Derniers sujets
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Vosne Romanée 2008 : Une appellation en revue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vosne Romanée 2008 : Une appellation en revue...

Message par Patrick Essa le Dim 18 Avr 2010 - 15:49

Grands Jours de Bourgogne 2010 : Vosne Romanée 2008

l'article original est paru sur ce lien: http://www.degustateurs.com/forum/forum_topics.asp?FID=96

Les crus de Vosne Romanée sont uniques et le fait de les déguster chaque année avec une grande régularité, en bouteille ou en élevage, confirme nettement mon opinion à leur endroit. Qui n'a jamais bu de grands vins issus des grands crus de la commune ne sait au fond de quoi est véritablement capable le pinot noir sur un grand terroir. Hélas cette réputation justifiée est parfois ternie par des vins maigres et sans âmes et, ce qui est encore plus agaçant, manquant de concentration.
2008 est de ce point de vue très complexe à appréhender car le meilleur côtoie le "moyen" alors même que les prix sont tous "très élevés". Les acidités devront être mesurées pour vous éviter les écueils des vins stridents et minces qui n'auront jamais l'envergure des sols qui les portent. En revanche les réussites du millésime enchanteront par leur fraîcheur et ce "côté vin de limite nord" qui séduit par sa race et son merveilleux équilibre aérien.
Cependant ne vous y trompez pas, 2008 est un millésime moyen et il n'offrira pas la séduction et la complexité des 99/2005 et 2009. Je vous recommande de déguster avant d'opérer vos achats en crus et encore plus sur les niveaux "villages". Préférez les vignerons qui ont coupé tardivement et qui aiment les vins soyeux et sans aspérité.

Les vins de niveau "village" que j'ai aimé...


Vosne-Romanée 2008 - JL Aegerter : Vin fin, délicat et suave. Il dispose d'une jolie concentration et d'un caractère afffirmé sur des tanins souples. Bien.

Vosne Romanée 2008 Daniel Rion: Fin et assez élégant mais la matière est un peu lâche et le vin moyennement complexe. Finale un peu simple. Assez bien.

Vosne-Romanée "Les hautes Maizières"2008 - Arnoux Lachaux : Très souple et délicat. Un vin racé et frais qui dipose de tanins très fins et d'une superbe rétro-olfaction. Un village de haut niveau. Excellent.

Vosne-Romanée 2008 Bizot : Très fin et sur un fruité croquant étincelant. IL me séduit par ses notes de griotte amère et son grain tannique fin. Très bien.

Vosne-Romanée 2008 Bouchard Père et fils : Structuré et plein il bénéficie d'un bel assemblage, de tanins polis et d'un boisé discret.Très racé. Bien +

Vosne-Romanée "les Chalandins" 2008 J. Cacheux et fils: Un peu marqué par le bois, acidité assez franche, tanins encore anguleux, il faudra être patient mais la matière est là. Bien.

Vosne-Romanée 2008 S. Cathiard et fils : Un vin honnête et assez bouqueté, vinifié avec soin et de profil pur mais qui est un peu mince à ce niveau d'appellation. Bien

Vosne-Romanée 2008 Confuron-Cotetidot : puissant, concentré et épicé. Un vin droit et tendu qui manque un peu de finesse et d'élégance à ce stade mais qui dispose d'une matière riche. il devrait bien évoluer. Bien.

Vosne-Romanée "les Hauts de Beaumonts" 2008 Bruno Clavelier : Peu robé dans le contexte et centré sur des notes de fraise des bois. il dispose d'une matière fluide, d'acidité élevée et d'une austérité qui le pénalise un peu en ce moment. Nerveux mais un peu "vert" également. Assez Bien.

Vosne-Romanée "la Combe Brûlée" 2008 Bruno Clavelier : Similaire au précédent au niveau de l'équilibre mais un rien plus dense et d'impression plus mûre. Boisé discret et tension de bon aloi. Bien.

Vosne-Romanée 2008 Confuron-Gindre : Souple, délicat et très élégant mais un peu fluide. Il dispose de tanins fins, et d'un élevage discret qui préserve le côté "pinot naturel" du cru. Assez bien.

Vosne-Romanée 2008 Forey : Vin dense et coloré, d'impression mûre sur des tanins fins et une belle rétro-olfaction en finale. Un vin riche et suave d'une formidable densité à ce niveau. Excellent.

Vosne-Romanée "Bossières" 2008 Jean Grivot : Sombre et violace. puissant et de style moderne avec une matière mûre, assez concentrée et un rien trop extraite. Une vraie personnalité toutefois. Bien+.

Vosne-Romanée 2008 François Gerbet : Très joli "village" dans un registre subtil et délicat avec un boisé en retrait, des tanins fins et une vraie maturité de fruit. Long. Très bien.

Vosne-Romanée "Les Barreaux" 2008 Anne Gros : Concentré et dominanteur. Un vin droit et pur au grain tannique présent mais à la puissance interne prodigieuse à ce niveau. Superbe longueur. Très bien++

Vosne-Romanée "Clos de la fontaine" 2008 A-F Gros : Plutôt stylé et élégant, le vin se livre peu mais dipose d'arômes frais et gourmands et de tanins abondanst et fins. Un vrai potentiel pour ce petit Clos monopole que je n'avais jamais dégusté. Très bien.

Vosne-Romanée 2008 Gros frrères et soeurs : Un vin sombre et bouqueté qui est construit sur une maturité froide et un grain tannique assez anguleux. Du fond, de la puissance et un élevage un peu démonstratif pour l'heure. bonne longueur. Bien.

Vosne-Romanée "Charmes de Mazières"2008 Guyon : Très riche et un rien animal. IL se montre un peu brut et disposant de tanins fermes et d'une acidité franche. il doit fondre sa puissance et son "muscle"mais la densité est là. Bien

Vosne-Romanée 2008 Lamarche : De style classique et un peu fluide, il est parfaitement vinifié mais manque un peu de "fond" en dépit de tanins ronds et d'une gamme aromatique séduisante. Assez bien.



Les vins de niveau "premier cru" que j'ai aimé...




Vosne-Romanée Les Chaumes 2008 D'Ardhuy: Joli vin avec du fruit, une matière douce et parfaitement équilibrée. Karel Voorhuis en tire toujours une cuvée sensuelle et ici encore le vin s'avère parfaitement vinifié. Bonne longueur. Très bien.

Vosne Romanée Beaux Monts 2008 Daniel Rion: Concentré et sombre. Structure ferme, de la douceur et longueur honorable. Acidité un peu franche. Assez bien.

Vosne Romanée Chaumes 2008 Daniel Rion: Plus fin et moins serré mais avec de la race et une maturité intéressante. Longueur moyenne. Assez bien.

Vosne-Romanée Les Suchots 2008 Arnoux-Lachaux: Le vin idéal dans ce millésime un peu acide et austère. Un vin précis, long, très bien dessiné et surtout concentré. La grande classe. Excellent.

Vosne-Romanée Les Beaumonts 2008 Bertagna: une finale un peu tendue ne masque pas un corps affirmé et des arômes purs, finement fumés. Longueur de bon aloi, grain fin, tanins polis. Bien.

Vosne-Romanée Les Malconsorts 2008 Bichot: Un vin coloré, ferme et très riche qui doit encore digérer une masse tannique importante. Mais le fruit est pur, la race du terroir évidente et l'allonge fantastique. Proche d'un grand cru. Excellent.

Vosne-Romanée Les Suchots 2008 Bouchard: Très subtilement boisé et d'une douceur racée "détonnante" dans le millésime, il embaume la mûre et les épices douces. Concentré et long, un vin de fort belle allure. Très bien.

Vosne-Romanée Les Beaumonts 2008 Bouchard Père et fils: Plus brut que Suchots dans sa forme, il est cependant tout aussi dense et dispose de tanins très fins. Longueur excellente et race évidente. Bien+.

Vosne-Romanée La Croix Rameau 2008 J. Cacheux et fils: Juste sous la Romanée Saint Vivant ce petit cru très fin et subtil donne encore une fois un vin intense et parfumé parfaitement vinifié. concentration et allonge. Très bien.

Vosne-Romanée Malconsorts 2008 S. Cathiard et fils: On parle peu de ce domaine très qualitatif et je le regrette car les vins y sont remarquables. Franc, droit et pur, voilà un Malconsorts d'une classe folle, long et aérien. Excellent.

Vosne-Romanée Les Suchots 2008 Confuron-Cotetidot: Très sombre et puissant, un vin intensément parfumé qui s'exprime sur une trame serrée et des tanins encore un peu sévères. Très belle matière et longueur imposante. Très bien.

Vosne-Romanée Les Brûlées 2008 Confuron-Gindre: Vin parfumé dans un registre délicat et peu tannique. Acidité en retrait, fruité engageant et accessible dès aujourd'hui. Le style élégant de la maison. Bien+.

Vosne-Romanée Les Petits Monts 2008 Drouhin: Un vin d'une subtilité et d'un éclat rare pour le millésime. Concentré et fin avec une présence en bouche remarquable, il ressemble furieusement au Cros Parentoux de feu Henri Jayer dans son équilibre. Long, droit et très racé...la classe. Excellent.

Vosne-Romanée Les Gaudichots 2008 Forey père et fils: Sombre, très parfumé et d'une intensité rare, le vin est vraiment au niveau d'un grand cru dans ce millésime et domine largement les premiers crus de la commune par sa formidable énergie interne. Un vin qui est dorénavant produit en quantités un peu moins confidentielles et qui se hisse au niveau des meilleurs cuvées qui l'entourent.Tanins fins, trame serrée, élevage parfaitement maîtrisé. Chapeau bas. Hors classe.

Vosne-Romanée Les Petits Monts 2008: Subtil et souple. Bâti sur des tanins fins et une matière affirmée, voici encore une fois un "Petits Monts" excellent pour ce domaine discret et féminin qui s'en est fait un peu le porte parole. Très bien.

Vosne-Romanée Les Beaumonts 2008 Jean Grivot: Très séveux et bouqueté sur une couleur assez sombre, il est un peu austère à ce stade mais préserve une vraie belle énergie interne sur une matière dense et des tanins fins. Bonne longueur. Bien+.

Vosne-Romanée Le Clos des Réas 2008 Michel Gros: ferme et un peu vif à ce stade, il s'exprime avec bonheur sur de fins arômes de fruits rouges et dispose d'une matière assez concentrée. Longueur de bon aloi. Bien.

Vosne-Romanée Les Brûlées 2008 JP Guyon: Sombre, un peu animal à ce stade et marqué par une très fine réduction, il joue dans un registre puissant alors que le cru est en général si délicat! Une matière très serrée et une excellente longueur plaident largement pour lui cependant. Très bien.

Vosne-Romanée Aux Reignots 2008 Comte Liger Belair: Un vin magnifique qui en 2008 trouve une vraie élégance en plus de sa traditionnelle nature ferrugineuse, concentrée et très puissante. J'ai été enthousiasmé par une trame souple, des tanins polis et un équilibre acide "juste". Longueur magistrale. Grand vin. Excellent.



Les vins de niveau "grand cru" que j'ai aimé...



Première partie : Echezeaux

Echezeaux 2008 Arnoux-Lachaux: Encore un vin velouté et souple pour ce domaine qui a parfaitement réussi ces 2008. Sombre, sur un nez flatteur de grain de cassis et de réglisse, bouche compacte, acidité en retrait et tanins très fins. Superbe vin. Excellent.

Echezeaux 2008 Bichot - Clos Frantin: Tout en dentelle et d'une précision rare. Un vin séveux, gourmand, mûr et très délicat qui évoque déjà un peu la finesse des Chambolle voisin. Tanins très fins, boisé de grande qualité. Longue finale. Excellent.

Echezeaux 2008 Bouchard Père et fils: De style moderne, un poil extrait mais couleur sombre, maturité affirmée et tanins polis pour une matière dense et masculine dans sa forme. Bien+

Echezeaux 2008 Confuron-Cotetidot: Un vin dense et profond. Couleur rubis, intensément parfumé sur des accents de griotte et d'épice. Bouche compacte, tanins très fins et finale suave. Un fort beau vin! Très bien+

Echezeaux 2008 Faiveley: Délicatement épicé, assez peu robé mais diposant d'une matière honorable et de tanins fins. Un vin élégant qui pourrait être un peu plus "serré" et qui surprend pour cette maison habituée à produire des vins plus fermes. Bien+.

Echezeaux 2008 Forey: Très sombre, racé et intensément parfumé. il n'a pas la carrure des Gaudichots mais est sans doute plus fin que lui encore. Tanins fins, boisé discret et maturité idéale. Excellent.

Echezeaux 2008 Gerbet: fruité, souple et très suave. Matière en retrait mais grande douceur de texture et finale "montante" très séductrice. Bien+

Echezeaux 2008 Anne Gros: Le vin m'a séduit par son équilibre et sa grande douceur. Une matière mûre, des tanins juste comme il faut et une longueur épicée finale terriblement engageante. Un beau vin qui cette année m'a plus enthousiasmé que le Clos de Vougeot. Excellent.

Echezeaux 2008 Guyon: Profond et équilibré, un vin de haut niveau qui gagnera à être attendu encore quelques annaées tant sa matière est riche. Boisé fin, tanins polis et très belle longueur sur la mûre et une fine ligne réglissée. Un must! Excellent.

Echezeaux 2008 Comte Liger-Belair: Noblement aromatique et d'une douceur de texture remarquable. Couleur profonde, tanins fins matière serrée et profil très aérien et bouqueté. Un vin jeune déjà séducteur et disposant d'une longueur impressionnante. Excellent.

Echezeaux 2008 Méo-Camuzet: Une matière très ferme qui fait suite à un nez un brin végétal et une couleur sombre. Avcidité encore présnte, tanins un peu anguleux, un vin à imaginer demain.Finale assez longue.Bien.

Echezeaux 2008 Jean-Marc Millot: Fin, délicat et assez concentré. Equilibré autour d'une douceur tannique évidente et d'un fruité engageant qui le destine à une garde modérée. Bien+

Echezeaux 2008 J.Prieur: Fin et très distingué sur une matière mûre et des tanins souples. L'élevage est magnifique et la longueur magistrale pour ce vin qui transcende le millésime. Hors classe.

Echezeaux 2008 Gérard Mugneret: Souple et fluide , il n'en possède pas moins une vraie densité et des arômes complexes. J'ai beaucoupa pprécié son équilibre et sa nature souple et raffinée... très Vosnienne! Excellent.

Echezeaux 2008 Cécile Tremblay: Les vins du domaine ont évolués cette année vers plus de douceur et des tanins plus enrobés. Ce 2008 est fluide, assez élégant et doté d'une très belle race vosnienne. Tanins fins, boisé de qualité, bonne longueur. Très bien.

Echezeaux 2008 Daniel Rion: Un vin assez concentré et harmonieux. Couleur rubis, sombre. Nez réglissé/fumé puis très fruits rouges à l'aération. Bouche ample et tanins intégrés. Longue finale. Très bien+.



Seconde partie : Grands Echezeaux

Grands Echezeaux 2008 - Drouhin: Encore une réussite pour la maison dans ce millésime "pas facile". Le vin est sombre, parfumé sur des accents un peu cacaoté et possède une grande finesse de texture. Le boisé de qualité enrobe des tanins sans aspérité et la longue finale en fait un grand cru de haut rang. Excellent.

Grands Echezeaux 2008 Bichot/Clos Frantin: Assez intense et construit sur des tanins fins. Il est bien équilibré et la matière généreuse porte une gamme d'arômes assez complexes. Finale rémanente pour un vin à fort potentiel. Très bien.

Grands Echezeaux 2008 Aegerter: Une belle vinsoité pour ce cru ferme et droit et pur qui progressera sur le plan aroùmatqiue avec le temps de maturation. Racé et de bonne constitution sur une assez intense longueur. Très bien.

Grands Echezeaux 2008 Mongeard-Mugneret: Très coloré, intensément bouqueté et un peu démonstratif, le vin n'en possède pas moins une vraie originalité aromatque fumée et une bouche engageante et séductrice. Très bien.

Grands Echezeaux 2008 Henri de Villamont: Strict et bien dessiné. Construit sur une trame tannique un peu ferme avec des tanins un rien anguleux, c'est un vin d'énergie, concentré et qui est destiné à la longue garde. Belle finale. Très bien+

Troisième partie : Richebourg

Richebourg 2008 Jean Grivot : Très sombre, puissant et épicé, il exhale des senteurs de mûre, de fève de cacao et une touche fumée très racée. Tanins très fins, matière dense et longueur magistrale. Un grand vin. Excellent.

Richebourg 2008 Anne Gros: Fin et intense il séduit par son allonge et sa très belle distinction . Matière mûre, tanins polis et sensualité tactile merveilleuse sur le palis. Longueur magnifique. Très bien++

Richebourg 2008 A-F Gros: Assez différent du précédent dans la forme car plus musclé, puissant et très épicé , il se montre plus athlétique que distingué. J'aime la fougue de sa matière et cette intensité aromatique fumée/réglissée si racée et typique du terroir. Superbe. Excellent.

Richebourg 2008 Gros frère et soeur: Une expression qui mêle finesse et puissnace sur un boisé présent et une matière tannique imposante. Un vin droit et bien dessiné qui dispose d'arômes encore un peu en retrait mais avec un remarquable potentiel. Grande longueur. Très bien+

Richebourg 2008 Thibault Liger-Belair: Sans doute l'un des trois meilleurs vins du millésime dégusté pendant les grands jours! Couleur très sombre, nez racé sur la fleur fanée, les épices, le poivre blanc et le bâton de réglisse. Bouche vertigineuse d'intensité, de puissance et de concentration, équilbrée par des tanins fins et une juste maturité. Elevage très adroit dans des bois que l'on sent très qualitatif et finale éblouissante. Hors classe.


Quatrième partie : La Grande Rue, Romanée Saint Vivant et La Romanée


La Grande Rue 2008 - Lamarche: Le vin se démarque toujours des autres crus produits par le domaine car il est à la fois plus dense et plus racé tout en disposant d'un harmonie idéale qui s'affirme encore avec les millésimes. le vin est rubis sombre très élégant avec ses senteurs de griotte et d'airelle, puis à l'aération une fine ligne florale. Bouche compacte, boisé racé, matière serrée et belle finale sur le pruneau et le poivre blanc. Très bien.

Romanée Saint Vivant 2008 - Arnoux-Lachaux: Un vin gagistralement vinifié et élevé qui réussit à transcender le millésime en le guidant du côté de la maturité et de la douceur. Robe profonde, senteurs cacaotées, bouche dense avec des tanins harmonieux et fins...une Romanée de très grande classe. Excellent.

Romanée Saint Vivant 2008 - Sylvain Cathiard et fils: Assez proche du précédent sur le plan de la densité et de l'harmonie mais avec un grain plus serré et des tanins légèrement plus saillants. J'aime la tenue et la longueur de ce vin encore un peu marqué par son élevage mais qui est très concentré. Très bien+.

Romanée Saint Vivant 2008 - Hudelot-Noëllat: La plus délicate des Saint Vivant du millésime. Robe rubis moyen, senteurs de framboise et de cassis frais, très subtilement fumée. bouche ample , voluptueuse et d'une merveilleuse sensualité. Tanins souples et boisé racé...grand vin. Très bien++

Romanée Saint Vivant 2008 - Louis Latour: Puissante dans le contexte du millésime et bâtie sur des tanins doux et abondants qui devront se fondre durant quelques années. Je l'ai rarement goûtée aussi dense et il semble que par rapport à 2006 et 2007 le cru monte en qualité dans cette maison. Très bien.

Romanée Saint Vivant 2008 - Dominique Mugneret: Suave et délicat, une Saint Vivant harmonieuse et sensuelle qui se compare un peu à celle de Hudelot-Noëllat. le boisé un peu saillant à ce stade devra toutefois se fondre, mais la finale est superbe! Très bien.

La Romanée 2008 - Comte Liger-Belair: Encore un vrai moment d'émotion avec la dégustation de cette si originale "perle du milieu" du coteau de Vosne. Un vin raffiné qui ne joue jamais dans le registre de la démesure. Sa couleur rubis est intense et brillante, ses effluves de cacao, de reseda , de rose ancienne et de muscade se mêlent en un profil olfactif très précis et d'une infinie complexité. La bouche est bâtie sur des tanins fins, un "touché" tannnique très enveloppant qui fait penser à la viscosité d'un grand blanc et la finale aérienne est une pure caresse...qui dure! Il semble que Louis Michel ait encore progressé dans la définition et la noblesse de son cru...Hors Classe.
avatar
Patrick Essa

Messages : 969
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vosne Romanée 2008 : Une appellation en revue...

Message par Mario Vaillancourt le Dim 18 Avr 2010 - 20:09

Superbe compte-rendu Patrick, merci de partager cela avec nous.

Mario
avatar
Mario Vaillancourt

Messages : 954
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum