Derniers sujets
» Domaine Buisson-Charles
Aujourd'hui à 2:37 par Patrick Essa

» Bonne Saint-Jean!
Aujourd'hui à 0:57 par Jean-Philip Journeault

» Bordeaux 2016
Hier à 21:28 par Mario Vaillancourt

» Semaine du 18 juin 2017
Hier à 10:33 par Stéphanie Chénier

» Martin Bouygues nouveau propriétaire du Clos Rougeard
Hier à 9:33 par Stéphanie Chénier

» Le Club Chasse et Pêche
Hier à 7:05 par Vincent Messier-Lemoyne

» Ce qui nous lie
Ven 23 Juin 2017 - 17:14 par Yves Martineau

» Vente de Domaine
Ven 23 Juin 2017 - 11:03 par Stéphanie Chénier

» Votre plus ancien achat toujours en cave
Ven 23 Juin 2017 - 0:31 par Michel Beauchamp

» Chablis 2015
Jeu 22 Juin 2017 - 23:25 par Yves Martineau

» Arrivage Signature/Cellier 22 juin
Jeu 22 Juin 2017 - 12:41 par Michel Therrien

» Dégustation - Sauvignon blanc de plus de 5 ans
Jeu 22 Juin 2017 - 12:33 par Pierre Beauregard

» Bonne fête des pères
Jeu 22 Juin 2017 - 8:31 par Mario Vaillancourt

» Ne devrait-on pas voir les Raveneau ce jeudi 22 juin?
Mer 21 Juin 2017 - 23:11 par Simon Dagenais

» Les albums de 2016
Mer 21 Juin 2017 - 7:09 par PhilippeGingras

Juin 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


Choc thermique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choc thermique

Message par Michel Therrien le Sam 13 Fév 2010 - 17:34

Une dégustation organisée par Alexandre (gelco) sur FDV a donné lieu à une discussion p/r au refroidissement d'une bouteille.
Patrick Essa a écrit 2 commentaires

Très heureux de constater qu'un de mes vins sera de la fête...et en aussi bonne compagnie. Je ne saurais trop vous recommander de servir ce vin après une demie heure d'ouverture sans le carafer. Il est riche et un peu retenu en ce moment - petite récolte de ceps de 65 ans - et le mieux est de ne pas le déguster à moins de 13/14° en évitant absolument le frigo et la glace...Bonne dégustation!

Le frigo est en général à 4/6° si vous entreposez un vin qui fait environ 20° dedans vous créez un choc thermique important qui "ferme" le vin et le prive d'une partie de ses arômes volatiles. Même si l'entreposition est inférieure à une heure. Le mieux est de sortir le cru d'une cave à 8-12° et de le laisser tranquillement s'ouvrir. Une cave à vin à 12° constant ou une bonne cave enterrée avec des variations saisonnières de 8 à 17° (le must car le vin doit les "sentir" pour bien vieilllir)) sont sans doute des éléments essentiels pour entreposer vos vins. Mais surtout JAMAIS de frigo et de glace. A fortiori sur les vins vieux.



Alors si je comprends bien ou je tente de trouver une solution "À la période d'été et avec la cave à 15°-17°"....
on devrait plonger la bouteille dans de l'eau froide avec un peu de glaçon.........du moins le choc serait moins brutal.

De mon côté, je mettais la bouteille dans un sceau avec de la glace pour 20-30 minutes mais alors beaucoup de glace et un peu d'eau. Technique à corriger car je fais pleinement confiance à l'expérience de Patrick pour le service de ces vins. Je lui fait d'ailleurs confiance sur un tas de propos!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7464
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc thermique

Message par Ludwig Desjardins le Dim 14 Fév 2010 - 5:09

Michel, comme je l'écrivais sur Fou du Vin, il faut se référer aussi à Émile Peynaud et à ses expériences en la matière. Je doute que scientifiquement la thèse "pas de frigo" tienne la route d'un simple point de vue de conduction... Jamais je ne me ferai à l'idée que pour déguster du grand vin il faut absolument le sortir directement de la cave. Si j'apporte un vin chez quelqu'un en plein été, il faut bien que je le refroidisse d'une manière et le frigo est approprié...

Ludwig Desjardins

Messages : 4343
Date d'inscription : 05/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc thermique

Message par Yves Martineau le Dim 14 Fév 2010 - 9:01

Effectivement, sans vouloir froisser l'ami Patrick qui je sais n'a pas peur du débat, je me demande souvent s'il n'y a pas de légende urbaine (ou plutôt viticole) autour de ce sujet, relevant plus du folklore que de la thèse appuyée empiriquement ou scientifiquement.

En hérétique, quand je suis pressé j'ai même parfois recours au....congélateur! Twisted Evil
avatar
Yves Martineau

Messages : 5036
Date d'inscription : 07/06/2009
Localisation : Montréal

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc thermique

Message par Michel Therrien le Dim 14 Fév 2010 - 11:29

Ludwig Desjardins a écrit: Si j'apporte un vin chez quelqu'un en plein été, il faut bien que je le refroidisse d'une manière et le frigo est approprié...

Bien d'accord.
Personnellement j'ai toujours trouvé que l'eau et la glace me semblaient aller plus vite et donc un plus grand choc thermique. Pour ce qui est d'Émile Peynaud, l'a t-il fait avec des vins bourguignons? Est-ce que les vins bourguignons seraient plus sensibles à ce choc que des vins bordelais?
Un sommelier québécois et ami, Patrick St-Vincent, a d'ailleurs fait quelques expéreinces récemment............
http://www.youtube.com/watch?v=SgqHwHghcKo
lol!

_________________
WineBoy
La dégustation à l'aveugle est une grande leçon d'humilité.
avatar
Michel Therrien

Messages : 7464
Date d'inscription : 01/06/2009
Age : 53
Localisation : Joliette

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc thermique

Message par Patrick Essa le Mer 24 Fév 2010 - 9:21

Salut Michel,

Je n'avais pas vu que tu avais ici recopié mes propos. En fait je me suis fait avoir plus d'une fois avec la glace au restaurant et j'ai donc décidé une fois pour toute de ne plus lui confier mes flacons! -))
Plus sérieusement j'évite vraiment le froid brutal sur les vins car on est jamais certain que cela ne va pas générer une précipitation tartrique et modifier sensiblement l'équilibre du vin. Chacun sait que le froid ferme les arômes et qu'il est utilisé par les viticulteurs pour assouplir les acidités mordantes. C'est une première explication.
L'eté il suffit de prendre son flacon à 18° et de le mettre dans une cave à vin "tampon" qui est à une température de 12°et de le laisser une demie journée dedans. C'est à mon avis le seul vrai usage intéressant de cette dernière. "Refroidir en douceur".

Bon cela dit qui n'a jamais constaté qu'une douche froide était un bon moyen pour perdre une partie de sa virilité ? -))
avatar
Patrick Essa

Messages : 953
Date d'inscription : 03/06/2009
Age : 55
Localisation : Meursault

Voir le profil de l'utilisateur http://www.degustateurs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc thermique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum