Derniers sujets
Novembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier

Semaine du 10 février 2019

Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Semaine du 10 février 2019

Message par Frederick Blais le Mer 13 Fév 2019 - 19:29

Ca écrit pas beaucoup !

Quelques commentaires rapides sur des vins bus récemment.

Roc 2015, Bierzo, Veronica Ortega :
Fidèle au style du 2014 qui se transforme actuellement très bien an bouteille. Très minéral, on sent que le vin a passé du temps en terre cuite. Joufflu, plein mais sans excès, le fruit ne domine pas, ce qui rend le vin très intéressant. À revoir dans minimum 5 ans pour dénouer sa complexité.

Smith Woodhouse 1994, Vintage Porto
Je n'ai jamais été un gros fan de ce vin dans ce millésime. À point, les saveurs secondaires dominent, tabac, fruits confits, réglisse. Sur la générosité de l'extraction du millésime, riche et caressant en bouche, un peu cour et chaleureux par contre. Ma 3eme et dernière bouteille, j'ai quand même mieux aimé que les autres.

Guimaro 2017, Ribeira Sacra
Une maison que j'aime bien, le 2016 offert l'an dernier m'avait beaucoup plus. Ce 2017 est sous le signe de la chaleur et maturité, il a fait chaud cette année là! Le vin est donc plus simple et gorgé de fruit. Pas mauvais, juste moins aérien et complexe que l'an dernier.

Bénédicte et Stéphane Tissot, Les Graviers 2016, Arbois Grand fan de cette cuvée, normalement précise et minérale, cette fois on est sur ce que certains appellent la déviation des vins natures qui goutent tous la même chose. Il y a des belles choses dans ce vin, mais la finale laisse à désirer, besoin de temps? mauvaise bouteille, bref, je n'y ai pas vu la grandeur qui l'habite normalement.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2247
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Patrick Désy le Jeu 14 Fév 2019 - 9:08

Frederick Blais a écrit:

Bénédicte et Stéphane Tissot, Les Graviers 2016, Arbois  Grand fan de cette cuvée, normalement précise et minérale, cette fois on est sur ce que certains appellent la déviation des vins natures qui goutent tous la même chose.  Il y a des belles choses dans ce vin, mais la finale laisse à désirer, besoin de temps?  mauvaise bouteille, bref, je n'y ai pas vu la grandeur qui l'habite normalement.

Deux bouteilles éclusées déjà. Rien de déviant nature, selon moi. Un Gravier certes encore opulent (plus près du style de 2015), pas aussi précis que 2014 ou 2012, ni peut-être aussi long, mais avec une pureté de fruit remarquable et une trame salin (minérale diront certains) qui décoiffe autant. Cela dit, à ce prix, j'ai préféré Patchwork 2016...

Faut essayer Savagnin 2014: un "petit" jaune impressionnant! Shocked
Patrick Désy
Patrick Désy

Messages : 542
Date d'inscription : 12/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Michelle Champagne le Jeu 14 Fév 2019 - 13:08

Frederick Blais a écrit:Ca écrit pas beaucoup !

Quelques commentaires rapides sur des vins bus récemment.

Roc 2015, Bierzo, Veronica Ortega :
 Fidèle au style du 2014 qui se transforme actuellement très bien an bouteille.  Très minéral, on sent que le vin a passé du temps en terre cuite.  Joufflu, plein mais sans excès, le fruit ne domine pas, ce qui rend le vin très intéressant.  À revoir dans minimum 5 ans pour dénouer sa complexité.

Smith Woodhouse 1994, Vintage Porto
 Je n'ai jamais été un gros fan de ce vin dans ce millésime.  À point, les saveurs secondaires dominent, tabac, fruits confits, réglisse.  Sur la générosité de l'extraction du millésime, riche et caressant en bouche, un peu cour et chaleureux par contre.  Ma 3eme et dernière bouteille, j'ai quand même mieux aimé que les autres.

Guimaro 2017, Ribeira Sacra
 Une maison que j'aime bien, le 2016 offert l'an dernier m'avait beaucoup plus.  Ce 2017 est sous le signe de la chaleur et maturité, il a fait chaud cette année là!  Le vin est donc plus simple et gorgé de fruit.  Pas mauvais, juste moins aérien et complexe que l'an dernier.

Bénédicte et Stéphane Tissot, Les Graviers 2016, Arbois  Grand fan de cette cuvée, normalement précise et minérale, cette fois on est sur ce que certains appellent la déviation des vins natures qui goutent tous la même chose.  Il y a des belles choses dans ce vin, mais la finale laisse à désirer, besoin de temps?  mauvaise bouteille, bref, je n'y ai pas vu la grandeur qui l'habite normalement.

Comme tu parles encore une fois de porto, j’ai une question pour toi qui me titille depuis longtemps: pourquoi les LBV de Offley sont disparus des tablettes? Je sais très bien que la popularité du porto a diminué mais delà à nous imposer pratiquement qu’une seule maison « Taylor » , il y a des limites, il me semblent. En fin de soirée, pendant l’hiver, un petit LBV a toujours sa place et mon chum n’aime pas le Taylor. Alors, nous avons jeté notre dévolu sur le Graham’s 2012 mais ça demeure ordinaire. Malheureusement, il y eu Noval Black qui a passé comme une étoile filante. Que ce passe-t-il avec Offley?
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 1940
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Michelle Champagne le Ven 15 Fév 2019 - 17:17

Hier, une petite pinotte, le Chassagne-Montrachet Mes vieilles vignes 2010 de Jean-Marc Pillot. Rubis d’intensité moyenne. Un très beau nez sur la cerise confites, la pivoine et de fines épices. Bouche suave, corps moyen et tanins de qualités qui apportent de la tenue. Une belle trame saline nous accompagne du début jusqu’à la pointe végétale en finale. Un Chassagne masculin qui demeure élégant. J’ai beaucoup aimé! cheers
Michelle Champagne
Michelle Champagne

Messages : 1940
Date d'inscription : 26/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Simon Dagenais le Ven 15 Fév 2019 - 21:49

Dernièrement;

Renato Ratti Barolo Marcenasco, 2013:
Robe rubis limpide;
Nez difficile à cerner. Tout est en un bloc, concentré, difficile d'identifier des arômes. Le temps n'arrange pas vraiment les choses... P-ê moi qui n'est pas en grande forme...
Bouche rude, austère, la structure est en avant plan. Fruité léger, sur la cerise foncé, touche cendré. Finale longue, asséchante. Les tannins sont fins, nombreux. Difficile à comprendre pourquoi mais j'ai bien apprécié. L'ampleur & la matière sont bien supporté par l'acidité. Ensemble assez complexe mais difficile. Comme le nez, de bien cerner les saveurs.

Fattoria di Fèlsina Rancia, 2007:
Robe rubis dense;
Nez complexe, bien parfumé, principalement sur la cerise foncée légèrement compotée. Beau mélange de fumée (léger), d'anis & légère pointe de feuille de tomate. Aspect floral développé, touche d'alcool perceptible.
Bouche relativement souple, les tannins sont fins, bien enrobés, fruité bien présent en attaque (cerise foncée & mûre). Belle ampleur en milieu de bouche, bien supporté par l'aciditée. Très longue finale sur les épices (anis entre autre), un peu asséchante mais rien versus les autres bouteilles dégustés plus jeunes. Le temps semble avoir poli l'ensemble mais toujours sur les arômes primaires fruités. Très agréable.

E. Guigal St. Joseph Vignes de L'Hospice, 2009:
Robe dense avec des reflets violet;
Nez dense, sur les petits fruits rouges (cerise & le cassis) & noires (mûres). Légère pointe de fumer, boisé perceptible, épices présentent. Le temps apporte qques notes florales, plutôt discrètes.
Bouche tout aussi dense que le nez, sur les petits fruits confits (cerise & cassis encore). Bonne ampleur du début à la fin. Prends beaucoup d'expansion en finale. Cette dernière est principalement sur des notes d'épices. Équilibre ok, voire limite (légère impression de lourdeur).

Salutations
Simon Dagenais
Simon Dagenais

Messages : 118
Date d'inscription : 02/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Frederick Blais le Ven 15 Fév 2019 - 23:25

Michelle, je ne sais pas pourquoi le Offley LBV n'est plus à la SAQ. Je ne bois pas beaucoup de LBV, donc je ne suis pas trop leurs activités. Mais comme moi, tu sais que la SAQ est capricieuse pour avoir un produit sur les tablettes.

Au Québec, ma compréhension du marché c'est que l'amateur cherche quelque chose de nouveau, de différent. Un peu comme la petite révolution du vin nature qui se passe en ce moment. Le Porto reste ancré dans ses vieilles traditions et a peu de nouveau à offrir.

Dernièrement j'ai donné un coup de main à une agence et je peux te dire que les conseillers en vins n'attendent que cela, vendre à nouveau du bon Porto. Ils sont tannés du Cabral et ont soif de nouveau et de variété. On me confiait à certaines succursales que la SAQ était en rupture de stock durant le temps des fêtes pour certains produits. Le cas de ton LBV?

Je voulais écrire un billet un peu plus approfondit sur le Porto au Québec et mondialement aujourd'hui.

Rapidement, au Québec la situation n'est pas désastreuse, mais évidemment le gros problème c'est qu'il y a moins de joueurs. Il y a évidemment Cabral qui est responsable mais aussi la façon dont la SAQ a géré les quotas et les règles pour êtres dans certaines catégories. Par exemple le Niepoort Tawny Junior qui n'avait pas assez de stock pour être listé. Il a du être retiré même si tout se vendait très rapidement. Certaines marques sont toujours en progression dans leurs ventes au Québec.

Mondialement, le Porto de qualité est en forte progression. Alors que le Québec est frileux, les Vintage 2011 et 2016 ont été vendus avant la mise en tablette. Il y a vraiment un souffle de renouveau dans le Douro pour le Vintage avec le succès du 2011.

Là où il va y avoir du changement c'est pour le Porto ''cheap'' vendu principalement à la France, la Belgique et l'Allemagne. La population vieillissante qui consommait ces produits diminuent. Il y aura donc une belle opportunité pour améliorer l'image de qualité du Porto et augmenter la production de vins secs de la région. Une belle histoire à suivre.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2247
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Frederick Blais le Ven 15 Fév 2019 - 23:45

Ce soir en famille, quelques bouteilles rapidement

Rey Moro 2015, Castilla y Leon, Comando-G
Un vin tout en finesse et en pureté. Un peu simple en ce moment, le 2013 en jeunesse démontrait plus de complexité, mais le vin s'est sifflé rapidement malgré ses 14,5% d'alcool, grand équilibre.

Mouton Rothschild 1998, Pauillac Tout un contraste avec le vin précédent. L’exubérance sur la truffe, liqueur de cassis, bleuet, tabac, grand bouquet! intensité et complexité au rendez-vous. La bouche est soyeuse, à point, mais pour encore bien des années. Un 1998 qui offre beaucoup de densité et profondeur.

Warre's Vintage 1994, Porto J'avais gardé un superbe souvenir de la bouteille ouverte par Alain lors d'un lunch. Cellec-ci n'avait pas la même pureté de fruit. Tout de même de haut niveau, avec la finesse et la fraicheur que Warre's peut souvent nous offrir.
Frederick Blais
Frederick Blais

Messages : 2247
Date d'inscription : 06/06/2009

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Yves Martineau le Sam 16 Fév 2019 - 10:59

Clos Marie Coteaux du Languedoc Pic St. Loup Les Glorieuses 2011
Beau vin qui évoque une Côte Rôtie, avec son nez de violettes, son attaque fraiche, avec un joli fruit. Finale harmonieuse, fort agréable, quoique sans la complexité des meilleures Côte-Rôties. 91-92 pts


Château Montus Madiran 2001
Encore jeune en apparence, mais les tanins sont assouplis, le vin franc, d’un bel équilibre, viril certes, mais tout de même assez rond et charmeur pour la région. Un peu asséchant en finale après quelques heures, mais ça reste clairement une aubaine à ce prix (26$), avec une longévité qui n’étonne plus. 88 pts

Georges Descombes Morgon Vieilles Vignes 2015
J'ai sous-estimé ce vin il y a quelques semaines. Les deux bouteilles suivantes se sont avérées délicieuses et plus profondes, fidèles à mon impression habituelle de cette cuvée. 91 pts
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6176
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Yves Martineau le Dim 17 Fév 2019 - 10:10

Jean-Paul & Benoit Droin Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre 2012
Un très beau chablis, d'une belle profondeur, dense et vraiment tranchant pour un 2012. Le terroir ressort et reprend ses droits. Excellent. 92 pts

Domaine Joblot Givry 1er Cru Clos du Cellier Aux Moines 2011
Vin fringuant, avec un fruité rouge énergique, une finale un peu rêche. Un millésime difficile pour Joblot et sans doute l'appellation, mais cette bouteille fut tout de même meilleure que la précédente.
Yves Martineau
Yves Martineau

Messages : 6176
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par François Guyot le Dim 17 Fév 2019 - 11:52

Au resto. vendredi soir, Méo-Camuzet Chambolle-Musigny Les Feusselottes 2012: Le nez est magnifique. Fruits rouges, rose et rafle (VE?) à l'ouverture évoluant vers un fruit plus confituré avec l'aération. Bouche fruitée et soyeuse sur une dominante de cerise, les tannins fins et lisses et une pointe d'amertume en finale. Seule la longueur en bouche lui portait ombrage. 91 pts.

François Guyot

Messages : 230
Date d'inscription : 28/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 17 Fév 2019 - 15:48

François, Méo vinifie peu en vendange entière.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8068
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Dim 17 Fév 2019 - 15:49

Quelques canons mémorables au cours d’un récent repas entre amis :

Coffinet-Duvernay La Maltroie chassagne 1er cru 2011 : Blanc souple et plaisant, modérément concentré et complexe. Un premier cru junior qui se livre avec gourmandise, sans le côté végétal parfois présent sur ce millésime. Domaine représenté par Les Bourguignols.

Domaine Leflaive bâtard-montrachet grand cru 2011
: Plus jeune, citronné, un peu grillé, avec un élevage discret. Bouche droite, saline, qui commence à se délier. Longue finale, jeune et intense. Excellent, voire plus.

Comtes Lafon Perrières meursault 1er cru 2008 : Nez très mûr, un peu exotique (mangue, abricot) … le botrytis? La bouche est superbe par contre. Dense et concentrée, puissante et très longue, dans la force de l’âge. Excellent, voire plus.

Krug Clos du Mesnil brut blanc de blancs grand cru champagne 1998 : Nez intense de gingembre frais et confit, d’avoine grillée, de fumée et de fougère. La bouche est exceptionnelle … fine et puissante, tendue et crémeuse. Un vin de contrastes, comme le sont souvent les très grands. Superbe, voire plus.

Trapet latricières-chambertin grand cru 2009 : Nez expressif de petits fruits rouges frais, précis et éclatant, avec des notes épicées et florales. Bouche droite, dotée d’un éclat magnifique, intense et précise. Très longue finale salivante. J’ai été étonné par le millésime. Superbe.

Rossignol-Trapet chapelle-chambertin grand cru 2009 : Plus typique de l’année, avec des notes de fruits noirs, d’encens, de cacao et d’épices. La bouche est plus large, généreuse et structurée. Très belle longueur, pour ce vin plus solaire et sauvage. Excellent, voire plus.

Lucien Le Moine charmes-chambertin grand cru 2005 : Couleur très dense et foncée. Nez de petits fruits noirs, d’encre et de sang. Bouche large, musclée et dense. Pas forcément le plus complexe ou distingué, ce vin se montre toutefois d’une insolente jeunesse. Excellent.

Mugnier bonnes-mares grand cru 2007 : Nez de petits fruits rouges, d’épices fines, de terre brune et de pot-pourri. Bouche droite, à l’acidité franche, aux tanins fins. Je m’attendais à un rien plus de chair, compte tenu du cru. Peut-être viendra-t-elle avec davantage de garde. Excellent, voire plus.

Mugnier musigny grand cru 2000 : Nez un rien poussiéreux et viandeux au départ, qui s’ouvrira magnifiquement sur des notes de fruits sauvages, de rose fraîche et fanée, de cinq-épices d’une distinction rare. Un vin parfumé, élégant et séveux, ample, à la finale interminable et entêtante … je ne crois pas avoir bu un bourgogne rouge aussi marquant … depuis mon dernier Musigny de Mugnier l’été dernier! Superbe, voire plus.

Semaine du 10 février 2019 Img_2061

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
Vincent Messier-Lemoyne
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 8068
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 35
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Michel Therrien le Dim 17 Fév 2019 - 16:36

Depuis quand prends-tu des photos? geek geek

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
Michel Therrien
Michel Therrien

Messages : 8799
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 56
Localisation : Joliette

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par François Guyot le Dim 17 Fév 2019 - 20:20

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:François, Méo vinifie peu en vendange entière.

Vincent, merci pour la précision. Avant de faire mon commentaire, j’avais passé en revue le site de Meo-Camuzet pour confirmer mon impression mais il n’y a aucune mention à ce sujet sur leur site. C’est pourquoi, j’ai mis un ? dans mon commentaire.

François Guyot

Messages : 230
Date d'inscription : 28/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Semaine du 10 février 2019 Empty Re: Semaine du 10 février 2019

Message par Invité le Lun 18 Fév 2019 - 10:14

2001 Chateau Musar

ouvert vers 15h et bu vers 19h30 . Carafé (sans aucun depot)
Dès l’ouverture , il était déjà beau ! Il a pas bougé d’un poil pendant tout ce temps .
Sur les épices douces (L'anis étoilé en partie). , les fruits rouges bien mûrs au départ puis la confiture par la suite . Un vin qui semble encore jeune .
Un vin abouti et bien content qu’il m’en reste 2 autres !
Un vol pour le prix demandé à mon avis .

92 pts

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum