Derniers sujets
» Joël Robuchon ouvre un restaurant à Montréal!
Hier à 17:07 par Yves Martineau

» Semaine du 19 février 2017
Hier à 11:16 par Michel Therrien

» Vente de vins sur IEGOR
Mar 21 Fév 2017 - 22:07 par Yves Martineau

» Dégustation chambolle souper 2 Mars
Mar 21 Fév 2017 - 20:08 par Stéphanie Chénier

» Chablis 2015
Mar 21 Fév 2017 - 16:59 par Yves Martineau

» Semaine du 12 février 2017
Lun 20 Fév 2017 - 9:50 par Patrick Pollefeys

» Courrier Vinicole Espagne en vedette
Lun 20 Fév 2017 - 9:00 par Pierre Beauregard

» Dégustation - Vieille bouette bordelaise
Jeu 16 Fév 2017 - 20:23 par Pierre Beauregard

» Domaine Buisson-Charles
Jeu 16 Fév 2017 - 11:43 par Patrick Essa

» Arrivage Signature - 16 février
Jeu 16 Fév 2017 - 8:42 par Vincent Messier-Lemoyne

» Courrier vinicole mixte
Mer 15 Fév 2017 - 20:10 par Stéphanie Chénier

» Dégustation Ligérienne 2009
Mer 15 Fév 2017 - 13:32 par Michel Therrien

» Semaine du 5 février 2017
Mer 15 Fév 2017 - 0:26 par Frederick Blais

» Weber vs Subban
Mar 14 Fév 2017 - 21:51 par Ludwig Desjardins

» Dégustation du Domaine Michel Lafarge
Mar 14 Fév 2017 - 9:00 par Yves Martineau

Février 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728     

Calendrier Calendrier


Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 10:37

une petite video pour les amateurs et qui appellera certains commentaires des anti-biodynamie.
A noter que ce gars a produit le meilleur NSG et le meilleur Richebourg en 2005 selon Bourgogne d'Aujourdhui...Mes St Georges restent au frais pour quelques années...

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafJ06j.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Guest le Dim 14 Juin 2009 - 12:01

Un après-midi complet passé avec Thibault lors de mon récent séjour exploratoire en Bourgogne — ma quête du Graal... dégustation sur fût de toutes les cuvées 2008, certaines plutôt difficiles à goûter puisque malo en cours, plus quelques 2007 de mise récente.

Homme honnête, authentique. Homme de passion. Ses vins sont à son image.

Quoique tous les vins portant sa signature soient d'une qualité indéniable, les deux crus qui ont retenu mon attention de par leur finesse, leur pureté et cette très fidèle expression de leurs terroirs respectifs : Les Saint Georges 2008 et évidemment, Richebourg 2008, nectar impeccable, gracieux, orfévré !

Mon intérêt à l'égard des vins bourguignons a vraiment pris naissance il y a moins de trois ans. Manque d'expérience évident donc. Et alors que je dégustais et papotais avec Thibault, cette soudaine révélation : comment est-ce possible que des vins monocépages tels ceux issus de la Bourgogne puissent être souvent plus complexes que ceux d'assemblages, les vins bordelais par exemple. Mystère à élucider, qui peut-être requerra plusieurs vies...

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Invité le Dim 14 Juin 2009 - 13:23

Stéphane Hébert a écrit:cette soudaine révélation : comment est-ce possible que des vins monocépages tels ceux issus de la Bourgogne puissent être souvent plus complexes que ceux d'assemblages, les vins bordelais par exemple. Mystère à élucider, qui peut-être requerra plusieurs vies...

intéressant point que tu soulèves ici, les rares bordeaux que j'apprécie sont souvent monocépage. Ne serait ce pas là la source de complexité dans le vin? plutôt que des assemblages "choisis" par l'oenologue, variant d'année en année, permettant de donner au vin l'image qu'on a envie. Je n'irai pas jusqu'à la polémique de dire à l'image d'une personne...
Je crois qu'également la complexité de la Bourgogne à travers ses nombreux climats, sa faible proportion de bouteilles pour un climat donné, une localisation dans le climat donnée et un vigneron donné est une source de cette complexité. C'est pour cela que j'aime la Bourgogne, à chaque bouteille ouverte est une surprise (bonne ou mauvaise Laughing ) que l'on a pas forcément, enfin c'est un point de vue personnel, en Bordeaux si ce n'est peut être sur Pomerol.

Au passage Stéphane, comment as tu trouvé les autres cuvées de TLB, même son "simple" HCN est une pure merveille (Clos du prieuré)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Guest le Dim 14 Juin 2009 - 13:42

Arnaud Lafaurie a écrit:
Stéphane Hébert a écrit:cette soudaine révélation : comment est-ce possible que des vins monocépages tels ceux issus de la Bourgogne puissent être souvent plus complexes que ceux d'assemblages, les vins bordelais par exemple. Mystère à élucider, qui peut-être requerra plusieurs vies...

intéressant point que tu soulèves ici, les rares bordeaux que j'apprécie sont souvent monocépage. Ne serait ce pas là la source de complexité dans le vin? plutôt que des assemblages "choisis" par l'oenologue, variant d'année en année, permettant de donner au vin l'image qu'on a envie. Je n'irai pas jusqu'à la polémique de dire à l'image d'une personne...
Je crois qu'également la complexité de la Bourgogne à travers ses nombreux climats, sa faible proportion de bouteilles pour un climat donné, une localisation dans le climat donnée et un vigneron donné est une source de cette complexité. C'est pour cela que j'aime la Bourgogne, à chaque bouteille ouverte est une surprise (bonne ou mauvaise Laughing ) que l'on a pas forcément, enfin c'est un point de vue personnel, en Bordeaux si ce n'est peut être sur Pomerol.

Au passage Stéphane, comment as tu trouvé les autres cuvées de TLB, même son "simple" HCN est une pure merveille (Clos du prieuré)

Arnaud,

Je parlais bien sûr du cépage pinot noir bourguignon VS assemblages bordelais.

En ce qui a trait à la cuvée Hautes-Côtes de Nuits Le Clos du Prieuré, à la lumière des notes prises, elle ne se goûtait pas très bien, beaucoup de réduction sur ces fûts. Il en a été ainsi chez bon nombre de producteurs... Sous toute réserve, 2008 semble synonyme de malos tardives, surtout en rouge, du moins en Côte de Nuits, centre de mes pérégrinations bourguignones.

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Michel Therrien le Lun 15 Juin 2009 - 20:37

Arnaud Lafaurie a écrit:une petite video pour les amateurs et qui appellera certains commentaires des anti-biodynamie.
A noter que ce gars a produit le meilleur NSG et le meilleur Richebourg en 2005 selon Bourgogne d'Aujourdhui...Mes St Georges restent au frais pour quelques années...

http://www.kewego.fr/video/iLyROoafJ06j.html

Vraiment très intéressant!
J'ai eu confirmation d'un RDV avec le Domaine du Comte Liger Bélair et je tenterai d'avoir un RDV avec le Domaine Thibault Liger Belair. Je pense aussi que mes 3 NSG Les Saint-Georges 2005 se reposeront encore au moins 6 ans....pour une première ouverture à 10 ans d'âge....encore merci Arnaud!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.

Michel Therrien

Messages : 7360
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Juin 2009 - 8:50

Deux discussions très intéressantes trouvées sur dégustateurs.com à propos du domaine:

http://www.degustateurs.com/forum/forum_posts.asp?TID=4699&KW=liger

http://www.degustateurs.com/forum/forum_posts.asp?TID=2896&KW=liger

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill

Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7151
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 32
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un verre avec...Thibault Liger-Belair

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum