nez discret sur la cerise, la pêche et des nuances florales qui évolueront sur des notes rappelant le géranium. Bouche bien droite, fraîche et de bonne tenue. Il lui manque un rien de chair, d’expression aromatique. Correct.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7276
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Ludwig Desjardins le Lun 12 Juil 2010 - 16:06

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Bruno Clair rosé marsannay 2008 : Alors que j’avais particulièrement apprécié l’été dernier, celle bue hier m’a moins plu. Nez discret sur la cerise, la pêche et des nuances florales qui évolueront sur des notes rappelant le géranium. Bouche bien droite, fraîche et de bonne tenue. Il lui manque un rien de chair, d’expression aromatique. Correct.


Je ne peux que renchérir, exactement ma perception sur ce vin que je trouve au final assez cher pour ce qu'il offre.

Ludwig Desjardins

Messages : 4295
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Martin Loranger le Lun 12 Juil 2010 - 17:28

Étant un peu nerveux quand je regarde mes bourgognes blancs qui ont quelques années, j'essaie d'ouvrir mes 2002... afin d'éviter les mauvaises surprises!

Puligny-Montrachet 2002, Étienne Sauzet:
Nez qui prend du temps à s'ouvrir, mais qui devient complexe avec du miel fin, un côté crayeux rappelant Chablis et une touche herbacée. En bouche, c'est volumineux avec une trame acide de bon aloi. La finale est très longue avec un relent salin qui est parfait à ces températures...

Je fus soulagé de voir qu'il n'y avait dans cette bouteille nulle trace d'oxydation. Je boirai, malgré cela, les Champs Canet dans l'année...

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Sébastien Castonguay le Mar 13 Juil 2010 - 11:04

Ludwig Desjardins a écrit:
Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Bruno Clair rosé marsannay 2008 : Alors que j’avais particulièrement apprécié l’été dernier, celle bue hier m’a moins plu. Nez discret sur la cerise, la pêche et des nuances florales qui évolueront sur des notes rappelant le géranium. Bouche bien droite, fraîche et de bonne tenue. Il lui manque un rien de chair, d’expression aromatique. Correct.


Je ne peux que renchérir, exactement ma perception sur ce vin que je trouve au final assez cher pour ce qu'il offre.

j'en suis a ma 2ieme bouteille d'un six-pack... Le nez est relativement fermé et ca manque de chair et surtout de tonus... je pense à en retourner qq'unes... 2006 et 2007 étaient plus réussis...
avatar
Sébastien Castonguay

Messages : 44
Date d'inscription : 15/06/2009
Localisation : Québec

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Alain Roy le Jeu 15 Juil 2010 - 12:36

J`ai fui la canicule chez mon père, occasion par le fait même de faire de délicieuses dégustations puisque ma cave y est !

D`abord 3 bourgognes :

CHAMBOLLE-MUSIGNY 1 er Cru 1999, Pierre André, acheté en 2002, 55$

Robe très bourguignonne, peu opaque, rouge un peu vieux, très fluide. Je n`aime pas trop ce que ça sent, ça sent passé date. Mais ouf, cela ne goûte pas ce que ça sent ! C`est tout en finesse, fruité et épicé, aérien et féminin. Pas un grand vin, mais à 11 ans, pas pire pantoute ! Ma dernière bouteille, sniff sniff...9/10

CORTON ROGNET grand cru 2002, dom. Chevalier, acheté en 2009, 100$

Ben là là, ouvert après le Chambolle, il a choqué mon nez et mes papilles ! Complètement différent comme bourgogne, beaucoup plus foncé, corsé et...puant ! Ca sent l'essence ! Redégusté le lendemain, les fruits remontent davantage au nez. En bouche: gras, corsé, peu fruité, un peu sûrette. A mon avis, un vin sérieux pour homme et de longue garde, mais plutôt fermé en ce jour. 8/10

NUITS ST-GEORGES 1999, dom. des Perdrix, acheté en 2001, 65$

Sans hésiter, celui-ci fut de loin mon favori. Assez opaque, d'un rouge jeune à 11 ans, ça sent très bon les fruits et les fleurs, mais c'est en bouche qu'il me séduit totalement : gras, fruité à souhait, un peu sucré, parfaitement harmonieux, ratoureux, une gorgée appelant l'autre...un vrai nectar des dieux. 20/10 ! Chouh, c'.éait ma dernière...

Ensuite 3 bordeaux :

LEOVILLE-LAS-CASES 1998, st-julien 2 cru, acheté en 2002, 170$

Et voilà un autre nectar des dieux ! A 12 ans, une robe de petite jeunesse ! Mi-opaque, fluide, rouge rubisss...Nez très subtil. Comme dirait mon père : odeurs alkalines ! Après quelques minutes, ça pue un peu, dans l'bon sens, bois, confiture, vanille. En bouche, pour moi du très grand vin...harmonieux, épanoui, gras, goûteux...un état de grâce, la bouteille y est passée en cliquant des doigts ! 20/10 ! (en 2007 je l'avais noté 7/10, il devait être fermé, et youppi, il m'en reste une !)

TROTTEVIEILLE 2002, st-émilion 1gcc B, acheté en 2005, 80$

Robe rouge-ocre, mi-opaque, fluide, jambes grasses. Au nez, épices genre cannelle. En bouche : gras, très peu fruité, un peu âcre en finale, tout de même un vin raffiné, doux, manquant de fruits, mais le fruit, ce n'est pas la caractéristique première du bordelais ! Difficile à noter...7.9/10

LEOVILLE BARTON 2006, st-julien 2 cru, acheté en 2009, 100$

Belle couleur de p'tit jeune, rouge violacé, ouais très violet au collet, et très opaque. Au nez, rien, même si carafé depuis 2 heures ! Mais après une deuxième longue "sniff", arômes de chêne et de vanille, no fruits. En bouche, première impression : ordinaire. Deuxième impression : excellent. Peu fruité mais très gras et doucereux, très sec et boisé mais sans rudesse. Un vin trop jeune voué à un bel avenir. 8/10

alain
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Michel Therrien le Jeu 15 Juil 2010 - 13:51

Beau CR, merci Alain.
Chanceux avec 2 bouteilles 20/10! Wink

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7423
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Martin Loranger le Jeu 15 Juil 2010 - 14:17

Alain, concernant le Léoville-Las-Cases 1998, la bouteille dégustée en France en juin était plus fermée et présentait des tanins plus "osseux"...

Comme quoi, le vin ça change de bouteille en bouteille.

Merci pour le CR!

Martin

Martin Loranger

Messages : 579
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Alain Roy le Dim 18 Juil 2010 - 16:32

AYOYE ! Je viens de lire le débat sur la notation dans "Parker et le languedoc" de juillet 2009...ça a brassé ! En tout cas s'cusez, j'ai noté 2 vins 20/10 cette semaine ! Mais en fait c'est pas moi, c'est mon "je" (donc pas l'univers mais je pense que mon "je" en fait partie ?), et il voulait dire que mon "moi" avait "époustoufflamment" et subjectivement bavé de plaisir en les sirotant ! Ceci est une réaction rigolote et futile de ma part, je ne voudrais surtout pas relancer ce débat !!!
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Alain Roy le Ven 13 Aoû 2010 - 12:08

Alain Roy a écrit: AYOYE ! Je viens de lire le débat sur la notation dans "Parker et le languedoc" de juillet 2009...ça a brassé ! En tout cas s'cusez, j'ai noté 2 vins 20/10 cette semaine ! Mais en fait c'est pas moi, c'est mon "je" (donc pas l'univers mais je pense que mon "je" en fait partie ?), et il voulait dire que mon "moi" avait "époustoufflamment" et subjectivement bavé de plaisir en les sirotant ! Ceci est une réaction rigolote et futile de ma part, je ne voudrais surtout pas relancer ce débat !!!
Faut le faire, je me cite moi-même ! C'est en rapport à la semaine du 9 août et du blanc de Gauby. Tout comme Ludwig, ça m'a rappelé ce débat houleux ! Sans vouloir le relancer (ouhhhhhh !), je me lance tout de même, après tout ce n'est qu'une opinion ! Alors :


Selon moi, les différences empiriques entre les cépages, les terroirs et les façons de vinifier sont trop disparates pour pouvoir conceptualiser avec succès un système de notation universelle réaliste pour le vin. Ce serait comme donner 90 à une pomme et 95 à une orange selon un système universel de notation pour fruits. Personnellement, je note d'abord le vin en soi, et le contexte dans lequel je me trouve, de même que mon unicité en tant que personne influent indubitablement. Je pense que l'on peut certainement évaluer un vin selon un point de vue comparatif et selon des barêmes similaires. Mais noter "universellement" en comparant selon les mêmes critères un grand bourgogne et un grand bordeaux, pour moi c'est un non-sens, tout comme comparer un petit beaujolais et un petit cahors. Allez, arguons, mais ne crachons pas !!!
avatar
Alain Roy

Messages : 1761
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 5 juillet 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum