Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Ludwig Desjardins le Sam 27 Fév 2010 - 23:21

Nous n'avons malheureusement pas encore reçu le magazine, mais le débat est déjà actif sur le forum de Parker : http://dat.erobertparker.com/bboard/showthread.php?t=220513&highlight=pegau+2007

Est-ce tout simplement une opération de Decanter pour discréditer à nouveau Parker?

La phrase qui tue sur 2007, très british il faut l'avouer:

the tasting was like a hookers' convention: there was a lot of glamour, but very few you would take home

Laughing

Ludwig Desjardins

Messages : 4474
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Patrick Ayotte le Dim 28 Fév 2010 - 7:09

Bien hâte de lire cet article. Ce numéro sera en vente dans moins de 2 semaines...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3008
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Patrick Ayotte le Dim 28 Fév 2010 - 7:53

Ludwig Desjardins a écrit:Est-ce tout simplement une opération de Decanter pour discréditer à nouveau Parker?


Est-ce que ca peut tout simplement être une différence de palais ? Je dois dire que mes goûts se rapprochent plus souvent des notes de Decanter que celles de Parker...

Patrick
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3008
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Olivier Collin le Dim 28 Fév 2010 - 9:47

Une différence de palais n'explique absolument pas les petites pointes lancées ici et là par Decanter. De toutes façons, les anglais n'ont jamais été une réelle référence à Châteauneuf : pendant des décennies ils n'en parlaient que pour dire que ce sont des vins rustiques et c'est une des rare régions où ils ne semblaient pas enclins à laisser vieillir les vins. Aujourd'hui l'appellation a la cote et Parker en est le grand responsable. Ils en sont la plupart du temps réduits à prendre une position contraire qui ne tiendra pas la route à long terme, surtout sur les grandes cuvées.

Une chose qui est comique est que, malgré les termes assez péjoratifs, il semble que les notes sont bonnes, voire très bonnes. Mais la nature de leurs dégustations (panel) rend les résultats moins convaincants dans une région qui n'est pas un point fort dans leur culture. Les commentaires comparant les CNdP 2007 au Porto sont mal avisés. De dire que l'on préfère les 2006 ou 2004, c'est bien parfait, mais pourquoi toujours vouloir caricaturer ce que l'on apprécie moins? Que des amateurs fassent cela constamment, passe encore, mais pour des professionnels c'est décevant et cela enlève de la crédibilité aux écrits de ces journalistes.

A Bordeaux, c'est différent bien sûr... là ils sont souvent aussi inspirés que Parker et les différences de point de vue reflètent réellement une autre approche du vin.

Les quelques 2007 que j'ai dégusté (très attentivement vu mon intérêt pour la région) se sont révélés des vins complets, encore trop jeunes à mon goût, cachant leur abondante masse tannique avec un fruité intense. Qui dirait aujourd'hui des 1990 qu'ils sont des vins purement hédonistes qui n'avaient pas de potentiel de vieillissement? Avec 2007 il est possible que l'on parle d'un millésime aussi grand. Ceci me semble beaucoup plus excitant que les petites rivalités mesquines d'ego dans la presse vinicole.


Dernière édition par Olivier Collin le Dim 28 Fév 2010 - 9:49, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Olivier Collin

Messages : 2034
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Yves Martineau le Dim 28 Fév 2010 - 10:14

Olivier, tu me rends service en m'évitant de taper une longue tirade sur le sujet!
Je partage entièrement ce point de vue.

Decanter et le Rhône...ma fois c'est comme Wine Spectator et cette région avant qu'ils ne la confient à Molesworth.

Parker exagère souvent mais il se trompe rarement (à mon goût) sur cette région. Les 2007 sont spectaculaires en jeunesse et leur style flamboyant est l'antithèse du tempérament britannique...mais ils seront beaucoup moins controversés dans 10 ans, je crois que ceux qui manquent le train auront des regrets. Bon, se consoler avec des 2006 c'est pas mal non plus!
avatar
Yves Martineau

Messages : 5274
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Ludwig Desjardins le Dim 28 Fév 2010 - 11:51

Olivier Collin a écrit:Une chose qui est comique est que, malgré les termes assez péjoratifs, il semble que les notes sont bonnes, voire très bonnes. Mais la nature de leurs dégustations (panel) rend les résultats moins convaincants dans une région qui n'est pas un point fort dans leur culture.

Je trouve ça ironique également. Voir un vin comme Janasse Chaupin se mériter les grands honneurs est paradoxal vu les commentaires des dégustateurs sur le millésime!

Ludwig Desjardins

Messages : 4474
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Alexandre Trudel le Sam 6 Mar 2010 - 16:25

Ludwig Desjardins a écrit:

Je trouve ça ironique également. Voir un vin comme Janasse Chaupin se mériter les grands honneurs est paradoxal vu les commentaires des dégustateurs sur le millésime!

Et que dire du Janasse Vieilles vignes 2007, qui ne récolte que 2 étoiles! What a Face

Nous avions fait une dégustation de grand CNP 2007, et tout le monde était d'accord pour dire que le Janasse VV était un vin grandiose et superbe, probablement un des plus grands du millésimes.

Cela dit, sans vouloir défendre à tout prix Decanter, il faut quand même avouer que John Livingstone Learmonth est un excellent connaisseur du Rhône, très crédible à mes yeux.

Alexandre Trudel

Messages : 984
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 37
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Olivier Collin le Lun 8 Mar 2010 - 14:59

Tiens deux commentaires à propos de 2007, faits avant que Parker se prononce :

“It’s rare to get a great vintage in a year that ends in a 7, except of course for 1947, but as a general rule, a year ending in 7 is never going to be a great vintage. 2007 is the exception to the rule. For the Rhône Valley, this will be a very good vintage and I am not one to eulogise about a vintage unless it really deserves it.” Jean-Pierre PERRIN (Château de Beaucastel)

“Exceptionally good weather in both southern and northern Côtes du Rhône allowed harvesting to start late. The grapes are very healthy, beautifully ripe, bursting with fruit and well balanced. The whites are quite remarkable. The reds are fruit-driven in style and show good colour. They have great ageing potential. We are in the presence of a truly great vintage.” Marcel GUIGAL

Ces vignerons que je respecte beaucoup me semblent avoir une vision plus cohérente - quoique intéressée, bien sûr - du millésime.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2034
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Franz-E. Schürch le Lun 8 Mar 2010 - 19:55

J'ai tendance à être plutôt du côté des sceptiques devant l'angoûment qu'ont eu d'autres récemment pour des millésimes très chauds et mûrs comme 2003 à Bordeaux, en Bourgogne, dans le Rhône nord et sud et 2007 dans le sud (ainsi que 2005 dans une certaine mesure), mais je dois dire que la plupart de ces vins évoluent pour l'instant assez bien: leur fruit confituré tend à se voir progressivement nuancer par de nouveaux arômes plus frais et l'ensemble parait s'harmoniser progressivement. J'ai goûté un Branaire Ducru 2003 cette fin de semaine par exemple et je n'aurais sans doute jamais suspecté un 2003 à l'aveugle tant il était droit et équilibré.
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Olivier Collin le Mar 9 Mar 2010 - 9:10

Une chose qui me chicote à propos des commentaires émis sur les 2007 : plusieurs personnes - dont Franz ci-dessus - parlent de "millésime chaud". Pourtant une consultation des condition météo indique :

- seulement 7 journées à une température au-dessus de 35C (comparez à 2006, 2005 sans parler 2003)
- très peu de pluie, ce qui semble bien plus la caractéristique du millésime
- de nombreuses nuits fraîches (30 jours avec des températures entre 10 et 15C)
- passablement de vent
- une longue période de maturation du raisin (contrairement à 2003!)

Tout cela va à l'encontre d'un millésime très chaud et très mûr, en fait le profils aromatiques devraient être d'une belle fraîcheur si l'on ne se fie qu'à ces données météo (écarts de température avec nuits fraîches, mûrissement lent, etc).
avatar
Olivier Collin

Messages : 2034
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Ludwig Desjardins le Mar 9 Mar 2010 - 9:22

Alors une année de stress hydrique important plutôt qu'un millésime de chaleur?

Pour ma part j'ai trouvé les quelques 2007 que j'ai bu équilibrés et présentant une fraîcheur qu'on ne retrouvait pas dans les 2003 et même jusqu'à un certain point 2005.

Mais c'est sûr que si on aime pas la perception d'alcool (voir message de Patrick Essa dans un autre fil de discussion sur 2007), on aimera rarement les Châteauneuf dans les millésimes plus encensés... Pegau 2003 présente un très haut taux d'alcool, mais ça reste un vin équilibré selon moi, c'est fort relatif.

Ludwig Desjardins

Messages : 4474
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Olivier Collin le Mar 9 Mar 2010 - 9:49

Ludwig Desjardins a écrit:Alors une année de stress hydrique important plutôt qu'un millésime de chaleur?

Pas forcément de stress hydrique : le printemps a été contrasté, humide, avec une inquiétude de rendements élevés. Les conditions de sécheresse (ainsi que le vent du sud) ont plutôt régulé, selon ce que j'ai lu, un départ inquiétant du millésimes. Le stress hydrique se sera fait ressentir sur les jeunes vignes ou les terroirs bien poreux.


Pour ma part j'ai trouvé les quelques 2007 que j'ai bu équilibrés et présentant une fraîcheur qu'on ne retrouvait pas dans les 2003 et même jusqu'à un certain point 2005.

La fraîcheur aromatique devrait être là, si bien que je suis surpris des analyse confiturisantes faites par les anglais. Ce n'est pas comparable à 2003 à ce niveau. Peut-être pas même comparable à 1989 ou encore 1990, dont les vins avaient des niveaux d'acidité vraiment bas et, souvent, une certaine acidité volatile.


Mais c'est sûr que si on aime pas la perception d'alcool (voir message de Patrick Essa dans un autre fil de discussion sur 2007), on aimera rarement les Châteauneuf dans les millésimes plus encensés...

Je reviens à 1989 et 1990 : les vins étaient chargés en alcool et en sucre et ceci était perceptible dans les 1990 même 7 ans après le millésime. Outre le fait que les maturités sont aujourd'hui poussées plus loin (on ne voyait pas de 15.5-16% d'alcool en 1989-1990) je ne serais pas surpris que 2007 présente autant de potentiel.

En fait, on peut très bien se plaindre des vins sucreux et alcooleux de Châteauneuf. Mais plusieurs 2006 et 2004 titrent 15% avec peut-être un peu de sucre... A ce niveau 2007 n'est pas l'exception, mais ce qui commence à être la règle. De toutes façons, il y a des exceptions et puis il y a des vins magiques à haut taux d'alcool.
avatar
Olivier Collin

Messages : 2034
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 9 Mar 2010 - 10:16

Mais, si mon souvenir est bon, ce qui rend ce millésime si exceptionnel aux yeux de Parker, c'est cette fraîcheur aromatique combinée à cette densité. Ces caractéristiques semblent parfaitement en ligne avec le déroulement du cycle de maturation.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Franz-E. Schürch le Mar 9 Mar 2010 - 13:28

Olivier Collin a écrit:Une chose qui me chicote à propos des commentaires émis sur les 2007 : plusieurs personnes - dont Franz ci-dessus - parlent de "millésime chaud". Pourtant une consultation des condition météo indique :

- seulement 7 journées à une température au-dessus de 35C (comparez à 2006, 2005 sans parler 2003)
- très peu de pluie, ce qui semble bien plus la caractéristique du millésime
- de nombreuses nuits fraîches (30 jours avec des températures entre 10 et 15C)
- passablement de vent
- une longue période de maturation du raisin (contrairement à 2003!)

Tout cela va à l'encontre d'un millésime très chaud et très mûr, en fait le profils aromatiques devraient être d'une belle fraîcheur si l'on ne se fie qu'à ces données météo (écarts de température avec nuits fraîches, mûrissement lent, etc).

C'est vrai qu'en terme de chaleur, 2007 se compare mal à 2003, mais comment se compare-t-il à 2001 ou 2000, qui sont à mon sens des exemples d'harmonie castelneuvoise?
Tu as raison, par ailleurs, de pointer du doigt la recherche de plus en plus poussée de maturité pour expliquer les hauts taux d'alcool, etc., mais n'est-ce pas précisément le point: les critiques de ces vins n'ont-ils pas tout simplement tendance à préférer de mauvais millésimes qui auraient alors le mérite de contrecarrer la surmaturité recherchée par les viticulteurs?
avatar
Franz-E. Schürch

Messages : 447
Date d'inscription : 15/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Michel Beauchamp le Mar 16 Mar 2010 - 13:23

Olivier Collin a écrit:Une différence de palais n'explique absolument pas les petites pointes lancées ici et là par Decanter. De toutes façons, les anglais n'ont jamais été une réelle référence à Châteauneuf : pendant des décennies ils n'en parlaient que pour dire que ce sont des vins rustiques et c'est une des rare régions où ils ne semblaient pas enclins à laisser vieillir les vins. Aujourd'hui l'appellation a la cote et Parker en est le grand responsable. Ils en sont la plupart du temps réduits à prendre une position contraire qui ne tiendra pas la route à long terme, surtout sur les grandes cuvées.

Une chose qui est comique est que, malgré les termes assez péjoratifs, il semble que les notes sont bonnes, voire très bonnes. Mais la nature de leurs dégustations (panel) rend les résultats moins convaincants dans une région qui n'est pas un point fort dans leur culture. Les commentaires comparant les CNdP 2007 au Porto sont mal avisés.

Decanter publie des articles sur le Rhône d'un critique nommé Jonathan Livingstone-Learmonth pour lequel j'ai le plus grand des respects et qui est à tout le moins aussi fiable que Oncle Bob.

Quant aux comparaisons avec le Porto, elles sont parfois appropriées pour certains vins de certains millésimes du Rhône et du sud de la France. L'exemple qui me vient en tête est le Gourt de Mautens 1998. Pour chacune des 10 bouteilles dégustées jusqu'à présent, mes notes contiennent presque toujours le même commentaire: "Presque un Porto sec".

Michel Beauchamp

Messages : 49
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 68
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 16 Mar 2010 - 15:30

Livingstone-Learmonth est quand même plus réputé pour le Rhône nord que pour le sud non?

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7522
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Michel Beauchamp le Mar 16 Mar 2010 - 15:58

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Livingstone-Learmonth est quand même plus réputé pour le Rhône nord que pour le sud non?

Son premier volume porte effectivement sur le Rhône nord, mais je crois qu'il en prépare un sur le Rhône sud.

En fait, il a d'abord écrit un volume intitulé "The Wines of the Rhône" publié en 1978, mis à jour à deux reprises, den 1983 et 1992.

Son site drinkrhone.com est à ne pas manquer...

PS: Ses articles dans Decanter, curieusement, portent généralement sur le Rhône sud...

Michel Beauchamp

Messages : 49
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 68
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jonathan Livingstone-Learmonth

Message par Michel Beauchamp le Mar 16 Mar 2010 - 16:06


Michel Beauchamp

Messages : 49
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 68
Localisation : Laval

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Christophe Cardona le Mar 16 Mar 2010 - 16:46

J'ai pu rencontré plusieurs fois John Livingstone et vraiment c'est un très bon dégustateur. Pour ma part, il est plus crédible que Parker sur la Vallée du Rhône et le seul qui maîtrise le Nord comme le Sud .Il a une très bonne expertise. Il se déplace souvent dans cette région et rencontre les vignerons dans les salons ou leurs domaines.
J'apprécie ces commentaires et il n'hésite pas à aller rencontrer certains vignerons qui ne se déplacent pas ou ne mettent pas d'échantillon dans les dégustations.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Ludwig Desjardins le Mar 16 Mar 2010 - 17:15

Christophe Cardona a écrit:J'ai pu rencontré plusieurs fois John Livingstone et vraiment c'est un très bon dégustateur. Pour ma part, il est plus crédible que Parker sur la Vallée du Rhône et le seul qui maîtrise le Nord comme le Sud .Il a une très bonne expertise. Il se déplace souvent dans cette région et rencontre les vignerons dans les salons ou leurs domaines.
J'apprécie ces commentaires et il n'hésite pas à aller rencontrer certains vignerons qui ne se déplacent pas ou ne mettent pas d'échantillon dans les dégustations.

Parker aussi se déplace beaucoup dans la région, qu'est-ce qui ferait que Livingstone serait plus "crédible" que lui? On pourrait peut-être convenir qu'ils sont tous les deux crédibles à un très haut niveau!

Ludwig Desjardins

Messages : 4474
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Christophe Cardona le Mar 16 Mar 2010 - 17:38

John connait bien le Rhône Nord ce qui n'est pas le cas de Parker. Il goûte aussi beaucoup d'autres appellations et échangent avec tous les types de producteurs: Domaines, caves coopératives, négociants.....
Ils n'ont pas la même approche. John n'a pas de style stréréotypé car Robert Parker qui aime l'alcool, les tannins mûrs, la puissance....: le Chateauneuf mûr.

Christophe Cardona

Messages : 194
Date d'inscription : 29/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Decanter à propos de Châteauneuf-du-Pape 2007

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum