Janvier 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


Semaine du 7 janvier 2018

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Semaine du 7 janvier 2018

Message par Yves Martineau le Lun 8 Jan 2018 - 14:19

Un des derniers repas des fêtes....

Gilbert Picq & ses Fils Chablis Vieilles Vignes 2010
Nez sur les pommes. Très belle bouche, assez riche, avec finale minérale très agréable, d’une belle complexité. Délicieux. 90-91 pts

Didier Dagueneau Pouilly-Fumé Buisson Renard 2005
Nez réduit à l’ouverture, j'aimais pas trop. Puis il s’ouvre ensuite sur des notes herbacées et citronnées. La bouche est superbe, un vin frais et précis, avec une finale complexe qui s’étire. 92 pts

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Pignan Reserve 2006
Ouvert la nuit précédente, goûté 16 heures plus tard, il est à point. Un nez d’herbes séchées et de fraises des champs, une bouche gourmande et ample, épicée, tellement savoureuse. Un superbe Pignan! 93 pts

Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis) Gevrey-Chambertin Ostrea 2014
Nez racé, fruit noir évoquant la Côte de Nuit. Bouche finement épicée et racée, élégante, avec un joli fruit croquant et une belle trame minérale. Un pur délice! 92 pts

Domaine Louis Boillot et Fils Chambolle-Musigny 2014
Nez de cerises. Bouche puissante, dense et minérale, avec de la mâche, assez tannique. Un vin d"une belle profondeur, encore jeune, qui m’évoquait un Pommard. À revoir dans quelques années. 89-90+ pts
avatar
Yves Martineau

Messages : 5386
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Michel Therrien le Lun 8 Jan 2018 - 15:02

Yves Martineau a écrit:

Domaine Louis Boillot et Fils Chambolle-Musigny 2014
Nez de cerises. Bouche puissante, dense et minérale, avec de la mâche, assez tannique. Un vin d"une belle profondeur, encore jeune, qui m’évoquait un Pommard. À revoir dans quelques années. 89-90+ pts

Je ne pense pas que ces vignes proviennent du partage entre les frères.
De son épouse ou nouvel achat?

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7734
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Yves Martineau le Lun 8 Jan 2018 - 15:20

Issu de parcelles dans les Beaux Bruns principalement et Derrière le Four, ce ne sont pas celles de Ghislaine. J'ignore depuis quand toutefois.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5386
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Eric Lefebvre le Lun 8 Jan 2018 - 16:48

Ce week-end, un beau souper Chez Sophie (selon moi, un des meilleurs resto à Montréal). Le sommelier nous suggère un Chateau de Fonsalette 1999. Au nez, c'est vraiment profond, le vin a pris de poids depuis la dernière fois que je l'ai goûté. On reconnaît la patte du chateau, mais dans une version pleine, joufflue, fruitée et grasse. J'ai regardé la bouteille à quelques reprises pour voir si j'avais affaire à la Cuvée Syrah, mais non. En bouche, on note un équilibre hors pair, une belle puissance, c'est rond et ça tapisse la bouche pour des minutes à chaque gorgée.

Bref un grand vin qui peut sans doute se garder encore bien des années. Meilleur que le 2000 bu pour l'arrivée de la nouvelle année.

Eric Lefebvre

Messages : 446
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Yves Martineau le Lun 8 Jan 2018 - 23:10

Eric Lefebvre a écrit:Ce week-end, un beau souper Chez Sophie (selon moi, un des meilleurs resto à Montréal).  

+ 1.

Bon sommelier et bonne carte des vins en plus.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5386
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mar 9 Jan 2018 - 1:04

Quel Lunch ce midi pour débuter l'année, en plus d'un joyeux festin : quelques notes rapides.

Krug Grande Cuvée : Une bouteille qui a été acheté il y a quelques année déjà mais qui n'a pas perdu de sa fraicheur. Vin pur et précis, grande complexité.

Vega Sicilia Unico Reserva especial mis en bouteille en 1987: Si mes recherches sont bonnes, c'est un mélange de 1965, 1971 et 1973. Belle robe limpide, grenat au reflet briqué, très complexe, fin et séveux, encore du tonus, un vin qui a charmé et qui est fait pour perdurer quelques décennies encore.

Domaine Ponsot Cuvée de l'abeille, Gevrey Chambertin 2012 Fin et frais, peu de fruit, mais se tien bien droit, belle chaire, délicat en bouche, bonne finale, encore simple. Grande buvabilité.

D'oliveira Bual 1922 Embouteillé dans les années 90, un très grand Madère, superbe intensité et complexité, très grande longueur!!! Très grand vin!
avatar
Frederick Blais

Messages : 1906
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Stéphanie Chénier le Mar 9 Jan 2018 - 10:45

Yves Martineau a écrit:Un des derniers repas des fêtes....

Gilbert Picq & ses Fils Chablis Vieilles Vignes 2010
Nez sur les pommes. Très belle bouche, assez riche, avec finale minérale très agréable, d’une belle complexité. Délicieux. 90-91 pts

Didier Dagueneau Pouilly-Fumé Buisson Renard 2005
Nez réduit à l’ouverture, j'aimais pas trop. Puis il s’ouvre ensuite sur des notes herbacées et citronnées. La bouche est superbe, un vin frais et précis, avec une finale complexe qui s’étire. 92 pts

Château Rayas Châteauneuf-du-Pape Pignan Reserve 2006
Ouvert la nuit précédente, goûté 16 heures plus tard, il est à point. Un nez d’herbes séchées et de fraises des champs, une bouche gourmande et ample, épicée, tellement savoureuse. Un superbe Pignan! 93 pts

Domaine Trapet (Jean et Jean-Louis) Gevrey-Chambertin Ostrea 2014
Nez racé, fruit noir évoquant la Côte de Nuit. Bouche finement épicée et racée, élégante, avec un joli fruit croquant et une belle trame minérale. Un pur délice! 92 pts

Domaine Louis Boillot et Fils Chambolle-Musigny 2014
Nez de cerises. Bouche puissante, dense et minérale, avec de la mâche, assez tannique. Un vin d"une belle profondeur, encore jeune, qui m’évoquait un Pommard. À revoir dans quelques années. 89-90+ pts

Merci beaucoup Yves: tes CR sont « on the spot ».
Le Picq était d’une fraîcheur inouïe: je pensais que c’était un 2015! 2010? J’adore sa cuvée VV!

Le Dagueneau était superbe, encore plus avec le chèvre! 2005 une grande réussite pour le domaine!

Mon 1er Pignan: un peu plus de tannins que son grand frère, plus de complexité que les cousins Fonsalette et Tours, une préparation qui a sans doute maximisé l’équilibre. Je crois que je préfère l’aération modérée (6-36h, selon les cuvées, par exemple 6h pour le Domaine des Tours) que plus longue (2-4 jours) pour les vins d’Emmanuel Reynaud jusqu’à date.

J’adore la cuvée Ostrea de Trapet: beaucoup de substance comme les autres vins du domaine mais accessible en jeunesse.

Les vins de Louis Boillot sont, à mon avis, de facture classique. Le CDN Village et le Chambolle peuvent se boire plus jeunes, comme les Moulin-à-Vent et le Gevrey-Chambertin Évocelles, mais peuvent quand même bénéficier de la garde. Ses vins sont bâtis pour la longue garde - le Volnay Caillerets 2006 bu cet automne était encore très jeune!
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1613
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Stéphanie Chénier le Mar 9 Jan 2018 - 17:51

Quelques vins bus dernièrement:

Samuel Billaud Chablis 1er cru Montée de Tonnerre 2014
Un Chablis assez droit, d'une belle minéralité, avec moins d'exotisme que je ne retrouve dans d'autres millésimes de cette cuvée chez Billaud.  Pour moi, le meilleur des 4 derniers millésimes pour ce vin.

Anne-Marie & Jean-Marc Vincent Auxey-Duresses Les Hautées 2015
Un beau vin sur les arômes de fruits blancs et de fleurs, une belle texture, se buvant très bien en l'état. Un acidité légère qui accentue sa buvabilité en jeunesse.

Domaine Joblot Givry 1er cru Clos du Cellier aux Moines 2013
Dernière bouteille.  Dommage car il aurait fallu l'attendre davantage.  Les arômes primaires qui étaient agréables il y a 2 ans n'y sont plus, cachés derrière une structure d'une grande acidité donc ce n'est pas très bon en ce moment.  À ne pas toucher avant quelques années.

Domaine François Lumpp Givry 1er cru A Vigne 2015
Face au Joblot 2013, le Lumpp remporte facilement.  Le millésime joue sûrement, le style du vigneron également car le Lumpp paraît comme un vin de soif, une bombe de cerises acidulées d'une grande buvabilité en ce moment.

Domaine Trapet Père & Fils Côte-de-Nuits Village 2014
Un CDN Village d'une profondeur et d'un équilibre exemplaires.  Les notes d'élevage notées il y a quelques mois se sont atténuées.  De niveau village (Gevrey-Chambertin par exemple) sans problème.
avatar
Stéphanie Chénier

Messages : 1613
Date d'inscription : 26/04/2014
Localisation : La Sarre, Abitibi

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Alexandre Trudel le Mar 9 Jan 2018 - 19:00

Comando G Rozas 1er Cru, Vinos de Madrid, 2015
Vin organique issu de vignes de Grenache du centre de l'Espagne, d'environ 50-60 ans, 950 mètres d'altitude. Robe très pâle, style pinot bourguignon: on devine une grenache faite sur la finesse. 1er soir pop 'n' pour : nez charmeur mais assez monolithique et bouche dominée par une finale tannique ; la structure cache le fruit. Après on verre, on range la bouteille. Le lendemain, le vin s'est métamorphosé: le nez est hyper séducteur et floral, sur les fraises des champs et la cannelle et une petite pointe de cassonade. En bouche, le tout s'est fondu: c'est élégant, assez souple et long. Bravo à ce producteur qui vise le style d'Emmanuel Reynaud: c'est réussi. À laisser dormir en cave un bon 3 ans, sinon utiliser la méthode Charvin avec une ouverture 24h à l'avance. 92-93

Alexandre Trudel

Messages : 998
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mar 9 Jan 2018 - 19:05

Clau de Nell Cuvée Violette 2012: Couleur rubis bien uniforme avec reflet rosé au contour. Après une quinzaine de minutes, le vin explose d’arômes, fin, frais pur, sur les notes de fruits des champs, roses, pointe de poivron, gousse de vanille, écorce d'arbre. En bouche c'est tout aussi élégant un vin sans lourdeur mais qui en a dedans, comme si l'on pouvait marcher sur l'eau! Le vin coule d'un bout à l'autre de la bouche en laissant sa trace, bien servi par des tannins fins et serrés de grande qualité, la chaire du fruit les combine avec une acidité parfaitement équilibrée pour supporter cet ensemble. Belle finale sur les notes de fruits et de fleurs. 17.5/20
avatar
Frederick Blais

Messages : 1906
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mar 9 Jan 2018 - 19:07

Alexandre Trudel a écrit:Comando G Rozas 1er Cru, Vinos de Madrid, 2015
Vin organique issu de vignes de Grenache du centre de l'Espagne, d'environ 50-60 ans, 950 mètres d'altitude. Robe très pâle, style pinot bourguignon: on devine une grenache faite sur la finesse. 1er soir pop 'n' pour : nez charmeur mais assez monolithique et bouche dominée par une finale tannique ; la structure cache le fruit. Après on verre, on range la bouteille. Le lendemain, le vin s'est métamorphosé: le nez est hyper séducteur et floral, sur les fraises des champs et la cannelle et une petite pointe de cassonade. En bouche, le tout s'est fondu: c'est élégant, assez souple et long. Bravo à ce producteur qui vise le style d'Emmanuel Reynaud: c'est réussi. À laisser dormir en cave un bon 3 ans, sinon utiliser la méthode Charvin avec une ouverture 24h à l'avance. 92-93

C'est vraiment top comme domaine, j'ai de la misère à faire vieillir ses bouteilles. Si tu veux te faire plaisir
https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-rouge/tumba-del-rey-moro-2013/12693764?selectedIndex=4&searchContextId=222811060919615896

J'ai du en ouvrir 3 cette année! Comme j'avais écrit par le passé, bien d'accord avec le style Reynaud, peut-être un peu plus propre par contre Smile
avatar
Frederick Blais

Messages : 1906
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Michel Therrien le Mar 9 Jan 2018 - 20:28

En accompagnement d'un steak de boeuf vieilli et des champignons poêlés.

Beaune 1er cru Cuvée Tante Berthe 2006, Domaine du Château de Chorey
La robe est rubis foncé avec légère évolution.
Bouquet de bonne intensité. Griottes, touche fumée et réglissée, pivoine et un peu vieille cave. Vraiment un mélange de complexité et d'intensité bien apprécié.
La bouche est plutôt droite, les tannins sont fins, l'ensemble est frais et de bonne longueur. Une certaine sève pour l'appellation et surtout un bel éclat pour l'année.
Réelle surprise pour cette cuvée que je trouvais trop accompagnée par le bois en jeunesse.
Benoît avait bien saisi le potentiel de cette récolte.
17,5/20. Très bel accord.

Pour Yves et sa joie d'apprendre les origines en micro cuvée bourguignonne....
Cette cuvée d'exception est un hommage à son arrière grande tante Berthe Germain, mère supérieure des Hospices de Beaune de 1938 à 1954.
Très vieilles vignes dans les 1ers crus Teurons, Vignes Franches et Les Cras.
Demi muid neuf de 500 litres.....2 pièces en 2006.
Cuvée produite de 2002 à 2009...pas sûr.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7734
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Simon Dagenais le Mar 9 Jan 2018 - 21:05

Dernièrement (& aussi pour récupérer du retard dans la retranscription des mes notes...)

Philippe Pacalet Nuits St. Georges, 2011:
Oeil rubis translucide;
Beau nez en finesse & élégance. Invitant, sur des notes de petits fruits sauvages, les épices brunes (muscade, girofle) & une petite touche anisée.
Bouche tout aussi élégante & en finesse que le nez, principalement sur la cerise surette, finale légèrement épicée & sur la continuité "surette" de la cerise. Acidité bien vive, longueur ok. Facile à apprécier.

Pascal Cotat Sancerre La Grande Côte 2012:
Oeil jaune légèrement dorée avec des reflets verts;
Nez principalement sur les agrumes (citron) & impression de roches mouillées & concassées omniprésente. Ensemble en fraîcheur avec des notes florales qui prennent plus de place avec le temps.
Bouche vive, tranchante, les agrumes dominent. Légère impression mielleuse perceptible en arrière plan des arômes vifs & citronnés. Texture grasse qui contraste avec le tranchant des arômes. Finale salivante, impression minérale forte, bonne longueur. L'acidité de l'attaque devient plus "civilisé" en milieu & fin de bouche pour laisser place à plus de richesse en finale.

Yvon Métras Fleurie, 2011:
Oeil rubis translucide;
Nez expressif, sur les petits fruits des champs, ensemble très florale. Tout semble bien en place, très invitant. Qques notes sauvages au départ qui disparaissent avec le temps. Légère pointe terreuse & qques épices complètent un bouquet fin & élégant.
Bouche principalement sur les petits fruits sauvages (cerises, framboises). Tout aussi expressif que le nez, belle vivacité, élégant & équilibre exemplaire. Tout comme le nez, tout est en place, harmonieux. Finale sur les petits fruits surettes & les épices. Superbe.

Jean-Marc Burgaud Morgon Côte du Py James, 2011:
Nez compacte, difficile de percevoir les arômes.
Bouche dure, boisé, finale asséchante. Manque d'harmonie.
Déception... Ouvert au mauvais moment? Trop tard dans la soirée pour l'apprécier? Mais tout semblait bien compact, autant au nez qu'en bouche. Apportait peu (voir pas du tout) de plaisir.

Salutations
avatar
Simon Dagenais

Messages : 70
Date d'inscription : 02/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Yves Martineau le Mar 9 Jan 2018 - 22:14

Michel Therrien a écrit:En accompagnement d'un steak de boeuf vieilli et des champignons poêlés.

Beaune 1er cru Cuvée Tante Berthe 2006, Domaine du Château de Chorey
La robe est rubis foncé avec légère évolution.
Bouquet de bonne intensité. Griottes, touche fumée et réglissée, pivoine et un peu vieille cave. Vraiment un mélange de complexité et d'intensité bien apprécié.
La bouche est plutôt droite, les tannins sont fins, l'ensemble est frais et de bonne longueur. Une certaine sève pour l'appellation et surtout un bel éclat pour l'année.
Réelle surprise pour cette cuvée que je trouvais trop accompagnée par le bois en jeunesse.
Benoît avait bien saisi le potentiel de cette récolte.
17,5/20. Très bel accord.

Pour Yves et sa joie d'apprendre les origines en micro cuvée bourguignonne....
Cette cuvée d'exception est un hommage à son arrière grande tante Berthe Germain, mère supérieure des Hospices de Beaune de 1938 à 1954.
Très vieilles vignes dans les 1ers crus Teurons, Vignes Franches et Les Cras.
Demi muid neuf de 500 litres.....2 pièces en 2006.
Cuvée produite de 2002 à 2009...pas sûr.

J'ai un 2005 de cette cuvée... Je la garde pour la première visite d'Aude Germain au Québec, peut-être cet été.

Quelle tristesse que la perte de ce Benoit Germain, que j'aurais aimé connaitre.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5386
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Arnaud Bridon le Mer 10 Jan 2018 - 6:58

Frederick Blais a écrit:Clau de Nell Cuvée Violette 2012:  Couleur rubis bien uniforme avec reflet rosé au contour.  Après une quinzaine de minutes, le vin explose d’arômes, fin, frais pur, sur les notes de fruits des champs, roses, pointe de poivron, gousse de vanille, écorce d'arbre.  En bouche c'est tout aussi élégant un vin sans lourdeur mais qui en a dedans, comme si l'on pouvait marcher sur l'eau!  Le vin coule d'un bout à l'autre de la bouche en laissant sa trace, bien servi par des tannins fins et serrés de grande qualité, la chaire du fruit les combine avec une acidité parfaitement équilibrée pour supporter cet ensemble.  Belle finale sur les notes de fruits et de fleurs.  17.5/20

j'allais commander quelques cuvées du domaine en millésime plus récents. Y vois tu une capacité supplémentaire de bonification avec quelques années? ou c'est à point?

Arnaud Bridon

Messages : 19
Date d'inscription : 22/08/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Patrick Ayotte le Mer 10 Jan 2018 - 7:16

En période de ménage de la cave, j'ouvre des 375ml...

Ridge Vineyards Lytton Springs Dry Creek Valley Sonoma 2009 (375ml)
Couleur grenat foncé. Arômes de fruits séchés, d’épices, de terre, c'est un peu chaud et l’anis ressort plus que les autres épices. En bouche c’est l’équilibre entre la concentration, l’évolution et la gourmandise que l’on habituellement dans ces vins de zinfandel. Au final, la texture soyeuse fait que le vin se boit plutôt bien. N'est pas à son « peak » encore, mais les notes de terre et de feuilles montrent que le temps fait doucement son travail. Très bien (89)

Château Doisy-Védrines Grand Cru Classé Sauternes 2005 (375ml)
Couleur dorée assez prononcée et le vin est visqueux sur les parois. Arômes de vernis, de champignons, de terre et de paille. Riche en bouche avec du caramel, de l’eau d’érable, des champignons. Assez long, goûteux, mais pas renversant non plus. Bien+ (88)
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3029
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Frederick Blais le Mer 10 Jan 2018 - 11:33

Arnaud Bridon a écrit:
Frederick Blais a écrit:Clau de Nell Cuvée Violette 2012:  Couleur rubis bien uniforme avec reflet rosé au contour.  Après une quinzaine de minutes, le vin explose d’arômes, fin, frais pur, sur les notes de fruits des champs, roses, pointe de poivron, gousse de vanille, écorce d'arbre.  En bouche c'est tout aussi élégant un vin sans lourdeur mais qui en a dedans, comme si l'on pouvait marcher sur l'eau!  Le vin coule d'un bout à l'autre de la bouche en laissant sa trace, bien servi par des tannins fins et serrés de grande qualité, la chaire du fruit les combine avec une acidité parfaitement équilibrée pour supporter cet ensemble.  Belle finale sur les notes de fruits et de fleurs.  17.5/20

j'allais commander quelques cuvées du domaine en millésime plus récents. Y vois tu une capacité supplémentaire de bonification avec quelques années? ou c'est à point?

Il est clairement dans un sweet spot en ce moment, mais il y a encore beaucoup d'années devant lui, aucune indication d'arômes secondaires.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1906
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Alain Roy le Mer 10 Jan 2018 - 17:18

Petite Incline 2014, Willamette Valley USA, Maison Roy, acheté en 2016, 55$.

Une maison extrêmement réputée Laughing . En carafe 3 heures. Rubis mat moyennement soutenu et un peu brouille. Bouquet explosif, très fruité rouge frais, soupçons d'élevage, épices, bien avenant tout ça. Gourmandise, quand tu me tiens...Entrée craquante et fruité croquant ! Texture veloutée, déflagration de fruits rouges pulpeux, frais/cuits et sucrés, tension des plus aimables et amers chics. C'est long, salivant, et pas loin du "cochon". Dans la catégorie "vin bonbon" pour moi, et ce sans préjugé car c'est du menum menum ! Bien curieux et bien hâte (dans quelques jours) de voir de quoi ça a l'air de la "grande" Incline sur le même millésime.

Lendemain: oui, c'est bien cela, il n'a pas bougé, un menum de vin bonbon.

Incline 2014, Willamette Valley USA, Maison Roy, acheté en 2016, 95$.

En carafe 2 heures. Rubis moyennement soutenu et un peu brouille. Tellement étonnant l'univers du vin: bouquet plutôt discret ici ! Subtilité, élégance, comme une douceur de nez sur du fruit rouge envoûtant sous ses airs finement élevés, avec légère pointe noble de fumée, fleurs, je n'ai pas goûté encore mais ces belles effluves annoncent une "grande" plus fine que la "petite...

Allons-y goûter: well...indeed ! La texture est angélique, la tension bien dosée et les amers aristocrates. Trop touché par cette délicatesse, je n'oserais prononcer ici le mot cochon devant cette "grande", contrairement à la "petite". La différence entre elles, c'est un peu comme la différence entre plaisir brut et tendresse savourée. "La tendresse est le repos de la passion", dixit Joubert. C'est beau hein ? Merci Petit Robert ! Donc la "grande" est le repos de la "petite" ! Bref un très beau pinot "américan". Tiens, je me demande si Trump aime ça le pinot...

Lendemain: a pris du gras et du sucre, s'approchant de la "petite", mais avec finesse. j'adore.
avatar
Alain Roy

Messages : 1994
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Pierre Beauregard le Mer 10 Jan 2018 - 18:17

Alain Roy a écrit:Tiens, je me demande si Trump aime ça le pinot...

En fait, il parait qu'il préfère le Koolaid !
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Jonathan Marquis le Mer 10 Jan 2018 - 19:20

château la rame sainte croix du mont 2005
Oeil doré profond
NeZ floral, mielleux, caramel et un peu botrytisé
Attaque grasse, et vive, miel et fleur blanche
Le toucher est un peu simple, quoi que gras mais de beaux aromes de caramel, de fleur et de miel agrémentent le tout. une acidité bien présente ravive les papilles et conduit vers une finale sucré et fruité avec une pointe d’acidité
Très bien, un style classique à prix doux

89 pts
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 991
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Alain Roy le Ven 12 Jan 2018 - 13:42

Cuvée Prestige 2014, Rasteau, dom.de la Soumade, 27$.

Robe rutilante moyennement soutenue et nette. On est définitivement pas en Bourgogne ni à Bordeaux avec un tel nez ! Bouquet explosif sur le fruit noir frais (cassis-mûres), bien épicé, et de petits relents qui me font penser à de l'huile de truffe. L'entrée est une brise fraîche soufflant sur le fruité noir pulpeux, luxuriant, un brin sucré et qui tapisse littéralement le palais. La finale grafigne un peu les dents sans toutefois nuire au fruité gourmand, tout en y ajoutant une belle dose de poivre. Il y en a plein des beaux vins en bas de 50$ et celui-ci en donne en ta pour le prix. Très jeune, il sera certainement mémorable dans une dizaine. Allez hop, 2 en cave, pour 54$...ça va m'aider pour ma résolution 2018 !
avatar
Alain Roy

Messages : 1994
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Alexandre Trudel le Ven 12 Jan 2018 - 22:15

Après avoir bu un excellent Comando G Rozas 1er Cru, Vinos de Madrid, 2015, je suis entré dans une séquence de vins 100% grenache afin de comparer. La comparaison n'a pas avantagé les autres vins malheureusement.

Le Clos du Caillou Côtes du Rhône Bouquet des Garrigues 2015
N'a pas la finesse et la délicatesse du 2014. Déception ici : ce vin est monolithique, un peu trop chaud/cuit et un brin végétal. On parle pourtant d'un bien meilleur millésime, mais je ne suis pas convaincu, du moins si on cherche une grenache qui pinotte. Correct pour le prix, sans plus. (27$). 87

Sadie Family Soldaat, Swartland 2016
Plus délicat et fin que le Caillou, mais avec un léger manque de nuances et de profondeur si je compare avec le souvenir que j'ai du 2015. Pas mal d'acidité, ce qui laisse deviner un certain manque de maturité. Faut dire que le millésime 2016 n'arrive pas à la hauteur du grandiose 2015 pour la région. C'est très bon et fort digeste, mais on ne peut certainement pas parler de bon RQP à 60$. 89-90

Alexandre Trudel

Messages : 998
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Jonathan Marquis le Sam 13 Jan 2018 - 20:30

conde de valdemar gran reserva 1990
Oeil rubis / orangé, le vin aura mis 3h à s’ouvrir pleinement
Nez expressif, beaucoup de Fruit rouge et noir, tabac, épices, cuir, poivre blanc et un espèce de menthol difficile à décrire typique au gran réserva
Attaque gouteuse, épicée, fruit rouge et noir
Le toucher est doux, mature, beaucoup de fruits, d’épices et de cuir. Une belle acidité viens chatouiller les coté des joues. La matière est dense mais bien fondue et suave
Longue finale sur un fruit expressif, du cuir, du tabac, du poivre et des épices
Un vin parfaitement mature, suave et d’une grande buvabilité
Délicieux 91 pts
avatar
Jonathan Marquis

Messages : 991
Date d'inscription : 26/03/2013
Age : 31
Localisation : Morin-Heights

Voir le profil de l'utilisateur http://www.marquisinc.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Alexandre Trudel le Dim 14 Jan 2018 - 20:05

Boekenhoutskloof The Chocolate Block Western Cape 2015
Belle concentration, boisé appuyé, touche de cacao et de menthol, c'est un peu riche mais assez balancé dans ce style parce qu'une bonne acidité appuie le tout. Majorité de Syrah, avec grenache et cab sauvignon. 88+

Chapoutier Crozes-Ermitage Les Varonniers 2009
Très belle réussite de la maison avec ce Crozes haut de gamme, issu il faut dire d'un millésime franchement spectaculaire pour la région. Difficile d"être déçu en général avec les 2009, mais le Crozes-Ermitage de Chapoutier offre clairement un liquide au-dessus de la compétition, avec un vin qui se présente comme un petit Hermitage : nez puissant (charbon, bacon, pierre, sang de bœuf), complexe et profond, bouche suave et longue, avec beaucoup de fraîcheur, de concentration, et une bonne longueur avec une finale assez structurée sur des tannins enrobés dans la richesse du fruit. Encore jeune, mais délicieux dès maintenant. 92+


Alexandre Trudel

Messages : 998
Date d'inscription : 26/08/2009
Age : 38
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Simon Grenier le Dim 14 Jan 2018 - 20:34

Vin en deux temps qu'est le Jamet (Vignoble de Jean-Luc), CDR, Hautes Vignes, 2015: PNP, à l'ouverture, un nez de cerises surettes, d'encens et d'olives. En bouche, le vin se montre extrêmement difficile à apprécier. Une attaque qui manque cruellement de maturité, c'est acide, vert... on a un peu de difficulté à y croire, particulièrement dans un millésime comme 2015. Ça s'améliore un peu dans le verre avec le temps, une demie bue sur 2 heures... gardons espoir.

2e soir, c'est beaucoup mieux!! Wow, une transformation comme rarement j'en ai vue et bue! Le vin est beaucoup plus rond et civilisé. On y retrouve des arômes de fruits rouges et noirs et une attaque fruitée inspirante. L'acidité a laissé place à une certaine mâche dont le fruit se fait un parfait compagnon. Très bien mais fait pour la garde si on se fie à l'expérience.

Simon Grenier

Messages : 530
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 7 janvier 2018

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum