Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Semaine du 15 mars 2010

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Luc Rodrigue le Sam 20 Mar 2010 - 11:05

Incapable de résister … il n’a même pas vu le casier qui lui était réservé. Je parle bien sûr du nouveau venu, le Chablis de Laurent Tribut 2007. Celui-ci évoque les grand chablis qu’il m’a été donné de déguster par la profondeur de ses arômes et sa minéralité omniprésente. Le citron, les airs salins, les coquillages, les fleurs blanches font de ses arômes un superbe parfum entrainant un milieu de bouche bien ciselé et se terminant sur une finale d’une belle précision. Excellent! Heureux sont ceux et celles qui s’en sont procuré. Ce sera difficile de retenir les autres ... Like a Star @ heaven drunken


Dernière édition par Luc Rodrigue le Sam 20 Mar 2010 - 11:58, édité 1 fois
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Invité le Sam 20 Mar 2010 - 11:41

Luc Rodrigue a écrit:Incapable de résister … elle n’a même pas vu le casier qui lui était réservé. Je parle bien sûr du nouveau venu, le Chablis de Laurent Tribut 2007. Celui-ci évoque les grand chablis qu’il m’a été donné de déguster par la profondeur de ses arômes et sa minéralité omniprésente. Le citron, les airs salins, les coquillages, les fleurs blanches font de ses arômes un superbe parfum entrainant un milieu de bouche bien ciselé et se terminant sur une finale d’une belle précision. Excellent! Heureux sont ceux et celles qui s’en sont procuré. Ce sera difficile de retenir les autres ... Like a Star @ heaven drunken

De mon côté, j'ai jeté mon dévolu sur le 2008. Un nez minéral, droit, sur la retenue se déliant sur un fruité discret. La bouche m'a semblé sévère, tendue avec un fond adéquat, volume moyen, le tout ne manque pas d'harmonie. Finale correcte. Un vin qui paraîtra certainement mieux à table sur un poisson ou des coquillages. Bien. 14

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Patrick Ayotte le Sam 20 Mar 2010 - 12:36

Château Kirwan 3e Grand Cru Classé, Margaux 1975

Vin bu lors d'une visite chez Julien Delisle avec en prime le sympathique Maxime (OpusOne et Brolio de FDV)...

Le bouchon ne nous a pas donné beaucoup de misère même si le dernier 1/5 de celui-ci s'est retrouvé dans le fond de la bouteille. Mais que voulez vous, c'est un moment fébrile que d'ouvrir ce type de bouteille, donc on espère toujours que tout se passe bien. Peu de dépôt est observé dans la bouteille, ce qui me surprend un peu...

La robe du vin est d'un magnifique rouge brique pas trop translucide, doté d'une belle intensité, sans réelle différence dans le ton de celle-ci entre le centre et les bord. La couleur fait presque jeune ! Le nez est quand même timide et sera mieux après une bonne demie heure suivant l'ouverture de la bouteille. Il reste du fruit rouge (fraise, cerise), un peu d'épices, mais aussi cuir et sucre brun. Comme dans le cas du 1973 bu il y a quelques mois, ce sont les saveurs et la finesse qu’il y a en bouche qui me séduisent au plus haut point. Encore une fois du fruit rouge, des épices douces, un brin terreux et autres notes évolutives, et malgré le creux perçu en milieu de bouche, c’est la finale très longue sur une finesse inouïe qui charme…

Un autre grand moment en bonne compagnie. Merci les gars !

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Carl Gauthier le Sam 20 Mar 2010 - 12:51

Bu chez hier chez Nuances

Château Pougeaux 1986
Château St-Pierre St-Julien 1988
Château Nenin pomerol 1982
Domaine Doudet Savigny les Beaunes 1er cru 1966

4 vins super, si j'ai le temps je reviens avec quelques impressions plus détaillées

Carl
avatar
Carl Gauthier

Messages : 253
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 44
Localisation : DDO

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Yves Martineau le Sam 20 Mar 2010 - 13:38

Julien Martel a écrit:
Yves Martineau a écrit:
Carl, est-ce que le producteur a pu placer un mot? Question bom

Selon le producteur lui-même, non lol!

Carl Gauthier a écrit:
fallait voir tomber le visage de Michel lorsque Nicolas lui a dit que la plus grosse partie de sa cave personelle venait du rhone et non de la bourgogne. Shocked

lol! un connaisseur! j'ai manqué toute une soirée!! afro cheers
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Sam 20 Mar 2010 - 14:00

Encore eut-il fallu que tu y sois avant la fin!

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Invité le Sam 20 Mar 2010 - 18:20

Vendredi soir au chalet, pour faire suite au Chablis 08 de Laurent-Tribut:

Pinot gris Cuvée Ste-Catherine 2007 Weinbach Alsace
Robe dorée claire. Nez masculin, un peu sucré, sur d’intéressantes tonalités de tarte aux abricots, de pêche et de miel. La bouche surprend par sa trame effilée, un ensemble qui a de l’aile malgré une pointe de SR. Belle finale sur les amers qui lui donne un côté racé. 16

Meursault 1er cru Goutte d'Or 2007, Domaine Buisson-Charles
Le vin précédent fait paraître ce Goutte d’Or fort différent de celui dégusté la semaine dernière. On le sent la fougue, voire le côté sauvage du cru. Moins charmeur, il n’en demeure pas moins superbement racé. Bouche pleine, tendue avec un très beau fruité se terminant sur une longue finale aqueuse. Grand blanc en devenir. 17.5+

Sotanum 2007 Vins de Vienne VDP des Collines Rhodaniennes
Résolument moderne avec un boisé appuyé laissant paraître un fruité mûr. Complexité enviable sans vraiment faire sérieux. Belle bouche, une impression de sucrose malgré une bonne intensité et une acidité qui lui font tenir la route. Longueur aromatique sur l’olive noire. 16

René Rostaing Côte-Rôtie 2003
Petite évolution à la robe, opaque avec bonne luminosité. Nez singulier, intense et peu charmeur. Un côté fruit cuit relié par des notes empyreumatiques, de médicament, de caoutchouc et de plastique. S’ennoblit légèrement à l’évolution avec des notes de vieux cuir et d’épices. Bouche nettement plus intéressante, de bonne densité avec un côté ciselé aux accents bourguignons malgré une acidité basse. J’ai du mal à saisir le plaisir que peuvent apporter les vins de ce domaine mais dont j’admet les qualités ‘techniques’. Et en plus, papa adore le genre… Allez comprendre! 14-15?

Bu également au cours de la semaine :

Niepoort Batuta 2007 Douro
une première bouteille bouchonnée, une seconde fort agréable. Moderne, soyeux, moins serré, juste assez profond et donnant un plaisir immédiat. 16

Coudoulet de Beaucastel Côtes du Rhône 2007
Impressionnant. Plein, fruité enjôleur, digeste. On siffle la bouteille en le temps de le dire. Une caisse à la cave! 16

La Syrare d’Alain Gallety Côtes du Vivarais 2007
Une syrah remplie de charme, moins solide que par le passé sans pour autant manquer de fond, masse tannique fine, superbe de longueur. Un style qui gagne en raffinement. 17

Monthélie 1er Cru Les Duresses 2006 Comtes Lafon
Timide au départ, il gagne en définition avec un joli fruité, une bouche soyeuse, un ensemble fin et une finale sans dureté. 15

Le Grand Rouge de Revelette Coteaux d'Aix-en-Provence 2006
Un autre vin que j’ai senti moins rustique que par le passé et ayant gagné en précision. Déjà accessible, il se montre plein et fort intéressant pour la garde. 15.5+

Domaine Gourt de Mautens Rasteau Côtes du Rhône Villages 2006
Large, plein avec une masse tannique encore fougueuse. Chaleureux (on affiche 16% d’alcool!), l’ensemble reste digeste et montre une complexité admirable. Beau potentiel. À noter le prix qui a malheureusement beaucoup grimpé16.5+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 21 Mar 2010 - 20:20

Court CR d’un des premiers vins mis en cave, en plusieurs échantillons du moins, alors que je suis à avaler les dernières gouttes :

Domaine La Moussière sancerre 2002 : Nez de citron confit, de pomme, de notes fumées qui rappellent la bougie. L’aération complexifie le bouquet de notes d’agrumes verts, de gomme de pin et d’hydrocarbures qui évoquent étrangement le riesling! La bouche est vigoureuse, encore juvénile. Le temps lui a apporté une patine qui n’en gomme pas l’éclat toutefois. La finale est d’excellente tenue, sèche, sur une minéralité chaude et des notes fumées. S’il vous en reste, le vin est à boire, sans se presser! Très bien.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7494
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Julien Martel le Lun 22 Mar 2010 - 10:53

2007 Gérard Boulay Sancerre Clos de Beaujeu
Une robe très pâle, transparente, avec des reflets verdâtres. Un beau nez expressif, offrant de la clémentine et du citron/pomme verte, entrelacés d’arômes métalliques et d’une pointe occasionnelle d’agrumes. Considérant le millésime de ce cru, on s’attend en bouche à une acidité vive, mais on obtient plutôt un vin doté d’un très grand équilibre, d’une texture presque opulente, rappelant le beurre. Somme toute, un très beau vin à prix doux. 91.

2005 Domaine Bruno Clair Marsannay Les Vaudenelles
Ma seconde expérience avec ce vin, bientôt un an suivant la première. Il se révèle déjà beaucoup plus accessible et équilibré qu’auparavant, ayant intégré une partie de l’acidité qui me dérangeait par la passé, en plus d’avoir éliminé sa finale légèrement amère. La bouche nous rappelle le millésime dégusté, avec une colonne vertébrale, une structure sérieuse, appuyée par une matière fruitée dense, de qualité, qui nous en offrira beaucoup dans quelques années. Une belle réussite à prix doux. 89-90.
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Patrick Ayotte le Lun 22 Mar 2010 - 13:40

Henry Pellé Morogues Menetou-Salon 2006 , Code SAQ : 10286911


Voulant comparer deux millésimes d'un même vin, j'ai décider d'acheter une demie de ce vin après l'avoir bu dans le millésime 2008 qui m'a donné beaucoup de plaisir...À noter que la demie est une VES (arrivée sur les tablettes en janvier 2006)

Morogues est un village dans la partie Est de la Loire et le vin est fait de Sauvignon-Blanc.

La robe est très pâle et le nez peu bavard, mais offrant tout de même un peu d'agrumes et une pointe minérale. La bouche n'est pas plus expressive avec les mêmes arômes sur une finale assez courte. Déception pour moi...

Je ne sais pas si le 2008 présentement sur les tablettes en 750ml pourrait se garder, mais avec cet expérience, je vais mettre mes $$$ sur un autre vin...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 2994
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Julien Martel le Lun 22 Mar 2010 - 15:49

Jeudi dernier avait lieu au restaurant La Montée au centre-ville de Montréal, une dégustation bourguignonne organisée par Les Vins Balthazard, avec sur place deux producteurs représentés par l’agence : Nicolas Rossignol et Rodolphe Demougeot. Il en coûtait 125$ par personne pour y participer, comprenant un repas cinq services de haut niveau, les taxes, le service, et neuf vins en dégustation (dont huit disponibles en importation privée). En prime, on a pu discuter avec les deux sympathiques producteurs sur place.

L’entreprise familiale dirigée par Jacques et Andrée (les fondateurs), et Sandrine et Maxime (la relève) a pour philosophie et objectif avoués de créer des liens sincères avec ses clients, de déguster et d’échanger dans un contexte convivial et amical, plutôt que de participer à mille et un salons de dégustations où l’on peut difficilement créer des liens avec les acheteurs de coupons. J’ai été grandement surpris à mon arrivée à La Montée de voir toutes ces bises et ces poignées de main senties avec les clients et les membres de la famille. Dès lors, on nous offre un vin de mise en bouche, en l’occurrence le Bourgogne Blanc 2007 de Rodolphe Demougeot (IP @ 28,55$), accompagné d’une entrée d’huitres. Le vin est frais, vif, un apéro de beau niveau.

Plus je découvre ses vins, plus que je me rends compte que Balthazard trône au sommet d’un palmarès bien personnel des meilleures agences vinicoles québécoises, en compagnie de Rézin, Les Vins Alain Bélanger et Séguin Robillard, avec un portfolio dont l’ensemble est de grande qualité. On préfère clairement offrir moins de produits, mais sélectionner avec soins ceux qu’on représente. En misant sur la qualité des producteurs et des produits, plutôt que le volume, l’entreprise donne à mon avis un certain tonus ou gage de qualité à la contre-étiquette apposée sur chaque bouteille qu’elle représente, laquelle affiche fièrement le logo de l’entreprise.

Ayant moi-même organisé plusieurs dégustations de vins dans le passé et quatre salons de dégustation de vins pour médecins aux cours des deux dernières années, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que l’organisation de la soirée de jeudi dernier était tout simplement hors pair. Chaque invité recevait une petite enveloppe contenant des cartons/fiches techniques de chacun des vins en dégustation, lesquels contenaient plusieurs informations d’intérêts sur lesdits vins, notamment la situation géographique des parcelles, l’âge moyen des vignes, la superficie de la parcelle, en plus des informations techniques sur la vinification et l’élevage. Chaque invité recevait également un bon de commande pour les produits disponibles en IP, avec conditionnement et prix d’achat, à remettre à la sortie si l’on souhaite commander des produits. Finalement, le service offert par le restaurant était impeccable, à l’unisson avec les organisateurs et le prompt service des vins. Les verres étaient notamment changés entre chaque vague (chaque service) et les verres étaient identifiés et facilement associables aux vins dégustés. La nourriture était également excellente. Chapeau aux organisateurs.

---------

2007 Rodolphe DEMOUGEOT Beaune Clos St-Désirée. IP @ 51,00$. Un vin blanc de très haut niveau, avec un superbe nez frais, pur, sur le silex. Une bouche impeccablement équilibrée, avec une finale soutenue, minérale et métallique. Une caisse en direction de ma cave.

2007 Rodolphe DEMOUGEOT Meursault. Code SAQ : 10922244, 52,00$. Un autre grand vin blanc, le seul vin de la soirée disponible à la SAQ (Signature). Les quantités sont cependant limitées. Un Meursault rond, frais, riche, qui ferait mentir les ardents défenseurs de la hiérarchie bourguignonne. À acheter les yeux fermés.

2008 Rodolphe DEMOUGEOT Monthélie La Combe Danay. IP @ 44,50$. Un vin qui m’a moins plu, avec un nez un peu bonbon et une touche végétale. La bouche est quelque peu sauvage, rustique, mais il faut admettre que le vin est très jeune. À revisiter.

2007 Rodolphe DEMOUGEOT Pommard. IP @ 51,00$. Un vin difficilement accessible à cet âge, fermé, manquant un peu de matière. À revoir dans quelques années.

---------

2007 Nicolas ROSSIGNOL Savigny-les-Beaune 1er Cru Lavières. IP @ 56,00$. Un beau nez parfumé, complexe et racé, une bouche soyeuse, caressante, qui s’ouvre avec le temps. Une caisse en direction de ma cave.

2007 Nicolas ROSSIGNOL Beaune 1er Cru Clos du Roy. IP @ 63,00$. Jeune et fringuant, mais voué à une belle carrière. Dense et intense. J’ai failli y succomber, mais la raison a pris le dessus.

2006 Nicolas ROSSIGNOL Volnay 1er Cru Santenots. IP @ 77,00$. Beau fruité, boisé luxueux, épicé et dense. Un vin à revisiter dans quelques années.

2006 Nicolas ROSSIGNOL Volnay 1er Cru Chevret. IP @ 87,50$. Un vin clairement trop jeune, mais qui sera très grand après quelques années de repos. Selon le producteur, il aurait grandement bénéficié d’un passage en carafe de 60 à 120 minutes. Les amateurs (patients) de Bourgogne y trouveront leur compte, avec un fruité intelligemment dense et racé.

---------

Merci à nouveau à Sandrine et sa famille pour une très belle soirée et une dégustation de haut niveau. Avis aux intéressés, ne pas manquer la dégustation le 22 avril prochain en compagnie du producteur Albert Mann et du Domaine Le Pas de l’Escalette (une magnifique découverte personnelle du Coteau du Languedoc). Mes salutations également à Michel, Natacha et Carl avec qui j’ai eu le plaisir de partager l’apéro avant que Nicolas Rossignol ne les monopolise pour le reste de la soirée. Laughing
avatar
Julien Martel

Messages : 1703
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 36
Localisation : Ste-Dorothée, Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Michel Therrien le Lun 22 Mar 2010 - 16:47

Julien Martel a écrit:

#1 Les verres étaient notamment changés entre chaque vague (chaque service) et les verres étaient identifiés et facilement associables aux vins dégustés. La nourriture était également excellente. Chapeau aux organisateurs.


#2 Mes salutations également à Michel, Natacha et Carl avec qui j’ai eu le plaisir de partager l’apéro avant que Nicolas Rossignol ne les monopolise pour le reste de la soirée. Laughing

Salut Julien,

#1: Vous auriez dû voir Nicolas Rossignol littérallement tenir ses verres afin qu'ils ne soient pas changé!

#2: Tu le dis toi-même qu'il nous a monopolisé.........je n'ai pu placer un mot......... Laughing Laughing Laughing

#3 Entièment d'accord avec ton excellent CR de la soirée............le lien amical, quasi familial avec les gens, est palpable!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7619
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Luc Rodrigue le Mar 23 Mar 2010 - 22:49

Ce soir quelques beaux vins avec des collaborateurs

La Doriane Guigal 2007
Ce vin est sirupeux laissant les parois du verre avec un beau gras. Arômes mielleux, de fruits jaunes et de crème brûlée. L’Acidité est longue à souhait. Très bien

Gevrey Chambertin, Clos du Fonteny, Bruno Clair 2002
Il est prêt, intégré, doux, fondu. Il présente une belle fraicheur de fruit bonbon. Après une bonne heure dans le verre, il tient toujours avec une acidité d’une belle pureté. N’évoque toutefois pas la musculature d’un gevrey, davantage la finesse d’un chambolle. Excellent!!

Côte Rôtie, Duclaux, 1997
Très beau nez sur un fruit évolué. La bouche est caractérisée par un espèce de « fumé ». N’est pas complexe en bouche, manque de soutient et tombe assez vite. Décevant

Côte Rôtie, Gaillard, 2007
Les arômes sont costauds (animal et fruit noir). On parle ici d’un vin sérieux … Il est d’un bel équilibre entre le tonus structurel et la finesse bourguignonne. Très long. Excellent et achat très intéressant considérant qu’il en reste sur le réseau.
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Invité le Mer 24 Mar 2010 - 10:56

Luc Rodrigue a écrit:Ce soir quelques beaux vins avec des collaborateurs

La Doriane Guigal 2007
Ce vin est sirupeux laissant les parois du verre avec un beau gras. Arômes mielleux, de fruits jaunes et de crème brûlée. L’Acidité est longue à souhait. Très bien

Gevrey Chambertin, Clos du Fonteny, Bruno Clair 2002
Il est prêt, intégré, doux, fondu. Il présente une belle fraicheur de fruit bonbon. Après une bonne heure dans le verre, il tient toujours avec une acidité d’une belle pureté. N’évoque toutefois pas la musculature d’un gevrey, davantage la finesse d’un chambolle. Excellent!!

Côte Rôtie, Duclaux, 1997
Très beau nez sur un fruit évolué. La bouche est caractérisée par un espèce de « fumé ». N’est pas complexe en bouche, manque de soutient et tombe assez vite. Décevant

Côte Rôtie, Gaillard, 2007
Les arômes sont costauds (animal et fruit noir). On parle ici d’un vin sérieux … Il est d’un bel équilibre entre le tonus structurel et la finesse bourguignonne. Très long. Excellent et achat très intéressant considérant qu’il en reste sur le réseau.

De chouettes collaborateurs, I guess Wink

Merci pour le CR !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Luc Rodrigue le Mer 24 Mar 2010 - 13:09

Patrick Desy a écrit:
De chouettes collaborateurs, I guess Wink

Merci pour le CR !

You bet! Wink
avatar
Luc Rodrigue

Messages : 647
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 50
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lafond.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Yves Martineau le Mer 24 Mar 2010 - 22:09

Domaine Clavel Coteaux du Languedoc La Méjanelle Copa Santa 2007
Un nez sur les fruits noirs avec un coté de viande grillée assez marqué, des épices..La bouche est charnue au fruit mûr presque sucré, je sens davantage le grenache que la syrah. Très concentré , . on est cependant en surmaturité. Un vin expressif et savoureux certes mais un peu trop "in your face" à mon goût, avec une certaine chaleur en finale. 87 pts

Michel & Stéphane Ogier Syrah Vin de Pays des Collines Rhodaniennes La Rosine 2007

Vin joufflu sur le fruit, un cliché du Rhône Nord avec ses jolis arômes de violettes, de poivre et de cerises.
Pas complexe et un peu mince mais quel beau vin de soif et de plaisir. Délicieux. 88 pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5227
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 15 mars 2010

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum