Derniers sujets
Février 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728    

Calendrier Calendrier


Mini-dreamer en blanc

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Alain Roy le Mar 23 Jan 2018 - 20:01

Yves Martineau a écrit:
Alain Roy a écrit:
de belles pièces de viande, apprêtées comme on apprête un beau filet de boeuf: poêlé et servi saignant ! C'est un produit particulier pour sa texture viande au goût subtil de viande et de mer amalgamé, mais très intéressant. Je le recommande Very Happy
(le grand oncle en a peut-être mangé !)

c'est exactement ce qu'on m'a servi et le coeur m'en lève encore! Evil or Very Mad Embarassed Rolling Eyes

J'admets que ça ne convient pas à tous les palais ! Smile
avatar
Alain Roy

Messages : 2041
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par FrancisRémillard le Mar 23 Jan 2018 - 22:37

Très beau menu. J'ai bien hâte !
avatar
FrancisRémillard

Messages : 233
Date d'inscription : 16/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par FrancisRémillard le Mar 30 Jan 2018 - 12:40

A-t-on plus de détails à propos du déroulement? Mine de rien, après-demain arrive vite!
avatar
FrancisRémillard

Messages : 233
Date d'inscription : 16/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Mar 30 Jan 2018 - 12:55

Il me reste un ou deux détails à régler. Je vous reviens cet après-midi.
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Mar 30 Jan 2018 - 15:55

Donc voici les infos!

Étant donné la logistique de la salle, qu'Alexandre sera seul + son horaire de travail et le souhait du groupe de déguster les vins en mode "15 minutes of fame":

Arrivée à 17h45-18h15 (vin de bienvenue)

Dégustation: 18h30-20h15

Repas: 20h30

Adresse: 612, rue St-Jacques, 19e étage (Métro Sq. Victoria).

La porte est verrouillée à partir de 18h. Vous devez vous enregistrer à l'accueil (le gardien aura votre nom). Je vous enverrai mon numéro de portable par MP. J'essaierai d'aller vous accueillir si vous arrivez après 18h. Bref, merci d'arriver à l'heure.

Vous devez apporter vos verres. J'aurais un bécher.

Préparez un chèque ou virement Interac de 120$ à mon nom pour le repas.

Nous avons besoin d'un responsable pour apporter du pain. Autrement, c'est en surplus par le Pastaga. Un volontaire, car pas de bonne boulangerie dans le Vieux-Montréal.

Pour Mike et Nat, plusieurs hôtels à proximité dont le Gault que vous connaisez bien, je pense.

Pour l'ordre de dégustation, on confirmera sur place, mais je réitère ma suggestion:

Bollinger RD 2002
Clos Ste-Hune 1997
Silex 2005
Valmur 2005
Montrachet 2008
Beaucastel VV 2009
Yquem 90
Amabile 83


J'aurais un blanc et un rouge de derrière les fagots pour la suite du repas! Very Happy

À jeudi!
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Pierre Beauregard le Mar 30 Jan 2018 - 16:30

J'ai Marie-Pain dans ma cour qui font probablement les meilleures baguettes de la banlieue. Je m'en occupe donc.
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 2077
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Ludwig Desjardins le Mar 30 Jan 2018 - 18:17

Patrick ok pour moi si je comprend bien tu offres le blanc de bienvenue?

Ludwig Desjardins

Messages : 4590
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Mar 30 Jan 2018 - 18:38

Pierre Beauregard a écrit:J'ai Marie-Pain dans ma cour qui font probablement les meilleures baguettes de la banlieue.  Je m'en occupe donc.

Super! Merci!
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Mar 30 Jan 2018 - 18:41

Ludwig Desjardins a écrit:Patrick ok pour moi si je comprend bien tu offres le blanc de bienvenue?

C'était mon intention, mais te sachant l'initiateur/organisateur et sachant le privilège de l'offrir qui vient historiquement avec, je ne veux pas te couper le plaisir! Ça peut aussi être deux vins de bienvenue. Je te laisse décider!
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 31 Jan 2018 - 9:44

J'aurai des bulles pour qu'on se refasse une virginité gustative avant le repas et un rouge pour la suite des hostilités.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7633
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Michel Therrien le Jeu 1 Fév 2018 - 15:20

Montrachet ouvert à 12:30......bouchonné affreusement!
J'ouvre ma seconde et dernière.....liquide dense et frais.

Les deux robes étaient identiques et les niveaux également.
Des petits minables bouchons blanchis.
La seconde bouteille me semble de très bon niveau....5-10 ml dégusté.
On verra ce soir mais je suis en ta.....

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7803
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Jeu 1 Fév 2018 - 16:24

Michel Therrien a écrit:Montrachet ouvert à 12:30......bouchonné affreusement!
J'ouvre ma seconde et dernière.....liquide dense et frais.

Les deux robes étaient identiques et les niveaux également.
Des petits minables bouchons blanchis.
La seconde bouteille me semble de très bon niveau....5-10 ml dégusté.
On verra ce soir mais je suis en ta.....

Si achat à la SAQ, retour!
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Michel Therrien le Jeu 1 Fév 2018 - 16:26

Ça ne la remplace pas cependant....pure perte de plaisir.
J'en avais deux 2008.....il n'y en a plus.
C'est rare dans ma cave du Montrachet.

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7803
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 54
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par FrancisRémillard le Jeu 1 Fév 2018 - 16:52

Ouch!
Shocked
avatar
FrancisRémillard

Messages : 233
Date d'inscription : 16/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Jeu 1 Fév 2018 - 17:20

Michel Therrien a écrit:Ça ne la remplace pas cependant....pure perte de plaisir.
J'en avais deux 2008.....il n'y en a plus.
C'est rare dans ma cave du Montrachet.

Tu peux possiblement te faire remplacer par 2012 ou 2015 actuellement disponibles...
avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Ven 2 Fév 2018 - 11:35

Quelle grande soirée ... merci à Ludwig pour l'organisation, aux participants pour les offrandes (prévues et ajoutées) ainsi qu'à Patrick pour l'accueil.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7633
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Patrick Désy le Ven 2 Fév 2018 - 16:32

Superbe soirée, en effet!

Un trio de tête avec Raveneau Valmur 2005 (vin parfait), Bouchard P&F Montrachet 2008 (plein et puissant), et Beaucastel VV Roussanne 2009 (toujours aussi décadent!). Pas loin, si ce n'est ex æquo sur la 3e marche du podium, une magnifique bouteille d'Yquem 1990. Tous des vins WOW!

Les autres vins étaient de très haut niveau avec une petite déception pour le Quintarelli Amabile del Cere 1985 un peu fatigué et, d'une certaine façon, le Dagueneau Silex 2005 qui avait le seul défaut de se retrouver au milieu de très grands vins.

D'excellents extras par tous, dont je retiens Pichon Comtesse 1981 (encore bien fringant) et Ganevat Vignes de mon Père 2005 (un vin qui a passé 11 ans en fût (!) et d'une grande splendeur). Soulignons enfin que la Nordet IPA d'Auval a presque fait l'unanimité...

Super bouffe par Alexandre Loiseau et le Pastaga. Cadre tranquille et parfait pour déguster en toute intimité.

Merci à tous!

On remet ça bientôt!!!  cheers





avatar
Patrick Désy

Messages : 105
Date d'inscription : 12/11/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Frédéric Bricaud le Mar 6 Fév 2018 - 22:28

Un seul participant à partager ses impressions...? Smile
Quid du Clos Ste Hune 1997 et du Bollinger RD 2002?

Frédéric Bricaud

Messages : 395
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mar 6 Fév 2018 - 22:37

Je prends un peu de temps pour revenir sur cet évènement qui le mérite particulièrement (les grands esprits se rencontrer Frédéric, j'étais justement à finaliser mon CR quand j'ai vu ton message!). Je ne vais parler que du programme principal :

Bollinger R.D. brut champagne 2002 : Nez de nougat et de croissant chaud. Bouche ample et puissante. Très belle longueur, finement épicée et zestée, sur des notes de lemon curd. Peut-être pas aussi abouti que dans mon souvenir, mais grand champagne néanmoins. Excellent, voire plus.

Trimbach Clos Ste-Hune riesling alsace 1997 : Couleur jaune serin. Nez complexe, qui montre une certaine évolution, sur des notes de citron confit au sel, de fumée, de gomme de pin, de tabac blanc et de noix de coco grillée (mais non sucrée). L’ensemble est complexe, envoûtant, classique. Bouche déliée, offrant un bon volume, indéniablement tactile. Très longue finale subtile et raffinée, magnifique. Si ce vin peut parfois paraître strict en jeunesse, il montre ici toute la puissance et la noblesse dont il est capable. Superbe.

Dagueneau Silex blanc-fumé-de-pouilly 2005 : Nez très expressif de fleur blanche, de fruits exotiques, de poussière de roche et de lavande. Bouche finement suave, mais avec beaucoup de fraîcheur et une jolie longueur, sur des notes de fruit de la passion. Ce vin est encore très jeune, peut-être celui de toute la dégustation qui mériterait le plus d’être encore attendu. Il s’est toutefois révélé, à mon avis du moins, moins complet que les autres. Excellent.

Raveneau Valmur chablis grand cru 2005 : Nez de fruit jaune, avec des notes lactées, de fougère, d’embruns marins et un petit côté grillé pouvant rappeler son élevage initial/la maturité du millésime ou alors le silex frotté. Bouche frissonnante ai-je noté tant sa perfection s’impose quasi-immédiatement et sans conteste. L’ensemble est ample, satiné, expansif, vibrant, salivant … Finale interminable, complète et concentrée, mais élégante. J’ai peine à envisager plus grand Chablis. Sublime.

Bouchard Père & Fils montrachet grand cru 2008 : Nez grillé, épicé, sur des notes de fruits mûrs et secs, de cannelle, de miel chaud qui affiche sans retenu un côté solaire. Bouche riche, avec du volume et beaucoup de puissance. Finale dense, très épicée où l’on retrouve l’ultime expression sauvage et baroque de ce cru qui transfigure le chardonnay. Finale entêtante sur des notes de gingembre confit et de gâteau aux fruits. Superbe, voire plus.

Château de Beaucastel Roussanne Vieilles Vignes châteauneuf-du-pape 2009 : Nez d’abricot, de banane, de fleur blanche sucrée, d’ananas confit, d’eau d’érable, sans rien d’écœurant toutefois, avec un sens de l’harmonie et des proportions tout à fait sidérant considérant la richesse exhibée. La bouche est dans le même esprit oriental. Moelleux sans être mou, riche, sans être lourd, méridional, sans être chaud, large, sans être pataud, ce vin est un véritable tour de force, qui fascine et émeut à la fois. Superbe, voire plus.

Château d’Yquem sauternes 1er GCC 1990 : Nez classique de Sauternes à maturité il me semble. On y trouve des abricots secs, de l’ananas confit, de la noix de coco grillée, des noix rôties, de l’encens, du safran … Si le vin a commencé à s’épurer, il montre encore un réel moelleux. De la concentration, de la puissance, mais beaucoup de précision et de nuances aussi. Finale qui s’étire longuement, fraîche et décadente à la fois, gourmande et complexe. Superbe.

Quintarelli Amabile del Cere passito bianco del veneto IGT 1985 : Couleur très foncée, brunâtre aux reflets fauve. Nez complexe de mélasse, de tabac à pipe, de dates, d’écorce d’orange confite, de cacao, de réglisse, avec un côté volatil qui rend le tout changeant, envoûtant. Bouche décadente, très riche, sirupeuse presque en son centre. C’est encore ici l’aspect volatil qui dynamise le tout. Finale plus simple un peu, sur le caramel salé, très longue, qui imprègne longuement la bouche. J’y ai vu une certaine parenté aromatique avec les quelques vieux Madère que j’ai dégustés, mais passablement plus riche en bouche. Excellent, voire plus.

Chapeau encore une fois à Ludwig d’avoir proposé ce concept favorisant une belle diversité d’offrande et un format permettant à chacun de briller. Je n’ai pas eu l’impression qu’un vin a souffert de la comparaison et/ou de l’ordre de service. Merci aussi à Patrick de nous avoir permis un contexte proprement idéal à ce genre d’exercice.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7633
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Frédéric Bricaud le Mer 7 Fév 2018 - 9:02

Merci Vincent!

Frédéric Bricaud

Messages : 395
Date d'inscription : 29/09/2013
Age : 44
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Michelle Champagne le Mer 7 Fév 2018 - 10:29

Vincent Messier-Lemoyne a écrit:Je prends un peu de temps pour revenir sur cet évènement qui le mérite particulièrement (les grands esprits se rencontrer Frédéric, j'étais justement à finaliser mon CR quand j'ai vu ton message!). Je ne vais parler que du programme principal :

Bollinger R.D. brut champagne 2002 : Nez de nougat et de croissant chaud. Bouche ample et puissante. Très belle longueur, finement épicée et zestée, sur des notes de lemon curd. Peut-être pas aussi abouti que dans mon souvenir, mais grand champagne néanmoins. Excellent, voire plus.

Trimbach Clos Ste-Hune riesling alsace 1997 : Couleur jaune serin. Nez complexe, qui montre une certaine évolution, sur des notes de citron confit au sel, de fumée, de gomme de pin, de tabac blanc et de noix de coco grillée (mais non sucrée). L’ensemble est complexe, envoûtant, classique. Bouche déliée, offrant un bon volume, indéniablement tactile. Très longue finale subtile et raffinée, magnifique. Si ce vin peut parfois paraître strict en jeunesse, il montre ici toute la puissance et la noblesse dont il est capable. Superbe.

Dagueneau Silex blanc-fumé-de-pouilly 2005 : Nez très expressif de fleur blanche, de fruits exotiques, de poussière de roche et de lavande. Bouche finement suave, mais avec beaucoup de fraîcheur et une jolie longueur, sur des notes de fruit de la passion. Ce vin est encore très jeune, peut-être celui de toute la dégustation qui mériterait le plus d’être encore attendu. Il s’est toutefois révélé, à mon avis du moins, moins complet que les autres. Excellent.

Raveneau Valmur chablis grand cru 2005 : Nez de fruit jaune, avec des notes lactées, de fougère, d’embruns marins et un petit côté grillé pouvant rappeler son élevage initial/la maturité du millésime ou alors le silex frotté. Bouche frissonnante ai-je noté tant sa perfection s’impose quasi-immédiatement et sans conteste. L’ensemble est ample, satiné, expansif, vibrant, salivant … Finale interminable, complète et concentrée, mais élégante. J’ai peine à envisager plus grand Chablis. Sublime.

Bouchard Père & Fils montrachet grand cru 2008 : Nez grillé, épicé, sur des notes de fruits mûrs et secs, de cannelle, de miel chaud qui affiche sans retenu un côté solaire. Bouche riche, avec du volume et beaucoup de puissance. Finale dense, très épicée où l’on retrouve l’ultime expression sauvage et baroque de ce cru qui transfigure le chardonnay. Finale entêtante sur des notes de gingembre confit et de gâteau aux fruits. Superbe, voire plus.

Château de Beaucastel Roussanne Vieilles Vignes châteauneuf-du-pape 2009 : Nez d’abricot, de banane, de fleur blanche sucrée, d’ananas confit, d’eau d’érable, sans rien d’écœurant toutefois, avec un sens de l’harmonie et des proportions tout à fait sidérant considérant la richesse exhibée. La bouche est dans le même esprit oriental. Moelleux sans être mou, riche, sans être lourd, méridional, sans être chaud, large, sans être pataud, ce vin est un véritable tour de force, qui fascine et émeut à la fois. Superbe, voire plus.

Château d’Yquem sauternes 1er GCC 1990 : Nez classique de Sauternes à maturité il me semble. On y trouve des abricots secs, de l’ananas confit, de la noix de coco grillée, des noix rôties, de l’encens, du safran … Si le vin a commencé à s’épurer, il montre encore un réel moelleux. De la concentration, de la puissance, mais beaucoup de précision et de nuances aussi. Finale qui s’étire longuement, fraîche et décadente à la fois, gourmande et complexe. Superbe.

Quintarelli Amabile del Cere passito bianco del veneto IGT 1985 : Couleur très foncée, brunâtre aux reflets fauve. Nez complexe de mélasse, de tabac à pipe, de dates, d’écorce d’orange confite, de cacao, de réglisse, avec un côté volatil qui rend le tout changeant, envoûtant. Bouche décadente, très riche, sirupeuse presque en son centre. C’est encore ici l’aspect volatil qui dynamise le tout. Finale plus simple un peu, sur le caramel salé, très longue, qui imprègne longuement la bouche. J’y ai vu une certaine parenté aromatique avec les quelques vieux Madère que j’ai dégustés, mais passablement plus riche en bouche. Excellent, voire plus.

Chapeau encore une fois à Ludwig d’avoir proposé ce concept favorisant une belle diversité d’offrande et un format permettant à chacun de briller. Je n’ai pas eu l’impression qu’un vin a souffert de la comparaison et/ou de l’ordre de service. Merci aussi à Patrick de nous avoir permis un contexte proprement idéal à ce genre d’exercice.

En lisant tes notes, j'avais la même impression. Vraiment une dégustation de prestige! Merci pour le partage. Est-ce qu'il y a eu un accord Mets/vin qui a détonné plus qu'un autre?
avatar
Michelle Champagne

Messages : 1532
Date d'inscription : 26/07/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Vincent Messier-Lemoyne le Mer 7 Fév 2018 - 10:38

Les six premiers ont été dégustés avant le repas et les deux derniers à la fin de celui-ci.

_________________
"Mes goûts sont simples, je me contente aisément de ce qu'il y a de meilleur" - Winston Churchill
avatar
Vincent Messier-Lemoyne

Messages : 7633
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 33
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Yves Martineau le Lun 12 Fév 2018 - 9:20

SOUPER DE RÊVE EN BLANC - Au siège de PKP Smile (2/1/2018)



  • 2002 Bollinger Champagne R.D. Extra Brut - France, Champagne

    Champagne puissant, droit, d’une belle longueur. Il a un style tranchant, un peu austère, avec une densité imposante, une belle ampleur. Excellent, mais moins grand qu'à mon souvenir. 92-93 pts (92 points)

  • 1997 Trimbach Riesling Clos Ste. Hune - France, Alsace

    Un vin d'une belle complexité aromatique, fumée et pierreuse, avec une longueur en bouche admirable. C’est subtil et raffiné, pas aussi expansif que d’autres millésimes, il s'impose en délicatesse. De mieux en mieux avec l’aération dans le verre, j'aurais toutefois aimé un peu plus de tension. 93 pts (93 points)

  • 2005 Didier Dagueneau Pouilly-Fumé Silex - France, Loire Valley, Upper Loire, Pouilly-Fumé

    Nez de buis, citron. Bouche concentrée et encore vive, un vin caillouteux long et complexe. Il me parait beaucoup plus jeune qu'une bouteille prise dans la dernière année, voire bien loin de son sommet. Un vin pour pétoncles, délicieux mais loin d'avoir réalisé tout son potentiel. 93+ pts (93 points)

  • 2005 François Raveneau Chablis Grand Cru Valmur - France, Burgundy, Chablis, Chablis Grand Cru

    Nez de corne de brume...! J'avais dit que je l'écrirais Smile
    Bouche tactile, magnifique, d’un superbe équilibre, c’est aérien et délicat, suave, complexe, avec une longue finale crayeuse et longue.. Une grande bouteille. Il est magnifique! 96 pts (96 points)

  • 2008 Bouchard Père et Fils Montrachet - France, Burgundy, Côte de Beaune, Montrachet Grand Cru

    Le nez nous paraissait un peu oxydatif, avec ses notes de gâteau aux fruits, avec un peu de rhum, du miel, c’est presque botrytisé! La bouche est d'une richesse incroyable, c'est assurément un des blancs secs les plus denses que j’ai pris, avec une amplitude phénoménale. Un vin de texture, puissant, qui tapisse le palais. 94-95 pts, il aurait sans doute mérité plus s’il n’avait pas ce petit côté oxydatif au nez. (95 points)

  • 2009 Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape Blanc Cuvée Roussanne Vieilles Vignes - France, Rhône, Southern Rhône, Châteauneuf-du-Pape

    Il a le nez le plus ouvert, floral et charmeur, je sens presque du fruit noir!
    La bouche est ronde, avec une acidité basse, sans manquer de fraicheur pour autant. C’est décadent. Large et complexe, éminemment cochon, baroque, avec une finale sur ...le kiwi (!) Quel étrange et grandiose breuvage! Wow! 97 pts (97 points)

  • 1990 Château d'Yquem - France, Bordeaux, Sauternais, Sauternes

    Un nez suave de marmelade et de crème brûlée. La bouche est aérienne, avec une belle liqueur, sucrée et profonde, d’une longueur impressionnante. Un vin profond, grand. 96 pts (96 points)

  • 1985 Giuseppe Quintarelli Amabile del Cerè Veneto IGT - Italy, Veneto, Veneto IGT

    La couleur est si brûnatre, on dirait presque un recioto! De loin le plus foncé des amabile que j'ai pris. Le nez est ferrugineux (mélasse), avec un fruit noir. L'acidité est basse, c’est gourmand et savoureux, mais un peu moins raffiné et floral que les 1988 ou 1990 dont j'ai si bon souvenirs. C'est délicieux, mais sur cette bouteille, moins proche du Yquem que j’avais anticipé. 93-94 pts (93 points)

avatar
Yves Martineau

Messages : 5455
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mini-dreamer en blanc

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum