Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Semaine du 26 avril 2010

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 26 avril 2010

Message par Yves Martineau le Jeu 29 Avr 2010 - 12:58

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos de la Servoisine 2006
Joli nez floral avec fraises des champs, une petite touche de caramel

Léger, il montre un fruit vibrant, d'une belle pureté, une acidité prononcée, une finale délicate, en finesse. Issu d'un millésime difficile à Givry, je crois qu'il faudra apprécier ce vin sur son fruit de jeunesse car il est joli mais mince. 87 pts

Parker détesterait!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 29 Avr 2010 - 13:19

Très beau repas à La Chronique hier, avec thématique bacchique pinot noir, sans bourgogne toutefois!

http://i64.servimg.com/u/f64/14/04/02/36/chroni10.jpg

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7459
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Invité le Jeu 29 Avr 2010 - 13:23

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Très beau repas à La Chronique hier, avec thématique bacchique pinot noir, sans bourgogne toutefois!

http://i64.servimg.com/u/f64/14/04/02/36/chroni10.jpg

Très intéressant, en effet!

À mon sens, la pinotte d'Albert Mann a volé la vedette! Très heureux de récupérer ma commande ce soir! Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Jeu 29 Avr 2010 - 17:12

Ayala Brut Nature Zéro Dosage champagne : Nez franc et frais sur le citron, la fleur blanche, la mie de pain, avec des notes crayeuses et salines. La bouche est vive, voire tranchante initialement. L’aération et le réchauffement lui procureront ampleur et une certaine expressivité aromatique. La finale est fine, acide et surprend par sa longueur. Un bel apéro qui m’a davantage ravi vers la fin qu’au début. Très bien.

La Bête Wine Momtazi Vineyard pinot noir yamhill county 2007 : Couleur pâle, tirant sur le rose, trouble … Leroy? Le nez est explosif, légèrement animal, sur la fraise fraîche, la cerise au marasquin et les fleurs mauves m’évoquant plusieurs crus du beaujolais vinifié « nature ». L’attaque, par sa texture, témoigne d’une certaine maturité. La bouche est plus unidimensionnelle, procurant une légère impression crémeuse. Finale peu longue, légèrement évasive. À ce chapitre, je préfère m’en tenir au gamay! Bien.

Albert Mann pinot noir Alsace 2008 : Ici aussi, un nez légèrement réduit qui cèdera le pas aux petits fruits sauvages, à la menthe douce, au thé fumé et à la terre brune. L’ensemble témoigne d’une profondeur certaine et affiche une fraîcheur et un registre aromatique qui n’est pas sans me rappeler, à tord ou à raison, la vendange entière. La bouche affiche une sève de belle facture, un fruité avec de l’éclat et une vigueur bienvenue. Longueur moyenne, mais une bouteille de plaisir qui possède du fond néanmoins et un équilibre naturel du plus bel effet. Très bien.

John & Mike Favre Renommée St-Pierre pinot noir chamoson 2001 : Chamoson est une commune du canton du Valais, en Suisse totalisant 427 ha de vignes, ce qui en fait le vignoble le plus étendu du Valais. Couleur foncée d’une étonnante jeunesse. Le nez affiche des notes viandeuses et animales faisant Michel Dunberry se demander si le vinificateur ne serait pas l’ancien quart-arrière de Packers de Greenbay, passé aux Vickings du Minnesota …!! On y trouve également des notes fumées et grillées, de terre noire, de cuir et d’herbes grillées. La bouche est tonique, structurée, sauvage. Un carré d’agneau d’anthologie arrondira les angles et gommera à la fois la fougue tannique et aromatique du vin. Cette combinaison inusitée de rusticité et de modernisme me laisse toutefois songeur … Bien.

Rockburn Wines Devil’s Staircase pinot noir central otago 2008 : Nez dont l’exubérance fruitée tranche sensiblement avec celui du vin précédent. On y trouve des notes de mûres, de bleuets, de réglisse et de cannelle dégageant une impression crémeuse. La bouche est gourmande, assez ample, ne reprenant pas complètement le registre du nez cependant. La finale est légèrement chaleureuse. Bien.

Paradise Ranch Whistler pinot noir icewine okanagan 2005 : Alors que je ne connaissais pas l’existence de vin de glace issu de ce cépage, la présence de ce vin au menu me laissant plutôt interrogatif. La couleur rappelle celle d’un amontillado, en moins intense peut-être, comme si on l’avait coupé avec de l’eau. Le nez est engageant, bien que peu exubérant, sur l’amande rôtie, la figue séchée, la fumée, les écorces d’agrumes et l’ananas confit. La bouche est ample, caressante, comme si le soyeux du cépage enveloppait délicatement la liqueur du fruit. Aromatiquement pas des plus complexes, mais frais, équilibré et intriguant! Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7459
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Patrick Ayotte le Sam 1 Mai 2010 - 8:06

Bu à mon tour hier soir...

Domaine Charvin, Côtes-du-Rhône Le Poutet 2007

La robe est d'un beau cerise foncée, moyennement opaque. Le nez offre fruits rouge, herbes de Provence et un peu d'épices. Lea arômes en bouche sont similaire et tant mieux ! Un peu d'anis sera aussi de la partie, surtout lors de la finale. Le 14,5% d'alcool ne parait pas du tout et ce vin est un vin de soif, mais qui offre juste assez de complexité pourfaire augmenter le plaisir !

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2981
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 37
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Yves Martineau le Sam 1 Mai 2010 - 8:32

Domaine de l'Oratoire St Martin Côtes du Rhône Villages Cairanne Cuvée Prestige 2001
Ce domaine phare de l'appellation produit des vins puissants, charpentés et chaleureux, toujours dotés d'un fruit bien mûr. Celui-ci à plus de huit ans est encore bien vigoureux,

Nez sur les fruits noirs, la cannelle et un fond de viande grillée. L'attaque est large, ample, le vin encore bien structuré, solide et vigoureux.
La finale s'est affinée et elle est fort réjouissante pour l'amateur de la région, elle s'étire sur les fruits à noyaux et les épices, développant même une certaine complexité. Ce ne sera jamais un vin de finesse mais il plait par sa plénitude et sa franchise. 89-90 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Frédéric Gauvreau le Sam 1 Mai 2010 - 11:30

Morey St-Denis 1er cru Clos de la Bussière 2007, Domaine G. Roumier
Robe violacée assez profonde. Nez un peu sur le retrait mais devient aromatique à l'aération. Cerise noire, violette, un petit côté terreux et cette touche végétale élégante que je retrouve souvent chez ce vigneron. Belle fraicheur en bouche, attaque plutôt simple mais élégante, soyeuse avec une belle minéralité. En accord avec le millésime. Mériterait certainement 3-5 ans d'attente. Bien+

Frédéric Gauvreau

Messages : 32
Date d'inscription : 21/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Julien Martel le Sam 1 Mai 2010 - 13:23

2007 Nicolas Rossignol Savigny-lès-Beaune 1er Cru Lavières
Bu mardi dernier. Offert à 56$ en IP. Un nez très racé, offrant fruits sûrs, canneberges, crème pâtissière, et une touche de fumée. La pureté du fruit rouge ressort avec l’aération. La bouche est initialement légèrement tendue, mais s’assouplit grandement au fil de la soirée, offrant après 60 minutes d’ouverture une matière soyeuse, presque caressante. Cette même matière est intelligemment dense, composée de fruits rouges et noirs entrelacés, d’épices sèches, de chocolat, et se termine sur une finale soutenue sur trame de baies des champs et de canneberges. Malgré son millésime, je crois que ce cru mériterait une réclusion en cave de quelques mois/années pour offrir son plein potentiel. 90

2007 Gérard Boulay Sancerre Monts Damnés
Deuxième rencontre avec cette excellente cuvée, offerte à 46,75$ en IP chez Rézin. Le nez m’a semblé plus ouvert que sur la bouteille précédente, avec la même élégance, la même finesse, offrant un amalgame complexe de fleurs blanches, de fougère/menthe, de clémentine, de citron confit et une pointe métallique. La bouche est étonnamment ronde, donnant même à l’occasion une impression de gras, mais elle appuyée par une dose d’acidité à point, qui balance le tout et nettoie le palais avec brio, en plus d’offrir une superbe minéralité aromatique et des notes d’oranges sanguines. Miam. 91-92
avatar
Julien Martel

Messages : 1701
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Yves Martineau le Sam 1 Mai 2010 - 15:42


Two Hands Shiraz Bad Impersonator 2006
La densité du fruit avoisine celle de l'huile à moteur! Mais étrangement le vin réussit à paraître équilibré et surtout il n'est pas alcooleux comme trop de syrah du nouveau monde. Un vin puissant au fruit très mûr, sur des arômes de fruits noirs (bleuets), la finale est longue et harmonieuse. Un peu épuisant à la longue mais fort bien fait. 89-90 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5199
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par André Laurendeau le Sam 1 Mai 2010 - 17:13

Yves Martineau a écrit:
Two Hands Shiraz Bad Impersonator 2006
La densité du fruit avoisine celle de l'huile à moteur! Mais étrangement le vin réussit à paraître équilibré et surtout il n'est pas alcooleux comme trop de syrah du nouveau monde. Un vin puissant au fruit très mûr, sur des arômes de fruits noirs (bleuets), la finale est longue et harmonieuse. Un peu épuisant à la longue mais fort bien fait. 89-90 pts
C'est exactement ce vin que j'ouvre quand j'ai "le goût d'un vin qui est trop". Trop de fruit, trop d'alcool (16%!), trop dense, trop boisé, trop sucré, trop confituré, trop ... Tout simplement trop.

Et c'est ce dont j'ai besoin de temps à autre. Un "comfort wine" comme il existe du "comfort food". C'est trop, et c'est beau ainsi!

André
avatar
André Laurendeau

Messages : 620
Date d'inscription : 21/06/2009
Age : 55
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Isabelle Caron le Sam 1 Mai 2010 - 17:34

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Ayala Brut Nature Zéro Dosage champagne : Nez franc et frais sur le citron, la fleur blanche, la mie de pain, avec des notes crayeuses et salines. La bouche est vive, voire tranchante initialement. L’aération et le réchauffement lui procureront ampleur et une certaine expressivité aromatique. La finale est fine, acide et surprend par sa longueur. Un bel apéro qui m’a davantage ravi vers la fin qu’au début. Très bien.

La Bête Wine Momtazi Vineyard pinot noir yamhill county 2007 : Couleur pâle, tirant sur le rose, trouble … Leroy? Le nez est explosif, légèrement animal, sur la fraise fraîche, la cerise au marasquin et les fleurs mauves m’évoquant plusieurs crus du beaujolais vinifié « nature ». L’attaque, par sa texture, témoigne d’une certaine maturité. La bouche est plus unidimensionnelle, procurant une légère impression crémeuse. Finale peu longue, légèrement évasive. À ce chapitre, je préfère m’en tenir au gamay! Bien.

Albert Mann pinot noir Alsace 2008 : Ici aussi, un nez légèrement réduit qui cèdera le pas aux petits fruits sauvages, à la menthe douce, au thé fumé et à la terre brune. L’ensemble témoigne d’une profondeur certaine et affiche une fraîcheur et un registre aromatique qui n’est pas sans me rappeler, à tord ou à raison, la vendange entière. La bouche affiche une sève de belle facture, un fruité avec de l’éclat et une vigueur bienvenue. Longueur moyenne, mais une bouteille de plaisir qui possède du fond néanmoins et un équilibre naturel du plus bel effet. Très bien.

John & Mike Favre Renommée St-Pierre pinot noir chamoson 2001 : Chamoson est une commune du canton du Valais, en Suisse totalisant 427 ha de vignes, ce qui en fait le vignoble le plus étendu du Valais. Couleur foncée d’une étonnante jeunesse. Le nez affiche des notes viandeuses et animales faisant Michel Dunberry se demander si le vinificateur ne serait pas l’ancien quart-arrière de Packers de Greenbay, passé aux Vickings du Minnesota …!! On y trouve également des notes fumées et grillées, de terre noire, de cuir et d’herbes grillées. La bouche est tonique, structurée, sauvage. Un carré d’agneau d’anthologie arrondira les angles et gommera à la fois la fougue tannique et aromatique du vin. Cette combinaison inusitée de rusticité et de modernisme me laisse toutefois songeur … Bien.

Rockburn Wines Devil’s Staircase pinot noir central otago 2008 : Nez dont l’exubérance fruitée tranche sensiblement avec celui du vin précédent. On y trouve des notes de mûres, de bleuets, de réglisse et de cannelle dégageant une impression crémeuse. La bouche est gourmande, assez ample, ne reprenant pas complètement le registre du nez cependant. La finale est légèrement chaleureuse. Bien.

Paradise Ranch Whistler pinot noir icewine okanagan 2005 : Alors que je ne connaissais pas l’existence de vin de glace issu de ce cépage, la présence de ce vin au menu me laissant plutôt interrogatif. La couleur rappelle celle d’un amontillado, en moins intense peut-être, comme si on l’avait coupé avec de l’eau. Le nez est engageant, bien que peu exubérant, sur l’amande rôtie, la figue séchée, la fumée, les écorces d’agrumes et l’ananas confit. La bouche est ample, caressante, comme si le soyeux du cépage enveloppait délicatement la liqueur du fruit. Aromatiquement pas des plus complexes, mais frais, équilibré et intriguant! Très bien.

Super belle soirée! Hâte à la prochaine!

Isabelle
avatar
Isabelle Caron

Messages : 6
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Richard Philippe Guay le Sam 1 Mai 2010 - 18:09

Clos Haut Peyraguey 2003:
Tinanello 2001;
Lamaione 1997:
Quorum Barbera 'Asti 1999 (aucune idée de ce vin...)

Richard Philippe Guay

Messages : 917
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Alexandre Trudel le Dim 2 Mai 2010 - 0:25

Richard Philippe Guay a écrit:Clos Haut Peyraguey 2003:
Tinanello 2001;
Lamaione 1997:
Quorum Barbera 'Asti 1999 (aucune idée de ce vin...)

C'est bien d'énumérer les vins bus, mais quelques commentaires - mêmes courts - sont toujours plus que bienvenue.

Alexandre Trudel

Messages : 969
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 3 Mai 2010 - 12:10

Plusieurs vins bus à la campagne, en famille :

Samedi midi :

Louis Jadot Les Genevrières meursault 1er cru 2002 : Alors que la couleur pouvait inquiéter initialement, le nez s’avère net, frais, avenant et précis! On y trouve des notes de poire mûre, d’agrumes frais et des petites touches épicées évoquant tantôt l’anis, tantôt la menthe douce. L’attaque en bouche est ample et racée, la matière est riche, mais énergique, combinant à la fois éclat et soyeux. La finale est fraîche, aérienne, bien parfumée sur des tonalités de crème fraîche et de fins amers. Superbe.

Samedi soir (les deux 1995 ont été ouverts et goûtés vers 16h puis servis à table, sans passage en carafe, vers 20h30) :

Pétale de Rose côtes-de-provence 2009 : Couleur moins rosée que par le passé il me semble. Nez expressif sur des notes de pêche, de miel, de fraise des champs et de raisin vert. La bouche est juteuse, ample, plutôt grasse, mais préserve un bel équilibre. Pas de sucre ni d’alcool pour ce rosé simple et plaisant. Bien.

Guffens-Heynen Sauvé des Eaux pouilly-fuissé 2006 : Nez plutôt exotique sur la mangue, l’ananas, la pêche mûre, le miel fin, avec des notes lactées et vanillées qui évoque finement quand même la crème anglaise. La bouche est riche à l’attaque, mais avec un superbe éclat, puis s’affine autour d’une acidité juste qui tend le vin. L’ensemble conserve de la fraîcheur, affiche un superbe équilibre et montre une longueur de belle intensité. Finale minérale, finement crayeuse. Excellent.

Château Giscours margaux 3e GCC 1995 : Nez expressif, arrondi, sur la fraise à la crème, le zan, les fleurs séchées, le cèdre et la boîte à cigare. La bouche est voluptueuse, ample, fondue, bâtie sur des tanins gras, mûrs. La finale témoigne d’une belle épaisseur, avec une fraîcheur qui confère une dimension supplémentaire, tout en élégance. Très bonne longueur. Superbe.

Château Gruaud-Larose st-julien 2e GCC 1995 : Nez intense, moins expressif, comme s’il était plus étroit, sur le cassis, la viande crue, le sang, la menthe sauvage et le chocolat amer. La bouche est précise, encore serrée, tonique et puissante. Grande longueur avec une acidité élevée qui confirme l’aspect stricte de la forme. Un vin viril, juvénile qui a encore besoin de temps, et qui ne m’a pas fait ravaler mes paroles sur la « rusticité » des st-julien …! Excellent.

Château Lafaurie-Peyraguey sauternes GCC 2002 : Nez élégant et expressif sur la tarte au citron meringuée, la pêche en sirop et le nougat. La liqueur est présente en bouche, mais sans excès, tout comme les notes de botrytis. Un millésime que j’affectionne pour sa fraîcheur, son éclat. Très belle longueur et « buvalibilité » bienvenue en fin de repas! Excellent.

Dimanche midi :

Bouchard Père et Fils Marconnets beaune 1er cru 2002 : Premier cru situé au nord de l’appellation, contigu au finage de Savigny. Le cru totalise 9.39 ha et la parcelle de Bouchard fait 2.32 ha. Nez ample sur la canneberge, la framboise fraîche, la rhubarbe, la cannelle et les fleurs mauves. En bouche, la matière est mûre et affiche une texture plutôt riche. Les notes fruitées sont bien présentes et s’enrichissent en finale de notes viandées et terreuses. Le grain de tanin est davantage senti. Une légère amertume évoquant le noyau de cerise est également notable. Un vin plein, légèrement rustique qui nous a bien plu. Très bien.


Dernière édition par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 3 Mai 2010 - 13:19, édité 1 fois

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7459
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Michel Therrien le Lun 3 Mai 2010 - 13:08

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:
Louis Jadot Les Genevrières meursault 1er cru 2002 : Alors que la couleur pouvait inquiéter initialement, le net s’avère net, frais, avenant et précis! On y trouve des notes de poire mûre, d’agrumes frais et des petites touches épicées évoquant tantôt l’anis, tantôt la menthe douce. L’attaque en bouche est ample et racée, la matière est riche, mais énergique, combinant à la fois éclat et soyeux. La finale est fraîche, aérienne, bien parfumée sur des tonalités de crème fraîche et de fins amers. Superbe.


Tu l'as bu en lisant le web?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7578
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Lun 3 Mai 2010 - 13:18

Plus net que ça, tu meures!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7459
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Richard Philippe Guay le Lun 3 Mai 2010 - 21:31

Clos Haut Peyraguey 2003: Couleur dorée avec un nez d'amandes et d'oranges confites. Aucune trace du millésime solaire. En bouche, c'est magnifique avec de légère notes d'amandes, les ananas, des agrumes confits et une longueur majestueuse. 18.5/20 sans problème.

Tinanello 2001; Couleur rubis foncé avec un nez de fruits noirs, de chocolat et de cèdre. En bouche, un peu de tabac et ces fruits noirs. Très bien mais à ce prix, je préfère un vrai Bordeaux. 17/20;

Lamaione 1997: Couleur pourpre foncée avec un nez de cèdre. En bouche, une belle concentration et je reconnais facilement le merlot. A boire maintenant 16/20;

Richard Philippe Guay

Messages : 917
Date d'inscription : 03/06/2009
Localisation : Lévis

Voir le profil de l'utilisateur http://rpgavocats.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 26 avril 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum