Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Semaine du 29 octobre 2017

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Ludwig Desjardins le Dim 5 Nov 2017 - 23:49

Richard Leroy Chenin Les Rouliers 2015

Les vins de Richard Leroy ont toujours grandement besoin d’aération selon moi. Celui qui aurait arrêté son jugement à l’ouverture aurait passé à côté de tout un vin. Au départ réduit, renfrogné, il s’est ouvert sur trois heures en un vin explosif. Aucune lourdeur ou chaleur associés au millésime, il s’avère très droit, de vive acidité, culminant sur une finale très longue et marquée par une vive acidité. Un vin fringuant tout en jeunesse. 93

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Frederick Blais le Lun 6 Nov 2017 - 0:54

Alexandre Trudel a écrit:
Olivier Collin a écrit:Michelle, je te prends tes Chaupin 2004 à un prix convenable, sans hésitation. J'attends ton PM.

Quand j'ai lu ton CR je pensais que tu parlais du VV qui est un vin plus extrême. Mais Chaupin est proche de Rayas et, s'il ne partage pas avec ce dernier les méthodes de vinification, il a pour moi un air de famille de terroir plus frais sur sol sablonneux.

Pour ma part, bu Chaupin 2005 à quelques reprises, et il m'a toujours semblé plus proche d'un vin typiquement sudiste/généreux que le modèle Rayas et son explosion aromatique tout en finesse. Dans ce millésime, on parle quand même d'un vin à 16,5% Shocked ... du moins selon Tanzer:
S. Tanzer :
«Deep ruby. Intense blueberry, boysenberry and candied licorice on the nose, with heady accents of incense. Lush and velvety in the mouth, with liqueur-like dark berry and cherry flavors, molten tannins and a rich, chewy texture. This displays remarkable depth and sweetness all the way through the extremely long finish. A real head-spinner, literally : Sabon told me that this was bottled at 16.5% alcohol but that many lots were well above 17%.»


Même son de cloche de mon côté, je n'ai jamais aimé les vins du domaine. Surtout avec de l'âge je trouve qu'ils s'empirent.
avatar
Frederick Blais

Messages : 1867
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Yves Martineau le Lun 6 Nov 2017 - 7:45

J'aime bien Chaupin aussi, c'est un style gourmand, baroque, très mûr, dont la concentration fait parfois penser à un porto sec....Par contre, je vois mal le lien avec Rayas, tant leurs styles me paraissent à l'opposé. Le premier est un vin de puissance, une bombe aromatique, d'une gourmandise un peu extrême (pas autant que VV en effet), alors que l'autre s'exprime sur un registre beaucoup plus floral, en finesse, sans exclure la puissance dans les millésimes solaires.

Deux lectures différentes d'un même cépage. Je serais curieux de comparer les terroirs sur place. La forêt qui entoure Rayas contribue beaucoup à son style selon M. Reynaud.

Olivier, nos goûts se rapprochent très souvent dans cette région, mais ici tu me perds! Smile  je peux voir des rapprochements dans leurs origines, mais pas dans le verre.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Olivier Collin le Lun 6 Nov 2017 - 9:37


Dans ce que je dis rapidement hier sur Chaupin, il y a une référence à ce que le vin a été par le passé (le commentaire de Michelle parle du 2004). Je suis d'accord que les millésimes récents sont allés dans une direction plus riche, probablement en diminuant la part des parcelles plus fraîches et tardives et, aussi, pour suivre le goût du jour.

Les vins de 1998, 1999, 2001, 2003 et 2004, que j'ai plutôt bien connu, avaient des robes relativement pâles, des taux d'alcools qui n'étaient pas anormaux, et ils se sont bien complexifiés avec les années. Je n'ai pas d'exemples d'un tel vieillissement parmi les grosses bombes (Clos Saint-Jean, Barroche, Giraud, etc).

A son meilleur Chaupin s'exprime le mieux dans les années moins spectaculaires, comme Rayas. Les millésimes plus concentrés (qui ont été légion dans l'appellation depuis plus de dix ans) amenuisent effectivement la différence entre le VV et Chaupin, mais il me semble que l'on est loin du porto sec chez Chaupin.

Bref, Michelle, tes 2004 m'intéressent beaucoup! Cool
avatar
Olivier Collin

Messages : 2033
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Eric Lefebvre le Lun 6 Nov 2017 - 10:10

Alain Roy a écrit:Château Musar 2001, 65$.

(sous les conseils de Jonathan, en carafe 6 heures Laughing )

Robe de friperie bas de gamme, d'un rouge terne, brunâtre au ménisque et un peu brouille. Bouquet de vieux bouquet séché, feuilles mortes, vieilles confitures de fraises, un peu de bois mouillé, dattes, poussières. Peu invitant mais pas nécessairement déviant...Ça sent genre le xérès tiens.

Encore une fois, vraiment pas dans ma palette ce genre de vin...Texture mince, fruité sec et suret, tension verte, amers rudes et pointe sucrée en finale. C'est comme boire le jus des pruneaux marinés dans l'alcool. Moi et Musar, c'est officiel, on divorce ! Dieu merci j'ai pu le retourner en retour de 2 bons p'tits Santenay 2015 de V.Jeannot Very Happy

J'ai bu la même bouteille hier... sans être un grand Musar, je me suis bien amusé avec cette bouteille. Un vin très polarisant, c'est le moins qu'on puisse dire.

Eric Lefebvre

Messages : 433
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par PhilippeGingras le Lun 6 Nov 2017 - 11:39

2012 Domaine Queylus Pinot Noir Reserve du Domaine

Un vin acheté au domaine (qui fût une magnifique visite avec Mr.Bachelder).
Un nez timide qui demande un peu d'air.En bouche c'est frais.
À la fois floral avec des épices douces.Un petit côté sucré très léger en finale.
Un beau fruit à maturité et une finale tout en douceur.
91 pts +
avatar
PhilippeGingras

Messages : 917
Date d'inscription : 30/05/2015
Age : 35
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Alain Roy le Lun 6 Nov 2017 - 11:45

Éric, peux-tu m'en dire plus Smile sur ton appréciation de ce Musar, ça m'intéresse vraiment !
avatar
Alain Roy

Messages : 1942
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Eric Lefebvre le Lun 6 Nov 2017 - 14:01

Alain Roy a écrit:Éric, peux-tu m'en dire plus Smile sur ton appréciation de ce Musar, ça m'intéresse vraiment !

Avec Musar, faut avoir un peu d'imagination! Je suis un fan fini depuis très longtemps, mais plusieurs détestent ce vin autant que je l'adore.

La robe est toujours un peu brunatre, très légère; c'est comme ça à 10 ans ou à 30 ans, la robe ne change jamais. Le nez présente toujours une dose d'acidité volatile qui en déroute plusieurs, mais ça donne au vin un caractère très particulier. Je me souviens que Yves avait décrit le nez comme "gastrique" - tu lui demanderas ce qu'il voulait dire! C'est un vin qui a un charme un peu moyen-âgeux, il me semble qu'on peut sentir les raisins qui poussent en buissons et qui sont récoltés tous en même temps peu importe leur niveau de maturité. C'est fait à l'ancienne.

Eric Lefebvre

Messages : 433
Date d'inscription : 21/02/2010
Localisation : Ste-Dorothée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Alain Roy le Lun 6 Nov 2017 - 14:28

Merci Éric, ça fait bien du sens pour moi, je comprends mieux le vin !
king queen (couple moyen-âgeux Cool )
avatar
Alain Roy

Messages : 1942
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Yves Martineau le Lun 6 Nov 2017 - 23:58

Olivier Collin a écrit:
Dans ce que je dis rapidement hier sur Chaupin, il y a une référence à ce que le vin a été par le passé (le commentaire de Michelle parle du 2004). Je suis d'accord que les millésimes récents sont allés dans une direction plus riche, probablement en diminuant la part des parcelles plus fraîches et tardives et, aussi, pour suivre le goût du jour.

Les vins de 1998, 1999, 2001, 2003 et 2004, que j'ai plutôt bien connu, avaient des robes relativement pâles, des taux d'alcools qui n'étaient pas anormaux, et ils se sont bien complexifiés avec les années. Je n'ai pas d'exemples d'un tel vieillissement parmi les grosses bombes (Clos Saint-Jean, Barroche, Giraud, etc).

A son meilleur Chaupin s'exprime le mieux dans les années moins spectaculaires, comme Rayas. Les millésimes plus concentrés (qui ont été légion dans l'appellation depuis plus de dix ans) amenuisent effectivement la différence entre le VV et Chaupin, mais il me semble que l'on est loin du porto sec chez Chaupin.

Bref, Michelle, tes 2004 m'intéressent beaucoup! Cool

Avec ces nuances je comprends mieux. Le 2001 pris en 2016 fut probablement le meilleur Chaupin que j'ai pris. J'ai bien hâte de voir si les 2007 ou 2010 seront du même niveau, au même âge.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Alain Roy le Mar 7 Nov 2017 - 11:48

Domaine du Gros Noré 2011, Bandol, acheté en 2017, 40$.

Grenat dark sang de boeuf brillant un peu brouille. Bouquet riche, généreux, chaleureux, une tendre confiture de fruits rouges de mamie. Texture grasse et suave, orgie de fruits rouges/noirs confits, amers de caractère, tension vivifiante. Il m'en met plein la gueule et c'est ben correct de même à souère ! Mais j'avoue qu'à force d'en boire durant le repas, il écoeure un peu...c'est intense !

Lendemain: y'é rough ! Je le trouve âcre en finale mais je me demande si c'est le vieux cheddar qui fait ça. Oui, c'est le cheddar !

Surlendemain: bouquet intense, bouche riche et un peu rude. Ce vin serait-il une bombe ? Même ce soir, au bout de trois jours, je ne réussis pas à vider la bouteille...donc oui c'est une bombe !Laughing
avatar
Alain Roy

Messages : 1942
Date d'inscription : 25/06/2010
Localisation : montreal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Simon Grenier le Mer 8 Nov 2017 - 13:33

Petite dégustation verticale intéressante samedi dernier, sans note.

Sociando-Mallet en paires, une paire de petits millésimes (2002 et 2007) et une paire de millésimes réputés et structurés (2005 et 2010). Puis, un 2014 pour voir comment ça se comporte depuis le changement d'encépagement.

2002: Couleur un peu évoluée, nez de fruits rouges, de poivron et de tabac. Une bouche toute en douceur et en rondeur, les tanins se sont complètement intégrés et je dois dire que je suis agréablement surpris par le résultat. Sur la fin de son plateau selon moi, très bien.

2007: Ça se corse, nez vert et poussière. Du poivron cueilli trop tôt avec un peu de fruit. À l'ouverture de la bouteille, ça ne jure pas trop mais l'acidité est très présente. Avec le temps, à l'aération, ce vin devient tout simplement difficile à boire, on dirait qu'on boit du jus de verdure beaucoup trop acide. Loin des réussites habituelles du domaine. La bouteille est restée presque pleine.

2005: Excellent vin. Couleur aux signes d'évolution, légèrement tuilé sans que ça ne soit prononcé. Un nez envoûtant de cassis, de mûres, de graphite et de boîte à cigare. La bouche montre encore un très beau fruit, une allonge importante et une tension qui équilibre bien les tanins qui se polissent. Beaucoup aimé, un 2005 assez facile à boire.

2010: On sent la promesse! Couleur foncée, nez gourmand de fruits noires, de pâtisserie et de bois luxueux. Bouche ample, fruité abondant et matière très présente sans que ça ne soit agressant. Très jeune et promis à un bel avenir. Excellent et sûrement encore meilleur dans le temps.

2014: Nouvel encépagement où le Merlot domine. C'est surprenant à l'ouverture et sur les premières gorgées. Les amoureux de Sociando traditionnel y perdront un peu leurs repères. C'est loin d'être mauvais mais après l'exercice, ça déroute. Fruit rouge, boisé noble et peu d'arômes liés au Cabernet-Sauvignon (37%). La bouche est riche, les tannins sont sages pour un vin si jeune. Ça se laisse très bien boire et c'est accessible maintenant. Je suis moins familier avec les vins constitués de Merlot mais il me semble que ça n'a pas toute la matière pour tenir le temps comme le Cabernet-Sauvignon le faisait (j'ai un souvenir mémorable d'un 96 ouvert par Pat Ayotte lors d'un lunch au QG il y a quelques années), je peux me tromper.

Belle dégustation avec un Bordeaux à prix encore raisonnable que j'affectionne. Je dois toutefois avouer préférer le style plus classique du vin avant qu'on arrache les Cab. Je serai curieux de voir les 2015 et 2016 arriver puisque le Merlot a la belle part dans ces deux millésimes également.

Cheers!

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Yves Martineau le Mer 8 Nov 2017 - 13:44

Simon, merci beaucoup pour le cr. Sais-tu si pourquoi les vignes de cabernets furent arrachées, trop vieilles? Ils ont replanté du cabernet, j'imagine?

Effectivement ça peut changer le potentiel de vieillissement, mais les Haut Médocs peuvent aisément vieillir 10-15 ans sans problème, merlot ou pas. Donc c'est le très long terme qui peut être diminué, en attendant que les jeunes vignes de cab produisent du raison de qualité pouvant être intégré.
avatar
Yves Martineau

Messages : 5265
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Patrick Ayotte le Mer 8 Nov 2017 - 13:54

Simon Grenier a écrit:Petite dégustation verticale intéressante samedi dernier, sans note.

Belle dégustation avec un Bordeaux à prix encore raisonnable que j'affectionne. Je dois toutefois avouer préférer le style plus classique du vin avant qu'on arrache les Cab. Je serai curieux de voir les 2015 et 2016 arriver puisque le Merlot a la belle part dans ces deux millésimes également.

Cheers!

C'était en 2012! J'avais adoré ce vin là, toujours parmi les meilleurs Bordeaux bus à ce jour. On avait bien bu ce midi là!

Pour l'encépagement, le vignoble serait 55% CS, 40% Merlot et 5% CF et pour ce millésime j'ai vu 48% CS, 47% Merlot et 5% CF...
avatar
Patrick Ayotte

Messages : 3003
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 38
Localisation : St-Amable

Voir le profil de l'utilisateur http://dansmonverre.ca

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Simon Grenier le Mer 8 Nov 2017 - 14:05

Yves Martineau a écrit:Simon, merci beaucoup pour le cr. Sais-tu si pourquoi les vignes de cabernets furent arrachées, trop vieilles? Ils ont replanté du cabernet, j'imagine?

Effectivement ça peut changer le potentiel de vieillissement, mais les Haut Médocs peuvent aisément vieillir 10-15 ans sans problème, merlot ou pas. Donc c'est le très long terme qui peut être diminué, en attendant que les jeunes vignes de cab produisent du raison de qualité pouvant être intégré.

Je n'ai rien trouvé sur les raisons derrière ce changement. Merci pour ton retour sur le potentiel de vieillissement.

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Ludwig Desjardins le Mer 8 Nov 2017 - 15:45

Le 2015 semble avoir 45% de Cabernet vs. Autour 55-60% pour les millésimes des années 1990-2000.

Est-ce que ça jouera à ce point sur la garde?


Dernière édition par Ludwig Desjardins le Mer 8 Nov 2017 - 21:29, édité 1 fois

Ludwig Desjardins

Messages : 4469
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Simon Grenier le Mer 8 Nov 2017 - 16:36

Ludwig Desjardins a écrit:Le 2015 semble avoir innové 45% de Cabernet vs. Autour 55-60% pour les millésimes des années 1990-2000.

Est-ce que ça jouera à ce point sur la garde?

Je ne sais pas pour le 2015 Ludwig. Mon questionnement portait davantage au niveau de la matière du 2014 qui m'apparaît beaucoup moins structurée que sur les millésimes précédents. Ce n'est pas un désavantage en soi, seulement, ça m'amène à me demander quel est son horizon temporel de garde et je dirais, à mon humble avis et sans l'expérience de plusieurs ici, qu'il sera un peu plus réduit que le millésime plus élevé en Cab.


Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Pierre Beauregard le Mer 8 Nov 2017 - 18:19

Toujours surprenant les résultats d'une dégustation à l'aveugle de vins de type bordelais dans lequel un S-M est présent. Le 95 était sorti 2e sur 8 il y a deux ans, 20 ans et toujours aussi bon. Me reste encore du 95 et du 96. Encore de beaux tests à venir Cool
avatar
Pierre Beauregard

Messages : 1952
Date d'inscription : 03/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Simon Grenier le Mer 8 Nov 2017 - 20:17

Pierre Beauregard a écrit:Toujours surprenant les résultats d'une dégustation à l'aveugle de vins de type bordelais dans lequel un S-M est présent.  Le 95 était sorti 2e sur 8 il y a deux ans, 20 ans et toujours aussi bon.  Me reste encore du 95 et du 96.  Encore de beaux tests à venir Cool

Je n'ai pas de vin du Bordelais si âgé Pierre. Me reste deux ou trois 2003 et un peu de 2004, ce sont mes plus vieux millésimes encavés. J'ai eu la chance de goûter 96 et, comme je l'ai dit, c'était vraiment très très beau et ça en avait encore à offrir pour un moment il y a 5 ans.

Bordeaux est assurément ce que je vais encaver le plus, dans les années de naissance de mes enfants, pour pouvoir ouvrir quelques flacons avec eux plus tard.

Simon Grenier

Messages : 513
Date d'inscription : 23/12/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Semaine du 29 octobre 2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum